Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

Evaluation without pressure

Mer 17 Mai 2023 - 17:33

~ Début Avril 2023,
Enchanted Island


Honnêtement, je pense que j'aurais pu prévoir les changements qui s'annonçaient. J'aurais dû, même si en toute objectivité, réfléchir était devenu plus difficile pour moi, presque impossible. Ce qui n'augurait rien de bon face à la tâche qui m'attendait aujourd'hui. Depuis mon arrivée, les adultes présents ici m'avaient relativement laissée tranquille. J'ai eu l'occasion de m'habituer aux lieux, à leur présence à tous et à leur rythme de vie. Et c'est de moi-même que j'ai commencé à les aider, ils ont probablement cru que c'était un signal de ma part, pour pouvoir m'imposer certaines choses. J'essaie d'y voir du positif, de me dire que, peut-être, c'est signe que j'ai ma place ici. Même si je sais que c'est faux.

En vérité, l'idée de tester mes connaissances sur un plan scolaire ne m'effraie pas tant que ça. Ils ne me renverront pas s'l y a des choses que j'ignore ou que j'ai oubliées, pas vrai ? Je l'espère en tout cas. J'ai essayé d'en savoir plus en questionnant Matéo, mais il reste très abattu par l'absence de sa famille et je n'ai pas osé insister. Quand aux autres enfants...ils sont beaucoup plus jeunes et Mowgli ne parle pas du tout, le pauvre. J'ai passé la nuit à essayer de me rappeler ce que maman a pu m'apprendre, mais je ne suis pas certaine de me souvenir de grand-chose.
J'ai picoré rapidement au petit-déjeuner, avant de donner le reste à l'enfant sauvage. C'est presque amusant, lui a tout le temps faim et moi quasiment jamais. En tout cas, il a vite compris qu'en s'asseyant à côté de moi, il avait tout le temps droit à une seconde portion presque entière.

J'ai un léger soupir en entrant dans la pièce qui sert de classe ou d'école, je ne sais pas trop comment ils l'appellent. La fenêtre me laisse voir une pluie fine et drue, et l'envie d'aller dehors se fait pressante. Je doute cependant que Leonard accepte l'idée. Bien peu de gens partagent mon goût pour les journées pluvieuses et humides, préférant ne sortir que lorsque le soleil réchauffait l'atmosphère.
Je profite d'avoir devancé l'adulte pour fouiner un peu dans la pièce, observant ce qui s'y trouvait. Je déniche sans mal du papier et un crayon que je pose sur la table, même si je ne sais pas vraiment en quoi consistera ce test. Peut-être qu'il sera juste oral, après tout ? Je regarde quelques cartes accrochées aux murs, passant de celle de l'Etat à celle du pays pour finir par une carte du monde.

J'essaie de me concentrer sur des sujets importants, mais mon regard dérive vers la fenêtre et je ne résiste pas très longtemps avant de l'ouvrir et de ne pencher vers l'extérieur pour respirer à pleins poumons. Les mains en appui sur le rebord et le visage tourné vers le ciel uniformément gris, je laisse un moment les gouttes d'eau inonder mon visage, sans me soucier de rester les cheveux trempés toute la matinée. Je me résigne pourtant assez vite à rentrer, consciente que plus je reste à la fenêtre, plus j'ai envie de sortir.
Je retourne, un peu à regret tout de même, à l'exploration de la pièce, observant les livres qui s'y trouvent, avant d'en attraper un. Un atlas sur les animaux apparemment, mais je le feuillette rapidement avant de le reposer en grimaçant quand je constate que j'y laisse des gouttes de pluie. Reste à espérer que Leonard n'est pas trop maniaque sur ce point et ne m'en voudra pas. Ce test n'a aucune chance de bien se passer si je le mets en colère d'entrée de jeu.
Je m'essuie le visage et les cheveux de mon mieux avec les mains, et me retourne en entendant des bruits de pas.
Bonjour...
Je ne regarde pas vraiment qui entre dans la pièce, occupée à essayer de me sécher tout en me demandant si je dois parler du livre ou attendre qu'il s'en rende compte. Finalement, ma conscience décide pour moi et j'ai un geste désolé vers l'étagère.
Désolée, je...l'ai un peu mouillé...
Je reste à bonne distance en l'observant, essayant de deviner quelle sera sa réaction. Dans un geste de bonne volonté, ou d'apaisement je ne sais pas vraiment, je rejoins la table où j'ai posé feuille et crayon, prête à me mettre au travail. Ou éventuellement à détourner son attention, si besoin.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation without pressure

Lun 5 Juin 2023 - 19:53

Il pleut dehors... Je sais que la plupart des Expendables n'aiment pas ça mais moi, personnellement, je m'en fous. De toute façon je n'aime pas aller dehors. Dehors il fait froid, il y a des rodeurs, des maladies, et la lumière du soleil se reflète sur l'écran de l'ordinateur. Donc je préfère rester à l'intérieur. Ce qui ne date pas de l'apocalypse d'ailleurs. Je lis des livres parfois, je programme aussi et l'activité que j'aime le moins, je m'ennuie. Souvent. J'ai envie de refaire de la recherche, j'ai envie de signer des papiers scientifiques, de laisser mon nom sur quelque chose ! Mais tout ça n'a servi à rien. Tout ce que j'ai créé, toute les recherches que j'ai faite, tout les papiers scientifique que j'ai déjà signé,... Tout ça a été balayé, coupé. En même temps que l'électricité, au même moment où des millions de personnes se sont retrouvées sans accès à la connaissance universelle. Tout les cours que j'ai suivi, ceux que j'ai donné, tout les séminaires auxquelles j'ai assisté, tout les... les cours que j'ai donné ?

Oh merde ! Le cours ! J'avais complètement oublié ! J'étais en train de préparer une présentation de slides d'un projet que j'aimerai bien soumettre à Connor puis je me suis perdu dans mes pensées et j'ai complètement oublié que j'étais sensé interroger la nouvelle aujourd'hui ! Elle s'appelle comment déjà ? Enfin, c'est pas grave, on verra bien à ce moment là. Je ferme rapidement mon ordinateur et m'habille en urgence. Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ce genre de choses ? Est ce que j'ai pensé à sauvegarder ma présentation de slides au moins ? Oui ? Non ? Je ne me souviens même plus ! Il faut que je vérifie sinon je n'arriverai pas à penser à autre chose qu'à ça !

Non, je n'ai pas le temps. Reconcentre toi Léonard. Je dois être là dans combien de temps ? Quinze minutes ? Allez, sur un mal entendu, je serai à l'heure. En tout cas, je suis impatient de découvrir l'étendue de ses capacités. Je ne sais pas pourquoi, mais je pense qu'elle va bien s'en sortir, elle à un regard que je trouve très éveillé, plus que celui de Gemma en tout cas. Et puis, elle s'entends à merveille avec Mathéo et généralement, je m'entends bien avec les (rares) amis de Mathéo. Une fois que j'ai terminé de me préparer, je range mon ordinateur dans sa sacoche et le prends avec moi. Je regarde ma montre et constate qu'il me reste encore cinq minutes. Je pourrais peut être regarder si j'ai enregistré mes slides ?

Non, il faut que je me dépêche. Je dois encore marcher jusque là. J'avance à pas rapide dans le couloir, croise Anatole que je salue à peine, perdu dans mes pensées. Finalement, j'arrive enfin à la sale de classe. J'entre à l'intérieur et me rends compte que.. Euh... elle, est bien arrivée (il faudra absolument que je trouve un moyen de retrouver son prénom). Elle a les cheveux mouillé et semble se les sécher. Elle est allée dehors ? Elle me pointe ensuite un livre de zoologie et m'annonce qu'elle l'a un peu mouiller. Pour être honnête, je ne me souvenais même pas qu'il était là ce livre. Je lui réponds simplement d'un haussement d'épaule. Il fait caillant ici. Elle a ouvert la fenêtre ou quoi ? C'est pas possible. Je regarde le bureau et prends un air étonné

"Bonjour. Tu ne m'as pas amené une pomme ? C'est la tradition normalement quand on a un nouveau professeur... Tout tes autres camarades avant toi y ont pensé..."

C'est évidement faux, personne ne m'a jamais amené de pomme. C'est juste une blague que je fais à chaque fois que je dois donner cours à un nouvel enfant. En plus de m'aider à les cerner, leur réaction est parfois assez amusante. Et je l'ai tellement faite que maintenant, je reçois parfois réellement des pommes de temps en temps que je suis obligé de manger. Je sais que ça leur fait plaisir de me faire plaisir donc je n'ai jamais osé leur dire que je trouvais ça dégueulasse les pommes. Je m'assois derrière mon bureau et commence à déballer mes affaires. Je prends mon ordinateur, le branche et vois que Marissa avait déjà préparé une feuille et un crayon. Ca m'a l'air d'être quelqu'un d'assidus ! Tant mieux, parce que pour le moment, la rigueur chez les mini expendables... C'est pas trop ça. Et je pense que le départ prématuré d'Alex ne va pas aider. Loin de là. Franchement, je ne pensais pas dire ça un jour, mais ça va me manquer de l'avoir sur le dos pour que je range ma caravane.

Et cette fois où on avait fabriqué un super ventilateur. C'est vraiment une époque qui va me manquer... Enfin bon, il faut que j'arrête d'y penser. De toute façon, ce n'est ni la première ni la dernière à qui j'ai du et à qui je devrai dire au revoir. Enfin, sauf si c'est moi le suivant. Qui sait... Ce qui est sûr, c'est que peu importe qui est le nouveau bras droit, il est HORS de question que je lui obéisse. Alex je supportais parce qu'elle était douce, Connor je supporte parce que... Pourquoi je le supporte en fait ?

Enfin, de toute façon ce n'est pas la question. Il faut que je me reconcentre sur mon cours. Je relève les yeux vers... Euh... La fille, tandis que je viens d'ouvrir un bloc note sur mon ordinateur. Prêt à noter ce qui doit l'être. Oh ! Il faut que je regarde si j'ai sauvegardé le power point !


You are the same decaying organic matter
As everything else

Leonard Rodriguez
Leonard Rodriguez
Expendables
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum