Le Deal du moment : -33%
PNY Mémoire RAM – XLR8 Gaming MAKO DDR5 ...
Voir le deal
79.99 €

Tracker apprentice

Mar 2 Mai 2023 - 17:42

~31 Avril,
Spanaway Park


Je lutte contre la nausée en suivant Milow silencieusement. Ma mâchoire me fait mal tellement je serres les dents, mais j'essaie de me rassurer pour ne pas céder à la panique. Pourtant, l'angoisse m'étouffe depuis que Connor a décrété que je devais sortir de l'île, le matin même. S'il me l'avait dit la veille au soir, j'aurais eu le temps de trouver une cachette sûre où personne n'aurait pu me retrouver, mais par manque de chance, il a dû anticiper cette réaction de ma part.
Je me doutais que ça arriverait, tôt ou tard. Je tente de me raisonner en me disant que je ne suis pas chassée, ce qui aurait été encore pire. J'ai pourtant tout fait pour me rendre utile, sur l'île, mais ça ne suffit apparemment pas. Je relève les yeux et fixe le dos du jeune homme qui me précède, et je me dis que ça aurait pu être pire. Si je ne suis pas rassurée à l'idée d'être avec un homme, le groupe aurait pu être plus important encore...Et puis, j'ai peut-être de la chance, j'ai déjà pu remarquer que Milow n'était pas le plus bavard du groupe.

Le silence me rassure, étonnamment. Ne pas avoir à réfléchir pour soutenir une conversation était assez reposant pour mon cerveau, et ça me permettait de me concentrer sur les autres sons. C'est une habitude que j'ai prise malgré moi, pendant ma captivité chez les Sinners. Ecouter le son de leurs voix, de leurs pas, pour deviner quand ils allaient débarquer ou s'ils allaient me laisser tranquille. J'ai un tressaillement quand je vois les murs de ma cellule se dresser devant moi, et il me faut plusieurs inspirations rapides pour revenir à la réalité.
Tout va bien, si on peut dire, et je ne risque rien dans l'immédiat, je crois. Je suis avec Milow, dans la forêt d'un ancien parc et je dois essayer de l'aider dans son travail. Lui avance d'un bon pas, sans se soucier de moi et ce constat aide mes épaules à se détendre, un tout petit peu. Je le rattrape rapidement et essaie d'adopter la même allure que lui. Ca a l'avantage de requérir toute mon attention et de m'éviter de penser au reste.

Les arbres se succèdent les uns aux autres à mesure qu'on s'enfonce dans les bois et si j'essaie d'abord de prendre des repères, je renonce bien vite. Arbres, arbustes, fougères, tout est semblable et saupoudré d'une légère brume qui donne à nos pas un son plus étouffé. Je me demande jusqu'où on va aller, et ce qu'on y fera une fois arrivés. Curieusement, le conte du Petit Poucet me revient brièvement en mémoire et je regarde par dessus mon épaule en me demandant si j'aurais dû semer des cailloux. Non, pas besoin, Milow semble sûr de lui, il sait sûrement où aller et comment revenir. J'ai un instant d'inattention en entendant le chant d'un oiseau au dessus de ma tête, et je le cherche des yeux, curieuse. Je ne remarque que Milow a cessé d'avancer qu'au dernier moment, et je manque de peu de lui foncer dedans. Je fais un grand pas en arrière et observe les lieux autour de nous, tentant de deviner ce qu'on est censés faire.
On...ramasse ces champignons ?
Ma question est murmurée, autant pour ne pas troubler le chant de l'oiseau que parce que je ne suis pas sûre de moi. Mais ma question s'accompagne d'un doigt pointé vers quelques champignons qui percent le sol au pied d'un gros arbre, à moitié dissimulés par une fougère. Je repère également des baies dans un buisson épineux et m'en approche, essayant de déterminer si elles seront comestibles ou non.
Tu es cueilleur, c'est ça ?
Je lui jette un regard en coin pour essayer de deviner la réponse s'il ne veut pas répondre, cherchant dans son attitude le moindre indice sur ce qu'il compte faire.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tracker apprentice

Ven 5 Mai 2023 - 22:13

Il était tendu, comme chaque fois qu'il se retrouvait avec une fille, surtout quand elle était plus jeune que lui ou avait à peu près son âge. Tendu parce qu'il savait qu'elles étaient des nids à emmerdes. Tendu parce qu'à tout moment, elles allaient lui faire un coup de pute, comme Nicole, comme toutes. Au moins, depuis que ses proches savaient qu'il était gay, il ne risquait plus d'être vu comme un prédateur pour elles. Impossible pour ces minettes de tenter de lui faire à l'envers.

Et pourtant, il savait que Marissa avait déjà morflée. Sans savoir dans les détails ce qu'elle avait vécu, il imaginait sans mal que ça devait être le pire, et qu'elle était pas mal courageuse d'arriver à faire des trucs malgré tout. Il arrivait à capter qu'il devait se montrer un minimum … bienveillant. Ou du moins, pas détestable avec elle. De toute façon, il savait que Connor l'attendait au tournant s'il était désagréable. Allez savoir, les filles, elles avaient droit à un traîtement de faveur.

Le garçon évolua dans la forêt, pensif, pas dans un état d'esprit dégueulasse pourtant. La jeune femme ne parlait pas vraiment et tenait la cadence, c'était déjà ça. D'habitude, Milow préférait sortir seul. Mais Alex lui avait gentiment demandé de l'emmener avec lui, que ce soit pour lui changer les idées que pour lui faire un peu découvrir les environs.

Voilà, ici.

Il s'arrêta, observa autour de lui, mains sur les hanches. Son regard glissa sur Marissa. Pas de pitié dans le regard de Milow. Pas d'animosité pour autant, tout juste un chouïa de sa froideur habituelle. Marissa sera traîtée comme les autres avant elle. Elle avait de la chance cependant : le jeune Lewis avait bien grandi, dans sa tête. Il était loin le temps où il aurait juste tenté de la pourrir jusqu'à la faire craquer définitivement.

Doit y avoir des cèpes, ici, d'après Ulysse. Tu sais à quoi ça ressemble ?

Il se pencha au pied d'un arbre, cueillit un champignon et le lui tendit.

Le pied est beige, le chapeau marron, gras. On voit si on trouve aussi genre de la menthe, basilic, ce genre de trucs.

Son visage se leva vers les arbres qui les entouraient. Il fronça le nez. La cueillette, c'était moyennement son truc.

C'est pas mon activité favorite, répliqua-t-il à la question de Marissa. Mais j'espère que cet été y'aura des fruits à aller chercher dans les arbres.

Grimper, ça, c'était son truc.
Son indexe désigna les baies qu'elle avait remarqué un peu plus tôt. Il n'était pas le plus fin de cueilleurs, ni même un grand connaisseur de la flore sauvage, gamin des villes qu'il a toujours été, mais il apprenait vite, et Ulysse était un bon professeur. Le jeune Lewis adorait passer du temps avec lui, dehors.

Ca c'est des camerises. L'un des premiers petits fruits disponibles au printemps. On a de la chance. Alex voudra sûrement en faire des confitures.

Il se pencha, ouvrit le sac en tissu pour y mettre les fameux champignons.

Toi, c'est quoi, ton truc ?

Une passion, des connaissances, des facilités. En clair : qu'est-ce qu'elle pouvait apporter aux Expendables pour valoir le coup, aux yeux de Milow, surtout.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum