5 participants

La mort a un plan - Irvin Snyder

Sam 20 Juin 2020 - 23:47

IRVIN
SNYDER

R-Gosling2
WHO AM I
- Informations personnage -
Nom : Snyder
Prénom(s) : Irvin
Âge : 36 ans
Date de naissance : 11/12/1984
Lieu de naissance : Salem, Oregon
Nationalité : Américaine
Groupe : Travelers
Ancien métier : planner stratégique chez Boeing
Célébrité : Ryan Gosling
- Défauts -
Angoissé
Bon samaritain
Control Freak
Méfiant
Obsessionnel
- Qualités -
Analyste
Cultivé
Leader
Lucide
Stratège

WHAT'S IN MY HEAD

- Psychologie du personnage -

Ancien planner stratégique à la maison-mère de Boeing à Seattle, Irvin Snyder jouit d'un excellent esprit d'analyse et d'un grand sens tactique, des qualités qu'il utilise aujourd'hui à des fins très différentes. Planifiant sa survie sur le court comme le long terme, il prépare méticuleusement les rares expéditions qui le mènent loin de son refuge, prévoyant toujours des solutions de repli en cas de coup dur. Fou de logique et de solutions, il a du mal à lâcher prise, et son côté obsessionnel peut le conduire à ressasser encore et encore, quitte à indisposer son entourage ou à souffrir d'insomnies.

Ce besoin incessant de contrôle provient d’une forme d’insécurité profondément ancrée chez Irvin. D’un naturel angoissé, Irvin fait également montre d’une sensibilité exacerbée, et est occasionnellement sujet à des crises d’angoisse aiguës (pour ceux qui ne connaissent pas, les manifestations vont de la simple tachycardie et des difficultés à respirer jusqu'à la tétanie pour les cas les plus graves). Ces derniers temps, ces crises sont essentiellement liées à l’incertitude de l’avenir et des besoins sociaux inassouvis depuis trop longtemps.

Volontiers dominateur, et d'une grande lucidité, en particulier en situation de crise, Irvin a clairement l’étoffe d’un leader mais préfère laisser ce rôle à d’autres quand cela est possible. Le souvenir de la mort de ses derniers compagnons d’infortune est encore vivace dans son esprit, et il lui arrive encore de spéculer vainement sur ce qu’il aurait pu faire pour éviter cet événement tragique.

La mort de ses compagnons a également rendu Irvin très méfiant vis-à-vis de ses congénères, et il a pris le parti de fuir leur contact autant que possible, ne se livrant qu’à quelques rares trocs avec des individus isolés. Malgré ces préventions, Irvin se montre d’une grande sollicitude envers ceux qui ont gagné sa confiance, et peut offrir son aide de façon totalement désintéressée, même si ce bon samaritain est conscient que cette attitude n’est guère propice à la survie dans le monde des morts qui marchent.

Fort d’études brillantes et de connexions avec le milieu artistique branché de Seattle, notamment par l’entremise de sa défunte compagne Mia, Irvin bénéficie d’une vaste culture générale, et ce grand lecteur écume régulièrement les librairies et bibliothèques alentour afin de s’évader un peu d’un présent lourd de menaces.


WHAT AM I MADE OF

- Physique / équipement -


Grand (1m85) et large d’épaules, Irvin Snyder est bâti en finesse plutôt qu’en force. Doté d’excellents réflexes et très adroit, il ne dispose en revanche que de capacités athlétiques moyennes, et est conscient qu’il pourrait se retrouver en difficulté dans une lutte au corps-à-corps face à des hommes plus jeunes et plus forts que lui. Les privations l’ont rendu plus mince qu’il ne le devrait, même si ces vêtements épais atténuent cette impression.

Les cheveux châtains, les yeux gris avec quelques nuances de vert, il est raisonnablement beau mais  il se dégage de lui une impression de sérieux qui peut refroidir ses interlocuteurs au premier abord. Lorsque son visage s’anime et qu’il sourit, il est plus évident qu’Irvin est un individu profondément sociable et friand de contact humain.

Hiver comme été, Irvin privilégie des vêtements faits dans des tissus épais (jeans, cuir, etc) susceptibles de limiter les dégâts d’éventuelles morsures de zombies. Il privilégie des couleurs sobres et en adéquation avec son environnement quand cela est possible.

Quelques mois après la fin du monde tels que nous le connaissons, il s’est procuré des chaussures et un sac de randonnée, un K-Way et des vêtements chauds, ainsi qu’une carte d’état-major plastifiée et un VTT. Ses armes actuelles sont un .357 Magnum, un fusil de chasse semi-automatique Baikal équipé d'un silencieux, un long couteau de chasse et une hachette passée à la ceinture qui lui sert essentiellement à couper du bois. Ancien Démocrate convaincu des dangers des armes à feu, il a nettement progressé dans leur maniement ces dernières années, nécessité faisant loi. Il s’approvisionne régulièrement en munitions dans les maisons et magasins abandonnés alentour, même s’il doit se rendre chaque fois un peu plus loin.

Dans son sac de randonnée se trouvent des jumelles, une lampe-torche, des bougies, des allumettes et une torche, quelques médicaments et bandages répondant à des besoins basiques, un discman, une pochette de CDs, quelques livres, de rares sources de nourriture quand cela est possible, et un rasoir.

Le refuge actuel d’Irvin se situe au niveau du lac Morton-Berrydale, au sud-est de Seattle Downtown, légèrement en hauteur. Il s’agit d’une sorte de chalet confortablement aménagé pour des touristes, qui présente l’avantage aux yeux d’Irvin de rester relativement invisible de loin si l’on n’en connaît pas la localisation, car il se situe légèrement à l’intérieur d’une zone forestière assez dense ; et naturellement, la proximité du lac garantit une source d’eau, voire de poisson, même si Irvin s’avère assez mauvais à la pêche.

L’ancien planner a disposé divers pièges pour contrer l’arrivée de mort-vivants aux alentours de sa maison, mais des êtres humains déterminés pourraient parvenir à son chalet sans trop de difficulté.Juste à l’extérieur du chalet se trouve un petit potager qu’Irvin cultive tant bien que mal.


HEAR MY STORY


Né le décembre 1984 à Salem, dans l'Oregon, Irvin Snyder est l'aîné d'une fratrie de trois enfants. Sous l'oeil bienveillant de son père, un petit notaire désireux de percer, et sa mère, une assistante sociale qui lui transmettra son goût pour l'art et surtout la lecure, Irvin mène une enfance puis une adolescence sans problème particulier, sinon la manifestation précoce de crises d'angoisse aiguës. Sa scolarité est globalement considérée comme brillante, alors que le garçon ne fournit que peu d'efforts. Très motivé par le basketball, Irvin s'y investit suffisamment pour connaître son heure de gloire au lycée lors de compétitions locales, mais son potentiel athlétique est insuffisant pour lui permettre de réussir au niveau supérieur.

En 2002, Irvin quitte le domicile parental pour poursuivre ses études à Portland, où il décroche en trois ans plus un double diplôme en sciences politiques et sciences humaines, avant de rentrer au sein d'une prestigieuse école de commerce, dans laquelle il se spécialise en marketing et publicité. Son parcours ne manque pas d'attirer l'attention des chasseurs de tête, et il intègre l'antenne de Portland de la célèbre firme Boeing en 2007, où il exercera les fonctions de planner stratégique.

Suite à des tensions importantes dans leur couple, les parents d'Irvin se séparent également en 2007, et son père part vivre à Chicago, rejoignant un cabinet notarial côté. Sa mère part vivre à Spokane, suivie par ses deux autres enfants, Michael et Eva. Désireux de bien lancer sa carrière, Irvin est débordé de travail, et perd un peu le contact avec sa famille, notamment sa soeur Eva, environnementaliste militante, qui lui reproche de travailler pour une des entreprises les plus polluantes de la planète. Sans nier le bien-fondé des critiques de sa soeur, parfois rejointe par Michael sur le sujet, Irvin finit par se lasser des disputes liées à sa profession, et se borne à encourager ses cadets de loin, les voyant de temps à autre pour les vacances.

Particulièrement performant dans son domaine, Irvin convainc rapidement ses dirigeants qu'ils ont fait le bon choix en le recrutant. Ses analyses et ses rapports permettent à la firme d'augmenter sa productivité et de remettre sur les rails ou de couper court à des projets mal ficelés ; toutefois, l'activité d'Irvin conduit parfois au licenciement de certains employés de la firme, et quelques tensions naissent en interne, ce qui conduit Boeing à promouvoir le jeune cadre à sa maison-mère de Seattle, où il déménage en 2011.

Si la carrière d’Irvin Snyder à Seattle se poursuit sans heurts, ce dernier touchant à présent d’importants bonus, le changement le plus important dans sa vie relève de la sphère du privé. Fin 2011, Irvin fait la rencontre de Mia Sands, une jeune architecte branchée très en phase avec les milieux culturels de la ville. Tous deux emménagent ensemble en 2012 dans un nouveau quartier huppé de Tacoma, qui est en pleine extension. A son contact, Irvin devient vegan, ce qu’il ne révèle pas à sa sœur Eva, qui aurait été intenable après une telle révélation.

A défaut de se marier, les jeunes gens envisagent de se fiancer en 2015, et histoire de s’entraîner à gérer l’existence d’un petit être adorable mais parfois agaçant qui ne pense qu’à manger, adoptent une chat tigré baptisé Scotch. L’avenir semble radieux, si l’on excepte l’entrée en campagne de Donald Trump, qui hérisse le poil du couple, profondément démocrate et contre les armes à feu.
 


Très investis dans leurs carrières respectives et menant une vie relativement protégée, Irvin et Mia n’ont aucunement conscience de vivre les derniers jours du monde tels qu’ils le connaissent. Tout au plus prennent-ils conscience du sérieux de la situation lorsque des barrages militaires font leur apparition. La déclaration de la loi martiale les prend par surprise, et ils réalisent bien vite que l’armée filtre désormais les communications. Irvin réussit brièvement à contacter les membres de sa famille, plongés dans des situations similaires, mais n’aura plus de nouvelles d’eux par la suite. Constatant que la situation évolue de manière catastrophique, le couple ne sort plus et opte pour le télé-travail, sans réellement avoir la tête à l’ouvrage. Comprenant rapidement que l’armée et les pouvoirs publics sont dépassés, Mia et Irvin se barricadent, rejetant l’appel à rejoindre des camps de réfugiés. Mia se fait un sang d’encre pour sa mère, qui habite Seattle Downtown et éprouve de sérieuses difficultés pour se mouvoir, mais Irvin et elle conviennent que lui rendre visite serait de la dernière imprudence.

Le 18 octobre 2015, les réserves de nourriture d’Irvin et Mia atteignent un niveau critique, et le planner se résigne à tenter une sortie en direction du centre commercial le plus proche, armé d’un tisonnier. D’un commun accord, Mia reste à leur domicile, pour le défendre mais aussi pour éviter d’être prise à partie, que ce soit par les contaminés ou des citoyens de Seattle désormais transformés en pillards.

Parvenu au centre commercial, Irvin découvre une scène d’apocalypse, le centre commercial est dévasté, pillé par des gens terrifiés, agissant comme des fous, à peine conscients que parmi eux se trouvent des contaminés. Au milieu du tumulte et des cris, Irvin aperçoit un vigile tirer sur des gens, avant que ce dernier ne soit mordu au visage par un contaminé qui s’était faufilé derrière lui. Horrifié, Irvin ramasse mécaniquement les premiers articles à sa portée et tourne les talons, comprenant qu’il risque sa vie en restant une minute de plus en ces lieux.

De retour à son domicile, il réalise instantanément que la Ford de sa compagne a disparu, et trouve la maison vide. Un petit mot de Mia lui confirme ce qu’il craint : la jeune femme a profité de son absence pour se ruer chez sa mère. Catastrophé, Irvin laisse deux heures à Mia pour revenir, puis, n’y tenant plus, tente à son tour d’accéder à l’appartement de la mère de sa compagne. Slalomant entre les cadavres, percutant un contaminé, Irvin atteint enfin l’appartement, mais la voiture de Mia n’est pas dans les parages. Le coeur glacé, le planner se précipite dans l’appartement, mais ni Mia ni sa mère ne sont là, et l’endroit a été attaqué depuis plusieurs jours. Irvin découvre des traces de sang menant à la fenêtre, et en dépit de l’émotion, conclut qu’il est peu vraisemblable qu’il revoie la mère de Mia vivante.

Après avoir sillonné le quartier en dépit du danger, Irvin tente de repérer la voiture de Mia dans les parkings souterrains, mais échappe de justesse à la mort, pris à partie par un groupe de contaminés. Terrifié, il fuit le centre-ville, n’étant que trop conscient des risques insensés qu’il court. Rentré chez lui, il renforce les défenses de la maison jusqu’à la tombée de la nuit, tout en guettant en vain le retour de Mia. Après une nuit blanche passée à se ronger les sangs, Irvin ne doute plus que sa compagne soit, sinon morte, du moins dans une situation critique.

Au cours des cinq mois suivants, Irvin et ses quelques voisins survivants parviennent à se fédérer pour lutter contre les pillards comme les contaminés, se défiant désormais nettement de l’armée, car deux déserteurs ont agressé l’un des leurs avant de le dépouiller de ses réserves de nourriture. Mettant de côté ses principes pacifistes, Irvin s’est désormais doté d’armes à feu, et a troqué son tisonnier par un club de golf. Les survivants parviennent à mettre la main sur des restes de stocks d’une pharmacie où l’un d’entre eux travaillait, mais échoue en tentant de s’approvisionner en armes dans un commissariat, la porte de l’armurerie s’avérant réellement inviolable en dépit de leurs efforts.

Tous commencent à comprendre quelques principes basiques concernant les morts qui marchent, et essaient désormais de viser leur tête. Plusieurs fois, ils doivent ainsi éliminer certains des leurs, tombés sous les coups des pillards ou des rôdeurs. Le moral est assez bas, mais tous tentent au cours de leurs incursions à l’extérieur de retrouver la trace de leurs proches disparus, Irvin tentant régulièrement d’orienter son groupe en direction de la zone où Mia a disparu.

Ce n’est que le 25 mars 2016 qu’Irvin repère dans un sous-sol un cadavre dont la tête n’est plus qu’une bouille informe, portant la tenue de Mia lorsqu’il l’avait vue pour la dernière fois. Anéanti, un Irvin en état de choc est ramené tant bien que mal par ses voisins chez lui, d’où il n’en sortira pas pendant une semaine entière.

Puisque plus rien ne le retient désormais à Tacoma, un Irvin endeuillé entreprend de convaincre ses voisins de quitter le quartier, dans lequel évoluent de plus en plus de mort-vivants. Les ressources vont en s’amenuisant, et les expéditions doivent aller toujours plus loin pour parvenir à trouver de quoi se nourrir ou se soigner, quand ses participants ne reviennent pas tout simplement bredouilles. Selon l’ancien planner, il serait judicieux de s’établir hors de la ville, de préférence dans une zone à faible densité humaine et disposant de ressources premières utiles telles que de l’eau. Ayant pris plusieurs fois des vacances avec sa famille dans les montagnes au large de Seattle, Irvin propose de s’établir à un chalet situé près d’un des trois lacs de la zone.

Seule une minorité de personnes se rangent à l’idée d’Irvin, les autres préférant rester là où ils sont, par peur de traverser des zones remplies de zombies, par espoir de revoir leurs proches disparus, ou tout simplement peu désireux de quitter un domicile qui leur paraît plus rassurant que les concepts d’Irvin. A la tête d’un groupe de cinq personnes, Irvin quitte donc pour la dernière fois sa maison le  04 avril 2016, laissant derrière lui sa vie passée et le fantôme de Mia.

Se déplaçant rapidement à travers la ville, le petit groupe parvient à traverser Tacoma et rallie Puyallup. Le silence de mort qui règne dans ce quartier populaire est angoissant, mais permet aux cinq survivants d’éviter un conflit potentiel avec un groupe de pillards qui écume les rues à grand bruit. Avisant un grand magasin de sport, Irvin mène ses troupes à l’intérieur, et tous s’équipent afin de continuer le reste du trajet à VTT. Longeant les grands axes à distance, le groupe remonte en direction d’Auburn, avant d’atteindre le lac Morton-Berrydale. Irvin montre le chalet dans lequel lui et sa famille ont passé plusieurs fois leurs vacances, et le groupe  s’y installe.

Durant deux ans, les cinq survivants triomphent de l’adversité, leur premier adversaire étant la faim. L’un d’entre eux ayant la main verte, ils créent un potager juste à l’extérieur du chalet, tandis que d’autres chassent ou pêchent, évitant au maximum les zombies, peu nombreux heureusement dans les parages, comme l’escomptait Irvin. Pêcheur médiocre car trop impatient, Irvin progresse rapidement au maniement du fusil, et met de côté ses récentes convictions vegan pour survivre.

Se déplaçant en petits groupes dans un périmètre restreint, les alliés de fortune font main basse sur tout ce qui peut leur être utile dans les maisons et magasins alentour, leur meilleure trouvaille étant sans conteste un silencieux qu’Irvin équipe sur son fusil. En raison du rationnement comme de la promiscuité, les tensions sont parfois vives, mais tous parviennent à trouver un équilibre de vie acceptable.

La chance finit toutefois par tourner, et en fin d’après-midi, le 3 Février 2018, Irvin et ses amis tombent sur un autre groupe de survivants nettement plus belliqueux qu’eux-mêmes. Ces derniers entendent les dépouiller de leurs affaires et abuser des femmes, voire de les réduire à l’état d’esclaves sexuelles. Lorsqu’il devient évident qu’un conflit est inévitable, Irvin et les siens se battent comme des lions, mais trois des leurs tombent sous les coups de leurs ennemis, tandis que l’autre survivant est grièvement blessé. Irvin, légèrement blessé, parvient à rebrousser chemin en compagnie de son camarade, mais ce dernier succombe à mi-chemin, et le planner ne peut que regarder son ami défunt devenir un mort-vivant. Incapable de se résoudre à l’éliminer définitivement, il fuit et regagne son refuge.

Seul à présent, l’ancien planner est hanté par la mort de ses compagnons d’infortune, et bien qu’il soit conscient que la rencontre qui a débouché sur ce carnage était impossible à anticiper, il ne peut s’empêcher de ruminer chacune des décisions qu’il a prises, se demandant s’il aurait pu changer le cours des événements. Le coeur lourd, il se trouve conforté dans sa décision d’éviter le plus possible humains comme zombies, et passe les deux années suivantes en ermite, ne sortant qu’en cas d’absolue nécessité. Le potager initialement cultivé pour survenir aux besoins de cinq personnes prospère par les bons soins d’Irvin, qui s’est procuré de nombreux ouvrages pratiques d’agriculture pour pallier la mort de son compagnon plus expérimenté en la matière. Pêchant rarement, il chasse souvent, et se rationne au maximum. Il quadrille méthodiquement les environs, veillant à collecter toute source potentielle de nourriture, mais il est conscient que chaque sortie le mène plus loin que la précédente. Amaigri, déprimé et souffrant de la solitude, Irvin réalise qu’il va devoir se résoudre à reprendre contact avec les autres survivants.



Levé le plus souvent à l’aube, Irvin Snyder commence régulièrement sa journée par une marche d’une demi-heure en direction du lac le plus proche, dans lequel il procède à ses ablutions matinales. Il est en effet convaincu qu’une hygiène correcte le protégera en partie de maladies qu’il pourrait avoir du mal à soigner faute de médicaments comme de connaissances médicales, et d’une manière générale, il préfère ne pas sentir trop mauvais. Il revient ensuite à son chalet, et s’occupe de son potager le reste de la matinée, s’aidant encore à l’occasion de manuels d’agriculture qu’il a glanés au cours de ses expéditions.

Aux alentours de midi, il s’autorise son unique repas de la journée, qu’il tente de manger le plus lentement possible en lisant, afin d’arriver autant que possible à une sensation de satiété. Après une pause d’environ une demi-heure après le repas, il va ensuite chasser en forêt, inspectant parfois les quelques maisons desquelles il s’approche, mais qui sont toutes vides depuis longtemps et dont il a récupéré l’essentiel des ressources intéressantes. S’il croise des rôdeurs, qui sont souvent peu nombreux et isolés de ce côté, il tente de les éviter autant que faire se peut, ne les attaquant que s’il y est contraint ou s’ils sont trop proches de son chalet. Il traîne ensuite les corps plus loin, afin d’éviter d’attirer l’attention d’éventuels voyageurs humains, qui pourraient comprendre qu’un autre survivant vit dans les parages en voyant une accumulation de cadavres dans la zone.

Deux heures au minimum avant la tombée de la nuit, Irvin rentre chez lui, bredouille ou non, et vérifie l’état des pièges qu’il a installés près du chalet. Les jours fastes, il s’autorise parfois un petit en-cas, mais c’est exceptionnel. Il se barricade, puis se consacre ensuite à planifier ses prochaines expéditions, plusieurs semaines à l’avance, évaluant pendant une demi-heure ses besoins et ses objectifs. Il lit ensuite jusqu’à la tombée de la nuit, puis s’endort, allumant très rarement une source de lumière, afin de ne pas attirer l’attention comme de ne pas consommer inutilement des ressources utiles. Souvent, il reste éveillé plusieurs heures, rêvant d’une femme à ses côtés et de lendemains plus riants, tentant de faire abstraction de son ventre qui crie famine et de sa peur quelque chose ou quelqu’un ne fasse irruption dans son refuge.


Time to meet the devil

• Pseudo (sur internet) : Dunkelzahn
• Âge irl : Secret, mais majeur
• Présence : Régulière, bon rythme de rp
• Personnage : Inventé
• Code du règlement : code validé par Selene

• Comment avez-vous découvert le forum ? :
Recherche sur des top sites
• Qu'est-ce qui vous a convaincu de vous inscrire ? :
le contexte et l'activité, le graphisme est beau aussi
• Crédits (avatar et gifs) :
NA



[spoiler=passeport ]
    ≡ recensement de l'avatar.

Code:
Ryan Gosling • <bott>Irvin Snyder</bott>

    ≡ recensement du prénom. (prénom utilisé uniquement)

Code:
• Irvin

    ≡ recensement du nom. (nom utilisé uniquement)

Code:
•  Snyder

    ≡ recensement du métier.

Code:
• Planner stratégique
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort a un plan - Irvin Snyder

Dim 21 Juin 2020 - 0:40

Bienvenue Irvin!
Fais attention, ton avatar n'est pas à la bonne taille, il faut un format 200x320! N'hésite pas si tu as besoin d'aide pour recadrer une image Smile



Oh, my eyes are seein' red. Double vision from the blood we've shed. The only way I'm leavin' is dead : That's the state of my, state of my, state of my head
Andrea West
Andrea West
The Hallows | Conseil
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort a un plan - Irvin Snyder

Dim 21 Juin 2020 - 0:45

Bonjour,

C'est une image 200x200, ça ne passe pas, du coup ?

Edit : même redécoupée en 155x193, ça ne passe pas ... un truc m'échappe. Ah, ok, c'était une question de rapport hauteur/largeur. Ca devrait être bon à présent.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort a un plan - Irvin Snyder

Dim 21 Juin 2020 - 9:37

Bonjour et bienvenue Smile
Bon courage pour ta fiche Smile
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort a un plan - Irvin Snyder

Dim 21 Juin 2020 - 9:57

Bienvenue ! Bon courage pour la suite de ta fiche ! La mort a un plan - Irvin Snyder 4081257363
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort a un plan - Irvin Snyder

Dim 21 Juin 2020 - 11:27

Hola Irvin, bienvenue à bord ! =D



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit(e) sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un membre du staff sur demande.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des Travelers, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si tu comptes jouer un Remnants et que ton personnage est intégré au camp avant juillet 2019 dans son histoire, il se peut que celui-ci ait été vacciné contre le virus qui transforme en rôdeur. Pour savoir si c'est le cas, rendez-vous ici.

6 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

7 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.



Bonne rédaction !
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort a un plan - Irvin Snyder

Dim 21 Juin 2020 - 11:40

Salut à toi Irvin Smile bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mort a un plan - Irvin Snyder

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum