Partagez | .
 

 Don’t wanna be rude but I have to

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Shane C. Evans
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2013
Messages : 2232
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Sam 28 Mai 2016 - 15:05





La laisser sur le bord de la route avait fait son petit effet. Au lieu de partir dans des cris et des explications, elle accepta simplement les conditions. Enfin surtout la condition principale, celle de se taire. Pour le reste, si elle n'était pas d'accord c'était simplement parce qu'elle était bête. Refuser d'aller dormir une nuit, peinarde sur un bateau, en pouvant bouffer et picoler, ça ne se refusait pas. Shane n'avait pas bougé de place, le coude toujours appuyé contre le rebord de la vitre, alors qu'il conduisait. Elle restait sage, lui, inspirait bruyamment pour faire taire la rage qui l'habitait encore. Lorsqu'il vit qu'elle levait la main, il se décolla doucement de sa fenêtre en la regardant du coin de l’œil d'un air mauvais. Sa première idée fut de lui dire non. Non, tu te tais et c'est tout. Mais, peut-être avait elle quelque chose d'important à lui dire. Il en doutait fortement, mais si c'était le cas et qu'il ne la laissait pas parler, il pouvait être certain qu'elle allait encore se mettre à gueuler. « Quoi ? » Souffla il en rapportant son attention sur la route.

Et voilà c'était reparti. Lui donner l'autorisation de parler c'était comme ouvrir une écluse. A peine était elle ouverte que l'eau s'y engouffrait avec violence. Meg fonctionnait de la même façon. Tout en fixant la route et priant pour que la migraine qu'elle venait de lui filer s'en aille, il comprit que pour vivre avec elle, il devrait utiliser ce fameux système d'écluse. La faire taire pour ensuite, une fois sa patience à nouveau disponible, il puisse ouvrir les vannes. Sauf que là, il s'était fait avoir comme un con. Enfin en même temps, ça lui servait de leçon. Donc, pour récapituler, elle était un peu bête puisqu'elle lui demandait pourquoi il voulait reprendre la route alors qu'il avait un bateau mais que le fait qu'il s'en aille simplement pour ne plus être seul ne lui effleura même pas l'esprit. Elle n'avait pas compris que lui, avait eu le temps de faire ses courses et que donc, il avait de la bouffe mais surtout que si il la faisait venir chez lui ce n'était pas pour la faire dormir par terre et la laisser crever de faim. Et finalement, elle voulait en savoir plus sur lui.

En guise de réponse, il la fixa. Toujours du coin de l’œil et toujours d'un air mauvais.

Franchement, elle était sérieuse cette minette ?


Bon. Il passa une main dans ses cheveux et se repositionna correctement sur son siège. « Oui j'ai un bateau et c'est plutôt peinard. J'suis pas emmerdé. Y'a que Joe en face qui grogne un peu fort, mais sinon ça passe. Tu dormiras pas par terre, sauf si tu m'soules encore. Peut-être même que tu pionceras dehors si tu continues à poser des questions connes. » Au moins, c'était dit. « J'ai de la bouffe, j'ai deux banquettes. » Une lueur de connerie illumina son regard. « A moins que t'aies peur de dormir toute seule ? J'veux bien t'inviter sur ma banquette... » Il eut un haussement de sourcil évocateur. BAH QUOI. Si elle voulait passer le temps, se réchauffer un peu, elle pouvait hein. Lui il était d'accord. Même si, en réalisant ce qu'il venait de dire et en comprenant qu'elle serait capable de jacqueter pendant l'acte, il n'était plus spécialement partant. En voyant la tête que tirait la brune, il reprit, sur un sujet plus sérieux. « Qu'est ce que tu veux savoir ? J't'ai déjà dit mon prénom. Tu veux mon était civil au complet ? T'es réellement sûre que ça t'aidera pour jouer au duo de choc ? » Mais qu'elle était chiante cette gonzesse. « Shane Christian Evans. J'ai 34 ans,j'viens d'Ohama dans le Nebraska. Célibataire, sans enfants. J'bossais au FBI de Seattle. » Pour ne pas la laisser rebondir, il enchaîna rapidement. « Ca t'va ? C'est assez complet ? A ton tour maintenant. » Il arrêta net la voiture et leva un index menaçant. « Mais j'te préviens qu'tu m'fait l'histoire courte. J'en ai rien à foutre de comment t'as perdu ton chat quand t'avais 6 ans ou de quel connard t'as largué quand t'étais ado. »


Silence.



« C'est clair ? »


Sometimes, I hate, the life, I made
Holding on I'm lost in a haze.Fighting life to the end of my days.Don't wanna be rude but I have to.Nothing's good about the hell you put me through.I just need to look around.See that life that has come unbound.And you're so cynical, Narcissistic Cannibal.©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Megara D. Shepard
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 12/03/2015
Messages : 407
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Sam 28 Mai 2016 - 21:37


Môssieur Amabilité l'avait laissé prendre la parole, après avoir du se taire pendant quelques minutes dans sa propre voiture. Mais au moins avait-il eu l'extrême "gentillesse", de la laisser reparler en enchaînant les questions alors qu'il soupirait de désespoir. Ouais bah il allait s'y faire hein, elle était pas le genre pot de fleur à rester calme et silencieuse dans son coin, plutôt l'inverse en fait. Grande gueule. Voilà, c'était le mot. Une grande gueule qui adorait passer ses journées à parler, faire la con et rigoler. Sauf que bah le Shane là, ça avait l'air d'être plutôt l'inverse en fait, et c'était bien dommage. P'têt qu'il était encore plus beau gosse quand il souriait mine de rien... Sauf qu'elle ne le saurait probablement JA-MAIS.
Elle l'écouta néanmoins avec attention, alors qu'il parlait d'un certain Joe. Joe ? Elle fronça un instant les sourcils. Si il grognait, elle doutait fortement qu'il s'agisse d'un être humain tiens, plutôt infecté. Ouais, ça devait être ça, obligé.

Et là, il lui sortait du rêve. Un bateau, de la bouffe, de la picole. Rien que d'y penser, son estomac gronda dans l'habitacle, alors qu'elle souriait à cette idée. Dormir sur une banquette quoi. Le confort. Le titanic son bateau, avec l'iceberg et Jack Dawson en moins !
Oui, parce que Jack Dawson lui au moins, il lui aurait pas dit qu'elle posait des questions connes, et lui aurait jamais proposé une chose aussi coquine à peine rencontrée, il lui aurait sorti le grand jeu comme un prince, avec une voiture classieuse.
Sauf qu'on ne jouait pas avec elle. En temps normal, elle lui aurait même proposé de faire ça là, tout de suite, dans la position qu'elle voulait elle. Sauf que Shane, c'était monsieur connard, et qu'il aurait été capable de lui prendre le chou pour être sur elle quand elle aurait voulu dominer, et rien que cette idée la soula d'avance. Alors à la place, elle préféra le regarder de travers en tirant une gueule de six pied de long. Elle couchait pas pour une bière et une banquette oh, un peu d'imagination bordel ! Ok, ça lui était déjà arrivé par le passé de coucher un peu avec n'importe qui, mais les circonstances étaient différentes. Aucun de ses ex ne l'avait abandonné sur le bord d'une route dans un monde infesté par les morts.

Mais c'était un détail. Elle l'écouta néanmoins se décrire comme elle le lui avait demandé, et fronça le nez en apprenant que oui, finalement il était bien flic. Agent du FBI pardon. Encore pire. Dans un sens au moins, elle était sûre qu'il saurait se servir d'une arme, mais quand même. Et puis c'était vraiment du minimalisme sont cv là ! Mais elel saurait s'en contenter. Mieux valait ne pas le contrarier, elle l'avait appris à ses dépends.
Ne plus jamais contrarier Shane Evans, agent du FBI.

Oui, ça va. Pas transcendant, mais correct. Répliqua t-elle alors qu'elle s'apprêtait à raconter sa vie de la rencontre de ses parents jusqu'à ses derniers jours en extérieur. Sauf qu'il la coupa net, alors qu'elle mourrait d'envie de l'étrangler, encore une fois. Lui jetant un regard courroucé, elle ne put s'empêcher de répliquer amèrement.

Déjà, j'ai jamais eu d'animaux. Et de deux, me suis jamais faite larguée.

To-card.

Alors heu... Beh, j'm'appelle Meg. J'suis née à Seattle, mais j'y suis pas restée, j'ai voyagé un peu partout. J'étais astronaute en formation, j'ai 27 ans.

Et elle ne put s'empêcher de continuer.

J'suis revenue à Seattle pour des vacances quand tout à dérapé. Ma couleur préférée c'est le rouge rubis. Rubis, pas rouge tout simple. Avant d'être toute seule, j'étais avec un petit groupe de survivants, j'pensais y retrouver Connor -C'est mon frère Connor, il est parti chasser des tornades, il à un peu fumé de la moquette après son divorce- mais comme il est jamais venu, j'suis partie à sa recherche, et j'suis tombé sur un fou qui m'a dégagé de ma propre voiture et qui parle pas beaucoup. Et j'ai d'la marijuana dans mon coffre, du coup vu qu'il est agent du FBI, j'ai un peu peur qu'il me passe les menottes pour autre chose que faire des choses cochonnes, et ... Et je parle trop c'est ça ?

Ca se lisait sur sa gueule de toute manière, il pouvait pas lui mentir. Pourtant, elle avait écourté comme il lui avait dis. Jamais content cuila visiblement... Soupirant, elle ne put s'empêcher de rajouter encore.

Du coup Agent Evans, on est bientôt arrivé à ton rafiot là ? Parce que je commence à avoir un peu faim, et j'aimerai bien sortir de ma propre voiture pour voir ta planque quand même. Et dormir sur MA banquette, à dix mètres de la tienne ! Rajouta t-elle pour la première fois de la journée avec un petit sourire, montrant que pour une fois, elle essayait de dégeler un minimum l'atmosphère.

Et avec un peu de chance, peut-être que lui rouler un joint le détendrait un petit peu.






RADIOACTIVE


I raise my flags, don my clothes
It's a revolution, I suppose
We're painted red to fit right in © imagine dragons.


Revenir en haut Aller en bas
Shane C. Evans
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2013
Messages : 2232
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Jeu 2 Juin 2016 - 11:18



Même si Shane avait déjà bien cerné le personnage, tout ce que pourrait dire la brune serait utile. D'où elle venait, quel était son parcours et même, qu'elle était sa vie d'avant, avait une énorme importance pour la suite des opérations. Au moment où il lui demanda s'il était bien clair, il donna un coup de volant pour sortir de la route principale afin de s'engouffrer dans toutes les petites rues qu'il savait vides de toutes voitures abandonnées. C'était donc à son tour de causer et même s'il lui avait demandé de lui faire la version courte, Shane n'était pas dupe. Il allait avoir l'histoire en trois volets et avec les annexes. Il n'eut aucune réaction en l'entendant dire qu'elle n'avait pas eu d'animaux. Tant mieux pour ces pauvres bêtes, même elles ne méritaient pas de devoir supporter une nenette telle que Meg. Par contre, lorsqu'elle lui répondit qu'elle ne s'était jamais faite largué, il pouffa de rire, incrédule. Petite menteuse. Aucun homme sur terre n'aurait pu supporter tout ça sans vouloir fuir à un moment. Après, se faire largué voulait dire que le mec aurait eu le courage de la quitter et de lui dire en face que tout était terminé. Sans doute qu'ils avaient tous pris la fuite, en changeant de numéro de téléphone, pour que jamais elle ne les retrouve.

Elle était originaire de Seattle mais elle n'y était pas restée. Astronaute. Là encore, il ne put s'empêcher de pouffer. Non mais sérieusement ? C'était une blague ou bien ? Enfin bref, l'histoire aurait pu s'arrêter là. Les informations étaient suffisantes. Mais comme prévu, Megara lui donna la version longue. Mais qu'est ce qu'il s'en branlait de sa couleur préférée sérieux ? Il soupira de lassitude. Elle était fatigante. Le fameux frère qu'ils devaient chercher s'appelait donc Connor et, comme sa frangine, il n'était pas tout seul dans sa tête. Putain de bordel de merde. Pour le reste de son monologue, Shane se contenta de se concentrer sur la route tout en essayant de trouver un moment de se boucher les oreilles par la pensée. « Il est là, mon bateau. » Dit il en s'arrêtant net et en serrant le frein à main. « Tu dormiras là où je te dirais de dormir. T'es pas à l'hôtel. » Sans plus attendre, il ouvrit la portière pour s'extraire du véhicule. Il récupéra ses affaires, laissant à Meg le soin de porter les siennes, avant de s'engager sur la passerelle qui déversait tous les bateaux. Il s'arrêta pour se retrouver à la même hauteur que Meg qui traînait derrière. « Tu te tais. Certains bateaux sont remplis de rôdeurs alors si tu veux passer une nuit tranquille sans entendre les potes d'à côté grogner, tu la met en veilleuse. »Avait il dit tout bas, l'air toujours aussi menaçant.

Il se remit en marche et, sans prévenir la morue, il pivote pour embarquer à bord de sa maison sur l'eau. Une fois à l'intérieur de la cabine, il balança son sac et se laissa lourdement tomber sur sa banquette. L'autre, celle où Meg était censée dormir était recouverte de bordel. « J'te laisse ranger. T'es une nana, t'sais mieux l'faire que moi. » Et puis si elle voulait pas, bah elle dormirait par terre, il s'en foutait un peu. « Bienvenue chez moi. Fait comme chez toi, mais oublie pas que t'es chez moi. » Il lui adressa un parfait sourire de con.



Sometimes, I hate, the life, I made
Holding on I'm lost in a haze.Fighting life to the end of my days.Don't wanna be rude but I have to.Nothing's good about the hell you put me through.I just need to look around.See that life that has come unbound.And you're so cynical, Narcissistic Cannibal.©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Megara D. Shepard
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 12/03/2015
Messages : 407
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Mar 14 Juin 2016 - 0:30


Mais j-

Chut, tu te tais, c'est pas un hôtel ici. Rustre, tête de con et connard furent bien des mots qu'elle songea sérieusement à lui lancer pour lui dire toute son affection, mais elle s'en abstint à nouveau sagement. L'idée de dormir dans un endroit sécurisé était tout de même pas dégueulasse, même si elle devait se supporter monsieur FBI misogyne en colocataire de soirée.

Bon, et puis se taire inculerait aussi le fait que des rôdeurs ne viendrait pas chanter sous la lune pendant qu'ils essaieraient de fermer l'oeil, il fallait y penser oui.
Et il fallait bien l'admettre aussi, la piaule de Shane était quand même sacrément cool, jusqu'au moment ou il lui indiqua son lit rempli de bordel en lui sous entendant de ranger vu que c'était son boulot. Se tournant lentement vers lui en le fusillant du regard, elle se contenta de tout envoyer valdinguer d'un revers de main, avant de poser ses fesses sur la banquette.

T'as cru j'suis conchita ou quoi ? A c'moment là tu me paye à bouffer si tu veux que j'range ton bordel oh.

La fête à neuneu sans déconner. Mais au moins, l'idée de faire comme chez elle ça la branchait bien. L'observant avec un grand sourire, elle fit remarquer avec amusment

T'es sûr ? Parce que la dernière fois qu'on m'a dis ça j'me suis baladé à moitié à poil en ouvrant le frigo, j'te raconte pas la gueule de ma pote dans la foulée... Fin bref. On peut fumer à l'intérieur chez toi ?

Nan parce que ça, c'était vraiment important pour l'accueil. Fumer à l'intérieur sans qu'on gueule parce que ça sentait pas l'odeur patchouli indien véritable du tibet, ou l'odeur de rosée du matin.
Sortant un paquet de clope neuf de son sac à dos en jetant une dite clope au Shane sauvage, elle rajouta encore, bien trop attisée par la curiosité pour se taire.

On s'fait un apéro ? Histoire de parler un peu sans que tu m'abandonne sur le coin de la route, et qu'on arrive à se supporter pour la soirée ? Tu ronfles pas au moins ? Parce que sinon, ça va être relou ça.

Elle aurait bien pu se lever et se servir, mais il aurait été capable de la jeter à la flotte ce con, mieux valait éviter toute possibilité de ce genre. S'installant un peu plus confortablement sur la banquette en retirant sa veste en cuir, elle observa à nouveau les lieux, curieuse. C'était pas con cette histoire de bateau, elle aurait peut-être pu y penser tiens.

T'as vécu seul ici depuis le début ? Ou à une époque t'as fréquenté des gens un peu ?

Non parce que, peut-être qu'à force de séquestrer des gens certains avaient développé le syndrome de Stockholm et avaient accepté de faire un bout de chemin avec lui. Oui parce que c'était juste impossible qu'une personne saine d'esprit ait accepté de survivre aux côté de monsieur amabilité comme ça, pour le fun.

Pis j'avoue, c'est vachement rangé pour un mec. C'est louche, tout ça.






RADIOACTIVE


I raise my flags, don my clothes
It's a revolution, I suppose
We're painted red to fit right in © imagine dragons.


Revenir en haut Aller en bas
Shane C. Evans
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2013
Messages : 2232
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Dim 19 Juin 2016 - 19:24




Cette greluche se permettait de tout envoyer valdinguer. Comme ça. D'un coup rapide, tout ce qui se trouvait sur la deuxième banquette s'était retrouvé sur le sol. Mais Shane le savait, si quelque chose d'autre devait valdinguer, ça serait sans hésitation la paume de sa main dans la grande gueule de la brune. Ca aurait certainement le mérite de la faire taire et peut-être même de la vexer mais au moins il obtiendrait le silence et le respect qu'elle lui devait. Conchita qu'elle disait ? D'un côté c'était un peu ça oui. C'était quand même pas lui qui allait se mettre à ranger pour libérer la place à Mademoiselle nan ? Pourtant, Shane était un homme plutôt organisé qui n'appréciait pas beaucoup le désordre. Mais de là à ranger le désordre des autres, il ne fallait quand même pas déconner.

Mais la suite lui fit lever un sourcil. Elle lui disait qu'il fallait qu'il lui paye à manger si il voulait qu'elle range à sa place. Était elle conne ? Vraiment, la question s'installa dans l'esprit de l'agent fédéral. Etait-elle totalement demeurée ? Il lui avait pourtant bien dit qu'elle mangerait, boirait et dormirait chez lui. Il fallait quoi de plus ? Qu'il lui fasse un dessin ? Qu'il l'écrive sur un tableau ? Qu'il la mette à table comme un enfant et qu'il lui serve à manger. Sans déconner...la débile. Et puis ses histoires de se balader en culotte, elle espérait quoi au juste ? Genre, elle voulait faire en sorte qu'il l'imagine dans cette tenue ? Ou elle lui faisait passer un message du style « regarde comme je suis dévergondée, c'est trop fun. » à peine crédible puisqu'après avoir prononcer cette phrase Shane était tout à fait persuadé qu'elle ne s'était jamais trimbalée à poil de sa vie et qu'elle devait être une grande adepte des pyjamas en pilou.

« Non. » Sans même la regarder, Shane répondit à sa question concernant la cigarette à l'intérieur. « Tu bouges ton cul et tu vas dehors. » Le ton était presque méchant, mais là, sincèrement, il avait besoin de picoler pour s'empêcher d'aller la balancer par dessus bord. Il récupéra tout de même la clope que la brune lui avait lancé et d'un geste rapide, il la cala derrière son oreille. Et voilà qu'elle causait encore et encore et encore et encore. Assis sur sa banquette, il daigna lever un regard noir vers elle. « J'vais pas t'abandonner sur la route cette fois mais si tu te calmes pas rapido et qu'tu fermes pas un peu ta gueule, c'est par dessus bord que j'vais t'jeter. » Avec un sourire hypocrite, il rajouta. « T'as saisi ? » Il inspira et finalement, il s'enfonça sur sa banquette jusqu'à ce que son dos touche le bois, il porta la clope à ses lèvres et l'alluma tout en ouvrant la minuscule ouverture du tout petit hublot. « Toi ça reste dehors. » Oui, elle était pas chez elle ici et jusqu'à preuve du contraire c'était lui qui commandait dans cette baraque.« Et pour te répondre, en espérant que tu arrêtes de me bassiner avec toutes tes questions à la con, oui je vis ici depuis le début et non je n'ai pas croisé de gens et non je ne ronfle pas et quand bien même ça aurait été le cas t'aurai du faire avec, et oui je vais te nourrir donc tu vas aller me ranger tout le bordel que t'as balancé par terre et fissa avant qu'j'm'énerve. » Il laissa un silence, tirant sur sa clope avant de recracher la fumée dans sa direction. « Crois moi chérie. T'as aucune envie que je me mette réellement en colère. »

Voilà, il avait terminé. Il reste là, à la fixer avant de tirer une nouvelle fois sur sa clope et d'ajouter. « Whisky ou vodka ? ».





Sometimes, I hate, the life, I made
Holding on I'm lost in a haze.Fighting life to the end of my days.Don't wanna be rude but I have to.Nothing's good about the hell you put me through.I just need to look around.See that life that has come unbound.And you're so cynical, Narcissistic Cannibal.©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Megara D. Shepard
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 12/03/2015
Messages : 407
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Sam 16 Juil 2016 - 21:59


Soit ce type était schyzophrène, soit ça faisait une sacrée paye de temps qu'il n'avait pas eu l'occasion de croiser des êtres vivants.
Bon, ok. Peut-être que les survivants n'étaient pas tous autant ... dynamique qu'elle l'était. Mais putain, c'était pas une raison pour la foutre dehors parce ô mon dieu monsieur Shane Evans avait besoin d'être SEUL.
Elle eut bien l'envie de lui faire remarquer qu'elle n'avait pas demandé à être soulevée comme un putain de sac à patate sur son épaule, mais quelque chose lui souffla que ce n'était peut-être pas l'idée si elle voulait que la situation se calme réellement. Donc, non autant se taire et faire ce qu'il voulait. Et en toute honnêteté, elle commençait à en avoir plein le cul de se faire envoyer bouler toutes les trois minutes quand il avait les couilles à l'envers.

L'idéal, c'était de se mettre en mode veille en fait avec lui. Un peu comme à chaque fois qu'elle se faisait engueuler quand elle était gosse. Prendre une mine concentrée comme si elle était vraiment attentive à ce qu'il gueulait, et ramasser sagement les affaires pour les empiler dans un coin tout de même parce que bon, pas folle non plus. Piquer une tête ça la branchait pas vraiment, et encore moins avec le temps pourri qu'il se tapait dehors.
Condamnée à fumer dehors et pas à l'intérieur, alors que lui se gênait pas pour s'enfumer comme un patron. Tête de con de sa mère tiens.
Est-ce qu'elle avait bien saisi le topo dans tout ça ?

Ouais.

Rester laconique, prendre sur elle pour ne pas hurler. Elle devait faire ça, se forcer un minimum si elle voulait espérer une cohabitation un minimum agréable pour les jours à venir tout simplement.

Blah blah blah, je suis un homme viril qui fait très peur quand il s'énerve bouuuuuh, j'en arrache ma chemise façon Hulk. Ca lui allait bien ce surnom tiens, contracté à Shane ça faisait Shulk. Ouais, pas mal du tout nota t-elle dans un coin de sa tête alors qu'un léger sourire naissait sur ses lèvres au moment ou il continuait de se la jouer groooos macho imbu de sa personne.

Pigé. Rajouta t-elle sagement alors qu'elle s'imaginait déjà le bonhomme virer au vert comme le monstre en question.

Et elle était là, à terminer de foutre dans un coin le bordel du mec qui s'était amusé à la séquestrer, avant de lui demander le plus naturellement du monde si elle préférait de la vodka ou du whisky, alors qu'il l'a menaçait à moitié quelques secondes plus tôt. Il était vraiment complètement taré cuila. Mais bon, elle allait devoir faire avec alors...

Vodka. Lâcha t-elle avant de revenir s'asseoir avec légèreté sur la banquette qui lui était destinée, jouant avec une de ses mèches folles alors que le flic servait les verres. Le remerciant d'un signe de tête, elle fit rouler le liquide de son verre sans pour autant y toucher, avant de rajouter.

J'sais que j'dois pas trop l'ouvrir mais... J'aurai vraiment besoin de récupérer des armes digne de ce nom. J'commence à plus avoir énormément de balle pour mon revolver...

Bah quoi ? Fallait bien qu'elle lui fasse remarquer ! Puis si il gueulait, ce serait l'occasion de lui faire remarquer que désormais elle l'appellerait Shulk.
Avant de finir par dessus bord quoi.




RADIOACTIVE


I raise my flags, don my clothes
It's a revolution, I suppose
We're painted red to fit right in © imagine dragons.


Revenir en haut Aller en bas
Shane C. Evans
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2013
Messages : 2232
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Mar 23 Aoû 2016 - 15:35



La filtre de sa cigarette presque écrasé entre ses deux doigts, Shane observait Megara faire du rangement. En surveillant ses faits et gestes, l'ancien agent du FBI se mordit les lèvres dans un sourire pour s'empêcher de l'emmerder encore une fois en lui disant qu'elle rangeait mal. Il n'allait pas pousser jusque là. Et puis en plus, elle venait de lui donner sa préférence. Vodka. Évidement. Arrivée au filtre, Shane tira une dernière bouffée de tabac avant de la balancer par le hublot. Il se redressa pour aller récupérer les verres et l'alcool, tout en passant à côté de la naine qui s'était assise.

Le silence régnait de nouveau dans l'habitacle du bateau. Comme quoi, elle pouvait être obéissante quand elle le voulait. Tout était une question de dressage, Shane le savait. Megara n'échappait pas à la règle. Avec un peu de chance, d'ici quelques jours elle comprendrait parfaitement sa vision des choses et se comporterait selon ses attentes. Un coup d’œil vers elle tout en remplissant son verre, le brun se mit à sourire. Oh non, il ne fallait pas être naïf. Elle lui donnerai beaucoup plus de fil à retordre, il en était certain.

Il revint vers elle, le verre coincé avec l'index contre sa main. Sans un mot, il lui plaça sous le nez en la fixant. Et même là, pour le remercier, elle resta silencieuse. Il était un peu impressionné, il devait bien l'avouer. Mais après tout, tout cela prouvait qu'une seule chose. Megara était une fille intelligente. Ou effrayée. Dans les deux cas, ça lui allait puisqu'il avait la paix. Son verre de whisky posé sur la petite table, Shane se laissa une nouvelle fois tomber sur sa banquette et poussa un râle profond en repositionnant correctement l'oreiller sous sa tête. Calmé, il écouta la brune lui expliquer son problème d'arme auquel il ne répondit rien. Baissant simplement les yeux sur son t-shirt pour virer les conneries qui s'y étaient collées. « T'as pas à t'en faire pour l'instant. » Dit-il, avec un ton qui se voulait rassurant. « Il y a ce qu'il faut ici. Mais on ira t'en chercher demain. Comme ça, si tu décides de reprendre la route toute seule, tu auras tout ce qu'il te faut. »

Après tout, il ne pouvait pas la garder contre sa volonté. Même s'il savait qu'avec lui, Megara survivrait mieux. Il ne pouvait pas la forcer. Il espérait simplement qu'elle en prenne conscience toute seule et pour se faire, il fallait que la petite brune passe un peu de temps avec lui. « Je te dis pas qu'on en trouvera rapidement. Il faudra sûrement qu'on vadrouille un peu partout mais... » D'une contraction du ventre, Shane se redressa pour faire face à son invitée. « J'ai une petite idée de l'endroit où on pourrait t'équiper comme il faut. » Puis il baissa les yeux sur le verre de Meg. « Mais pour le moment, bois ton verre. »

Il prit le sien et l'avala d'une traite avant de reposer le verre contre le table. « Un autre chérie ? »

Et il lui offrit un sourire de con heureux.





Sometimes, I hate, the life, I made
Holding on I'm lost in a haze.Fighting life to the end of my days.Don't wanna be rude but I have to.Nothing's good about the hell you put me through.I just need to look around.See that life that has come unbound.And you're so cynical, Narcissistic Cannibal.©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Aujourd'hui à 23:21

Revenir en haut Aller en bas
 

Don’t wanna be rude but I have to

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-