Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

Au coeur de la forêt

Lun 26 Juin 2023 - 2:42

Le soleil entame sa longue descente dans le ciel, annonçant la fin de cette soirée au climat idéal. Le vent pousse les feuilles des arbres à danser doucement les une contre les autres à mesure qu'il s'enfonce dans la foret. Si les conditions semblent parfaite pour la chasse, la journée n'a pas du tout été fructueuse. Marchant pourtant contre le vent pour camoufler son odeur humaine, il a tressé ses cheveux en deux nattes et avance sans un bruit. L'Amérindien ne fait pas partie des chasseurs habituel, mais il lui arrive parfois de remplacer l'un d'entre eux sur le terrain.

S'il aime se retrouver ainsi dans la nature, il préfère toutefois conserver ses talents dans l'entretien et la cueillette de plantes médicinales. Pas qu'il soit contre la chasse, mais voir le sang couler lui rappelle des souvenirs désagréables...qui n'en a pas désormais? Ils ont tous perdu des proches de façon plus ou moins violente. Chogan devait, en réalité, se considérer chanceux d'avoir pu accompagner ses parents en fin de vie, puisque c'est la maladie qui les avaient pris tous les deux. Il ne pouvait pas en dire autant de certains membres du groupe, malheureusement.

Chassant les mauvais souvenirs, il tente de se ressaisir et rester concentré à la tâche. La fatigue commence à se faire ressentir, mais il s'obstine à revenir au campement avec au moins une prise. De toute façon il compte bien passer la nuit dans un abris temporaire vu l'heure tardive. Peut-être aura-t-il plus de chance demain dans la mâtiné.

Soudain un bruit attire son attention, quelque chose semble se faufiler à travers les feuillages...et au vu du boucan qu'il fait, c'est quelque chose de gros! L'enthousiasme montre enfin le bout de son nez et il s'accroupit avec discrétion pour se diriger lentement vers le bruit. Une arme de chasse en main, celle-ci lui a été prêté par l'un des chasseurs, puisqu'il n'en possède pas. Il se contente d'un couteau suisse au fond de sa poche, ce qui n'est pas toujours très pratique pour les sorties; il doit bien se l'avouer. Se glissant dans la foret, il aperçoit du mouvement dans un buisson et il brandit son arme, prêt à tirer. Il suffit que l'animal se montre enfin et il pourra revenir auprès des siens avec une viande digne de ce nom!

Mais la silhouette qui se révèle à lui n'est pas du tout animale, il s'agit en fait d'un être humain. Chogan à a peine le temps de retirer son doigts de la gâchette! Dans son empressement il a failli tirer sur un Homme! Ce n'est pourtant pas dans ses habitudes de se montrer hâtif, la fatigue y est-elle pour quelque chose? Il fait un pas vers l'arrière, baissant son arme vers le sol avant de bredouiller.

«Désolé, je vous ai pris pour un animal...»
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de la forêt

Ven 7 Juil 2023 - 23:00

Il est dans la merde. Trop loin encore d’un coin pour y trouver de quoi manger à coup sur. Sauf que son sac est bien trop léger sur ses épaules. Dario sait ce que c’est la faim. Il la personnellement ressentit et sait que rare sont ceux qui ne l’on pas connu durant ces dernières années bien troubles. Le brun va se rationner le temps de trouver ce qu’il lui faut et peut être que les bois lui offriront quelques cadeaux mais il en doute. Pas bien familier de ces derniers. Gars de la ville il n’a jamais connu le besoin de chasser ou de trouver des plantes.. Connaissances qui lui ont fait cruellement défaut il en a conscience. Mais ce n’est pas tous les jours qu’il tombe sur quelqu’un qui pourrait lui apprendre.. Ou peut être qu’il l’a fait mais l’a tué avant de le savoir. Sang sur les mains dont il ne se débarrassera jamais. La nécessité de tuer son prochain est maintenant bien trop ancrée. Survivre amène à faire bien des choses bien que pendant longtemps il a été le principale agent de ses tueries gratuites..

Pas qui lui semblent bien trop bruyants dans ces bois silencieux. Tentatives infructueuses de se faire plus discret.. Alors il tend l’oreille pour ne pas avoir de surprises. Chose inutile il semblerait car lorsqu’il relève la tête, une silhouette armé se décide à quelques mètres de lui. Gueule noir du fusil braqué sur lui. Corps qui s’immobilise. Dario sait que c’est fini. Pas le temps de fuir ou de répliquer. Pas le temps de.. Fusil baissé. Voix qui s’élève pour s’excuser. La tatoué ne répond pas tous de suite fermant les yeux, essayant de calmer son cœur qui semble décider de s’extraire de sa poitrine. Ce n’est pas passer loin. Veux t-il encore mourir ? Il en ai moins sur maintenant. Des relations se sont créer à Junk Down. Maxime retrouver, Lou qui adoucit ses plaies ouvertes et les autres.. Peut être ne veux t-il plus la quitter cette terre qui lui a arraché sa fille. Yeux qui se rouvrent se tournant vers l’inconnu. Ironie pour ne pas laisser la colère exploser. Ouais j’suis pas une biche promis… J’ai eu du bol que tu es du genre à vérifier avant de tirer Certains sont du genre à tirer et se poser les questions ensuite..
Dario Amendiares
Dario Amendiares
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de la forêt

Lun 10 Juil 2023 - 19:28

Le regard profond de l'Amérindien s'arrête sur l'inconnu qui lui fait face. Cheveux court, mal rasé; des tatouages se devine aisément sous ses vêtements. Chogan ne connaît rien de cet individu et malgré qu'il ai baissé son arme, il reste prêt à la brandir à nouveau si nécessaire. Geste qu'il ne se serait pas préparé à faire s'il n'avait pas connu la trahison et l'horreur dont était capable l'Homme en temps de crise. Malgré sa bonté et une certaine naïveté, il sait qu'il doit se montrer plus méfiant. Certaines personne n'aimaient pas trop qu'on leur planque une arme sous le nez, d'ailleurs! Pourvu qu'il ne le prenne pas trop mal.

Le quinquagénaire à pu discerner une certaine résignation dans le regard de l'homme, comme s'il s'attendait à mourir sous peu. Heureusement pour lui, Chogan a eu la présence d'esprit de ne pas tirer avant de voir sa cible. Ce que ne manque pas de lui faire remarquer l'inconnu, juste après l'avoir rassuré sur le fait de ne pas être une biche. Ça aurait pu décrocher un sourire à son interlocuteur, mais l'Amérindien n'a pas trop la tête à rire. La situation aurait pu être désastreuse. Si certains se soucie peu de prendre la vie, ce n'est pas du tout son cas.

Il jette un coup d’œil en direction du ciel qui s’assombrit de plus en plus.

«Vous avez un abris pour la nuit ?»

L'allure de l'homme laisse suggérer qu'il ne s'y connaît pas forcément en foret. Certes il ne faut pas se fier aux apparences, mais Chogan préfère s'assurer qu'il passe la nuit en sécurité. C'est plus fort que lui, pas question qu'il laisse volontairement une autre personne se mettre en danger. Ici les nuits sont particulièrement fraîche, de plus, la vie sauvage n'est pas toujours très accueillante. De nombreux prédateurs rôdes et il est près à parier que l'inconnu transporte quelques réserves de nourriture dans son sac. Nourriture qui pourrait possiblement attirer des animaux qu'on ne souhaite pas forcément croiser.

Il réalise soudain qu'il ne c'est pas présenté et s'empresse de remédier à cette impolitesse.

«Je m'appelle Chogan. Vous venez souvent dans les bois ?»

Autant mettre les choses au clair tout de suite. Après tout certaines personnes sont très surprenante,  peut-être ne souhaite-t-il pas recevoir d'aide, ou si ça se trouve il a déjà un abris tout près d'ici? La forêt est dense et l’Amérindien n'a clairement pas pu en visiter chaque recoins.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de la forêt

Jeu 3 Aoû 2023 - 13:35

Regard qui ne quitte pas l’arme maintenant baissée. Bien que Dario fait en sorte de garder bonne figure il se méfie. Qui sait peut être que l’autre va péter u. Pile et se décider de tirer quand même. Ou peut être qu’il va bouloir récupérer le peu qu’il possède. Dommage pour lui le jeune homme est un peu dans la merde ce dernier temps. Vivement qu’il rentre à la base… Pour se poser, se reposer.. Ouais cette fois-ci cette sortie lui a bien siphonné de l'énergie. C'est après ce genre de période où le tatoué se demande si ce n'est pas le moment de se poser quelque part. Pour être sur de pouvoir compter sur quelqu'un au besoin. Mais les dernières années reviennent en force lui rappelant la nature changeante de la nature humaine. Et puis il se sent encore sur le fil il ne voudrait imposer son esprit prêt à exploser à qui que ce soit..

Bon l'inconnu ne semble pas sourire à sa tentative d'humour. Ouais il ne voulait vraiment pas exploser d'humain. Tant mieux Dario n'est pas tombé sur un taré de la gâchette.. A sa question le regard se perd vers le ciel. Ouais la nuit ne va pas tarder à tomber.. Non j'ai rien à part une bagnole un peu trop loin..  C'est pas bon de se balader de nuit durant les temps qui courent. Mais en plus en forêt.. Pas envie de tomber sur une bestiole. Depuis que l'humain se fait plus discret les animaux ont regagné leur place dans le monde. Si il a survécu jusqu'ici le brun aimerait ne pas crever à cause d'un prédateur. Il est peut être suicidaire mais parfois il sait rester prudent.

Enchanté, Dario. Doigts qui viennent gratter nerveusement son crâne. Cela se voit-il pas tant que ça qu'il n'a pas sa place dans ces bois ? Ce qui n'est pas le cas du fameux Chogan qu'il n'a pas deviné a présence jusqu'à maintenant.  Euh quand cela peut me raccourcir le chemin.. Mais ouais je suis pas un super chasseur-cueilleur.. J'suis un gars de la vill  Ouais il aurait pu en apprendre plus depuis le temps. Mais étrangement cela ne s'est pas fait..
Dario Amendiares
Dario Amendiares
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de la forêt

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum