-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

Re: On the road, our hearts connect.

Sam 25 Nov 2023 - 12:41

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: On the road, our hearts connect.

Sam 25 Nov 2023 - 16:55



C’est finalement la lumière qui s’infiltre par l’unique fenêtre à barreaux de la cellule qui la tire doucement des bras de Morphée, et il lui faut de longues secondes pour se souvenir de l’endroit où elle se trouve. La chaleur du corps de Roman toujours pressé contre le sien du fait de l’étroitesse du lit lui donne envie de faire semblant de dormir et de passer toute la journée sous la couverture avec lui, mais tous les deux ont d’autres projets. Au vu de la luminosité extérieure, ils se sont déjà probablement payé leur première grasse matinée depuis des lustres, et il est plus que temps de retourner affronter le monde extérieur. « Il faut qu’on se lève… » murmure-t-elle d’une voix encore un peu endormie, et c’est sans attendre sa réponse qu’elle quitte le confort de ses bras pour partir à la recherche de ses vêtements, sentant finalement un début de gêne la gagner.


queen of spades
"Don't call it a comeback, I been here for years, I'm rockin' my peers, puttin' suckers in fear, makin' the tears rain down like a monsoon" (c) alaska.  


Awards:
Roksana Horlenko
Roksana Horlenko
Junk Town
Championne du WriMo
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: On the road, our hearts connect.

Mer 29 Nov 2023 - 18:54

On s'endort finalement l'un contre l'autre, satisfait, je l'espère en tout cas de ce moment que nous venons de partager. La sentir contre moi et capter nos cœurs qui battent à l'unisson me permet de m'endormir rapidement.

Je suis réveillé depuis un moment et je n'ai pas honte de dire que j'ai passé de longues minutes à observer Roksana encore endormie. Je réfléchi à la nuit que l'on vient de passer et je dois dire que j'ai déjà un millier de questions qui se posent dans mon esprit. Est-ce que c'était simplement la situation ? Est-ce que cela se reproduira ? Et je le sais très bien, il faudra forcément que l'on ai une petite conversation quand nous serons tous les deux réveillés.

Mais en attendant, la voilà qui ouvre les yeux et qui, aussitôt quitté mes bras pour se lever. Elle a raison, nous n'avons pas vraiment le luxe de rester toute la journée dans le lit, même si, je ne dirais clairement pas non. Je finis par me lever également. Tu as raison, malheureusement que je lui réponds. Je m'habille et la regarde avec, peut-être, un peu trop d'attention. Tu avais déjà des pistes pour aujourd'hui ? Parce que finalement, nous n'avons pas réellement discuté de notre journée de la veille.

Une fois prêt je la regarde, je me sens un peu con, je dois bien l'avouer. Je te laisse gérer ? J'ai ... On m'attend pour donner un coup de main un peu plus loin. Et je me rapproche finalement d'elle, doucement. Je ne sais pas si elle me laissera faire, mais j'espère. Et je lui prend les mains, délicatement. J'y dépose un baiser. On peut se voir plus tard pour ... Discuter un peu ? Enfin, si tu veux. Et je lui dépose un autre baiser sur le front. A plus tard. Puis je quitte cette petite chambre que nous avons partagé dans la nuit.

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: On the road, our hearts connect.

Jeu 30 Nov 2023 - 0:46

Derrière elle, Roman se lève à son tour du lit qu’ils ont partagé, et lorsqu’elle met finalement la main sur ses affaires de rechange enfouies au fond de son sac à dos, elle les enfile de manière un peu trop précipitée. De nouveau complètement habillée, elle se sent un peu moins vulnérable face au regard du brun, mais ça n’empêche pas ses pensées de se percuter les unes les autres sous son crâne dans un joyeux bordel. Elle pense évidemment à cette nuit qu’ils viennent de partager ensemble, et à ce que ça implique désormais pour eux, mais si des milliers de questions se bousculent contre ses lèvres, elle ne trouve pas le courage d’en poser ne serait-ce qu’une. « Oh, euh… Ils ont besoin d’un coup de main pour construire une serre ou un truc du genre. Faut qu’je trouve le mec qui supervise tout ça, voir c’que j’peux faire pour me rendre utile. » Elle tente de s’exprimer en adoptant un ton le plus neutre possible, mais le malaise perce malgré tout dans sa voix, et elle se gratte machinalement l’arrière du crâne dans un geste trahissant ses émotions. Elle n’en mène pas large, mais lui n’a pas l’air parfaitement à l’aise non plus, pour être honnête.

