Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

Le Yu et le Yang

Ven 5 Mai 2023 - 10:01

- Tu veux les dernières nouvelles du front ?
La première chose que Zelda a faite en quittant le gymnase et avant même de se trouver un endroit sûr pour roupiller, c'est d'aller retrouver Yu'. Les circonstances étant ce qu'elles sont, elle a tout intérêt à veiller sur son cercle de proches. Et à espérer que la réciproque soit vraie. Ils veulent parquer les infectés dans des entrepôts. Au nord, j'crois. Et la jeune femme ne sait toujours pas si elle approuve cette idée ou si elle va se contenter de la conspuer. Et les personnes saines vont devoir s'amuser à les surveiller ! Comme s'ils n'avaient que ça à foutre...

L'australienne soupire et lève les yeux au plafond tout en continuant à trottiner derrière l'asiatique. Elle ne sait pas trop où il compte s'installer mais il devra composer avec sa présence. Et elle espère qu'il le sait. Qu'il le souhaite, même, un peu. Ici ça pourrait faire l'affaire... propose-t-elle en pointant du menton l'ancienne salle des professeurs. La porte a l'air plutôt solide et y'a d'quoi la bloquer en prime ! Elle avise des casiers proches. C'est mieux que rien !

Difficile de dire ce que les huiles ont imaginé pour répartir les gens dans le camp mais Zelda n'entend de toute façon pas attendre qu'on lui dise quoi faire. Elle se passera aussi très bien des autorisations de ceux qui ont failli à protéger le camp. Quant à ses armes, elle l'a déjà dit, elles ne la quitteront plus. Et elle souhaite bon courage à celui ou celle qui se mettrait en tête de l'en délester. En tout cas on dirait qu'aucun d'eux n'a pensé à céder sa place. Ils s'comportent comme s'ils avaient toujours notre confiance, et qu'ils étaient encore dignes de diriger l'groupe ! reprend-t-elle au sujet des responsables. Et c'est sûrement ça qui la révolte le plus. Cette incompétence qui n'est même pas remise en question. Et après c'est moi qui suis sans gêne, bordel ! La jeune femme ne peut pas considérer sa colère autrement que comme légitime. Et même si elle ne changera pas grand chose à tout ce foutoir, râler a au moins l'avantage de faire du bien.

Tout comme ce coup de pied qu'elle décoche dans le mur. Même si pour le coup elle grimace de douleur au passage. Tant mieux, c'était un peu le but recherché. Dyna', tu bouffes l'premier type qui rentre ici en bavant ! Pigé ? ordonne-t-elle au chiot qui gambade à ses pieds. Et la voici qui commence à retirer son gilet pare-balles et le déposer soigneusement, avec le reste de ses armes, au pied du canapé qu'elle s'est choisie. Bon, après... J'suis déjà en pyjama au moins ! Il faudra qu'elle se dégotte autre chose et rapidement. Question de crédibilité, de style et peut-être même juste de bon sens, tant qu'à faire.

C'est quoi l'problème avec Locke, en fait ? Il fallait forcément qu'elle interroge Yu' à ce sujet. Elle a bien noté l'ambiance dans la voiture. Ces deux-là, clairement, ils n'ont pas l'air d'être faits pour s'entendre. Et si, ça m'concerne ! anticipe-t-elle dans la foulée. Après ce qu'ils ont vécu ce soir il peut bien se montrer un peu loquace sur le sujet. L'australienne glisse son bras en appui sous sa tête et observe le plafond d'un air contrarié. Et pour Zi... Tu veux en parler ou ça va ? Elle est contaminée et c'est son ex femme alors bon, ça doit quand même le travailler un peu...
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yu et le Yang

Jeu 11 Mai 2023 - 11:10

La mine fermée, l’asiatique cherche le meilleur endroit pour s’installer avec la jeune femme. Il a pour sa part besoin de se reposer, de souffler un peu et de digérer les évènements de cette nuit. Et, quoi qu’en dise Zelda, c’est aussi le cas pour elle. « Mmmh ? » Quand elle évoque les nouvelles du front. Il sait qu’il n’a pas besoin de répondre quoi que ce soit, elle se chargera de lui donner quand même. « Merveilleux. Parfait pour la confiance et la sérénité de chacun. » Marmonné entre ses dents avant qu’il n’opine du chef à sa proposition. « Ca m’a l’air bien oui. »

Un soupir, alors qu’il se laisse tomber sur un des canapés de la salle des professeurs. La jeune femme est en colère et c’est tout à fait légitime. Mais lui se sent plutôt épuisé. « Pourquoi est-ce qu’ils cèderaient leur place Zelda ? Ce n’est pas comme s’ils étaient élus. » Un sourire un peu amer pour ponctuer ses paroles. Il n’a lui-même plus confiance en grand-monde dans le camp, mais il est conscient qu’il faudra faire avec, surtout s’ils veulent arriver à sauver ceux qui restent. Ils ont perdu trop de monde cette nuit. « Tu es sans-gêne, ça ne change pas ça. » Et il ajoute, plus sérieux. « Il va falloir que tu sois très prudente Zelda. Dans tes propos et ton comportement. Tout le monde est sous tension et un dérapage peut très vite arriver. Ce serait dommage de prendre une balle dans la tête parce que tu n’as pas jugé utile de tenir ta langue, tu ne crois pas ? » Dans l’immédiat, la situation est trop chaotique pour espérer que les gens auront le bon sens de ne pas la tuer si elle pousse le bouchon trop loin.

Le chien s’allonge devant la porte, n’ayant visiblement pas compris toutes les demandes de sa maitresse. Mais il semble lui aussi épuisé des évènements de la veille. Au moins, il n’a pas été mordu. Il n’a pas la moindre idée de quelle aurait été la réaction de Zelda à la perte du chien. L’asiatique fouine un peu dans la pièce et lance une couverture qu’il a trouvé à la jeune femme, retournant après s’installé sur le fauteuil avec un profond soupir. « Quoi ? » Ah oui. Locklan. « Tu crois vraiment que c’est le moment de discuter de ça ? » Il n’essaie pas vraiment de nier qu’il y a un problème avec le motard, même si, clairement, il n’a pas envie de s’appesantir sur le sujet. « Nous ne sommes pas amis. C’est tout. On ne peut pas forcer les gens à l’être. » Il est bien conscient que ça ne suffira pas à Zelda, mais sait-on jamais, sur un malentendu…

Et, à l’évocation de Zi, son visage se ferme totalement. « Je ne sais pas. C’est quelqu’un de brillant et elle peut arriver à faire la différence pour trouver une solution à tout ça. » Mais forcément, il s’inquiète et pas qu’un peu. Il n’a pas envie de la perdre, mais en l’état, il ne peut absolument rien faire pour l’aider.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yu et le Yang

Ven 12 Mai 2023 - 12:00

- Tu l'as dit, bouffi !
La jeune femme s'interrompt presque aussitôt dans son mouvement et ferme les yeux tandis qu'elle prend conscience de quelque chose de vraiment désagréable. Lentement, elle se retourne vers Yu d'un air dubitatif : J'ai vraiment dit bouffi ? Oh, pitié ! C'est... tellement naze ?! On dirait une boomeuse ! C'est en tout cas le genre de phrases débiles que les vieux ont l'habitude de sortir lorsqu'ils essaient d'être cool. La prochaine fois, s'te-plaît, tu m'en retournes une ! Histoire de lui faire passer l'envie d'ajouter dans son vocabulaire des conneries tout droit issues du moyen-âge. M'enfin oui, tout ça pour dire que la décision des responsables n'aidera en rien les gens à être sereins ou confiants. Au moins, là-dessus, ils ont le même avis.

Bah j'sais pas... Parce qu'ils sont incompétents, par exemple ? Voilà pour les responsables devraient laisser leur place. Même si le groupe n'a rien d'une démocratie, et que ce n'est pas non plus comme si on leur avait demandé leur avis. Si c'groupe est pas capable de voir qu'Ari et son cercle nous ont menés droit dans l'mur, c'est p't-être qu'il mérite ses dirigeants en fin d'compte... Quant à Zelda, elle n'a que peu d'affections pour les moutons. Fort Ward est tombé à cause d'une négligence largement évitable. Et c'est un fait que les gens ne pourront pas ignorer bien longtemps. En fait il faut peut-être que la peur et le stress retombent, c'est tout. Pour que les cerveaux s'activent un peu.

Quant au reste... L'australienne n'arrive pas à réprimer un petit sourire lorsque son tuteur lui confirme qu'elle est sans gêne. Quelque part elle en tire une certaine fierté toute immature. L'impression d'être différente. Presque valeureuse. La gêne, j'la laisse aux gens qui n'ont pas confiance en eux ! Elle relève un peu le menton, goguenarde. Mais elle a aussi bien compris que Yu' s'inquiète pour les conséquences de ses actes. Peut-être même que sa franchise lui vaille une balle dans la tête. Oh. Bah... Ils peuvent toujours essayer, ouais, s'ils retrouvent leur courage ! La jeune femme hausse les épaules. Quelque part elle ne s'est jamais sentie aussi nécessaire qu'aujourd'hui pour ce camp, ou plutôt ce qu'il en reste. Et la mort ne l'effraie plus depuis longtemps. Enfin plus vraiment, en tout cas. Et puis une balle dans la tête, c'est rapide. Presque une belle mort, même, quand on y pense. Non ? Zelda perd son petit sourire amusé puis finit tout de même pas hocher la tête pour signifier à son interlocuteur qu'elle tient compte de son avertissement. C'est sûr que tout le monde est un peu sur les nerfs en ce moment...

Yu'... On est à l'abri, entourés d'infectés et tranquillement installés sur des canapés après la nuit la plus merdique de la galaxie ! rappelle-t-elle sur un ton patient à son aîné, ensuite, lorsqu'elle engage la conversation sur Locke. L'moment est parfait, au contraire ! La jeune femme fait même l'effort de se retourner sur le côté sur son lit improvisé, de manière à pouvoir dévisager son tuteur. C'est tout ? Vous êtes juste pas amis ? Comme ça ? Non, il y autre chose. Locke aime bien faire chier mais Yu', d'habitude, il ne réagit pas avec un tel enthousiasme aux provocations. Ca le travaille ! T'es jaloux ? Son sourire malicieux renaît. C'est le genre d'histoires dont elle raffole, ça, Zelda. Les luttes entre mâles !

La fatigue et la suite font néanmoins disparaître l'éclat de ses dents. L'asiatique n'a pas l'air bien sûr lorsqu'il argue que Zi est intelligente et qu'elle pourrait trouver une solution à tout ça. C'est sûr que bon, elle est plutôt maline ! Mais j'vois mal en quoi une psy infectée peut nous aider, honnêtement. En fait... L'australienne fronce un peu les sourcils et affiche ce petit air contrarié qui stipule que quelque chose est venu assombrir ses pensées. En fait elle pourrait carrément tenter de manipuler les gens pour retrouver sa liberté, non ? J'veux dire, c'est un peu son taf quand même, à la base, de farfouiller dans les pensées pour en extirper ce qu'elle veut ! Et plus elle y pense, plus la jeune femme se dit qu'il ne faudrait pas que les talents incontestables de son ex femme puisse servir la cause des infectés, plutôt que celle du bon sens. Tu serais capable de la tuer, tu crois ? Une question posée sur le simple ton de la discussion, sans réelle émotion. Mais une question sincère tout de même. À laquelle elle entend obtenir une réponse tout aussi honnête.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Yu et le Yang

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum