-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

Re: Better get ourselves a bargain | ft. Nolan

Lun 24 Avr 2023 - 9:17

Ouais bon, niveau discrétion, on repassera hein. S’il y avait encore quelqu’un de vivant dans le coin qui nous avait pas encore entendu, je pense que là c’est mort. Je grommelle dans ma barbe, bien content que personne fasse plus de commentaires que ça, alors qu’on se dirige donc vers la radiologie. En espérant trouver des trucs qui nous seront utiles et, surtout, qui pourront aider Andrea. Dire que ça me bouffe de l’intérieur cette histoire est un doux euphémisme. Et, devant la porte, j’ai un hochement de tête aux consignes de Frances. Quelque part, ça me fait bizarre d’être capable de réellement les appliquer, mais je vais pas m’arrêter à ce genre de détails là, de suite.

Un bref regard à Wald et il hoche la tête à mon attention, alors qu’on pousse doucement la porte. Direct, on se prend deux rôdeurs sur la gueule et si Wald évite tout juste le pourri, moi j’arrive à faire ça sans problème. Comme quoi, j’ai un minimum d’instinct de survie, ça rassure. Un coup sec pour le faire tomber au sol, alors que j’arque un sourcil quand il touche le carrelage avec un bruit métallique. Ma lame se fiche dans son crâne sans problème alors que je regarde autour de moi, tout en essuyant mon couteau sur sa blouse. J’avise silencieusement Wald pour voir s’il s’en sort. Visiblement ouais. Et je me redresse, soufflant, le regard brillant. « Oh, c’est Noël avant l’heure. »

Je me dirige vers les étagères, oubliant presque les potentiels dangers qui restent, ouvrant les sets d’otoscopie qui ont attiré mon attention. « Wow… » Je souffle sur la poussière pour aviser qu’ils sont bien complets et je les tends à Wald, non sans récupérer aussi deux thermomètres rectaux. « Tout ça va nous être vachement utile. » Okay, c’est pas tout à fait ce que je cherchais, mais ça va tellement nous changer la vie d’avoir de nouveau ce genre de matos. Je me retiens de sautiller dans la pièce, comme un gamin devant les cadeaux sous le sapine et Wald siffle dans ma direction « Hé doc, regarde ! » Il balaie la salle et s’arrête sur une table radio avec la totale. Générateur et capteur intégré. « Okay, okay, ça, c’est hyper cool. » Même si on a pas le jus pour ça, mais ça reste un détail qu’on va régler dans les prochains mois de toute façon.

Cette fois, c’est moi qui fait glisser le faisceau de la lampe autour de moi et j’ai un froncement de sourcils quand je vois une autre porte, marqué « laboratoire ». Je tourne la tête vers Frances. « Faut qu’on aille là-bas. » Ouais, ouais, c’est pas vraiment une question et, vu mon air décidé, elle sait que j’irais, avec ou sans elle. Depuis le temps, elle est habituée à mon côté tête de mule hein. J’avise le cadenas, avant que ça fasse tilt dans ma tête et je commence à faire les poches du cadavre pour en sortir une clé. Mais aussi une petite note. « Tous enfermés dans la salle de réveil, ne pas y aller. Et bah, au moins, on sait quelle porte il faudra pas ouvrir. » Les lieux restent encore relativement calmes, à croire qu’ils sont bien en mode veille depuis le temps. « On continue ? » Soufflé en direction des autres, alors que j’agite la clé du cadenas.

Spoiler:
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Better get ourselves a bargain | ft. Nolan

Mar 2 Mai 2023 - 15:07

Better get ourselves a bargain

Frances O'Connell & Nolan Wilson

Ce qui a été perçu comme des râlements familiers, trahissant évidemment la présence de rôdeurs en salle de radiologie, se transforme rapidement en gargouillis s’éteignant après quelques essoufflements. O’Connell n’a même pas besoin de détailler l’intérieur de la pièce où se trouvent ses deux alliés pour savoir qu’ils sont sortis vainqueurs d’une confrontation avec quelques décrépis. Tant mieux, donc, elle n’en attendait pas moins d’eux, de toute façon. Un regard en direction de son protégé, elle hoche la tête de concert avec Ohankô qui avise la voie libre, prêt à s’élancer à la suite des deux autres qui farfouillent déjà le coin. Mais avant de faire le moindre pas, Frances redresse la tête, orientant ses prunelles sur la porte vitrée du bloc opératoire. Celle-là même où elle avait été persuadée d’apercevoir quelque chose bouger rapidement quelques minutes plus tôt. Levant un index, elle intime à Daniels de ne pas bouger alors qu’elle s’en rapproche subtilement, pour entendre un bruit sourd cogner d’un coup contre le mur avoisinant. Bong. Qu’est-ce que ? Cette fois, la militaire sait qu’elle n’a pas rêvé. Il lui suffit de reporter ses iris sur son équipier qui lui retourne un regard étonné pour le savoir. Bon. Il y a quelque chose ici, quelque chose dont il faudra certainement s’occuper. Du moins le pense-t-elle, mais pour l’heure, le bloc est encore clôturé, la Dame préfère jouer de prudence.

Alors elle retourne sur ses pas et rejoint Wald et Nolan, tous deux en train de s’extasier sur du matériel garnissant quelques poussiéreuses étagères. Fronçant les sourcils, elle les laisse faire, pas aussi appréciative que Wilson. Probablement parce qu’elle ne voit pas spécialement ce qu’il est en train de passer à son compagnon. « Vous trouvez quelque chose d’intéressant ? » Sitôt après, leurs faisceaux lumineux éclairent du matériel à première vue en excellent état, des machines dignes d’un bon secteur radiologie. Ohankô va jusqu’à pousser un petit sifflement ravi, commentant pour la forme : « Je vous l’avais bien dit, cette clinique était vraiment à la pointe, à l’époque de son ouverture. » Et de toute évidence, tout ceci allait leur servir. Quoi que la militaire est plus du genre à tempérer les ardeurs, et se contente d’un grognement pour toute réponse. Tout ceci est bien beau, mais sans électricité, cela ne leur servira à pas grand-chose. Et puis, ce n’est pas spécialement la priorité de cette sortie.

Celle-ci reprend vite le dessus sitôt que le médic désigne une porte au fond de la pièce. Laboratoire. Pas besoin de dire quoi que ce soit, le doc s’impose sur le sujet et l'afro-américaine hausse les épaules. C’est lui le chef, pour le coup. La Dame n’a pas le temps de le mettre au défi de débloquer l’accès pour la forme qu’il se baisse auprès d’un cadavre, fouillant dans ses poches. Ce qu’il en retire lui laisse un goût amer en bouche. « Mmm. Je n’ai pas vu de salle de réveil désignée sur le plan, peut-être qu’il doit y en avoir une de l’autre côté. » Ou en sous-sol, s’il y en avait un ? Tout était tellement barricadé ici qu’il n’est pas rendu aisé de discerner les choses convenablement. « Hm. Finissons-en ici, et ensuite, il faudra qu’on vérifie le bloc opératoire. J’ai entendu du bruit, ça ne me dit rien qui vaille mais… » Elle n'a pas vraiment besoin de se justifier, mieux vaut contrôler les choses plutôt que de les laisser en suspens. « Je te laisse déverrouiller le cadenas, j’y vais en premier. » Annonce-t-elle au doc, le sommant d’un regard de couvrir ses arrières. Et dès qu’il ouvre la porte, elle pénètre dans le laboratoire, pour mieux sursauter au bruit métallique qui survient dans la foulée. Dans un réflexe vif, elle recule prestement, un néon du plafond se détachant brusquement et manquant de lui tomber dessus. Eh bien, voilà qui ne fait pas plaisir à constater, et c’est le cœur battant que Frances se remet correctement sur ses appuis, reprenant son ascension dans la pièce en précisant : « Attention à l’applique suspendue en plein milieu de l’entrée. » Ce serait dommage de s’assommer avec, comme ça aurait pu être le cas pour elle. Soufflant doucement, elle éclaire alors la pièce. Pas d’autres dangers imminents, il faut bien dire, si la salle a été verrouillée tout ce temps, cela a certainement contribué à sa préservation. « Vous voyez comme moi ? » Questionne alors Decker qui s’est engouffré à sa suite, un sourire illustrant sa barbe de trois jours. « C’est la caverne d’Ali Baba, ici », et finalement, Nolan avait raison : c’est un peu noël pour eux aujourd’hui.

©️crack in time



PNJ utilisés : Ohankô Daniels et Wald Decker.

Nolan, tu vas être aux anges : le laboratoire déverrouillé, il semble, en apparence, intact, préservé de toute tentative d’intrusion ou de pillage extérieur. La pièce est assez étroite pour y passer à trois, malgré tout bien entretenue, et ressemble à ceci (plongée dans le noir, hyper poussiéreuse malgré tout).

S’il y a une multitude de papiers éparpillés partout, ainsi que des fioles et contenants en tout genre, tu pourras constater que le laboratoire revêt aussi un aspect ‘pharmacie’, de par la présence de boîtes de médicaments et autres vaccins animaliers rangés sur les étagères.

Le matériel plus conséquent, et que tu espères tant trouver, n’est pas apparent à première vue… il est certainement bien caché dans les armoires, à vérifier donc. Avant toute chose, lance un D6 et ajoute le au chiffre 2. Le résultat additionné correspondra au nombre de posts maximum qui nous est alloué pour trouver des ressources (sans obligation de tous les faire pour autant).

Ensuite, tu as la possibilité de tirer trois perceptions par post, une pour toi, Wald et Ohankô (à 5 par défaut). Chaque perception réussie te permettra d’embarquer de l’équipement/ressource de ton choix, je te laisse le loisir de définir ce que tu veux trouver en privé avec moi. Chaque perception ratée impliquera une ressource défaillante ou périmée. Enjoy !


Infos jeu:


you will beg
you'll say how sorry you are.
But i don't do regrets.
Better get ourselves a bargain | ft. Nolan - Page 2 ISJRZhd
Frances O'Connell
Frances O'Connell
The Hallows | Conseil
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum