Le deal à ne pas rater :
Soldes d’été 2024 : trouvez les meilleures promos !
Voir le deal

2 participants

Si on faisait équipe

Mar 23 Mai 2023 - 22:43

En Idaho, Hiver 2017

Le froid semblait vouloir s’infiltrer dans les moindres interstices de ses fringues. Et malgré les couches rien ne semble pouvoir le réchauffer suffisamment. Avant que le monde s'écroule Dario n'aimait pas l'hiver.. Mais maintenant c'est encore pire. Il le déteste, cherchant maintenant tous les jours le moindre petit signe qui annoncerai le retour des beaux jours. Mais il sait que ce sera encore long.. Trop long.. Pire période pour survivre..  Une horde était tombée sur son groupe il y a plusieurs semaines de ça. L'homme ne s'était pas attardé. Pas de grande attache et il ne souhaitait pas se faire tuer dans cette cohue. Fuite entre les arbres, parsemée de coup de hache ouvrant les corps pourris.  Puis de nouveau le calme, le silence et la solitude. Il ne lui faut que quelques jours pour se rendre à l'évidence. Il faut qu'il se trouve à manger et vite. Les maigres choses qui restent dans son sac ne suffiront pas bien longtemps. Il faut retourner à la chasse, du moins celle qu'il connaît. Chasser des bestioles, ou trouver des choses provenant de la nature cela n'est pas sa tasse de thé. Il était un gars de la ville. Mais trouver ses semblables, ça le brun se débrouille. Ce n'est pas bien difficile de deviner que la plus part vont chercher à s'abriter de ce froid.. Avec un peu de chance il devrait tomber sur quelqu'un dans pas trop longtemps.. Ou des traces..

Petit patelin où tous semble disparaître sous la neige qui se semble pas vouloir arrêter de tomber. Au moins on peut difficilement rater les traces de passage..  Bâton qui ne ne cesse de sonder  le sol presque immaculé. Avec un peu de chance cela lui évitera la mauvaise rencontre avec un piège d'un survivant ou pire un cadavre ambulant. Dario ne souhaite pas rentrer tous de suite dans le groupement de maison. Il cherche d'abord là où le petit groupe aurait pu trouver refuge.. Deux femmes et un adolescent. Pas sur qu'ils aient grand chose d’intéressant mais cela ne peut qu'être mieux que ce qu'il possède.  Pour l'instant l'homme veut en apprendre plus sur eux, et ainsi trouver le meilleur moyen pour récupérer ce qu'il souhaite.  Ce l'a joué intelligemment car il est seul..

Attendre. Attendre que la fatigue vienne titiller celui ou celle qui surveille avant de passer à l'action. Recompter le nombres de pas, se remémorer là où sont étendus les pièges. Ce petit groupe n'est pas stupide..  Regarde Quelque chose attire son attention. Une silhouette. Un homme marchant vite en direction de la maison. Dario ne sait pas exactement que l'autre a prévu mais il ne veut pas s'être cailler les miches pour que dalle.  Penché en avant, profitant des ombres, il va à sa rencontre, tend le bras pour le retenir.. Et tous va très vite. Son pied se prend dans.. Quelque chose. Le brun s'écroule, embarquant avec lui celui de devant. Blanc. Froid.  Insulte qui émerge de sa gorge. Croise les doigts pour ne pas entendre retentir les boites de conserves reliées au fil. Bon qu'est-ce que pensais faire cet abruti ? Parce que débarquer ainsi dans la nuit avec aucun danger au cul allant tous droit vers la baraque.. Ouais il sait qu'ils sont là et veut quelque chose. Mais quoi ?
Dario Amendiares
Dario Amendiares
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on faisait équipe

Dim 28 Mai 2023 - 14:35



Et si on faisait équipe

Dario & Dante

◊ ◊ ◊

L’hiver, étonnamment, ça a toujours été ma période saisonnière préférée. C’est ironique pour l’italien que j’suis, on pourrait croire que je serais plutôt du genre à aimer la chaleur. Mais j’ai une bonne excuse, mon pays natal, j’men souviens pas spécialement et j’ai eu le temps de refroidir mes ardeurs dans la vie. L’hiver, je n’l’ai jamais détesté, la neige qui m’tombe dessus, qui rafraîchit mon cerveau parfois trop en ébullition, j’aime bien. Et en temps d’apocalypse, je l’aime encore plus. Parce que ça me facilite le boulot, ça devient trop aisé de suivre de doux agneaux. Les traces au sol sont plus facilement repérables, cette même couche blanchâtre peut aider à maquiller le bruit de ses propres pas. Faut simplement apprendre à l’apprivoiser, après tout, on n’est pas là pour s’enfoncer dedans en battant des bras pour dessiner un joli papillon au sol.

Alors j’en suis rendu là, depuis quelques temps. Je n’ai pas eu grand-chose à faire, juste à bien regarder par terre. Les traces de pas, j’en ai repéré au moins trois différentes, sans être un pisteur aguerri, l’expérience m’fait dire que les pointures sont fines : probablement des gonzesses ou des mômes qui n’ont pas encore eu l’temps de grandir, et ça m’arrange bien. Je n’ai pas trop envie de me compliquer la vie, j’me caille un peu les miches, et j’ai bien envie de m’offrir un brin de réconfort par cet horaire tardif. Ce qui m’amène à découvrir ce patelin qui a vraiment mal vieilli, faut croire que l’épidémie n’a pas réussit à tout le monde. J’rase les murs en découvrant l’endroit, qui a l’air désert, même en l’an 2017, les gens ont abandonné l’coin dans chercher plus loin. Tout va dans mon sens, ça me permet de déterminer rapidement vers quelle maison mes cibles du soir se sont réfugiées. J’me décide alors à patienter un peu, que la nuit soit complètement tombée. Histoire de bien m’imprégner de l’environnement aussi, de m’assurer qu’aucun autre visiteur ne compte se pointer dans la baraque visée.

Passé un temps certain, j’enclenche la première. Pas un bruit, pas un rat non plus, au grand dam de mon âme d’exterminateur de rongeur, je m’empresse de me rapprocher de l’abri, convaincu que le meilleur moyen d’accès est de passer par une p’tite fenêtre pas bien barricadée sur le côté. Faut jouer de prudence, j’crois bien que des pièges ont été installés, les survivants ne doivent pas en être à leur premier coup d’essai. Mais ça tombe bien, moi non plus, et je suis prêt à chipper ce qui leur appartient dans le plus grand des calmes. Sauf que je n’ai pas l’temps de faire trois pas que je me retrouve alpagué, une lourdeur me pèse sur le bras, brusquement tiré en arrière. Je n’ai pas l’occasion d’le récupérer que je suis poussé en avant, mon nez rencontre la froideur de la glace que j’recrache brutalement en pestant entre mes dents, murmurant à un volume si bas que ça n’sert pas à grand-chose que je l’ouvre. « Bordel de chiottes de mes cou… » La liste serait longue, faut bien que je me la ferme pour espérer être discret encore un peu. Je me relève prestement quand je découvre un sombre crétin collé à moi, et j’me fais pas prier pour le saisir par l’épaule et le dégager en arrière avec moi, nous éloignant tous deux d’la maison alors qu’on risque de se faire repérer à dix kilomètres à la ronde, à pester chacun dans notre barbe.

Quand j’juge la distance suffisamment adéquate pour m’épancher sur ma négativité, je lâche l’autre teubé et porte ma main à ma faucille, prête à la lui foutre sous la gorge, mais d’abord, j’choisis l’option de lui balancer ma langue de vipère à la tronche : « P'tain mais t’es un champion toi, qu’est-ce que tu fous là ? A cause de toi on aurait pu se faire caler bordel, c’est pas comme ça qu’on s’prend pour Arsène Lupin nom de d'Zeus! » En fait, j’me rends pas bien compte qu’il pourrait me dire la même chose, au fond je m’en contrecarre totalement, il a foiré mon coup et je n’aime pas bien ça. « T’es qui, tu me suivais ? Ou t’es avec eux ? »  Si c’est le cas, merdasse, j’ai doublement raté mon affaire. « T’sais quoi, je te laisse le choix : vire de mon chemin ou bien fais plus amplement connaissance avec ma jolie dame là » fais-je en pointant ma faucille sur lui, « j’suis un peu occupé là et elle aime bien niquer des jolies faces comme la tienne. » J’suis gentil quand même, je lui laisse une bonne option de vie, et si ça doit mener à de la baston, je suis totalement opérationnel pour lui faire sniffer d’la bonne blanche à son tour. De toute façon, son cas m'intéresse pas plus que ça.

(c) oxymort




Staring right into the darkness
Tell me the words I've forgotten ; What we were fighting for. Staring right into the darkness. Through an empty open door. | Friendly Fire by Linkin Park. Sign. by Magma.
Si on faisait équipe HKpwVn3
Dante Constantine
Dante Constantine
Expendables
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on faisait équipe

Jeu 1 Juin 2023 - 20:07

Bien sur que l'autre est en colère. Mais Dario l'est tous autant. Surtout quand on l'empoigne sans cérémonie pour le tirer plus loin. Ouais il est pas si con que ça finalement. Il a compris qu'il devait se faire discret. Mouvement coléreux pour chasser les mains sur lui. Souvent une mauvaise réaction face aux contacts non voulu. Réminiscence des quelques années passées chez son paternel. Il était du genre à lui tomber sur le râble sans prévenir.. Jusqu'à ce que Dario puisse répondre. Mais bref ceci est une autre histoire. Plus urgent pou l'instant. Le brun chasse la neige brièvement de ses fringues avant de répondre à l'autre là. Envie de lui balancer quelques insultes mais il veut avoir ce qui pourrait se planquer dans cette baraque.. Et se disputer avec ce gars n'est pas la meilleur solution. Brun, grand, plus costaud que lui il semblerait à la lueur de la lune. Ouais faut négocier.. Chose difficile à faire avec la colère qui le chatouille et l'autre qui se la jouer gros balèze. Lèvres qui s'étirent dans une grimace moqueuse, laissant voir les dents.. En miroir sa main vient chercher sa hache du bout des doigts.. Ca va pas aider à diminuer la tension. Mais tant pis.

Ce que je fous là ? Je t'ai empêcher de les rameuter abrutis. Doigt qui se tend en direction de la baraque. Des fils ont été tirés, reliés à des boites de conserves. A tous les coups tu allais marcher dessus et tous faire capoter. J'ai pas passé des heures ici pour que dalle.. Pause. Yeux qui se plissent.Mais tu vas me dire que tu l'avais vu hein champion ? Sourcils qui se haussent. Est-ce que c'est la chute qui lui a brouillé autant l'esprit ? Tu crois vraiment que si j'étais avec eux je t'aurais sauvé la mise ? Ou mieux que tu n'aurais pas ma lame au creux du bide ? Quand il lui propose de de se barrer avant de finir avec son espèce de coupe papier dans la tête, Dario ne peut s'empêcher de secouer de la tête, empoignant le manche de son arme. Tu peux essayer si tu veux.. Mais je ne compte pas te laisser cette prise alors que je me suis cailler les miches ici. Surtout que je suis sur que tu vas tous faire capoter vu que tu savais pas pour les pièges..
Dario Amendiares
Dario Amendiares
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on faisait équipe

Lun 12 Juin 2023 - 17:08



Et si on faisait équipe

Dario & Dante

◊ ◊ ◊

Oh non, m’dites pas que je suis tombé sur le bon samaritain de service, me voilà bien. J’hausse un sourcil qui dépasse de mes lunettes teintées à ses explications, faisant la moue. Mouais, le mec s’est planqué ici depuis des heures et il a fallu que je commence le sale boulot pour qu’il daigne sortir de son trou. Chouette, à la base, je blaguais mais finalement, j’suis vraiment tombé sur un Arsène Lupin amateur. Croisant les bras, j’ricane de moitié, feulant presque : « Super, merci, t’veux une médaille pour te remercier ? » Bon, soit, je n’avais pas forcément fais gaffe aux pièges posés, en même temps, me les peler pendant des heures par ce temps, c’était pas mon hobby du moment. Le mec avait qu’ça à faire, moi j’ai préféré suivre les traces dans la neige. A chacun sa méthode, clairement, l’autre semble avoir suivi ses cibles depuis un moment, à tel point que ça en devient sacrément louche, cette affaire. Ma prise se resserre sur ma faucille, tandis que j’peux capter ses doigts s’accrocher à sa hache à la lueur de la lune, on se toise en chiens de faïence et c’n’est pas bon signe. Ce n’est pas pour autant que j’vais lâcher prise si facilement. « Okay champion, t’as pas voulu que j’foire ton plan, je t’accorde le point. Mais pourquoi t’y es pas allé comme un grand dans la maison, hein ? Qu’est-ce tu fous à poireauter depuis tout ce temps, ils ont une carte de baseball hyper rare qui t’a donné envie d’faire autant d’efforts ? » J’avais déjà dit que j’aimais bien me moquer du monde ? Yep, c’est ma came ça, d’être dans la provocation. J’lâche pas l’autre du regard, j’attends même sa réponse de pieds fermes.

Et puis j’en viens à soupirer alors que l’inconnu n’sait que blablater. Levant les yeux au ciel, j’me retiens vraiment de le planter alors que je grogne, pas jouasse pour un sou : « Okay poto, j’ai pigé, j’aurais pu nous faire remarquer. Eh quoi alors, c’le casse du siècle pour toi ? T’as jamais eu des ratés dans ta vie ou quoi ? » J’ai bien envie de filer dans la maison pour tout faire capoter, tellement il en vient à me casser les burnes avec ces histoires de pièges. « Dis-moi donc, le planqué, t’en as repéré combien dans la baraque ? Aux empreintes, j’désigne trois personnes, de fines pointures. Mais puisque t’es là depuis des heures, tu dois forcément en savoir plus sur nos cibles, j’me trompe ? » Faudrait pas que l’étranger commence à me décevoir, je le vivrai mal. Ah merdasse tiens, voilà que je commence à parler à la première personne du pluriel. C’n’est pas bon signe ça, ça veut dire que j’vais devoir me le coltiner jusqu’au bout celui-là, oh oui, j’le sens bien venir, et ça me plait pas des masses. Ça m’plait pas du tout même, mais on va pas se lâcher la grappe, lui et moi, c’est évident.

(c) oxymort




Staring right into the darkness
Tell me the words I've forgotten ; What we were fighting for. Staring right into the darkness. Through an empty open door. | Friendly Fire by Linkin Park. Sign. by Magma.
Si on faisait équipe HKpwVn3
Dante Constantine
Dante Constantine
Expendables
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on faisait équipe

Sam 17 Juin 2023 - 18:19

Bon il commence sérieusement à le gonfler l’autre connard. Déjà qui se ballade avec des putains de lunettes de soleil de nuit? Et puis il se prend pour un cador alors qu’il a juste foncé tête baissé.. Pourquoi il ne l’a pas juste laissé faire et le regarder se faire bousiller sa sale petit gueule.. Grognement, mots à moitié bouffer. Pour des remarques du genre tu peux te les garder pour toi Le connard de ponctuation de fin de phrase n’est vraiment pas loin. Mais la situation est suffisamment sur le point d’exploser, pas besoin que Dario vienne allumer la mèche. Soupire qui expulse un nuage de vapeur des lèvres jusqu’à la serrer. Il est con ou il le fait exprès ? Le tatoué est à deux doigts de le planter là et d’aller continuer son plan premier. Mais l’autre risque de gueuler, s’énerver et cela fera tous capoter. Alors il répond, sa voix déversant tous son agacement et prenant cette intonation qu’on prend pour les gamins bercés trop près du mur. Vu la trotte qu’ils se sont tapés j’allais pas débarquer alors qu'ils étaient encore debout. Deux sont allés à l’étage et un est resté en bas. Je voulais m’occuper de celui qui veille sans un bruit pour pouvoir récupérer ce que je voulais.. Venir tôt pour observer et savoir où se trouvent les cibles. Faut pas avoir fait des hautes études pour le savoir.. Du sang finira par être couler ce soir mais si Dario peut éviter que ce soit le sien il préfère se préparer pour éviter toute mauvaise surprise.

Rictus mauvais qui vient étirer sa trogne. Ouais j’en ai fais des erreurs. Mais au moins je faisais pas le malin alors que je devais juste fermer ma gueule Si ça continue comme ça le ton ne pas tarder à monter. Une foulée en arrière pour essayer de calmer un peu plus l’envie de lui foutre une patate en pleine gueule. Tiens à cette distance sa hache serait bien plus efficace.. Non non il faut qu'il chasse cette idée de son crâne. Et maintenant il veut des infos ? Il se fait pas chier l’autre. Mâchoires qui se serrent. Décide de répondre pour pouvoir mettre en application son plan en paix. Il y a deux femmes et un adolescent. Ils semblaient avoir des sacs bien remplit. Pour les armes je n’ai vu qu’une machette, une batte et un revolver. J’pense qu'ils doivent avoir aussi des couteaux sur eux. La plus part des gens en ont maintenant. Pour la bouffe, pour se défendre. C'est toujours utile.
Dario Amendiares
Dario Amendiares
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on faisait équipe

Mar 4 Juil 2023 - 18:26



Et si on faisait équipe

Dario & Dante

◊ ◊ ◊

Ben dis donc, l’autre tire une tronche d’six pieds de long et en plus il m’les brise avec ses réflexions. Les miennes lui plaisent pas ? C’est le but, il avait qu’à arrêter d’se les toucher dans le froid pendant des heures et vouloir s’la ramener parce que j’ai failli lui voler ses cibles. M’enfin, j’préfère pas réagir, faut savoir se taire aussi quand il faut, à la place, j’vais plutôt à la pêche aux infos. Il répond à moitié à ma question, franchement à sa place, j’aurais pas laissé des frêles proies se poser tranquille et monter des défenses approximatives, j’aurais foncé dans le tas. Mais chacun sa technique, j’suppose, je suis arrivé trop tard pour faire autre chose, d’toute façon. Donc enregistrer c’qu’il me dit, c’est pas plus mal. « Ouais, bien vu, sauf que si ça tourne mal, les deux cocos du haut peuvent te tomber dessus. » J’commente à l’ébauche de son plan, basique, forcément. Simple mais efficace, c’la dit, et si sa tête me revient pas, j’approuve plutôt l’idée, du peu de ce qu’il a partagé. « T’sais dans quelle pièce il est dans la maison, celui resté au rez-de-chaussée ? » Histoire de ramener toutes les chances de son côté.

V’la qu’il recommence à me les bassiner avec ma grande gueule, et j’roule des yeux, c’est qu’il me court sur le haricot avec son air hautain. « Ouais, ben écoute, t’es tellement charmant et bavard, j’peux pas m’empêcher de combler le blanc pour nous deux, l’en faut au moins un pour pousser la chansonnette et mettre de l’ambiance ici. » J’retiens un connard d’achever ma remarque, qui n’a aucun intérêt en soit, mais j’aurais pas à l’ouvrir s’il arrêter de péter plus haut qu’son cul. « Revenons-en à nos moutons, tu veux ? On a pas à se sauter dessus tout de suite, ça peut attendre qu’cette affaire soit terminée », je décide, d’un coup, désignant du pouce la barraque qu’on zieute tous les deux. Il m’en dit plus sur les cibles, c’qui rejoint ma déduction précédente, mais j’vais me retenir de le narguer, comme quoi on a pas tous b’soin de poireauter pendant des heures pour mesurer la pointure de parfaits inconnus. Mais bon, j’me focalise sur le reste, encore une fois j’passe outre, c’est fou ce que je peux être un type bien quand je m’y mets. « Des sacs bien remplis ? De bouffe, ou t’as repéré autre chose ? » Et avant qu’il s’enjaille, j’lève les mains. « Te méprends pas, j’suis juste là pour récupérer des ressources, si y a des trucs que tu vises en particulier, autant l’savoir que j’te chauffe pas avec sans le vouloir. » Parce que ouais, j’vois qu’une seule manière d’avancer le sujet : « C’serait mieux qu’on fasse équipe, tu crois pas ? Même si la menace semble faible, leur nombre est supérieur au tien, suffit de rien pour que ça vire au vinaigre. » Et puis les plus faibles en apparence ont d’quoi surprendre les pilleurs de notre genre, des fois. « On d’vrait les neutraliser, s’assurer qu’ces trois glandus roupillent bien tout le long de la nuit , et s’partager le butin ensuite. » J’propose, et franchement, s’il dit non, j’crois que l’option bagarre sera automatiquement enclenchée, et ce s’ra tant pis pour lui.

(c) oxymort




Staring right into the darkness
Tell me the words I've forgotten ; What we were fighting for. Staring right into the darkness. Through an empty open door. | Friendly Fire by Linkin Park. Sign. by Magma.
Si on faisait équipe HKpwVn3
Dante Constantine
Dante Constantine
Expendables
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on faisait équipe

Sam 22 Juil 2023 - 20:09

Bien sur que l’autre ne peut pas s’empêcher de faire une critique mais Dario s’oblige de laisser couler pour voir le bon côté de la chose. Il semble s’y connaître en attaques contre d’autres survivants. Avec un peu de chance il verra les failles dans son plan qui leur permettra de ne pas se faire tailler en pièce. Car il a raison. Il faut garder en tête que les deux autres pourraient débarquer et pas seulement à cause du bruit. Cerveau qui turbine, réflexion à voix haute. On peut peut être l’attirer dehors mais j’ai peur que ça alerte les autres.. Il ne semble pas bouger du salon. C’est là qu’il y a le plus de fenêtres. Bien mieux pour surveiller les alentours.. Putain si ils s'entretuent pas avant la fin de la nuit c’est qu’un miracle s’est créé. Dario a été celui avec le plus grande gueule mais les années l’ont assombrit. Plus taiseux.. Peut être que ça s’arrangera. Alors il acquiesce simplement ne souhaitant pas mette plus d’huile sur le feu. Plus vite ils s’occupent de ça plus vite le mec se cassera d’ici.

Haussement des épaules. Ils ont eu l’air de s’être fait à manger. Donc il doit y avoir de ça. Pour le reste on verra bien. De tous façon tous est bon à prendre de nos jours. Bouffes, médocs, munitions.. Peut être qu’il y aura des bonne surprises sinon le reste il le troquera. J’ai rien vu chez eux qui me faisais de l’œil en particulier. On partagera, on devrait réussir à rester civilisé quelque heures non ? Rictus moqueur qui étire ses lèvres. L’autre risque de repartir au quart de tour mais c’est pas grave. Ouais Dario n’est pas con à ce point. Et pas envie de se battre pour savoir qui est arrivé en premier pour leur tendre un piège. Autant profiter de l’opportunité pour garantir le succès de l’entreprise. Okay on fait ça.

D’après ce qu’il comprend le brun s’attend à ce que le trio s'en sorte sain et sauf après leur visite. Cela le changera de la manière de faire habituelle. Pour le tatoué mieux vaut s’assurer qu’ils ne puissent pas poser de problème. Pour se faire tuer est le plus simple. Humanité qui s’est carapatée depuis quelques années mais peut être qu’elle sera présente cette nuit. A voir si il n’y a aucun problème. Alors comment tu veux attaquer ? On rentre peut être pas du même côté. Y a une porte qui va au jardin. Ou sinon on tente de l’amener à l’extérieur. Dis moi ce que t’en pense Curieux de voir où cela va mener.
Dario Amendiares
Dario Amendiares
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on faisait équipe

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum