-17%
Le deal à ne pas rater :
Casque de réalité virtuelle Meta Quest 2 128 Go Blanc (+29,99€ ...
249.99 € 299.99 €
Voir le deal

4 participants

Warren Miller l'âme damnée des remnants

Dim 9 Aoû 2020 - 9:36

WarrenDavid
Miller

WHO AM I
- Informations personnage -
Nom : Miller
Prénom(s) : Warren
Âge : 34
Date de naissance : 7 janvier 1986
Lieu de naissance : Seattle
Nationalité : américain
Groupe : THE REMNANTS
Ancien métier :  ouvrier spécialisé à la voirie
Célébrité : Ben Whishaw
- Défauts -
FANATIQUE
VIOLENT
MISANTHROPE
RENFERME
ENNUYEUX
- Qualités -
LOYAL
COURAGEUX
TRAVAILLEUR
DÉBROUILLARD
DISCIPLINE

WHAT'S IN MY HEAD

- Psychologie du personnage -

Avant l'épidémie Warren était un homme ordinaire, le prototype du gentil voisin sans histoire. Après avoir tout perdu et été confronté à la violence la plus extrême, il a désormais perdu toute foi en l'humanité.

Pour lui l'homme n'est qu'un animal qui doit être contrôlé et discipliné par la force. Warren voit donc dans le groupe des remnants l'unique espoir de l'humanité. Ce qui explique sa dévotion voir son fanatisme.

N'ayant plus rien à perdre Warren est un travailleur assidu et prêt à prendre n’importe quel risque. Même la mort ne semble plus lui faire peur. Il sait donc faire preuve de discipline dans les situations les plus extrêmes.

Quant à l'usage de la violence, c'est selon lui un mal nécessaire. C'est du moins la version officielle. Même s'il ne l'admet pas du fait de son passé de victime, il éprouve un besoin de revanche et par conséquent aime faire du mal. Mais il parvint à se contrôler en tous cas jusqu'à présent. Il canalise donc sa colère uniquement sur les groupes ennemis.

Même s'il fait parti d'une communauté à présent, il demeure quelqu'un de renfermé. Il a dû mal à se confier et faire confiance du fait de sa vision de l'humanité désormais.

Seuls les enfants semblent encore capable de l'émouvoir.

Sinon Warren qui était relativement cultivé, a perdu tout centre d'intérêt en dehors de son travail. A vrai dire il préfère éviter de réfléchir du fait des horreurs qu'il a vécu. Bref il est difficile d'avoir une conversation avec lui en dehors d'un cadre strictement professionnel.



WHAT AM I MADE OF

- Physique / équipement -

Le corps de Warren porte des marques d'anciens sévices  à savoir cicatrices, brûlures... Il est à relever un impact de balle à l'épaule droite plus récent dû à des affrontements au coté des Remnants

Ces "détails" mis à part, Warren dispose d'un physique plutôt banal. Il est de taille moyenne (1,75m) et mince. Sans être un culturiste, du fait de sa vie spartiate Warren est en bonne condition physique. Il est donc assez musclé et souple.

Par contre il néglige l'esthétisme. Il est mal coiffé la plupart du temps. Ses tenues bien que propres sont purement fonctionnelles et se résument souvent à des salopettes d'ouvrier ou des treillis.

Pour ce qui est de ses possessions il a conservé certains de ses outils et obtenus des nouveaux au sein des Remnants.

Il dispose donc d'un panel assez varié d'outils comme une clé anglaise ou une perceuse. Il a son casque de chantier avec lampe intégrée. Lors de certaines expéditions il lui arrive d'être armé. N'étant pas un spécialiste du combat, il use d'armes de poing peu encombrantes et faciles d'utilisation. Pour le corps à corps notamment contre les zombies il se contente de son marteau la plupart du temps.

A noter que Warren a aussi du matériel d'escalade.


HEAR MY STORY


L'existence de Warren  Miller avant l'apocalypse était tout ce qu'il y a de plus banal.

Il est natif du quartier de Ballard. Son père travaillait à l'entretien du port et sa mère à la bibliothèque locale.

En tant que fils unique ses parents prirent plutôt soin de lui.

Sans être remarquable sa scolarité fut correcte. Le seul événement notable y fut sa rencontre au Lycée de Lorna sa future épouse. D'une nature plutôt sociable il évita sans même le vouloir les bagarres et les brimades. Du fait de Lorna il échappa également aux différents échecs amoureux.

Si bien qu'il en tira une vision plutôt positive de l'humanité. A ses yeux personne n'était vraiment méchant de nature.

En 2004 une fois leurs diplômes en poche le jeune couple prit des décisions importantes. Lorna voulait étudier le droit mais était également de condition modeste.

De son coté Warren n'avait jamais particulièrement brillé dans aucun domaine. Il en résultait en lui une nature dévouée et peu ambitieuse. Si bien qu'il entra dans la vie active afin d'entretenir Lorna le temps de ses études.

Il avait souvent bricolé avec son père. Ses parents disposaient de relations au sein des employés municipaux. Warren se retrouva donc à travailler à la voirie. Il se spécialisa rapidement dans l'entretien des canalisations notamment du fait de sa maigreur lui permettant de se faufiler facilement dans les sous-sols.

Il faut dire qu'il éprouva une certaine attirance pour les sous-sol de la ville. Il y trouvait un coté discret et utile à la fois lui plaisant beaucoup.

L'ambiance au sein de son travail était plutôt bonne. Son équipe exerçait en bonne intelligence. Warren y acquit la valeur du groupe et de la discipline.

Après deux années deux droits Lorna dégota un poste de greffière au tribunal. Le couple s'installa au centre-ville. La vie continua avec ses hauts et ses bas. Le père de Warren mourut d'une crise cardiaque en 2009. Lorna accoucha d'un garçon en 2010 prénommé Melvin.

Vint l'année suivante la mort de son père par maladie. Cet évènement ne l'affecta pas autant qu'on put s'y attendre. Ses proches, ses collègues.... firent preuve d'une grande compassion à son égard renforçant au passage sa vision idéaliste du genre humain.

Puis l'année 2015 pointa le bout de son nez.


Du fait de leur relations au sein des autorités, Warren et Lorna furent assez rapidement informés de la situation. Bien entendu ils n'eurent pas accès aux détails, mails ils surent à quel point la situation était grave. Ils s'organisèrent rapidement et firent des réserves. Seul Warren sortait du fait de son travail pour des opérations d'entretien indispensables.

Il conserva le contact avec sa mère par le biais du téléphone et d'internet.  Puis Warren apprit en novembre 2015 sa mère est hospitalisée suite une agression par l'un de ses fameux forcenés.

A partir de là Warren n'eut plus aucune information. Sous la panique il songea à se rendre par ses propres moyens à l'hôpital. Seulement la plupart des routes étaient bloqués. Par chance il comptait parmi ses amis un infirmier.

Il parvient à le contacter. Il aurait mieux valu que ce ne soit pas le cas. L'infirmier l'informa que sa mère était en isolement et surtout devenue une zombie. Même s'il n'était en mesure de comprendre cet état, Warren en saisissait la gravité voir peut-être même la fatalité.

Seules les existences de sa femme et de son fils lui donnèrent la force de s'accrocher.

L'immeuble dans lequel vivait la famille Miller était composé de gens tranquilles formant presque une sorte de communuauté. Par conséquent une forme d'organisation se mit en place rapidement. Un médecin s'occupa de la santé. Le restaurateur du rez-de-chaussée distribua ses réserves. Warren se remit progressivement de la transformation de sa mère en s'occupant de l'approvisionnement en eau.

Puis des tensions se firent sentir : bagarre, refus de partager, et même vol. Warren commença à craindre pour sa famille. Puis un gang profitant du chaos du centre ville attaqua sa rue.

Quelques uns tentèrent de rejoindre des camps de réfugiés en périphérie. Warren ne compta pas parmi eux.

Il n'était pas habitué à toute cette dureté et cette violence. Warren se reporta alors à ce qu'il connaissait.

Le 16 juin 2016 il se réfugia avec sa famille dans les sous-sols. La vie n'y fut pas si pénible que prévu. Warren connaissait bien l'endroit. Dans un premier temps il y aménagea un petit abri. Puis lorsque que la nourriture commença à manquer, il effectua des expéditions en solitaire à la surface.

Malgré ce qu'il avait vécu dans son immeuble Warren conservait une lueur d'espoir. L'ordre finirait par revenir. En voyant sa ville livrée au chaos il perdit définitivement son optimisme. Sans parler de sa rencontre avec l'un des fameux infectés.

D'après les informations officielles qu'il avait glané ce n'était rien de plus que des fous. La vérité en fut d'autant plus dur.

Donc cette rencontre eut lieu dans une station service abandonnée. Des bruits attirèrent à l'intérieur Warren. Il tomba sur un marcheur entrain de dévorer un cadavre. Effrayé il recula hélas trop bruyamment. Le combat s'engagea alors. Le voir se ruer sur lui poussa enfin Warren à réagir. Il exécuta un coup de marteau dans l'épaule face auquel son adversaire ne montra pas l'ombre d'une réaction. Lorsque le zombie le saisit et l'entraina au sol, un bidon d'huile métallique et bien lourd les suivit leur chute. Il fracassa le crâne du mort-vivant et renseigna au passage Warren sur le point faible de cette nouvelle espèce.

Malheureusement il ne put s'empêcher de faire le rapprochement avec sa mère. A partir de là Warren sombra. Il se contentait juste de survivre au jour suivant sans chercher à s'informer de l'épidémie malgré l'insistance de sa femme.

L'année 2017 fut la fin de tout. Melvin tomba malade du fait de la promiscuité de leur abri.

Warren et Lorna ne disposaient pas du nécessaire pour le soigner que se soit en terme de matériel ou de connaissance. Bref Melvin mourut. Quant à Lorna qui supportait déjà mal d'être confinée, elle perdit l'esprit.

Un matin elle finit par rejoindre son enfant à l'aide d'un tesson de bouteille.

La suite reste floue même pour Warren lui-même. Complètement démoli psychologiquement il erra dans les tunnels et y survécut plus ou moins. Finalement il se résigna à mourir mais pas n'importe où. Il retourner à Ballard le quartier de sa jeunesse.

Son suicide coomprenait une autre exigence : ne pas servir de festin à ces horribles zombies. Warren trouva une solution par le biais d'une barque abandonnée. Il se laissa alors aller à la dérive en attendant que la nature face son oeuvre.

Le courant ou le destin le fit alors échouer sur les rives de Bainbridge Island. Des habitants le remarquèrent et le remirent sur pied.

Warren découvrit alors Fort Ward et reprit espoir. Ça n'avait rien à avoir avec le chaos qu'il avait connu. Et surtout il y avait des enfants.

Warren se dévoua alors corps et âme à son nouveau groupe. Il s'impliqua grandement dans l'approvisionnement d'eau.

Quand en 2018 la direction de Chambers fut contestée, Warren ne s'en mêla pas. Après tant de violence il n'aspirait  qu'à la tranquillité. Ce qui n'améliora pas sa réputation au sein de la communauté déjà marqué par son tempérament solitaire pour ne pas dire associable. Il devint une sorte d'anonyme tout juste une fonction.

Warren retrouva son énergie en septembre 2018 avec l'invasion de zombies en provenance de l'épave échouée. Il ne voulait pas voir disparaitre cette lueur d'humanité que représentait Fort Ward. Il compta donc parmi les volontaires qui érigèrent une barricade et repoussèrent l'invasion.

Cet évènement lui procura une autre perspective. Auparavant les remnants lui avaient offert un foyer. Désormais il s'agissait d'une cause.

Il alla jusqu'à se proposer pour des missions d'explorations et de prospections. Du fait de son courage passé et de ses connaissances des sous-sols, il se vit effectivement attribuer quelques petites tâches dans ce sens.

Lors des phases d'explorations Warren se montra courageux. Puis son dévouement prit un aspect plus sombre. Les autres, ceux de l'extérieur n'étaient que des bêtes. Alors pourquoi prendre des gants ?

Alors qu'il s'assurait de l'état d'un atelier de mécanique Warren nhésita pas à tuer le pillar qui l'occupait. Car les remnants avaient besoin de ce matériel.

C'est ainsi que le brave père de famille d'autrefois devint l'âme damnée des remnants.

En ce qui concerne l'attaque du ranch Warren n'y fut pas mêlé. Malgré son dévouement il restait un combattant d'un niveau pas assez élevé. De plus le ranch ne se situait pas en ville c''es-à-dire au-dessus des sous-sols que Warren connaissait sur le bout des doigts.

Bref on jugea plus sage vu sa faible utilité de ne pas l'impliquer dans cette manœuvre.

Par contre Warren fut grandement mêlé aux travaux d’électricité en avril 2019. En fait il s'occupa principalement  du système d'électrolyse de l'eau de pluie. Un travail qu'il trouva bien entendu motivant du fait qu'il rapprochait de la civilisation.

Comme tout le monde Warren prit l'annonce de la vaccination avec enthousiasme. L'espoir qu'il avait entrevu en intégrant les remnants s'intensifiait. Étrangement il ne participa pas aux tirages au sort. Sa propre existence ne l'intéressant plus, il ne voyait pas vraiment l'intérêt d'être vacciné. Autant laisser la place à ceux ayant encore un avenir.

Warren vécut l'apparition de New Eden comme une horreur. Jusqu'ici il voyait les remnants comme la force dominante. Or ce nouveau groupe paraissait être un rival potentiel. Ce qui ne fit que renforcer sa détermination. Car New Eden ne pouvait être que "mauvais". Ses membres les avaient attaqués après tout.

Évidemment il fut particulièrement réceptif au discourt de June en février 2020. A vrai dire pour lui la guerre avait déjà commencé.

Le 18 avril marqua aussi Warren. Que Fort Ward puisse être d'une certaine manière envahit par des sortes de fous le terrifia. A vrai dire il était partisan de l'élimination pure et simple des vaccinés pour le bien-être commun. D'ailleurs il les regarde toujours actuellement avec méfiance. Il pense aussi que la nouvelle version du vaccin devait être obligatoire et non basée sur le volontariat.

Pour l'heure il ronge son frein en attendant l'occasion d'en découdre avec les New Eden.


Jake se résigna à sortir de son lit. Il ne parviendrait pas à se rendormir. Toutefois il était bien trop tôt pour se rendre au chantier. Alors Jake décida de faire un tour dehors.

C'est alors qu'il croisa son voisin. Ayant  jamais échangé plus de trois mots avec, il connaissait juste son prénom Warren.

Le soleil commençait tout juste de pointer le bout de son nez, et il était déjà occuper à faire son jogging. Si on se fiait aux traces de transpiration Warren courrait depuis un certain temps. Visiblement il n'avait pas l'air d'apprécier ce qu'il faisait. Son visage était crispé. A vrai dire tout en lui semblait tendu à l'extrême.

En s'arrêtant devint chez lui il prit appui sur la porte. Il était allé au-delà de ses capacités. Et c'était exactement ce qu'il recherchait, un épuisement capable d'accaparer complètement.

Suivi le seul plaisir qu'il s'autorisait encore : une douche. En plus des aspects hygiénique et rafraichissant, ce petit rituel était issu de son travail, du moins de celui d'origine.

Ensuite Warren s'habilla et fit l'impasse sur le petit déjeuner. Deux voir un repas lui suffisaient amplement. Puis il attendit sur une chaise à ne rien faire d'autre que fixer le mur.

Le moment venu il se leva et se dirigea vers la station de traitement des eaux usées. Alors qu'il marchait avec sa caisse à outil à la main, il vit un soldat devant le bâtiment. Warren comprit alors qu'une autre tâche l'attendait aujourd'hui.


.


Time to meet the devil

• Pseudo (sur internet) : Flexo
• Âge irl : treintaineI
• Présence : Iau moins une fois par semaine
• Personnage : Inventé [x] / scénario/prédef [ ]
• Code du règlement : HE WHO SAT ON IT THE NAME

• Comment avez-vous découvert le forum ? :
je relis les comics en ce moment et j'avais envie de me remettre au forum RPG
• Qu'est-ce qui vous a convaincu de vous inscrire ? :
voir plus haut
• Voulez-vous un parrain pour vous aider sur le forum : Oui [ ] / Non [x]
• Crédits (avatar et gifs) :
Ben Whishaw



passeport :
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warren Miller l'âme damnée des remnants

Dim 9 Aoû 2020 - 9:38

Bienvenue Alan!




Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Yulia Iojov
Yulia Iojov
The Exiles | Bras Droit
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warren Miller l'âme damnée des remnants

Dim 9 Aoû 2020 - 9:55

Bienvenue a toi et bon courage pour ta fiche!!!
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warren Miller l'âme damnée des remnants

Dim 9 Aoû 2020 - 11:04

Bienvenue à toi Smile
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warren Miller l'âme damnée des remnants

Dim 9 Aoû 2020 - 14:45

Bienvenue Alan !
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warren Miller l'âme damnée des remnants

Dim 9 Aoû 2020 - 15:46

Bienvenue, bon courage pour ta fiche ! Wink



The beginning of a New Life
Hayden Keynes
Hayden Keynes
The Exiles
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warren Miller l'âme damnée des remnants

Dim 9 Aoû 2020 - 16:15

Saut Alan, bienvenue à bord ! =D

J'suis désolée de casser l'ambiance mais le prénom que tu as choisi est déjà pris par un autre personnage (on évite d'avoir des doublons) du coup il va te falloir en choisir un nouveau. :3 Je te laisse voir la liste des prénoms ici et en choisir un nouveau pour qu'on puisse changer ton pseudo ! Embarassed



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit(e) sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un membre du staff sur demande.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des Travelers, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si tu comptes jouer un Remnants et que ton personnage est intégré au camp avant juillet 2019 dans son histoire, il se peut que celui-ci ait été vacciné contre le virus qui transforme en rôdeur. Pour savoir si c'est le cas, rendez-vous ici.

6 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

7 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.



Bonne rédaction !


Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warren Miller l'âme damnée des remnants

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum