Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

Une main tendue

Mer 18 Jan 2023 - 19:06

Mi novembre 2022 - Bidonville

Depuis qu'il connaissait la condition de Phoebe, Kerwan essayait de passer au moins une fois par semaine au bidonville pour ramener des choses qui pourraient lui être utile à elle, et aux autres filles. Cela devait faire la deuxième ou troisième fois, avec deux robes, quelques petites choses pour manger, et des produits de pharmacie. Comme les fois précédentes, il racontait aux milices qu'il se rendait au bordel pour voir sa "favorite", et lui remettre quelques cadeaux. Après une vague fouille de son sac, il put se rendre non sans grand mal jusqu'au bidonville.

Bien qu'il ne soit pas beaucoup venu jusqu'à présent, il connaissait assez bien la route. D'ailleurs, il ne se pria pas pour accélérer la cadence une fois qu'il eut passé les milices. Comme l'activité des rebelles s'était calmée, et qu'il avait été plutôt réglo dans son travail, il passait encore assez inaperçu. Et puis... Avec la perte de Luisa, c'était presque une "bonne excuse" pour aller voir des prostituer et se changer les idées. Enfin, c'est ce qu'il leur faisait croire. Mais devoir prétexter cette histoire lui fendait le cœur vis-à-vis de Luisa. Elle ne méritait pas qu'il se "serve" d'elle pour pouvoir faire ses magouilles, bien que gentillettes.

Dans le bidonville, il s'empressa d'aller voir Edith pour demander Phoebe. Néanmoins, il arrivait un peu trop tard. Elle était déjà "occupée" avec un autre client. Il devint blanc comme un linge, annonça qu'il repasserait peut-être un peu plus tard, et s'empressa de sortir. Une fois dehors, il dû vite se tenir au mur, manquant de vomir. Il se posa contre celui-ci, soufflant, et regardant autour de lui. Il ne voulait pas imaginer la pauvre Phoebe, qui en avait déjà bavé jusque là, en train de devoir se forcer et vendre son corps à un énième client.
Lorsqu'il repris enfin de meilleures couleurs, il décida de faire un tour, afin de mieux se rendre compte du lieu où elle, et les autres filles, avaient atterri. Alors, toujours muni de son sac à dos, il commença à déambuler entre les restes de maisons, les détritus, et autres. Cet endroit lui rappelait vaguement les favelas, ce qu'il avait vu à la TV dans sa jeunesse.
Kerwan Day
Kerwan Day
Expendables
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une main tendue

Mer 18 Jan 2023 - 21:40

« Allez, bon sang... » Tasya peine à soulever les deux lourds seaux d'eau qu'elle essaye de transporter des fontaines jusqu'au bordel. Si elle ne se prostitue pas, elle s'efforce de rendre le plus de services possible pour payer son loyer elle aussi. La majeure partie de ses journées, elle les passe dans les districts pour faire des ménages. Là-bas, elle nettoie les maisons des plus riches en échange de quelques tickets. Elle s'y donne corps et âmes. C'est simple : en général, plus ses employeurs sont contents et mieux ils paient. Ce n'est pas le cas de tous. Certains profitent de son statut de disgraciée pour la payer une misère et évidemment, elle ne peut pas se plaindre et doit se contenter d'accepter un faible salaire.

Le reste du temps, la mexicaine fait du ménage dans les chambres et les espaces communs du bordel. Elle change les draps, aère les chambres, apporte le maximum de confort aux prostituées, veille à ce qu'elles puissent se nettoyer convenablement avec de l'eau fraiche toujours disponible. Pour cela, elle doit donc multiplier les allers-retours entre le bordel et les fontaines, situées à plusieurs rues de là. Depuis qu'elle est ici, Tasya a perdu du poids et donc forcément de la force. Sa grossesse l'affaiblit aussi considérablement. Elle a l'impression que les lourds seaux pèsent terriblement lourds et chaque aller-retour prend beaucoup de temps.

Elle s'arrête un bref instant pour reprendre son souffle et décide de tenter un raccourci. En passant entre les deux maisons en ruine là, Tasya pourra gagner un peu de temps, elle en est persuadée. La mexicaine commence à connaitre assez bien le bidonville et ses multiples rues où il peut être facile de se perdre. Et pourtant, au détour d'une de ses ruelles, elle percute un homme venant en sens inverse. Un de ses seaux se renverse et les trempe tous les deux. Un bref aperçu sur ses vêtements lui confirme que ce n'est pas un disgracié. « Je suis désolée » souffle-t-elle confuse, sentant la panique la gagner. Tasya sait le sort que peuvent lui réserver un milicien ou un garde ici même pour une faute aussi petite. C'est seulement quand son regard croise le sien qu'elle réalise qu'elle le connait. « Kerwan ? » Le mari de Luisa. Ils se sont croisés quelques fois, au sein de la rébellion notamment.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une main tendue

Ven 20 Jan 2023 - 18:32

Il marchait, d'un pas assez lent, divaguant entre les maisons qui tenaient debout. Par moment, de fortes odeurs émanaient des maisons ou devant les rues ; ce qui lui arrachaient quelques vagues grimaces. La "ville" avait vraiment voulu punir ces pauvres gens et les redescendre comme des moins que rien. Et, de voir toutes ces personnes, dont certaines des familles, vivant comme et dans la merde, ça le rendait encore plus fou. Lorsque les personnes dehors le regardaient, ils fuyaient son regard. Cela rendait l'ancien agent immobilier fort mal à l'aise... Il voulait vraiment aider tous ces gens-là, mais impossible... pour le moment.

Si sa mémoire était bonne, le grand brun avait au moins une heure, voire même deux, à tuer, le temps qu'il puisse aller voir Phoebe. Et vu comme il se sentait ici, ce temps allait vraiment être long, très long. Mais bon, finalement, il essayait de relativiser. Ce temps, il allait le rentabiliser en faisant un maximum le tour du bidonville, afin d'en connaître tous les recoins. Ainsi, il pourrait établir une stratégie d'attaque, ou même de fuite, en cas de "guerre" face à l'Adonaï et Co.

En se baladant dans les ruelles, le grand brun commençait à se perdre un peu. En fait, c'était un vrai labyrinthe ! Mais une réelle chance pour celles et ceux qui connaissaient bien le coin. Ils pourraient bien s'y cacher et se protéger. Pour éviter de repasser plusieurs fois aux mêmes endroits, il essayait de se souvenir d'un point de repère stratégique mais... Rien n'y faisait. Il était en train de tourner en rond. De toute façon, vu que Phoebe n'allait pas pouvoir être disponible sous peu, il avait le temps, de se perdre.
Finalement, il laissa tomber ses chances de trouver une véritable sortie, et décida de juste "divaguer" à travers les maisons. Il n'osait trop regarder les gens qui le fixaient, par peur de potentielles représailles -alors qu'il n'était qu'un simple "citoyen"-. Et, c'est au détour d'une rue qu'une jeune femme lui fonça dedans. Pressée, il n'eut pas le temps de l'éviter, et se retrouva complètement trempé. Il se recula d'un pas, ou deux, et s'empressa d'aller récupérer le seau renversé.

- Eh...Ca va ? Rien de cassé ?

Il était complètement trempé. Et avec la froideur de novembre, et le manque de vêtements vraiment protecteurs, il commençait à sentir l'eau s'incruster à travers les vêtements. Un long frisson parcouru tout son corps. Mais il se reconcentra bien vite sur la jeune femme à l'annonce de son nom. Il fronça un peu les sourcils.

- En chair et en os, et bien trempé !. Je sais qu'on s'est déjà vu... Mais je ne me souviens plus de ton nom, désolé... Tu es ?

Il fit une petite mine quelque peu embarrassée par la situation. Il savait l'avoir déjà vite fait vu deux-trois fois, mais le souvenir de son identité était bien trop loin.
Kerwan Day
Kerwan Day
Expendables
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une main tendue

Jeu 26 Jan 2023 - 15:39

Tasya secoue brièvement la tête, non, elle n'a rien de cassé. Elle est seulement trempée et ses vêtements vont prendre des heures à sécher avec l'humidité ambiante. Elle se maudit de sa maladresse. Un bref frisson la secoue tandis qu'un vent glacé s'infiltre déjà à travers sa tenue. Il ne manquait plus que ça. « ça va » murmure-t-elle en venant attraper les deux seaux désormais vide. Une vague de découragement s'empare d'elle. Transporter toute cette eau jusqu'ici lui a demandé tellement d'énergie. Il va falloir qu'elle refasse la même chose et même si elle ne s'en sent pas capable, elle sait qu'elle n'a pas le choix. C'est son boulot au bordel, les prostituées doivent pouvoir boire, se doucher. L'eau est indispensable.

C'est bien Kerwan en face d'elle. « Je suis Tasya » souffle-t-elle. « Une amie de Luisa » s'empresse-t-elle de préciser pour qu'il n'ait pas de mal à la resituer. Doit-elle lui rappeler qu'ils s'étaient déjà croisés ailleurs ? Au Parlour notamment ? Non. La brune préfère éviter d'évoquer la rébellion ici, des oreilles peuvent trainer n'importe où, prêtes à vendre la moindre information utile aux miliciens en échange d'un ou deux tickets de rationnement. S'il peut régner un véritable élan de solidarité ici au bidonville, certains disgraciés n'hésitent pas aussi à trahir leur voisin pour un peu de confort ou de nourriture. Un bref regard à gauche et à droite lui confirme cependant qu'ils sont seuls ici.

« Qu'est-ce que tu fais ici ? » lui demande-t-elle alors. La présence d'un civil ici est étonnante. Généralement, ils ne sont autorisés que pour une seule chose : aller au bordel. Sinon, c'est très majoritairement des gardes et des miliciens qui s'aventurent dans le bidonville. Personne d'autre ne prend la peine de venir voir ce qu'il se trame ici. La misère effraie les gens, ils préfèrent éviter de savoir ce qu'il se passe à quelques mètres seulement de leurs habitations. Rester dans l'ignorance vaut mieux. Ses yeux l'interrogent, curieuse.


Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une main tendue

Sam 11 Fév 2023 - 19:03

Tous les deux trempés, le grand brun regarda la jeune femme, qui semblait bien fatiguée. En plus, au vu de son ventre arrondi, il comprit qu'il venait de lui bousiller son boulot. En entendant son maigre "ça va", il se senti un peu honteux. Il passa nerveusement sa main à l'arrière de son crâne et le frotta un peu.

- Désolé...

Rapidement, la jeune femme se représenta. Tasya, de son nom. Phoebe l'avait mentionné il y a peu, alors les connexions au cerveau se firent beaucoup plus rapidement. Et, tout comme Phoebe, Tasya avait également été amie avec Luisa. Le grand était rassuré de savoir qu'elle s'était faite quelques amies ici, à New Eden, malgré tout ce qu'il se passait régulièrement. Et, en cherchant bien, il se souvenait l'avoir vaguement vu lorsqu'elle était encore en ville. Sans doute lors de réunions rébellion.

- Ah oui ! Phoebe m'a parlé de toi.

Rapidement, la question évidente plus qu'évidente se fit entendre. Ce qu'il faisait là ? C'était bien simple. Elle devait également la connaître, cette raison : aller au bordel. Rien qu'à devoir lui annoncer la raison, il se gratta un peu nerveusement l'arrière du crâne, avant de finalement annoncer :

- Je... je vais voir Phoebe. Pas pour... euh... ce que tu crois, hein ! Son visage devint subitement rouge. Il regarda autour de lui avant d'attraper son sac sur ses épaules. Je viens lui donner un peu de bouffe, et des vêtements, pour elle et vous. Mais là, comme elle est "occupée", je découvre le bidonville.

Il entrouvrit le sac pour que Tasya puisse apercevoir l'une des robes de Luisa, et le remis assez vite sur ses épaules. Vu que cette fois Phoebe n'avait pas besoin de jouer les entremetteuses, il se dit qu'il pouvait prêter main forte à Tasya, et lui donner directement ce qu'il avait rapporter pour elles. Il pointa donc les seaux d'eau avant de demander :

- Comme t'as fait tomber les seaux par ma faute, je te propose de me charger de les remplir et de les porter, puis comme ça je te donnerai le contenu du sac ensuite. Pour me faire pardonner. Faut juste que tu me montres où aller. Ca t'irait ?
Kerwan Day
Kerwan Day
Expendables
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une main tendue

Lun 27 Fév 2023 - 15:53

« C'est pas grave » Tasya hausse les épaules et tente de sourire pour lui montrer que ce n'est pas dramatique. Ils se sont rentrés dedans, elle est tout aussi responsable que lui. Ses vêtements ont beau être trempés, ce n'est pas grand chose au final. Elle préfère être tombée sur lui que sur un milicien qui ne lui aurait pas fait de cadeau.

Ainsi, Kerwan vient au bidonville pour voir Phoebe. « Oh... » Tasya fait un vague signe de la main, ce ne sera pas le premier client qu'elle croisera qui s'est entiché de Phoebe. Il a beau prétendre le contraire et rougir face à cette déclaration, elle reste septique. « Hmm hmm » murmure-t-elle, pas vraiment convaincue de l'innocence de l'homme en face d'elle. Elle jette un coup d’œil aux vêtements et nourriture qu'il a dans son sac. Se rend-il compte que ça ne suffira pas à la convaincre du contraire ? Tous les clients de son amie la paient avec des tickets de rationnement ou avec ce genre de petits cadeaux. « Traite-la bien » souffle-t-elle. Tasya ne peut rien faire de plus malheureusement. Elle a beau être contre les activités de son amie, elle ne peut rien faire pour l'aider à s'en sortir.

« ça ne te dérange pas ? » demande-t-elle plus hésitante lorsqu'il propose de venir avec elle pour remplir à nouveau les seaux d'eau et les porter jusqu'au bordel. « Ce ne sera pas de refus » murmure-t-elle. Sur ce coup-là, elle a bien besoin d'un coup de main. Elle est faible, le manque de nourriture commence à être dure pour l'organisme, encore plus enceinte. La mexicaine lui montre la ruelle droit devant eux. C'est par là qu'ils doivent se rendre s'ils veulent aller chercher de quoi remplir leurs seaux.

Elle commence à avancer aux côtés de l'homme. Après quelques minutes de silence, elle finit par murmurer : « Phoebe m'a dit pour Luisa » Elle a un sourire triste. « Je suis vraiment désolée... » Elle savait à quel point Kerwan et Luisa s'aimaient et à quel point ils attendaient la venue de leur bébé. Cette annonce l'a beaucoup attristée. Son amie avait le droit d'être heureuse elle aussi. Le destin peut se montrer cruel. Elle fouille rapidement ses poches et en sort deux tickets de rationnement, sa paye du jour pour avoir fait des ménages. « Est-ce que tu peux... lui acheter des fleurs ? » demande-t-elle. Cela peut paraitre déplacé mais ici, elle n'a pas accès au cimetière et encore moins à un fleuriste. Elle tient à participer elle aussi, à montrer son attachement et son amitié envers Luisa.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une main tendue

Dim 12 Mar 2023 - 19:11

Bon. Malheureusement, son pauvre argumentaire, bien que véridique, n'avait pas fonctionné auprès de Tasya, qui n'avisa que d'un bref acquiescement, peu convaincue. Mais bon, cela ne servait à rien de tenter de se justifier davantage, elle resterait très certainement retranchée dans son opinion. Soit. Néanmoins, lorsqu'elle lui demanda de bien traiter Phoebe, il hocha la tête et ajouta, d'une manière assurée :

- Bien sûr, c'est promis.

Bon, elle avait au moins remarqué, ou du moins il l'espérait, qu'elle voit qu'il ait un bon fond. Mais bon, là n'était pas la question. Et si vraiment ça ne s'était pas bien passé avec la jeune femme, il espérait qu'elle soit sincère et qu'elle le stoppe une bonne fois pour toute. En attendant, les visites de Kerwan permettaient à la jeune femme d'avoir le droit à une petite pause. A ne pas, encore, devoir donner son corps à quelqu'un. Là, il n'osait partager avec elle qu'un peu d'alcool, et quelques paroles.

L'ancien agent immobilier proposa à Tasya de prendre les seaux et d'aller les remplir à sa place. Au vu de son acte, il ne pouvait faire que ça, au minimum, pour s'excuser. Alors, c'est avec un petit sourire et, après remis son sac sur son dos, qu'il hocha la tête et pris les deux seaux vides.

- Bien sûr que non, ça ne me dérange pas. C'est normal, même.

Ils se mirent rapidement en route. Les seaux dans les mains, le grand brun regardait autour de lui. Certaines de ses ruelles ne lui disaient rien du tout. Comme quoi, il avait juste fait un tour sur lui-même dans le bidonville. M'enfin. Il était content d'être tombé sur Tasya, qui devait connaître très bien l'endroit.
Alors qu'il était un peu perdu dans ses pensées, Tasya vint l'y interrompre. Lorsqu'elle lui tendit les tickets de rationnement pour qu'il aille acheter des fleurs pour Luisa, Kerwan secoua la tête, fronçant les sourcils.

- Je te remercie pour ton geste, mais garde ces tickets, tu en auras bien besoin, ici. Je vais déjà acheter des fleurs à Luisa très régulièrement, alors je les achèterai pour toi et Phoebe en plus. Avoir des pensées pour elle est déjà beaucoup, pour moi. De voir que quelques personnes comptaient pour elle, qu'elle avait quelques amies, ici, ça me rassure et me réchauffe le coeur.

Il eut un petit sourire nostalgique, tout en suivant la jeune femme. Et, au loin, il aperçu le fameux puit.
Kerwan Day
Kerwan Day
Expendables
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une main tendue

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum