Le deal à ne pas rater :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four Emperors : où ...
Voir le deal

2 participants

Hurt and alive

Lun 29 Mai 2023 - 21:18


La nuit était tombée depuis longtemps sur le campement, sans qu'elle ne parvienne à trouver le sommeil. Aux aguets, craignant une nouvelle sensation de bourdonnement dans son esprit, quoi que le silence ne règne alentour. Abandonnant l'idée d'espérer fermer l'oeil pour se relever, veillant à ne faire aucun bruit pour endormis non loin, enfonçant les mains dans les poches de son jean pour avancer dans l'obscurité. Faisant signe aux veilleurs que tout allait bien, avant de reconnaître la silhouette de son amie non loin, assise à même le sol. Plissant le regard avant de s'approcher finalement dans sa direction, se laissant tomber à ses côtés en silence avant d'hocher la tête pour croiser le regard de May. Teinté d'une inquiétude qu'elle peinait à masquer depuis l'instant ou Fort Ward avait cessé d'être, avisant la blonde sans mot dire, haussant les épaules à la question muette.

Moi non plus je n'arrive pas à dormir... Parce que fermer les yeux la ramenait inlassablement à l'instant précis ou elle avait été contrôlé par cette maladie. Prête à faire du mal à ses propres enfants, si Cole n'était pas intervenu pour filer un coup de main à Sean. Relevant le regard vers la silhouette de Fort Ward, pinçant brièvement les lèvres en ramenant ses genoux contre sa poitrine.

C'est une drôle de sensation, de voir l'endroit d'ici... Elle ne saurait expliquer pourquoi. Sans doute parce que les visages qu'ils fréquentaient au quotidien étaient désormais pour la plupart cloitrés la-bas ? Venant coller son épaule à celle de May, s'autorisant un des rares contacts avec une autre personne en sa présence, reprenant avec douceur. Est-ce que tu tiens le coup ?


I've always liked to play with fire.
ANAPHORE
Indiana Crawford
Indiana Crawford
The Nomads
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hurt and alive

Lun 19 Juin 2023 - 4:16

Elle lève la tête, remarque la présence d'Indie avant de forcer un sourire. Elle hoche la tête à son tour, en guise de bonjour, le simple geste lui demandant déjà tous les efforts du monde. Elle n'ose pas lui poser la moindre question, de toute façon, de peur de l'épuiser encore plus. Liv reporte ensuite son regard sur l'horizon, visiblement déroutée, et exténuée. La blonde laisse sa copine se poser à côté d'elle, rassurée par sa présence sans toutefois oser le dire tout haut. Elle souffle du nez à sa réplique à propos de l'insomnie, se disant que ce n'est rien de nouveau, finalement. Liv ne sait pas à quand remonte sa dernière nuit de sommeil complète, depuis les pirates.

Une drôle de sensation, oui. « C'est un peu comme si on devait regarder un film de série B, quand tout part dramatiquement en fumée. » Elle ose rire, tristement. « Littéralement. » marmonne la petite. Elle se déteste de sursauter, d'ailleurs, quand son amie se rapproche d'elle, l'épaule collée à la sienne. Goldie porte la main à son cou toujours un peu boursouflé, ravalant péniblement sa salive.

« Je ne sais pas. » lâche-t-elle avec une sincérité qui ne lui ressemble peut-être pas. Mais elle est trop épuisée pour ne pas être brutalement honnête. « Je ne sais plus grand chose. » admet-elle finalement. La princesse grouille un peu, avant de poser la tête sur l'épaule d'Indie en soupirant longuement. « J'ai tellement de merde dans le crâne que je ne sais même plus par où commencer. J'ai la trouille, Indie. » Mais ce sentiment l'habite depuis bien longtemps, n'est-ce pas? « C'est que moi? »


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
The Nomads | Medic
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hurt and alive

Jeu 20 Juil 2023 - 20:37


L'idée lui arrache un semblant de rire. C'est un peu ça, oui... Assister à la fin d'un monde, en tant que simple spectatrice. Mais au moins au cinéma, le frisson était agréable. Pas comme ici, avec le nombre de morts supposés dans la mêlée. Tournant le regard vers May qui reprend doucement la parole, lui laissant toute la possibilité d'évoquer son ressenti sur la question. La peur. Ne pouvant que ressentir un élan de compréhension pure à ce que disait la blonde, secouant doucement la tête à sa question.

Bien sûr que non. Ce n'est pas que toi. Moi aussi, et sans doute tout le reste des survivants ont la trouille... Et comment pouvait-il en être autrement au juste ? C'est si tu pensais que tout allait bien que je trouverai ça inquiétant. Vaine tentative de plaisanterie, sans que l'envie de rire ne soit réellement présente... Sans doute était-ce encore trop tôt pour ça.

Nathan va bien ? Qu'elle s'enquit avce douceur. Elle avait souvenir de l'avoir croisé dans la marée de survivants, mais il ne semblait pas en mener plus large que les autres. Adressant un regard inquiet à May, venant coller son épaule à la sienne en silence, juste pour témoigner de sa présence dans un moment critique.

Je pensais pas qu'après sept années, on soit encore capable de voir des choses aussi horribles... Et de faire des choses aussi horribles.


I've always liked to play with fire.
ANAPHORE
Indiana Crawford
Indiana Crawford
The Nomads
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hurt and alive

Ven 4 Aoû 2023 - 6:39

Le reste des survivants. Combien sont-ils, sincèrement? La majorité des gens de l'île sont tous cinglés, maintenant - il faut voir la réalité en face. Elle fait partie du lot, le pire. Elle rigole un peu à la blague de sa copine, ne sachant pas trop si elle est autorisée à rire, dans les circonstances. Mais sans le vouloir, la blonde se redresse à la mention de Nathan. Comme si la brune venait de l'avertir d'un danger. Elle n'ose pas regarder Indie, cette fois, ses billes bleues rivées sur le sol devant elle. « Je sais pas trop. » admet-elle en se sentant ridicule. « Il - enfin, je - » Soupir. L'air semble soudainement plus acide, rendant sa respiration plus difficile. Elle ne répond même pas à la question, finalement, réagissant plutôt à ce que son amie affirme ensuite.

« J'ai l'impression de me dire la même chose à chaque fois que la merde nous rattrape. » C'est presque pathétique, en vrai. N'était-ce pas ce qui faisait la beauté de Fort Ward? Cette idée de vivre au lieu de survivre? Cette gloire utopique semble si terne, maintenant. Quelle jolie façon de redescendre sur Terre, n'est-ce pas? Et la chute est violente. « Ce que je donnerais pas pour une bière froide, putain. » rumine la princesse, avant de soupirer. Parce qu'elle se doute bien que Crawford ne laissera pas passer ce silence à propos du pâtissier.

« Je sais que c'était pas sa faute, okay? » lance la miss sans trop d'explications, une boule dans l'estomac. Est-ce qu'Indie capte seulement de quoi elle parle? « Mais j'arrive même pas à le regarder en face, depuis qu'il - » Les mots se bloquent dans sa gorge, là où ses doigts viennent justement toucher la peau abîmée de son cou. « Je dois vraiment être une pauvre conne pour que ça finisse toujours de la même façon. Peut-être que je devrais apprendre à fermer ma gueule - » Fermer sa gueule pour ne pas se faire étrangler par les hommes de sa vie? Quelle logique implacable.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
The Nomads | Medic
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hurt and alive

Dim 10 Sep 2023 - 22:49


Si elle ne dit rien, fronce t-elle les sourcils en relevant le regard vers May. Terminer ses phrases lui semble être un effort surhumain, alors qu'elle l'avise en silence se démener pour finalement changer de sujet. J'ai oublié le goût que ça à. La bière. Comme bon nombre d'aliments qu'elle affectionnait à l'époque. Sans doute à force de ne plus en trouver, que son cerveau avait fini par effacer des données qu'il jugeait inutile... Et alors que la blonde évoque Nathan à nouveau, reste t-elle silencieuse. Ses yeux bruns ancrés sur sa silhouette, avant de comprendre qu'il avait dû se passer quelque chose de réellement grave, pour qu'elle ne soit pas capable de lui évoquer les termes.

May. Qu'est-ce tu que tu essaie de me dire ? Souffle finalement la brune, soucieuse de voir son amie dans un tel état. On à tous fait des choses horribles, cette nuit la. Crois moi, je peux encaisser. N'avait-elle pas manqué de dévorer son propre enfant au juste ? Sans doute était-elle la moins bien placée pour espérer juger quiconque, oui...N'aie pas peur de ce que tu peux me dire. Mais peu importe la raison, je ne pense pas qu'apprendre à te taire soit la solution, quel que soit le problème ...
 


I've always liked to play with fire.
ANAPHORE
Indiana Crawford
Indiana Crawford
The Nomads
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hurt and alive

Dim 1 Oct 2023 - 2:17

« Moi aussi. » souffle la blonde, non sans un sourire presque nostalgique. Certes, l'époque de la bière froide est bien loin derrière elles, même Indie le sait. Crawford insiste, d'ailleurs. Elle l'invite à cracher le morceau, tandis que May se retourne pour la regarder, un brin mal à l'aise. Elle soupire, l'écoutant lui dire qu'elle est capable d'encaisser - et que personne n'est innocent, depuis cette nuit là. Intriguée par ce qu'elle entend par là, la petite hausse les sourcils, un instant, avant de baisser les cils. Elle ne trouve toujours pas le courage de parler. Enfin, jusqu'à ce que son amie affirme qu'elle n'a pas besoin d'avoir peur, et que de se taire n'est jamais vraiment la solution. Liv en doute, parfois. Mais elle réalise bien qu'elle n'aura pas le choix de se vider le coeur.

« C'est rien, c'est juste - » Nouveau soupir. « Nathan. » Le simple fait de prononcer son prénom avec autant d'appréhension lui semble tellement irréel - et douloureux. « Je déteste avoir peur de lui. » lâche finalement May avec toute la difficulté du monde. Elle se doute bien que ce ne sera pas suffisant, en terme d'explications, pourtant. « Il - il était en crise, et j'ai tenté de l'arrêté, j'ai tenté de le raisonner mais - mais il ne voulait rien entendre. » Elle regarde au loin. « Ses yeux - » L'image en est telle que c'est encore gravé dans son crâne. Elle pose ensuite les billes sur Indie, avant de lever un peu la tête pour pointer les traces d'étranglement, à son cou. « Je pense qu'il m'évite, le pire. »

« Et toi, alors? Raconte-moi. » demande doucement la petite, faisant référence à ce que la brune disait plus tôt. Elle non plus, ne la laissera pas s'en tirer sans explications.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
The Nomads | Medic
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hurt and alive

Dim 22 Oct 2023 - 17:31

Elle avait peur de lui. L'information la glace une seconde, quoi qu'elle n'en souffle mot pour se contenter de l'écouter en silence évoquer cette crise. Pinçant les lèvres quand son regard s'abaisse, en souvenir de ce qu'elle même à faillit commettre si Sean ne l'avait pas arrêtée. Quand ... Quand ça commence à te prendre, il n'y à plus rien qui t'arrête. Comme si tu assistais à la scène, sans pouvoir maintenir ton propre corps à flot. C'était une manière de le décrire en tout cas. Quand à l'acte qu'elle à faillit commettre ?

J'ai faillit tuer mes propres enfants. L'information tombe comme un couperet, quoi qu'elle n'ose finalement relever le regard vers May pour en accepter tout jugement. Si Sean n'était pas intervenu ... Je ne veux pas imaginer ce que ça aurait pu avoir comme conséquences. Aurait-elle dû assister impuissante à la propre horreur qui hantait parfois ses rêves ?

J'avais beau lutter, encore et encore ... Rien n'y faisait. Je n'avais plus le contrôle de rien, et ça à finit par s'arrêter aussi soudainement que ça à commencé. De là, on à pu aller à la tour radio avec Cole, pour passer l'alerte.


I've always liked to play with fire.
ANAPHORE
Indiana Crawford
Indiana Crawford
The Nomads
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hurt and alive

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum