Le Deal du moment :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : ...
Voir le deal
14.50 €

King Mathias has died, Justice has gone.

Dim 5 Nov 2023 - 22:44

Palais de justice. 10 h 20.





La journée était déjà avancée, et les températures clémentes pour la saison faisaient que les rues étaient bien animées. Janek se satisfaisait de voir les habitants s’agiter et s’activer à leurs tâches. C’était comme ça que le vrai changement après Adonai se ferait sentir.
Le regard perdu par la fenêtre, Janek observait cette petite fourmilière d’un œil bienveillant. Il admirait l’être humain pour ça. Sa résilience. Il pouvait traverser les pires horreurs, subir les pires épreuves, il parvenait toujours à s’en remettre. Parfois, ça demandait des efforts, des sacrifices, des changements, et presque toujours de la souffrance. Chacune des personnes dans ce bâtiment, ou dehors, pouvait en parler à sa façon. Chacun en avait fait l’expérience. Même si chacun portait en lui, quelque part, la trace de ce qu’il avait traversé. Comme une cicatrice devenue invisible, mais toujours décelable au toucher.

Sa cicatrice à lui, Janek la portait depuis bien des années, elle le taraudait encore. En arrivant ici, il avait trouvé sa place en officiant aux basses œuvres dont personnes ne voulait. Au final, il avait la place qu’il méritait : celle du bourreau, à qui l’on réservait une place spéciale à table, avec la miche de pain retournée. Un genre de croque-mitaine, une histoire qu’on racontait aux gosses le soir pour leur faire un peu peur. “ Sois sage, sinon Blaskó viendra te chercher... ” Au final, ça n’était pas si loin de la vérité…

Après la chute d’Adonai, Janek saisit l’opportunité qui se présenta en étant volontaire, comme avant, pour les missions ingrates. Il avait ainsi participé, sous l’impulsion d’Ortega, à la révision des affaires passées et en cours. La refonte de la justice locale nécessitait, pour effacer le mauvais souvenir qu’était Adonai, de réexaminer ces cas pour regagner la confiance de la population. Sans confiance, le nouveau leadership ne pouvait tenir.
La tâche avait été ardue, et si le plus difficile était passé, ce n’était pas encore fini. Pourtant, Janek s’en était détaché après que les dossiers les plus sensibles aient été traités.

Mais maintenant, il voulait autre chose. Janek sentait qu’il devait être plus qu’un exécuteur. Il voulait, en quelque sorte, expier.

Tout à ses pensées, Janek n’avait pas vu l’heure. Il devait regagner la remise qui lui servait de bureau. Il lui restait quelques dossiers à ramener aux archives, et une procédure à transmettre au greffe avant l’audience prochaine. Après cela, il pourrait enfin mettre fin à sa mission.

Alors qu’il gravissait l’escalier central en direction du second étage, il croisa la collaboratrice d’Ortega, qu’il avait vu à quelques reprises, sans vraiment avoir d’échange avec elle. Machinalement, il hocha la tête à son intention.

« Bonjour, Neela. »
Il allait continuer sa route quand il décida finalement de s’arrêter.
« Dites-moi… Monsieur Ortega aurait un petit moment au cours de la journée ? »

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: King Mathias has died, Justice has gone.

Dim 19 Nov 2023 - 14:05

Un soupir lui échappe : elle a besoin d'une pause. La nuque raide, c'est Selina qui la sort de ses pensées en posant à côté d'elle un thé en train d'infuser. Une pause. L'exigence de l'hispanique passe en même temps qu'un silence et un sourire dans sa direction. Elle lit tellement de chose, de ligne, actuellement, que ses yeux finissent par se croiser. Se passant la main sur le visage, elle finit par se pincer l'arête du nez en tentant de respirer calmement. C'est quoi déjà, les points de pression pour se détendre ?

C'est pourtant son premier métier. Plus ou moins. Le massage, tout ça. Mais elle n'a pas pratiqué depuis des lustres, a mis ça aux oubliettes aussitôt qu'elle a pu le faire. Il faut dire que ça n'était pas du tout sa vocation première, et que ça ne lui a pas fait de mal de la laisser de côté. Aujourd'hui ? C'est bien plus cérébral, et peut-être moins créatif que ses besoins réels, mais au moins, Neela a l'impression d'être utile. Et vu tous les travers de New Eden ces dernières années, établir un jugement et une compensation justes prend un temps de dingue.

Alors forcément, cette grosse machine semble difficile à huiler. Et les effectifs sont réduits en plus de ça. Ortega la mobilise pour l'aide sur le présent, et avec Selina, elles traitent du passé ensemble. Pas assez nombreuses de leurs quatre bras pour tout gérer, c'est un pas à la fois, en recevant les personnes survivantes, pour avoir toutes les versions. Les décisions ensuites sont prises pour réparer si c'est possible, Neela essaie de ne pas s'encombrer de trop de choses : il faut être pragmatique, tranchante, comme la justice et équitable.

Elle se lève, laissant Selina quelques instants, l'indienne a besoin d'air et ça ne suffira pas de rester à la fenêtre pour cette fois. Elle s'extirpe, et est très vite rattrapé par son rang : Bonjour Janek, souffle-t-elle en lui offrant un sourire qui trahit sans mal sa fatigue. Sa question lui arrache un froncement de sourcils : Aujourd'hui, ça va être compliqué et je ne peux vous assurer pour demain, précise-t-elle alors. Impensable de faire demi-tour : Je peux peut-être vous aider si besoin, poursuit-elle.





Light this world

ANAPHORE
Neela J. Yeo-Jeong
Neela J. Yeo-Jeong
Administratrice
She-Hulk | Neenja
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: King Mathias has died, Justice has gone.

Mar 21 Nov 2023 - 21:16



À la réponse de Neela, Janek grimaça.
« Je ne sais pas… Disons que depuis tous ces changements, je ne sais plus trop quelle est ma place. J’ai bien essayé d’aider au mieux, au début, mais maintenant…
Cet endroit n’a plus besoin d’un bourreau ou d’un croque-mitaine. Je pense que Ortega peut m’aider.
 »

Tout en parlant, il se met machinalement à suivre Neela dans sa descente de l’escalier. Un pas après l’autre, il avancent tranquillement jusqu’à se retrouver sur le parvis.

« J’aimerais continuer à servir la justice de cet endroit. Puisqu’il est question de restaurer le vieux système avant le Foutoir, ou quelque chose qui y ressemble…
Fouiller les anciens dossiers avec Selina a été une expérience intéressante. J’ai envie de m’y coller, mais pas pour juger. J’aimerais enquêter. Je pense en être capable.
 »

Dehors, les allées et venues des gens continuait. Chacun à son rythme, selon son rôle, selon l’urgence, selon l’envie, l’énergie. Ces gens qui avaient une fonction précise, une place définie dans cette communauté. Voilà ce qui manquait à Janek.

« Une fois que j’aurai remis les derniers dossiers qui restent sur mon bureau, j’aurai terminé mon travail. Et je n’aurai plus d’utilité. Il me faut en trouver une. Je veux pouvoir faire l’inverse de ce que je faisais avant. Ne plus appliquer à l’aveugle des châtiments basés sur du vide, selon l’humeur d’un malade mégalo et menteur. Chercher la vérité, la trouver si c’est possible. Voilà ce que je veux faire. »

D’après Janek, Ortega était le seul à pouvoir l’aider ou le guider vers ce but. Mais Neela travaillait avec lui, et elle pouvait sans doute aider Janek aussi.

« Je sais que d’autres sont certainement intéressés par ce poste, mais il me le faut. Je suis prêt à faire ce qu’il faut pour l’obtenir. Même si ça signifie quitter Walla Walla et aller à Spokane.
Vous savez ce que je dois faire ?
 »

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: King Mathias has died, Justice has gone.

Ven 24 Nov 2023 - 12:41

Elle connait peu Janek, sa manière d'être lui a toujours paru distante, au-dessus de bien des gens. Sans nécessité à se lier aux autres, un loup solitaire qui n'a pas besoin de relations sociales, mais au moins d'une activité pour savoir quoi faire de ses dix doigts. Ortega n'est pas du genre à s'épancher en éloge vis-à-vis des gens qui l'entourent, pourtant, Neela a pu noter quelques compliments discrets à l'égard de celui qui lui fait face. Sur ses compétences de limier, ou sur sa capacité à garder son sang froid en toutes circonstances.

Ils ont un don pour créer des vocations, souffle Neela avec un sourire, en parlant des Ortega. Si elle est plus proche de Selina que d'Ezekiel, Neela ne peut que reconnaitre la réalité des faits : qui ils sont, ce qu'ils font. Tout ça. Ils vous ont déjà confié des dossiers à retraiter, nous croulons sous le travail et n'en voyons pas le bout, je ne vois pas pourquoi on vous refuserait, ajoute-t-elle alors, dans une réflexion intense. Elle comprend ses craintes, mais elle tient aussi à préciser autre chose.

La concurrence n'est pas si rude pour mettre le nez dans ce désordre, je peux vous rassurer au moins sur ça, fait-elle alors en haussant les épaules. Cela dit, ce n'est peut-être pas la seule raison qui semble le retenir de s'affirmer et d'exiger ce poste. Déjà parce qu'il respecte trop la hiérarchie pour s'imposer. Ensuite, peut-être y-a-t-il quelque chose à cacher sous ce masque de fer impénétrable. Elle l'analyse un instant en se demandant ce que ça peut signifier. Mais Neela ne peut pas dire qu'elle cerne bien les gens, en réalité.

Qui savait ce que vous faisiez avant, pour le groupe ? Questionne-t-elle. Elle ne le connait que peu à dire vrai, il n'y a que des rumeurs à son sujet : Est-ce que vous avez déjà eu des retours ou des remarques, vis-à-vis de ça ? De la part d'autres employés de la prison, de la Justice, ou plus loin encore... D'un voisinage concerné ? Et plus encore... Êtes-vous mêlé à des affaires qui pourraient vous éclabousser aujourd'hui et compromettre ce que nous faisons là ? C'est là où ça pourrait lui faire défaut, après tout.





Light this world

ANAPHORE
Neela J. Yeo-Jeong
Neela J. Yeo-Jeong
Administratrice
She-Hulk | Neenja
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: King Mathias has died, Justice has gone.

Sam 25 Nov 2023 - 20:28


Janek était d’accord avec Neela sur le compte du couple Ortega. Ezekiel ne lui inspirait qu’un profond respect, notamment de par son calme en toutes circonstances, et de par sa droiture inflexible. Restait à savoir s’il était réellement l’homme qu’il montrait être. Janek espérait ne pas se voir un jour déçu.
Selina, il avait aimé travailler avec elle. Leur collaboration avait été de courte durée, même s’ils étaient toujours amener à se croiser plus ou moins longuement pour échanger sur les dossiers en cours de révision. Comme pour son mari, Janek avait une bonne impression sur elle.
Ils formaient un couple qui semblait solide, et surtout profondément impliqué dans la refonte du système de la communauté.

Neela se voulait rassurante sur la possibilité de Janek à accéder à la fonction qu’il briguait. Très justement, elle fit une remarque sur le fait que les candidatures ne se bousculaient pas pour les postes à responsabilités. Tout le monde voulait faire sa part, c’était indéniable. Beaucoup étaient vraiment engagés dans la vie de groupe, à leur niveau. Mais généralement, cette implication se limitait à une participation à quelques tâches utiles à la communauté, sans plus. Le reste, c’était du basique, de la recherche de ressources chacun pour son compte, ou pour celui des siens. Pas très différent de ce qu’était la vie avant le Foutoir, finalement.


«  Qui savait ce que vous faisiez avant, pour le groupe ?  »
Assez peu de monde, je suppose. David, évidemment. Les anciens hauts responsables, pour certains. Je pense que finalement, je faisais partie des petites mains qui faisaient le sale boulot. Tout le monde me craignait, mais je serais prêt à parier que personne ne saurait vraiment mettre un visage sur mon nom, et inversement.
Est-ce que vous avez déjà eu des retours ou des remarques, vis-à-vis de ça ?
Pas vraiment. Je sens bien que certaines personnes semblent se méfier de moi, mais je crois que c’est normal. Après tout, beaucoup d’entre nous ont choisi de rester, malgré ce qu’ils ont pu faire sous le règne d’Adonai. J’ignore combien cachent de fausses intentions, et combien adhèrent réellement à ce que nous sommes en train de devenir.
Et plus encore... Êtes-vous mêlé à des affaires qui pourraient vous éclabousser aujourd'hui et compromettre ce que nous faisons là ? »

Janek marqua un temps. Il savait très bien ce qu’il en était. Il savait que d’autres savaient. Mais que pouvait-il y faire?

« J’étais un sbire. J’ai officié aux plus basses œuvres. S’il fallait arrêter un dissident, l’emprisonner sans vraie raison, interroger, torturer, flageller, pendre, supplicier… J’obéissais. Beaucoup s’arrangeaient pour ne pas avoir à faire tout ça. Il fallait pourtant bien le faire. Vous avez comme moi vécu ces temps difficiles. Nous étions tous manipulés. Comment aurait-on pu faire autrement ? Comment aurais-je pu faire autrement ? »

Nouveau temps de silence. Il commençait à se dire que, présenté comme ça, ça n’était peut-être pas la meilleure explication.

«  Écoutez, Neela… Ce que j’essaye de dire, c’est… J’ai été un soldat, j’ai servi en Irak, en 90. J’ai vu, j’ai fait des choses terribles. On m’a menti, on m’a ordonné de faire, et j’ai obéi. Ici, j’ai fait la même chose. Ce que j’ai fait, je le revois, chaque nuit. Mais... j’ai le sentiment que ça a été bien plus utile ici, maintenant, que là-bas à l’époque. En un sens. Je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire. »

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: King Mathias has died, Justice has gone.

Ven 1 Déc 2023 - 13:02

Dans tous les cas, qu'ils le cachent ou non, tant qu'ils n'essaient pas de nuire, ça n'est pas un problème, soupire-t-elle : Le bien commun l'emporte sur les volontés égoïstes, c'est comme ça. Ou du moins, Neela fait tout pour que ça le soit. Elle ne compte pas déroger à la règle, dans un devoir d'exemplarité de la part de ceux qui ont repris la main sur le pouvoir ensuite et qui tentent, comme ils le peuvent, de remettre les choses dans le droit chemin. Elle écoute en revanche et pince les lèvres devant les déclarations de son vis-à-vis. Un silence tombe.

Je ne peux pas me mettre à votre place, et je ne sais pas si je peux comprendre vos motivations, admet-elle. Certaines choses lui donnent peut-être un petit frisson dans la colonne, signe que l'homme en face d'elle peut être autant un immense soutien qu'un danger pour eux. Que l'employer pourrait revenir à se tirer possiblement une balle dans le pied, et en même temps, leur permettre de progresser bien plus vite. En fait, je crois que tout dépend comment vous vous voyez vous même. Comme un soldat, ou un outil ? Demande-t-elle, en gardant sa politesse.

Si vous estimez que c'est ça que vous avez à offrir à cette population, alors il y a probablement une place pour vous, mais je préfèrerais, et je pense que les Ortega également, qu'il ne s'agisse plus de vous utiliser à de telles vocations, autant elle sait qu'Ezekiel n'est pas totalement défrisé par l'idée d'employer des pressions qui s'apparentent à la torture, autant Selina y est opposée farouchement. Ecoutez... Un soupir lui échappe : Je suis du genre à penser qu'un peu de fermeté peut être parfois la solution pour faire avancer les choses. En revanche, la torture et tout ce qui s'en suit ne me semble pas une issue inviable, surtout si nous devons réécrire notre avenir, explique-t-elle.

Elle le scrute, en essayant de voir ce que ça lui inspire, mais Janek est difficile à décrypter et à bien des égards, elle n'est pas persuadée de bien pouvoir le comprendre. Pour autant, je suis persuadée que vous connaissez mieux les êtres humains que certains ici, et pourrez tout à fait convenir pour nous aider, ajoute-t-elle. En revanche, je crois que vous devriez réfléchir à ce que vous voulez être pour New Eden et sa communauté. Un outil, un homme de l'ombre, un soldat, ou autre chose ? Elle peut l'aider à le définir, et à trouver sa place. Même les bourreaux ont un cœur, n'est-ce pas ?





Light this world

ANAPHORE
Neela J. Yeo-Jeong
Neela J. Yeo-Jeong
Administratrice
She-Hulk | Neenja
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: King Mathias has died, Justice has gone.

Dim 3 Déc 2023 - 12:00



Le discours de Neela était plein de sens et de sagesse. Janek ne pouvait que le reconnaître. Cela le poussait encore plus à la réflexion sur son rôle ici. Et il ne pouvait pas dire qu'il n'y avait pas déjà sérieusement pensé ces derniers temps.


« Depuis le début, et jusqu’à maintenant, j’ai privilégié mon propre intérêt. Dès lors que les autres ne pouvaient pas m’assurer un avantage, je les délaissais. Je n’ai pas honte de le dire, car c’est ce qui m’a maintenu en vie jusqu’à maintenant.
New Eden ne fait pas exception. Je ne suis resté que parce que cet endroit m’a apporté sécurité, nourriture et abri.

Je me suis servi de New Eden. Dans un sens, New Eden s’est servi de moi.
 »

Le regard de Janek se porta sur la vie qui poursuivait son cours, sur le parvis. Qu’un fonctionnement presque normal d’une société puisse encore exister et persister, il n’y aurait pas cru en arrivant à New Eden. Et même une fois ici, en voyant de quelle manière Adonai tenait l’endroit, Janek se questionnait. Peut-être était-ce la seule bonne façon de faire, pour le moment ?
L’humain avait toujours eu besoin d’être guidé par quelque chose. Un objectif, une vision… peu importe comment on appelle ça. Et ce truc avait besoin d’être incarné par quelqu’un. À l’époque, il semblait qu’Adonai incarnait quelque chose dont les gens avaient besoin.

Mais les besoins, ça évolue, ça change, ça passe. La poigne d’acier qui maintenait cet endroit en un tout cohérent finit par ne plus suffire. Les gens ont voulu autre chose. Et le changement qui a eu lieu ne pouvait qu’arriver. Il était nécessaire.


« Je ne regrette rien. Tout ce que j’ai fait, chaque décision, chaque action, m’a amené jusqu’ici. Et en un sens, ça a aidé New Eden à devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Mais…
Ce qui pouvait paraître nécessaire hier ‒ peu importe si c’était bien fondé ou non ‒ ne l’est plus. On a vu qu’une autre voie était possible, et il faut la suivre jusqu’au bout, j’en suis convaincu.
 »

Janek ne pouvait pas être plus sincère, sur l’instant.

« Tout le monde est un outil. Tout le monde a un rôle à remplir, si modeste soit-il. Je sens que j’ai fini de remplir le mien, celui que je tenais. Il est temps pour moi de changer de rôle. Et ça doit se faire dans la continuité de ce que nous faisons. Nos gens ont besoin de retrouver ce qui existait avant le Foutoir, et on peut le leur donner. Il est donc temps pour moi de ne plus être le croque-mitaine. »

Les mots de Neela étaient sensés. Même en comptant les gens qui avaient préféré quitter New Eden dernièrement, le groupe comprenait trop de monde pour continuer à vivre sur un mode “tribal”, où seul un individu décidait du sort des autres. Petit à petit, le monde d’avant reprendrait sa place, Janek en était sûr. Cela demanderait encore du temps, et bien des changements, mais cela se ferait forcément. L’Humanité avait connu un retour en arrière, elle reprenait son chemin.

« Je veux servir notre évolution, je veux être de ceux qui nous rendront une certaine normalité. Nous sommes devenus assez forts pour craindre un peu moins les vivants. Les morts, nous savons les gérer. Reste à avancer. »

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: King Mathias has died, Justice has gone.

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum