Le Deal du moment : -60%
-60% : 2 briques de rangement empilables LEGO à ...
Voir le deal
19.99 €

2 participants

down under

Mar 5 Sep 2023 - 21:25

Les habitudes finissaient toujours par revenir. C’était certainement une manière de s’adapter. L’appartement dans lequel elle vivait, aujourd’hui, avait subit plusieurs jours de ménages intensifs, entre la poussière et les restes de vie oubliés par ses anciens propriétaires et le temps, Eden et ses enfants n’avait pas chômé. La mère de famille avait émis quelques doutes, elle devait l’avouer sur les possibilités de la famille à d’accoutumer à cette nouvelle, nouvelle, nouvelle vie. Troisième tentative qu’elle entreprenait avec une certaine méfiance, habituelle pour elle.

L’appartement n’était pas trop grand, Eden n’avait pas voulu prendre une espace qui l’obligeait à perdre de vue trop longtemps ses enfants. Les chambres avaient été réaménagé, la vie reprenait son cours.

La mère de famille était pourtant préoccupée par la découverte qu’elle avait faite l’autre jour avec Jaimie. Cet infecté, dont la seule possibilité de provenance était les égouts n’était pas pour rassurer Eden. Combien de temps le système d’eaux usagées avaient été laissée à l’abandon ? C’était la question qui la taraudait. L’information avait été immédiatement partagée, Eden ne voyait aucun intérêt à ce que l’information ne soit pas partagée. Il était préférable, selon elle, de faire à défaut d’un réel nettoyage de la prévention. Dans le cas où menace il y avait, il était préférable de régler la chose par étape et de manière ordonnée. Mais il fallait s’y prendre, maintenant, et tout de suite.

Le jour s’était levée depuis une bonne heure et Eden avait terminé de préparé le petit déjeuner pour ses enfants. L’abondance de Hungerford Point lui manquait quelque peu, elle devait l’avouer. Les mois d’été étaient toujours un peu de piège pour la suite, elle n’hésitait pas une seconde à commencer dès la fin du mois d’aout à préparer des conserves et aujourd’hui, elle profitait de la journée pour continuer avant de partir le lendemain. L’après-midi serait donc dédiée à la cuisine.

On toque à la porte alors qu’Adriel saute de la table pour ouvrir la porte et voir apparaître, Tariq. Le petit garçon salue l’homme avant de faire volteface et de courir pour retrouver sa place, sa mère et sa soeur. Dans sa course il annonce l’arrivée de Tariq, Eden se lève et lui fait bien comprendre qu’il avait intérêt à terminer son petit déjeuner.

Bonjour Tariq,fit-elle. Poppy en fit de même, saluant le nouvel arrivant. Thé ? Café ? Je ne sais s’il m’en reste en réalité …



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Eden P. St John
Eden P. St John
Sanctuary Point | Medic
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: down under

Ven 29 Sep 2023 - 16:29

Tariq était debout depuis quelques heures maintenant. L’information d’Eden le préoccupait. Et, tout comme elle, il pensait sérieusement qu’il fallait s’en occuper au plus vite. Alors, c’est très tôt que Tariq décide de frapper à la porte d’Eden. Pour mettre en place la petite expédition des égouts et clore le sujet au plus vite. C’est Adriel qui vient ouvrir la porte et Tariq agite la main dans sa direction.

- Bonjour Adriel.

Un léger sourire dans la direction du petit garçon qui s’enfuit déjà pour retrouver sa mère et Tariq entre en fermant la porte derrière lui. Pas sûr qu’il ne faille parler d’une telle expédition face au petit garçon. Mais ce sera à Eden d’en juger.

- Bonjour Eden, comment ça va ? Hm… café si tu as ?

Si elle a. Tariq ne consommait pas tant de caféine en temps normal. Mais depuis l’arrivée à Tortuga et les jours mouvementés, il avait tendance à en prendre un peu. Peut-être un ou deux par jour, dépendant de ce qu’il pouvait faire.

- Je voulais qu’on parle de la visite des égouts ensemble. Voir combien de personne nous aurons besoin, se préparer à une éventualité de rencontre. Rôdeur ou humaine. Je pense qu’il serait mieux dans discuter sans Adriel autour, peut-être ?

Tariq ignorait comment Eden voulait protéger ses enfants. Après tout, le monde était bien ignoble. Suffisamment pour que les enfants soient déjà bien préparés à toutes éventualités. Néanmoins, il préférait laisser cette précision et possibilité à Eden.

- Est-ce que tu peux me redonner les derniers éléments ? Je ne pense pas qu’il soit utile d’être trop nombreux. D’autant plus que bouger dans les égouts risquent d’être un peu compliqué.

Tariq n’avait pas l’habitude de patauger dans les égouts. De ce fait, il n’avait aucune idée de la largeur. Mais il savait en revanche très bien que l’odeur et les bactéries y étaient infâmes. Il avait donc déjà noté dans un coin de sa tête que les vêtements et protections seraient absolument indispensable.

- Je ne suis jamais allé dans les égouts. J’aimerai éviter des surprises.




Tariq Wassan
Tariq Wassan
Sanctuary Point | Bras droit
Modératrice | Legolas
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: down under

Mer 4 Oct 2023 - 21:05

Oui, plutôt bien, et toi ?

Eden avait toujours estimé Tariq comme un ami. Peut-être ne le voyait-il pas cette manière, mais leur relation avait toujours été facile, pragmatique, sans certaines fioritures que la mère de famille avait souvent tendance déplorer. Elle avait besoin de ce genre de facilité. Elle sourit à Tariq avant de laisser entrer, elle laissait ses enfants continuer leurs activités du matin. Le programme avait tendance à être chargé, Eden préférait que les choses se fasse ainsi. Si Adriel ou Poppy ne finissaient pas l’ensemble des choses prévus dans leur emploi du temps, ce n’était la mère à boire, elle savait qu’ils avaient accompli beaucoup.

Elle hoche la tête au sujet du café ainsi qu’au sujet de la future expédition pour savoir ce qui se tramait dans les égouts, avant de se redresser pour aller voir ce qu’il pouvait lui rester. La caféine demeurait une denrée rare et datait, quasiment, exclusivement des réserves de vie antérieure à la fin de leur temps. Chacun savait qu’il était préférable d’utiliser le café avec parcimonie, il y aurait bine un jour où les stocks finiraient par ne plus exister du tout. Et en parlant du sien, elle n’en avait plus.

Désolée, nous n’en avons plus .. chose que je déplore, mais je crains que cela fasse partie des frustrations à transformer en habitudes.

Elle pose sur la tale du basse du petit salon, une théine d’infusion à la menthe. C’était bien une des choses qu’elle avait en masse. Ses enfants en appréciaient le goût autant qu’elle. Eden s’assoit.

Objectivement, un plan n’aurait pas été un luxe,   soupire t-elle, Je pense qu’il faut s’attendre à tout, il est important que l’on puisse être à propos de toutes les menaces, si menace il y a bien sur. Nous avons eu déjà bien du mal à retrouver un semblant de stabilité, j’aimerais que cela perdure.

Eden n’avait pas envie de continuer cette vadrouille incessante, ces déménagements à en plus savoir quoi emmener. La mère de famille, ainsi que ses enfants, commençaient à fatiguer de ne pas trouver un lieu avec un minimum de sureté, même si elle acceptait l’idée qu’aucun lieu n’était réellement sur.

Une équipe de cinq ou six, pas plus. Il n’est pas nécessaire de prendre trop de gens, on ne sait pas à quoi s’attendre, surtout avec ces années d’abandon. On ne pourra pas éviter les surprises, je doute que beaucoup de survivants se soient aventuré sous terre, elle marque une pause, Il sera primordial de se protéger un maximum, d’un point de vue purement hygiénique dans un premier temps. Du reste, il faudra appréhender le lieu comme on le fait habituellement, avec énormément de prudence. Pour ce qui est des éléments restants, à vrai dire, je n’en ai pas beaucoup Tariq, je préfère prévenir que guérir, on ne sait pas ce qu’il y a sous Seattle, et c’est quelque chose qui doit nous inquiéter.  



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Eden P. St John
Eden P. St John
Sanctuary Point | Medic
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: down under

Mer 11 Oct 2023 - 11:31

- Ca va, je te remercie.

Tariq appréciait Poppy et Adriel, Eden faisait aussi parti des amis qu'il avait le luxe d'avoir. Quand bien même aucun des deux ne parlaient réellement de ses états d'âmes, il demeurait une amitié certaine. Pas de café, ce qui finalement n'est pas bien surprenant étant donné la rareté actuelle. Un simple thé suffira. Il n'a d'ailleurs pas besoin de lui demander pour qu'Eden le propose.

- Entre autre. Je pense qu'on peut probablement en récupérer ici et là.

Tariq s'installe finalement sur le canapé, là où la tasse de thé l'attendait bien gentiment. Tariq préférait aller droit au but et ne pas déranger trop longtemps la maman. Qu'elle puisse profiter du temps avec Adriel et Poppy. Tariq hoche la tête aux premiers mots de la jeune femme. Un plan des égouts auraient été tellement utile pour ne pas se perdre dans les dédales que représentaient les égouts.

- Je pense qu'il faudra faire sans... L'un de nous peut probablement prendre une feuille et un stylo et noter toutes les directions que l'on prend. Histoire de pouvoir faire le chemin en sens inverse.

Tariq était du même avis qu'Eden. Il aimerait que la stabilité de Tortuga perdure. Pour ne pas avoir à recommencer à déménager, recommencer depuis le début au risque de perdre des membres de sa famille, des membres du groupe. Hungerford Point et sa perte restait encore en travers de sa gorge. Par les pertes d'un environnement sécurisé depuis des années, par les Brotherhood qu'ils n'avaient pas su appréhender à temps pour éviter tout ça. Sa culpabilité ne semblait pas vouloir le laisser tranquille.

- Les égouts sont étroits, trop de monde risque d'être plus problématique qu'autre chose. Pour le moment, vous n'avez vu que des rôdeurs, rien n'indique que des Hommes ne s'y trouvent pas. Mais tu as raison, j'ai bien peur que l'on soit limité aussi en terme d'arme. L'obscurité et la place. Ce sera trop dangereux.

Elle n'a pas beaucoup d'information. Tariq le savait. Le brun tira une feuille ainsi qu'un stylo pour noter ce qu'ils se disaient. Cinq ou six personnes. Pas trop d'équipement, maximiser la protection par rapport aux bactéries. Une certitude. Et surtout, être sur le qui-vive. Comme il l'était finalement constamment.




Tariq Wassan
Tariq Wassan
Sanctuary Point | Bras droit
Modératrice | Legolas
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: down under

Lun 30 Oct 2023 - 20:00

Eden n’avait pas vraiment réfléchi à palier à ses frustrations concernant le café. Disons, qu’elle faisait sans. Ce qui lui permettait d’apprécier à sa juste valeur un café qui pourrait lui être servi, ou savait se limiter afin de pouvoir profiter de ce qui pouvait être considérer comme un privilège certain. Peut-être était-il temps de se mètre à chercher de réelle alterative. Les stocks de café n’avaient fait que baisser ces nuits dernières années, elle doutait que leur pays puisse se permettre une production de café par les temps qui court. Surtout si l’on considère l’hiver qui arrive. Les priorités étaient ailleurs, et en parlant de priorités.

Je pourrais toujours tenter de commencer un plan quand on sera sorti, affirme t-elle, alors qu’elle était habituée à faire ce genre de choses. Sa mémoire l’aidait grandement dans ce genre de situation. Tous les deux semblaient d’accord sur le fait que la perte d’Hungerford Point avait été un des pires coup durs qui leur avait été mis. Eden pouvait le dire sans trop de difficultés, elle avait essuyé une fin d’année 2022 des plus difficiles. Mais sans surprises, le temps permettait de grandir autour des douleurs et des blessures, pour continuer de l’avant. De toute manière, il n’y avait pas d’autres alternatives.

Un seul rôdeur, reprend t-elle, mais c’était bien assez pour allumer les sirènes. Elle préférait se prouver qu’elle avait tort, plutôt que de laisser la chose sans réaction aucune, espérer le mieux alors que tout le monde savait parfaitement bien qu’il était bien plus prudent d’espérer le pire et dans toutes circonstances.

Il faut s’attendre à tout, rôdeurs, comme humains. Je préfère avoir tort sur le sujet, plutôt que d’avoir des surprises. Le virus n’est pas la seule chose qui a retiré son humanité à la population. Pourquoi serait-on étonnés que quelques âmes sans buts se soient retrouvées sous terre pour échapper à l’horreur de la ville… ? Elle hausse les épaules. Elle aurait plutôt pensé que l’ancienne ville de Seattle fut investie et qui, sait peut-être était-ce le cas. Pour l’heure, Eden voulait savoir ce qui se tramait sous Seattle, sous leurs habitations afin de pouvoir continuer à trouver quelques heures de sommeil.

A t-on des échos de survivants qui se serait réfugier dans les égouts, il y a huit ans ? Ou même lorsque les fanatiques de New Eden avaient annexés la ville ?  



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Eden P. St John
Eden P. St John
Sanctuary Point | Medic
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: down under

Dim 26 Nov 2023 - 13:01

- Si ça ne te pose pas de problème. Je préférerais que l'on sache où on va. Un minimum, du moins.

Il était compliqué d'avancer à l'aveugle. Même si, les égouts ne permettaient pas d'avoir une visibilité géniale. De ce fait, il était préférable de penser à tout. Même aux détails les plus insignifiants. Mais encore une fois, ils avancerait à l'aveugle. Tariq savait que la mémoire d'Eden était suffisamment bonne pour se souvenir d'éléments importants, ou non d'ailleurs.

- Un seul rôdeur. C'est surprenant. Il est rare que les rôdeurs soient seuls. Il y en a forcément d'autres dans les égouts.

Mais Eden partage le même avis que lui. Humains, rôdeurs, animaux, peu importait qui était présent dans ces égouts. Ils étaient une source de danger pour le groupe, pour Tortuga. Hochant la tête en direction de la jeune femme, Tariq se dit que les victimes de New Eden ont forcément été délaissé quelques parts. Et pourquoi les égouts, justement ?

- New Eden a fait beaucoup de dégâts lorsqu'ils étaient présents vers Seattle. Les victimes sont peut-être les rôdeurs présents à l'intérieur. Je ne crois pas qu'il y ait de rapport quelconque. Mais on peut poser la question aux autres factions présentes à Tortuga.

Poser la question aux Silent Snakes auraient été une bonne idée s'il n'y avait un passif si négatif ces derniers temps. Il faut dire que l'acceuil à leurs arrivées avaient été compliqués. Frottant sa barbe avec lenteur, Tariq poussa un soupire et ajouta.

- Je crois que certains groupes utilisaient les égouts pour se déplacer. Il y avait quelques rumeurs au Store il y a des mois, voir années. Mais je ne sais pas si c'est toujours le cas et aucune idée si c'était à Seattle ou les égouts en général.

Ni même si cette rumeur était vrai. Tariq n'avait jamais vu quoi que ce soit de tel. Les Brotherhood à Olympia utilisaient bien des réseaux souterrains. Pourquoi pas les égouts. Tout était plutôt accessibles à présent.

- On devrait être six ou sept, grand maximum je pense. Masques, vêtements adéquats. Privilégier les armes blanches ou les armes avec silencieux. Le moindre bruit dans les égouts va se répercuter et si des gens sont dans les égouts, ils connaitront l'endroit bien mieux que nous.





Tariq Wassan
Tariq Wassan
Sanctuary Point | Bras droit
Modératrice | Legolas
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: down under

Dim 17 Déc 2023 - 22:11

Eden acquiesce, il était étrange qu’un seul rôdeur avait été repéré. Il fallait partir du principe qu’il y en avait plus. La solitude d’un infecté était une chose assez rare. Malgré le fait qu’on ne pouvait leur attribué beaucoup de similitude avec l’humain lambda, l’infecté classique demeurait étrangement un animal social. Peut-être était-ce simplement le fait qu’il se retrouve en bande, bien souvent attiré par le bruit. Mais aux yeux d’Eden, cette dynamique de horde demeurait tout de même particulièrement étrange et difficilement explicable. Le nombre avait toujours été le problème premier des infectés, une fois la période de Grande Panique qui avait touché le monde il y a de cela huit ans.

Partons du principe qu’il y en a plus qu’un seul…
Eden n’avait pas beaucoup de mal à imaginer que les exactions de New Eden puisse avoir eu pour conséquences de repeupler les égouts, ou d’en rajouter une couche. Ce fait lui glaçait le sang. Elle hoche la tête.

Ce serait certainement l’un des pires cas de figures, vu le zèle dont ils faisaient preuve pour se débarrasser des gens … soupire la mère de famille. Il n’était pas inenvisageable qu’il ne s’agisse que de quelques rôdeurs qui continuaient leur putréfaction à l’abri des odeurs. Mais c’était faire preuve d’une naïveté à laquelle Eden n’était clairement pas abonnée et dont elle n’avait jamais fait preuve.

Il faut se renseigner sur le sujet. Les égouts sont un véritable point noir concernant la sécurité de notre communauté et du reste des habitants. On n’aurait pas du découvrir ça maintenant… C’est de la folie à défaut d’irresponsabilités.

Ils ne pouvaient plus vivre en se mettant des oeillères et en espérant que le mieux arriverait. Tous savaient que le monde n’était plus comme ça et depuis très longtemps maintenant. Tous avaient vécu l’équivalent d’une existence entière, ce n’était pas pour s’engouffrer dans la bêtise et la nonchalance à la moindre occasion donnée. Eden croise les bras sur sa poitrine.

S’il y a eu du mouvement de survivants dans les égouts, on doit le savoir, si c’est New Eden qui nous a laissé une bombe à retardements d’infectés dans les égouts on doit aussi le savoir. affirme t-elle.

Pour ce qui était du reste, Eden était d’accord. Un petit groupe qui privilégierait les armes blanches. Il est impératif de faire preuve de prudence, les lieux clos ne sont pas vraiment nos alliés face à un nombre incertains de rôdeurs. J’espère sérieusement qu’il ne s’agit pas d’une menace humaine, nous n’avons franchement pas besoin de ça alors que nous sommes en pleine reconstruction.



mother
Herr God, Herr Lucifer  
Beware
Beware.
Eden P. St John
Eden P. St John
Sanctuary Point | Medic
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: down under

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum