Partagez | .
 

 Animation de Février - Sujet Commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Auteur
Message
Rosaleen A. Glanmor
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 07/12/2015
Messages : 507
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Animation de Février - Sujet Commun   Lun 22 Fév 2016 - 21:42


La jeune femme avait aidé ce vieil homme calmement, avançant à petits pas jusqu'à l'infirmerie. Elle avait entendu quelques mots derrière, les cris de Sally, quelques mots de Jaden ; elle s'était contenté de fermer un instant les yeux, ne souhaitant pas savoir ce qu'il pourrait arriver. Elle était toujours dans le doute de faire demi-tour ou non, qui sait ce qu'il allaient faire ? Mais elle ne pouvait se résigner à laisser tous ces gens en mauvais état ici, une aide de plus ne serait vraiment pas de trop.

Quand elle eut aidé monsieur Collins, elle se détourna en frottant sur son pantalon déjà taché ses mains. Son regard croisa celui de Daniel vers qui elle se dirigea, lui rendant son sourire ; elle jetant un œil un peu plus loin, s'assurant que les enfants de l'homme étaient bel et bien là. Posant une main sur l'épaule de Daniel, elle regarda attentivement son bras puis son flanc ; elle n'était pas sûre d'être la bonne personne, ses connaissances en médecine traditionnelle étaient loin d'être suffisantes, bien que sa mère n'avait pas manqué de lui apprendre les premiers soins.

« Ce n'est pas joli tout ça... je vais faire de mon mieux ! »

La rousse adressa un nouveau sourire au père de famille cherchant ainsi à masquer l'angoisse qu'elle portait encore. Elle prépara rapidement le matériel nécessaire et jeta un œil à Ian un peu plus loin ; il lui était déjà arrivé de coudre une peluche ou un habit, mais là c'était différent, elle avait peur de faire quelque chose de travers. Il fallait cependant qu'elle reprenne confiance en elle, ils ne pouvaient pas se permettre de perdre du temps. Il fallait simplement qu'elle prenne sur elle, pense à sa profession, à tout ce qu'elle avait déjà accomplit, et se gonfle de courage ; fermant un instant les yeux elle prit une profonde inspiration avant de s'adresser à Daniel qui s'était allongé sur un lit de fortune.

« Ça risque de faire mal. »

C'était une remarque inutile et il était évident que l'homme était préparé à ce qui allait se passer ; il en avait sûrement déjà vu de toute les couleurs alors mieux valait s'en occuper maintenant plutôt que de laisser traîner. D'un air concentré, elle s'attela d'abord à son flanc, fronçant les sourcils de temps à autre. La galloise mourrait d'envie de lui demander ce qu'il était passé là-dehors, mais elle n'était pas certaine de vouloir réellement savoir la vérité ; elle en saura certainement assez bien assez tôt et n'avait pas envie de se déconcentrer en repensant à toutes ces vies qu'ils avaient pris. Au bout de longues minutes, elle avait terminé sa tâche et s'occupait de son bras ; ce n'était pas du travail de professionnel mais c'était bien mieux que ce à quoi elle s'était attendu, il ne resterait plus qu'à désinfecter et l'infection serait éloignée. Relevant un instant le visage vers lui en passant son avant-bras sur son front, elle lui dit calmement.

« Il faudra bien surveiller tout ça. Ta fille ça va ? Je pourrais aller la voir tout à l'heure. »

La rousse avait bien remarqué les larmes de la fillettes et espérait que ce n'était pas trop grave. Il y avait tellement de douleur, de blessés autant au niveau du corps que dans l'âme. Rosaleen était cependant satisfaite de pouvoir se rendre utile, elle avait ressenti ce manque depuis son arrivée ici, et même si ça n'avait rien à voir avec ses pratiques habituelles, c'était suffisant pour l'instant.


Revenir en haut Aller en bas
Ian F. Lennon
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 21/11/2015
Messages : 849
Age IRL : 22

MessageSujet: Re: Animation de Février - Sujet Commun   Lun 22 Fév 2016 - 22:32

Ian se sentait soulagé lorsque les coups de feu se stoppèrent. La guerre était donc finie et ils avaient gagné, enfin c’était un grand mot vu que la plupart des civils étaient blessés. Jaden avait fini par tirer une balle dans la tête de Moore, l’urgentiste était resté choqué, mais n’avait rien dit. Il n’avait pas vraiment son mot à dire et puis il pouvait le comprendre, bien qu’il n’arrivait toujours pas digérer qu’il avait ôté la vie à des militaires pour sauver Rosaleen. Son cœur était lourd, mais chaque seconde était comptée, il fallait agir vite pour sauver un maximum de vie. Les pertes humaines étaient déjà beaucoup trop élevées et elle pourrait encore augmenter si personne ne faisait rien.

Jared, lui prêtait son épaule pour qu’il puisse se déplacer le plus vite possible jusqu’à l’infirmerie. Il fallait qu’il s’occupe rapidement de sa jambe pour pouvoir se déplacer sans crainte. Il n’avait pas envie de voir sa blessure s’empirer et ne plus pouvoir venir en aide aux autres. « Fils donne-moi l’attelle sur ta gauche et aide-moi à la mettre. » C’est surtout la deuxième partie de l’action qui risquait d’être compliquée. Il faudrait qu’il lui enlève sa chaussure et qu’il retire la cravate qui lui compressait le tibia. Chaque chose en son temps comme on disait. S’occuper de lui fut un peu douloureux. Il comprenait mieux ce que ressentaient les gens qu’il soignait avant. Il avait également trouvé une vraie béquille ce qui lui permit de laisser tomber la canne et mieux s’appuyer.

Il pouvait maintenant claudiquer tout seul d’un endroit à l’autre pour venir en aide au survivant. Dans un coin Rosaleen était en train de soigner Daniel. Elle se débrouillait vraiment très bien pour une première fois. Il était impressionné par le sang-froid dont elle faisait preuve malgré la panique. En passant à côté d’elle, il la gratifiait d’un regard encourageant. Il observait un instant son travail avant de lui faire un petit commentaire encourageant. « Tu as fait du bon travail. On pourrait presque croire que tu as fait ça toute ta vie ! » Ce n’était pas vraiment du travail de pro, mais pour une première fois, c’était bien réalisé. Il ne prit pas le temps de s’attarder plus longtemps, il reprit sa course.

Il tomba ensuite sur Lysbeth qui ne craignait rien aux mains du médecin, il était toujours en vie, ce qui était une bonne nouvelle pour eux vu son état et celui de Emy. Il était content de pouvoir compter sur lui. Il avait certainement des choses à apprendre du militaire, qui avait pu pratiquer depuis bien plus longtemps. Ian se dirigeait alors vers Bernadette qui avait toujours une balle dans le poignet. Maintenant, que la situation s’était calmée, il fallait lui extraire et vérifier que les ondes de la balle n’est pas fait des dommages supplémentaires. « Bon cette fois si, je te soigne pour de bon. J’ai ce qu’il faut. » Il avait trouvé dans un coin un anesthésique local pour pouvoir chercher la balle sans trop la faire souffrir. Il lui fallut une dizaine de minutes pour réaliser l’opération, mais il était plutôt fier du résultat. Il s’inquiétait cependant pour l’oreille de la femme. Il ne savait pas vraiment quoi faire, puisqu’il ne pouvait pas envisager une chirurgie réparatrice.



☩ Walking Down On The Road So Far ☩

Mes AnnexesIan écrit en #990000

Revenir en haut Aller en bas
http://www.walkingdead-rpg.com/t6813-listing-des-comptes
Thalia M. Caldwell
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 25/12/2014
Messages : 373
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Animation de Février - Sujet Commun   Lun 22 Fév 2016 - 22:45

Thalia s'était laissée conduire par Lysbeth auprès du personnel médical sans trop broncher. Elle n'en avait plus la force. Les choses s'organisaient. Elle remarqua à peine l'arrivée de Bateson qui leur offrit son aide. Son univers semblait se cantonner à une bulle de tristesse... et aux contractions qui rythmaient le temps avec une régularité toute nouvelle. La perspective d'accoucher maintenant la glaçait totalement. Plus que jamais. Une petite voix paniquée chuchotait dans son esprit, des choses telles que « c'est pas possible, pas maintenant ! » ou encore « je veux pas, j'y arriverai jamais ! ». Le regard perdu dans le vague, elle se laissa mener à l'infirmerie ou ce qui en faisait office, s'installant docilement là où on le lui indiqua. Elle ne se sentait plus la force de rien. Et surtout pas d'affronter les prochaines heures... ni les prochains jours. Et que dire du reste de sa vie, pour ce qu'il en restait ?
Mis à part les contractions du début du travail, la jeune femme souffrait d'un certain nombre de blessures. Son bras blessé par la balle qui avait manqué de le traverser présentait une sale entaille, profonde mais probablement pas assez pour des sutures. Néanmoins, pas mal de sang avait coulé, et des croûtes coagulées encrassaient le tout, mêlées de saleté et d'un brin de sang frais. Elle avait aussi de multiples coupures sur le visage, le cou et les bras, dues à l'explosion proche d'un objet en verre. Un petit morceau de cette matière était d'ailleurs fiché dans son bras, mais elle ne s'en était même pas rendu compte. Et que dire encore des douleurs à son dos, son bassin, ses jambes et toutes les parties de son corps mises à mal par sa grossesse, et anormalement sollicitées ces dernières heures ? Pour ne rien arranger, il allait falloir lui administrer un traitement adapté à son statut de femme enceinte... Comme si les choses n'étaient pas déjà assez compliquées comme ça !

La zoologiste adressa un regard à Lysbeth, observant son manège en silence. En temps normal, elle aurait sans doute souri d'amusement, ou lâché un petit éclat de rire. Mais elle n'était pas en état de le faire. Son cœur était en miettes, sa tête douloureuse et pleine de pensées négatives. Elle se contenta de l'observer, une vague étincelle reconnaissante plaquée sur sa rétine. Oui, elle allait accoucher pour de vrai. Elle s'en sentait incapable, mais c'était une autre histoire. Elle n'eut même pas l'énergie pour rougir ou se sentir honteuse du piège tendu à Bateson quelques jours plus tôt. Quoique, même dans son état normal, elle n'aurait sans doute pas eu honte de son action. C'était pour la bonne cause après tout.
Après une vague esquisse de sourire qui sonnait faux histoire de rassurer ceux qui l'entouraient, tant Lysbeth que Jessie ou la famille Gallow, elle laissa aller sa tête en arrière en fermant les yeux. Sur son ventre contracté, ses mains étaient sales et moites. Le sang et la poussière se mêlaient à la sueur causée par la peur. La rouquine l'effleura d'une caresse sur le bras.


« Quelqu'un va venir s'occuper de toi. Ca va aller.

Thalia fit un pauvre sourire désolé à Jessie, des larmes brouillant à nouveau sa vue.

- Je suis désolée de te faire porter tout ça, je... C'est pas à toi de le faire. Pardon...

La jeune fille secoua la tête. Elle avait à peine été blessée. Rien de plus que du superficiel, ayant été bien protégée.

- Arrête. Pour l'instant tu dois juste penser à ton bébé... et à aller mieux. »


Never go back
L'espoir, c'est vouloir quelque chose. La foi, c'est croire en quelque chose. Le courage, c'est faire quelque chose.  by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Animation de Février - Sujet Commun   Mar 23 Fév 2016 - 8:37

Les jambes repliés contre elle, la métisse avait écouter d'une oreille les mots de son compagnon blessé. Elle aurait aimé qu'il reste allongé mais ne l'empêcha pas non plus de rester immobile. C'était comme si son corps le lui en avait empêché. A quoi bon elle l'aurait forcé, il ne l'aurait sans doute pas écouté. Le regard de la métisse passait d'un corps à un autre, d'une flaque de sang à une arme posé plus loin quand la toux de l'homme la fit sortir de son observation. Merde, ça n'allait pas du tout. Eva avait retenu son ami avant qu'il ne s'effondre dans ses bras. Elle avait crié les noms de ses frères pour avoir de l'aider. Marco et Luìs étaient tous deux arrivé en courant et avait soulevé le jeune homme, l'emmenant directement vers la pièce que le groupe avait décidé d'utiliser pour soigner les blessés.

De l'aide ! Vite ! Il a perdu beaucoup de sang ! S'il vous plaît !

Marco avait parlé fort en arrivant dans la pièce ou plusieurs était déjà en train de se faire soigner. Ils l'allongèrent sur une table que Luis débarrassa bien vite alors qu'une jeune femme se précipita sur le blessé. Alors qu'on s'occupait de lui, Marco pressa l'épaule de son frère et lui ordonna de rester à son chevet. Sans résistance aucune, le cadet obéit et Marco passa la porte pour rejoindre sa sœur.

Eva était restée dans le gymnase, les mains tremblantes, le regard rivé vers le sol et l'arme qu'elle tenait entre ses doigts. Cette arme qu'elle avait récupéré sur une de ses victimes. Un sourire étira la commissure de ses lèvres avant que Marco ne pose une main sur son épaule.

Eva.

La métisse leva la tête, plongea son regard dans celui de son frère et soupira. Le souvenir de son ami mourant revint hanté son esprit et la fit grimacer. Au fond d'elle, elle espérait qu'il s'en sorte sans trop de mal. Sa dette était trop grande pour qu'il clamse maintenant. Rangeant son nouveau présent à l'arrière de son pantalon, ses pas l'amenèrent à la suite de Jaden et des autres. Cela avait été un automatisme. Rester assise et regarder le carnage ? Très peu pour elle. Son frère la suivit de près, trop anxieux qu'elle se remette à péter les plombs.

La jeune femme croisa les bras et écouta attentivement le discours du nouveau chef. Celui là, elle pouvait le suivre autant qu'il le lui demanderait. C'était une certitude, alors même qu'elle n'était qu'une civil et non un soldat surentraîné comme lui l'avait été. Avant même que ses doigts ne pressent la première détente, elle savait qu'après, un travail tout autre allait se mettre en place. Mais lorsque la jeune femme entendit que les morts pouvait se relever sans être mordu, ses yeux s'ouvrirent tout rond et sa rage remonta à la surface. Alors voilà comment était mort son fiancée. Toute l'explication prit un sens dans l'esprit de la mécano. Sa mâchoire se serra, tout comme ses poings.

Avant même que d'autres ne bougent à la suite du blond, Eva s'avança à sa suite, récupéra une lame sur le premier corps d'un militaire et la planta dans l'oreille de celui ci. A bien y regarder, c'était le soldat qu'elle avait abattu de sang froid. Eva sourit, son regard s'assombrit alors qu'elle effectua le signe sur le cadavre pour montrer qu'elle s'en était occupé. Quand d'autres vomissaient derrière elle de faire cette sale besogne, elle passait d'un cadavre à l'autre, effectuer sans tâche comme un croc morts mesurant ses clients.
Revenir en haut Aller en bas
Maxine Preston
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 10/11/2013
Messages : 6179
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Animation de Février - Sujet Commun   Mar 23 Fév 2016 - 9:17




Les sourcils froncés, le regard dur, Maxine était restée fixée sur Moore plusieurs longues secondes. Même mort, elle le détestait encore. Elle regrettait presque d'avoir demandé à Jaden de le tuer. Il s'évitait pas mal de souffrance. Mais qu'importait, le voir mort finalisait le plan, marquait leur victoire.

Mais tout n'était pas encore terminé. Tous les morts étalés sur le sol, qu'ils soient amis ou ennemis, ne tarderaient pas à se relever et à ne faire aucune distinction parmi les vivants. « Il faut soigner ça. » Lui dit Anna en désignant l'entaille qu'elle avait sur la paume. Pinçant les lèvres, l'institutrice hocha simplement la tête. Maintenant que l'adrénaline était retombée, la douleur commençait à se faire sentir. « Et ça aussi. » Ajouta sa belle mère en lui désignant le nez avec un sourire en coin.

Elles prirent donc le chemin de l'infirmerie avec tous les autres. Une fois à l'intérieur, Maxine fit un rapide constat de la situation. Beaucoup étaient blessés, certains gravement, et c'était la pagaille. Anna ne perdit pas une seule seconde pour s'occuper de sa belle fille, retirant chaque petit débris de verre incrusté dans la chair. Mais pour ce qui était du nez, elle préféra attraper Bateson par le bras alors qu'il passait juste à côté d'elle. « Vous pouvez regarder ça ? » Les poings sur les hanches, la demande d'Anna ressemblait plus à un ordre qu'autre chose. Du bout des doigts, le militaire palpa les contours du nez de la brune, ce qui lui arracha une grimace de douleur. « Pas besoin de le remettre en place. De la glace, du temps, et ça ira. » Enchaîna le médecin avant de partir s'occuper de quelqu'un d'autre.

Nez, main, bras, tout était nettoyé, soigné et bandé. Maxine enlaça sa belle mère avant d’emboîter le pas vers la sortie pour rejoindre les autres. Les yeux rivés sur le sol, elle scrutait chaque corps, cherchant ceux des militaires en particulier. Elle prit quelques secondes pour s'arrêter sur le corps d'un soldat et lui ouvrir sa veste, palpant chacune de ses poches à la recherche d'armes mais surtout d'un couteau. Elle trouva son bonheur. Un couteau certainement prévu pour le combat, sombre et au design particulier. La lame était assez courte mais le bout biseauté lui faciliterait certainement le travail. Sans perdre une seconde de plus, Maxine se mit à courir pour rejoindre Jay et Fitzgerald. Agenouillés, ils avaient déjà commencé à transpercer les crânes dans un silence pesant.

Elle dépassa Jay de quelques pas pour se baisser au dessus du corps d'un homme, son couteau fermement serré entre ses doigts. La voix de son mari résonnait dans sa tête, il lui avait déjà tout dit sur la façon de tuer, qu'ils soient transformés ou sur le point de l'être. « Derrière l'oreille. » Murmura elle pour elle même. Hésitante, elle tourna lentement la tête du mort sur le côté afin faciliter le passage de la lame. Mais c'était bien plus facile à dire qu'à faire. Puis d'un coup rapide, elle enfonça la lame jusqu'à la garde, s'y reprenant à deux fois pour la retirer. Elle se redressa, les yeux toujours rivés sur le corps définitivement mort du soldat. C'était donc ça, leur monde. Maxine avait du mal à réaliser ce qu'elle faisait. Après tout, elle n'était qu'une  institutrice. Une simple maîtresse d'école qui, cinq mois auparavant, était incapable d'abattre un infecté et qui, aujourd'hui, avait tué un militaire à bout portant et transperçait des crânes.

Mais le monde changeait et elle aussi. Les yeux toujours fixés sur le cadavre du militaire, ses sourcils se froncèrent à la même vitesse que la colère s'emparait d'elle. En passant une jambe par dessus le corps pour se mettre juste au dessus de lui, Maxine n'eut qu'à se baisser pour essuyer la lame sur la veste du militaire et positionner les bras comme elle avait vu les autres faire.

Un de moins.



- But I can't compete with the she-wolf,
What do you see in those yellow eyes ? -
Revenir en haut Aller en bas
Wade Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 577
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: Animation de Février - Sujet Commun   Mar 23 Fév 2016 - 11:09

Son coeur loupa un battement lorsque le visage de Sally s'assombrissait au fur et à mesure de sa décision. Elle semblait dévastée par le choix qu'il venait de faire... Et il la comprenait que trop bien. Ses lèvres s'étaient entrouvertes pour tenter de lui expliquer son choix sans réussir à la couper dans son élan. Il en tremblait, parce qu'une part de lui préférait s'assurer que les soins lui seraient bien apportés. De la voix ainsi, amochés de la sorte, ne faisait qu'accentuer son anxiété vis-à-vis de cette situation. La voix de la brune se répercutait dans le gymnase, certaines conversations s'étaient effacés derrière cette colère qui l'animait.

Elle avait raison. Il le savait. Wade n'avait aucune envie de partir, et il venait de lui promettre de ne plus se séparer d'eux. À contre-coeur alors qu'il s'imprégnait des émotions que ressentaient Sally et qu'il allait jusqu'à s'en mordre l'intérieur de la joue, il lui tendit lentement Russell à sa belle, son fils n'avait pas l'air très décidé à le laisser partir non plus. À son tour, la frimousse de son fils protesta, mais sans pleurer cette fois.

« C'est justement parce que je ne veux pas vous perdre que je fais tout ça... »

Or il n'avait pas prévu, comme eux tous, que les militaires forceraient la porte du stage pour descendre les plus démunies. Cette pensée raviva une flamme douloureuse au fond de lui et il eut un pincement douloureux. En serait-il vraiment capable, de suivre Jaden et Fitz pour empêcher le réveil des morts ? Et des promesses, pourrait-il lui en faire tout de suite alors qu'il était en train de lâcher prise, de retirer ses doigts de la main de la brune qui la regarder avec intensité. Il aurait aimé lui dire qu'il n'avait aucune envie de partir, même si c'était la porte à coté, même s'il n'aurait qu'à faire quelques pas pour revenir la prendre dans ses bras.

Les propos de Jaden étaient clairs. Et alors qu'il s'était détourné pour s'imprégner des mots durs de l'ancien militaire, son sang se glaça de nouveau. Comment était-il possible qu'ils soient tous infectés ? Des nouvelles questions mettaient ses émotions en émoi. Impossible... Comment les informations avaient pu le dissimuler ? Pourquoi Jaden était-il plus au courant ? Depuis combien de temps ?

Il avait mené sa femme jusqu'aux pièces où étaient déjà donné les premiers soins... Les mots de Sally et ceux de Jaden tournaient dans son esprit et ne lui laissaient aucun répit. Rester ou tenter d'aider l'équipe de nettoyage ? Brent restait en retrait et continuait à les regarder. Il devait y aller. Finir. Même si cela lui donnait la nausée. Elle s'inquiétait pour lui et il se mettrait forcément en danger. Il ne pourrait pas lui dire qu'il reviendrait et qu'elle n'aurait pas à s'inquiéter. Wade ne savait pas ce qu'il allait réellement affronter. Et si un mort se réveillait devant lui ?

Il prit une dernière fois le corps de sa femme près de lui même si elle le regardait toujours avec un mélange de colère et de peur.

« Je vais essayer de faire vite... Il faut soigner ces vilaines blessures. Le principal c'est que vous soyez hors de danger... »

Puis il était parti avec Brent en se forçant à ne regarder qu'une fois en arrière. Séparé à nouveau, Brent tenta de lui glisser quelques mots. Ne t'inquiètes pas. Tout va bien se passer. Rien n'était sûr, tout était une histoire de probabilité. Et des gens allaient peut être déjà se relever dans cette foule de cadavre.

Wade avait pressé le pas pour retrouver les groupes de survivants qui s'étaient divisés pour commencer le nettoyage. Il repéra Eva un peu plus loin dont il avait mémorisé chaque geste. Les siens étaient précis et assurés, et sans qu'il ne sache l'expliquer, cela ne le surpris pas. Comme s'il avait compris que cette bataille avait réveillé chez cette jeune métisse une part d'elle plutôt sombre... Chacun allait réagir d'une façon différente, et les ravages sur leurs esprits viendraient peut être plus tard pour la plupart...

Brent lui ramena une arme tranchante qu'il lui glissa entre les mains et tenta de lui expliquer cette tâche au combien difficile... Sa tête lui faisait affreusement mal...

Il glissa l'arme blanche près de l'oreille d'un homme d'à peu près son âge, resta en suspense un long moment avant de glisser la lame dans le crâne. Il grimaça et se releva presque aussitôt après avoir mit les bras du cadavre en croix et que Brent vienne poser sa main sur son épaule un court moment.



The solid ground begins to crack. I pulled her down and down and down. I lost my breath I thought I'd drown. White Knuckles. MM.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sally Lockharts
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 11/12/2015
Messages : 448
Age IRL : 29

MessageSujet: Re: Animation de Février - Sujet Commun   Mar 23 Fév 2016 - 16:15

Le principal argument de Wade était tout à fait valable en soit, mais Sally s’en fichait pas mal car pour elle, il était hors de question de le voir partir de nouveau. Il avait beau tenté d’essayer de la rassurer, cela n’avait pas l’effet escompté, les mots qu’ils prononçaient confortés bien plus Sally dans ses craintes qu’autre chose. Sally essayait  de faire entendre raison à son mari, mais il était têtu. Dans une dernière tentative qu’elle savait totalement inutile, elle lui dit d’un ton sec et froid « Je te préviens, si tu reviens blessé ce sera pas la peine de compter sur moi pour te chouchouter ou quoi ! ». Cela pouvait sembler dur et idiot, mais la brune n’arrivait pas à trouver ses mots, elle n’arrivait plus vraiment à réfléchir, à formuler ses idées. Cela provenait de sa blessure pompant tout le peu d’énergie qui lui restait.

Malgré sa rancœur, la quadragénaire profita au maximum de l’étreinte offerte par Wade. Elle avait conscience de la chance qu’elle avait de pouvoir l’avoir à ses côtés contrairement à beaucoup de personnes étant sans nouvelles de leurs proches ou pire, les ayant perdus à jamais. C’était peut-être pour ça qu’elle ne souhaitait pas être une nouvelle fois séparée de lui, mais elle formulait cela de façon maladroite et mauvaise au lieu de réussir à lui faire comprendre ses inquiétudes. Au fond d’elle, elle s’en voulait d’agir de la sorte non seulement par rapport à lui, mais aussi par rapports aux autres rescapés et de son fils. Elle savait que tout cela était démesuré et égoïste, c’était pourtant plus fort qu’elle, c’était la seule façon qu’elle avait trouvé pour exprimer ce qu’elle avait sur le cœur.

Wade l’accompagna jusqu’à la salle où elle allait recevoir les soins, à peine arrivée, elle s’accroupit pour s’adresser à Russell « Tu restes avec moi d’accord ? Papa doit faire quelque chose et après on sera de nouveau tous les trois, c’est promis. » En terminant sa phrase, elle fixa son époux comme pour lui faire comprendre qu’elle cédait, mais qu’il avait intérêt à ne plus les laisser à l’avenir. « Par contre, quand maman se fera soigner, tu resteras ici sagement. » ajouta-t-elle en pointant du doigt une chaise inoccupée.

Il était inutile de faire davantage peur à leur fils en lui communicant les peurs qu’elle ressentait, il devait être rassuré. Elle le prit alors dans ses bras en lui murmurant un je t’aime à l’oreille, puis regarda les larmes aux yeux Wade s’éloigner. Au final, elle était fière de lui et de ce qu’il était prêt à faire pour les autres, mais de là à lui dire à ce moment-là, c’était autre chose.



#872F2F
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Animation de Février - Sujet Commun   Aujourd'hui à 3:22

Revenir en haut Aller en bas
 

Animation de Février - Sujet Commun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]
» Sujet-commun : Intrigue 1
» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !
» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)
» On ne vous oubliera jamais... [Sujet Commun]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Event-