Est-ce qu’ils sont en train de rendre toute cette situation plus bizarre qu’elle ne l’est en réalité en se comportant comme des adolescents ? Elle s’accroupit pour lacer ses Rangers avec application, comme si ce geste familier pouvait l’aider d’une quelconque manière à penser à autre chose et à ne pas se perdre en conjectures stupides. « Pas d’problème » répond-elle en se relevant sans se retourner lorsqu’il lui annonce qu’il est attendu, à moitié persuadée qu’il s’agit d’une excuse de sa part pour quitter les lieux au plus vite et mettre de la distance entre eux. Est-ce que c’est une manière polie de lui faire comprendre qu’il regrette ? La manière dont il vient prendre ses mains dans les siennes avec douceur avant de les embrasser laisse à penser le contraire, et même si la brune ne veut pas se faire de faux espoirs, son cœur loupe quand même un battement. Il lui propose d’en discuter plus tard avant de l’embrasser sur le front, et la brune se retrouve bien incapable de lui répondre avec des mots, se contentant de lui sourire timidement et de hocher positivement la tête. Elle le regarde s’éloigner, partagée entre l’envie de le retenir et le soulagement de se retrouver seule.

Pourtant, même une journée complète à travailler d’arrache-pied dans le vent et le froid n’est pas suffisante pour lui permettre de mettre de l’ordre dans ses pensées, et c’est toujours aussi perdue qu’elle rejoint sa cellule après un brin de toilette. Roman n’est pas encore revenu, et Roksana s’en trouve étrangement aussi déçue que soulagée, partagée entre son envie de lui parler à cœur ouvert et sa peur de ne pas réussir à trouver les mots. Elle veut croire que ce qu’ils ont partagé ensemble hier soir était plus profond qu’une simple étreinte physique consommée dans un moment de faiblesse, mais il n’est pas impossible que ses sentiments pour lui obscurcissent son jugement. La possibilité que tout ça n’ait été pour lui qu’une forme d’exutoire à sa souffrance lui paraît peu probable, mais pas impossible pour autant. Elle tourne en rond pendant de longues minutes dans la petite pièce avant de finalement s’asseoir sur le lit, triturant nerveusement le bandage recouvrant proprement son index fraichement blessé par un coup de scie maladroit. C’est le genre de chose qui arrive bien plus vite qu’on ne le croit lorsqu’on manipule des outils dangereux sans être parfaitement concentrée, et en l’état, c’est même étonnant qu’elle ne soit pas amochée plus gravement.


queen of spades
"Don't call it a comeback, I been here for years, I'm rockin' my peers, puttin' suckers in fear, makin' the tears rain down like a monsoon" (c) alaska.  


Awards:
Roksana Horlenko
Roksana Horlenko
Junk Town
Championne du WriMo
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: On the road, our hearts connect.

Mar 5 Déc 2023 - 23:11

Ma journée à moi n'a clairement pas été de tout repos car la personne que je devais trouver s'est retrouvée mêlé malgré lui à quelque chose de plus grand. Par chance, nous avons réussi à nous débrouiller comme nous avons pu, mais mon expédition m'a laissé des traces, notamment de jolis bleus, mais aussi de belles blessures recouvertes de sang. Rien de grave, heureusement, mais je suis content d'être rentré au camp vivant et en un seul morceau.

Je prends la direction de la petite cellule qui fait office de chambre pour les quelques jours où nous sommes là, et quand j'arrive discrètement, je remarque Roksana, déjà présente. Elle se touche le doigt qui semble couvert d'un pansement. Elle aussi à du se blesser, mais rien en comparaison de ce que j'ai comme griffures dans le visage et sur le corps. Des traces de combats alors que je sécurisais les environs avec un membre des Hallow. Je l'observe un moment tant qu'elle ne m'a pas encore remarqué et finalement, je lâche un petit : Rien de grave j'espère ? Et je rigole parce que vu ma tête, on pourrait dire que c'est l’hôpital qui se fout de la charité.

Je m'avance vers elle et la regarde avec une réelle tendresse. J'imagine que ta journée a été moins rude que la mienne que j'ajoute en plaisantant et en cherchant des affaires de rechanges. J'suis content de te voir que je termine finalement.

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: On the road, our hearts connect.

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum