Le Deal du moment :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : ...
Voir le deal

4 participants

Molly Osterman

Sam 31 Oct 2020 - 17:41

MOLLYJANE
OSTERMAN

WHO AM I
- Informations personnage -
Nom : OSTERMAN
Prénom(s) : Molly
Âge : 31 ans
Date de naissance : 13 juin 1989
Lieu de naissance : Boston
Nationalité : américaine
Groupe : travelers
Ancien métier : représentante en produits pharmaceutique
Célébrité : nora jane noone
- Défauts -
MENTEUSE
PESSIMISTE
SOLITAIRE
ÉGOÏSTE
CRUELLE
- Qualités -
TRAVAILLEUSE
DETERMINEE
COURAGEUSE
AIMABLE
DEBROUILLARDE

WHAT'S IN MY HEAD

- Psychologie du personnage -

Travailleuse et Déterminée : bien qu’issue d'un milieu aisée Molly a eu une éducation rigide. Pas question de fainéanter à la maison. Ce qui explique son tempérament de bosseuse et d'exigeante.  Il était aussi mal vue au sein du foyer de demander de l'aide.

Solitaire : Molly a donc également eu l'habitude de se débrouiller seule sans compter sur personne. Ce qui en contre-partie la rendu solitaire voir misanthrope.

Aimable et Menteuse : du fait de son passée de commerciale Molly sait également bien présenter les choses pour ne pas dire mentir. Bien que cette voie se soit imposée à elle, Molly aime tout ce qui tourne autour du négoce. A vrai dire c'est la seule chose qu'elle apprécie vraiment en dehors de l'escalade.

Débrouillarde et courageuse : sa vie sur les routes que se soit avant ou après l'épidémie lui ont apprit à gérer seule les problèmes et dangers divers.

Égoïste et Pessimiste : ce mode de vie lui a également enseignée à faire passer sa propre personne en priorité et qu'on ne pouvait pas compter sur les autres.

Cruelle : au fur et à mesure que l'épidémie a évolué Molly a été obligé de faire des choix difficiles au dépend des autres. Elle s'est progressivement endurcie au point de ne ressentir à la rigueur qu'un peu d'amusement face au malheur d'autrui.

Pour finir il faut mentionner sa grande faiblesse. Molly craint par-dessus tout l'échec. Elle  peut devenir incontrôlable si une situation lui échappe. C'est à cause de cela qu'elle est devenue accroc aux calmants et autres médicaments.
A ce propos elle cache sa dépendance autant que possible.


WHAT AM I MADE OF

- Physique / équipement -

Même en ces temps apocalyptique Molly n'est pas du genre à se laisser aller. A cela s'ajoute sa pratique passée de l'escalade.

Bref elle dispose une musculature sèche comparable à celle d'une gymnaste par exemple. Molly dispose aussi d'une bonne taille avec son mètre soixante-quinze

A l'intérieur de ses cuisses se trouvent des marques de griffures qu'elle se fait elle-même régulièrement à cause de son tempérament instable.

Pour ce qui est de l'apparence elle fait dans l'utile comme ces temps troublés l'obligent. C'est à dire cheveux courts, pantalons épais, débardeurs, et chaussures de marche.

Lors de ses sorties elle porte généralement son ceinturon d'escalade comprenant des cordages, et surtout Peter.

C'est ainsi qu'elle surnomme son piolet dont elle ne se sépare jamais et prend grand soin. A noter qu'il lui sert également d'arme. Les crânes de zombie n'arrêtent pas ce cher Peter.

Sinon elle dispose du classique nécessaire de survie : lampe-torche, briquet, nourriture, bandage....

Elle a aussi en panel assez large de médicaments parfois périmés et/ou trafiqués.

HEAR MY STORY



Molly est née au sein de la parfaite famille bourgeoise américaine.

Son père était un imminent financier et un membre local du parti républicain. Sa mère moins engagée politiquement était une avocate de renom dans les conflits commerciaux.
Molly avait aussi un frère de quatre ans son ainé nommé Josh.

Tout semblait en place pour offrir à Molly une jeunesse dorée voir idyllique. En fait ce ne fut le cas qu'un court moment. En effet son enfance fut plutôt heureuse avec les gouters d'anniversaires, les tours de poneys...

Puis arriva le collège et les choses sérieuses avec. Ses parents ne rigolaient pas avec les études. Molly l'avait déjà constaté par l'intermédiaire de son frère.

En plus de briller dans les études, Molly devait aussi le faire dans le domaine sportif. Elle s'en souvint alors comment son père avait traité Josh lors d'une défaite en lutte. Par conséquent Molly opta pour un sport peu compétitif : l'escalade.

Cette activité lui permit de se faire de nouveaux amis et de prendre un peu de distances avec sa famille. Au lycée elle eut même un petit copain. Il faut dire que son frère Josh la couvrait pour ses sorties par solidarité.

Il ne voulait pas qu'elle subisse les mêmes choses que lui. Seulement il finit par quitter la maison du fait de ses études.

D'ailleurs les choses changèrent avec la fac. En plus de la pression parentale s'ajouta celle involontaire de son frère, qui finissait brillamment ses études de médecines.

Molly se plongea dans les études de droit à Harvard sans en avoir vraiment envie en 2007. Entre le niveau déjà assez élevé de cette faculté et ses parents, Molly dut fournir des efforts considérables. C'est alors qu'elle se mit à prendre toutes sortes de médicaments pour rester éveillée, être plus concentrée, lutter contre le stress....

La dépendance ne fut pas longue à venir, puis le scandale. Lors de sa deuxième année Molly perdit les pédales en plein amphi. Elle fut alors renvoyée et pas uniquement de Harvard. Ses parents humiliés par le comportement de leur fille, ne voulurent plus en entendre parler. Josh lui se montra plus conciliant.

Il l'hébergea quelques temps chez lui à Bellingham et l'aida à se débarrasser de sa dépendance aux médicaments.

Ensuite Molly décida de reprendre sa vie en main. L'idéal pour çà était un endroit où elle n'avait aucune relation, ni attache et pas non plus trop éloigné de Bellingham  afin de revoir son frère à l'occasion. Spokane correspondait. A vrai dire le choix se fit un peu par hasard.

Elle s'inscrivit à une petite école de commerce et subsista grâce au soutien de son frère et des petits boulots notamment livreuse.

Libérée du poids familial Molly y vécut ses meilleures années. Malgré un emploi du temps chargé elle sortait et s'amusait. Surtout elle fit la connaissance de Malcolm. Avec ce technicien de théâtre arriva sa première relation sérieuse.

En 2009 ils s'installèrent ensemble. Molly renoua les liens avec ses parents sans grand succès, puis décrocha son diplôme de commerce l'année suivante.

Le choix peut paraitre étrange, mais Molly finit par devenir représentante dans une firme de produits pharmaceutique. En fait il s'agissait d'un hasard, qui allait se révéler malencontreux.

A sillonner les routes de l'état, Molly voyait Malcolm moins souvent. Jusqu'ici elle n'avait eu que des relations sporadiques. Or elle ne sut pas comment en gérer une à la fois durable et à distance.

Elle se montra rapidement envahissante, possessive, voir paranoïaque.Si bien que le couple se disloqua en 2013.

Qu'est-ce qui restait à Molly ? Des parents indifférents, et un frère lointain et très occupé. Alors elle se plongea dans son travail et reproduisit la même erreur qu'autrefois, c'est-à-dire se remettre aux médicaments. Car elle y avait facilement accès.

Malgré le retour de sa dépendance et son rythme de travail élevé, Molly parvint à tenir le coup jusqu'à ce que le monde change irrémédiablement.





Octobre 2015


Du fait de ses déplacements réguliers Molly prit assez vite conscience de l'ampleur du phénomène. Ces espèces de malades ou drogués risquaient d'être dangereux pour une femme seule sur les routes.

Par prudence elle se procura un pistolet. Mais le véritable changement dans sa vie se produisit le 12 octobre 2015.

Suite à l'enquête sur la présence de drogue dans les produits alimentaires, ses employeurs à la fois pour se dédouaner et sous les pressions des autorités décidèrent de faire un audit interne histoire de s'assurer que personne n'avait détourné leurs produits.

Or c'était le cas de Molly, qui s'était progressivement constituée une petite réserve personnelle.

Comme souvent sa réaction fut extrême. Molly décida de se faire oublier du moins quelques temps. Après elle aviserait.

Elle se rendit dans une petite ville plutôt retirée de la chaîne des Cascades. Avec l'épidémie se développant, les autorités locales avaient autre chose à faire que contrôler les identités des nouveaux venus.

Molly trouva très vite un emploi d'extra au centre commercial, qui était surchargé. Car tout le monde cherchait à se constituer des réserves. S'en était écœurant à les voir se marcher les uns sur les autres. Comme si ça ne suffisait pas Randall le chef de la sécurité du centre commercial commençait à avoir des soupçons à propos de Molly. Il était tout de même étrange qu'elle désire être payer en liquide.

Il tenta de la faire chanter dans le but d'obtenir certaines "faveurs". Seulement Molly ne se laissa pas faire. Et puis il eut vite autre chose à penser.

Des militaires débarquèrent en ville et l'isolèrent. Car des marcheurs s'approchaient de plus en plus. Ils avaient déjà investis la périphérie notamment où se situaient l'hôtel bas gamme dans lequel Molly s'éjournait.

Heureusement elle était au travail lors de l'invasion

Une organisation se mit en place face à la menace grandissante. On érigea des barricades et concentra la population vers l'intérieur de la ville. Ceux ne disposant plus de logements furent installés dans le centre commercial, qui n'était de toute façon plus en activité. Molly comme tant d'autres fut donc contrainte de résider sur son ancien lieu de travail. Ce qui n'était pas tellement pour lui plaire, puisque Randall était également présent. En effet il y jouait un rôle de superviseur du fait de son ancienne fonction.

Finalement le 30 octobre des infectés percèrent les défenses de la ville. Le centre commercial fut également envahit.

En bonne individualiste Molly s'était déjà renseignée à ce sujet. Mais les voir en vrai était bien différent. Entre ces horribles et impitoyables créatures d'un coté et de l'autre tous ces gens paniqués, Molly se dit que tout était foutu. Jamais l'humanité ne serait capable de faire face à un truc pareil.

Par chance à ce moment là elle se trouvait aux étages supérieurs, tout comme Randall qui guida les autres non sans quelques pertes sur le toit.

Molly suivit machinalement sans réellement réfléchir.

Étrangement c'est le si détestable Randall qui la sortit de sa torpeur. Lui ne voulait pas mourir et commença à établir un plan. Il remarqua que le parking réservé aux employés du fait de son grillage n'était pas encore occupé par les zombies.

Seulement comment l'atteindre de là-haut ?

Molly se joignit à la réflexion sans réellement y croire et pourtant apporta une solution. Certes on ne pouvait pas sauter jusqu'au parking du fait de la hauteur. Par contre le rappel était envisageable. Du fait de ses connaissances en escalade il manquait juste à Molly le matériel adéquate. Pour cela il suffisait de se fournir au magasin de sport.

En fait de "suffire" ce fut plutôt une lutte acharnée. Par chance Molly portait son pistolet ce qui lui sauva la vie contrairement à nombre de ses complices. Cette sortie lui apprit au passage le point faible des zombies à savoir la tête.

L'un de ses alliés mordus durant le raid se transforma et lui enseignant ainsi une autre particularité de leurs adversaires.

Durant sa transformation les gens hésitèrent à l'abattre ce qui causa d'autres victimes. Décidément on ne pouvait compter que sur soi-même.

Au total ils ne furent plus que sept quand ils atteignirent enfin le parking. Randall s'était imposé comme chef du groupe. Molly ne lui faisait pas confiance et songeait partir de son coté. Mais il fit une proposition intéressante.

Randall voulait se diriger vers la frontière canadienne dans les terres sauvages . Car si un endroit était sûr ce devait bien être celui-là. Tout simplement parce qu'il était peu habité, et donc devait acontenir moins de zombies. Molly ne croyait mais tellement en cette théorie. Mais Bellingham le lieu de résidence de Josh se trouvait sur le chemin.

Molly suivit alors le mouvement. C'est ainsi que commença un long périple dans cette Amérique sur le déclin


Novembre-Décembre 2015

Les débuts furent d'une certaine manière tranquille. Toujours sous le commandement de Randall, la bande évolua sur les petits routes. Le choix se révéla judicieux car moins d'habitations signifiait moins de contaminés.

Ils se ravitaillèrent en chemin dans des maisons abandonnés. Molly se servit discrètement en médicament au passage sauf pour Randall. Du fait de la tentative de chantage Randall préférait l'avoir à l’œil au cas où elle tente de le dénoncer.

Fin novembre le groupe atteignit un camp de réfugiés en rase campagne. Le projet de la marche jusqu'au Canada sembla tomber à l'eau. Les autres membres du groupe n'étaient plus très motivés. Au contact d'autres personnes ils apprirent que la situation s'est encore aggravé.

De plus les militaires réquisitionnèrent la voiture et le pick-up qui leur servaient de moyens de transport ainsi que leurs quelques armes.

Seul Randall n'avait pas perdu sa détermination. A contrecoeur Molly échafauda avec lui un plan d'évasion comprenant entre autre le vol d'un véhicule.

L'assaut d'une horde chamboula quelque peu leur projet. Par chance ils avaient déjà effectués déjà quelque repérages, qui leur permirent de s'emparer d'un camion et d'un peu de matériel. Trois autres personnes s'incrustèrent au passage dont Rick un militaire.

Randall s'imposa une fois encore comme chef. Il faut dire qu'une bonne direction était urgente. La situation s’aggravait avec l'hiver. Deux autres membres du groupe se distinguèrent. Rick qui s'occupait de la sécurité et Molly du ravitaillement.

Sur ce dernier point Molly usait de son savoir en matière d'escalade pour circuler dans les villes, qu'ils croisaient.

Si Rick se montrait conciliant il en allait différemment avec Molly. Elle se méfiait toujours du chef de groupe, et trouvait l'avancée trop lente. La situation de son frère la préoccupait.

Quant à Randall sa position lui montait à la tête et le rendait extrêmement méfiant. Molly étant la seule personne du groupe à ne pas lui être soumise, il gardait de plus en plus un œil sur elle.

Il remarqua alors qu'elle manœuvrait pour que leur trajet passe par une zone bien spécifique Bellingham. Randall finit par comprendre son intention de les lâcher.

Comment osait-elle !

Il l'isola et décida d'éclaircir ce point ou plutôt lui faire renoncer à son projet.

La tension monta notamment à cause de leur passé commun. Randall au paroxysme de sa colère décida de la tuer. Seulement il prit un peu trop son temps. A vrai dire Randall pensait la tâche facile du fait qu'elle ne disposait plus d'arme à présent les militaires du camp lui ayant confisqués son pistolet.

Molly de son coté joua l’apeurée comme il le souhaitait. Ce qui endormit encore plus la méfiance de son adversaire.

C'est alors qu'elle recourut à Peter. Molly surnommait son piolet ainsi un hommage à Peter Parker, qui lui aussi adhérait au mur.

Bien que forcée cette élimination à la Trotski marqua son autrice. C'était la première fois qu'elle tuait un être humain. A présent on entrait dans une nouvelle ère où régnait le chacun poursoi. C'est pour cette raison qu'elle s'enfuit avec le camion laissant ses anciens complices en plan. Molly ne voulait pas prendre le risque d'attendre leur réaction face au décès de leur chef.


2016

C'est enfin au printemps 2016 qu'elle atteignit la ville de Bellingham ou plutôt ce qu'il en restait. La police et l'armée avaient cédé la place à de petits groupes pas forcément accueillant.

Le domicile de son frère était vide. Ça ne voulait pas dire qu'il était forcément mort. Alors Molly passa une année entière dans l'ancienne cité à dénicher de quoi survivre tout en allant à la rencontre des divers groupes en activité. Elle allait bien finir par retrouver Josh.

Puis elle croisa enfin la route d'une sorte de rassemblement dans un ancien garage. Josh avait compté dans leur rang avant de se faire mordre.


Janvier 2017-Avril 2019


Molly perdit alors le peu d'empathie qui lui restait. Demeurer en ville ne lui était plus possible désormais. Elle se procura une voiture et dit adieu à Bellingham en janvier 2017.

Au nord se trouvait le Canada, qui lui était totalement inconnu. Molly décida donc de descendre vers le sud et de rester dans l'état de Washington dont elle connaissait les routes.

Elle les arpenta une année entière pillant çà et là selon ses besoins y compris au niveau des médicaments. Molly évitait soigneusement tout contact humain. A qui faire confiance désormais ? Elle était bien parti pour devenir une espèce d'ermite sauvage. Sauf qu'en décembre 2017 un accident lourd en conséquence se produisit.

Alors que Molly s'introduisait par le toit dans un dispensaire médicale abandonné, elle fit une mauvaise chute et s'abima la cheville. Un véritable désastre. Car elle n'était plus en mesure de sortir désormais. La voie des airs lui était interdite du fait de sa blessure quant à la terrestre les marcheurs la bloquaient.

Molly survécut sur place presque un mois entier se nourrissant de quelques restes et isolant les zombies progressivement. Elle ressortit de cette épreuve extrêmement affaiblie. De plus sa cheville la gênait pour marcher et également conduire.

Molly se résigna à rester sur place dans cette petite ville le temps de se rétablir. Par chance un parano survivaliste avait laissé derrière lui un abri avec les réserves, qui allaient avec. Cette pause dura deux autres mois.

Même si elle s'en tirait finalement à bon compte, Molly avait retenu la leçon. Elle ne pourrait pas survivre seule.

Une fois de nouveau capable de jouer les monte-en-l'air, elle partit en quête d'une ville encore habitée par des survivants. A force de descendre vers le sud elle s'était rapprochée de Seattle.


Mai 2019-2020

Molly débarqua en mai 2019 et s'acclimata plutôt bien. Trop individualiste et méfiante pour intégrer de grosses formations, elle s'installa dans le No Man's Land. Par chance elle arriva après la première attaque  des mystérieux hommes masqués. Toutefois elle fut informée à ce sujet.

Molly subsista en pillant des endroits en hauteur et en troquant habillement ses trouvailles. Elle se spécialisa dans les médicaments connaissant leurs effets et où en trouver.

Molly vécut assez mal l'incident de l'hélicoptère. Considérant le No Man's Land comme nécessaire à sa survie elle combattit la horde avec les autres résidents. Mais c'est surtout la visite de ces hommes en armures, qui lui déplut. Ce groupe était trop hiérarchisé et armé à son goût. Une armée d'invasion en perspective ?

En ce qui concerne le retour des Scarecrows, Molly refusa de venir en aide à The Haven selon sa politique du chacun pour soi. De plus elle craignait que tout cela dégénère en un conflit de grande ampleur. Par sécurité elle prit ses distances, et s'installa sur un toit d'immeuble. Elle repassait dans le No Man's Land juste pour effectuer quelques tractations.

Elle ne se mêla donc pas à la réunion de juillet 2020.

Les choses semblaient se calmer avec les Scarecrows. En tous cas aucune guerre n'était à signaler. Si bien que Molly finit par loger de nouveau au No Man's Land.

".



Molly procéda à une observation clinique du haut de l’immeuble. Puis elle se mit à cligner des yeux. Le passage était praticable. Ses jambes tremblèrent un peu. En cas de chute les marcheurs attendaient en bas.

Molly sortit alors le petit flacon de sa poche avant et y ingurgita quelques pilules suivi d'une gorgée d'eau. Ensuite un air hébété similaire aux cadavres ambulant s'afficha sur son visage. Progressivement la magie opéra. La peur, la fatigue liée à la fin du parcourt... tout disparu.

A la place il y avait juste l'euphorie. Comme si tout cela n'était qu'un simple jeu. Molly recula de quelques mètres, puis s'élança dans le vide. Le mur en face se rapprocha. Peter entra en action avec sa pointe s'enfonçant dedans. Un léger appui sur lui suffit à Molly pour atteindre le balcon.

Le plus difficile était derrière elle à présent. Elle connaissait cette partie du chemin quasiment par cœur. Une demi-heure plus tard Molly était à son domicile ou du moins ce qui s'en rapprochait le plus.

Pour un coucou dans son genre ce vaste entrepôt n'était pas si mal. Elle évolua dans cet alignement de bâches, de sacs de couchage, de caisses, de tout et n'importe quoi sans même y prêter attention. Du moins jusqu'à ce qu'on l'interpelle.

"Molly !" Lui dit une femme emmitouflée dans une sorte de couette.."Ma fièvre est revenue. T'aurais encore des antibiotiques ?"

L'intéressé observa quelques secondes son interlocutrice avant de répondre froidement.

"Il te reste du pigeon grillé ?"


Molly patienta un peu face à ce silence pesant, puis finit par continuer son chemin. Elle sentait le regard perdu de son ancienne cliente, tout comme ceux désapprobateur du couple à coté.

Molly s'en moquait bien. D'ailleurs elle ne tentait aucunement de se justifier. L'époque actuelle s'en chargeait amplement à sa place.

Enfin elle parvint à son objectif à savoir un tas. Le décrire d'avantage aurait été difficile ou bien trop long. La quantité bien que conséquente demeurait raisonnable. C'est plutôt la composition qui causait problème. Il était difficile de trouver un semblant de cohérence entre ces fils, ces écrans, ces outils, ces jouets, ces trucs...

"Salut Darkev." Dit Molly au jeune homme trônant derrière le fameux tas.

A sa façon elle l'appréciait. On savait toujours à quoi s'en tenir avec lui. Il était une solution jamais un problème, un contre-temps, ou une excuse.

"Regardes ce que je t'ai trouvée." Ajouta-t-elle en ouvrant son sac à dos devant lui.

Si Darkev paraissait toujours gêné face à autrui, il était en revanche toujours à l'aise dès qu'il s'agissait des genres de chose se trouvant dans le sac.

Il se permit même un petit sourire de satisfaction.

"Alors ?" Demanda Molly en lui rendant son sourire présageant déjà la suite.

"Voilà, voilà." Répondit Darkev en lui tendant une lampe-torche.

Molly examina l'engin. C'était une seconde main comme tout présent mais de bonne qualité.

"Tu sais j'ai eu du mal à dégoter cette marchandise. Et elle pourrait intéresser d'autres personnes."

Darkev soupira. Il avait déjà vécu cette scène et par conséquent décida de l'abréger. Il posa la lampe dans un des rares coins inoccupés, puis fouilla dans sa poche droite. Il en extirpa plusieurs piles, qu'il plaça juste à coté de la récompense initiale.

"Des longues durées ?"


"Des longues durées."


L'époque des contrats, des signatures et autres actes notariés était révolu. Molly se contenta de transvaser le contenu de son sac avec la lampe-torche et le petit supplément.

Ensuite elle partit dans son coin se reposer suite à sa journée de travail au final plutôt fructueuse.


Time to meet the devil

• Pseudo (sur internet) : Jules FamasI
• Âge irl : majeur
• Présence : au moins une fois par semaine
• Personnage : Inventé [x] / scénario/prédef [ ]
• Code du règlement : Code validé par Isalín

• Comment avez-vous découvert le forum ? :
je ne sais plus. Probablement par un lien
• Qu'est-ce qui vous a convaincu de vous inscrire ? :
Je me suis relu les walking dead récemment
• Voulez-vous un parrain pour vous aider sur le forum : Oui [ ] / Non [x]
• Crédits (avatar et gifs) :
je sais plus non plus



passeport :
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Molly Osterman

Sam 31 Oct 2020 - 17:42

Bienvenue Molly!
Bon courage pour ta fiche et ton personnage :MisterGreen:



Us against them
ANAPHORE
Tori H. Watanabe-Hayworth
Tori H. Watanabe-Hayworth
Inglorious Fuckers
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Molly Osterman

Sam 31 Oct 2020 - 17:47

Coucou Molly !



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit(e) sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un membre du staff sur demande.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des Travelers, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si tu comptes jouer un Remnants et que ton personnage est intégré au camp avant juillet 2019 dans son histoire, il se peut que celui-ci ait été vacciné contre le virus qui transforme en rôdeur. Pour savoir si c'est le cas, rendez-vous ici.

6 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

7 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.



Bonne rédaction !


N'hésite pas si tu as la moindre question ^^
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Molly Osterman

Sam 31 Oct 2020 - 17:53

Bienvenue Molly !!! I love you
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Molly Osterman

Sam 31 Oct 2020 - 17:57

Bienvenue à toi bon courage pour ta fiche.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Molly Osterman

Sam 31 Oct 2020 - 18:15

Bienvenue Molly ! Bienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction de ta fiche ! Molly Osterman 2736068674
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Molly Osterman

Sam 31 Oct 2020 - 18:49

Bienvenue par ici, et bon courage pour ta fiche ! Molly Osterman 2736068674
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Molly Osterman

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum