Le deal à ne pas rater :
Où acheter la display japonaise One Piece Card Game PRB-01 One Piece ...
Voir le deal

Re: Wanna take a chance?

Mar 2 Mai 2023 - 12:32

J’sais pas si j’suis content de l’entendre dire ça ou si ça m’déprime totalement. Les deux n’étant pas incompatibles, j’préfère éviter de trop m’focaliser dessus. Parce qu’au final ouais, on a vraiment tout perdu. J’arrête pas d’y pense, surtout l’soir, quand on s’retrouve à somnoler dans un coin du bateau, quand il y a rien pour distraire mon attention. La journée, j’arrive à chasser à peu près tout ça, plus ou moins, même si j’ai l’impression d’avoir en permanence un poids sur l’cœur qui veut jamais me lâcher. Alors j’ose même pas imaginer ce que ça doit être pour Casey. « Okay… » Soufflé dans un murmure à sa réponse. Va falloir que je m’en contente de toute façon.

Et j’me confie un peu, sur l’reste, laissant filer un silence à sa remarque. « J’suis mort de trouille aussi. J’veux dire … j’arrête pas d’imaginer Ari ou Locke en mode rôdeurs de l’extrême là et p’tain j’ai l’impression que ça va me rendre dingue. » Surtout quand on s’rappelle la façon dont Will s’est comporté avec nous. Comment on peut arriver à faire confiance à qui que ce soit si on les retrouve ? « J’sais pas si ça peut être pire que ce que j’imagine perso. » Surtout que, vu ce que j’ai pu vivre avec les Hell’s Angels, je crois que mon imagination est genre sans limite. Là au moins, ce serait du concret.

D’toute façon, c’est pas comme si c’était vraiment d’actualité. On sait toujours pas vraiment où on est, alors savoir où on va, c’est une foutue autre paire de manches. Et on doit maintenir Fried en vie, son petit cerveau est plus précieux que nous. Sauf que l’exercice est plus compliqué que j’l’aurais cru. Surtout quand j’ai juste envie d’me rouler en boule dans un coin et d’attendre que ça passe. « Un skate ou même un roller… n’importe quoi, ce serait pas mal. » L’avantage de ce foutu caddie, c’est qu’il détourne un peu mon attention de toutes ces merdes qui tournent en boucle dans ma tête. Et puis, vu le bordel qu’on fait, si on attire personne de mort ou de vivant, c’est qu’il y a vraiment personne. Ca aussi c’est cool. « J’ai l’impression d’être dans un putain de film d’horreur. » Soufflé dans un murmure alors que j’regarde la rue abandonnée depuis des années. Le béton a fini par éclaté çà et là avec les racines des arbres, la rouille a salement atteint les carcasses de voitures qui trainent encore dans le coin et les fissures des maisons m’font penser que, d’ici quelques années, tout se sera bien pété la gueule. « Parait que j’ai des doigts de fée mais franchement, j’ai un vieux doute là, de suite. Prend ta brique, on sait jamais. » Des fois que j’me foire.

Parce que mes doigts, comme tout le reste de mon corps, m’font mal dès que je les bouge. Autant dire que c’est frustrant, mais j’suis plus à ça près. Et, alors que je m’accroupis d’vant cette pétasse de serrure avec mon tournevis, j’pige pas ce qui s’passe mais la pointe ripe sur la serrure… pour s’enfoncer dans ma main. « Putain de bordel de merde… » Un coup de pied rageur alors que je plaque ma main sur ma paume, histoire de pas pisser le sang. « Fait chier ! »
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wanna take a chance?

Mar 2 Mai 2023 - 14:15

Je hoche la tête. Notamment parce que je comprends - un peu trop bien - ce qu'il veut dire. Notre imagination est fertile, et sans certitude, nous sommes juste en train de souffrir inutilement. Je pince les lèvres et hausse les épaules parce qu'il n'y a rien à rajouter. Il faudrait qu'on aille vérifier, mais une part de moi a peut-être la certitude qu'elle perdra totalement la raison face à l'enfer sur place. Je ne sais pas s'il y a besoin de le dire, je ne sais pas non plus si je pourrais avoir la force un jour d'y aller...

Sept ans, je regarde autour de nous : La première année avec Maddie, on n'était pas sûres de tout comprendre, mais on s'y est faite, c'était... Un autre rythme, je suis encore fascinée par notre capacité à nous adapter, nous relayer. A faire en sorte de survivre ensemble. On marchait des jours, on se cachait des jours, en fait, on courrait souvent d'une planque à l'autre en fuyant les morts, les souvenirs ont l'air de remonter comme s'ils avaient été bloqué dans une boite pendant tout ce temps. Ils étaient encore... Frais, que j'ajoute.

Je hausse les épaules : Pour nous, c'était à ça que se résumait le monde, je ne comprends pas comment ma mémoire a pu... Laisser ça de côté si longtemps, tout ça est un rappel à l'ordre, à cette confusion, ce chaos qui a été le mien. Les pensées dans mon crâne retrouvent le bordel logique qui existaient avant. Je ne peux même pas dire que les réflexes me reviennent, c'est encore très différent aujourd'hui, tout simplement. Mais on saura comment s'y faire. On verra même si c'est possible.

Devant une porte, l'ambiance change encore et Zack parvient à se blesser. Je déchire un morceau de vêtement, de mon haut pour le lui donner : Serre fort, les extrémités sont celles qui saignent le plus, réflexe de maman pour le coup, j'ai pris l'habitude pour tous les bobos des petits. Je vais essayer avant... j'attrape son tournevis, et... Clac. La serrure cède après un petit effort de circonstances. Ne t'inquiète pas, c'est un dysfonctionnement qui arrive à... Un homme sur cinq, en moyenne. Je ne le dirais pas à Friedrich, que j'ajoute avec un sourire moqueur.





So high
ANAPHORE
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
The Rogues
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wanna take a chance?

Sam 6 Mai 2023 - 22:45

J’me dis qu’à un moment, tout ça, ça va nous rendre complètement dingues. Que la survie cumulée à ces questions sans réponse vont avoir totalement raison d’nous. Et comment on va finir ? Franchement, j’en sais foutrement rien, mais aucune des options qui m’viennent me plait vraiment. J’sais qu’elle m’a dit qu’elle tiendrait, pour nous et j’crois bien que là, de suite, c’est aussi la seule chose qui m’donne envie de mettre un pied devant l’autre.

Et j’la fixe quelques secondes quand elle commence à m’raconter le tout début, avec sa sœur. « On s’fait à tout, même à la fin du monde. » Soufflé dans un murmure. « Tu sais, ça fait même pas deux ans que j’suis… que j’étais à Fort Ward, et j’avais déjà réussi à ranger dans un coin d’ma tête cinq ans de survie avec les pires fils de pute que la terre ait porté. » Nan parce que bon, j’ai pas vraiment eu le même vécu qu’elle dehors. Des années à suivre les Hell’s angels, à faire ce qu’il fallait pour pas trop me démarquer mais être assez utile pour pas m’faire flinguer, à baisser les yeux devant les horreurs dont ils étaient capables. A faire ce qu’il fallait pour survivre, tout simplement. Le pire ? C’est que s’il faut recommencer, pour Casey et Fried, j’le ferais. Y a personne pour veiller sur eux et, même si j’ai jamais eu à tenir c’rôle jusque-là, j’hésiterais pas. « J’pense que t’as d’autres réflexes qui vont revenir. Savoir où te planquer pour dormir, où trouver des trucs utiles. C’est pas si différent que ça tu sais. » Juste plus violent, plus pourri. Mais le fond change pas tant. « Je m’inquiète pas pour toi. Par contre, Fried… » J’ai une grimace, sans vraiment finir ma phrase. Il a l’air totalement largué et j’crois que c’est pas qu’un air. J’me fais vraiment du souci pour lui en vrai.

J’laisse filer une bordée de jurons quand j’arrive à m’défoncer la main sans même piger comment. « Tu parles d’un putain de survivant. » Un soupir, alors que j’attrape le morceau d’tissu qu’elle me tend. Et, quand elle réussit en un clic à ouvrir cette foutue serrure, j’souffle, d’un ton bougon. « J’avais déjà fait tout le boulot. » Humpf, tu parles. J’plisse des yeux à sa blague, même si j’peux pas m’empêcher d’ricaner. « Tu parles. Allez, gaffe où tu marches… Tu m’aides à faire un nœud avant ? » J’lui tends ma main et le tissu, essayant de pas avoir l’air trop basé, avant de m’aventurer à l’intérieur.

Là, l’temps semble comme suspendu. J’me demande depuis combien de temps personne a mis les pieds ici, mais ça date. Il y a de la mousse sur certains meubles et le lierre a réussi à se faufiler dans les fissures des murs. Ca a un côté totalement surréaliste et j’ai presque peur d’parler, sans trop savoir pourquoi. C’est dans un murmure à peine audible que j’souffle, en direction de Casey. « On y va par étapes okay ? » Et je m’arrête au bout de quelques mètres, fixant le salon, sourcils froncés. Des restes de fringues posées d’telle façon qu’il y a pas trop de doute sur l’fait qu’il y avait deux corps avant. Qu’le temps a fait son œuvre. Surtout qu’il reste encore des traces, bien visibles. J’arrive même à trouver ça dégueu ou j’sais pas quoi. C’est juste… triste. Par terre, un flingue, à moitié emmêlé dans les racines d’une plante qui a commencé à faire sa vie. « J’vais le récupérer. » J’sais pas si c’est une bonne idée, mais en le nettoyant, il pourrait ptet marcher.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wanna take a chance?

Dim 7 Mai 2023 - 13:08

Fried n'a jamais été à l'extérieur, jamais sans une escorte, que je lui précise. En fait, il n'a aucune idée de ce que c'est que de survivre. Le camp l'a couvé pendant des années sans prendre la peine de le former à quoi que ce soit. Les quelques survivants qu'il doit y avoir de cette chute terrible doivent se mordre les doigts de ne pas avoir suivi les cours d'Indiana avant ça. Je suis peut-être la dernière chanceuse assez maline pour ne pas m'être laissé aller de ce côté-là. C'est à croire qu'il est né à Fort Ward et ne l'a jamais quitté... En fait, en sept ans, c'est à peu près ça, Friedrich est donc un enfant de l'apocalypse.

Un soupir m'échappe, consciente que ça n'est pas vraiment suffisant, et que c'est à notre charge de le veiller. C'est sans doute pour ça que je suis moi-même encore debout. Le jour où Friedrich et Zack seront en sécurité, peut-être que je prendrais l'occasion pour m'en aller pour de bon. Je me ferais beaucoup de soucis s'il n'y avait pas le vaccin évidemment, que je lui confie avec une petite grimace de circonstances. Mais il peut quand même se faire déchiqueter en petits morceaux dehors, je ne sais même pas s'il a déjà tué plus d'une dizaine de rôdeurs... Probablement pas, du moins, pas qu'on le sache. S'il nous arrive quelque chose, il sera tout seul, il mourra de faim, en gros.

Un nouveau soupir : Il a bien des défauts mais ça n'est pas un méchant gars, et surtout... Ce qu'il sait et peut faire doit être protégé, je scrute Zack : On est d'accord là-dessus ? Nous ne partageons peut-être pas exactement le même but mais au moins, nous sommes conscients de son importance... N'est-ce pas ? Je hausse les épaules en cachant mon air moqueur alors qu'il ne parvient pas à ouvrir la porte, et a l'intérieur, nous allons de découverte en émerveillement : Il y a probablement des munitions avec... que je lui souffle. Je me rends jusqu'à un meuble, le retourne. Un second, et puis : On en avait à ne plus savoir quoi en faire il y a quelques jours, je lui montre ma trouvaille : Et là, trouver un chargeur plein me met en joie, tu n'imagines même pas...





So high
ANAPHORE
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
The Rogues
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wanna take a chance?

Ven 12 Mai 2023 - 9:41

J’laisse filer un silence à sa remarque, fronçant les sourcils. « Pas grand-monde était formé à la survie on dirait… » En tout cas, pas ceux qui ont vécu là depuis l’début. J’irais pas jusqu’à remercier mon frangin d’m’avoir entrainé dans son groupe de motard, faudrait voir à pas déconner mais, au moins, j’me rends compte que ça m’a permis de survivre jusqu’à tomber sur Fort Ward. Et d’recommencer sans trop de problèmes. Oh, j’dis pas que j’rêve pas d’mon lit et de toute ma vie là-bas. Mais j’sais aussi m’adapter. Ce qui, aujourd’hui, est clairement le plus important. J’sais pas si j’dois sourire ou pas au reste de ses propos. Dans l’doute, j’me contente de l’ver un sourcil. « Sept ans, c’est toute une vie maintenant. » Ou presque. Surtout vu tout ce qui a pu se passer durant ces années. « Mais s’il est passé déjà d’une vie normale à Fort Ward, sans entre-deux, tu m’étonnes qu’il soit un peu largué. » Bon, un peu, c’est un euphémisme.

Et j’l’écoute, quand elle continue d’me dire qu’elle s’inquiète ou que, sans nous, Fried est condamné. J’me frotte la nuque, pensif, avant de hocher la tête. « On est d’accord. Ce qu’il a dans la tête est précieux. J’sais pas quand est-ce qu’il pourra d’nouveau bosser sur tout ça, mais … faut qu’on l’fasse tenir jusqu’à ce qu’il soit assez en sécurité pour ça. » Après ? Franchement, j’en sais foutrement rien. Y a plus grand-chose qui compte pour moi aujourd’hui, à part Casey et Fried. C’est comme si tout avait été balayé en un battement de cils et putain, rien que d’y penser, ça fait toujours aussi mal. « On l’empêchera de mourir de faim. De finir en casse-croûte pour rôdeur déchainé. Et… il s’en sortira. » On verra après pour le reste.

J’me retiens trente secondes avant de lui asséner une pichenette à l’épaule à son sourire moqueur. Mais l’reste capte plus mon attention, surtout l’flingue que j’trouve. J’suis désolé pour ces gens, ptet un peu triste aussi, même si fondamentalement, j’me focalise sur les vivants plutôt que les morts là, de suite. « Ouais, espérant que l’humidité les a pas bousillées. » J’la suis des yeux quand elle commence à fouiner autour de nous et j’grimace à sa remarque. « On avait pris des mauvaises habitudes. Faut plus jamais qu’on oublie à quoi ressemble le vrai monde Casey. » Perso, j’avais troqué ma liberté contre la sécurité des murs du Fort, on m’y reprendra plus. J’lève le pouce quand je la vois agiter un chargeur. « Tu sais si Fried sait tirer ? » On a pas les moyens d’lui filer un vrai cours si c’est pas le cas, mais au moins lui montrer les bases. J’sais que Casey se démerde aussi bien que moi, donc on pourra alterner si besoin. « Ca nous fait combien de mun’ alors ? » Je regarde le chargeur du flingue rapidement. « Il est quasi plein celui-là. » C’est toujours ça d’pris. Et j’lui tends, avec une ombre de sourire amusé. « Honneur aux dames. » Avant d’retourner le reste de la pièce, cherchant ce qui pourrait nous servir. « Y aura ptet des fringues à l’étage. Tu viens ? » Ou des couvertures aussi. Ou même … n’importe quoi en fait. Tant qu’on a l’impression de s’rajouter quelques points dans notre jauge de survie, moi ça m’va.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wanna take a chance?

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum