Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

Special Z

Jeu 7 Sep 2023 - 14:15

Ascalon est pas un animal facile. La monture qu'on m'a laissé pour l'occasion est vive, fougueuse, un peu trop peut-être, c'est frustrant quand on doit être discret mais pratique quand on doit décamper en vitesse. Il m'écoute néanmoins et c'est plus que ce que je pouvais en attendre. Je crois surtout qu'il commence à se familiariser avec moi, le fait que je le traite bien permet de nouer un lien ferme entre nous, je fais au mieux en tout cas pour que son tempérament encore jeune colle au mieux, plus tassé. C'est pas facile tous les jours mais on est parvenus au moins à faire la route jusqu'aux environs de Tacoma sans plus d'encombre.

J'imagine que ça aurait pu être bien pire pour tout le monde. Je me doute aussi que je me suis pas facilité la tâche. Mais on va dire que je préfère ça à devoir me coltiner des incompétents ou des bavards. Tout le monde est pas le plus calé pour me suivre, et je crois que vu ce qui m'attend, je refuserais tout net un incapable. Un soupir m'échappe. Avec Ascalon, on fait notre camp pour la nuit. L'orée d'un jardin fermée, lui a de quoi manger, et moi me poser à l'abri de la pluie. Quelques herbes hautes coupées pour l'animal, il trouve refuge dans un abri de jardin un peu défoncé mais ça ira pour cette fois. Moi, je profite d'une terrasse couverte en me disant que ça ira pour dormir.

De toute façon, si c'est pour m'allonger dans un lit plein de punaise, ou de moisissure, je passe mon tour. Le feu est fait aussi. Plus difficile que prévu quand on doit se démerder avec du bois pourri ou trempé. J'entends cependant l'animal s'agacé : Qu'est-ce que tu as ? Je me relève, la main sur mon fusil sans attendre, l'autre sur ma machette à proximité. Il cogne, le sabot contre la palissade, comme s'il avait vu ou entendu quelque chose. Je vais voir, que je lui annonce en me détournant. Mais ça me bondit pas dessus. Tu peux sortir de ta planque, je sais que t'es là, que je grogne. Au pire, c'est un coup d'épée dans l'eau. J'ai pas prévu de te tuer, si tu me fais rien, je te fais rien, que j'annonce fermement. On verra si ça donne un truc.



It is not how you hit the mat
it's how you get up
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Special Z

Jeu 7 Sep 2023 - 18:15

Un véritable merdier, c’est ce que ce monde est devenu au fil des années pourtant, tu arrives encore à trouver les choses positives parfois et aujourd’hui, c’est exactement le cas puisque tu as chassé deux petits lapins ce qui veut dire qu’il sera possible pour toi d’avoir un repas ce soir. Ce n’est pas rare que tu chasses pour te nourrir, mais il arrive bien souvent que la chasse ne soit pas aussi bonne que voulue. Entre charognard, survivant et tout le reste le gibier se fait de plus en plus rare du moins, c’est un constat que tu remarques avec le temps, mais ce soir, tu n’entendras pas ton estomac grogner et ça ? C’est simplement un soulagement qui laisse une sensation de joie prendre le dessus et bon sang que ça fait du bien !

Tout se passait bien aujourd’hui, la marche, la chasse, la conversation, tu n’as croisé personne sur les routes, une vraie journée tranquille, mais la météo quelque peu capricieuse à rajouter son grain de sel et c’est un refuge couvert qui obsède tes pensées.

La nuit est tombée plus rapidement que prévu, les nuages gris ont envahi le ciel à une allure plus rapide qu’un éclair et c’est ainsi que tu te retrouves un peu prise de cours. Pas de quoi paniquer, la nuit est certe plus dangereuse, mais traîner de nu it n’est pas une première pour toi alors tu continues ton chemin jusqu'à voir une lueur qui te laisse penser que c’est un feu, tu hésites un instant, mais finalement tu te dis que ça vaut le coup d’oeil, tu souhaites donc aller voir ce qui se passe un peu plus haut. Seulement, ta légendaire discrétion n’est pas suffisante puisque dans la noirceur de la nuit, tu ne remarques pas la branche d’arbre au sol, ton pied ce pose dessus et à cause de l’humidité de la branche vient à craquer sous le poids de ta chaussure interpelle l’homme présent autour de ce qui est bel et bien un feu… Mais pas seulement, il est protégé d’un toit et cela te serait profitable. Tu pourrais demander à l’homme de partager le toit qu’il a sur la tête, mais tu ne sais pas quel genre d’humain est ce type alors quand il te fait part de sa connaissance face à ta présence, tu rage intérieurement car maintenant… Tu te retrouves prise au piège et tout cela parce que tu n’as pas pris suffisamment de précautions. Tu te dis que tu ferais mieux de rester cacher, mais tu ne peux pas prendre le risque qu’il se mette à tirer à l’aveugle dans ta direction du coup tu te jettes dans la gueule du loup sortant de l’obscurité les deux mains en l’air comme pour faire comprendre à l’homme que tu n’es pas bien méchante << Suis-je censée vous croire sur parole ? >> demandes-tu en laissant maintenant ton profil s’éclairer grâce à la lueur du feu de bois qu’il a allumé << Je suis simplement de passage, je ne cherche pas les ennuies >> les deux lapins accrocher à ton sac, tu t’avances doucement avec méfiance malgré tout, tu es prête à prendre l’un de tes couteaux de lancer cacher dans ton brassard de poignée, mais si tu peux te tirée de cette histoire sans faire de mal à personne alors ça serait du plus parce que toi Kim, malgré le monde actuel, tu n’es pas pour la violence.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Special Z

Ven 8 Sep 2023 - 17:52

J'avise de la silhouette d'une personne, une femme, s'extirpant de là où elle est. L'instinct animal est suffisamment affuté pour permettre quelques merveilles, et je songerais à féliciter Ascalon avec une belle carotte pour le remercier de son initiative. En attendant si je lève pas mes armes vers elle, je la scrute avec méfiance comme souvent. C'est pas parce que c'est un joli petit lot que je dois endormir ma vigilance, alors que je la regarde de haut en bas. Sa première invective m'arrache un rire retenu.

Honnêtement, que tu me crois ou pas, je m'en tape un peu, que je lui souffle de but en blanc. On me trouve rarement aimable, rapport aux cicatrices sur la gueule. Mais j'ai la personnalité revêche qui va avec dans le genre. Je te le dis, tu le prends comme c'est ou tu vas voir là-bas si j'y suis, je te jure que c'est pas compliqué, que j'ajoute simplement. Cela dit, la voilà qui précise vite ses intentions et si ça me rassure pas forcément, ça me défrise pas non plus : Moi non plus je cherche pas les ennuis, et je suis aussi de passage, on est fait pour s'entendre, que j'ajoute.

Bon, j'imagine qu'il en faut un des deux pour être moins têtes de con que l'autre, dans le genre. Viens te mettre à l'abri et au chaud, je vais pas te mordre, que j'ajoute en lui faisant un signe de la main, de celle qui tient la hachette de préférence. Le temps de revenir vers le feu, et de pester d'avoir la veste encore trempée. Il fait bon, même si avec l'humidité, on finit vite par avoir froid. Tu m'en voudras pas, je garde mon arme à proximité, et j'aime mieux voir les tiennes, en ligne de mire. Bon, encore une nuit qui va être courte j'imagine. Mais quand on choisit la compagnie, on choisit aussi de pas dormir. Qu'est-ce qui t'amène dans le coin ? Curiosité oblige. Et puis si ça se trouve, elle peut m'aider.



It is not how you hit the mat
it's how you get up
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Special Z

Lun 25 Sep 2023 - 22:25

On ne peut pas réussir à tout les coups et c’est clairement ce qui t’arrive, toi qui d’ordinaire est une experte en discrétion tu viens de te faire avoir par une vulgaire branche de bois humide, cibler par une arme tu sors de ta cachette puisqu’y rester n’a aucun intérêt ni pour toi, ni pour lui après tout perdre de la poudre en tirant à l’aveugle n’a pas de logique.

Tout en sortant de ce qui aurait dû être ta cachette, tu viens dire ce qui te vient à l’esprit, une réplique ridicule qu’il écrase de but en blanc avec son répondant, tu ne trouves rien à répondre à ses paroles ce que tu constates cependant, c’est la facilité qu’il utilise pour te tutoyer. Probablement, que ta politesse est déplacée dans ce genre de moment, mais elle est là une manie du passé que tu n’as pas su faire disparaître au fil des années. La gueule du type en face de toi n’est clairement pas rassurante, mais tu as vu bien pire et tu sais que de nos jours il ne faut pas se fier aux apparences et les marques présentes sur son visage ne sont là qu’une partie de son histoire << ça a le mérite d’être claire >> lâches-tu tout en gardant un certain calme, tu ne l’envois pas sur les roses il faut dire qu’il a l’arme à la main et que c’est là une raison pour ne pas faire ta maligne. D’ailleurs restant sur l’idée de te faire petite, tu précises que tu n’es pas à la recherche de problème, tu n’es que de passage et tu ne veux de mal à personne. Des propos qui sont souvent entendu ses derniers temps et pourtant la finalité est souvent sanglante, tu n’es donc pas surprise d’entendre qu’il est dans la même situation que toi et bien qu’il le dise cela ne fait pas fuire ta méfiance face à cet homme qui est un véritable inconnu << S’entendre, ça me va >> ajoutes-tu à la suite de ses propos.

Alors que tu pensais simplement continuer ton chemin, il t’invite à rejoindre l’abri qui est le sien temporairement, tu ne peux qu’être étonné par ce changement soudain, mais cette surprise tu l’as garde intérieure, il n’a pas lieu de connaître tes ressentiments, malgré le visage froid que tu maintiens, un très léger rictus brise la froideur de tes traits quand il parle de morsure, l’ironie de la situation, du monde, un humour peut être noir, mais qui a eu le mérite de te volé un semblant de sourire.

Méfiante malgré cette invitation surprenante, tu le rejoins d’un pas lent qui te laisse le temps d’observer ses faits et gestes, une fois autour du feu, tu sens tout de suite la chaleur caresser ta peau malgré ta veste qui dégouline, tu n’as pas le temps d’en placer une que l’homme reprend en mettant en place l’ambiance de la soirée… Tu n’en attendais pas moins, ton regard glisse sur son arme avant de rejoindre les iris de l’inconnu, tu sors doucement de ton brassard ton couteau de lancer que tu masques magnifiquement bien sous cet accoutrement, tu te penches ensuite sortant de ta botte un canif, tu n’es pas réellement armé Kim, les armes ses comme tout elle finisse par vieillir et rendre l’âme… Te trouver davantage d’armement ne serait pas un luxe, mais pour le moment, tu vas devoir passer la nuit avec un œil ouvert. Tes armes proche de toi, tu frottes doucement tes mains entre elles, tu l’entends l’ouvrir une nouvelle fois et tu en conclus qu’il est du genre bavard, tu lèves le regard sur lui et tu réponds << Je vadrouille de droite à gauche à la recherche de tout et n’importe qui >> une réponse qui se veut véritable, mais vague à la fois << Un peu comme tout le monde, je pense non ? >> tu lui retournes la question tandis que ton regard reste sur sa personne, tu l’observes, tu cherches à cerner le personnage que tu as devant toi.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Special Z

Jeu 28 Sep 2023 - 11:16

Je suis pas réputé pour tourner autour du pot, que j'assume d'un ton ferme sans m'attarder plus que ça sur le reste. De toute façon si ça lui plait pas, c'est un peu la même chose, j'ai pas pour habitude d'être un tendre dans tous les cas, et ça me convient très bien comme ça. Prendre des gants, c'est bon pour les diplomates qui imaginent qu'on peut remporter des guerres avec des bons sentiments. Je suis pas assez naïf pour gober le morceau de mon côté, alors autant assumer concrètement qu'avec ma gueule de méchant, je suis pas un bleu.

On se retrouve à l'abri. Il aura pas suffi de longtemps pour déjà être humide à cause de la pluie. Heureusement, le feu est fait, et je la scrute comme elle me scrute. Disons que la confiance est pas là. Mais en même temps, on se connait pas, et les jolis lots comme elle peuvent aussi être les pires crasses dans ce genre de situation. Pas moyen que je me fasse déplumer par la première nana qui passe. Non, pas vraiment, que je lui réponds.

Après, elle veut tout et rien me dire, c'est peut-être un truc qui va me casser les glaouis à un moment donné. Y'a aucun secret, aucun mystère, qui m'intéresse, à cacher aujourd'hui. Alors jouons pas à ça. Les gens ont intégré des groupes, ils vivent grace aux autres, que j'ajoute fermement. Ceux sont ceux qui sont seuls qui sont pas comme les autres, surtout dans ces circonstances, en gros, c'est elle l'OVNI ici, pas le monde entier de toute évidence.

Les codes ont été réécrit pour une bonne raison. Mais je vais pas lui faire la leçon, j'ai pas l'âge d'être son daron de toute façon. Mais si tu vadrouilles partout, t'as peut-être de quoi me renseigner, que j'ajoute fermement. Je cherche des informations sur un groupe qui a disparu depuis peu, les Remnants, et affiliés. Ou des rescapés de ce groupe. Ils sont tombés malades apparemment, et ça serait une épidémie très dangereuse, j'ai que les grandes lignes malheureusement. Est-ce que ça te parle ?



It is not how you hit the mat
it's how you get up
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Special Z

Jeu 2 Nov 2023 - 11:22

Réputé ? Cet homme a donc une réputation dans ce monde, oh ce n'est pas surprenant puisque le chaos n'a pas stoppé la stupide humaine bien au contraire, il est même possible de dire qu'elle a été accentuée par moment, mais que l'homme en face de toi se soit fait un nom ne signifie pas qu'il fait partie des enfoirés… Cet homme a donc une réputation dans ce monde, oh ce n'est pas surprenant puisque le chaos n'a pas stoppé la stupide humaine bien au contraire, il est même possible de dire qu'elle a été accentuée par moment, mais que l'homme en face de toi se soit fait un nom ne signifie pas qu'il fait partie des enfoirés… Main par ci et pas là. Ta fille te disait toujours d'être attentive aux gens… Un conseil que tu aurais dû suivre puisqu'il se pourrait que tu aies déjà croisé l'inconnu en face de toi que ce soit au store ou bien même ailleurs, mais tu étais obnubilé par la discrétion ou tes recherches de visage connues. Bien sûr, tu as fait des rencontres, tu t'es liés avec des inconnus qui sont devenus des alliés << votre nom vous précède ? >> demande tu maintenant qu'il a soulevé le fait est qu'il n'est pas une âme perdue.

Il t'offre un toit et feu, tu ne craches pas dessus surtout que tu es trempé ce n'est pas une première, tu survivras enfin si l'individu en face de toi n'ouvre pas un combat parce que soyons franc son arme contre la tienne ? Tu ne fais pas l'effort poids. Autour du feu, tu te réchauffes malgré l'humidité présente dans l'air, mais également l'état mouillé de tes chaussures et de ton pantalon.

Tu restes dans ta zone de confort et tu te méfies de l'homme face de toi bien qui est mit son arme en évidence tout comme toi cela ne change pas le fait est qu'il est une menace, un inconnu, il est direct une fois de plus et il te fait passer le message qui juge celle que tu es et sincèrement ? T'en as rien à foutre d'être un Ovni << vaut mieux être seule que mal accompagner >> dis tu en haussant les épaules et si cette phrase était véridique à l'époque elle l'est encore plus aujourd'hui << Sauf erreur de ma part, tu ne me sembles pas accompagner >> finis le vouvoiement place au tutoiement après tout, il le fait bien. Tu cherches à savoir si Monsieur l'inconnu est seul ou pas ou si son groupe traîne dans le coin, il serait stupide de se faire prendre en traître, mais tu sais déjà qu'il est seul, il n'a pas la gueule à être en bande, mais de nos jours un visage et ses traits ne veulent plus rien dire.

Tu frottes tes mains pour les réchauffer et tu lèves un sourcil alors qu'il te fait part de ses besoins d'informations, mais manque de pot pour lui. Tu ne sais pas grand-chose non plus à ce sujet << J'ai entendu parler d'eux il y a quelque temps lors d'un passage rapide au store, j'ai cru comprendre qu'ils ont quitté leurs bases enfin que les nons infectés ont quitté la base >> tu le regardes avant d'ajouter << Tu fais partie des Remants ? >>.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Special Z

Sam 4 Nov 2023 - 13:12

Mon nom ? Je fronce les sourcils en la regardant, j'ai du mal à comprendre sa remarque, à croire que j'ai marqué mon temps et que je suis connu comme le loup blanc. Mais je crois qu'il y a un malentendu, et pas du genre qui m'arrange. Je suis à deux doigts de croire que je suis une star ici, alors que pas vraiment, pas du tout même, et je gagne plus à rester dans l'ombre qu'à essayer de faire en sorte qu'on se souvienne de moi : Je m'appelle Lennox, je suis pas une célébrité. Mais ceux qui me connaissent savent comment je suis, c'est tout ce que je dis, que je lui souffle.

Je la regarde, plus attentivement. La survie a visiblement rien de facile et, je pense que je m'avance pas trop en disant qu'elle est seule, pour de bon. Je fronce les sourcils néanmoins, conscient que c'est aussi à moi de faire un effort conséquent pour me faire entendre, si on peut le dire comme ça : Et toi, tu es ? Oui, c'est mieux de savoir le nom de son interlocuteur pour pouvoir échanger avec, rien que pour aussi avoir l'air plus sympa que ce que je présente en temps normal. Enfin, c'est pas bien important, du moins je le pense, même si Moon me dirait que bien se montrer, c'est plus simple pour bien négocier.

J'oublie la voix de mon ex, pour me concentrer sur celle que j'ai en face. Ressasser la présence de Moon, ou du moins son absence, m'aidera pas du tout à avancer dans la vie. Je sais même pas si je peux lui en vouloir de la décision qu'elle a prise, ou si c'est pas mes oignons et chacun sa merde. Mais forcément, après s'être avoué nos sentiments, se retrouver seul comme un con, ça fait forcément tout drôle, à bien y réfléchir. Peut-être pour ça que la remarque de ma vis-à-vis m'arrache un froncement de sourcils, et peut-être une impression déplaisante en même temps.

Je suis pas seul pour autant. C'est dit fermement. Je veux pas avoir l'air menaçant mais pour autant, c'est peut-être l'allure que je donne malgré moi : Non, je suis avec les The Hallows, anciennement les The Haven, ça te parle ? Bref, j'ai pas besoin de cacher les gens avec qui je suis fondamentalement, ça serait très malvenu et probablement un peu bizarre quand on y réfléchit. J'insiste pas plus que ça, je me dis que ça pourrait avoir l'air bizarre, enfin, je sais pas trop en réalité. Mais elle parle finalement, des Remnants et tout ça. Et je crois qu'on va bien quelque part à ce rythme-là. C'est un soulagement, si j'ai pas besoin d'écumer tout le pays en tout cas, c'est mieux.

Visiblement, cette dernière année a été sources de bouleversement pour la région, mais je les ai rejoint que récemment, que je précise. Les Hallows sont partis loin de Nisqually, les Remnants ont été obligé de bouger, New Eden a quitté les environs, je pourrais faire le tour complet des évènements pour réaliser que c'est pas aussi simple que ça mais bon. Je connais les Remnants, c'est justement pour eux que je suis revenu dans le coin, que je lui explique fermement en la scrutant toujours avec intérêt. Tu as une idée d'où ils se trouvent aujourd'hui ? Et si on peut les joindre ? De mon sac, je tire quelques conserves, conditionnées par The Hallows. C'est mon stock pour négocier, je savais que j'en aurais besoin. Nima m'a aussi autorisé à plaider des accords, même si ceux sont eux qui les signeront effectivement à terme. Je vais pas trop en faire : Si tu as des informations pertinentes, tu repartiras pas l'estomac vide, que j'assure.



It is not how you hit the mat
it's how you get up
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Special Z

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum