Le deal à ne pas rater :
Où acheter la display japonaise One Piece Card Game PRB-01 One Piece ...
Voir le deal

they never help you unless you ask

Mer 7 Juin 2023 - 21:48

Il n’était évident de vivre sur la route quand le monde entier semblait en avoir après vous. Athénaïs ne pouvait pas dire qu’elle avait eu une vie simple, une vie facile depuis qu’elle avait décidé de faire bande à part. Bien au contraire, l’avantage du groupe c’est sa solidarité, dans une certaine mesure. Seule, elle était bien plus vulnérable, bien plus à même d’attirer un mauvais regard ou de mauvaises intentions. Surtout si l’on considère son aspect physique. Frêle petite chose aux yeux clairs, elle n’en demeurait pas moins téméraire. Peut-être q’un jour, ce vilain trait de caractère finirait par lui faire défaut.

La jeune femme avait fini par quitter le groupe qu’elle avait rejoint pour l’hiver. Les beaux jours aidant, elle n’avait pas eu trop de mal à quitter le lieu. La grecque ne se retournait plus, ne regardait plus par dessus son épaule. Elle fermait la portière de son van et s’en allait vers d’autres horizons.

Elle ne saurait dire pour quelles raison elle s’étaient retrouvée à The Store. Récupérer un peu d’essence, assurer son voyage ? Tout ce qu’elle savait c’était qu’elle avait fait la route et qu’elle s’y était retrouvée. Athénaïs ne luttait pas dans ce cas là. Elle connaissait sa destination finale, du moins, celle pour les prochains mois, c’était tout ce qui importait à ses yeux.

Comme à son habitude, Athénaïs gare précautionneusement son van à plusieurs pâté de maison de The Store, chaque déplacement en réfléchi, laissé son van sans surveillance était toujours un moment intense d’angoisse pour la jeune femme. C’était après tout, la seule chose qui l’a raccrochait encore à un semblant de confort et à son jeune passé en tant que survivante. Elle ferme et quitte son van, le châle sur le sommet du front, cachant ses cheveux, ses yeux à l’ombre du tissu demeurait aux aguets.

The Store se profile et elle y rentre, sachant pertinemment qu’elle risquait de se faire arnaquer, comme la dernière fois d’ailleurs. Elle n’est pas certaine de savoir si elle trouvera son bonheur, mais ce dont elle était sûre c’était qu’elle n’avait pas l’intention de faire des vieux eaux ici. Athénaïs pouvait être courageuse, mais il n’était nécessaire de se mettre dans des situations qui nécessitait de l’être.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: they never help you unless you ask

Mer 21 Juin 2023 - 17:53

C’était devenue une routine désormais. Pas depuis longtemps ça non, mais je commençais à connaître le chemin entre Junk Town et le Store par cœur. Si au départ c’est Démétra qui roulait, elle avait plus ou accepté que, parfois, quand elle était vraiment fatiguée, je reprenne le volant. Mais ces moments restaient rares.

Les affaires sont assez florissantes en fin de compte avec la forge de la jeune femme. Enfin, de la femme. J’ai tendance à oublier parfois son âge à cause de son comportement de jeune fille dans la fleur de l’âge. Les nouveaux cheveux blancs sur ma caboche sont certainement là par sa faute. Mais ne suis-je pas un peu masochiste à continuer d'aimer la suivre partout ou elle fourre son nez. Et surtout là où il ne faudrait pas qu’elle le fourre. Bref. Les femmes causeront ma perte.

Mais aujourd’hui, j’ai décidé d’y aller seul. Parce que la dame est indisposée. Pas comme on l’entend, mais plutôt elle est terriblement mal et je ne me sens pas de l’emmener ici, surtout aux vues de ce qu’il s’est déjà passé et du nombre de personnes qui pourraient en vouloir à son jolie petit cul. Alors c’est seul, cette fois-ci que je déambule dans les rues du Store. Cet endroit où tu peux trouver tout ou presque.

J’suis dans les nuages, ça ne me ressemble pas, mais je cherche quand même ceux qui sont venus nous agresser la dernière fois. J’aime pas laisser en suspens les choses et je préfère quand elles sont terminées et bien terminées. Alors j’ai les yeux partout ouai, mais pas la ou il faudrait et je tombe sur une jeune femme. Encore une. Décidément. Je lui fonce dedans et heureusement pour elle, je ne suis pas en train de courir. Alors je la bouscule, elle manque de tomber mais je la rattrape par le bout du bras. J’essaie de faire attention à ce que ce geste ne soit pas mal interprété et je la relâche aussitôt. Excuse-moi que je lance rapidement, reposant mes yeux un peu partout. J’suis pas aussi maladroit d’ordinaire que je rajoute, comme pour me justifier. Qu'elle ne me prenne pas pour un lourdaud. Ça va ? que je lui demande finalement.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: they never help you unless you ask

Mar 27 Juin 2023 - 21:52

The Store, un lieu qu’elle ne connaissait que rapidement, furtivement, comme beaucoup, un lieu de passage où il n’était pas forcément toujours bon de rester. Athénaïs n’en aimait ni l’atmosphère si la couleur et le peu de lumière qui traversait les carreaux percés étaient pollués par le verdâtre de l’humide moisissure. Alors, elle ne venait que rarement, ou par extrême nécessité. Mais l’essence n’étant pas une denrée très répandue, elle était obligée de venir.

Elle avait troqué des bracelets en or, des antiquités du musée, honteux, mais dans la nécessité, stupide est celui qui meure de faim pour un tableau de maître. Elle gardait tout de même les quelques objects de Jade, dont un peigne, précieusement et précautionneusement rangé dans son sac. On lui proposait plus d’essence, pour des services dont elle ne ferait pas la description.

Elle regardait autour d’elle, toujours un peu contemplative, attendant peut-être quelque chose qui pourrait émerveiller ses yeux. Mais ces dernières années, elle n’avait pas vu beaucoup de choses. Elle espérait que le Vignoble où elle se rendait apporterait un peu de beauté simple dans sa vie, dieu sait qu’elle en voulait. Toutes les choses qu’elle avait trouvé ses derniers temps étaient d’un pragmatisme ennuyeux mais nécessaire, mais ennuyeux. Alors, elle se laissait à regarder quelques étales, avant de repartir avec son bidon d’essence, assez pour lui faire la route, un peu lourd, mais elle y arriverait, comme d’habitude.

Peu consciente de son environnement semblait-il, elle fut bousculée, rattrapée, son foulard tombe par terre, ses cheveux se retrouve à lui barrer la vue, avant qu’elle se retrouve ses deux pieds au sol. Elle tenait encore fermement le bidon d’essence qui manqua de lui faire perdre l’équilibre et de se retrouver au sol. Désemparée, elle remet ses cheveux derrière sa tête furieusement, avant de récupérer son foulard, sale et poussiéreux. Oui, je .. fit-elle, en regardant son foulard, se demandant si elle pouvait se recouvrir les cheveux avec, il était réellement sale, elle souffle et le fourre dans son sac. Adieu discrétion.

Oui ça va, fit-elle, en levant les yeux. Elle le dévisage quelques secondes… On s’est déjà vu non ? Elle essaie de remettre le puzzle en place. Il fallait retrouver les sensations, le sable, la poudre, le gris du ciel et de l’eau. Vous étiez plus mal en point me semble t-il ..
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: they never help you unless you ask

Jeu 6 Juil 2023 - 20:14

Le foulard qu’elle porte sur sa tête tombe au sol et se retrouve dans le sol poussiéreux qu’est cet endroit qui rassemble tant de gens si différents, mais avec les mêmes intentions finales. La jeune femme se relève et mes yeux sombres se posent dans les siens, si clairs. J’ai presque un flash, aussitôt qu’elle me demande si on ne s’est pas déjà croisés auparavant.

J’ai un temps de réflexion qui me semble durer des heures, pour finalement rassembler les morceaux, petit à petit. Un regard aussi beau que le sien, on s’en rappelle forcément. Et enfin, les pièces se rassemblent dans ma caboche abîmée par les récents évènements. Je … Je ne voudrais pas dire de bêtises. Tu étais au vignoble non ? que je demande finalement. Et si tel est le cas, je crois en plus, me souvenir qu’elle m’a même aidé à me départir de la mauvaise situation dans laquelle je les avais mis, en étant, à ce moment là du côté des ennemis. Je sais aussi qu’elle fait partie de ceux que l’on a attaqué, j’imagine qu’elle doit me compter parmi les ennemis officiels. Dans ces cas-là, il ne faut pas que je fasse le malin, car elle a toutes les raisons du monde de m’en vouloir, autant que je m’en veux moi, d’avoir dû faire tout ce que j’ai fait.

Je me retrouve bête, parce que je ne sais pas quoi lui dire. Ouai … J’ai un souvenir assez flou, en réalité que je finis par lui avouer. Et … Comment ça va, chez vous ? Parce que du souvenir que j’en ai, l’attaque nocturne avait fait des dégâts, et pas que physiques. Les factions avaient perdu chacune des alliés cette nuit-là et pas que. Des morts, de chaque côté, le tout qui s’était finalement soldé par la vie d’Ulrich que j’avais ôté de mes propres mains. Des souvenirs que j’espère un jour réussir à oublier. Ce n’est pas une réussite pour le moment. Clairement pas. Tu … T’as besoin d’aide ? que je finis par lui demander, presque comme un enfant qui aurait quelque chose à se faire pardonner. Mais quoi ? Parce que Reese me l'avait répété plus d’une fois. Alice aussi. J’avais fait ce que j’avais eu à faire pour sauver ma peau, et celles des miens.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: they never help you unless you ask

Lun 17 Juil 2023 - 20:42

Il lui semblait bien qu’elle l’avait déjà croisé. Les circonstances étaient un peu différentes, très différentes. Athénaïs n’avait pas beaucoup de souvenirs, elle s’était laissé aller à l’adrénaline du moment. Elle n’avait qu’une cicatrice à l’épaule, encore douloureuse parfois et les quelques flashs de la plage, des odeurs et des couleurs. L’humidité aussi avait été un facteur de ses souvenirs de ce jour. Elle n’avait pas de difficultés à se souvenir qu’elle s’était fait la réflexion de la raison de sa présence ce jour-là, elle n’avait .. aucuns arômes crochus avec qui que ce soit. La loyauté était une chose qu’elle comprenait et connaissait par bien des aspects. Mais cette place, entourée d’étrangers, demeurait un point d’interrogation dans son esprit.

Tout cela pour dire, qu’elle se souvenait de lui. Elle se souvenait de son poids et de ses blessures; elle se souvenait l’avoir aidé. Elle hoche la tête, fourrant son foulard désormais sale dans sa poche. Elle se sentait un peu à nu et à découvert, elle avait prit l’habitude d’avoir toujours quelque chose sur le sommet du crâne, comme un camouflage, quelque chose qui lui permettait de n’attirer le regard de personne. Oui, au vignoble, enfin .. la plage , lui répond t-elle. Athénaïs n’avait pas été d’une très grande aide ce jour-là, enfin peut-être estimait-il qu’elle l’avait au moins aidé lui. Du reste, du reste elle n’avait pas servi à grand chose.

Je n’étais là bas que de passage, fit-elle ensuite, Je rejoins le vignoble dans les jours qui arrivent, explique t-elle ensuite, soulevant le bidon d’essence.

Mh, oui, je veux bien, Athénaïs n’était pas du genre à refuser l’aide proposée. C’était une denrée assez rare, et elle aurait au moins voulu continuer à faire un tour avant de repartir mettre de l’essence dans son van et attendre le petit matin pour reprendre la route.

Pas trop de séquelles de cette journée ?   demande t-elle, elle était tout de même assez curieuse de savoir comment il avait finit par s’en sortir. La balle traversante qu’elle avait prise dans l’épaule laissait une trace encore douloureuse aujourd’hui. Était-ce elle, qui faisait demeurer la douleur ? Athénaïs préférait s’éviter de la psychologie de comptoir, mais la question, tout de même, se posait.  
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: they never help you unless you ask

Sam 5 Aoû 2023 - 9:16

Ouai, la plage. Cette fameuse plage ou mon destin avait tout simplement basculé, comme celui de tous ceux qui ont été forcés de venir attaquer leurs amis et alliés. Je dois dire que je n’en avais pas demandé plus, me contentant de recevoir les soins nécessaires afin d’éviter de perdre ma jambe. Autant dire que j’avais été, dans mon malheur, chanceux de tomber sur des personnes qui ne s’étaient pas arrêtées aux raisons de ma présence sur cette plage là, cette nuit-là.

Je vois, et bien alors je suis chanceux que tu étais là bas ce jour là que je lui réponds, un peu mal à l’aise je dois bien l’avouer. Je t’en dois une je suppose du coup, que j’ajoute. Et je prends le bidon d’essence qu’elle semblait porter auparavant. Tu avais besoin de quelque chose de précis ? Je connais bien le coin. Autant faire ce que je peux pour elle. Une façon détournée de la remercier bien que d’avoir sauvé ma vie est une dette que je ne rembourserais pas en portant simplement un bidon d’essence. Et on se met à avancer côte à côte.

Hmm, disons que j’ai eu de la chance de tomber sur des gens qui avaient ce qu’il me fallait pour ne pas perdre ma jambe. Je grimace un peu. Mais … Je n’ai pas encore tout à fait récupéré. Il m’arrive encore de boiter parfois, surtout quand il pleut et qu’il fait froid. Je repense à Ruby et à cette blague qu’elle m’avait faite en me disant que j’avais hérité du super pouvoir de prévoir la météo grâce à ma jambe blessée. Mais disons que je préfère ça. Ce n’était pas gagné d’avance et je ne suis pas passé loin de la perdre. Alors avoir de temps en temps mal, c’est un coût peu cher pour pouvoir continuer de l’utiliser. Et toi ? que je demande à la jolie brune. Tu avais été blessée aussi non si je me souviens bien ? Je l’observe attentivement, mais tu as l’air d’aller bien aussi, tant mieux. Car je m’en serais voulu qu’elle garde de lourdes séquelles alors qu’elle me portait dans ses bras pour m’aider à ne pas me vider de mon sang tout seul. D’ailleurs … Je me racle maladroitement la gorge avant d’ajouter : Merci … pour ton aide là bas. Je sais que j’étais pas celui qui la méritait le plus …
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: they never help you unless you ask

Mer 20 Sep 2023 - 18:12

Cette plage où elle n’avait jamais compris pourquoi elle était présente. Athénaïs naviguait sans jamais vraiment savoir où elle allait. Cette errance infinie, avec toute la témérité qu’on pouvait lui attribuer l’avait conduite jusqu’à cette plage, où elle avait fait ce qu’on lui avait dit de faire. Elle était résilient et conciliante, Athénaïs, c’était bien permis ses qualités premières. Elle hoche la tête, signe qu’elle écoutait.  

Chanceux.. oui, sûrement elle le regarde, alors qu’il semblait tout de même s’être remis de cet épisode terrible. Il n’était pas passé très loin d’une amputation. Donc, peut-être qu’en effet il l’était. Athénaïs le regarde longuement, sans dire un mot. Elle hoche la tête, sa jambe n’avait pas retrouvé sa pleine capacité. Il est certainement difficile de faire mieux, surtout si l’on considère les circonstances dans lesquelles ils avaient été. Athénaïs maintenait qu’elle n’avait jamais vraiment compris ce qu’elle était venue faire dans cette galère.

Oui, à l’épaule, fit-elle, en posant sa main machinalement sur son épaule. La blessure avait mit un peu de temps à guérir, mais elle s’en était sorti avec quelques douleurs fantômes qui avaient finit par s’estomper. La jeune femme n’avait pas à gérer une quelconque complication, ou de la fièvre. Une infection l’aurait clouer à son lit, elle n’avait pas vraiment l’organisme le plus solide de la ville. Elle aurait certainement regardé le plafond de son van pendant plusieurs heures avant de somnoler pendant de longues autres heures.

Je n’ai eu de séquelles, particulièrement, dieu merci, Elle marque une pause.

Je ne crois pas que ce soit une question de mérite, reprends t-elle.

Et puis, je ne connaissais personne.. Le choix était assez pragmatique, je dois dire, rien de réellement personnel.   Elle hoche la tête.  Mais de rien. Le mérite, elle savait parfaitement que ce c'était quelque chose de quasiment désuet. Les gens qui avaient survécu jusqu'ici, méritaient-ils vraiment de rester en vie ? Tout n'était qu'une question de chance aux yeux d'Athénaïs, certainement de capacités pour certains. Mais à ses yeux, elle avait survécu aussi longtemps parce qu'ele avait encore de la chance. Ses yeux continuent de regarder autour, à la recherche de quelque chose qui pourrait égayer sa soirée. Elle avait bien l’intention de profiter de son van, un peu de farine ne serait franchement pas de refus.

De la farine, tu saurais où il y en a ? lui demande t-elle, passant d'un sujet à un autre.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: they never help you unless you ask

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum