-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

Re: Somebody save me /!\

Ven 4 Aoû 2023 - 22:58

Tu as froid, putain de bordel de merde qu'est ce qui t'a prit de sauter sans réfléchir dans cette eau glacée ? Bon, tu n'avais pas tellement le choix puisque c'était ça ou perdre la vie à coup de crocs de charognard… Mais maintenant ? Tu es congelé, tu ressembles aux stylistiques qui se trouvaient sur le porche de ta maison à Portland… Même tes cheveux sont raides face à la phase congélation qui frappe ton métabolisme.

Tu as vécu un tas de merde depuis le commencement de ce nouveau monde, mais tu n'as pas souvenir d'avoir un jour fait le grand plongeon en plein hiver… Comme quoi, il y a bien un début à tout.
Tu as vécu un tas de merde depuis le commencement de ce nouveau monde, mais tu n'as pas souvenir d'avoir un jour fait le grand plongeon en plein hiver… Absolument pas, tu as appris il y a bien longtemps que l'âge physique ne fait pas l'âge mental et si le jeune homme est encore là après tant d'année, c'est que tout comme toi, il a dû faire ce qu'il faut pour survivre.
Le souci avec cette façon de voir les choses, c'est qu'on a conscience de quoi est capable notre voisin… Et à tout moment, il pourrait devenir un ennemi alors tu comptes bien rester sur tes gardes ! Même si pour le moment lever le bras pour attaquer le jeune homme te faudrait probablement une brisure nette du coude tellement tu sens le froid ronger tes os.
Tu montes voir ce que tu peux trouver pour te réchauffer parce que ton sac aussi utile soit-il à fait son temps et n'est plus étanche… Maudites es-tu ! C'est ce que tu penses alors que tu montes à l'étage. Tu ne finis pas de redescendre enrouler d'un drap "propre" que tu as trouvé en haut, tu en tends un au jeune homme et tu te laisses aller au sol te recroquevillant sur toi-même. Ton cerveau est en face de freezer, il a du mal à connecter si bien que tu ne remarques pas le canapé de suite, il faut dire que là tout de suite, tu rêves d'une douche fumante, un bain bouillant…

Tu te présentes au passage et il en fait de même… Roan… Ce n'est pas vilain comme petit nom… Roan est donc le nom de celui qui t'a sauvé, mais peut être condamné en même temps.

Il tend sa main, tu l'as regardé hésitant un instant, mais tu finis par là prendre, tu te lèves le suivant au canapé, ton corps entier est une feuille brollante, tu trembles sans limite. Tu le sens se coller à toi, tu songes, le temps d'une micro seconde à le repousser, mais tu sens la chaleur de son corps où du moins ce qu'il en reste te réchauffe quelque peu… Est-il moins froid que toi ? Tu l'entends parler de tes chaussettes, tu regardes tes pieds et tu viens doucement les enlever non pas sans peine, mais tu y parviens.

Silencieuse, tu cherches à réfléchir, mais c'est le rapprochement qu'il effectue une fois de plus. Tu le vois passer son drap autour de toi et tu te dis qu'il n'est pas bien méchant… Pensée que tu confirmes lorsqu'il vient à s'excuser. Tu le tournes la tête posant ton regard sur lui << C'est m..oi qui devrait plutôt m'excuser, tu étais bien tranquille … Avant que je m…e pointe avec la mort aux…. Fesses >> c'est vrai tout est de ta faute ou presque << l'idée… N'est pas folle… Mais on est encore vivaannt >> tu parviens à parler mais ce n'est pas sans tremblements ou claquement de doigts.

Tu pinces tes lèvres offrant un sourire qui se veut chaleureux de base, mais qui est glacial au vu du violet/bleu de tes lèvres << aucun..e rancuunne… >> ajoutes-tu alors pour lui dire que tu ne lui en veux pas.

Sans que tu t'y attendes il vient à frotter tes bras pour te réchauffer, c'est étrange comme sensation parce qu'il y a le chaud de ses mouvements et le froid de ton corps qui se mélange pourtant ça te fais du bien alors doucement tu poses tes mains sur ses bras et tu viens à faire la même chose que lui, tu le frictionnes doucement cherchant à le réchauffer du mieux que possible. Concentrez sur ce que tu fais, tu ne le regardes pas, tu fixes tes mains lui frotter la peau, mais tu finis par lui demander doucement dans un murmure moins tremblant, mais frigorifié malgré tout << ça te fait du bien ? >> regard dans le sien tes mains ne s'arrête pas elles agrandissent la zone de friction allant maintenant jusqu'à épaule.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Somebody save me /!\

Lun 21 Aoû 2023 - 13:42

Kim et Roan


Je suis un peu partagé dans ce moment particulier : soit je me laisse mourir soit je me force à diriger mon corps comme bon lui semble pour chercher la chaleur et apaiser également mes soubresauts, tremblements et battements de mon cœur.

C’est terrible cet instant ou ton cerveau n’arrive pas à gérer cette douleur du froid, car oui cette douleur est exécrable et j'veux m’en débarrasser vite fait. Soit, on est collés-serrés on tremble comme des branquignoles et nos réflexions sont limitées. Tout comme le fait de m’excuser pour… tout ça, j’en sais rien en fait. Merde. Et avec étonnement, elle fait de même. Elle est pas si folle apparemment. J’la connais pas et je sais que c’est pas un moment comme ça qui va me faire apprendre à la connaître. On joue au jeu de la vérité ? Ou au ni oui ni non ? Mouais, ça l’fait pas trop. De toute manière, c’est pas qu’on s’ennuie c’est qu’on va crever de froid.

On peut pas revenir en arrière… fais-je. Aucune rancu.ne, j’ai encore froid mais mon cerveau marche mieux. Quoi de pratique que de me réchauffer en la réchauffant, on a l’air débile mais sincèrement, ça marche. Car je ressens à nouveau l’extrémité de mes doigts. Alléluia !!

Je la sens néanmoins dans un élan où elle est également dans la recherche de la chaleur et pour une raison qui m’est inconnu elle… fait comme moi au niveau de mes avant-bras. Sauf qu’elle est plus douce et attentionnée dans son geste que ça devient presque… très agréable. Je ralentis alors ma cadence, le but c’est pas d' lui dégommer la peau mais qu’elle survive. J’avoue que ce qu’elle fait ressemble plus à des caresses…

Ok, ça me plaît. Ca me réchauffe le cœur également.

Elle me pose même la question, en plantant son regard dans le mien, l’air de rien, dans un murmure. En guise de réponse, je me perds dans son éclat et hoche la tête par la positive. Oui ça me fait du bien. Au bras et… en bas. On a dit qu’on était pas dans la réflexion pas vrai ? Parce que là, elle ne me quitte pas des yeux, je sais à cet instant qu’elle ne mourra pas de froid et que tout ira bien. Par contre, ses lèvres… toujours d’une couleur qui ne me plaît guère.

Je me permets de délaisser un de ses bras pour poser ma main un peu plus chaude sur sa joue et passe mon pouce délicatement sur sa lèvre inférieure. Tu as toujours les lèvres violettes... Un peu moins oui, mais quand même elles ne sont pas revenues à une couleur normale. Je sens qu’elle les a froides sous mon pouce.

Et je me surprends à faire quelque chose qui pourra sûrement être la définition du mot spontanéité, suivit par une potentielle claque dans ma gueule. Je soutien mon regard comme pour lui demander un genre de permission, et quand je baisse mes yeux sur ses lèvres j’ai vraiment envie de les gouter. De la réchauffer. Elle et moi.

Alors j’avance mon visage et toujours avec ma main sur sa mâchoire, je pose mes lèvres sur les siennes. Je pense que les miennes sont un peu plus chaudes que les siennes, car je sens uniquement le goût du froid.

Je vais les réchauffer… à ma manière. Je lui dois au moins ça.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Somebody save me /!\

Lun 28 Aoû 2023 - 11:55

D’ordinaire, tu n’es pas tendre avec les inconnus, tu es plutôt du genre rentre dedans où à fuir, mais avec Roan, c’est différent, vous avez frôlé la mort ensemble forcément cela rapproche et maintenant ? Vous luttez ensemble contre la mort… Ah les points communs, c’est inévitablement rapprochant !
Tu ne peux évidemment pas dire que tu es fière de toi, tu as mis la vie de ce jeune homme en danger pourtant, ce n’était pas voulu puisqu’en courant dans le sens que tu as choisi, tu cherchais simplement à sauver tes fesses et certainement pas à mêler une autre personne à tout cela. Autant dire que dans le fond si tu suis les péripéties que vous venez de vivre ensemble, vous êtes tous les deux responsables, toi d’abord puisque tu es celle qui a lancé cette merde, mais lui parce qu’il a eu cette idée de sauter dans l’eau glacée… Sans rancune, ce sont tout à fait les mots, vous êtes pour ainsi dire “quitte”. Tu ne peux que lui offrir un petit sourire face à cet accord que vous partagez, il est bon et plaisant de tomber sur des personnes encore correctes… Même si une part de toi se méfie encore de cet homme, tu sens au fond de toi que tu peux lui faire confiance du moins en cet instant.

Les frottements de ses mains sur toi te réchauffent, c’est comme des petits piques de chaleur qui pigmente ton sang, tu n’as probablement jamais autant apprécié la chaleur et la sensation qu’elle produit. Réalisant que cela te fait du bien même si ce n’est guère suffisant, tu viens doucement faire comme lui, tu frottes tes mains sur ses avants bras, doucement afin qu’il ressente bien les sensations de ce frottement, tes gestes ressemble davantage à des caresses qu’autre chose, il ralentit ses mouvements ce qui les rends subitement plus tendres pourtant la chaleur ne change pas.

Tu finis par lui demander à ton tour si cela lui fait du bien, tu te doutes bien que c’est le cas parce que tu le ressens sur toi, mais tu veux être sûre qu’il apprécie cette chaleur naissante, regard dans le sien tes lèvres ont murmuré cette demande, ses iris se connecte aux tiennes, vous vous fixez sans rien dire puisqu’il te répond d’un hochement de tête positif accentuant la chaleur qui émane de ses frottements… De l’atmosphère ?

Sa main présente sur ton bras délaisse ta peau pour venir se poser sur ta joue froide, le contact de sa main sur ta mâchoire t’apporte une sensation de chaleur imminente, tu ressens la température chaude envahir ta joue pour remonter sur le flanc de ton front. Perdu dans ses prunelles, tu ne réalises pas que tes dents ne claquent plus, tu as toujours froid, mais c’est beaucoup moins intense qu’au départ et le jeune homme y est pour quelque chose. Sa main se déplace laissant alors son pouce caresser tes lippes toujours violettes d’après ses dires, tout ce que tu trouves à faire, c’est entre ouvrir les lèvres comme pour laisser plus d’espace à son pouce. La nouvelle lueur dans son regard laisse suggérer une demande de permission, mais tu n’as pas le temps de répondre quoi que ce soit que ses lèvres se posent sur les tiennes.
Raide par le froid qui enveloppe toujours une bonne partie de tes os, tu ne peux pas te figer davantage malgré la surprise de cette spontanéité affolante, une chose est sûre, ce jeune homme ne manque pas d’assurance ! Et si… Et… Si ses lèvres n’étaient pas aussi chaudes comparées aux tiennes probablement que tu aurais réagi directement en lui offrant une belle gifle, mais le bien-être chaud qu’il dégage sur ses lippes surpasse la surprise, la spontanéité et tout autre principe qui existait autrefois.

Tu mets malgré tout quelque secondes à réagir le laissant probablement con sur tes lippes froides, avide de parfum, tu recules décollant tes lèvres des siennes, ton regard toujours dans le sien tu sens le froid se poser à nouveau sur tes lippes, tu passes le bout de ta langue sur tes lèvres et cette fois-ci, c’est toi qui colle tes lèvres contre les siennes laissant alors tes babines se mouvoir délicatement, tes mains jusqu’ici présente sur ses avants bras se pose de part et d’autres sur son visage rapprochant ton corps contre le sien… En quête de chaleur, il est ce dont tu as besoin.. Oui ce dont tu as besoin.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Somebody save me /!\

Mer 20 Sep 2023 - 15:11

Kim et Roan


Ne perd pas le contrôle, ne perd surtout pas le contrôle Roan.

Voilà ce que me balance mon cerveau car je suis en froid total avec mes contradictions. Pour cause, je me laisse être spontanée, avenant avec elle alors que je ne la connais pas, que j'ai failli lui briser la vie par le froid et que tout ce que je peux lui donner à cet instant, c'est un peu de chaleur à ma manière.

Mon cerveau me dit de pas faire le fou mais mon cœur lui, veut se réchauffer. Je n'ai jamais été bien courageux dans ce domaine mais faut dire que là, est-ce que j'ai le choix après ce que je viens de faire ? Mes lèvres goûtent les siennes et je suis sur le point d'aspirer le froid qui émane d'elle. Lorsqu'elle recule, j'ai presque envie de fermer les yeux pour recevoir une claque mentale ou sinon sa main sur ma joue avec une vitesse fulgurante.

Au final, je ne quitte pas ses prunelles et elle non plus. Elle s'interroge ? Et là, je sens à nouveaux ses lèvres sur les miennes, plus pressantes, plus chaudes. Ok, putain ça fait du bien qu'elle me réponde ainsi. Ça fait du bien de créer de la chaleur et de s'éloigner de l’hypothermie.

Je ne fais pas ça pour profiter d'elle, mais je ne saurais expliquer mes motivations que je trouve incertaines. Elle entoure mon visage de ses mains tandis que la mienne se perd littéralement dans ses cheveux. L'appel de la chaleur est tellement vive.

Nos lèvres se pressent, et ma langue s’immisce pour jouer avec la sienne. Une danse qui réchauffe un peu plus nos cœurs, du moins je l'espère. Toujours sous nos draps, je réagis instantanément et bascule la brune sur le canapé. Je délie nos souffles chauds pour apporter de la chaleur sur sa peau. De sa joue, je descends vers sa nuque.  Sa peau est extrêmement froide mais mes lèvres sont de la lave.

Je l’apaise et la goûte jusqu' à sa clavicule avant de retourner sur sa bouche. Je prends le soin de croiser son regard voir si je ne fais pas une chose de trop. Je la forcerai jamais à faire quoi que ce soit. Même si c'est encore une inconnue pour moi
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Somebody save me /!\

Jeu 26 Oct 2023 - 21:58

Est ce que le froid a attaqué ton cerveau ? La réponse est bien évidemment OUI ! Autrement Kim, tu ne serais pas assise sur le canapé avec les lèvres plaquer sur celle de l'inconnu appeler Roan, tu n'as jamais été ce genre de femme que ce soit dans ta vie d'avant ou bien même dans celle actuelle bien sûr tu te laisses davantage vivre parce que tu ne sais pas de quoi est demain… Mais te lancer dans ce que tu appelles un moment intime dès le premier vrai regard parce qu'à ton sens c'est ce qui se passe avec cet homme ce n'est pas dans tes habitudes. Probablement qu'il pense de toi un tas de mauvaises choses, mais tu t'en cogne tu as besoin de la chaleur qu'il a à te proposer et si pour cela il te faut souiller ta réputation qui n'a de sens que pour toi aujourd'hui, tu le feras ! Parce que tu te dois de rester en vie, tu l'as promis à ta fille pour elle tu vas survivre.

La proposition spontané inattendu du jeune Roan est surprenante, mais tu sais qu'il ne fait pas cela par attirance, tout est une histoire de survie et de chaleur, c'est pour cela que tu plaques tes lèvres sur les siennes acceptant ainsi cet proposition complètement folle et déplacer. Tes mains froides se plaque autour de son visage qui te semble davantage tempéré. Sa main se glisse à travers ta chevelure provoquant ainsi un rapprochement encore plus intense.

Ton souffle s'accélère sous cette science toujours intacte malgré le chaos à l'extérieur, le pouvoir de l'alchimie, de l'envie, du désir rejoint celui de la survis, la langue chaude du jeune homme parcourt les portes de ta bouche, tu lui autorises l'accès laissant sa langue fumante rejoindre la tienne. Un danse chaude via la chaleur qui se dégage commence et s'émane le long de ton corps, putain ça fait du bien.

Malgré sa jeunesse évidente, il prend de l'avant venant doucement à te faire basculer sur le canapé, tu ne lui résiste pas, tu en veux plus, tu as besoin de plus ! Cette chaleur que vos étreintes te procure te font tant de bien qu'il n'est pas possible pour toi de stopper cet élan de folie.

Au-dessus de toi, tu sens ses lèvres brûlantes se poser sur ta joues bien plus tempéré que précédemment, ses lèvres se glisse doucement le long de ta mâchoire pour ensuite rejoindre ta clavicule, c'est des petits frisons de chaleur qui picore ton corps en totalité ce qui te vole des petits frémissements, ses lèvres de retour sur sa bouche tu lui réponds à nouveau avant qu'il ne se recule pour poser son regard accrocheur dans tes iris, cherche t il confirmation ? T'es noisette dans les siennes, tu souris légèrement et doucement tes mains se posent sur le dos du jeune homme.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Somebody save me /!\

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum