Partagez | .
 

 Don’t wanna be rude but I have to

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Shane C. Evans
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2013
Messages : 2232
Age IRL : 28

MessageSujet: Don’t wanna be rude but I have to   Lun 2 Mai 2016 - 10:23




Assis, les coudes sur les genoux, Shane mastiquait lentement sa toute dernière barre protéinée. Confortablement installé sur une ancienne glacière, l'ancien agent fédéral profitait de la vue avec un regard curieux. En réalité, il observait le bateau accosté juste à côté du sien. Et plus précisément le rôdeur coincé sur le pont qui s'acharnait à vouloir attraper la mouette qui volait au dessus de sa tête. « VA Y JOE. Tu vas y arriver. » Lança Shane à l'attention du mort alors qu'il baissait le bras pour attraper la bière posée à ses pieds. Il se mit à rire en voyant le rôdeur hésiter entre lui et la mouette. « Concentre toi un peu mec, on y s'ra encore demain sinon.. »

D'une traite, il s'enfila le reste de bière avant de la balancer en direction du rôdeur. S'il touchait la tête, il gagnerait cinquante point et le droit d'en boire une autre. Si il échouait, il devrait alors se préparer pour partir se ravitailler en centre ville. Shane n'était pas spécialement pressé, le stock de vivre qu'il avait réussi à accumulé jusqu'à présent lui permettait d'éviter la ville encore quelques jours. Mais étant plutôt du genre prévoyant, il savait qu'une sortie aujourd'hui offrirait d'autres jours de tranquillité. Le bras levé, la bouteille prête à être lancé, le brun prit son temps pour viser et finalement le verre alla s'éclater contre la paroi du bateau. « Putain. » Levant les yeux vers Joe, il haussa les épaules. « T'inquiète. J'vais revenir avec tout un stock, tu finiras bien par te la prendre dans la gueule. »

Deux heures après Shane s'engouffrait à l'intérieur du Jai Thai, un ancien restaurant plutôt bien conservé, situé sur Thomas Street. Il y avait peu de chance d'y trouver de la nourriture encore consommable mais ce n'était pas ce que Shane était venu chercher. En tout cas, pas dans un premier temps. Avec son éternelle démarche de branleur nonchalant, le brun s'avança jusqu'à la porte vitrée où il cogna légèrement avec la crosse de son arme. Une jeune demoiselle plus très fraîche vint s'étaler contre la porte, la gueule grande ouverte, fixant Shane de ses yeux vitreux. « Woah putain qu't'es moche, enculé. » Les yeux ronds, le brun fixait le cadavre. «  Si j'ouvre la porte, tu promets d'être sage ? » GrgGGgr fut la seule réponse qu'il obtint. Évidemment la porte était fermée, il dut donc poser un genoux à terre pour fouiller dans son sac et en sortir un pied de biche. La barre de métal dans la main, il souleva la porte et extermina la demoiselle en trois mouvements puis il enjamba son corps pour aller fouiller à l'intérieur.

Vingt minutes plus tard, il en ressortait avec le sac à dos plein de bouteilles en tout genre. Tout était bon à boire depuis le mois d'Octobre. Il ne faisait plus le difficile. Ses courses picole étant faites, Shane scruta la rue du regard. La bouffe maintenant. « Ah bah voilà..tu vois quand tu veux.. » Il parlait au bon dieu, au destin bref, à celui ou celle qui avait décidé de lui mettre le petit centre commercial sur sa route. Les portes étaient, cette fois, grandes ouvertes, ce qui ne laissait rien présager de très bon concernant la population qui pouvait s'y trouver. Mais il savait que s'il restait assez discret, il n'y aurait aucun problème.

Deux par deux, il grimpa les marches de l'escalator arrêté et s'arrêta une fois arrivé au premier étage. Le centre n'était pas énorme mais il proposait plusieurs petits magasins répartis sur seulement deux étages. Il trouva rapidement ce qu'il était venu cherché. Il était temps de partir. Il en prit d'ailleurs la direction mais l'appel d'un petit magasin de sport fut très tentant. Une nouvelle paire de chaussure ne serait pas du luxe. Il fit donc un crochet pour s'aventurer dans les étalages, à la recherche d'une paire de New Balance. Problème. Trois rôdeurs y avait élu domicile. « Demi tour... » chuchota Shane pour lui même en tournant les talons. Tant pis. Il était l'heure de rentrer de toute façon mais à peine sorti, il tomba nez à nez avec une brune.

Il y eu un flottement. Deux secondes à se fixer, en silence. « T'es qui toi ? » Demanda le brun sans être agressif, juste très surpris.


Sometimes, I hate, the life, I made
Holding on I'm lost in a haze.Fighting life to the end of my days.Don't wanna be rude but I have to.Nothing's good about the hell you put me through.I just need to look around.See that life that has come unbound.And you're so cynical, Narcissistic Cannibal.©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Megara D. Shepard
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 12/03/2015
Messages : 407
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Lun 2 Mai 2016 - 11:23


Elle s'en était doutée, mais un jour ou l'autre, les vivres que lui avait généreusement passé Jaden pour tenir quelques jours en extérieur, plus ce qu'elle avait embarqué comme une voleuse dans une vieille baraque abandonnée, avaient fini par être englouties.
Ce jour était arrivé un peu trop vite à son goût, et il était grand temps de se remettre en selle pour tenter de trouver de quoi bouffer. Un truc sympa si possible, qui ne serait pas une conserve à moitié tiède qu'elle aurait galéré à faire chauffer à coups de briquet.
En fait, l'idéal aurait été un restaurant qui fonctionnait encore dans ce monde, ou elle aurait
juste eu à passer commande et se jeter sur la nourriture. Sauf que jusqu'à preuve du contraire, ce resto n'était pas là, elle crevait la dalle, et il était grand temps de se jeter dans le centre commercial qui lui faisait face, chopper tout ce qui se mangeait ou se buvait, et repartir aussi sec afin de reprendre la route. Si dormir seule dans une voiture en plein milieu d'un parking abandonné ne la dérangeait pas, rentrer dans des endroits sombres et dégueulasses comme celui-ci... C'était encore une autre histoire. Et quand bien même elle avait la sensation de retrouver une étrange liberté après son départ d'Emerald, se réadapter à la vie en milieu mortel était encore difficile.

Au moins, elle avait eu la chance de ne croiser personne alors qu'elle grimpait l'escalator, se dirigeant vers le coin bouffe en s'assurant qu'aucun malade décomposé ne soit à côté d'elle. Elle était Buffy Summers, voilà ce qu'elle devait se dire. Que c'était une simple patrouille et qu'ensuite elle irait se taper Spike, ou Angel, ou les deux. Voilà. Au moins sa connerie la fit sourire une demi seconde, alors qu'elle croisait enfin l'enseigne indiquant la bouffe et la flotte, il lui sembla une seconde que peut-être que la chance lui souriait enfin.
Sans doute qu'elle trouverait d'autres trucs que des conserves. Genre, des bicsuits ou même mieux, du chocolat. Ca, ce serait le top tiens. Une multitude d'idée de choses à manger lui traversaient l'esprit, alors qu'elle remontait le couloir pour rejoindre le dit magasin.
La journée promettait d'être riche en calories et nourriture, et ça, c'était bon pour le moral.

Quoi que.

Elle n'avait pas prévu dans ses plans de trouver un type qui se baladait dans le coin au même moment qu'elle, après des jours et des jours à éviter tout ce qui marchait sur deux pattes et semblait avoir une apparence humaine. Si certains aimaient la compagnie, elle ça ne lui disait rien du tout. Se barrer, et en silence, voilà tout ce que son instinct lui conseillait. Furtivement, elle profita qu'il semblait être occupé à fixer un magasin pour passer dans son dos, jusqu'à ce qu'il ne fasse volte face et qu'elle ne se retrouve nez à nez avec lui. Génial. Pour la furtivité, elle repasserait tiens.
Un instant, elle se surprit à le fixer sans mot dire, forcée de relever la tête alors qu'il la dépassait de loin. Grand -trop grand-, brun, un air nonchalant sur le visage. Bon, au moins il semblait pas trop dangereux ou prête à la bouffer sur place, c'était mieux que rien... Jusqu'au moment ou il lui demanda qui elle était et qu'elle lui sortit la première réponse qui lui vint à l'esprit, intelligente et travaillée au possible.

Buffy la tueuse de vampires.

MAIS Y'AVAIT QUOI DANS SA TÊTE PUTAIN ? Pour sortir ce genre de connerie, nul doute que la solitude devait commencer à la rendre un peu cinglée tout bien réfléchi. Sans compter que ce type allait la prendre pour une cinglée.
Enfin heu... Non, non c'pas ça. J'm'appelle Meg. Et toi, t'es qui ?

Nan parce qu'il était bien gentil à se prendre pour un flic, mais elle avait pas ses papiers d'identité sur elle, et elle avait pas trop le temps de lui faire sa bio là tout de suite. Resserrant un peu plus sa prise sur la sangle de son sac, elle rajouta encore.

J'm'attendais à voir du monde ici. Par contre, j'dois aller faire mes courses... Dit-elle en indiquant d'un mouvement de tête le magasin qui semblait crier son nom. Du coup j'peux pas trop m'attarder non plus.

Bah oui, c'était un emploi du temps chargé que survivre, survivre, siphonner de l'essence et manger mine de rien. Sauf que bon, dans le cas ou ce type était un fou dangereux, elle préféra rajouter dans la foulée.

On peut y aller ensemble s'tu veux. Partager.

Et après, se casser fissa chacun de leur côté.




RADIOACTIVE


I raise my flags, don my clothes
It's a revolution, I suppose
We're painted red to fit right in © imagine dragons.


Revenir en haut Aller en bas
Shane C. Evans
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2013
Messages : 2232
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Lun 2 Mai 2016 - 16:58



Mais qu'est ce qu'elle foutait là. Est ce qu'elle l'avait suivi? Sans gêne, Shane la détailla de la tête aux pieds. Plutôt mignonne l'inconnue. Il attendait toujours la réponse à sa question lorsque finalement, elle lui prouva être dotée de cordes vocales. Mais la réponse à sa question ne fut pas vraiment ce à quoi il s'attendait. Sa réaction ne se fit pas attendre. « Hein ? » Grimaça il. Elle le prenait pour un con ou quoi ? Buffy ? Qui connaissait ça encore ? Ca avait pas disparu depuis genre, trente ans ? Sans pouvoir s'en empêcher, l'ancien agent du FBI l'observa comme si elle était une extraterrestre. Non mais d'où elle sortait celle là ?

Meg, c'était donc ça son vrai prénom. Buffy Meg la tueuse de vampire. Bien évidemment elle lui retournait la question. Elle devait, elle aussi, se demander qui était ce grand con en face d'elle. Malheureusement elle ne lui laissa pas le temps d'en placer une. Pas très surprenant venant d'une femme. Tout ça pour lui dire qu'elle n'avait pas le temps de discuter et qu'elle devait faire ses courses. Shane fronça les sourcils en cherchant dans sa mémoire. Non, vraiment non. Il n'avait pas bu au point de délirer encore maintenant. Malgré l'envie de lui dire de se taire, Shane resta poli et une fois qu'elle eut terminé, il se présenta. « Moi c'est Shane et j'suis un Avenger. » Il haussa les sourcils pour lui montrer que lui aussi, il pouvait se foutre de sa gueule. « Alors par contre, tuer des vampires s'pas très utile de nos jours et ça t'aidera pas pour affronter la petite troupe qui attends sagement là bas. »

Depuis combien de temps il n'avait pas vu une fille. Une fille seule en plus. Comment avait elle fait pour survivre jusque là ? Elle devait sacrément être débrouillarde. Ou chanceuse. Oui, plutôt chanceuse. « Donc t'es mignonne, mais tu vas gentiment te retourner et me suivre vers la sortie. » Ce n'était pas vraiment négociable. Mais après tout, pourquoi se fatiguait il avec une inconnue ? Elle lui avait proposer de faire les courses ensemble et de partager pour sans aucun doute, tracer leurs routes chacun de leurs côtés après ça. « Aller. Dépêche. » Il l'attrapait déjà par le bras, refusant de cogiter sur la raison pour laquelle il voulait absolument la sortir d'ici.

Mais en réalité, il ne pouvait pas s'en empêcher. Bizarrement, même s'il ne connaissait absolument pas cette Meg, un souvenir l'avait frappé en plein visage quelque secondes seulement après qu'il ait posé les yeux sur elle. Une fille, seule. Cela avait suffit pour lui rappeler Rachel mais surtout, la mort de Rachel. Et même s'il ne connaissait pas cette brune tueuse de vampire le dimanche, quelque chose le poussait à vouloir la sortir de là. Sans doute qu'il serait incapable de la laisser là dedans sans s'assurer qu'elle ne se fasse pas bouffer. Il s'imaginait sortir, sans savoir comment les choses tourneraient pour elle. Il savait que la question lui tournerait dans la tête pendant des jours alors autant s'éviter tout ça en la poussant vers la sortie immédiatement.



Sometimes, I hate, the life, I made
Holding on I'm lost in a haze.Fighting life to the end of my days.Don't wanna be rude but I have to.Nothing's good about the hell you put me through.I just need to look around.See that life that has come unbound.And you're so cynical, Narcissistic Cannibal.©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Megara D. Shepard
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 12/03/2015
Messages : 407
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Lun 2 Mai 2016 - 23:43


Ah ouais d'accord.
Niveau connerie, il en tenait une sévère. Ou alors il aimait juste se foutre de sa gueule. Shane, des avengers. Elle se contenta d'hausser un sourcil, avant de faire remarquer avec un semblant de tact.

Y'a pas d'Shane dans Avenger...

Etait-ce vraiment une bonne répartie ? Elle en doutait, mais en même temps, il avait qu'à pas tenter de la prendre pour une conne. Ok, elle avait merdé en disant s'appeler Buffy, mais c'était un peu sur le coup de... Du stress, voilà. Depuis Jaden, Maxine ou encore Bernie, elle avait pas vraiment eu l'occasion de croiser des gens bien vivants hein.
Ouais, tuer des vampires ça allait pas l'aider. Oh mais quoi que hein ! Les infectés là, ils avaient une sale gueule, et dès l'instant ou ils mordaient, on devenait comme eux mine de rien ! Ils avaient pas le sex appeal d'un James Marster torse nu, mais c'était le même délire. Une sale race qui prenait les humains pour des burger ambulants. Mais, elle préféra taire sa propre vision de la chose, au cas ou Shane-l'avenger-pas-sympathique-mais-mignon, ne finisse par la prendre vraiment pour une tarée. Non, réflexion. Qu'il ne comprenne qu'elle avait peut-être un petit grain en moins au montage initial du corps humain.
Du coin de l'oeil, elle n'avait pas pu s'empêcher de grimacer en observant les dits malades qui erraient à l'intérieur du magasin de sport. Finalement, le centre commercial n'était pas SI désert qu'elle se l'était imaginée en grimpant l'escalator, et elle n'étais pas sûre de vouloir y rester d'avantage pour savoir qui d'autre avait décidé de crécher dans le coin. Sauf que, le gargouillement discret que fit son estomac à cette simple pensée lui rappela qu'elle mourrait de faim, et que l'appât de la nourriture s'avérait parfois plus fort que la raison.

Elle était mignonne mais quoi ? Mais c'est qu'il était sûr de lui en plus ! Et vas-y qu'il l'attrapait par le bras pour lui dire de la suivre. Kesski racontait cuila bordel ? Sur le moment, elle en était restée tellement conne qu'elle avait presque faillit -FAILLIT- se laisser faire par Avenger. Sauf que non, ça marchait pas forcément comme ça.

Oh Captain America, range ta main. Elle avait tenté de se retirer de sa poigne, réussissant presque à la faire bouger de quelques centimètres avant de rajouter. Faut que je mange moi, et là-bas, y'a de la bouffe. Donc t'es gentil, mais moi j'y vais. Pis ma mère m'a toujours dis de pas parler aux inconnus, alors hein.

Boum, ça c'était une super répartie tiens. Pas parler aux inconnus. Ouais quoi que ça lui avait pas réussi la dernière fois, étant donné qu'on l'avait traîné à Emerald Freedom sous le joug de Moore, qu'elle s'était prise une balle dans le ventre, et qu'elle y avait laissé des cheveux. Nan nan nan, fini ces conneries, c'était MORT.
Et puis qui se disait en la voyant "Oh qu' elle est mignonne je vais l'emmener avec moi on sera bien ! " elle était pas un bichon maltais sans déconner.

Mais c'est quand même gentil de t'inquiéter Dale. SHANE, pardon. Shane.

Il avait manqué que ça tiens, que sa langue fourche sans le vouloir parce qu'elle avait du mal à retenir les prénoms, et était plus du genre à donner des surnoms aux gens pour éviter qu'ils ne se vexent.




RADIOACTIVE


I raise my flags, don my clothes
It's a revolution, I suppose
We're painted red to fit right in © imagine dragons.


Revenir en haut Aller en bas
Shane C. Evans
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2013
Messages : 2232
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Mer 4 Mai 2016 - 8:19



Bien sûr, évidemment. Cela aurait été bien trop simple si cette morue avait simplement accepté et qu'elle l'avait gentiment suivi jusqu'à la sortie. Mais non. Ça ne se passait jamais comme ça avec les filles. Définitivement, Shane en venait à la conclusion qu'elles étaient toutes pareilles. Elles avaient ce besoin de montrer inlassablement qu'elles pouvaient se débrouiller seules. Or, ce n'était pas le cas et ça ne le serait jamais. Quand la brune s'était mise à remuer pour se dégager de son emprise, Shane eut seulement d'exercer une légère pression avec ses doigts pour la recadrer. Il fallait qu'elle mange qu'elle disait. Naaan... Sans déconner ? Son petit speech sur l'éducation que lui avait donné sa mère ne le fit même pas sourire. C'était franchement le moment pour faire de l'humour ? Les deux premières secondes d'accord, mais après ? Comment pouvait elle se comporter ainsi après qu'il lui ait dit qu'une ribambelle de rôdeurs stagnait dans les allées. Elle était débile ou.. ?

Et puis, s'ils restaient plantés là à débattre si oui ou non elle devait le suivre, si oui ou non elle devait récupérer de la bouffe. Ou s'il était Iron Man plutôt que Captain America, il était quasi certain que des invités pas très appréciés s'inviteraient à la discussion. Et Shane n'allait pas attendre qu'elle attire tout le quartier.

« Nan mais t'as pas bien compris j'pense. » Commenta Shane en la fixant avec son regard sévère. Et hop. Ni une ni deux, l'homme s'abaissa pour l'attraper et la balancer sur son épaule. Au moins comme ça, il était sur qu'elle sortirait de cet endroit. Le cul de la nenette juste à côté de sa joue, il la fit légèrement sauter pour la replacer correctement et se mit à marcher en direction de la sortie. Elle devait faire quoi...cinquante kilos, sac à dos compris ? « Comme ça t'as pas besoin de m'parler. » Dit il en s'foutant un peu de sa gueule au passage. Il n'avait pas fait trois pas que la guenon commençait à râler et à se débattre. Non mais...c'était infernal s'machin là. Comment on l'arrête ? Y'a un bouton off ? Un truc ? « Mais ferme là un peu ! » Le bras entourant fermement les jambes de sa nouvelle coéquipière, Shane prit la décision d'ignorer complètement ce qu'elle racontait. Pourquoi faisait il ça ? Il ne savait pas franchement. Pourquoi avait il ressenti ce truc étrange, ce truc qui lui donnait envie de ne pas la lâcher, de s'assurer qu'elle sortirait du supermarché en vie ? Sans doute sa petite taille. Eh ouais. Shane avait toujours un un problème avec les minettes qui dépassaient pas le mètre soixante. Il pouvait pas s'empêcher de vouloir s'la jouer protecteur. Mais elle...il ne la connaissait même pas ?

Au bout de quelques minutes, le duo se retrouva à l'extérieur. Il s'apprêtait à l'avertir qu'il allait la reposer mais l'entendre râler lui cassait tellement les oreilles qu'il opta pour une autre option. La laisser tomber d'un coup. Ce qu'il fit, lâchant son emprise en ouvrant le bras et en basculant son épaule. « T'as fini ? » Demanda l'ancien agent du FBI en la regardant sans même l'aider à se relever. « Si tu m'réponds qu'non, j'te jure que je te bâillonne pour le reste de la route. »

Ouais. Le reste de la route. C'était sa manière à lui de lui dire, "tu restes avec moi".


Sometimes, I hate, the life, I made
Holding on I'm lost in a haze.Fighting life to the end of my days.Don't wanna be rude but I have to.Nothing's good about the hell you put me through.I just need to look around.See that life that has come unbound.And you're so cynical, Narcissistic Cannibal.©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Megara D. Shepard
Modératrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 12/03/2015
Messages : 407
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Jeu 5 Mai 2016 - 16:14


Ah mais sisi, j'ai parfaitement bien compris et même que-KESSTUFAIS LAAAAA ?

Ce qu'il faisait ? Oh, rien de bien sensationnel, en dehors du fait qu'il venait de la soulever comme si elle pesait 3 grammes, en la foutant sur son épaule sans ménagement alors qu'elle essayait de se débattre comme elle pouvait. Secouant ses jambes dans le vide, tentant de mordre tout ce qui pouvait passer à sa portée, jusqu'à ce qu'il ne coince ses jambes en lui demandant avec une gentillesse non feinte de la fermer. Bon, ok. Rameuter tout un tas de monstres dans le coin ne risquait pas de lui être bénéfique. C'était une idée pour tenter de faire moins de bruit, ce qui ne l'empêchait pas pour auatnt de continuer à tenter de se débattre comme une furie, quitte à tenter de le faire tomber sur le côté. Et si en plus il se pétait un membre, ce serait bien fait pour sa gueule. Et quand ils passèrent enfin la sortie du centre, le concerto reprit de plus belle.

Kidnappeur, psycopathe ! Tes parents étaient frères et soeur c'pas possible d'être aussi dingue quoi ! Lâche moi bordel de mer-

Peut-être qu'elle l'avait vexée ? Vu comme ses fesses venaient de faire connaissance avec le sol alors qu'il la lâchait d'un coup, très certainement. Enfin, le sol. Amen. Se relevant d'un bond en époussetant son jean et ses affaires alors qu'il lui demandait si elle avait fini, elle s'apprêtait à répliquer d'un ton mordant alors qu'il menacait de la baillonner pour le reste du trajet. Ah bah pour le coup, il avait réussi à lui faire fermer sa grande gueule tiens. Elle l'observa sans mot dire, muette durant quelques secondes, les sourcils froncés sans comprendre réellement ce qu'il sous entendait.

Quoi ?

Lui et elle, sur la route ? Avec un parfait inconnu ?

Heu... J'sais bien, faut pas contrarier les fous tout ça, mais... T'as craqué ? J'vais nulle part avec toi moi !

La bonne blague du siècle ouais. C'était un coup à ce qu'ils aient un accident parce qu'elle tenterait de l'étrangler au premier détour de rue ça. Sauf que vu le regard qu'il lui lançait, et vu comme il la dépassait de plusieurs centimètres, est-ce que tenter d'ouvrir à nouveau sa gueule valait vraiment le coup ? Il lui avait pas fais de mal en soi, mise à part qu'il était un peu trop protecteur, mais en dehors de ça.
Ouais mais... Non.

Pourquoi tu tiens tant qu'ça à faire la route avec moi ? S'ta besoin qu'on te dépose quelque part, j'peux le faire mais je suis pas sûre que tes nerfs tiendront le coup hein...

Riant légèrement en imaginant la scène, elle rajouta encore.

Ecoute bien. C'est moi qui dirige, je vais ou je veux, et quand je veux. Je fume en voiture, et je choisis la musique parce que c'est moi qui conduit. Si t'accepte ça, on pourra essayer de s'entendre.

Après tout, voyager à deux serait toujours plus sécurisant que de se trimbaler toute seule...

J'suis à la recherche de mon frère. Avoua t-elle tout de même sans hurler pour une fois.




RADIOACTIVE


I raise my flags, don my clothes
It's a revolution, I suppose
We're painted red to fit right in © imagine dragons.


Revenir en haut Aller en bas
Shane C. Evans
Fondatrice à la retraite
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 04/03/2013
Messages : 2232
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Ven 6 Mai 2016 - 10:22


Bon et bien voilà. Shane n'était plus seul. Terminé la solitude et adieu Joe le rôdeur comme seule occupation. Il venait de se faire une nouvelle amie et même si elle était pas d'accord, le plus important était que lui, l'était. Comme d'habitude – et comme toutes les filles – elle jouerait sans doute l'amazone indépendante qui n'a pas besoin d'un homme pour s'en sortir. Ce dont Shane doutait largement. Mais pour le cas de Meg, il n'attendrait pas qu'elle le réalise une fois dans la merde. Non, il allait faire la route avec elle, qu'elle soit d'accord ou pas. Parce qu'après tout, pouvaient ils réellement rester seuls ? Si l'ancien agent du FBI s'était efforcé de la sortir du supermarché c'est qu'il était bien convaincu du contraire. Non ils ne pouvaient pas survivre seuls et le destin, la vie, appelez ça comme vous voulez, avait mis Meg sur sa route. Shane était plutôt du genre à croire que rien n'arrivait par hasard et surtout, que les gens qu'ils rencontraient, étaient là pour une bonne raison.

Si plusieurs fois dans sa vie il avait raté le coche, il ne se laisserait pas guidé par son sale caractère. En quelque sorte, il travaillait à ne plus commettre les mêmes erreurs. Alors oui, nul doute que la petite brune ne comprenne pas d'où cette soudaine attention sortait mais c'était ainsi. Il était décidé. En même temps pourquoi ne pas faire le chemin ensemble ? Meg était une fille, donc ses chances de survie était largement réduite de base et lui était tout seul au bord de la dégénérescence mentale. Alors oui, il n'allait pas la quitter. Et puis, si elle était dangereuse, elle l'aurait été bien avant qu'il ne puisse la soulever et l'emmener dehors, en la regardant de la tête aux pieds, Shane savait qu'il n'avait pas grand chose à craindre de la tueuse de vampire.

En la voyant refuser l'idée qu'il l'accompagne, Shane soupira mais n'ajouta rien. Il écouta simplement jusqu'au bout avant de finalement laisser un sourire en coin amusé se dessiner sur ses lèvres. C'est qu'elle était marrante la petite. Elle qui dirigeait qu'elle disait. La blague. Elle ne connaissait pas encore le caractère de l'homme qui se trouvait face à elle mais elle n'allait pas tarder à le découvrir. C'est donc, l'air charmeur, qu'il ouvrit la bouche pour lui répondre, balançant son sac sur l'épaule. « Tiens passe moi une clope au lieu de dire toutes ces conneries. » La main tendue, il attendait avant de se rétracter. Il avait autre chose à lui dire.« T'as une voiture ? » A peine eut il prononcé ces mots que l'homme se mit à chercher aux alentours en se mettant en marche. « C'est pas que j'tiens absolument à faire la route avec toi, c'est juste que je pense qu'il faut pas rester seul. » D'un coup de menton en la regardant du coin de l'oeil, il ajouta. « J'peux t'aider à chercher ton frère. Moi je cherche personne. » Se contenta de dire l'agent du FBI sans entrer dans les détails. Il n'avait plus personne à chercher. La seule qui comptait était morte et enterrée. « Mais par contre ma jolie, t'oublies clairement que c'est toi qui décide. Tu m'écoutes, tu m'suis , et tout se passera bien. » Toujours en surveillant les alentours, il se passa une main dans les cheveux. « Et on r'trouvera ton frère rapidement. ».

Mais il se doutait bien que l'idée de suivre un parfait inconnu qui, en plus, vous a soulevé en mode sac à patate n'avait rien de rassurant. Il prit sur lui pour garder tout son calme. « Ecoute, j'sais qu'on s'connait pas. Mais j'suis pas franchement certain qu'ça soit nécessaire dans le monde actuel. J't'ai rien volé, j't'ai pas laissé seule là dedans, ça devrait suffir pour que tu sois sûre que j'te ferai rien. J'connais pas ton histoire, j'sais pas qui t'as croisé avant mais toi.. » Dit il en la pointant du doigt. « Tu cherches quelqu'un. Et moi.. » Il se pointa lui même. « J'ai du temps à perdre, alors pourquoi pas l'faire ensemble ? »

Puis t'es une fille et donc tu vas mourir, pensa Shane mais il se garda bien de l'ajouter. Il fallait pas braquer la demoiselle. Il leva la paume vers elle. « Elle vient cette clope ? »



Sometimes, I hate, the life, I made
Holding on I'm lost in a haze.Fighting life to the end of my days.Don't wanna be rude but I have to.Nothing's good about the hell you put me through.I just need to look around.See that life that has come unbound.And you're so cynical, Narcissistic Cannibal.©pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Don’t wanna be rude but I have to   Aujourd'hui à 17:34

Revenir en haut Aller en bas
 

Don’t wanna be rude but I have to

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-