-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

Lovely bad dogs

Mer 17 Mai 2023 - 14:58

~ Mi Avril 2023,
Enchanted Island


J'aime passer du temps dehors, après être restée enfermée si longtemps. Aujourd'hui je n'ai  pas de chance, le temps est plutôt ensoleillé. Personnellement, j'adore rester sous la pluie, et rester seule ne me dérange pas. La plupart des gens à l'inverse, préfèrent sortir quand il fait beau et restent terrés à l'intérieur quand les nuages déversent leurs trombes d'eau. Malgré tout, l'île est assez grande pour que je ne croise pas tant de monde que ça, même si le nombre total d'habitants doit jouer aussi. J'avoue que ça a un côté reposant de pouvoir s'isoler malgré une présence humaine permanente, même si à mes yeux, il y a déjà bien trop de gens présents au quotidien.

Je ne fais aucun effort pour parler, mais j'essaie de me rendre utile, malgré tout. Je suis certaine que tout ça n'est que provisoire et que ma présence ici est comptée. Les adultes continuent de chercher la dénommée Ava, dont j'ai pris la place, et ce sursis m'angoisse. Je crois. J'essaie sans cesse de me répéter que ce sont des super-héros, comme me le décrivait Matéo, et que les super-héros protègent les innocents, je ne suis pas certaine de me sentir à l'aise avec eux. Déjà, est-ce que je suis innocente ? Je n'ai pas réussi à empêcher l'enfant d'être blessé, je suis là à la place d'une autre et je n'ai pas réussi à retrouver maman.
Une part de moi aimerait partir à sa recherche, avoir le courage d'aller affronter les Sinners pour leur faire dire où ils l'ont envoyée. Pendant que l'autre partie tremble de peur et n'arrive pas à fermer l'oeil de crainte de les voir débarquer ici. Je me sens tout aussi coupée en deux à l'idée de rester ou de partir de cette île. L'endroit est rassurant tout autant qu'effrayant, je me sens à l'abri et j'ai peur d'en sortir sans savoir si je veux rester...

Je sais bien que mon cerveau ne fonctionne plus correctement, mais ces pensées contraires m'épuisent et me vident de toute énergie. Pourtant, j'ai vérifié et je suis complète, en apparence. J'ai mes deux bras et jambes, ma tête semble à sa place, mais je n'arrive plus à réfléchir normalement et mes pensées virevoltent dans tous les sens. Je m'arrête net en clignant des yeux, observant les lieux autour de moi. Je ne crois pas être déjà venue dans cette partie de l'île et je ne me rappelle plus ce que je faisais, ou étais censée faire. Hésitante, j'envisage de rebrousser chemin quand un son incongru me parvient aux oreilles. Un aboiement ? Je laisse ma curiosité me faire avancer et il ne me faut que quelques pas pour découvrir un enclos contenant plusieurs chiens. Ravie, je m'approche et pose ma main contre le grillage pour les laisser me renifler. Salut, vous.
Il ne me faut que quelques secondes pour me décider et je scrute les alentours des yeux à la recherche d'une laisse quelconque. Une promenade, ça vous tente ?
Je ne remarque rien pour les attacher mais après tout, est-ce bien utile ? Nous sommes sur une île, ils ne peuvent pas aller bien loin. L'idée d'avoir des chiens ici me semble soudain plus rassurante que des armes, et je me demande si au moins l'un d'eux pourrait dormir dans ma chambre. Avec eux à mes côtés assurément, j'arriverais à dormir sans craindre mes cauchemars !
Résolue, je me dirige vers la porte, convaincue qu'une bonne promenade suffira pour que je fasse connaissance avec eux. Qui mieux que le meilleur ami de l'homme pour calmer ses angoisses ? J'ai l'impression qu'ils ont compris mon intention et sont pressés d'aller se dégourdir les pattes, se jetant presque sur la porte. J'ai un bref gloussement, amusée par leur enthousiasme. Doucement, ça vient, ne soyez pas si pressés.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lovely bad dogs

Lun 29 Mai 2023 - 21:20

Un moment était passé depuis notre mission de sauvetage, durant laquelle on avait retrouvé Mateo. Malheureusement, toujours pas une trace d'Ava. "Princesse". Elle me manque, la gamine, je m'inquiète pour elle. J'espère qu'elle a trouvé de l'aide, un abri, un groupe, peu importe. Parce que seule elle ne serait pas allée bien loin. Mateo est revenu traumatisé, on le serait à moins. Ce pauvre gosse a déjà souffert dans sa courte vie plus que certains d'entre nous.
Et puis, il y a Marissa. La jeune fille est particulièrement réservée, mais là encore on ne peut pas lui en vouloir vu ce qu'elle a subi. J'en sais une partie seulement et ça me suffit à dire qu'elle a morflé plus qu'à son tour.

C'est perdu dans ces pensées que je traine dans l'enclos des chiens. Je viens de les nourrir et de leur apporter de l'eau fraîche. J'ai passé un moment à les entrainer, comme tous les jours. Assis, debout, pas bouger, donne la patte. Et puis quand on est plusieurs, on les entraine à attaquer, aussi. Ils sont là pour nos défendre, c'est pour ça qu'on les dresse.
Bien sur, à voir Groot me baver sur la cuisse en grondant comme un gros chiot pendant que je bouquine un des comics de Milow -pour la treize ou quatorzième fois-, on peut l'oublier... Et d'ailleurs visiblement la jeune Marissa n'en est pas au courant, elle.

Je lève les yeux en entendant sa voix à l'entrée de l'enclos, alors que le molosse quitte ma jambe pour se précipiter vers la porte d'entrée. Je me redresse rapidement pour lui emboiter le pas, juste au moment où elle va ouvrir la porte. Moment de panique, je me mets à courir vers elle. Arrête !! Qu'est-ce qu'elle a cru, qu'elle avait à faire à des caniches ?! Je me plante derrière les chiens tous fous et siffle entre mes doigts. ASSIS ! Rocket ! Assis j'ai dit ! Ils se tournent tous vers moi et mettent quelques petites secondes avant de s'exécuter, cessant aussitôt d'aboyer comme des sauvages. Pas bouger. C'est seulement alors que je relève le visage vers Marissa. Quelques pas nous séparent -et une barrière-, et je peine à dissimuler la colère qui m'est montée à la gorge, après la peur de la voir faire une connerie plus grosse qu'elle.

- Tu.. Nan, tu peux pas te permettre de.. Oh bordel.. J'inspire profondément, passe mes mains sur mon visage et reprends plus calmement. Ce sont pas des chiens d'accompagnement, Marissa.. Ce sont des chiens dressés pour attaquer. Je sais qu'ils ont l'air adorables, mais ils peuvent te mettre en pièces si ça leur prend. Je regarde les quatre animaux qui me dévisagent avec un air de chien battu en comprenant que j'ai avorté leur sortie improvisée. Je marmonne entre mes dents. Ça va, ça va.. me regardez pas comme ça.. Et revenant à l'adolescente, je poursuis.

- Je te propose un truc.. Je t'accompagne dans ta balade. On les prend en laisse. Deux chacun. Et, non-négociable, on leur met leur muselière. T'es d'accord ?


I am
alive
Derek Watson
Derek Watson
Expendables
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum