Le Deal du moment :
Carte mémoire Micro SDXC Sandisk Extreme Plus ...
Voir le deal
19.99 €

2 participants

some things are better not being heard.

Lun 16 Oct 2023 - 21:02

Daisy s’était engagée auprès de Lukas au sujet de dénouer le vrai du faux au sujet de la mort de la mère du jeune homme qu’elle retrouvait dans quelques jours. Elle devait bien avoué qu’elle aurait préféré que ce fut dans d’autres circonstances, mais après tout c’était elle qui les avait crées ces dîtes circonstances. Alors elle ne pouvait pas vraiment s’en plaindre. Et d’une certaine manière, cela lui permettrait peut-être de comprendre, et fermer une bonne fois pour toute le chapitre de sa vie où on l’appelait encore Madame Newman. Elle eut une frisson au simple fait d’y penser.

Elle avait eu le contact d’Anjali grâce à Neela. L’ex-madame Newman qui venait obtenir des informations, certains l’avaient accusée de feindre l’ignorance, oubliant qu’elle n’avait jamais été qu’un pot de fleurs professionnel, comme si son statut d’Épouse ne lui avait jamais donner accès à autre chose qu’au matérialisme. Anjali avait accepté de la voir, et lui avait donné rendez-vous dans le quartier Bellevue, Daisy avait préféré éviter l’ancienne Zone Balnche,, Daisy n’avait pas mis les pieds depuis des mois, pourtant, sans réelle frustrations à dire vrai, elle n’avait pas eu le temps de se pencher sur le sujet entre son accouchement et la maladie d’Orso qui lui valait quelques suées et crises de panique.  

Le Trinity ferait le lieu parfait pour un moment de rencontre. Elle était arrivée en avance, avec son fils, Pío. Orso avait été laissé auprès de Silvia. Le garçonnet commençait à marcher, mais se retrouvait très vite dans les jupes de sa mère qui ne se lassait pas de le voir vadrouiller. Son heure d’arrivée coinçidait avec le fait qu’elle espérait réussir à endormir Pío, le temps qu’Anjali arrive, chose à laquelle elle allait échouer. Mais elle était certaine que son interlocutrice ne lui en tiendrait pas rigueur.

Anjali arrive, et Daisy se lève, son fils dans le bras afin de saluer l’arrivante. Bonjour Anjali, merci d’avoir accepté de venir, fit-elle, avant de l’inviter à s’asseoir. J’aurais voulu ne pas vous imposer mon aîné, mais le second est malade et je ne voulais pas acculer Sylvia. Asseyez-vous, asseyez-vos.


- - you're such a bitch sometimes. Well.. i mean yeah. more like all the time.
Daisy L. Trevi-Donaldson
Daisy L. Trevi-Donaldson
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: some things are better not being heard.

Lun 30 Oct 2023 - 19:54


Elle avait hésité, à voir Daisy. Après être passée de complice attitrée de Min-Oh pour l'aider à paria du cinquième district... Daisy n'avait jamais été spécialement ce qu'on pourrait qualifier d'amie, ou de connaissance amicale. Ou bien était-ce peut-être une rancoeur amère qu'elle peinait à ne pas relâcher, malgré le renversement du pouvoir. Acceptant finalement de faire contre mauvaise fortune bon coeur, encore néanmoins ... Secouée, par la mort de Jordane. Peinant à oublier son corps baignant dans son propre sang, ou les images cauchemardesques que le laboratoire avait pu leur délivrer. Arrivant finalement au Trinity pour reconnaître la silhouette frêle de Daisy, se contentant d'un bref hochement de tête poli à son remerciement. Ne vous excusez de rien. Je vous rappelle avoir moi même ... Un certain nombre d'enfant à gérer. Qu'elle souligne non sans une esquisse de sourire compatissant, venant prendre place à son tour. Rien de grave, pour votre aîné ? La demande est sincère, quoi qu'elle ne reprenne rapidement. En quoi puis-je vous aider, Daisy ? Car elle doutait fort que l'ex épouse Newman ne soit venu ici pour lui demander de boire un thé.




Don't worry. We'll find each other again.
ANAPHORE
Anjali Agarwal
Anjali Agarwal
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: some things are better not being heard.

Lun 30 Oct 2023 - 20:41

Oui, on m’a fait parvenir le fait que vous vous occupiez d’une véritable tribu, fit-elle, en hochant la tête. Une fièvre, mais les antibiotiques font effet, c’est ce qui importe le plus.

Il était de fait notoire que Anjali était en charge de plusieurs enfants, Daisy n’en connaissait pas le nombre exact.  Sept, ou huit peut-être ? Daisy n’avait pas la moindre idée de comment cette femme réussissait à s’en sortir avec autant d’enfants. Daisy avait l’impression de se noyer les trois quart du temps, et ce avec de l’aide à la maison.

Aux yeux d’Anjali, Daisy devait certainement être l’ex-madame Newman. Ce qui n’était pas faux à proprement parlé, mais qui n’était pas vraiment une chose que Daisy appréciait aujourd’hui. Elle voulait bien être coupable de beaucoup de crimes, mais certainement pas de ceux dont son époux avait été accusés et jugés. Anjali ne tergiverse pas, Daisy s’assoit à son tour, asseyant son fils sur ses genoux, lui offrant de un cube en bois, qui lui servait de jeu d’éveil.

Il m’est parvenu que vous avez pu avoir accès à des dossiers médicaux datant de la gérance de mon ex-époux,fit-elle, en ne décrochant pas le regard d’Anjali. Une connaissance récente souhaiterait connaître les conditions  de la mort de sa mère, j’ai promis d’obtenir quelques informations à ce sujet… pour établir à défaut de justice, la vérité.

Elle l’admet, Daisy n’aurait certainement pas chercher à fouiner dans les dossiers du Docteur Newman. Elle avait le coeur bien accroché, mais certainement pas pour ce qu’avait du voir Anjali. Ce n’était pas qu’elle voulait s’en fair un déni, mais devait-elle réellement être hantée perpétuellement par les atrocités du père de ses enfants ?

Une certaine Diane, Diane … ? Diane Yoon ?


- - you're such a bitch sometimes. Well.. i mean yeah. more like all the time.
Daisy L. Trevi-Donaldson
Daisy L. Trevi-Donaldson
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: some things are better not being heard.

Mar 7 Nov 2023 - 20:52


Une tribu. C'était... Une manière de voir les choses, même si certains des enfants vivaient désormais avec Hailey. Ou Mason. Et d'y songer lui fait brièvement baisser le regard, quoi qu'elle n'en souffle mot. Ne relevant le regard que lorsque Daisy reprend finalement la parole, concernant les dossiers médicaux de Newman. Plissant brièvement le regard, quoi qu'elle ne dise encore pas le moindre commentaire. Elles y étaient donc, à la raison de cette entrevue.

En effet, oui. Pourquoi mentir après tout ? Daisy ne l'aurait pas fait venir sans savoir précisément ce sur quoi elle aurait pu tomber avant. L'écoutant évoquer cette connaissance, croisant les bras contre sa poitrine en l'écoutant évoquer cet ami soucieux du sort de sa mère, préférant néanmoins la prévenir.

Certaines informations peuvent ... Heurter la sensibilité. Juge t-elle bon de prévenir avant toute discussion, l'avisant d'un air soucieux. Diane. Le prénom lui parle, en effet. Mais le nom de famille ? Fouillant dans sa mémoire, hésitante. L'une d'elle avait un cancer, mais ... Il y en avait une autre, en effet. Une amputée, de mémoire. Veuillez m'excusez, les noms de familles me font défaut. Il y en avait tellement ... Des noms à la chaîne, des prénoms. Des photos, des antécédents médicaux.

Celle qui avait un cancer à été ... aidée à partir. Mais la seconde, l'amputée n'a pas été soignée par le même médecin qui à déclaré sa mort. Précise t-elle pour la forme, reprenant. Le dossier évoquait les causes d'une embolie pulmonaire mais ... Rien d'autre à ce sujet. Pas de symptômes, ou de médicaments, rien. Comme si ce n'était qu'une fausse excuse. Lui offrant un regard désolée avant de reprendre; L'une d'elle pourrait correspondre à la mère de votre ami ?




Don't worry. We'll find each other again.
ANAPHORE
Anjali Agarwal
Anjali Agarwal
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: some things are better not being heard.

Mer 8 Nov 2023 - 21:48

Daisy aurait honnêtement préféré se tenir assez éloignée des histoires de son ex-époux. Quand Anjali cherche à l’avertir, Daisy se doute qu’Ethan Newman était capable de bien pire que de battre ses enfants jusqu’à leur briser les os. Le doute n’avait jamais persisté dans l’esprit de la jeune mère, son époux était un monstre, le genre que l’on craint plus qu’une apocalypse et que des morts qui se redressent. Daisy n’était ni dupe, ni naïve, peut-être avait-elle été surprotégée de bien d’autre chose, mais certainement pas que la nature cruelle des hommes.

Mh, la cruauté d’Ethan Newman ne se limitait pas à sa sphère professionnelle.

Une euphémique déclaration. Mais il n’était nécessaire d’étaler les hobbies violents du géniteur de ses enfants. Anjali semble réfléchir, elle se souvenait d’une Diane, atteinte d’un cancer qui avait été aidée à la guérison en trouvant la mort, ainsi qu’une autre, amputée. Daisy tilte, il lui semblait que Lukas lui avait parlé du fait que sa mère avait été amputée d’une jambe.

Une embolie pulmonaire… fit-elle, en réfléchissant. Elle se souvenait bien de certains dossiers qui parlaient de se genre de pathologies. Le médecin lui avait expliqué qu’elles n’étaient pas toujours accidentelles. Le fait que le médecin ayant déclarée la mort de Diane était bien différent de celui qui l’avait soignée, n’était pas très bon signe. Une femme amputée n’étant plus en âge de procréer… Daisy n’imaginait pas New Eden s’encombrait d’un « poids » pareil.

Oui, la femme qui a été amputée, puis soignée ici … J’ai du mal à imaginer une embolie pulmonaire alors que nous avions du personnel de qualité.. fit-elle, Le dossier ne faisait mention de rien d’autre ?



- - you're such a bitch sometimes. Well.. i mean yeah. more like all the time.
Daisy L. Trevi-Donaldson
Daisy L. Trevi-Donaldson
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: some things are better not being heard.

Dim 10 Déc 2023 - 9:20


A l'évocation de la cruauté de l'ancien médecin, le brune relève brièevment les yeux en avisant Daisy. Je vois. Pas besoin de demander plus de détails, au risque de mettre sa vis à vis dans l'embarras. Evoquant le sort de la dite Diana alors que Daisy semble suspicieuse sur les causes de son décès, la brune secouant doucement la tête avant de reprendre:

C'est ce qu'il y à d'écrit, mais les dossiers contenaient également un résumé de la facturation de chaque soin. Ceux de Diane étaient particulièrement élevés. Et pour une femme ménopausée, avec une jambe en moins ? Elle doutait fort que la charité divine ne soit intervenu pour voler à son secours. Pinçant les lèvres à l'idée, avant de reprendre à l'attention de Daisy.

Il était... spécifié, que ses coûts étaient élevés. Avec une liste de ses antécédents médicaux, comme son amputation, ou son âge. Elle n'était pas du genre à basculer dans tous les complots du monde. Mais ici, à Walla Walla ? La vie des femmes n'avait jamais eu valeur inestimable alors, le pire était certainement à craindre. Même si ça incluait d'inventer des embolies, pour maquiller certaines atrocités.




Don't worry. We'll find each other again.
ANAPHORE
Anjali Agarwal
Anjali Agarwal
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: some things are better not being heard.

Mer 3 Jan 2024 - 0:38

Daisy, pensive, hoche la tête.

Les coûts médicaux de Diana étaient trop élevés. Ce n’était pas tant que la famille aurait refusé de payé, elle ne doutait pas une seconde de la dévotion que pouvait avoir Lukas et sa soeur pour leur mère. C’était plutôt l’idée d’une pragmatisme froid et d’un « triage », qui avait eu raison de Diane. Son âge… le fait qu’elle ne serait qu’un poids et n’aurait quasiment aucune capacité de contribution avait transformé Diane en cible. Daisy ne dotait pas une seconde que la cruauté de Wala Walla à l’époque pouvait atteindre ces dimensions là. Après tout, elle avait été première témoin des capacités à l’horreur..

Elle regarde Anjali, Une femme d’un âge avancé, amputée, incapable de procréer, potentiellement sans capacité à procréer et avec un coût de ressource crevant le plafond … elle marque une pause. Nous savons, toutes les deux, que la bienveillance de l’époque atteignait très rapidement sa limite. elle soupire. Daisy aurait franchement préféré que les nouvelles soient moins cruelles. Elle allait devoir annoncer à Lukas que la mort de sa mère était plus que suspicieuse …

Je ne sais pas ce que vous avez découvert d’autres … Je crois que je préfères ne pas savoir, on me reproche déjà bien assez de choses au sujet de mon ex-mari.


- - you're such a bitch sometimes. Well.. i mean yeah. more like all the time.
Daisy L. Trevi-Donaldson
Daisy L. Trevi-Donaldson
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: some things are better not being heard.

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum