Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

Light my Fire

Sam 16 Sep 2023 - 15:22

Elle était assise ici depuis un bon moment déjà, mêlant les branches venant tout juste d'être plongés dans le feu à l'aide d'un long manche qu'elle utilisait comme tisonnier improvisé. L'habituel crépitement des flammes n'était pas le seul bruitage se faisant entendre en ces lieux à telle heure précoce. Les oiseaux, eux aussi, sortaient peu à peu de leur sommeil et annonçaient leur réveil d'un joli chant, honorant pour un jour de plus les habitants avec lesquels ils partageaient ces terres. L'aube s'annonçait peu à peu, prenant l'apparence d'un timide fil d'or au sommet des vallées environnantes.

Posant le tisonnier d'un jour au sol, Jane étendit légèrement ses jambes, frottant la terre du talon de ses bottes coquées. Elle courba le dos, laissant échapper un soupir avant de reprendre sa position originelle. Elle revoyait le planning de la journée dans sa tête, matinée et début d'après-midi à l'armurerie, et le reste pour aider aux divers projets de construction... Puis viendra le soir, qu'elle utilisera pour se fatiguer un peu plus au rythme de séries de pompes, ses deux mains plantés dans le sol terreux... Jusqu'à effondrement.

Portant la main au niveau de sa botte droite et la glissant à l'intérieur, elle en saisit quelque chose avant de l'extirper d'un geste sec. Un couteau à la lame manifestement bien entretenue, qu'elle fit glisser de son plat sur la paume de sa main gantée pour y enlever toute trace de poussière pouvant potentiellement s'y trouver. Elle se leva alors, couteau dans la main et lame pointant vers le bas. Enchaînant quelques crochets du gauche et du droit, elle porta une attention toute particulière à l'arme dans sa main. D'une secousse du poignet, elle fit basculer la lame vers le haut, assénant un coup d'estoc à l'adversaire fictif se trouvant devant elle. Les flammes sur sa gauche dansaient gaiement, étendant son ombre de manière menaçante au sol. Elle n'était plus de ce monde pour un court instant, les coups qu'elle assénait comme gymnastique matinale ayant tout l'air d'une danse alors que le spectre devant elle tombait à genoux. Il disparût dans un écran de fumée au moment même où la lame de son assaillante lui traversa la nuque.

Elle regarda alors autour d'elle, ses yeux bleus passant en revue l'environnement dans lequel elle se trouvait. Rangeant de nouveau sa lame dans sa botte, elle s'assied de nouveau avant d'attendre, encore et toujours... Secouant sa jambe alors qu'elle expira bruyamment par la bouche.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Light my Fire

Dim 17 Sep 2023 - 13:51

Je tourne, et je tourne encore. Dans le tipi qu'on partage avec Wyatt et Brian, j'arrive pas du tout à trouver le sommeil malgré l'heure avancée et le travail qu'on a eu à abattre avec Caleb et les autres. C'est épuisant, évidemment mais je rumine des évidences qui ont du mal à se digérer. Un soupir m'échappe alors que je me relève et enfile rapidement mon pull. Le feu au centre du tipi en est qu'à l'état de braise, c'est suffisant pour nous tenir chaud à l'intérieur de toute façon, le reste, on s'en fiche. Y'a aussi Lewis qui est là d'ailleurs, mais il rentre à peine et on échange quelques mots.

Un peu l'anomalie de la colocation, je l'aime bien pourtant. Il est simple à vivre, toujours constant, c'est pas désagréable d'être avec lui. Depuis quelques semaines, c'est aussi lui qui s'occupe d'Andrew. Le petit de Nolan et Cassidy. Leur mort laisse un arrière goût un peu étrange pour tout le monde. Mais leur départ a aussi annoncé l'absurdité du raisonnement. Je comprends la peur, et je comprends que ça puisse pousser à faire n'importe quoi. Pour autant, la démarche me parait encore parfaitement stupide, malgré le temps passé...

Je sais pas vraiment quoi en penser. C'est sans doute ce qui m'amène dehors finalement, a essayé de me dépenser encore pour trouver le sommeil. Quand je pourrais m'écrouler sur mon matelas et gagner les bras de Morphée. J'aimerais - aussi - pouvoir retourner vers Junk Town pour voir Nascha. Je sais que le voyage est pas dans l'immédiat. Au loin, au centre du camp, je vois l'un des foyers allumés et m'y rend sans plus attendre. Sur place, c'est Jane que je croise finalement et à qui j'offre un sourire : Je peux me joindre à toi ? Que je lui demande pour la forme, en attendant son approbation pour m'asseoir. Je tire sur les manches de mon pull pour maintenir mes mains au chaud : Difficile de trouver le sommeil ?
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Light my Fire

Lun 18 Sep 2023 - 17:36

Je n'avais pas beaucoup dormi, en faite je n'étais plus habitué à la sécurité. Même à Gig étant donné qu'il y avait beaucoup de passage je ne dormais que d'un oeil. J'allais devoir réapprendre à dormir correctement. En tout cas c'est un livre entre les mains que je me réveillais tranquillement. Ici il y en avait pas mal alors s'était un réel bonheur pendant mon temps libre ou le soir. J'étais seule dans mon tipi, certaines personnes vivaient en groupe dans ces tentes natives mais pour ma part j'étais encore assez solitaire.
J'attrapais un gilet en laine que je m'y sur mes épaules avant d'enfiler mes chaussures de randonnées. J'avais trouvé ces chaussures sur un cadavre de l'armée il y a quelques années: elles étaient géniales.

Je sortais de mon tipi en m'étirant mollement avant de voir un feu de camps un peu plus loin. J'approche alors prudemment pour profiter de la chaleur du lieu mais aussi pour rencontrer des nouveaux membres de mon groupe. J'étais là depuis moins de trois mois et la plupart des gens, je ne leurs avaient jamais réellement parlé.
Je reconnu le jeune homme : Ruben je crois mais je ne connaissais pas la femme qui imposait clairement le respect - et peut être aussi la crainte. -
- Bonjour, je peux me joindre à vous ? demandais je en souriant avant de prendre place quand ils acceptèrent. Je souris et mis mes mains vers le feu. Je regarde la femme. - Nous n'avons pas encore eu l'occasion de se rencontrer il me semble. Je m'appelle Erika. dis je simplement de façon amicale avant de sourire au jeune homme - Et toi c'est Ruben c'est ça ? J'essaie de me rappeler de tout le monde mais c'est assez difficile. Je me sentais bien parmi eux. Ce groupe me plaisait beaucoup même si ce n'était évidemment pas toujours facile je me sentais presque à ma place - presque car j'avais encore beaucoup à faire pour me faire une place. Mais quand même c'était agréable -.






Nous devons avancer, nous améliorer et devenir plus forts afin de vivre et non plus survivre.

KoalaVolant
Erika Lidervaïne
Erika Lidervaïne
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Light my Fire

Lun 2 Oct 2023 - 21:43

La femme sursauta machinalement au son de la voix de l'individu - vraisemblablement un homme - derrière elle. Elle resta plantée là à le fixer de ses yeux saphir avant d’acquiescer de la tête d’une manière presque machinale. “Bien sûr.” elle affirma avant de poser son regard de nouveau sur l’horizon, tout en relief. Elle laissa échapper un léger rire à la question, presque rhétorique, du nouvel arrivant dans son monde éphémère. Un nouvel arrivant qui s’appelait Ruben si sa mémoire ne lui jouait pas des tours.

“Ouais. Il y a des jours, ou plutôt, des semaines comme ça. Toi aussi, je me trompe ?” Elle haussa alors les épaules de manière nonchalante. La vérité, c’est que les difficultés qu’elle éprouvait à trouver le sommeil relevaient plus de l’insomnie chronique que de difficultés passagères.

Une seconde voix, plus féminine cette fois, se fit entendre. Et Jane n’attendit pas longtemps avant d’acquiescer de nouveau. “Il y a toujours de la place au coin du feu.” conclut-elle avec un léger sourire en coin et se demandant la raison pour laquelle les gens posaient toujours de telles questions après la fin du Monde… Mais au fond, n’était-ce pas là la preuve que le civisme était toujours vivant ? Comme un souvenir lointain d’une époque révolue et idéalisée. A l’instar d’un Atlantis, mais bien réel.

La femme aux bottes en cuir courba le dos avant de regarder vers le ciel, expirant complètement par le nez avant de porter de nouveau son regard sur celle qui se faisait appeler Erika.

“Jane. Jane Kelly.” conclut-elle avant de faire un léger sourire. Portant son regard vers les chaussures de son interlocutrice, elle secoua lentement la tête de haut en bas. “Belle paire. Les miennes sont…. Eh bien, elles sont ce qu’elles sont.” Dit-elle avant de porter son regard sur celles-ci. Elles étaient en cuir, et la matière était craquelée à certains endroits. Elles avaient souvent été rafistolées, notamment les semelles.

Elle leva le regard alors vers le duo à ses côtés.

“La dernière fois que vous êtes venus nous rendre visite à l’armurerie, c’était quand ?” Demanda-t-elle.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Light my Fire

Mer 4 Oct 2023 - 12:34

Ouais, mais on s'y habitue apparemment, j'esquisse un sourire pour Jane, en m'installant, l'impression d'avoir les jambes lourdes m'accompagne partout où je vais, de même que la tête, le corps entier. Bref, la fatigue se fait sentir mais le sommeil me fuit, et j'ai du mal à pas chasser ces pensées parasites. J'en ai pas la force je crois, du coup, je réfléchis souvent de travers, et ça me mine le moral tout ça. D'autant qu'avec Nascha repartit depuis un moment et qui me manque atrocement, je sais pas trop quoi dire ou quoi penser. J'aurais dû bosser plus à la scierie pour m'épuiser complètement, ça aurait bien aidé, que j'ajoute dans un soupir.

Mais je creuse pas plus ma pensée, quand une autre personne arrive. Une petite nouvelle au campement qui démérite pas pour autant. Erika, je crois, elle me confirme vite son nom : Oui bien sûr, que je souffle avec un sourire encourageant et bienveillant. Je comptais pas la chasser de toute façon me concernant, c'est pas mon genre. Tu as tout bon, que je souffle en riant doucement. Tu devrais aller voir Tessa, je suis sûre qu'elle fera des miracles avec, que je réponds à Jane à sa remarque sur les chaussures d'Erika. Au moins, elle parviendra a les rendre étanches, et c'est un bon début dans tout ça.

Je me fais craquer la nuque avant que la question de Jane m'interrompe dans ma réflexion : Houla... Je me mordille la lèvre : Dépend pour quoi. Des armes à feu, je préfère éviter, je suis pas très doué avec. Mais mon couteau bowie fait encore le travail, en bref : Donc depuis super longtemps en fait, je peux même pas lui dire quand, je suis pas capable de m'en souvenir. Avec le scierie et les quelques sorties, j'ai déjà mon équipement de prêt à disposition, alors je peux pas faire n'importe quoi. Pourquoi ? Que je lui demande en fronçant les sourcils, incapable de cacher ma curiosité. Je sais qu'elle la gère - un peu comme elle peut.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Light my Fire

Sam 7 Oct 2023 - 20:41

Je n'étais pas arrivée au camps depuis longtemps mais je faisais de mon mieux pour me faire une place, montrer que je ne servais pas à rien. J'avais rejoins le groupe des chasseurs, principalement au collet même si je travaillais durement afin d'apprendre à tirer à l'arc un minimum correctement. Je m'étais déjà amélioré disons que je savais un peu mieux tenir l'arme mais ce n'était pas encore ça. J'avais rejoins un feu de camps avec deux personnes , l'une s'appellait Jane et instaurait un certain respect rien qu'à sa façon d'être, l'autre était un peu plus jeune : Ruben. J'avais déjà eu affaire à lui quand nous avions travaillé sur le nouveau nid des faucons et il me semblait sympathique. Je pris donc place et m'assise en remontant mes genoux vers ma poitrine entourant mes jambes de mes bras. Quand la femme me fit un compliment sur mes chaussures je les regardais en souriant.

- Leur propriétaire n'en avait plus l'utilité, je me suis permise de les prendre. dis je en souriant, un pauvre policier mort au combat sans aucun doute. En tout cas il faisait ma taille et ça s'était une chance, elles étaient un peu abimé mais pas plus que ça non plus. - J'ai souvent évité le combat au corps à corps...ça se vois je crois. dis je un peu gêné. Ouai c'était clairement pas des bottes qui avaient vu beaucoup de galères, surtout des randonnées dans la forêt pour relever les collets à vrai dire.

Quand elle parle de l'armurerie je la regarde et hausse les épaules. - J'ai pris un arc et des flèches pour m'entrainer, c'est tout. J'ai mon couteau de chasse depuis pas mal de temps maintenant donc j'avais pas besoin d'autre chose. Pourquoi ? demandais je également, j'espérais ne pas avoir fais de bêtise, enfin en même temps on avait accepté que je le prenne et je le ramenais à chaque entrainement terminé donc bon. Je me demandais d'ailleurs si j'aurais le mien un jour afin de l'entretenir et de l'avoir toujours sur moi en cas de besoin. Mais pour ça il allait falloir que j'apprenne à bien m'en servir !

Je mis mes mains vers le feu en attendant la réponse, essayant de me réchauffer au mieux que je le pouvais.


Nous devons avancer, nous améliorer et devenir plus forts afin de vivre et non plus survivre.

KoalaVolant
Erika Lidervaïne
Erika Lidervaïne
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Light my Fire

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum