-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal

Time to move forward

Dim 30 Avr 2023 - 2:26

Le commissariat du district quatre ne lui avait jamais paru aussi silencieux. Traversant à pas rapides les couloirs, où se trouvaient les bureaux des enquêteurs, Elijah est presque surpris de n’y trouver personne : comme si, depuis les événements du festival, personne n’y avait remis les pieds. Or quelques uns de ses anciens collègues sont bel et bien présents, même s’il ne les entend pas. Entrant dans la pièce où se trouvait son propre espace de travail, son regard se pose un instant sur les lieux : c’est étrange d’y revenir, comme si une poignée de jours lui avait suffit pour se détacher du rôle qui était le sien, durant toutes ces années. Mais s’il s’y trouve aujourd’hui, c’est pour quelque chose de bien plus important.

Il lui faut un instant, avant de mettre la main sur ce qu’il cherche : mais une fois l’un des tiroirs ouverts, le seul protégé par une serrure, l’ancien milicien finit par récupérer un dossier. Un qu’il avait mis de côté, en attendant de pouvoir réellement rendre justice aux victimes: et aussi surprenant cela puisse-t-il être, peu de temps après avoir partagé les avancées de l’enquête à Neela… coller un procès à Crawley parait enfin possible. Atteignable. Parcourant les multiples documents accumulés dedans, témoignage après témoignage, preuves directes de longs mois de travail accumulés pour en arriver là. Mais ce dossier n’a désormais plus sa place, entre ses mains: étant bouclé, il doit être remis aux mains de la justice.

Ce qu’Elijah a bel et bien l’intention de faire. C’est une manière pour lui d’effectuer une dernière fois son travail avant de rendre le tablier, laissant ce rôle qu’il n’a désormais plus aucune raison de vêtir. Et pour s’assurer que le dossier restera entre de bonnes mains tout en étant pris au sérieux, il doit le confier à Neela: après tout, n’a-t-elle pas dit qu’elle pouvait le donner ensuite à Ortega ? Le reste, au final, ne sera plus de son ressort. Plus vraiment. Mais si les autres veulent réellement mettre en place une justice digne de ce nom, n’est-ce pas l’affaire parfaite pour commencer ? Crawley n’a jamais été suffisamment haut dans la société de Walla Walla pour devenir un sujet trop sensible, après tout. Alors…

Il se retrouve ainsi devant la demeure de l’ancienne épouse: les quelques coups donnés à la porte devraient suffire pour signifier sa présence… même s’il ne perçoit aucun bruit à l’intérieur. Il lui faut du temps à Elijah, pour se rendre compte que la porte a été ouverte un long instant plus tôt : et d’autant plus en apercevant qui se trouve derrière… Mason ?! Non, ce n’est pas possible. L’homme rachitique se trouvant face à lui ne peut pas être l’ancien sheriff, n’est-ce pas ? Il en oublierait presque pour quelle raison il se trouve là, planté devant cette porte d’entrée…
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Time to move forward

Mar 2 Mai 2023 - 15:44

Un hochement de tête à l’attention d’Anjali qui, très clairement, semble hésiter à l’idée de me laisser seul, même quelques heures. Mais sortir n’est pas forcément une bonne option non plus. Je fatigue vite, bien plus vite que je l’aurais cru. Et surtout, j’ai l’impression de passer mon temps à dormir en ce moment. Passé l’hyper vigilance des premiers jours, c’est comme si mon corps entier acceptait enfin que j’étais en sécurité et de me laisser dormir plus de trois ou quatre heures d’affilée. Sauf que je me sens constamment épuisé. Min-Oh a dit que c’était normal, le premier contrecoup d’une longue série. Alors, le mieux, c’est de dormir autant que possible, même si ça implique nombre de cauchemars que mon meilleur ami s’efforce de contrer avec le même traitement qu’il y a deux ans.

C’est un peu plus efficace – probablement parce que cette fois, je le prends – mais je suis totalement… à l’ouest. Il n’y a pas d’autre terme je pense. J’ai juste l’impression de devoir remplir de nouveau un compteur d’heures de sommeil sans y arriver. Autant dire que les siestes avec les petits vont bon train, mais pas aujourd’hui. Elle doit aller faire la visite de contrôle de Neil, Neela profitant de l’occasion pour embarquer aussi sa petite. Et tous les autres dans la foulée pour aller voir Sœur Mary. Si j’ai terriblement peur de me retrouver tout seul, je sais aussi que c’est une bonne chose. Pour accepter que tout ne va pas disparaitre en un clin d’œil. Alors, après un baiser timide échangé avec Anjali qui réussit à me faire rougir comme un ado, je vais m’installer dans le canapé, piquant du nez après environ 27 secondes montre en main.

Et il me faut de longues secondes pour émerger, réalisant qu’on a frappé à la porte. Forcément, c’est l’angoisse à l’idée de tomber sur quelqu’un que je ne connais pas. Pire, sur quelqu’un que je connais. Je sais, il n’y a rien de rationnel là-dedans. J’inspire longuement, fixant le vide un instant. « Ca va aller, personne ne va te faire de mal. C’est fini. » Je tapote mon bras nerveusement, au rythme de cette litanie qui m’a aidé à tenir durant des mois et je finis par me décider à ouvrir la porte. Pour me figer, battant des cils, devant Elijah. Je finis par hocher la tête, comme pour confirmer que c’est bien moi. « Bonjour Elijah. » Mon cœur arrête enfin de tambouriner dans ma poitrine et j’essaie tant bien que mal de sourire, avec un succès tout relatif. Les secondes s’égrènent avec une lenteur abominable, avant que je ne finisse par tousser un rire. « Je suppose qu’il faut que l’un de nous dise quelque chose d’intelligent là. » Autant dire que c’est plutôt mal barré.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum