The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-36%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL 5167 – La Maison Transportable
33.93 € 52.93 €
Voir le deal

Partagez
- Crosses. -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3396
Age IRL : 27
MessageSujet: Crosses.   Crosses. EmptyDim 3 Juil 2016 - 13:37
Ils avaient besoin de provisions, et avaient décidé de se séparer pour couvrir plus de terrain en moins de temps. Ils avaient quatre heures à tirer pour essayer de ramener de quoi manger pour quelques jours. L'objectif était atteignable, s'ils redoublaient d'imagination. De ce fait, Reese avait laissé Kerwan et Jon en arrière, se rendant vers le portail le plus proche pour aller s'y planquer. Ils avaient quitté leurs planques quelques temps avant, et le retour sur les routes restaient toujours un peu compliqué. De fait, Reese avait de plus en plus de mal à s'arrêter pour de vrai, et elle se rendait compte qu'il en était de même pour Jon. Pour l'agent immobilier, c'était différent. Être avec des gens, il n'en avait, semble-t-il, pas l'habitude. C'était plutôt ça qui le gênait souvent, même si la compagnie lui faisait paradoxalement du bien.

Ça faisait bien une heure que son exploration avait commencé, et Reese enjamba dans l'autre sens une barrière. Elle avait exploré la maison qu'elle protégeait de fond en comble, sans trouver grand chose d'intéressant. Sautant sur le bitume, la petite brune manqua le trottoir et vit sa cheville se tordre. La douleur la piqua à vif, elle retint avec peine un cri et une insulte alors qu'elle tentait de se remettre sur ses jambes. Bordel, c'était bien sa veine, ça... Surtout qu'un grognement attira tout de suite son attention, lorsqu'elle se retourna. Un rôdeur ! Et il avait assisté au spectacle, sautant sur l'occasion probablement pour venir lui demander un autographe...

Merde ! Jura-t-elle en faisant un premier pas difficile en sentant la douleur lui remonter jusque dans le genou. PUTAIN DE MERDE, ça casse les couilles !

Le truc, c'était que maintenant, elle allait aussi vite que le rôdeur derrière elle, et pour le semer, ça allait être formidablement chiant. Attrapant son poignard, elle hésita à se retourner pour lui planter dans le crâne, mais vu l'état de sa cheville, et le fait qu'elle se mettait maintenant à sautiller à cloche pied, elle ne se voyait pas jouer les guerrières. Des larmes de frustration lui montèrent aux yeux, c'était bien sa veine ! Y'avait toujours, TOUJOURS, un truc qui allait de travers ces derniers temps, c'était pas possible d'avoir autant la poisse ! Et quand elle se payait par miracle cinq... Bon, soyons sympa avec Kerwan - quinze minutes de bon temps, fallait qu'ensuite les choses dégénèrent comme pas possible, forcément. La loi de Murphy lui collait au cul, c'était pas possible...
Bon, là, une avenue. Elle pouvait peut-être trouver à se planquer si elle arrivait à le semer un peu, nan ? Fallait y croire !

Woah ! La surprise fut grande ! Elle bascula en arrière, se rétamant à nouveau en voyant les deux chevaux montés par un homme et... Et un autre qu'elle ne réussit pas à voir. Des chevaux putain ! Devant elle ! Mais c'était quoi ce monde bordel ! Et surtout, un canon ! Pas morte ! Fit-elle en essayant de lever les mains sans y parvenir, rattrapant son poignard  de justesse en jetant un coup d'oeil derrière. Je suis pas morte ! Reprit-elle à la suite en roulant sur le côté.

Elle eut à peine le temps d'éviter le mort qui lui tomba justement dessus à son tour. Elle envoya son pied plus très valide droit dans la tête du macchabées en vie, pour le virer de là, et elle recula comme elle le put en se rendant vers les chevaux, un peu par réflexe.

Lui par contre, il l'est, hein ! SI JE VOUS DERANGE PAS BIEN SUR ! Rajouta-t-elle en jetant un regard assassin au premier monteur qu'elle croisa des yeux.

Il voyait pas qu'elle galérait comme jamais ? Encore qu'elle avait de la chance, le rôdeur savait plus vraiment où donner de la tête maintenant que y'avait de gros bestiaux juste à côté, et donc autant de chair à se mettre sous la dent.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
membre du conseil | The Haven
Modératrice
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 511
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Crosses.   Crosses. EmptyMer 13 Juil 2016 - 19:53

Redmond était bien loin à présent. Isaac et Joachim avaient fini par quitter cette petite ferme, là où ils avaient passé plusieurs semaines. Le père de famille avait mis du temps à se décider avant de partir. La mort de Nora avait été éprouvante et ça n’avait fait que retarder leur départ. Malheureusement, il avait dû se résigner à laisser le corps de Nora derrière lui. Il avait enterré sa fille, là-bas, à côté de la ferme. C’était lui qui l’avait tuée. C’était lui qui n’avait pas été là pour la protéger lorsqu’elle s’était faite mordre par l’une de ces créatures. C’était de sa faute. Et il ne s’en remettrait probablement jamais. S’ils étaient partis, c’était seulement pour Joachim. Rejoindre Seattle, tenter de retrouver sa mère, cela avait été sa nouvelle priorité.

Ils avaient donc mis plusieurs jours pour rejoindre Seattle. Cela n’avait pas été simple une fois arrivés en ville. Il avait fallu trouvé un endroit sûr pour eux et les chevaux. Une vraie galère. Puis, ils s’étaient rendus jusqu’à l’ancienne résidence d’Anna, son ex-femme. Mais ils n’y avaient rien trouvé, à part quelques photos et affaires, qu’Isaac n’avait pu s’empêcher de récupérer. Il avait dû calmer l’inquiétude de Joachim, qui s’était mis à lui poser de nombreuses questions. Où était sa mère ? Etait-elle morte comme Nora ? La reverrait-il un jour ? Isaac avait eu beaucoup de peine à lui expliquer, que oui, sa mère était peut-être morte… Mais que si ce n’était pas le cas, il ferait tout pour la retrouver. Il avait encore une fois fait une promesse. Une promesse qu’il ne tiendrait pas, encore. Comme celle qu’il avait fait à son ex-femme, de protéger leurs enfants. Mais Nora… Il avait perdu Nora.

Ils avaient cherché, encore et encore. Mais ils avaient fini par se rendre à l’évidence, Anna n’était plus là. Et rester en ville était dangereux pour eux. A plusieurs reprises, ils s’étaient retrouvés face à des groupes importants de morts, affolant bien trop leurs montures. Alors, ils étaient descendus plus au sud, espérant être plus au calme.

Arrivés quelque part entre Renton et Kent, ils avaient finalement trouvé refuge dans une maison, un peu isolée avec un jardin clos et fermé par un portail. C’était l’idéal avec leurs chevaux. Deux nuits passées là, deux nuits plutôt reposantes après plusieurs jours à vagabonder. Alors lorsque Joachim s’était réveillé ce matin-là, ils avaient pu prendre le temps discuter un peu autour d’un petit déjeuner léger. Puis ils étaient allés préparer les chevaux, derrière la maison. Personne ne pouvait les voir depuis la rue, et généralement, les équidés restaient relativement calmes malgré la présence des macchabés dans les environs…

Pourtant, quelque chose attira l’attention du jeune garçon alors qu’il terminait de sangler Anoki. Il releva la tête vers son père, les yeux grands ouverts « Papa ! J’ai entendu quelque chose dans la rue. On aurait dit une voix… » - « Oui, j’ai entendu aussi… Monte à cheval, on va aller jeter un œil… » L’homme termina d’attacher les sacs à l’arrière de sa selle… S’ils devaient partir précipitamment, au moins, tout serait là… S’installant sur le dos de sa jument, Isaac ouvrit le portail et laissa son fils passer, avant de le refermer… Puis, ils se dirigèrent en direction de là où ils avaient cru entendre du bruit. Arrivant sur une avenue, un peu plus loin, Isaac se mit à chercher un indice, un détail qui leur confirmerait la présence d’un être humain dans les parages. Il finit par apercevoir une femme, visiblement en mauvaise posture face à l’une de ses choses. Isaac demanda alors à Joachim d’accélérer l’allure et ils arrivèrent au trot près de la jeune femme, qui sembla très surprise de les voir arriver. « Ooooh ! » Isaac demanda à sa monture de s’arrêter alors que la jeune femme cria plusieurs fois, répétant qu’elle n’était pas morte. L’homme posa alors son regard sur elle, et brusquement son cœur sembla manquer un battement. L’espace d’un instant, il avait cru voir Anna, avec quelques années de moins… Son esprit semblait encore lui jouer des tours… Combien de temps avait-il cru entendre la voix d’Anna après sa mort à la ferme ?

Mais les nouveaux hurlements de la brune le firent rapidement revenir à la réalité. Il descendit alors rapidement de sa jument, laissant le soin à Joachim d’agripper ses rênes, pour ne pas qu’elle s’éloigne. Puis, il s’avança vers la silhouette chancelante, laquelle il frappa avec la lame de son couteau en pleine tête. Le corps tomba sur le sol et il reporta son attention vers la jeune femme… « Ça va ? Vous n’avez rien ? »







Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3396
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Crosses.   Crosses. EmptyJeu 14 Juil 2016 - 0:19
ENFIN ! L'homme s'était décidé à réagir. Reese était presque dans les jambes des chevaux quand l'adulte descendit du sien pour venir se charger du mort qui avait très envie de se charger d'elle. La lame de l'homme vint se planter dans le crâne décharné du zombie, et la petite brune poussa un long soupir de soulagement en voyant le corps s'écraser au sol. Au moins, elle n'avait plus de problème là sur les bras, c'était déjà quelque chose. Aussi, quand l'inconnu se retourna vers elle pour savoir si elle n'avait rien. Elle n'allait pas se mettre à râler en lui disant « bah vous y prendre un peu plus tôt, ça m'aurait évité des sueurs froides hein, ç'aurait été sympa »... Il lui avait déjà sauvé la vie, elle n'allait pas non plus s'en faire un ennemi tout de suite, même si elle avait la langue bien pendue en la matière.

Rester cool. Sympa. Amicale. Ne pas râler. Ne pas râler. Ne pas faire sa Reese donc.

Ça va, ça va...

Son ton n'était pas des plus convaincants, mais c'était mieux que rien. Elle essuya ses mains pour en retirer les graviers sur lesquels elle s'était posée. Le bitume avait marqué sa paume. La brune baissa les yeux, rangeant son poignard dans son étui avant de tenter de se redresser. Elle ne savait clairement pas comment faire pour se remettre debout, le souvenir de sa cheville douloureuse se rappelant impérativement à elle. Mais elle n'allait pas demander de l'aide, pas encore. Pas question. Elle était adulte et responsable, vaccinée de surcroît. Elle n'avait eu qu'un moment de faiblesse, et sa fierté se rappelait à elle désormais.

Merci pour ç-AH !

Elle ravala avec peine une insulte bien sentie, alors qu'elle venait à peine de poser son pied souffrant sur le sol. La brune se rattrapa au cheval le plus proche en essayant de ne pas trop le brusquer. Elle ne devait pas être vulgaire, parce qu'il y avait un enfant ici. Elle le vit clairement, haut comme trois pommes, sur son bestiau, en train de se demander ce que pouvait bien être ce spécimen d'être humain. Elle se remémora même les yeux surpris de l'homme en la voyant, se disant qu'ils n'avaient probablement d'autres survivants depuis un moment, et que c'était probablement compréhensible par les temps qui courraient. Malheureusement, ils n'étaient pas tombés sur l'exemple à suivre.

Un soupir de frustration lui échappa. Elle tenta de retrouver son calme en posant doucement son pied sur le sol. Ça allait pas être simple de rentrer dans cet état. Son refuge n'était pas à côté, mais elle devait le faire, pas le choix. Rester dehors serait pire, et elle n'avait aucune envie de compter sur des inconnus pour se sauver la vie. Elle avait réussi jusqu'ici toute seule, elle devait continuer seule, un peu par fierté mal placée, mais pas seulement. Amener des inconnus, dont un enfant, là où ils étaient avec Jon, allait le faire péter en câble.

Reese réussit tant bien que mal à retrouver une certaine sérénité. Troublée, il fallait l'admettre, par la douleur lancinante à sa cheville. Elle se retourna vers l'homme, lui adressant un sourire qui se voulait aimable, bien qu'un peu crispé il fallait l'admettre. La brune se passa la main dans les cheveux pour les rabattre derrière, eux qui s'étaient accordés un peu trop de libertés jusqu'ici. Être sympa. Dire un vrai merci. Faire taire la douleur, ça faisait même pas si mal tout compte fait, hein. Suffisait d'être forte, comme on lui avait appris !

Merci, je disais. Au plaisir de vous recroiser.

Et il était toujours temps de prendre la tangente en boitant. Sexy.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
membre du conseil | The Haven
Modératrice
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 511
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Crosses.   Crosses. EmptyMar 6 Sep 2016 - 23:35

Tuer des rôdeurs, Isaac ne supportait pas faire ça. Depuis qu’il avait dû tuer sa propre fille, il avait l’impression de revivre ce cauchemar à chaque fois que sa lame venait se planter dans le crâne de l’une de ces créatures. Dès qu’il pouvait l’éviter, il ne les tuait pas. C’était pourtant devenu une habitude vu le nombre important de créatures qu’il croisait. Oh bien sûr il aurait très bien pu continuer son chemin sans rien faire, laissant cette pauvre femme à la merci de la créature. Mais ce n’était pas dans sa nature. Il serait incapable de laisser une personne ayant besoin d’aide derrière lui. Il finirait par se sentir coupable et ce n’était pas l’image qu’il voulait donner de lui à son fils. Isaac avait toujours été un homme généreux, toujours prêt à aider les autres et malgré le chaos qui régnait à présent sur le monde qui les entourait… Le père de famille se devait de réagir…

C’était sans compter la surprise qui s’était dessinée sur son visage en découvrant celui de la jeune femme. Cela l’avait bouleversé au point de rester de marbre quelques secondes avant de tuer la créature. Et maintenant que le calme était revenu autour d’eux, il ne quittait plus la brune des yeux. Isaac était quelque peu troublé par cette ressemblance avec son ex-femme… Et ça devait certainement se voir sur son visage. Néanmoins, lorsqu’elle se mit à parler, l’homme réussit à se reconcentrer. Visiblement, elle avait l’air d’aller plutôt bien. Le cavalier n’aperçut pas de morsure mais quand la jeune femme voulut se relever, elle eut beaucoup de mal à poser le pied par terre. Lâchant un cri de douleur, elle se redressa difficilement et se rattrapa à Anoki pour ne pas tomber. Joachim surprit, empêcha l’animal d’avancer avant de le calmer. Heureusement que le p’tit avait retenu son cheval à temps, ce dernier n’avait pas l’air tellement rassuré de voir quelqu’un s’accrocher à lui de la sorte.

Isaac ne savait pas tellement quoi faire. Il ne quitta pas la brune des yeux. Il l’observa durant instant, tentant de reposer son pied par terre afin de se remettre à marcher. Mais apparemment, sa cheville la faisait souffrir, vu sa façon de se mettre à marcher, c’était évident. Alors, lorsqu’elle remercia l’homme et qu’elle décida de repartir, Isaac ne put s’empêcher de l’attraper doucement par le bras. « Hey ! Attendez ! Vous êtes sûre que ça va aller ? Vous avez l’air de boiter… Je… Avec mon fils, nous nous sommes installés dans une maison à côté… Vous pouvez venir si vous voulez… A cette allure vous n’irez pas bien loin… » C’était une simple proposition. Vu sa démarche, c’était peut-être préférable qu’elle fasse une pause le temps que la douleur passe. Isaac lâcha alors son bras et ajouta « C’est comme vous voulez… Nous avons de quoi manger si ça peut vous aider… » Il voulait vraiment l’aider… Repartir avec une cheville foulée n’était vraiment pas une bonne idée. Encore fallait-il qu’elle accepte… « Ou… Nous pouvons peut-être vous ramener jusqu’à votre refuge… S’il n’est pas trop loin. Le cheval du p’tit pourra supporter le poids de deux personnes sans problème… »







Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3396
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Crosses.   Crosses. EmptyMer 7 Sep 2016 - 12:01
Reese n'avait pas reçu une éducation à la pointe de l'éducation, mais elle savait se tenir en société. Elle savait que proférer des insultes à propos des mamans face à des enfants n'était pas ce qu'on pouvait signifier de courtois, aussi s'abstint-elle de le faire en observant le gamin sur son cheval. Elle fut prête à reprendre la route, prête à retrouver Jon comme elle avait prévu de le faire, même avec une cheville en vrac ça ne la dérangeait pas tant que ça. Ils seraient juste obligés de rester un petit peu plus longtemps au même endroit, pillant les environs pour trouver de quoi manger...

Mais alors qu'elle se détournait d'eux, elle sentit une pression sur son bras l'obligeant à s'arrêter. Ni une ni deux, elle se retourna avec son poignard à la main, prête à devenir vraiment violente, en lâchant un « WOH ! » qui trahissait parfaitement ses attentions. Qu'est-ce qu'il foutait, là ? Elle ne l'écouta que d'une oreille distraite, fixant tour à tour sa main tenant son bras, et ses yeux, d'un air de lui dire qu'il avait plutôt intérêt à ne pas la toucher. Pas que c'était désagréable, pas que le contact humain la rendait farouche (quoi que...) mais... Mais il fallait se montrer méfiant envers tout le monde, et il y avait des limites qu'elle n'était pas prête à franchir sur l'instant.

Sauf que dans le regard de cet homme, il n'y avait aucune méchanceté, aucune mauvaises intentions. Elle le fixa assez longtemps pour le savoir : il ne lui mentait pas. Il avait un abri à côté, elle avait le droit de venir, il avait de quoi manger aussi. Reese avait assez connu de menteur dans sa vie pour savoir à quoi s'en tenir, son expérience lui était parfaitement utile. Elle avait instinct aiguisé à ce sujet, et celui qu'elle avait en face d'elle... C'était trop une patte pour essayer de la berner. Il avait le regard d'un homme qui avait été père, qui l'était encore, trop gentil pour vivre dans ce monde...

Elle ne pipa mot sur l'instant. Elle ressentait néanmoins une certaine méfiance à son égard, parce qu'il la fixait comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Elle ne sut mettre en mot cette sensation intime et très étrange qu'elle ressentait, mais ça la mettait sensiblement mal à l'aise. Jamais personne ne l'avait regardé de cette manière. Esquissant un sourire qui se voulait sympathique, moins vigilant tout du moins, pour détendre l'atmosphère, elle rangea son arme dans sa protection, avant de dire :

« Ok, mais pas longtemps. Elle fit une petite moue, avant d'ajouter : Je m'appelle Reese. Et les yeux qu'elle leurs lança traduisaient la question intimée, à savoir leurs noms à eux. »

La petite brune se racla la gorge, regardant le gamin. C'était là-dessus qu'elle devait monter ? Derrière un môme ? Elle ne savait vraiment pas y faire avec les enfants, et elle ne savait pas y faire avec les chevaux non plus ceci dit. Celui à côté d'elle ne la mettait pas forcément à l'aise, alors bon... Esquissant un maigre sourire, elle se tourna vers l'homme pour lui demander d'un regard s'il était vraiment sérieux... Et il l'était.

« Il va... me falloir un peu d'aide pour grimper, lança-t-elle un peu piteusement. »

Avec une cheville en vrac, ça deviendrait compliqué. Elle n'allait pas compter sur la force d'un enfant de huit ans pour ça. Elle se voyait très bien galérer à mettre le pied dans l'étrier, envoyer son autre jambe de l'autre côté et se casser la figure sur un cheval pas si immobile que ça... Elle se pencha vers l'homme et le prévint à travers un murmure avec le plus grand des sérieux :

« Et n'en profitez pas pour me mettre la main aux fesses ou rien ne m'empêchera de vous épiler la barbe ! »

Bizarrement, la présence de l'enfant l'aidait à se détendre. Aucun adulte ne ferait du mal à un autre devant un enfant... Tout du moins, en théorie. Et en théorie était un pays assez merveilleux.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Isaac S. Greene
membre du conseil | The Haven
Modératrice
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 511
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Crosses.   Crosses. EmptyLun 3 Oct 2016 - 22:48

Isaac ne s’était vraiment pas attendu à ce que la jeune femme se retourne ainsi vers lui, couteau à la main et visiblement prête à se montrer agressive. Le cavalier la lâcha alors et recula de quelques pas avant de lever les bras. « Excusez-moi ! Je ne voulais pas vous effrayer… Je ne vous veux aucun mal. » Gardant les mains levées au niveau des épaules, Isaac ne quitta pas le regard de la brune, se voulant le plus sincère possible. Il avait fait une erreur, jamais il n’aurait dû saisir le bras de la brune ainsi. Mais il n’avait pas vraiment réfléchi pour le coup, voulant simplement bien faire en proposant son aide. Jetant un œil vers Joachim, inquiet de voir son père menacé par une arme, il lui fit comprendre du regard que tout irait bien. N’ajoutant rien de plus, il laissa la jeune femme baisser son couteau, restant immobile pour ne pas la brusquer davantage.

Puis finalement, elle changea d’avis apparemment à contrecœur, finissant par accepter l’aider proposée par le père de famille. Pas franchement ravie pour autant, elle finit par se présenter tout de même. « Moi c’est Isaac. Et mon fils, Joachim. » Reprit-il, en réponse aux présentations de la jeune femme qui semblait impressionnée face au cheval à côté d’elle. Elle n’avait pas l’air très à l’aise avec ces deux bestioles près d’elle, et pourtant elle n’avait pas tellement le choix. Il serait bien plus simple pour elle de rejoindre la maison à quelques mètres de là, et ça serait plus rapide également. Alors qu’elle lui demanda de l’aide, Isaac n’hésita pas une seule seconde, restant tout de même troublé par cette ressemblance avec Anna. Il s’avança jusqu’à la jeune, demandant à Joachim de tenir fermement les rênes de son cheval pour qu’il bouge le moins possible. Puis lorsqu’il voulut aider Reese, il prit un air très étonné quand elle la menaça de s’en prendre à sa barbe s’il osait toucher ses fesses. Cela ne lui aurait jamais traversé l’esprit, vraiment pas… L’homme regarda alors la blessé d’un air idiot, restant bouche bée durant quelques secondes. « Je… Non… Je… Je ne ferais jamais ça… » Entremêlant les doigts de ses mains, il fit la courte échelle pour permettre à la jeune femme de se hisser sur le dos d’Anoki, derrière Joachim. « Tenez-vous bien à moi. » Isaac acquiesça les dires de son fils d’un signe de la tête, oui, c’était bien plus prudent. Le chemin qu’ils avaient à faire n’était pas long mais il fallait mieux être prudent. Ils n’étaient pas à l’abri d’une mauvaise réaction des chevaux, avec les rôdeurs qui se baladaient dans les environs, c’était un risque à prendre en compte. Et même les bêtes semblaient s’être habituée à leur présence, elles pouvaient se montrer imprévisibles…

Remontant sur sa jument, l’homme serra légèrement ses mollets contre les flancs de l’animal qui se mit alors à marcher. Il passa devant Joachim et se retourna pour lui demander « C’est bon ? Vous êtes bien installés ? Y’en a pour quelques minutes à peine. On y va. » Ils retournèrent alors jusqu’à la maison. Une fois le portail fermé derrière eux, Isaac descendit de cheval et il l’attacha près de l’entrée de la maison. S’approchant près de Joachim et Reese, il attacha la seconde monture avant de reprendre « Je vais vous aider à descendre. » Il regarda la jeune femme avant de s’adresser rapidement à son fils « Je vais l’aider à rentrer dans la maison, est ce que tu pourras enlever la selle des chevaux ? Ça leur fera du bien. Tu pourras les emmener derrière la maison après, ils seront à l’abri et pourront brouter tranquillement… » - « Oui ! Je vous rejoins après. » Reportant son attention vers la brune, Isaac reprit « J’vous aide à descendre alors ? »







Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3396
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Crosses.   Crosses. EmptyMar 4 Oct 2016 - 1:05
C'était trop bizarre de se retrouver derrière un gamin de dix ans qui avait l'air bien plus futé qu'elle sur bien des sujets. Là, sur son cheval, Joachim comme il s'appelait, semblait maîtriser totalement la situation. Alors quand il lui dit de bien se tenir à lui, Reese papillonna des yeux en s'exécutant, passant ses bras autour de la taille du gamin sans être foutue de savoir où mettre ses pieds. C'était fou, ça... La brune avait l'air aussi à l'aise que si elle avait été sur une boite d'allumettes ! L'homme prit les devants, en lui promettant que ça serait rapide (il lui avait bien promis de ne pas lui mettre la main aux fesses, et il avait tenu paroles!), et Reese fut juste contrainte de suivre et de se laisser faire...

Mais pourtant, ça se sentait qu'elle n'était pas tout à fait à sa place. Joachim lui fit vaguement la conversation pour la rassurer, parce qu'il devait savoir qu'elle était méfiante et mal à l'aise, sans pour autant que ça change quoique ce soit à sa situation. Ils étaient haut, non ? Reese se demanda s'il n'y avait pas moyen de les faire plus courts sur pattes, ces bestiaux là... Mais il ne fallait pas trop y croire. A partir du moment où elle regarda en bas, elle fut comme prise d'un vertige, et renonça à retenter l'expérience. Les yeux bien devants, et n'en parlons plus !

Ils arrivèrent finalement, et Isaac lui souffla qu'il allait l'aider à descendre. Après ça, il parla à Joachim, toujours aussi futé ce garçon. Il comprit tous les ordres de son paternel, sous le regard médusé de Reese. « Tu vas pas me laisser toute seule sur le cheval ?! » Hoqueta-t-elle de surprise en voyant que le gamin était prêt à retomber sur ses pattes et à la laisser ici. Joachim eut un petit rire, lui assurant qu'elle allait y arriver. Quand Isaac insista une seconde fois pour la faire descendre, la brune serra la mâchoire : « Vous me rattrapez, hein ? »

Est-ce que ça se sentait qu'elle n'était pas du tout, mais alors PAS DU TOUT, rassuré ? Oui. Comme le nez au milieu de la figure, on ne voyait que ça. Surtout à partir du moment où elle avait fait un aveu de faiblesse en demandant à Joachim de ne pas la laisser toute seule. Bon. Reese se concentra, passa la jambe, et se laissa glisser dans les bras de Isaac qui la rattrapa comme prévu. Sauf que sur l'instant, la brune prit appuie sur sa cheville meurtrie, et un « Aie ! » de douleur lui échappa. Elle tituba légèrement, se rattrapant à l'homme à ses côtés, en contenant des insultes sauf une « Merd-crediiii... » qu'elle rattrapa comme elle put.

Non, dire des grossièretés devant un gamin plus mature qu'elle, c'était mal. « Désolée... » s'excusa-t-elle, un peu piteuse, en faisant une moue adorable au père de famille pour pas qu'il lui en tienne trop rigueur. Elle se sépara très vite de lui, parce qu'elle ne voulait pas dépendre de quelqu'un pour pouvoir avancer. Alors en boitant comme jamais, elle le suivit jusqu'à l'intérieur. Isaac semblait être un bon gars, prêt à tout pour pouvoir l'aider. Mais cette blessure ne dépendait pas de lui, alors Reese préférait l'épargner avec sa mauvaise humeur et ses bêtises...

Ils arrivèrent tous les deux très vite à l'intérieur, et la brune eut l'autorisation de prendre place sur un des fauteuils de l'entrée. Elle ne se fit pas prier pour tomber dedans, redressant son genou pour attraper ses lacets et dire sur le ton de l'humour : « Hmhm, ode à la vie et à la joie, elle commença à retirer sa botte en chantonnant à peu près ainsi : Aaaaieuhhhiiiiouuuuh ! » Quand sa chaussure fut retirée, Reese poussa un soupir malheureux. « C'est enflé. » Geint-elle avant de relever le nez vers Isaac avec une moue boudeuse sur le visage.

« Merci pour ce que vous faites. Vous n'êtes pas obligé, j'ai même pas été très sympa avec vous. » S'excusa-t-elle piteusement. « Je vous le rendrais, contre un service, ou quelque chose de ce style d'accord ? Pour qu'on soit... Vous savez... Pour le karma quoi ! » N'importe quoi. Si le karma existait, ça faisait longtemps qu'il avait jeté l'éponge avec elle de toute façon... Puis elle était persuadée de toute façon que dans une autre vie, elle était une très mauvaise personne. Au moins Goebbels. « C'est votre abri depuis longtemps ? » Demanda-t-elle en regardant l'endroit.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Crosses.   Crosses. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Crosses. -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: