The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-31%
Le deal à ne pas rater :
JBL Flip Essential – Enceinte Bluetooth portable robuste
68.99 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
- I'll Just... Wait Here, Then. -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'll Just... Wait Here, Then.   I'll Just... Wait Here, Then. - Page 2 EmptyLun 28 Nov 2016 - 16:15
De l'eau. L'autre gars, Ian, avait sur lui, de l'eau. L'essence même de la survie. Le nouvel or, s'il on peut dire. Il n'y a pas si longtemps que ça, le pouvoir appartenait à ceux qui avaient l'argent. A présent, pour avoir quoi que ce soit, il fallait déjà manger et boire. Et comme la population pillait tout ce qu'elle pouvait trouver, c'était devenu des denrées rarissimes. Et d'ailleurs, pour bien lui montrer que la bouteille ne contenait que de l'eau, le Ian avait bu dedans avant de lui tendre. Histoire d'instaurer un climat de confiance entre les deux hommes. Pourquoi faisait-il cela ? A vrai dire, il ne voyait qu'une seule chose : Ce gaillard semblait assez empoté, et beaucoup trop gentil pour s'en sortir tout seul. Il devait faire certainement parti d'un groupe, avec des gaillards plus costauds, et sa survie ne dépendait qu'eux. A présent, il était seul, et n'avait aucun autre moyen d'arriver à survivre sans l'aide d'une autre personne. Par la suite, il s'était certainement dis que Liam devait très bien faire l'affaire. Ce qu'il ne savait pas, c'est que la survie de Liam était, elle aussi, dépendante des autres. Il n'était clairement pas quelqu'un d'empoté, mais il n'avait pas assez de violence pour pouvoir réussir à s'en sortir, préférant éviter les bastons au maximum. Et ça, ça allait lui porter préjudice un jour ou l'autre.

▬ Aaaah ! Merci, ça fais un bien fou ! avouait-il avec une voix plus chaude, moins caverneuse.

Par ailleurs, Liam allait pas tarder à se bouffer les doigts jusqu'à l'os. Sa décision, aussi défensive que possible, allait les conduire dans une belle merde. Ouais. Parce que pendant que le gaillard expliquait qu'il était urgentiste - ce qui était appréciable comme fonction à cette époque précise - Liam n'avait d'yeux que pour le camion qui leur barrait la route quelques mètres plus loin. Et avec une horde d'éclopés, ils n'allaient pas pouvoir rebrousser chemin. Surtout qu'en face, il y avait quelques hominidés, moins nombreux certes, mais tout aussi présents. Et là, ça sentait le roussi pour l'un comme pour l'autre.

▬ Merci pour l'analyse Sherlock !

Fit-il en rigolant. Même dans cette merde noire, il n'arrivait pas à rester sérieux. Pas une seule seconde. Et si c'était terminé aujourd'hui, alors, il se devait de l'accepter. De toute façon, il n'y avait pas d'autre échappatoire. Enfin, si. Il y avait des bâtiments, et ils pouvaient aussi très bien ramper sous le camion pour passer derrière. Mais si derrière, il y avait une horde, alors c'était terminé. Et comme ils ne pouvaient pas voir ce qu'il y avait derrière leur obstacle opaque au possible, ils étaient tout les deux, baisés. Et encore, le mot était faible pour décrire dans quelle merde ils étaient. La prise de décision rapide n'allait pas arranger leurs cas. Ils pouvaient toujours essayer de rentrer dans ce camion pour le dégager, et écraser les autochtones, c'était un moyen comme un autre. Mais s'il n'y avait pas les clés sur le contact, et comme Liam ne savait pas faire les fils, ils l'auraient dans le cul, attendant que la horde fasse basculer le camion, signant leur arrêt de mort très rapidement.

▬ On a pas d'autres alternatives, Ian. Soit on rampe sous le camion, et c'est au petit bonheur la chance. Soit on rentre dans ce bâtiment !

Disait-il en pointant du doigt la porte d'entrée de ce qui semblait être un restaurant. A vue d’œil, il n'y avait personne à l'intérieur. Mais la horde n'était pas très loin, juste derrière Liam à quelques mètres.

▬ Tu peux commencer à choisir un Dieu, n'importe lequel. A présent, maintenant que c'est fait, prie pour lui.

Annonçait-il en balayant la porte du restaurant avec un grand coup de pied. A présent, ils allaient devoir, dans l'ordre, bloquer l'entrée principale, se trouver une cachette sécurisée, et attendre de trouver mieux. C'était une alternative qui n'allait, peut être, pas passer. Au final, Liam s'était dis qu'il avait fait un mauvais choix en n'écoutant pas l'autre gaillard. Et à présent, il était trop tard pour faire machine arrière, avec une horde au cul. Bravo.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'll Just... Wait Here, Then.   I'll Just... Wait Here, Then. - Page 2 EmptyLun 28 Nov 2016 - 18:15
Son cerveau était en train de tourner dans tous les sens, il se rendait bien compte qu’il n’aurait pas dû accepter de sortir quand son père lui avait demandé de sortir avec lui, enfin, il n’allait pas pleurer, il était trop tard pour ça. Il était maintenant pris en étau entre un camion qui barrait la route et de l’autre côté une horde de malades que le fameux Liam était censé entrainer ailleurs. Pourquoi est-ce qu’il ne l’avait pas écouté quand il lui avait proposé une direction ? Il avait dû jouer à l’homme le plus intelligent des deux et résultat tout c’était très mal passé. Ian ne lui en tenait pas vraiment rigueur pour autant étant donné qu’il n’était ni le roi de la survie ni l’homme de la situation.

- Le bâtiment me parait une option plus généreuse.

Il n’avait pas pensé à l’option de passer sous le camion, mais il sentait que ce n’était pas du tout une bonne idée. Il ne savait pas ce qui pourrait se cacher derrière et si ça se trouve les rodeurs trouveraient un moyen de les rattraper. Il n’avait aucune idée concernant l’intelligence des malades, mais il savait qu’ils n’avaient pas l’intention de lâcher la nourriture qu’ils avaient sous le nez, c’est-à-dire eux deux. Il suivait sans vraiment faire d’histoire Liam qui se dirigeait vers la porte du bâtiment qu’il avait désigné. Visiblement, il s’agissait d’un vieux restaurant. Il espérait ne pas croiser plus de malades à l’intérieur que dehors, mais ce serait sans doute difficilement possible. Ian leva les sourcils et ouvrit les yeux ronds alors que son acolyte lui dit de choisir un Dieu et de prier pour lui. Il n’avait jamais été croyant et ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait commencer.

- Je suis désolé, je ne crois pas en Dieu. C’est quelques choses d’irrationnelles, la religion est une invention de l’être humain pour se donner un but dans la vie.

Pour lui la religion n’était qu’un ramassis de connerie toute plus grande les unes que les autres fait simplement pour que l’homme ne désespérer pas. Il pourra toujours dire que c’est la faute de Dieu lorsqu’il n’aura pas envie que ce soit la sienne, c’est une façon comme une autre de ce défilé et il n’était pas du tout du genre à dénoncer quelqu’un d’autre pour les erreurs qu’il avait faites lui-même. L’être humain est assez complexe comme ça, il n’était pas question d’en rajouter une couche, avec des préceptes débiles dicté par une religion qu’il l’est tout autant. Il entra rapidement dans le bâtiment et sans vraiment réfléchir il se dirigea vers la table la plus proche pour la pousser vers la porte.

- Il faut qu’on condamne la porte donne-moi un coup de main. On verra plus tard s’il y a des malades dedans, pour l’instant le plus grand danger vient de dehors et il ne faudrait pas qu’il rentre.

Ian donnait tout pour pousser la porte et il espérait que Liam l’aide, ils avaient un peu de temps devant eux avant que les rôdeurs n’arrivent à la porte. Il faudrait sans doute trouver un moyen de se retourner, mais c’était secondaire, il fallait déjà se mettre en sécurité d’abord. L’urgentiste n’avait pas encore remarqué un rôdeur au sol ce dernier lui attrapa la jambe et le fis trébuchait. Une fois de plus il s’écroula comme si c’était une seconde nature chez lui et qu’il n’était pas capable de tenir sur ses jambes. Il n’eut pas le temps d’avoir peur ou de trembler que sa main se saisit de son couteau à sa ceinture pour la planter dans la tête du malade qui avait la bouche grande ouverte prête à lui croquer la jambe. Il se redressa tant bien que mal plein de sueur froide. Il n’avait pas vu sa vie défiler devant les yeux, mais c’était moins une.

- Je te conseille de faire attention où tu mets les pieds, on avance en terrain miné.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'll Just... Wait Here, Then.   I'll Just... Wait Here, Then. - Page 2 EmptyMer 14 Déc 2016 - 19:53
Fatalement, ils s'étaient tout deux lancés corps et âme dans la bâtisse. Advienne que pourra. Par la même occasion, Liam inspectait une dernière fois les alentours avant de se jeter dans la gueule du loup. Ce fichu camion avait presque été la première planche de leurs cercueils respectifs. Néanmoins, par pur coup de chance, il fallu que l'endroit possède une "sortie de secours". Ceci étant, à force de prendre des décisions hasardeuses, il y a bien un jour où la chance ne va pas pointer le bout de son nez. Et ce jour là, Liam sera contraint à devoir échafauder des plans, réfléchir un minimum à toutes les alternatives, même si son truc c'est plutôt l'exploration et la découverte. Au diable les cartes, les plans et la logique. Il ne jurait, pour le moment, que par la chance. Par la suite, il eu droit à un couplet tout à fait digne d'un homme de science. Disons que pour eux, la religion n'est pas quelque chose de concret et démontrable. Par ces faits, ils n'y croient tout simplement pas. Pour Liam, c'était différent. Il s'en fichait comme de son dernier slip de bain. Il n'était pas croyant, car il n'avait jamais pris le temps de s'y intéresser. Lire des livres sacrés, et aller à l'église le dimanche ne faisaient pas parti de ses habitudes de l'époque. Et ce n'est pas aujourd'hui dans un monde dévasté qu'il allait commencer à y croire. Les dieux de Liam se nommaient Hendrix, Clapton, Lee.

A deux, ils tentaient de boucher les sorties. Ce qui semblait être une bonne idée sur papier, puisque ça permettait de ralentir et empêcher les hominidés de pouvoir rentrer ici, sur leur terre sacrée. Ceci étant, pour les plus sceptiques, cela pouvait également les ralentir et freiner leurs départs, si quelque chose se produisait. Imaginez si des gars armés, des pillards, venaient par une quelconque porte, imaginez si c'était leurs cachettes. Ils se seraient enfermés dans une antre où ils ne pouvaient pas sortir. Et nul doute que Liam et Ian, même armés, puissent faire le poids. On parle d'un pacifiste et d'un médecin qui semble beaucoup trop sympathique pour survivre tout seul dans ce genre de contexte.

Par la suite, avant même que Liam puisse faire quoi que ce soit, Ian avait maîtrisé - maîtrisé est un grand mot - une sale gueule qui était allongée au sol. C'est vrai que dans le feu de l'action, allez savoir lequel était vraiment mort. Le plancher était jonché de cadavres. Et certainement que quelques-uns leurs réserves des surprises. Néanmoins, c'était à leur avantage. Liam tendit sa main pour relever le médecin urgentiste, et il eut une idée.

▬ J'ai un remède contre les mines !

Il prit sa guitare et grattait fort. Certes, ça allait attirer du monde sur eux. Et c'était le but visé. Ceux qui n'étaient pas réellement mort allaient se lever, c'était une évidence, ils étaient très sensible aux bruits.

▬ Prépare-toi, je crois qu'on a de la visite !

Il déposait sa guitare sur une table, ou du moins ce qu'il restait d'une table. Et il dégainait son couteau militaire d'un holster de cuisse. Par la suite, une cigarette vint joindre sa bouche, et il l'allumait allègrement. La cigarette du condamné. Peut être sa dernière si ça se passe mal. C'était plus qu'un vice. C'était un principe. Toujours allumer une cigarette au cas où il allait trépasser.

▬ Au fait, t'a une femme et des enfants toi ? Parce que tu risque de plus les revoir si ça chauffe. Moi c'est pas mon cas. Alors si tu veux te tirer pour eux, fais-le tout de suite. Ils ne te laisseront pas une seconde chance ceux là !

Fit il en pointant les trois éclopés qui arrivaient, râlant à l'unisson, marchant et s'approchant dangereusement du duo. Il y avait bien une sortie, Ian pouvait monter les escaliers et voir si depuis l'étage, il pouvait se barrer. Liam de son côté n'était pas tellement doué pour le combat. Mais il allait bien devoir faire quelque chose pour pas crever aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'll Just... Wait Here, Then.   I'll Just... Wait Here, Then. - Page 2 EmptyMer 14 Déc 2016 - 21:41
Le sol et l’urgentiste étaient une grande histoire d’amour, il tombait assez fréquemment, sans doute parce qu’il avait les pieds un peu trop plats. Il le savait parfaitement, mais n’avait jamais pris la peine de voir un podologue, car ça ne lui avait jamais vraiment causé de problème jusqu’à maintenant. Il fallait croire qu’une apocalypse zombie changeait les choses, il n’avait cependant pas les connaissances ni les outils pour pouvoir se concocter des semelles et régler son problème de morphologie défaillante. Il attrapa la main que Liam lui tendait pour se redresser plus rapidement, il n’allait pas cracher sur l’aide qu’on lui apportait. Parce que c’était malpoli et surtout parce qu’elle était bienvenue.

- Merci…

Il avait dit ça dans un souffle, il avait l’impression d’être une enclume pour Liam qui essayait tant bien que mal de les sortir de l’eau alors que lui de son côté faisait tout pour empirer la situation. Du moins c’était son ressenti. Il gardait son visage fermer et avait toujours sa lame dans la main. Elle venait de lui sauver la vie et serait sans doute encore utile si d’autres malades se comptaient parmi les cadavres qui jonchaient le sol. Il marqua une pause lorsque d’un air sérieux Liam parler d’un remède, Ian ne comprenait pas vraiment ou il voulait en venir, mais avec l’étrange sensation que le résultat ne lui plairait que moyennement. Il regarda autour de lui avec un peu d’amertume et fini par entendre un riff de la part de Liam. Les malades avaient toujours été attirés par le bruit, il avait fini par le comprendre et le son que la guitare venait de produire leur permettraient de savoir qui était encore plus ou moins vivant, c’était une certitude.

- Au moins c’est efficace, je n’aurais jamais pensé à faire un truc comme ça…

Ian remarquait devant lui que les malades commençaient à se réveiller et se redresser alors que Liam posait sa guitare pour se libérer les mains. Il faisait en sorte de se tenir droit, les jambes écartées, le bras en avant pour pouvoir parer à toute éventualité. Ils étaient en train d’avancer de leurs pas lents en leurs directions. Ian respirait un peu plus calmement, contenant au fond de lui toute cette peur, laissant alors place à l’homme d’action qu’il pouvait être quand son cerveau se débranchait par moment, il avait besoin de son Mister Hyde. C’était le moment ou jamais de sortir et de paraitre héroïque. Sa "transformation" si on peut appeler ça comme ça, fut stoppée net alors que l’homme lui demandait s’il avait une femme et des enfants, presque instinctivement, il regardait sa main gauche. Il n’avait malheureusement pas d’alliance, il n’avait jamais essayé de se marier ce qui n’était pas vraiment un regret, il avait bien Thalia dans sa vie, mais est-ce qu’il pouvait considérer comme étant sa femme ? Pas vraiment.

- C’est compliqué… On peut dire que j’ai de la famille, mais il est hors de question que je te laisse tomber.

Compliqué, c’était sans doute le terme approprié pour parler de sa relation avec son fils qui se donner un certain malin à le mener en bateau. Il souriait doucement en y pensant d’ailleurs, il n’était pas question de mourir ici, il avait bien l’intention de revoir chacun des membres de sa famille, mais il n’était pas non plus question de laisser Liam derrière lui. Ils étaient arrivés ensemble dans cette galère et il repartirait ensemble également.

- On affrontera ça ensemble et on s’en sortira. Tant que ceux de dehors n’arrivent pas à rentrer, ça devrait bien se passer.

Il n’y avait pas de raison qu’ils arrivent à rentrer, c’était ce que l’urgentiste se répétait en boucle dans l’espoir que cela devienne une vérité. Il inspira un grand coup et fit un pas en avant pour aller s’occuper du malade qui était légèrement à l’écart vis-à-vis des autres. Ian n’était pas quelqu’un de violent, mais il n’avait pas peur du sang ni même de se salir, il avait fini par comprendre que les malades ne pouvaient être soigné et que même si ça l’emmerder un peu de devoir mettre un terme à leurs vies, il n’avait pas le choix pour autant.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I'll Just... Wait Here, Then.   I'll Just... Wait Here, Then. - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- I'll Just... Wait Here, Then. -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: