Le Deal du moment : -33%
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur ...
Voir le deal
99.99 €

Peniche, sweet Peniche

Dim 12 Fév 2023 - 18:23

Depuis quand je les cherche ? Des semaines. Des semaines qui sont devenues des mois, mais j'ai arrêté de tenir le compte. Je ne sais même plus combien de temps j'ai passé au refuge, là où j'ai été soigné. Il faut dire que les premiers temps de mon arrivée, je les ai passés entre sommeil lourd et délires fiévreux. De ce que j'en ai compris mes blessures étaient pour certaines salement infectées. Ils ont la patience de me laisser me remettre totalement sans jamais me presser à partir, et en ça je ne peux que leur être infiniment reconnaissant.
C'est aussi pour ça qu'une fois rétabli, j'ai mis un point d'honneur à leur rendre la pareille, dans la mesure de mes compétences. Tuer des rôdeurs, éloigner et éliminer les menaces, même humaines pour certaines. J'ai eu une ou deux demandes de tatouages. Encre et aiguille, rien de très travaillé de fait, mais ils semblaient.. satisfaits.

Quoi qu'il en soit je ne compte plus les jours passés à errer après les avoir quittés, tournant autour de Seattle sans oser m'en approcher par peur de tomber dans les filets de New Eden. Un Enfer pour un autre, non merci. J'ai déjà assez donné pour les quelques années à venir.
J'étais à peu de choses de rendre les armes et me résoudre à ne jamais les retrouver quand un inconnu, après quelques mots échangés, m'a indiqué d'un ton badin. "Les bastards ? Bien sur qu'on les connait ! Leur péniche est amarrée à à peine une journée de marche d'ici, suffit de suivre l'eau pour leur tomber dessus."
Inespéré. C'était inespéré. Je suis reparti presque aussitôt. Une journée de marche, c'était tellement.. rien. Je ne me suis même pas arrêté pour me reposer la nuit, me contentant de grignoter quelques réserves sur le chemin.

Et finalement. La voilà, la péniche. Je la reconnais, c'est celle qu'on avait visitée, juste avant.. bref. Son image est ancrée dans mon esprit. Dans le jour naissant, j'approche lentement, sur mes gardes. On ne sait jamais. C'est ce que j'ai appris à la dure. On ne sait jamais. Ne jamais être confiant.
Une silhouette se dessine sur le pont, à contre-jour. Une silhouette sombre mais que je devine féminine. Le bout rougeoyant de ce qui est surement une cigarette peine à éclairer son visage. Accroupi j'avance encore silencieusement, et soudain. Je la reconnais. Je me relève et ma barre de fer me glisse des mains pour tomber au sol dans un fracas qui ne passera pas inaperçu.

Ma voix peine à sortir, étranglée dans le fond de ma gorge. Je ne dois pas ressembler à grand chose, sale, amaigri, le visage émacié. Est-ce qu'au moins elle va me reconnaître ? Est-ce qu'elle m'a oublié ? La question me passe en tête, évidemment, de cette sale garce de petite voix qui tente de tout foutre en l'air.
Finalement je réussis à reprendre le contrôle de mes cordes vocales, le ton rauque malgré tout.

- Thaïs..?
Chris Edison
Chris Edison
The Rogues
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peniche, sweet Peniche

Lun 20 Fév 2023 - 15:31

« J'en sais rien » soupire Thaïs à l'intention de Samson qui lui demande quand les pirates vont repasser pour récupérer leurs précieuses ressources. Cette histoire commence à la fatiguer. Elle a l'impression que c'est un puits sans fond, que leurs ennemis vont les aspirer jusqu'à la moelle sans jamais les laisser revoir leurs otages. Les dernières recherches concernant la base des pirates n'ont rien donné. La soirée sur la péniche n'a pas permis de récolter les informations attendues, pire, ça a failli être un nouveau calvaire pour Daniel. Ils sont coincés et ce constat l'accable.

Une fois de plus, l'envie d'enfourcher sa moto et de se barrer loin d'ici est tentante. Pourtant, Thaïs sait qu'elle n'en fera rien. En acceptant de reprendre le lead des Gentle Bastards, elle a accepté les responsabilités qui en découlaient. Son groupe compte sur elle, les otages aussi, mais les charges sur ses épaules semblent bien lourdes, et donnent le vertige. « Je sors fumer » annonce-t-elle à son garde du corps avant d'attraper une arme à feu, une cigarette et de sortir sur le ponton. Elle en a bien besoin et a considérablement augmenté sa consommation ces dernières semaines. Heureusement qu'ils peuvent encore avoir quelques cigarettes grâce aux paris, elle ne tiendra pas sinon.

Dehors, la militaire fait quelques pas, savourant l'air frais sur son visage. C'est ce qu'elle préfère sur la péniche : le ponton lui donne toujours une sensation de liberté. Ils peuvent quitter la terre ferme à tout moment pour fuir, pour partir vers de nouvelles contrées. Elle s'accoude sur le rebord et allume sa cigarette. Elle vient expirer doucement la fumée devant elle, savourant la tranquilité des lieux. Elle est seule et ça fait du bien.

Et soudain, un grand fracas métallique vient troubler la quiétude ambiante. Par réflexe, Thaïs sort son arme et la pointe en direction du bruit. « Qui est là ? » lance-t-elle d'une voix sèche. Avec les pirates qui rôdent dans le coin, la brune n'est pas tranquille du tout. Elle est toujours aux aguets, sur le qui-vive, en méfiance constante. Elle devine une silhouette sur la terre ferme mais ne la reconnait pas dans un premier temps.

La militaire le tient toujours en joug et fait quelques pas en avant. Lorsqu'elle reconnait enfin l'individu devant elle, la surprise est telle qu'elle est à deux doigts de défaillir. « Chris ? » souffle-t-elle, incertaine. Son esprit lui joue surement des tours, ce n'est pas possible qu'il soit là. Ce doit être quelqu'un qui lui ressemble, le Chris qu'elle connait est avec les Oblivions d'après ce qu'on lui a dit. Hésitante, elle tient toujours son arme dressée devant elle.


Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peniche, sweet Peniche

Mar 21 Fév 2023 - 17:35

Sa voix. C'est sa voix, j'en suis quasiment certain. Je l'ai connue plus douce et amicale, parfois même réconfortante, mais ce ton ne m'est pas inconnu pour autant. En une demi-seconde, je me demande si les autres sont là. Est-ce qu'ils sont en vie, Est-ce qu'ils vont bien ? J'ai le coeur qui se serre, et s'il ne restait plus qu'elle ? Je presse une main sur ma tempe. Mes pensées cavalent librement à force de solitude et de silence, et désormais j'ai bien du mal à y mettre de l'ordre et à les faire taire. C'est comme une petite voix qui ne me quitte plus, une voix aux idées perfides et cyniques. Une voix qui ressemble à celles que j'ai trop entendues chez les Oblivions. Ces mêmes voix qui petit à petit m'avaient mis en tête que je ne reverrais jamais les Bastards. Qu'ils étaient tous morts, sans exception. Exécutés. Ces voix qui avaient tout fait pour me briser, et qui avaient réussi.. Au moins en partie. Pas assez pour m'empêcher de m'enfuir, pas assez pour m'empêcher de les chercher malgré tout.

Je secoue la tête pour me remettre les idées en place et avec une latence de quelques instants, je lève les mains à hauteur d'épaules, lui montrant que je ne suis pas armé, et que je n'ai aucune mauvaise intention à son égard. Je sens mes jambes trembler sous mon poids, comme si toute ma fatigue accumulée depuis une éternité venait de me tomber dessus sans prévenir. L'émotion me prend à la gorge, et même lorsqu'elle demande confirmation de mon identité, je suis incapable de répondre mieux qu'un grognement inarticulé. Il faut que je me reprenne. Ne jamais relâcher son attention ni baisser sa garde, pas vrai ? Je répète doucement :

- Thaïs ?

J'inspire profondément et fais quelques pas en avant, sortant de l'ombre de la péniche pour me montrer à la faible lumière ambiante, profitant du changement de position pour moi aussi la détailler, comme pour m'assurer que c'est bien elle, que je ne l'ai pas rêvée à force de la chercher. J'hésite un peu, avant d'ajouter, à peine plus fort, comme d'une évidence. C'est moi.

Je m'immobilise avant qu'il ne lui prenne l'idée de me tirer dessus en me trouvant trop proche à son goût et lâche un soupir, réalisant à peine que je viens de les retrouver après ces mois d'errance.

- Putain Thaïs.. c'est bien toi.
Chris Edison
Chris Edison
The Rogues
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peniche, sweet Peniche

Mer 22 Fév 2023 - 14:39

Thaïs est troublée, ce qui lui arrive assez rarement. Elle garde en joug l'homme devant elle tandis que son esprit fourmille à mille à l'heure. Elle peine à réaliser qu'il est vraiment là, devant elle. Chris a disparu il y a un an pile poil. Une année durant laquelle, personne n'a eu de ses nouvelles. Une année par ces temps apocalyptiques, c'est long, très long. Elle était persuadée qu'il était mort. Ses yeux fouillent l'obscurité autour de lui. Où sont les autres ? Bill ? Katherine ? Horacio ? Elle ne les voit pas. Rien ne bouge autour. Chris semble être seul ici. Il lui parle et elle réalise que c'est bien sa voix. C'est bel et bien Chris, en face d'elle. Ce n'est pas une hallucination. Mais comment est-ce possible ?

« Tu es seul ? » demande-t-elle alors. Les Gentle Bastards ont trop soufferts ces derniers temps pour qu'elle baisse immédiatement sa garde. Elle ne saurait même pas dire si elle est heureuse de le retrouver ou non. A cet instant précis, elle a seulement l'impression d'être face à un fantôme. La surprise est trop grande pour qu'elle éprouve des émotions positives ou négatives. Alors, elle va au plus direct : la sécurité. « Où sont les autres ? Est-ce qu'ils sont revenus avec toi ? » demande-t-elle avant d'enchainer presque immédiatement « Comment tu as pu revenir ? Qui t'as ramené ici ? » Parce qu'il ne manquerait plus que les Oblivions soient sur leurs traces aussi. Ils ont déjà des pirates, ils n'ont pas besoin d'un groupe sanguinaire en prime. Ah ça non.

La militaire est sur le qui-vive, prête à tirer au moindre mouvement suspect. Ce n'est pas contre lui, c'est seulement son esprit trop pragmatique qui peine à se remettre de ce choc. « Comment c'est possible ? » répète-t-elle alors. Doucement, elle fait plusieurs pas dans sa direction, franchissant le ponton et descendant sur la terre ferme. « Nous avons cru que vous étiez tous morts... » souffle-t-elle. Ses yeux scrutent son visage et y notent des traces différentes. Il a changé, il semble plus dur, plus maigre. Il a souffert, cela ne fait aucun doute.


Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peniche, sweet Peniche

Mar 28 Fév 2023 - 9:22

Je ne m'attendais pas à des effusions de sa part, c'est une militaire, elle a l'esprit claire et la tête sur les épaules. C'est ce que j'ai toujours apprécié chez elle. Elle sait comment réagir à toutes les situations, avec le calme et la réflexion qui la caractérisent. Si j'en étais présentement capable, ça m'arracherait un sourire. Mais les sourires, j'en ai pas trouvé la trace depuis des mois, je me demande si je n'ai pas oublié comment faire.

Je la laisse poser ses premières questions. Elles sont légitimes même si elles me transpercent le cœur. Les mains doucement baissées, je les laisse tout de même en vue, sans avoir la bêtise de les approcher de mes poches ou de mon sac, toujours sur mon dos. Ce n'est qu'une fois un répit offert que je reprends la parole.

- Je suis seul, oui.. Je n'ai pas.. Je n'ai pas revu les autres depuis un an. Depuis qu'on a été enlevés. Et avant que tu demandes, je ne sais pas s'ils sont en vie. Je n'ai pas vu leurs cadavres en tout cas. C'est cru, certainement trop direct, mais je préfère être franc avec elle. Elle le mérite amplement, et puis je n'ai jamais su fait de courbettes et de louvoiement.

- Je suis revenu.. A pieds. Depuis là-bas. Glenwood, j'veux dire. Je capte les dessous de la question, et secoue doucement la tête avant de reprendre : Personne ne m'a amené, ni accompagné, ni.. forcé à revenir. Si tu t'inquiètes, les Oblivions me croient morts. Je serre les poings, secoué d'un frisson. Et si ce n'était pas réellement le cas ? S'ils avaient remarqué que mon corps n'était pas là, pas plus que mon cadavre ambulant ? S'ils se mettaient à ma recherche, comme on se met en battue contre un animal indésirable ? Non.. Non, je n'étais rien. Ils n'ont aucune raison de faire ça, pas vrai ? Ils ne sont pas à ce point fous ?
Je laisse là mes questions et doutes, trop nombreux comme toujours. Comme toujours.

- Je peux te raconter.. Tout te raconter, Thaïs. Mais s'il te plait, baisse ton arme. Je suis pas une menace. Tu peux faire vérifier les alentours, tu ne trouveras rien ni personne.

Je balaie la zone d'un large mouvement de main. A mon tour de poser des questions, la voix s'étranglant progressivement d'émotion. Comment vont les autres ? Est-ce que.. Tout le monde va bien ? Je crève d'envie de monter sur cette putain de péniche, de me reposer, de retrouver ma famille, et même de serrer la militaire entre ses bras. Mais je ne lui demande rien. J'attends qu'elle le propose, qu'elle me fasse suffisamment confiance.




ANAPHORE
Chris Edison
Chris Edison
The Rogues
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peniche, sweet Peniche

Dim 5 Mar 2023 - 21:30

Chris s'explique et Thaïs hoche la tête. Elle tente de comprendre ce qu'il s'est passé, ce qui est arrivé à son ancien coéquipier, à Bill et aux autres. Il ne les a pas revu depuis un an et il vient de Glenwood. Elle tente de repérer l'endroit mentalement, ça fait une sacrée trotte jusqu'ici. Les Oblivions le croient morts. La militaire sent un poids se soulever de ses épaules. Elle a l'intuition qu'il lui dit la vérité. Auparavant, elle n'aurait jamais douté de Chris, mais là, après un an passé en compagnie de ses monstres, il peut aussi avoir changé.

La brune finit par baisser son arme mais elle la garde en main. « Tu me raconteras tout, oui » Parce qu'il faut qu'elle sache tout, dans les moindres détails, c'est important. Chris a des réponses aux questions que tous les Gentle Bastards se posent depuis plus d'une année sur la disparition des leurs. Son rôle de leadeuse l'obligera forcément à le questionner pour tout savoir, quitte à lui faire revivre des moments difficiles auxquels il ne veut pas repenser.

Thaïs finit alors par franchir les quelques mètres qui les séparent pour se retrouver face à Chris. Après une brève hésitation, elle finit par se hisser sur la pointe des pieds pour venir le serrer dans ses bras. L'accolade est maladroite, mais l'intention y est. « Je suis vraiment contente de te revoir » souffle la brune d'un ton sincère. Elle lui adresse un sourire lorsqu'enfin, elle le relâche. Une fois la surprise passée, elle est plus que soulagée de le retrouver en vie. C'est inespéré.

« Ils vont bien, pour la plupart » affirme-t-elle. « On a eu quelques ennuis, avec des pirates. Ils ont pris Reese en otage. On est obligé de bosser pour eux. » La brune lui montre le pont pour monter sur la péniche. « Passe devant » souffle-t-elle. Il a bien besoin de se mettre à l'abri, de manger surement aussi et de se reposer. Elle jette un coup d’œil derrière eux pour être bien certaine qu'ils sont seuls. D'un signe, elle demande à Lee de venir prendre sa place dehors pour monter la garde. « Ils seront tous contents de te retrouver, j'en suis certaine. » Et aussi choqués qu'elle, probablement.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peniche, sweet Peniche

Ven 24 Mar 2023 - 11:09

Elle acquiesce quand je parle. Sans un mot. Je ne m'attendais pas à d'avantage, pour être honnête. Peut-être même à pire, même si une partie de moi, celle que je fais soigneusement taire, aurait voulu qu'elle m'accueille à bras ouverts. Que les choses reprennent immédiatement comme si de rien n'était. Comme si je n'avais pas disparu une année entière, comme s'ils ne m'avaient pas cru mort. Parce que je ne suis pas dupe, ils ont dû certainement déjà faire mon deuil. Le mien et ceux des autres. Sauf que dans leur cas.. Peut-être que c'est justifié. J'ai du mal à imaginer Bill survivre parmi les Oblivions, pour tout un tas de raison.

Son arme se baisse, sans être rangée pour autant. Machinalement, j'avance encore de quelques pas. Deux ou trois, pas plus. Si je lui raconterai tout ? Bien sur.. Je vous dois bien ça. Je dis ça comme si c'était ma faute. Peut-être que ça l'est. Peut-être que si j'avais pas laissé Bill partir sur un coup de tête, on en serait pas là. Du moins, lui serait encore là, et les autres aussi d'ailleurs. La famille serait entière. Je suis sur que Bill m'aurait accueilli autrement, cet idiot. Il n'avait pas vraiment le sens du danger.

Thaïs franchi les derniers pas qui nous séparent et maladroitement, me prend dans ses bras. Je reste un instant immobile avant de lui rendre l'étreinte, les bras passés autour d'elle, rejoints dans son dos. Merde, je pensais pas que son contact me ferait autant de bien. Je la serre un peu plus, je sens les larmes me monter aux yeux, avant de dessiner deux petits sillons dans la saleté qui me macule le visage. T'imagines pas à quel point c'est réciproque. Que je réponds à voix basse, en essuyant rapidement les deux fuyardes salées. J'avais peur de jamais vous retrouver. J'avais peur qu'ils vous aient trouvés.. "Ils". Oblivion, évidemment. Puis d'autres, sans doute. Ce ne sont pas les dangers qui manquent aujourd'hui.

- Pour la plupart ? Comment ça ? L'explication tombe, je m'assombris du peu que je m'étais apaisé. Putain.. Elle est en vie, vous avez des nouvelles ? Des pirates. Sans déconner ? Quitter la peste pour tomber sur le choléra, évidemment. Quel était le pourcentage de chance que tout se passe bien, après tout ? Bien trop faible.
Sur son invitation, j'avance jusqu'à monter sur le pont, oubliant au passage mon arme de misère dans les herbes. J'irai la récupérer plus tard. Mon regard glisse sur l'inconnu qui prend la place de la brune à la vigie, et le salue d'un bref hochement de tête. C'est qui ? Je demande quand même, peut-être un nouveau membre du groupe.

Je tourne les yeux à nouveau sur Thaïs et esquisse enfin un semblant de sourire, brièvement. J'ai hâte de les voir... Est-ce que.. Aamir va bien ? Je sens mon coeur se serrer. C'est en grande partie grâce à lui que j'ai tenu tout ce temps. En espérant le revoir, le retrouver. Un an loin de lui, je ne sais pas ce qu'il est advenu de lui, ni même s'il n'a pas refait sa vie. Surement, même. A nouveau je sens des larmes me monter aux yeux. Je m'y suis préparé. Mais j'ai peur malgré tout.




ANAPHORE
Chris Edison
Chris Edison
The Rogues
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peniche, sweet Peniche

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum