Le Deal du moment :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : ...
Voir le deal
14.50 €

2 participants

Rather one mistake than two

Mer 5 Oct 2022 - 23:27


KITSAP, fin juillet

Vous pouvez pas faire attention ? Grogne-t-elle à l'intention d'un homme bien bati qui la bouscule, sûrement sans le faire exprès, alors qu'elle se rendait dans le coin de The Haven. Pas la peine d'me regarder comme ça, j'suis pas un vulgaire bout de viande. Ils avaient vraiment tous un problème ici.

Ce n'était pas la première fois qu'elle venait, et certainement pas la dernière. Pourtant ce jour là, la fermière a fait de nombreuses fois le tour du hangar que possédait The Haven à la recherche d'un endroit qu'ils auraient pu garder pour en faire des douches. C'était logique non ? C'est quand même un espace assez intime, et il serait préférable de pas se mélanger à des inconnus lorsque les vêtements ne sont plus là. Pourtant elle ne trouve rien, ni dehors à l'abri des regards ni à l'intérieur.

Elle soupire. L'idée même de partager une cabine avec une femme qu'elle ne connaissait pas ne l'intéresse pas - dans le cas où toutes les cabines seraient prises. Et avec le monde présent ce matin, il était certain qu'elle allait devoir attendre. Tant pis, elle saisit des affaires de rechanges, une pauvre serviette propre au moins, et prend la direction des douches communes pour attendre son tour et espérer sentir autre chose que la terre et la transpiration du voyage - elle ne s'en inquiète pas plus que ça de toute façon, c'était le parfum tendance ces dernières années.

Il y a du monde qui attend. Elle s'y était préparée. Et elle peut chercher encore et encore, pas l'ombre d'une personne qu'elle connait pour jouer le garde du corps du rideau de douche le temps qu'elle passe. Nouveau soupire. Heureusement, il ne faut pas longtemps pour qu'une cabine se libère, bien à l'écart des regards, et ça l'arrange, ou presque. Un homme en sort. Merde. Le coin des hommes. Elle fait demi-tour, rejoint le coin pour femme, il ne semble pas y avoir grand monde. Bien. Tant mieux.

Elle dépose ses affaires, se déshabille en vitesse pour ne croiser personne, et entre dans la cabine franchement. TOI ! Elle gueule sur l'homme, croisé plus tôt dans la mâtiné. Il sourit, ne semble pas gêné par la situation. L'information met du temps à remonter jusqu'au cerveau de la trentenaire, qui croise du regard l'anatomie de monsieur, se rendant compte qu'elle était elle-aussi nue. C'pas pos.. Elle tente de reculer pour se cacher, un peu brusquement, s'emmêle les pinceaux sous la peur et entraîne avec elle l'inconnu dans sa chute.


Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste,
et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise

Spoiler:
Lily Evergreen
Lily Evergreen
Junk Town
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rather one mistake than two

Dim 16 Oct 2022 - 0:01

Lorsque les premiers membres de The Remnants se déplacèrent jusqu’à l’ancienne base militaire de Kitsap, pour y faire connaissance avec leurs nouveaux alliés, Clayton n’avait absolument pas voulu être du voyage. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à ces yeux, leurs nouveaux amis n’étaient finalement qu’une bande de pique assiette qui souhaitait profiter de tout ce qu’ils possédaient. A ce propos le routier ne comprenait pas pourquoi June avait souhaité s’allier avec eux. Mais à force d’entendre parler de cet endroit et surtout de ces gens, la curiosité du routier avait été piquée à vif. Elle avait d’ailleurs tellement été piquée à vif qu’elle l’avait finalement poussée à y aller pour y passer quelques mois. Enfin bref Clayton venait de passer sa première journée à Kitsap et ce qu’il pouvait en dire, pour l’instant, c’est qu’ici il y avait énormément de jolies jeunes femmes.

A ce propos le routier, qui cherchait un endroit où il pourrait se doucher, était justement en train d’admirer les courbes d’une superbe brune, qu’il venait tout juste de croiser, lorsqu’une autre jeune femme, blonde et mal polie, le percuta de plein fouet. - « Ouais bah j’ai pas fait exprès … » Lui déclara-t-il alors avant que la blonde ne lui demande ensuite d’arrêter de la dévorer des yeux. - «  … Oh là là c’est bon … fais pas ta vierge effarouchée … je suis certain que t’aime bien ça qu’on te mate … » S’empressa-t-il alors de lui répondre avant de finalement se désintéresser de cette connasse pour se remettre à rechercher une cabine de douche. Cabine qu’il ne tarda d’ailleurs pas à trouver quelques minutes plus tard … dans le secteur réservé aux femmes. Chose qu’il ne savait pas encore mais qu’il découvrirait bientôt puisque la blonde, qui l’avait précédemment envoyé balader et qui était désormais nue comme un ver, s’inviterait quelques minutes plus tard avec lui sous la douche.

L’homme agréablement surprit esquissa alors un petit sourire à la jeune femme. Et ce tout en la contemplant de la tête aux pieds. La suite se déroula très rapidement. L’invitée surprise jeta aussitôt un regard vers l’entrejambe de Clayton. Elle tenta ensuite de lui dissimuler ses parties intimes, murmura quelque chose d'incompréhensible, glissa et se vautra finalement avec Clayton sur le sol. Lorsqu’il retrouva ses esprits Clay avait terriblement mal au crâne. Sa main gauche était en tout cas sur la fesse droite de la blonde alors que sa main droite était posée dans le creux de ses reins. Quant à leurs deux corps, nus à tous les deux, ils étaient on ne peut plus en contact. Chose qui ne tarderait sans doute pas à éveiller l’éternel appétit sexuel de Clayton.


I Am The Messiah & A Sexy Boy, Not Your Boy Toy



Spoiler:
Clayton Buchanan
Clayton Buchanan
The Nomads
Christ Cosmique
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rather one mistake than two

Lun 31 Oct 2022 - 23:32

La chute est particulièrement douloureuse.. ou pas. L'impressionnante musculature de l'inconnu rencontre en première le sol en pierre des douches, suivi de près par le corps frêle de la fermière qui n'a clairement rien à voir. De taille moyenne, pas vraiment musclée, elle doit peser trois plumes, et encore ! Ce n'est pas elle qui le blessera. Ca ne l'empêche pas en revanche d'être sonnée par l'accident, l'obligeant à fermer les yeux par réflexe, son cerveau bien trop inquiet de savoir si elle a une blessure quelque part plutôt que de savoir où elle avait atterri.

C'est pas possible.. Souffle-t-elle plus pour elle-même, pinçant ses globes de son pouce et son index alors qu'elle reprend doucement ses esprits. C'est en posant son autre main au sol pour prendre appui qu'elle s'immobilise à nouveau, tâtant ledit sol en se rendant compte qu'il était bien trop palpable, mou, chaud aussi. Sans parler d'une vive chaleur qui enveloppe sa fesse droite et ses reins. En réouvrant ses yeux, c'est avec effroi qu'elle découvre le pervers du coin lui avoir servi d'amortisseur.

C'est pas possible ! Hurle-t-elle à nouveau, sans se soucier du risque à ramener des regards beaucoup trop indiscrets dans le coin. Dans cette position, malgré les conneries qu'elle a pu enchaîner ces derniers mois, Lily se sent presque souillée. Ce n'était pas une raison pour se laisser tripoter par le premier venu. Lâchez moi ! Lui ordonne-t-elle, pas vraiment inquiète à l'idée de s'en prendre une derrière la tête. Faut dire qu'il faisait deux fois sa taille. Lily s'agite comme une petite souris, glisse encore à de nombreuses reprises, mais réussit à se remettre debout tant bien que mal.

Une main sur son anatomie féminine, un bras sur ses seins, elle peine à se couvrir. Tu-vous.. c'est le coin des femmes ici ! Elle le fusille du regard, attend patiemment l'excuse bidon qu'il est prêt à lui sortir. A nouveau, ses yeux se posent sur le pénis de l'étranger, et elle détourne le regard. Et couvrez vous ! Aussi rouge qu'une pivoine, elle saisit une serviette pour la balancer à l'homme, prenant une deuxième pour elle, bien trop petite. Elle peine à se couvrir.

J'ai entendu une femme crier ! Implore une voix féminine à l'extérieur, qui semble s'adresser à quelqu'un, un homme. Elle reconnait ni l'un, ni l'autre, mais la situation devient urgente. Se tromper de cabine ne semble pas avoir été dans ses plans, et Lily n'avait pas envie qu'on lui colle une étiquette à Kitsap pour celle qui se tape des hommes dans les douches. Je n'entre pas chez les femmes. Mais c'est une urgence ! Ni une ni deux, Lily entraîne l'inconnu dans une cabine en refermant derrière eux, allumant l'eau pour couvrir d'éventuels bruits.


Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste,
et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise

Spoiler:
Lily Evergreen
Lily Evergreen
Junk Town
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rather one mistake than two

Sam 12 Nov 2022 - 17:03

- « Non mais … » Déclara aussitôt Clayton lorsque la blonde lui hurla dessus en se frottant contre lui juste avant qu'elle ne se remettre sur ses pieds. - « … j’y suis pour rien moi » Non mais alors là, elle était bien bonne celle-là. C’est elle qui venait de s’incruster sous la douche avec lui. C’est elle qui venait de lui tomber dessus, volontairement, pour pouvoir se frotter contre lui. Et maintenant elle venait lui gueuler dessus parce qu’il avait malencontreusement posé sa main sur l’une de ses fesses. - « Le coin des femmes ? » Demanda alors le barbu. - « Non c’est pas possible … » S’empressa-t-il alors de lui répondre en se redressant en même temps.

Toujours à poil il continua : - « … une serviette … mais … pourquoi faire … » Clay écarta alors les bras en continuant à montrer son sexe à la blonde en poursuivant : - « … tu l’as déjà vu tout à l’heure … » Tout comme lui l’avait déjà vu entièrement nue quelques secondes auparavant. L’homme ricana alors un instant en voyant la jeune femme rougir avant de rajouter : - « … ok c’est bon je vais me couvrir. Je ne voudrais pas passer pour le pervers du coin » Clayton cacha alors son entrejambe à la jeune femme et s’apprêta ensuite à lui demander comment elle s’appelait. Mais c’était sans compter sur la voix d’une autre femme, bientôt suivie par celle d’un homme, qui se firent entendre à l’entrée des douches.

Le routier, qui ne savait pas trop quoi faire ni quoi dire, fixa alors la petite blonde qui se trouvait à côté de lui. Et ce tout en se demandant si elle signalerait sa présence, à ses côtés, à ces deux personnes. Pourquoi ? Déjà parce que s’il se trouvait effectivement dans les douches des femmes, ce dont il doutait sérieusement, il se ferait sûrement virer d’ici à grands coups de pompes dans le cul. Et puis parce que si jamais cette histoire venait à s’ébruiter jusqu’à Fort Ward, Zi se ferait très certainement un malin plaisir à vouloir lui administrer, de force, des cachets pour calmer sa libido. Et ça il en était absolument hors de question. C’est d’ailleurs pour cette raison que le routier ne broncha pas lorsque la blonde glissa sa main dans la sienne et l’entraîna ensuite dans une autre cabine de douche beaucoup plus petite que la précédente.  

Elle était d’ailleurs tellement plus petite que la précédente que les deux adultes étaient quasiment obligés de se coller l’un contre l’autre pour pouvoir y entrer tous les deux. Clay posa en tout cas instinctivement ses mains sur les hanches de la jeune femme lorsqu’elle alluma l’eau, avant de les retirer brusquement la seconde d’après de peur qu’elle ne lui plante ses ongles dans la peau. Chose qu’il n’aurait sans doute jamais dû faire aussi rapidement parce que sa serviette, mal attachée, se détacha subitement et Clay se retrouva de nouveau nu comme un ver face à la jeune femme.

- « J’ai pas fait exprès … » Marmonna alors le barbu en fixant la blonde qui semblait douter de ses paroles. L’homme tenta alors de se pencher pour récupérer cette fichue serviette mais cet endroit était beaucoup trop petit pour qu’il puisse y parvenir. Alors il abandonna tout simplement cette idée préférant chuchoter à l’oreille de la jeune femme : - « … Je la récupérerais après » Ou alors pas du tout. De toute façon la voix derrière la porte sembla se rapprocher de leur position. Inquiet Clay susurra alors à nouveau à l’oreille de la blonde : - « Si elle vient frapper à la porte, faut absolument que tu trouves un moyen de la faire déguerpir d’ici » Sinon si elle les découvrirait tous les deux nus sous cette douche, cette histoire s'ébruiterait très rapidement et toutes les personnes qui squattaient cet endroit minable ne tarderaient sans doute pas à faire courir une rumeur à leur sujet.


I Am The Messiah & A Sexy Boy, Not Your Boy Toy



Spoiler:
Clayton Buchanan
Clayton Buchanan
The Nomads
Christ Cosmique
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rather one mistake than two

Jeu 17 Nov 2022 - 9:22

Dans un plan à moitié calculé, la trentenaire fait en sorte à se placer face au l'intrus, toujours nu. Déjà pour ne pas se retrouver dans une position.. délicate, et surtout de façon à l'avoir toujours sous les yeux. De cette façon elle pouvait contrôler ses faits et gestes plus facilement - même si c'était une armoire à glace. Elle ne se gêne pas d'ailleurs pour lui lancer un regard assassin, prête à le gifler lorsque ses mains se font baladeuses. Mais c'est surtout un petit sursaut en arrière qu'elle fait, ridicule d'ailleurs lorsqu'on voit la taille de la cabine.

Vous allez le payer. Marmonne la fermière, qui tentait de se faire menaçante malgré son gabarit et la multitude de cicatrices qui couvraient la peau de son corps, démontrant qu'elle était plus une victime que l'inverse. Lily le force à se redresser d'ailleurs lorsqu'il tente de récupérer sa serviette, manquant de faire tomber la sienne, ridiculement petite. Qu'il reste à poil, tant pis, elle ne voulait pas que son visage se retrouve accidentellement entre ses seins ou bien trop proche de son anatomie.

Quant à ce qu'elle devait faire, Lily souffle du nez, mécontente. Oui, je sais ! Non mais en plus il se permettait de lui donner des ordres ! Sa main libre vient s'échouer entre sa poitrine, sentant son cœur s'emballer douloureux sous les nerfs qui l'envahissent, sans parler de cette peur de se faire surprendre dans une situation pareille.

Des pas, à la fois rapides et hésitants de rapprochent de la seule cabine à l'eau allumée. Ça se racle là gorge. Madame, tout va bien ? Bordel bordel, réfléchir et vite. Lily intime à son vis à vis de se taire, pivotant difficilement dans la cabine, essayant de ne pas se frotter à l'intrus. Elle tire le rideau pour laisser son visage dépasser. Mais.. Vous avez pas honte ! On est chez les femmes ici ! La femme, trop envahissante, insiste. On vous a entendu crier ! L'homme soupire. Excusez nous. La femme ne lâche rien. Mais vous avez un problème ma parole ! Et elle tire le rideau pour le fermer, caricaturant la colère.

Lily tend l'oreille, s'assurant qu'ils s'étaient éclipsé. Elle a un soupire soulagé, même si ce n'est pas encore terminé et qu'il fallait ensuite le faire sortir d'ici sans se faire repérer. On va attendre un peu. Souffle-t-elle, même si l'idée ne lui plaisait pas tant que ça. Elle s'enveloppe avec ses bras, le regard un peu baladeur lorsque son vis à vis tournait la tête, très mal à l'aise à l'instant. Enfin.. Est ce qu'au final, la fermière était vraiment gênée ? C'est surtout de ne pas avoir le contrôle sur cette situation qui l'exaspère. Je vais vous faire sortir par derrière. Fait-elle d'une petite voix, frissonnante légèrement de froid.


Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste,
et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise

Spoiler:
Lily Evergreen
Lily Evergreen
Junk Town
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rather one mistake than two

Sam 26 Nov 2022 - 18:06

Cette situation était totalement incongrue mais elle était tout de même franchement hilarante. Elle amusait en tout cas énormément Clayton contrairement à la jeune femme qui semblait désormais l’avoir pris en grippe. Elle le regardait en tout cas méchamment. Quant à ses paroles elles étaient acerbes et clairement destinées à lui faire savoir qu’il n’avait aucun ordre à lui donner ou aucunes recommandations à lui faire. Nul doute qu’une fois qu’ils auraient tous les deux quitté cette douche, retrouvé leurs vêtements et revêtus leurs habits, cette petite blonde essaierait de le gifler. A l’instant présent il était donc préférable pour Clayton de ne pas envenimer les choses.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le routier resta silencieux et immobile lorsque la blonde s’adressa aux deux curieux qui n’arrêtaient pas de questionner la jeune femme. Enfin il resta silencieux jusqu’à ce que les deux intrus ne finissent par, semble-t-il, quitter les lieux et que la petite blonde ne s’adresse finalement à lui. - « Attendre est effectivement la meilleure des choses à faire » Lui répondit alors le barbu. Quant à la suite de ses propos il rajouta simplement : - « Ok » Tout en espérant pouvoir quitter cet endroit le plus discrètement possible. Et ce tout en étant désolé d’avoir involontairement entraîné cette jeune femme avec lui dans cette galère.

C’est en tout cas parce qu’elle semblait avoir froid que Clay lui demanda : - « Tu as froid n’est-ce pas ? » Il en était certain car le timbre de sa voix l’avait trahie. Le barbu fixa alors la petite blonde en poursuivant : - « On ne sait pas combien de temps on va devoir rester ici … » Il stoppa alors ses paroles un court instant avant de reprendre : - « … ce qu’on sait très bien par contre c’est que si tu continues à frissonner de cette manière tu risques d’attraper un vilain rhume voir une vilaine grippe » Et par les temps qui couraient il fallait mieux l’éviter. Clay se frotta alors l’arête du nez et continua ensuite avec une certaine hésitation : - « On pourrait peut-être se  … blottir l'un contre l'autre pour se réchauffer mutuellement » Il marqua alors une très courte pause avant de rajouter : - « … mais ça m’étonnerait que tu acceptes … »

Parce qu’il était entièrement nu, parce qu’elle ne le connaissait pas, parce qu’elle avait sans doute peur qu’il tente de la violer et également parce qu’elle le considérait peut-être comme l’obsédé du coin. L’homme posa alors ses yeux sur le corps meurtri de la jeune femme avant de rajouter : - « … je suis certain que tu penses que je l'ai fait exprès de me retrouver sous cette douche avec toi. Et je suis persuadé que tu penses que je vais essayer d'abuser de toi » Il marqua alors une nouvelle pause avant de reprendre : - « … alors qu'en réalité tu n’as aucune inquiétude à avoir à mon sujet. Je n’oserais jamais te faire du mal » Mais ça la petite blonde n’en savait absolument rien. L’homme essaya alors de détendre un peu l'atmosphère en rajoutant : - « Bon par contre je suis une sacrée grande gueule qui n’a absolument pas honte de se montrer nu en public » Mais ça la demoiselle avait bien dû le remarquer.

Amusé le routier continua : - « Au fait je m’appelle Clayton. Clayton Buchanan et je réside à Fort Ward » Et comme il ne pouvait pas s’empêcher de parler de lui il continua avec fierté et arrogance : - « Je suis naturellement immunisé contre le virus H1N1 … c’est grâce à moi que le vaccin a pu voir le jour » Clay esquissa alors un nouveau sourire à la petite blonde avant de reprendre : - « Regarde … » Il se tourna alors très légèrement de manière  à ce que la jeune femme puisse voir la morsure de rodeur sur son dos avant de rajouter : - « … c’est cette morsure qui est à l’origine de ce vaccin » Cicatrice qui permettrait peut-être de briser la glace entre eux voire peut-être même de mettre la jeune femme en confiance.


I Am The Messiah & A Sexy Boy, Not Your Boy Toy



Spoiler:
Clayton Buchanan
Clayton Buchanan
The Nomads
Christ Cosmique
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rather one mistake than two

Dim 11 Déc 2022 - 1:10

Lorsque l'homme dont elle ne connait pas encore le nom de met à parler, Lily ne lui adresse aucun regard et se contente de fixer le vide, tout en s'enveloppant de ses bras. Ce n'est que lorsqu'il propose de se blottir qu'elle daigne lever ses yeux bleus vers lui, avec un regard qui n'annoncait rien de positif. C'est de l'humour ? Et face au long silence se pose entre eux deux, la fermière comprend rapidement que non, ce n'était pas une blague. C'est vrai que c'est mon rêve de me jeter dans les bras d'un homme nu et inconnu. Fait-elle faussement ironique.

Puis il enchaîne, lui assurant qu'elle n'avait aucune inquiétude à avoir avec lui. Elle n'était pas une adepte des films, donc ignorait comment ça pouvait se passer dans le pire des cas ; néanmoins elle se souvient très bien de sa soirée en compagnie de Peter qui avait tenté d'abuser d'elle sexuellement avec un verre de trop dans le nez. Oh c'est vrai que je vais te croire les yeux fermés, que tu as mon entière confiance. Sans déconner, il n'en loupe pas une.

Malgré tout, après avoir croisé un temps son regard, elle se présente à son tour. Lily, je viens de Nisqually. Un Remnant alors. Elle se retient de lui demander comment se porte Stanley, ou même Logan ; le moment n'était pas vraiment idéal. Et il enchaîne sans s'empêcher de péter plus haut que son cul, annonçant avec fierté que c'était grâce à lui qu'elle pouvait être vaccinée aujourd'hui. Après avoir levée les yeux au ciel, elle prend la parole. C'est dans tes habitudes de te prendre pour le sauveur de ce monde ? Elle a un léger soupire, soufflant plus bas : Non mais je rêve.

Elle n'allait certainement pas rester plus longtemps ici. Éteignant l'eau, un coup d'œil hors de la cabine, Lily sort pour se diriger dans hésitation vers l'arrière, tirant la bâche pour laisser une brèche de sortie à Clayton. Puisque t'as aucune honte à te balader à poil, je t'en prie. Et pas à la prochaine.

________________

Quelques jours plus tard, après une session chasse de deux jours plutôt musclée, Lily avait largement méritée une douche histoire de se décrassée en profondeur. Ses derniers vêtements propres dans un sac, la fermière se douche rapidement avant le coucher du soleil et avant le bon repas chaud du soir. Vêtue de sa serviette, elle quitte la cabine lorsqu'elle aperçoit au fond deux jeunes prendre la fuite avec son sac, et visiblement mort de rire. Et il lui faut un temps de réaction avant de se mettre à les poursuivre.

Évitant quelques passants, elle aperçoit les deux garnements entrer dans le coin douche des hommes et n'hésite pas à faire de même. Contrairement à ses voleurs, la fermière percute une personne qui sortait de la tente. Elle manque de tomber, de lâcher sa serviette, et voit les deux adolescents se moquer d'elle avant de prendre à nouveau la fuite à l'arrière du coin douche des hommes. EH MERDE! Grogne-t-elle. Elle se frotte le visage, se tourne vers l'homme qu'elle a percuté. Veuillez m'excuser, je- Mais elle se coupe lorsqu'elle reconnaît Clayton. Non mais je rêve, t'es toujours là quand il faut pas !

Elle était excédée, oui, mais la fermière pour un long soupire histoire de se calmer. Même si il était sur son chemin, l'empêchant de rattraper ses voleurs, cette fois-ci il n'avait rien fait de mal. On vient de me voler mes seuls vêtements propres, si c'est pas ironique. Elle se pince l'arête du nez, avant de réajuster sa serviette. Tu aurais pas envie de te rattraper de la dernière fois ? Tu.. Tu aurais pas un truc à me passer ?


Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste,
et le jour pour moi sera comme la nuit.
by wiise

Spoiler:
Lily Evergreen
Lily Evergreen
Junk Town
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rather one mistake than two

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum