Le Deal du moment : -60%
-60% : 2 briques de rangement empilables LEGO à ...
Voir le deal
19.99 €

Loopingus Bombarum !

Mer 11 Jan 2023 - 13:31

- Promis-juré, j'explose rien !
C'est en levant l'index pour demander le bénéfice du doute que Zelda dépasse sa petite amie, affairée à bidouiller son hélico. Elle rentre et elle ressort dès qu'elle a pu dire ce qu'elle est venue dire, c'est tout ! Même pas Adel ! Et pour cause : c'est la française qu'elle est venue voir ! Aujourd'hui, l'australienne, elle a tout intérêt à se tempérer en présence de l'unijambiste !

Un sourire et un clin d'oeil plus tard - pour assurer à Ka' que tout va très bien se passer, voyons ! - l'adolescente continue son chemin sur le tarmac avec la ferme intention de trouver Adel avant que quelqu'un vienne lui rappeler qu'elle n'a techniquement pas le droit de venir ici. Oui, elle le sait bien ! Et si elle est malgré tout présente, ce n'est pas par plaisir ou duplicité mais bien parce qu'elle a quelque chose à demander à la française.

Enfin, demander... Exiger, ouais, plutôt !

Parce que la pilote lui en doit une ! Après tout elle lui a sauvé la vie ! Et ça implique une dette morale, ça. Une faveur que cette cinglée va bien devoir lui rembourser un jour ou l'autre. Aujourd'hui, même ! Zelda ne suppliera certainement pas Adel, oh que non ! Ca, jamais ! Mais elle est raisonnablement en droit d'attendre un retour d'ascenseur.

Et rien que pour ça, elle ne bondit pas à la gorge de l'intéressée lorsqu'elle finit enfin par la trouver. Dans son bureau, forcément. Probablement à glander. L'australienne fait même l'effort de toquer avant de s'incruster dans le bureau et de refermer la porte derrière elle. Pas à clef, hein ! Ce serait plutôt mal vu... J'suis pas venue te tuer, relax ! annonce-t-elle en guise de préambule. Histoire de dissiper un éventuel malentendu. Et oui, je sais que j'ai pas l'droit d'être là ! Même si j'crois avoir gagné l'droit d'obtenir ton attention quelques instants... Elle est bien obligée de lui rappeler ce qu'elle lui doit pour avoir droit à un peu de considération, non ?

D'ailleurs Zelda n'a pas dans l'idée de laisser la française particulièrement réfléchir. C'est mauvais pour son neurone ! Alors elle enchaîne déjà en faisant les cent pas devant le bureau de l'as. Bon ! J'imagine qu'en France aussi quand on vous sauve la vie, vous vous sentez reconnaissants ? C'est un concept plutôt mondial, l'honneur, non ? Alors voilà, disons qu'ces temps j'suis en pleine... restructuration professionnelle ! Et j'me disais que p't-être y'aurait moyen qu'tu m'prennes dans ton escadrille ? Pour que j'puisse quand même continuer à buter du bigot ? Elle grimace en guettant sa réaction. Parce que sa liste d'exigences ne s'arrête pas encore là. Elle est un élément de valeur et a le droit d'exiger quelques privilèges, non ? J'veux un bombardier ! L'plus balèze ! Il n'a qu'à virer des pilotes s'il en a trop. C'est pas son problème, si ? Si tu fais ça, j'veux bien considérer qu'on est quittes ! Le marché est honnête et la balle, elle, se trouve maintenant dans le camp de la française. L'australienne se retrouve ainsi à attendre devant elle, bras croisés, ce qui est sensé lui revenir de droit !
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loopingus Bombarum !

Ven 13 Jan 2023 - 18:04

Pas de douleurs dans la jambe, un vol de prévu plus tard dans la journée. Le temps se maintient depuis ce matin. Je sens que ça va être une bonne journée pour une fois. Mais des nuages de poussières, sous la forme d’une Australienne apparaissent alors dans mon bureau et sa voix agaçante commence à emplir l’air, désagréable comme une mouche à mes oreilles : « Tu le sais et tu décides néanmoins de braver une interdiction pour venir quémander une place ici ? » J’en déduis qu’elle surestime plus que je ne le pensais la portée de son geste. Elle n’a fait que son devoir et si j’ai bien compris, elle a été exclue de l’armée pour avoir laissé mourir Caleb.

Sa demande me fait poser mon stylo et je la regarde longuement avant de lui répondre. Rejoindre mon escadrille, elle doit avoir pris un coup sur la tête ? Ou alors elle se décide enfin à traiter Kassandra correctement et elle veut passer du temps avec elle ?

Sa demande est lourde, brouillonne, je n’en vois pas le sens, alors même qu’elle a longtemps marqué son mépris pour mes machines : « Je ne comprends pas Zelda. Il n’y a rien pour toi ici, tu le sais. Tu viens me le demander juste pour le plaisir de baragouinner, mais je pense que tu n’en n’as pas réellement envie. » Je n’ai même pas envie de m’énerver, ce serait perdre mon temps et ça ne rime à rien, je vais simplement la décourager une bonne fois pour toute, lui montrant l’engagement

« Admettons que je te laisse rejoindre nos rangs. Tu devrais accepter d’obéir à mes ordres et suivre mes instructions. Rien que ça, nous savons toutes les deux que tu ne voudrais pas le faire. » Et c’est littéralement pour cette seule et unique raison suffisante qu’elle ne veut pas réellement nous rejoindre : « Ensuite, tu devrais passer par trois bons mois de théorie sur les principes du vol, le simulateur et l’entretient et le fonctionnement d’un avion. Et là, je ne te parles pas de simplement tourner une clef et mettre du sans-plomb. Je te parle d’apprendre à l’entretenir et mettre les mains dedans. » Se salir les mains, elle dit qu’elle sait faire, mais je ne lui ferait pas confiance pour changer une ampoule, elle serait capable de casser une pièce et de faire comme si tout allait bien :

« Et on ajoutera qu’il va falloir apprendre les techniques de combat.» Ce qui rajoute encore plusieurs semaines de théorie avant de pouvoir envisager de passer à la pratique.Et même là, il y aurait un autre obstacle : « J’ai trois avions et nous sommes 5 pilotes. Donc tu ne serais jamais prioritaire sur aucune mission de combat, sans compter que si tu réclames notre bombardier, tu devras demander à May de te le céder et évidement je ne vais pas l’autoriser. J’ai trop besoin d’elle. » Voilà, je crois que j’ai brosser un tableau tout à fait correct des contraites qu’il y aurait à entrer sous mes ordres : « Tu veux toujours tenter ta chance ?»
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loopingus Bombarum !

Ven 13 Jan 2023 - 19:05

- Quémander ?
Comme à chaque fois qu'elle désapprouve l'emploi d'un terme spécifique, l'australienne arque l'un de ses sourcils. Son sourire renaît et elle s'approche du bureau pour venir y prendre appui de ses deux poings. Oh non ! Non non non non non... Et c'est tellement non, d'ailleurs, qu'elle hoche la tête de droite à gauche pour le confirmer de manière encore plus expressive. J'viens pas quémander ! J'exige, Adel ! Parce qu'elle peut tout simplement se le permettre lorsqu'elle considère l'étendue de la dette qu'Adel lui doit. Quémander, c'est pour les victimes !

Dans tous les cas, Adel semble perplexe...

Mais elle ne refuse pas ! Pas encore, du moins. Elle évoque même tout ce qu'une place dans l'escadrille implique : obéir, étudier, être réduite au rôle de remplaçante...  C'est inacceptable ! gronde l'adolescente, plissant le nez d'un air désapprobateur. Pour commencer je n'suis pas venue ici pour baragouiner, comme tu dis ! Putain le truc de boomeuse, quoi. J'ai besoin de cette place parce que c'est la dernière opportunité qu'il m'reste de faire la guerre ! À supposer encore que Stan' n'ait pas son mot à dire et ne puisse l'empêcher d'accéder à l'escadrille. Sa démarche est parfaitement sincère.

Mais elle s'accompagne aussi de quelques menues exigences qui ne sont guères compatibles avec l'emploi du temps que lui vend Adel. Mais j'ai pas dit que j'voulais commencer comme n'importe quelle pilote novice et devoir attendre six milliards d'années avant d'piloter ! J'veux l'faire maintenant ! Ou tout du moins avant que New Eden soit réduite en centre. Elle était là au début, elle veut aussi être là lorsque cet Adonaï sera crucifié devant ses fidèles ! Le plus tôt possible, disons plutôt ! Parce qu'elle reste malgré tout consciente qu'on ne s'improvise pas pilote. Zelda est bien placée aussi pour savoir le temps que doit consacrer Ka' à l'étude de ce métier.

J'ai pas besoin de savoir comment un avion fonctionne tant qu'il fonctionne, tu vois ? Si Crownfield fait bien son boulot j'vois pas pourquoi j'devrais m'faire chier à apprendre combien y'a de pièces dans un moteur... Quoi, elle se trompe ? Ca tombe sous le sens ! Pour l'reste, j'suis une auto-didacte ! Colle-moi un manche entre les mains, dis-moi comment monter, descendre, tourner et où s'trouve l'bouton pour lâcher les bombes. L'reste, j'me démerderai ! Là encore son ton n'évoque pas particulièrement le désir de négocier. L'australienne se contente d'exprimer ses souhaits, c'est tout. Et ce n'est toujours pas grand chose si l'on considère qu'Adel peut avoir cette discussion grâce à elle. Presque uniquement grâce à elle, d'ailleurs.

Le seul vrai problème ? Le fait que l'avion qu'elle brigue soit actuellement celui qu'occupe May. Et la façon dont la française lui explique que cette dernière lui est vitale. Mouais... Ca l'emmerde de dégager May, Zelda, en fait. C'est une amie quand même. Et puis Goldie n'apprécierait sûrement pas la chose, oh non... On peut pas construire un autre bombardier, plutôt ? Y'a pas assez d'pièces détachées avec tout c'que vous avez déjà crashé ? La question est sérieuse quoique, bien sûr, marquée par une tonalité hautaine. C'est quand même de difficile de chasser le naturel... Pas d'excuses, Adel! Débrouille-toi comme tu veux pour annoncer aux autres qu'il y en a un qui doit dégager ! T'as qu'à leur dire qu't'as trouvé une As et au pire, ben... C'est toi qui commandes ? L'adolescente hausse les épaules avec indifférence. Juste parce qu'elle est adolescente, justement. Mais on garde Ka', May et Will ! Le reste, bon... C'est sacrifiable à ses yeux ? À la française de composer avec ça maintenant...
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loopingus Bombarum !

Mar 24 Jan 2023 - 11:15

Je crois que je n’ai jamais entendu quelque chose d’aussi stupide de ma vie. Tout, absolument tout dans le discours de Zelda n’est que stupidité et arrogance. J’éclate d’un rire comme j’en ai rarement eu. Elle… qui s’imagine pouvoir exiger quelque chose et qui… et qui pense pouvoir prendre un manche en ayant un passe droit. Mais devant son air fermé, j’en déduis que son but n’était pas de me faire rire, loin de là : « Oh, mais c’est que tu es sérieuse en plus ? » Oui, elle semble très sérieuse, c’est… à la fois adorable et pathétique, comme cet enfant qui voudrait des bonbons mais à qui on lui refuserait.

Je souffle un coup et je tâche de reprendre mon sérieux : « Zelda, si tu veux te suicider, le plus simple serait encore de te pendre et nous gagnerons tous du temps.» Et ça éviterait de perdre une autre machine : « Car si tu prends les commandes d’un avion alors que tu n’as aucune formation, c’est ce qui se passera. Non pas que ça me déplairait, mais j’aimerai autant éviter de devoir retirer les restes de ton crâne du sol. »

Je sors une feuille d’un tiroir, dessus il y ‘a l’organigramme de l’aérodrome, avec les rôles précis de chacun. Je lui tends ledit papier: « Comme tu dis, c’est moi qui commande. Donc je dois garantir que nous sommes efficaces. Faisons le bilan je te pris. Ashley est une ancienne pilote d’hélicoptère de combat, donc elle reste. Kassandra est son binome attitré, elle reste. Sucre et William sont d’anciens pilotes d’hélicos, ils restent. Stanley est un combattant polyvalent qui peut mener une opération au sol. Il reste. May est ma meilleure élève, elle reste. Zack est un excellent mécano et il se débrouille au pilotage, il reste. La même pour Locklan. Quant à moi, je suis la meilleure pilote, je reste. » Voilà qui à la mérite d’être clair :

« Et j’ajoute que tous ont mérités leur place dans un cockpit. Si tu veux prétendre un jour piloter, une vraie passion j’entends, tu devras faire comme eux. Apprendre et faire preuve d’humilité. » Mais je sais qu’elle en sera incapable, je sens que je vais avoir le droit à une remarque déplacée sur mon crash et sur son « sauvetage ». Je me prépare déjà mentalement à ne pas le prendre pour moi.


Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loopingus Bombarum !

Mer 25 Jan 2023 - 13:03

- Pourquoi ? T'avais l'impression que j'm'étais déplacée jusqu'ici pour tester ma dernière blague ?
L'australienne fronce les sourcils et croise les bras. Bien sûr qu'elle est sérieuse ! Zelda ne sait pas si Adel fait semblant de ne pas comprendre ou si elle tire une quelconque forme de plaisir à la faire patienter mais elle n'a pas le temps pour ces conneries... Alors ? presse-t-elle la pilote. C'est oui, ou c'est non ? Histoire qu'elles puissent passer à la présentation de son appareil ou à celles des arguments qui finiront tôt ou tard par faire céder la française.

Alors même le verdict n'est pas celui qu'elle attendait, l'adolescente ne se laisse pas décourager pour autant. Elle s'y attendait un peu. Et puis ça lui permettra de balancer certaines choses qu'elle rêve de dire. Mais pour l'heure elle observe surtout Adel avec cet air patient que l'on réserve aux enfants un peu turbulent, le temps qu'elle termine de vider son sac. C'est faux, May n'est pas ta meilleure pilote... relève-t-elle ensuite sur le ton de la discussion. Son regard glisse sur le décor du bureau un instant puis elle reporte son attention sur la française : C'est Ka' ! Dans le fond elle n'en sait trop rien mais par principe, elle se devait de défendre sa petite amie. May est sûrement très bonne, j'dis pas. Mais Ka' reste la meilleure ! Toujours, quoi qu'elle fasse ! Zelda hausse les épaules avant de soupirer : si Adel n'a pas encore compris que cette fille est un génie alors c'est que sa vision n'est plus aussi claire qu'elle le pense...

Dans tous les cas l'australienne se retrouve maintenant à jouer l'étonnement tandis qu'elle prend place dans la chaise en face du bureau de la pilote. Rassure-moi, j'ai un doute... T'as pas oublié que j't'ai sauvé la vie, hein ? On dirait bien qu'elle a oublié ce petit détail à un moment ou à un autre de sa réflexion, Adel ! Donc si aujourd'hui t'as la chance d'être ici, en face de moi, avec tes grands principes, c'est seulement parce que Caleb et moi on a décidé d'se taper un sprint dans la forêt pour venir à ton secours ! Et tu me réponds non ? Ou quelque chose qui s'en approche, en tout ca ... Zelda lâche un autre soupir et hoche la tête de gauche à droite avant de reprendre : Honnêtement ? J'm'attendais pas à des remerciements. Non, c'genre de trucs, ça t'arrache la gueule autant qu'à moi... C'est l'un de leurs trop rares points communs. Mais j'me disais que t'avais quand même envie d'rembourser ta dette envers moi ? Par honneur ? Fierté, p't-être ? Peu importe la raison au final, elle sera de toute façon pourrie ! Tu m'parles de gagner ma place mais c'est exactement c'que j'ai fait en sauvant ton gros cul ! Elle pense peut-être que c'était gratuit ? Elle a oublié Caleb ? Ou même que venir la sauver était un choix, pas un dû ?

Peu importe ce qu'il s'est réellement passé. Le narratif pour lequel l'australienne a opté la place dans le rôle de sauveuse et Adel, dans celui de débitrice. Aussi l'adolescente se penche-t-elle un peu en avant sur le bureau en prenant appui avec ses poings sur ce dernier. De manière à marquer le coup. Et ôter à la française un quelconque doute sur le fait qu'il ne s'agisse pas d'une plaisanterie. Alors maintenant tu vas m'renvoyer ce putain d'ascenseur ! Sinon j'te l'enfonce dans l'gosier, vu ? C'est une métaphore, bien sûr. Mais même un enfant de quatre ans la comprendrait. Est-ce qu'elles peuvent arrêter ces conneries, oui ?!
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loopingus Bombarum !

Dim 12 Mar 2023 - 7:41

Stanley était présent à l’aérodrome ce jour-là. Il n’y squattait pas sans arrêt, mais passait régulièrement. Pour les debriefs d’Adrienne ou William notamment et pour garder un pied dans le WASP dont il était membre. Il ne représentait pas le cœur même de leur escadron, mais travaillait souvent étroitement avec la française. Il était d’ailleurs satisfait de la voir reprendre si vite du poil de la bête ! Il gardait en mémoire qu’elle avait survécu, et ça restait l’essentiel ! Sans oublier qu’elle devrait redevenir finalement bientôt pleinement opérationnelle.

Il avait fait des relevés avec Sucre, sur quelques appareils, et le quitta après avoir prolongé par une discussion plus généraliste. La vie, tout ça. Des papiers à la main, il se glissa dans le bâtiment pour les transmettre à leur pilote en chef. Il approchait du bureau quand il perçut les voix. Celle d’Adrienne, suivie de celle de... Zelda ? Il se figea un instant et fronça les sourcils, alors que le ton ne paraissait pas particulièrement cordial. En même temps, ces deux-là se détestaient, ce n’était en rien un secret ! La présence de la jeune fille entre ces murs réveilla toutefois en lui un agacement immédiat. Il se concentra alors davantage sur les mots qui étaient prononcés et choisit d’entrer sans frapper en entendant la menace non voilée de l’australienne.

- Ça va pas bien ? Lança-t-il en ouvrant ainsi la porte en grand. Éloigne-toi du bureau Zelda ! Immédiatement. Il avait brandi son index vers elle. Son regard se faisait noir. Qu’elle n’en doute pas, il était capable de l’immobiliser à terre si elle n’obéissait pas, fissa.

Ses yeux sondèrent la jeune fille, pour définir si elle était armée. Oui c’était triste, mais ils en étaient arrivés là. Depuis l’épisode de Colville et la mort suspecte de Caleb, Stan ne parvenait plus à montrer de l’indulgence pour la jeune fille. Elle n’avait jamais éclairci les zones d’ombre, il savait que quelque chose de louche se tramait derrière tout ça. Elle avait fait quelque chose qu’elle n’aurait pas dû, il en était convaincu. Quelque chose dont elle n’était pas fière. Alors en dépit de l’affection qu’il pouvait toujours avoir pour elle – ça ne se commandait pas – et de sa responsabilité probable à tout ça, il ne voyait plus que son instabilité, ses mauvaises prises de décision et ses élans d’agressivité. Comme là.

- Tu n’crois pas qu’tu en as suffisamment fait ? Son regard se posa alors rapidement sur Adrienne, qui avait l’air plus remontée et affligée qu'autre chose. Bon c'était déjà ça.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loopingus Bombarum !

Jeu 13 Avr 2023 - 19:00

Je regarde Zelda qui s’agite telle une enfant colérique et haineuse, une masse grouillante de sentiments sans raison ni raisonnement qui s’écrase sur la logique de mon esprit, sans pour autant parvenir à passer, ni à me submerger. A sa démonstration de colère, je reste autant impassible que possible, même si je dois avouer que j’aurai apprécié disposer d’une arme à feu. Je sais qu’elle est stupide, j’espère qu’elle est cependant assez consciente qu’une agression unilatérale, chose qu’elle menace de faire à cet instant, lui vaudrait de nouvelles sanctions très graves. Je pourrais lui rappeler mais je pense que ça ne rimerais à rien.

Je réponds d’une voix calme à Zelda : « Je t’offre une… » Mais mes quelques mots se perdent sur une porte qui s’ouvre. Une forme masculine à la voix appréciable. Stanley, très bien, je suis heureuse de le voir. Je vais pouvoir parler franchement à la jeune femme colérique que j’ai en face de moi, sachant que Stanley pourra la retenir si jamais elle venait à franchir le rubicon. Oui, je compte sur la force des autres pour me protéger, et je n’ai aucun scrupule là dedans.

Je me retourne vers Stanley et je lui explique alors la situation : « Zelda, sous le prétexte d’avoir fait son devoir exige que nous lui accordions une place dans nos rangs. » Nos regards se croisent et je lui souris : « Il semblerait que tu l’ai éloigné des rangs de l’infanterie suite à cette même mission. Evidement tu avais tes raisons et je n’ai pas mon mot à dire. » Je reviens sur Zelda : « Zelda, piloter un avion est une tâche autrement plus difficile que de savoir manier un AR-15, le simple fait que tu hurles de rage alors même que je t’expliques l’apprentissage qui en découle est une preuve que tu ne pourrais pas être des nôtres. » Piloter demande du sang froid et du pragmatisme, un flegme qui nous empêche d’avoir peur tant nous sommes occupés :

« D’ailleurs Zelda, puisque Stanley est présent, tu pourrais m’expliquer exactement pourquoi il s’est passé de tes services ? » Je n’ai pas pu retenir un sourire sur la fin de ma question, je reconnais à cet instant que je suis curieuse de savoir et de voir comment elle va réagir.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loopingus Bombarum !

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum