5 participants

Amaranthe Salvalori

Mer 30 Nov 2022 - 16:03


AMARANTHE (P²) SALVADORItell me more about you

prénom(s) : Amaranthe
nom : Salvadori
date de naissance : 13 décembre 1995
âge : 27 ans

ville de naissance : Palerme, Italie
métier : maitre-chien
groupe : Travelers
avatar : Madelaine Petsch

what i am

qualites
Honnêteté  
Fiabilité
Persévérance  
Passionnée  
Esprit d’analyse  
defaults
Excessive
Hyperactive
Méfiante
Tête brulée
Equipement :
- Couteaux de cuisine
-Couteau de boucher
- Petit revolver
- Tringle à rideau qu'elle a transformé en javelot

Details physiques :
Amaranthe est une grande rousse au teint porcelaine et aux yeux très noirs. Elle fait 1M78. Ses cheveux sont extrêmement longs et plutôt bien entretenus en tout cas, elle fait en sorte que ça soit le cas et elle ne supporte pas qu’on les lui touche. Elle est élancée et mince et a un corps sportif, elle fait environ 68 kilos… En tout cas c’est ce qu’elle avait constaté lors de sa dernière pesée.
Dans son dos se trouve un immense tatouage représentant un Yggdrasil (Arbre de vie) dont elle ne donne la signification à personne. Comme elle le dit souvent c’est son passé et son histoire et dans la conjoncture actuelle elle est une autre femme.

Psychologie

Votre texte doit expliquer chaque trait de caractère (qualités/défauts) que vous aurez choisi dans la partie précédente.

Dans cette section, décrivez également la psychologie de votre personnage et son évolution depuis le début de l'épidémie.

> Honnêteté : Amaranthe depuis qu’elle est petite à toujours fait preuve de franchise, que cela plaise ou non, elle ne se cachera jamais derrière des mensonges si elle a quelque chose à dire même si elle peut s’avérer blessante, au moins les choses sont claires.

Fiabilité : Comme elle est une personne honnête, si Amaranthe se trouve à vos côtés c’est qu’elle est sincère et elle ne vous mettra pas de coup de poignard dans le dos. Pour elle la loyauté est un élément important, peut-être dû à une déformation professionnelle avec son ancien métier.

Persévérance : Am’ a une haute résistance à l’échec et n’abandonne jamais, elle part du principe que si les choses ceux sont passées d’une certaine façon c’est qu’il y a une raison. Comme elle dit toujours : Elle fera mieux la prochaine fois.

Passionnée : Amaranthe s’investit pleinement dans ce qu’elle entreprend et dans les relations qu’elle entretient… et en particulier avec Keenan.

Esprit d’analyse : dû à son métier Amaranthe a developpé comme un sixième sens et est devenue une experte dans l’art de l’analyse des comportements et des interactions

Excessive : Comme elle peut être passionnée elle en est tout autant excessive et peut transformer cette passion positive en un comportement excessif et négatif.

Hyperactive : Amaranthe ne sait pas rester en place plus de dix secondes, il faut qu’elle soit occupée ou qu’elle puisse bouger.

Méfiante :  Amaranthe se méfiera toujours de la plupart des gens qu’elle considère comme des connaissances, elle se protège peut-être même trop… Pour éviter d’être trop passionnée avec quelqu’un qui n’en vaut pas la peine
Tête brulée : Am’ a une certaine tendance à foncer tête baissée et à oublier les dangers qui se trouvent autour d’elle




Story of survival

Pre-apocalypse



1995-2007
Amaranthe Est issu d’une famille de quatres enfants, elle a une soeur ainée qui a douze ans de plus qu'elle, un frère ainé qui à quatre ans de plus qu’elle ainsi qu’une petite sœur sa cadette de cinq années. Ils se prénomment Anthéa, Hélio et Charly. Tous trois vivaient donc à Palerme et eurent une enfance des plus traditionnelle. Les parents d’Amaranthe , Ignacio et Georgia étaient respectivement biologiste et commerciale dans le secteur agricole et gagnaient donc plutôt bien leur vie.
Son parcours scolaire eut des hauts et des bas, comme d’autres, elle avait toujours préféré la pratique à la théorie et avait du mal à rester assise sur une chaise pendant toute une semaine mais elle n’avait pas le choix que de faire autrement, afin d’atteindre ses objectifs. Am’ avait été habituée à vivre avec les animaux et elle ne trouvait rien ni personne de plus sincère qu’eux… Mis à part sa famille proche évidemment. Elle savait donc depuis qu’elle avait une douzaine d’années qu’elle voulait travailler auprès des animaux mais sans devoir faire trop d’années d’études, elle ne l’aurait pas supporté. Par conséquent elle se documenta pendant de nombreuses heures, journées et semaines pour en venir à la conclusion qu’elle souhaitait être maître-chien. Une voie totalement différente de celles qu’avaient suivi ses parents auparavant mais aussi bien différente de ce que son frère ainé voulait suivre lui aussi…. Quand à Charly, elle était encore trop jeune pour faire un choix professionnel, lorsqu’Amaranthe avait douze printemps elle n’en avait que sept. En plus d'avoir déjà trouvé son futur parcours professionnel, Amaranthe n'avait pas le temps de s'ennuyer; elle pratiquait deux sports à plein temps depuis son plus jeune age: la boxe thailandaise ainsi que l'équitation.

2010-2015
Au lycée à 15 ans elle rencontra son premier amour, Dylan qui était dans sa classe. Entre eux deux la connexion se fit ressentir quasiment immédiatement et il fut d’un immense soutient pour la jeune fille. Elle était éperdument amoureuse de lui et resta avec lui pendant cinq ans, jusqu’à ce que l’apocalypse zombie démarre et les sépare par la force des choses.
Lorsqu’elle fut diplômée d’un baccalauréat , elle entama juste à la suite des vacances son diplôme de maître chien, qui allait prendre quatres années de sa vie, mais malheureusement elle ne put exercer que ses deux premières années de cours qui se passèrent à merveille malgré tout.
L’apocalypse zombie vint à gâcher le parcours et la vie de la jeune femme que ce soit professionnellement ou personnellement parlant : elle avait tout perdu. Son futur job, l’amour de sa vie qui n’a pas eu le temps de se rendre compte des choses….
Juste avant la pandémie, Amaranthe avait décidé de prendre des vacances dans l'état de Washington: dans la ville d'Olympia qu'elle trouvait magnifique depuis quelle était toute jeune, elle avait passé pas mal de temps à regarder des documentaires sur les USA dans son enfance. Ces documentaires parlaient de la faune et de la flore qui se trouvait la bas. Etant en étude vétérinaire, elle trouvait que c'était un bonne idée d'aller les observer en direct, afin de faire ses propres notes sur ce qu'elle avait pu voir. C'était des vacances sans en être au final. Elle avait toujours l'esprit dans ses études.

Post-apocalypse

Rédigez ici la survie de votre personnage.
Octobre 2015 [OLYMPIA] -> Départ de la pandémie zombies
Amaranthe se trouvait dans un parc, avec Dylan son amour de jeunesse, ils faisaient un pique-nique le soir, tout en admirant le couché du soleil espérant tout deux profiter de ce moment pour se ressourcer , puis repartir sur une nouvelle journée de travail acharné, pour atteindre leurs objectifs communs. L'ambiance était glauque mais , ils étaient loin de s'imaginer ce qu'il se passait dans les environs.  
Des bruits de fonds au départ, qui étaient indescriptibles, jamais écoutés auparavant, qui semblaient se rapprocher. Plus ils se rapprochaient , plus les deux étudiants avaient l'impression de se retrouver dans un film d'horreur, ils en avaient la chair de poule.
De plus en plus inquiets, les tourtereaux se levèrent du banc sur lequel ils étaient affalés depuis plus d'une heure pour guetter les environs.  Au début, rien à l'horizon, enfin si, quelques silhouettes humaines dans le noir, rien d'anormal, tout le monde a le droit de se balader dans les rues d'Olympia sans devoir rendre de compte à qui que ce soit.
Quelques instants plus tard, les réverbères du parc, affichèrent les fameuse silhouettes , qui s'approchaient d'eux . Amaranthe était complètement perturbée par ce qu'elle venait de voir, croyant au début qu'il s'agissait d'une blague puisque l'on s'approchait de la fête d'halloween, mais , c'est lorsque les deux silhouettes s'attaquèrent à un chien errant , pour le dépecer, qu'elle prit conscience du réel danger qu'ils encouraient, tout en ayant du mal à y croire.


Janvier 2016 [OLYMPIA]->  Après quelques temps à être restée dans un restaurant confiné avec Dylan et ayant épuisé leurs vivres , les deux étudiants devaient sortir de leur nid douillet pour affronter cette nouvelle réalité complètement déconcertante afin de survivre. Il fallait trouver un nouveau lieu de vie pour eux . Ils commencèrent donc par regarder par les fenêtres du restaurants, fissurées par l'acharnement des rodeurs contre les carreaux pour leur faire la peau. Cette fois ci , aucun rodeur à l'horizon, pour une fois! s'en était même étrange car il y en avait eu une horde depuis quelques temps... Du monde encore humain autour qui les attiraient?
Amaranthe décida de prendre un des couteaux de bouchers , présents dans les tiroirs de la cuisine qu'elle avait fini par connaître par cœur.
Elle ouvra la porte, ce fut comme un instant de liberté pour elle, respirer de nouveau l'air du dehors, sentir l'air sur ses cheveux. Elle ferma les yeux , comme si la vie était telle qu'elle était auparavant , sans crainte.
Erreur... ce moment de naïveté , couta la vie à son amour, qui se fit mordre dans le cou par surprise. Le rodeur arrivant à l'arrière , et Am’ , étant la seule personne ayant pris un couteau, il ne pût se défendre et périt dans les minutes qui suivirent.
Amaranthe, désemparée et effrayée , planta son couteau dans le cou du rodeur, se qui ne le tuait pas malgré son acharnement à essayer de sauver son  partenaire qui baignait dans son propre sang.

Aout 2017 [OLYMPIA] -> Après plus d'un an à errer  seule, et à tenter de se remettre de la perte de l'une des personne qui comptait le plus au monde à ses yeux, Am’ avait fini par comprendre que si elle voulait survivre dans ce monde de fou, elle allait devoir accepter de tuer son prochain afin de s'en sortir. Tout ce qu'elle avait fait jusque la c'était de se faufiler discrètement lorsqu'il n'y avait qu'un rodeur ou deux dans les environs pour essayer de récupérer quelques vivres. Jusque la, elle n'avait encore rencontré personne , un coup à devenir fou en un an et demi. à cette époque de l'année, nous étions en plein cagnard, une température très difficile à supporter, surtout pour une personne pacifiste, très limitée en vivres et surtout en eau. La jeune femme n'avait plus que la peau sur les os. Elle essayait de survivre comme elle le pouvait avec une boite par ci par la quand elle avait de la chance. Elle ne voulait pas tuer son prochain... Enfin , son prochain, les êtres humanoïdes, défigurés par une espèce de virus improbable dont on n'avait jamais connu l'existence auparavant.

N'ayant plus rien à manger depuis deux jours et sachant que dans la pièce à côté de celle ou elle était , une réserve se tenait, accompagnée d'un rodeur qui pourrissait dedans depuis des mois. Mais cette fois ci, la jeune italienne était convaincue que pour survivre , elle devrait faire appel au meurtre. Sur elle, elle portait un petit couteau de cuisine qu'elle avait chapardé à quelques kilomètres de la. Elle le sorti, et s'approcha de la porte, qu'elle avait condamné grâce à une tringle à rideau, qu'elle avait coincé dans la poignée. Elle l'enleva délicatement, tout en ne sachant pas ou se trouvait le rodeur qui s'y trouvait. Elle appuya délicatement sur la poignée et pensant être discrète et avoir toutes ses chances, elle tomba nez à nez avec le rodeur qui se trouvait juste derrière la porte. Déstabilisée, elle se fit attraper par le rodeur, qui , la fit tomber à terre, l'empêchant de se servir du couteau qu'elle tenait en main puisqu'il fit un trajet jusqu'à l'autre bout de la pièce dû au choc occasionné par la chute. Am’ se mit à paniquer, puisqu'elle ne savait pas comment sauver sa propre vie. Elle gigotait dans tous les sens , espérant éloigner le rodeur pour mettre fin à ses souffrances. elle détourna le regard rapidement tout en se servant de ses mains pour repousser la créature, puis , elle vit à quelques centimètres de son visage la fameuse tringle à rideau dont elle s'était servie auparavant. A croire qu'elle allait encore lui sauver la vie pour ce coup. Elle réussit à attraper le morceau de bois et à mettre un grand coup sur le coté du crane du rodeur, qui, expulsa le cerveau de celui ci juste à coté. Ca y est après un bon quart d'heure à lutter, Amaranthe a sauvé sa vie et son butin. La fin justifie les moyens n'est-ce-pas ?

Juin 2018 [LAKEWOOD -> WESTERN STATES HOSPITAL] -> Il s'est passé un bon bout de temps depuis le premier meurtre de Am’, maintenant je peux vous dire qu'un certain nombre d'entre eux sont passés entre ses mains. C'est devenu une routine pour elle , comme la plupart des autres survivants à mon avis. Elle avait depuis ce temps, élaboré ses stratégies pour vivre dirons nous : correctement. Elle avait trouvé un abri plus ou moins sécurisé après des mois à vivre dans des endroits louches ou complètements insécurisés. Cette fois-ci elle avait trouvé refuge dans un ancien hôpital psychiatrique. Il n'y avait plus grand monde dedans, tous morts, enfin presque, et les rodeurs qui étaient encore en vies étaient ceux qui étaient attachés aux barreaux de leurs lits et quelques uns encore debout, ca restait particulièrement dangereux pour Amaranthe, et c'était difficile d'y passer des nuits tranquille quelques part, vu que la plupart des patients avaient été laisser pour morts dans l'hôpital au début de la pandémie: Il y avait un avantage, la plupart des patients étaient attachés à leurs lit dans l'étage ou Am’ s'était retrouvée. Par conséquent, la jeune femme avait du ménage à faire mais pas tant que ce qu'elle avait prévu à la base. L'endroit restait tout de même glauque, beaucoup d'objets étranges et un certain mal-être se faisait ressentir ici. Les bâtiments devaient avoir une sacrée histoire avant l'épidémie, mais je ne vous raconte pas pendant: c'était encore plus terrifiant qu'a la normal: des taches de sang partout à cause du nettoyage réalisé au préalable, des mains et des têtes de décharnés qui se jetaient contre les portes de leurs cellules, que l'on pouvaient voir, puisque ses portes disposaient d'un carreau, surement pour surveiller les patients. Elle avait une pièce , qu'elle considérait comme sa petite armurerie personnelle, avec quelques couteaux de cuisine, un petit revolver retrouvé à côté d'un corps sans vie durant son trajet pour arriver à l'hôpital et aussi un poing américain. Ce n'était pas grand chose comparé à ce que certains devaient avoir, mais pour elle c'était un bon début et puis, pour elle seule , elle n'avait pas besoin d'armes pour un régiment.

Juillet 2018 [LAKEWOOD -> WESTERN STATES HOSPITAL] -> Un mois après avoir pris logis dans l'hôpital psychiatrique, la jeune femme allait être déranger par un invité plus que déplaisant, un homme rustre, d'environ un mètre quatre-vingt et qui semblait avoir une cinquantaine d'année. La première chose qui marqua Am’ c'est les balafres qui étaient sur ses joues. Il n'avait pas l'air d'être la pour rigoler. Néanmoins , Am’ était prête à lui faire une petite place dans son cocon , enfin... Je crois qu'elle n'avait au final pas tellement le choix si elle ne voulait pas finir en descente de lit. Ca n'allait pas être un invité très dérangeant puisque l'inconnu ne souhaitait pas que lui et elle aient un contact même au sein du bâtiment. Comme deux voisins deux paliers qui se croisent , sans s'adresser la parole. Une semaine passa, les deux individus se croisaient du regard sans se toucher un mot, chacun pour soi. Puis une deuxième semaine passa et la jeune italienne avait de plus en plus l'impression d'être observée par l'individu. Honnêtement, je crois qu'il avait pitié d'elle avec son pauvre couteau de cuisine à essayer d'étriper rodeur après rodeur. N'empêche, elle avait déjà pu dresser un petit portrait personnalisé de l'homme: Biker, dur à cuire et détaché. Il se déplaçait énormément à l'aide de sa moto lors de ses expéditions. Amaranthe, un jour comme un autre, lui avait emmené quelques ressources qu'elle avait pillé dans les environs , gracieusement évidemment: elle espérait pouvoir décrocher quelques mots à l'étranger en vain. Finalement après quelques semaines, la voyant toujours avec son petit couteau, il vint à elle afin de lui enseigner l'art du tir au revolver! Oui... ce vieux grincheux allait enfin se décider à faire quelque chose pour autrui, elle était presque choquée. Durant plusieurs jours , chaque matin , elle devait être a huit heure tapante sur le toit de l'asile pour son petit cour particulier...Des heures à essuyer ses critiques... Quel privilège... Puis après ces jours pénibles, ils partirent chasser ensemble, à pieds, puisque la moto de Keenan n'était faite que pour une personne. Oui ... il avait fini par révéler son identité à Amaranthe... Par inadvertance évidemment, mais Keenan Clegan était un homme plein de ressources. les mois passèrent et ces deux la , malgré  leurs caractères totalement opposés , avaient fini par créer quelque chose de beaucoup plus sérieux entre eux. L'amitié était venue, puis l'amour. Afin de pouvoir se déplacer ensemble, Keenan avait récupéré un vieux van, qu'il avait décidé de retaper à l'asile psychiatrique pour l'occasion ainsi qu'une moto, qu'un jour il avait ramené à pieds, à côté de lui, pour Amaranthe, car elle s'intéressait à cela et il voulait le lui apprendre.

Décembre 2020 [LAKEWOOD -> WESTERN STATES HOSPITAL] -> Une longue idylle entre Keenan et Amaranthe perdurait, jusqu'a ce que , un jour d'expédition, les deux marginaux rencontrèrent sur leur chemin cinq homme, qui n'avaient pas l'air commode. Mais bon... Am’ connaissait bien Keenan depuis le temps, il n'était déjà pas très amical mais la , se faisant mettre plus bas que terre pour récupérer leurs ressources, ce ne fit qu'un tour dans la tête de Keenan, sanguin, il mit un poing dans le visage de l'homme le plus proche de Am’. Les quatre autres homme répliquèrent et capturèrent Keenan, qui essayait de se débattre , mais n'avait plus aucune chance de s'en sortir. Disant à Am' de fuir, elle vit un deuxième pistolet, n'étant pas à son conjoint. Elle avait déjà récupéré le revolver et la cartouchière de Keenan quelques mois avant pour son confort. Croyant qu'il était mort, et retrouvant l'asile complètement pillée , Amaranthe devait trouver une solution.

Septembre 2021 -> [LAKEWOOD-PRESBYTARIAN CHURCH]

Cela faisait maintenant neuf mois consécutifs ou Amaranthe n’avait eu aucune nouvelle de Keenan, c’était triste à dire mais il avait surement été tué par ce groupe de marginaux complètement jeté. La jeune rousse n’arrivait pas à s’en remettre mais elle devait continuer d’exister… Il était la seule attache qu’il lui restait comme elle ne savait pas ce que ses parents, son frère et ses sœurs étaient devenus… Mais comme pour beaucoup de survivants, ils ne leurs restaient pas grand monde… Terminé les grands repas de famille à Noel et les blagues douteuses de tonton… Elle avait pu apercevoir d’autres groupes s’approchant du lieu ou elle avait posé son petit nid douillet mais elle avait toujours fait plus ou moins en sorte de ne pas se faire repérer, encore traumatisée de ce qui s’était passé en décembre dernier. Elle n’avait d’ailleurs jamais osé retourner au Western States Hospital… Par peur d’y trouver le corps de Keenan ou tout simplement Keenan transformé en zombie. Elle n’était pourtant pas très loin de là, il fallait croire que ça la confortait un peu…. Elle devait être à une vingtaine de minutes de marche du lieu où elle avait passé plusieurs années avec son cher et tendre… Avait-elle espoir qu’il la cherchait encore qu’il était toujours là bel et bien en vie ? En tout cas durant ses neuf mois elle avait dû réapprendre la vie en solitaire, jusqu’à en devenir presque dingue mais son instinct de survie l’a poussé à voir ainsi…. Les rodeurs étaient déjà dangereux mais si ceux qui étaient encore survivants et pleinement conscients de leurs actes s’y mettaient aussi, plus rien ni personne n’était sur ici… Le presbytère ou se trouvait la jeune femme était vide, il y restait quelques cierges afin de s’éclairer la nuit si besoin et la structure était drôlement bien renforcée, c’était comme son château ici avec sa muraille, et gare à celui qui voudrait s’amuser à l’y déloger.

Aout 2022 -> [LAKEWOOD-PRESBYTARIAN CHURCH]
Amaranthe se trouvait toujours plus ou moins ici, au presbytère, elle y avait par ailleurs fait de nombreuses améliorations c’était une véritable forteresse et si elle ne le décidait personne n’en passerait la porte. Elle avait la mort dans l’âme et pensait fortement que Keenan ne reviendrait plus jamais car il était mort ou qu’elle n’était qu’une conquête de passage et qu’il avait refait sa vie depuis le temps. Mais la jeune femme commençait à se poser des questions ou plutôt à s’inquiéter… à quelques centaine de mètres de l’église ou elle se trouvait il y avait du mouvement… Du mouvement humain et discret… Pas celui d’un rodeur perdu dans la nature… Cela faisait plusieurs semaines qu’elle voyait les installations qu’avait réalisé cette personne qu’elle n’avait encore jamais pu voir… Il était doué en constructions il n’avait pas l’air perdu, comme s’il avait fait cela durant toute sa vie… Un survivaliste… Mais la jeune femme ne pouvait rester discrètement dans son coin cette fois ci puisqu’un jour lorsqu’il ferait plus frais il ou elle pourrait choisir de se diriger vers le presbytère et de troubler le petit confort et le garde-manger de notre maitre-chien… Elle devait s’assurer que cette personne n’était pas dangereuse sinon elle n’hésiterait surement pas à lui trancher la gorge. Le vingt-trois aout elle était décidée, il était l’heure et le jour de se rendre dans ce parc cet d’en apprendre plus sur l’inconnu qui y vivait comme deux nouveaux voisins… A l’exception près que lorsque l’on accueille un nouveau voisin de quartier, en temps normal, on n’apporte pas un pistolet sur soi… ça fait un peu rustre comme comportement n’est-ce-pas ? Elle marcha discrètement et se glissa d’arbre en arbre pour ne pas se faire repérer quoi que tous les survivants eussent développé comme un sixième sens et qu’elle pouvait se faire mettre le grappin dessus à n’importe quel moment. Il y avait d’installé un fil accroché après deux arbres avec des boites de conserves afin de pouvoir prévenir la personne ou plutôt le groupe de personnes des rodeurs. Et de nombreuses installations plus réfléchies les unes que les autres. Elle avançait discrètement sans apercevoir personne… C’était étrange, elle savait très bien qu’ils ne devaient pas être loin…  Mais rien de repérable…  Elle avançait petit à petit jusqu’à apercevoir à une vingtaine de mètres de la quelque chose d’inhabituel… une espèce de talus avec de nombreuses branches et ronces qui jonchaient le sol…. Elle n’avait vu ça nul part ailleurs dans le parc qui paraissait quand même toujours entretenu… Il y avait anguille sous roche. Elle sorti de sa ceinture son pistolet, celui que Keenan lui avait légué quasiment deux années auparavant et s’approcha à pas de fourmis et regarda dans le trou ou elle ne repéra qu’un sac de couchage… Dommage pour elle, elle n'eut pas eu le temps d’apprécier le campement de fortune qu’avait fait le survivant … Elle était repérée… Depuis le début elle se faisait observée dans un arbre à distance…. Elle entendit une voix… Celle de quelqu’un qu’elle semblait connaître… Elle se retourna tout d’un coup en direction du bruit mais par méfiance pointa son arme sur l’endroit en question… Elle n’avait pas encore levé la tête… De qui pouvait-il s’agir ? Elle l’entendu lui dire :
« C’est dangereux ici tu sais… lève la tête plus haut»
Elle exécuta donc ce que l’homme lui conseilla et reconnu tout en haut Keenan, perché comme un ouistiti… Elle était ravie de le revoir mais ne savait pas du tout comment réagir après tout il aurait pu la retrouver avant… Tout ce temps de perdu…
« Espèce de salaud tu ne repointes le bout de ton nez que maintenant ! »
Keenan répondit
« Tu peux parler je t’ai attendu pendant des mois à l’hôpital que j’en ai même arrêté de compter, au final je vois que tu a préféré commencer une carrière chez les bonnes-sœurs… Sinon serait-il possible que tu baisses mon flingue de mon faciès je te prie »
Dit-il avec le sourire
Elle rangea son pistolet, apaisée. Keenan ne semblait pas approuver d’être menacé sa propre arme… C’était logique vu le caractère du type.

« Je ne vais quand même pas pointer ta propre arme sur ton visage »



Survie

Depuis qu’elle a retrouvé Keenan , Amaranthe est plus mobile, même si leur fief reste le parc et le presbytère ou ils ont leur garde-manger et leurs habitudes, néanmoins le duo commence à songer de plus en plus à se déplacer dans une autre ville … Malgré le fait qu’ils laissent des traces sur leur passage ils ont besoin de pouvoir acquérir de nouvelles ressources. Leur champ d’action et de plus en plus large, entre deux combats avec les zombies, comme beaucoup de travelers ils sont en perpétuelle recherche de confort et de nourriture. Le duo est encore plus solide et amoureux que jamais.

time to meet the devil

• Pseudo (sur internet) : ÉCRIRE ICI
• Âge irl : 22 ans
• Présence : plusieurs fois par semaine
• Personnage : Inventé [ X] / scénario/prédef [ ]
• Comment avez-vous découvert le forum ? il s'agit d'un come-back je suis déjà venue par le passé
• Qu'est-ce qui vous a convaincu de vous inscrire ? L'envie de revenir sur le forum maintenant que ma vie est plus posée
• Voulez-vous un parrain pour vous aider sur le forum Oui [X ] / Non []
• Crédits (avatar et gifs) ÉCRIRE ICI

• Code du règlement ok Val

fiche (c) langouste.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amaranthe Salvalori

Mer 30 Nov 2022 - 16:18

Coucou Ama', bienvenue sur le fofo ! :smile35:

Bon courage pour le reste de ta fiche (même si elle a l'air déjà bien avancée Razz) et n'hésite pas si tu as des questions ! :smile34:



bienvenue sur le forum !


Te voilà fraîchement inscrit(e) sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un membre du staff sur demande.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire !  Si tu choisis d'intégrer le groupe des Travelers, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si tu comptes jouer un Remnants et que ton personnage est intégré au camp avant juillet 2019 dans son histoire, il se peut que celui-ci ait été vacciné contre le virus qui transforme en rôdeur. Pour savoir si c'est le cas, rendez-vous ici.

6 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

7 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.



Bonne rédaction !
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amaranthe Salvalori

Mer 30 Nov 2022 - 16:24

Bienvenue !!!





What a lovely day.
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Junk Town | Bras droit
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amaranthe Salvalori

Mer 30 Nov 2022 - 16:29

Bienvenuuuuue Amaranthe ! :smile7:


Let your chaos explodes

Quinn R. Marsh
Quinn R. Marsh
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amaranthe Salvalori

Mer 30 Nov 2022 - 17:32

Welcome Amaranthe, quel joli prénom ! :smile2:

Courage pour la fameuse fiche ! :smile17:
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amaranthe Salvalori

Mer 30 Nov 2022 - 17:42

Rebienvenue Amaranthe, bonne rédac' Wink



Wandering and surviving
in this monstruous world by myself

Rebekah Ben Ami
Rebekah Ben Ami
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amaranthe Salvalori

Mer 30 Nov 2022 - 18:14

Bon retour Amaranthe, bon courage pour ta fiche !
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amaranthe Salvalori

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum