Le Deal du moment :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex ...
Voir le deal

Libertalia

Mar 16 Mai 2023 - 23:51

Libertalia
Vantage Bridge, Ellensburg, Washington


Description du lieu
Le camp de Libertalia a été établi sur le Vangard Bridge de Ellensburg. La grande structure métallique a en effet attiré l’œil de celui qu’on nomme aujourd’hui Bridgeman. Le potentiel de ce pont est indéniable. Avec une seule entrée et sortie, il est devenu une place forte. En effet, un bateau est entré en collision avec une partie du pont et toute une section s’est effondrée, rendant le passage impossible par l’ouest. Ajoutons à cela qu’on est à l’abri des rôdeurs, là au-dessus le l’eau… Franchement c’est gagnant, non ?

C’est un endroit presque étouffant tant tout l’espace est rentabilisé au maximum. L’on vit les uns sur les autres dans des abris de tôles, de bois et de toiles aux couleurs criardes, se mélangeant aux teintes de rouille. On se marche un peu sur les pieds et c’est le chaos au quotidien, mais attention ! Un chaos organisé. Il y a plusieurs étages à ce camp, puisqu’on utilise la structure du pont pour construire. Ainsi l’on peut apercevoir les différents niveaux des habitations ou des boutiques du marché, alors que tout au-dessus, l’on aperçoit les tours de garde.

Ici, il y a peu de règles. On ne s’en prend pas gratuitement aux autres, mais outre ça si vous avez des différends, vous régler ça entre vous dans cette anarchie omniprésente. Si vous volez par exemple, il est possible que vous y perdiez une main en gros.

Le bruit est incessant et les multiples voix se mêlent aux grincements métalliques du pont et au bruit du Lac en dessous. Le groupe vit principalement de troc et c’est pourquoi il est devenu un point central de la région pour ce faire. Beaucoup de pêcheurs y ont élu domicile également et c’est ce qui apporte la vaste majorité de la nourriture consommée ici, bien que quelques cultures viennent diversifier les repas.

On cherchera toujours à tirer profit de vous, tenterez-vous à votre tour de tirer votre épingle du jeu ?

Plan


Sécurité
Malgré le chaos ambiant, l’endroit est bien gardé. Le chef de la sécurité ne plaisante pas avec les menaces, il y a donc plusieurs tours de garde tout au long du pont. Certaines sont même au dernier étage possible de la structure, pour avoir une vue imprenable de toute la région.

D’ailleurs pour entrer, il n’y a qu’une issue possible, celle complètement à l’est du pont. Il faut alors passer un grand portail sécurisé aux portes métalliques, sous les yeux attentifs des gardes de l’endroit. Une barricade solide a été construite d’ailleurs avec des plaques de métal, des restes de voitures et tout ce qui est tombé sur la main des survivants. Comme expliqué précédemment, il n’y a pas tellement de règles ici, hormis de ne pas s’en prendre aux autres gratuitement. Autrement, vous pouvez voler, intimider, arnaquer ou toute autre joyeuseté, si vous avez le courage de risquer les conséquences. C’est œil pour œil, dent pour dent dans le coin.  

La protection naturelle de camp c’est le fait de se situer sur un pont au-dessus d’un lac, au fond. Ici, les passants ne peuvent pas se faufiler sous la structure, car il y a des chaloupes qui font de la surveillance, mais aussi un poste de garde au niveau de la marina. On vous voit venir de loin. On débarrasse régulièrement les carcasses de rôdeurs tombés à l’eau pour les brûler sur la rive, histoire de garder l’endroit « propre » pour la pêche.

Marché
Le marché prend une place primordiale à Libertalia, c’est grâce à lui que l’on troc tout ce dont on a besoin. L’on trouve des denrées de choix et on raconte même que l’on peut trouver des choses fort… insolites, si on sait à qui demander.  Les boutiques et les étales forme un vrai labyrinthe couvert de plaques de tôle, de toiles ou de grilles. Les escaliers pour passer d’un niveau à l’autre sont dangereux, mais tant qu’ils mènent du point A au point B… on n’en a rien à faire en fait. C’est toujours animé ici, il y a toujours quelqu’un qui cherche à vous vendre quelque chose, mais vous avez aussi la chance de faire vos profits. À condition de faire attention aux pickpockets aguerris.

Le Rôdeur et la Reine
L’endroit le plus prisé de Libertalia après le marché ? C’est sans aucun doute le bar joyeusement nommé : Le Rôdeur et la Reine. C’est miteux, rouillé et étouffant, mais personne ne rechigne puisqu’un bon verre est un vrai luxe de nos jours. On y trouve des cibles de fléchette, un billard donc il manque quelques boules (remplacées par des trucs sphériques selon l’inspiration des clients), mais surtout… la grande attraction du coin, c’est Kevin ! La mascotte qui pourrit doucement dans son coin.

L’on raconte que c’est l’ex de la Reine, proprio de l’endroit. Qu’il l’aurait trompé avec sa sœur et qu’il a subi son courroux. Ou encore, qu’il aurait vendu leur fils à des esclavagistes. C’est peut-être juste un client qui l’a offusqué aussi ! Personne ne semble connaitre la vérité, mais vu son caractère… ça n’en surprendrait pas certains. C’est une vraie dure à cuir, une brute qui ne tolère pas qu’on foute le bordel chez elle.

D’ailleurs la règle la plus importante, c’est de ne pas toucher à Kevin. Ce dernier n’a plus de dents, plus de mâchoires ni de bras, il est enchainé par le cou dans un coin du bar, mais pour autant il est hors de question que des idiots se contaminent avec lui. C’est un trophée pour la Reine et on ne touche pas son trophée, sinon… vous risquez de vous faire amputer ce qui a touché Kevin, voir de vous prendre une balle en pleine tête par « précaution ».

Lieux de vie
Les habitations de Libertalia ne sont pas luxueuses, vous vous en douterez. On fait avec les moyens du bord et on s’en contente. Si les gens ne sont pas contents, ils n’ont qu’à débarrasser le plancher. L’endroit à donc des airs de bidonville pauvre, mais fonctionnement. L’on vit empilé les uns sur les autres dans des abris de tôles, de bois et de toiles. L’on étend son linge dehors, l’on profite peut-être du mini balcon que l’on possède, on tente de ne pas se casser la gueule dans les escaliers de fortune et on se chauffe au poêle à bois. Ce n’est pas grand-chose, mais ça appartient aux gens d’ici et ils en sont fiers ! Les passants peuvent d’ailleurs se trouver un petit coin par-ci par-là pour dormir, les chambres plus confortables étant bien sûr payantes.

Si l’on descend sous le pont, on y trouve la marina (avec son poste de surveillance), aménagée de vieux quais abandonnés. D’innombrables chaloupes colorées y sont amarrées et bon nombre de pêcheurs parcourent le lac tous les jours pour ramener poissons, crustacés, et tout ce qui est comestible.

Près des habitations se trouve la zone de cultures. Créatif, on a su réutiliser de vieilles canalisations pour les modifier et créer un vrai jardin suspendu et varié en légume ou en fruits.

Les voyageurs ont également un stationnement à l’entrée de Libertalia pour y laisser leurs véhicules et une écurie a aussi été aménager tout près pour ceux ayant des montures. Les gens de Libertalia eux n’en ont rien à faire d’avoir des véhicules pour leur part.

Un petit Diner est également aménagé à côté du bar. La bouffe n'est pas de grande qualité, pas de gratuité ici, mais quand il faut manger, il faut manger ! Attention, le cuistot est plutôt susceptible en son genre. Critiquez à vos risques et périls.

Les entrepôts eux, sont tout au fond du pont, côté ouest. Peu peuvent y pénétrer et pour cause : tous les stocks du camp y sont entreposés et sérieusement surveillés. De toute façon, l’habitation "luxueuse" de Bridgeman se trouve sur votre chemin et mieux vaut respecter son autorité.

Hygiène
Un espace a été aménagé afin d’offrir un peu d’hygiène à tout le monde. Parce quand on vit comme des sardines, on y met un peu d’effort ! Des toilettes chimiques ont été transformées en toilettes sèches, des douches ont été aménagées à partir de seaux que l’on doit remplir à chaque utilisation. Si vous voulez de l’eau chaude, allumer un feu avec une marmite. L’on ne déverse rien de tout ça à même le lac... on est anarchiste, mais pas con non plus ! On s’occupe d’aller foutre ça dans un trou à l’extérieur du camp.

Pour se laver, pour boire et peut importe ce qui touche à l’eau, on récupère celle-ci grâce à un système de poulies et d’eau. L’on fait bouillir le tout pour s’assurer aucune intoxication.


Les habitants
≡ Lincoln "Bridgeman" Bridge Le Leader
Sa longue chevelure aussi soyeuse qu'éblouissante de vie n'a d'égal que l'aspect chaotique de sa personnalité. D'un revers de mèches, il n'hésitera pas à défendre la veuve et l'orphelin, la justice, à la manière d'un Superman laissant sa cape voler au vent. D'un autre, il pointera du doigt à la Reine ceux qui tentent de mettre à mal la sécurité de leur camp. Car ce pont, c'est leur endroit. Il leur appartient. Oui, il y a mieux ailleurs. Mais ce pont, c'est son pont. Leur pont.
≡ Claire "La Reine" Vasquez La proprio du bar
Ancienne bodybuildeuse reconnue à l'international dans son domaine et tenancière du bar du groupe, autant dire qu'il s'agit d'une femme que l'on ne souhaite pas spécialement voir s'énerver. Car si les années de survie l'ont moins amenée à entretenir sa musculature à la salle de sport, cela n'a en rien affecté sa force ou sa carrure. Véritable force de la nature, son caractère ne dénote en rien de son apparence. D'un simple regard, vous comprendrez vite s'il faut fuir très vite ou espérer être capable de disparaître à la taille d'une particule de poussière. N'ayez crainte. Si vous faites l'erreur de la pousser à bout, elle se chargera de vous réduire à l'état de pulpe et vous pourrez donc tranquillement couler au travers des lattes du parquet de son bar.

Mais eh. N'ayez pas peur. Après tout, si vous ne faites rien de mal, elle ne vous en fera pas non plus. N'est-ce pas?
≡ Kevin Mascotte
"Arrgghh grrrrr"
Mascotte du bar et selon les rumeurs, possiblement ex de la Reine ou un client qui a poussé le bouchon trop loin, Kevin n'a plus de dents, de machoires ou de bras. Il est enchainé au fond du bar par le cou et il y a un périmètre de sécurité à respecter. Sinon la Reine va sévir.
≡ Justin Palmer Chef sécurité
Comment ne pas craindre un homme que même ses propres cheveux ont préféré abandonner? Si son crâne est plus brillant que l'avenir du monde, difficile de savoir à quoi il pense. Mieux vaut tenter de comprendre les désirs d'une petite cuillière, elle sera certainement plus émotive que le chef de la sécurité du pont. Armoire à glace, semblant sortir tout droit d'un film de mafieux, cet homme n'est pas du genre à se laisser marcher sur les platebandes. Enfin, sauf quand c'est la Reine. Mais peut-être aussi parce qu'elle fait deux têtes de plus que lui.
Fondateur
Fondateur
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum