Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

+8
Erika Lidervaïne
Lisandro Sedillo
Waban Tohotonime
Quinn R. Marsh
Chenoa E. Hawk
Remo Alvarez
Regina Carpenter
Zamira Samuels
12 participants

Zamira Samuels

Ven 3 Mai 2024 - 16:29

Zamira Samuels

tell me more about you

prénom(s) : Zamira
nom : Samuels
date de naissance : 24 Avril 2011
âge : 13 ans

ville de naissance : Yakima
métier : Aucun avant, apprentie soigneuse (si possible)
groupe : The Hallows

avatar : Nico Parker


what i am
qualites
Mature
Empathique
Calme
Observatrice
Vaillante
Volontaire

defaults
Triste
Hypersensible
Bordélique
Laconique
Anxieuse
Autocritique
Equipement :
Aujourd'hui encore, tu restes bien peu équipée pour affronter le monde tel que tu le connais. Ton raisonnement détonne, eu égard à ton âge, puisque tu n'as réellement connu que ça. Le danger au quotidien de voir les morts se relever pour s'en prendre aux vivants, de constater que les vivants mentent et trichent entre eux, devenant leurs propres ennemis. Malgré tout, tu t'obstines à croire que les choses peuvent changer et qu'une vie plus sereine et harmonieuse est possible. Alors tu n'as clairement jamais aimé l'idée d'être armée, de tuer, qu'il s'agisse de morts ou de vivants. Il ne s'agit que d'une maladie et tu es convaincue qu'un jour, un remède sera trouvé. Et les vivants ont juste peur, à tes yeux, et ne méritent pas la mort pour ça. Ta logique est idéaliste voire simpliste et tu es de toute façon bien mieux taillée pour la fuite que le combat. Pour sécuriser ton frère, tu as malgré tout accepté, avec une contrariété évidente, de garder à portée de mains une matraque longue, ayant autrefois appartenu à un policier.
Tu portes plusieurs couches de vêtements au quotidien, autant pour te garder à une température proche de la normale que pour te protéger des morsures éventuelles, même si tu as toujours su les éviter jusque-là. Ta tenue couvre la majorité de ton corps et les vêtements, s'ils auraient besoin d'un bon lavage, sont restés en plutôt bon état. Contrairement à ta seule paire de chaussures, des baskets montantes rafistolées à maintes reprises par du scotch noir, puis gris qui maintiennent à grand-peine ce qui reste des semelles.
Soucieux d'accéder à ta requête d'assumer plus de responsabilités, sans te faire courir de risques inutiles, ton frère t'a chargé de veiller sur la paire de jumelles trouvée au hasard de votre voyage sans fin, et tu as pris cette mission, ô combien minime, à coeur et avec ton sérieux habituel en prenant l'habitude d'observer tout ce qui t'entourait au travers des lentilles grossissantes. Ca te donnais l'impression d'être plus en sécurité puisque tu pouvais voir le danger arriver de plus loin, mais aussi le sentiment un peu bête d'avoir le monde pour toi, de n'avoir aucune limite.
Dans une de tes poches, tu gardes également un couteau multifonctions, dont seuls restent le décapsuleur et le tire-bouchon. Tu as beau le savoir inutile, tu n'arrives pas à t'en séparer, parce que ton frère te l'as donné après avoir gravé son nom dessus. Maintenant que Zane n'est plus avec toi, tu vois cet objet inutilisable comme une bouée, un moyen dérisoire de te raccrocher à lui et de rester proche de son souvenir.
     
Details physiques :
Etonnamment, ce sont tes pieds qui sont la partie de ton corps qui aura le plus souffert de cette survie forcée. Ton frère et toi n'avez quasiment jamais cessé de marché depuis que vous êtes partis, sans jamais trouver un abri assez sûr ou stable pour y rester à longue durée. Tu as grandi sur les routes ou en crapahutant à travers champs, cours d'eaux ou espaces rocailleux, et les chaussures que tu avais au départ t'on déformé les pieds quand, en grandissant, elles te sont devenues trop petites sans pouvoir en trouver d'autres à ta taille. Alternant entre chaussures trop petites, trop grandes ou pas de chaussures du tout, ton frère a passé de nombreuses nuits à te soigner comme il pouvait et à te consoler en te berçant doucement pour faire sécher tes larmes, te promettant de trouver une solution tout en s'excusant de ne pouvoir faire plus.
Tes mains également portent les marques évidentes de cette vie nomade et montrent les vestiges d'innombrables chutes à cause d'un terrain trop escarpé ou difficile d'accès. Héritage ancestral d'un réflexe qui fait mettre les mains en avant quand on tombe, dans le vain espoir d'amortir un choc inévitable et qu'on répète à l'infini malgré les échecs précédents à éviter ladite chute.
Et puis, il y a ton dos, orné d'une cicatrice qui restera sûrement à vie mais qui est apparemment en bonne voie de cicatrisation, d'après les personnes qui ont pu la voir et qui se chargent de la soigner.


évolution psychologique
Probablement que tu l'as toujours ressenti, au fond, que tu n'étais pas désirée. Un accident de parcours, contrariant et dont on se rend compte trop tard pour régler le problème. Un poids avec lequel il faut composer, bon gré mal gré, et auquel au final on accordera bien peu d'importance. C'est peut-être pour ça que tu as toujours été une enfant calme, sans larmes ni cris, sans éclats de rire ni gazouillis. Tout au plus tu as dû chouiner à quelques reprises, quand une couche trop sale provoquait de profondes irritations sur une peau trop fragile, avec pour résultats reproches et gronderies parce que tu parasitais le contenu du programme télé qui abrutissait à longueur de temps. Tu ignores certainement, encore aujourd'hui, à quel point ta présence a été bénéfique pour Zane, malgré vos quinze ans d'écart. Lui avait abandonné l'école depuis longtemps et fréquentait déjà des gens peu recommandables, dans une indifférence parentale similaire à la tienne. Aussi peu désiré que toi, autre accident d'une nuit coquine après une beuverie carabinée. Ta petite existence était importante pour lui et c'est lui qui a pris des responsabilités qui n'étaient pas les siennes. Il a cessé ses larcins avant que tu ne sois assez grande pour les comprendre, et ne t'en auras jamais parlé. Il essaie d'être un modèle, un repère positif pour toi, sans s'apercevoir qu'il se changeait, lui aussi, en le faisant.
Toi en grandissant, ton monde se résumait à Zane, ce point si lumineux dans ta triste petite vie, et tu lui dois tes rares sourires. Ton frère espérait, voulait que tu réussisses où il avait échoué, en allant à l'école et en obtenant de bons résultats scolaires. Le peu qu'il gagnait était dépensé pour te nourrir et t'occuper pendant qu'il travaillait, et Zane t'a appris tes premiers mots, à travers des livres d'images payés avec son salaire. Peut-être que c'est à force de l'attendre, postée derrière une fenêtre plutôt que devant la télé, que tu as appris à observer ce qui t'entourait. Les lieux, les gens, l'horizon, rêvant déjà de l'atteindre et de découvrir ce qu'il y avait au-delà.
La vie sur les routes n'a fait qu'aiguiser ces douces pensées, fascinée par ce monde immense et sans limites à tes yeux. Evidemment, tu as vite appris à avancer en tenant compte des dangers, de l'imprévu que représentait chaque situation ou personne rencontrée. La majorité du temps, tu laissais Zane parler et décider de ce qui était le mieux pour vous, pour toi. Sans cesser d'observer, d'analyser et d'en tirer tes conclusions ou d'interroger ton frère après coup, pour vérifier ton cheminement de pensée. Ton frère a toujours été le seul à qui tu confiais tes interrogations, préférant cacher tes doutes aux autres. A la grande surprise de ton frère, et à son inquiétude aussi, tu as grandi en développant une empathie envers les autres qu'il jugeait effarante et dangereuse. Tu l'as supplié de nombreuses fois de ne pas achever des morts, malgré le fait que leur apparence t'ait toujours apeurée, percevant l'être humain qu'il avait été et qui, tu l'espères de tout ton coeur, pourrait redevenir un jour. Tu l'as incité et pour ta plus grande fierté, souvent convaincu, d'opter pour la fuite plutôt que pour le combat face à des étrangers, pour lesquels tu n'as jamais eu la même méfiance que lui. A tes yeux, s'entraider a toujours été le moyen le plus logique de rester en vie et d'aller plus loin. Et malgré les mauvaises personnes rencontrées et les dangers évités de peu, tu es prête à trouver des excuses et pardonner, parce que pour toi, tous les vivants sont confrontés aux mêmes doutes et aux souffrances identiques, et que la peur fait faire de mauvais choix. Si Zane s'agace parfois de ta mauvaise volonté à vouloir apprendre à te défendre, tu montreras plus tard bien plus de motivation à l'idée de soigner. Les plaies autant que les esprits, même si tu comprends que ta capacité de réflexion est bien moindre que celle des adultes. Consciente de tes lacunes, tu développes ta capacité de réflexion et ton sens de l'observation. Un certain sens de la déduction également, pour ne pas avoir à poser des questions et dévoiler ainsi ton ignorance.
Au hasard de vos pas, vous faites quelques rencontres, âmes tout aussi égarées que vous dans ce monde si dur et sombre. Nombreuses ont été les mauvaises rencontres mais certaines d'entre elles, tellement précieuses par leur rareté, ont été de véritables rayons de soleil pour vous. Ou plutôt, elles se sont davantage apparentées à de bienfaisantes bouffées d'oxygène, permettant à ton frère, l'espace d'un instant qui dure plus longtemps que les autres, de se détendre et de retrouver un bref éclat d'innocence et de calme. Ces inconnus croisés, tu n'as jamais vraiment compris leur surprise face à ton calme et ton sérieux. Ils jugeaient tous ton comportement s'apparentant à celui d'un adulte et c'était sans doute trop perturbant pour eux, ce décalage entre ton apparence et ton caractère. Chaque fois que tu peux, ou quand quelqu'un t'en a fait la remarque, tu essaies de trouver une surface réfléchissante pour observer ton reflet. Tu cherches à y déceler ce que les autres perçoivent, ce qui semble les déranger, sans rien trouver qui cloche à tes yeux. Tu te juges durement intérieurement, et tu aimerais être capable de plus. Tu es convaincue que tu serais capable de faire plus et mieux si tu avais plus de connaissances. Avec un besoin constant de te sentir rassurée, intégrée malgré l'absence de ton frère, tu colles aux basques du premier venu dès que tu peux, en quête d'approbation ou de la moindre marque de considération.




Story of survival
Pre-apocalypse
* 2011 à 2015/ Yakima : Ta vie avant la maladie, avant le monde d'aujourd'hui, a été brève et peu joyeuse. Des parents qui ne décollent leurs fessiers du canapé que pour aller chercher des bières fraîches dans le frigo, sans quitter le poste télé des yeux pour ne rien manquer du soap ou du jeu télévisé en cours. L'espace de vie est étroit, ce n'est qu'un mobil-home semblable à tous ceux qui remplissent le parc, mais tu as eu le luxe d'avoir ta propre chambre, petit espace réduit et sans décoration, hormis quelques gribouillis tentés de tes mains et fièrement accrochés aux murs par ton frère pour égayer l'endroit. Tes parents ne s'intéresseront jamais à toi, et le travail que décroche ton frère pour te nourrir l'empêche de t'amener au parc aux heures d'affluence des enfants de ton âge. Ta socialisation s'en est trouvée nettement retardée et tu n'as fréquenté aucun autre enfant de ton âge, ou en tout cas de façon bien trop sporadique pour nouer un lien assez profond. Le peu de moyens financiers de Zane t'offre peu de jouets, et même si ce dernier se démène pour t'ouvrir au monde, tu loupes immanquablement certaines étapes clés dans ton développement. Tes premiers pas, tes premiers mots, la propreté, tu acquiers tout avec du retard, mais passe sous les radars puisque tu manques de nombreuses visites de suivi, tes parents ouvrant rarement leur courrier et l'administration sociale étant trop surchargée par le nombre de dossiers pour que le tien alerte aussitôt.  



Post-apocalypse
Rédigez ici la survie de votre personnage.

Pour ne pas avoir à résumer en détail toutes les longues années depuis octobre 2015, Nous attendons un minimum de 5 anecdotes sur cette période et de 10 maximum.

Il peut s'agir de sa première confrontation avec un rôdeur, de sa première rencontre avec un camp, d'un premier accident, d'un premier meurtre, etc...

Pour cela, utilisez le format :

• date / lieu : description de votre moment fort.

→ il peut s'agir de dates fixes (type "le 5 mai 2017") ou de périodes (type "février 2018", "hiver 2019", etc...).

→ l'une de ces dates devra obligatoirement se trouver en octobre 2015 au début de l’épidémie ; une autre devrait se trouver dans les 6 derniers mois avant le "présent".

Groupe de référence
Si votre personnage est Travelers, il collaborera nécessairement avec un campement pour assurer sa survie. Faites ici une description de sa journée type, et des moyens qu'il met en oeuvre pour survivre en solitaire. Sinon, vous pouvez effacer cette partie.

time to meet the devil
• Pseudo (sur internet) : CJ Andrea
• Âge IRL : trentenaire
• Personnage : Inventé [x] / scénario/prédef [ ]

• Voulez-vous un parrain pour vous aider sur le forum ? Oui x ] / Non [ ] (j'ai besoin d'un avis pour la placer géographiquement, svp)
• Voulez-vous bénéficier de la méthode inclusive ? Oui [ ] / Non [ ] (à voir)

La méthode inclusive vous permet de commencer le jeu directement avec le Maitre du Jeu. En optant pour cette prise en charge, vous terminez votre fiche directement avec un animateur pour qu'il puisse vous intégrer à une intrigue en cours de jeu.

• Code du règlement Ok Quinn

Zamira Samuels
Zamira Samuels
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zamira Samuels

Ven 3 Mai 2024 - 18:41

Bienvenue en enfer jeune fille.


Is that your blood ?
The greatest trick the devil ever pulled was convincing the world he didn't exist
Regina Carpenter
Regina Carpenter
The Rogues | Medic
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zamira Samuels

Ven 3 Mai 2024 - 18:48

Regina Carpenter a écrit:Bienvenue en enfer jeune fille.

Ça donne envie hein ? :MisterGreen:

Bienvenue à toi, jolie plume au passage !
(Aaah l'île de Vancouver, région magique Zamira Samuels 1342238320 )




The best lack all conviction, while the worst
are full of passionate intensity.
- W. B. Yeats
Remo Alvarez
Remo Alvarez
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zamira Samuels

Ven 3 Mai 2024 - 19:42

Bienvenuuuuue !
Bon courage pour ta fiche, et t'auras ta place chez les goonies :MisterGreen:





Cherokee rose

ANAPHORE
Chenoa E. Hawk
Chenoa E. Hawk
Administratrice
Choupisson des enfers
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zamira Samuels

Ven 3 Mai 2024 - 19:57

Bienvenue Zamira ! :smile2:

N'hésites pas à me contacter sur Discord en ou mp pour tes questions Zamira Samuels 1342238320



bienvenue sur le forum !


Te voilà fraîchement inscrit(e) sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un membre du staff sur demande.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux différents bottins du forum.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire !  Si tu choisis d'intégrer le groupe des Travelers, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.



Bonne rédaction !


Let your chaos explodes

Quinn R. Marsh
Quinn R. Marsh
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zamira Samuels

Ven 3 Mai 2024 - 20:04

Bienvenue Zamira !
TH c'est la vie. *se casse*


Feed one of

ANAPHORE
the two wolves
Waban Tohotonime
Waban Tohotonime
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zamira Samuels

Ven 3 Mai 2024 - 21:01

Merci Regina I love you

Ca donne très envie, effectivement, Remo Razz Merci à toi pour le compliment et un jour, je verrai cette région autrement qu'en photo... :smile16:

Chenoa j'en suis ravie, même si je ne sais pas à quoi correspondent les goonies par ici Zamira Samuels 1342238320

Quinn, merci de t'y coller, j'arrive sous peu :smile49:

Waban, c'est court mais concis, merci Zamira Samuels 2832553493

Un gros merci à toutes et tous pour l'accueil Zamira Samuels 2754525228
Zamira Samuels
Zamira Samuels
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zamira Samuels

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum