Le deal à ne pas rater :
Carte mémoire Micro SDXC Sandisk Extreme Plus 256Go / 200Mo/s
19.99 €
Voir le deal

Créature maudite, créature sacrée

Mer 19 Avr 2023 - 0:58

L'immonde créature

36a76b762ea8d9abf60252764cf3dd41.jpg
Tacoma – Avril 2023

Le prophète était seul, Ézéchiel était seul. Et en un sens il avait toujours composé avec sa seule compagnie,  psychologiquement du moins. Car son corps était défendu comme les joyaux de la couronne britannique par son disciple Kaleo depuis maintenant des mois. Ses disciples cherchaient souvent une attention auprès de lui qu’ils n’auront jamais, usant alors l’homme de foi qui ne se sentait bien qu’avec lui-même.

Par miracle, il s’était affranchi de son protecteur le temps d’une après-midi. Un de ces moments dans l’année où le soleil sortant enfin de son hibernation venait réchauffer les cœurs, redonnant des couleurs à une nature qui s’est drapé de grisailles. Il aimait ces moments privilégiés avec Nature lorsque rien ne pouvait interférer avec cette lente communion, ce repli sur soi en quelque sorte. Ézéchiel la sentait, la voyait, la foulait, l’écoutait ; Nature était partout et nulle part à la fois. Le visible et l’invisible la faisait exister, comme une entité omnisciente elle n’avait besoin de se manifester pour qu’on lui rende culte. Nature s’imposait à vous, brutalement parfois ou d’une manière plus apaisée comme avec les Bienfaiteurs. Mais personne ne pouvait ignorer le froid mordant ou la sécheresse corrosive qu’elle pouvait provoquer.

Habillé de sa soutane et de sa cape de voyage brune, l’on peut dire que l’ancien chercheur avait une fière allure qui le faisait détonner parmi les habits passe-partout des autres survivants. Tout en lui conférant une aura de mystère qu’il cultivait sans remord.

Au détour d’une étroite rue jonchée de feuilles de journal depuis longtemps illisible, le pèlerin tomba sur une loque humaine qui se trainait misérablement dans sa direction. Son corps arraché sur toute la partie inférieure affichait des blessures monstrueuses qui aurait tué sur le coup n’importe quel être humain. Mais cette chose n’était plus humaine, aux yeux du prophète elle s’était métamorphosée. Elle était devenue une manifestation tout au service de Nature sans quoi, cette affreuse machine ne pourrait encore se traîner malgré l’état de décomposition qui laissait apercevoir les os de son crâne et les longues striures sur ses flancs qui rejetait au fil du temps les entrailles.

N'importe quel survivant aurait achever les souffrances de cette immonde créature mais le prophète n’était pas un simple rescapé. En plus d’avoir fait vœu de non-violence – malgré le fusil qui l’accompagnait à chacune de ses sorties – il voyait dans ces choses des créatures presque sacré. Avec son bâton il appuya assez fort sur la nuque de l’engeance de Nature avant de décider de son sort, si le trainard était un immortel il pourrait s’en servir pour le prochain office. Mais qui voudrait rendre culte à une telle carcasse ? La question avait le mérite d’être posé surtout dans l’esprit malade de ce théologien auto-proclamé. L’esthétique doit-elle primer dans la célébration de nature ? Une vaste question et un immense programme qui viennent ternir sa balade contemplative…



(c) DΛNDELION
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Créature maudite, créature sacrée

Lun 24 Avr 2023 - 22:31

J’suis pas de mauvaise humeur. Je suis juste… partagée. Je suis super contente d’être rentrée, entière, sans avoir croisée de horde ou rencontrée des connards tout ce qu’il y a de plus humains. En plus, j’ai quelques cadeaux pour l’anniversaire de Lukas, d’un côté j’me dis que ça a plus grand-sens de fêter les anniversaires, mais si on fête pas ça, ça sert à quoi ? Et puis, c’est d’ses 18 ans dont on parle. Et surtout, c’est de Lukas dont il s’agit, forcément que j’vais faire un truc, c’est obligé.
D’un autre côté… J’suis hyper déçue, un peu triste, voire carrément mal et contrariée, que Joa et Isa soient pas revenus… Mais franchement quelle idée ils ont eu de rester là-bas ? Sérieux, c’est totalement con ! C’était super cool et on a passés de bons moments, on a même vach’ment ri. Ouais, j’les aime bien. Et j’les reverrais sans doute jamais. Ça craint.

Du coup, j’sais pas trop comment réagir. En plus, les autres ont décidés de retourner à la prison. Alors que j’adore la maison de Lakeshore ! Et y a trop de monde à la prison, j’suis toujours obligée de croiser des gens, c’est chiant. Le voyage au Canada en p’tit groupe, c’était méga cool. J’comprends pourquoi ils sont allés là-bas. Dans le fond, j’suis même possiblement d’accord. Le lac est super isolé, si des pillards ou autres nous trouvent, j’donne pas cher de not’ peau. On survit plus facilement en communauté, que ce soit pour la bouffe ou affronter les dangers… Mais… J’aime pas les groupes. Les groupes, c’est des menaces aussi… ça fait chier voilà.

Voilà comment je me retrouve à vouloir m’échapper en rollers, ou plutôt pourquoi. Faut que j’fasse gaffe à rentrer avant la nuit quand même, sinon ça va être un drame. Enfin, ils savent que j’peux me débrouiller, mais j’préfère éviter de les inquiéter… et possiblement d’passer la nuit dehors ouais.

J’m’arrête en apercevant… Un moine ? Sérieux ? C’est quoi ça ? J’le fixe un instant de loin, jetant des coups d’œil autour de lui, avant de revenir vers lui et le mort à ses pieds. J’me rapproche, mes rollers crissant sur la route endommagée, m’arrêtant à quelques pas de lui, suffisamment loin pour m’casser en quatrième vitesse si besoin, ma dague à portée de main. « Vous r’faites un remake d’Assassin Screed ? » Je l’observe un peu plus attentivement. « … Sans déconner, c’est un truc de vieux geek ou vous cherchez des gamins pour leur ‘apprendre le catéchisme’ genre vieux pervers ? » Je regarde le mort, puis lui, puis le mort. « C’est la tête qu’il faut écraser, pas l’cou. » Mais il doit l’savoir. J’ai dit que j’étais un peu chafouine en c’moment ?
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Créature maudite, créature sacrée

Dim 7 Mai 2023 - 14:23

L'immonde créature

36a76b762ea8d9abf60252764cf3dd41.jpg
Tacoma – Avril 2023

Du bruit, des roues qui crissent sur le sol. Sitôt qu’il perçu la présence de la jeune survivante, le prophète se releva s’étendant comme un géant alors que sa botte restait solidement clouée sur le cou de la monstruosité. Sans qu’aucun sadisme, ni brutalité ne s’échappe de son attitude. Comme un maître-chien qui tiendrait en laisse son pensionnaire, Ézéchiel maîtrisait avec naturel la non-mort, ces choses coincés dans un état intermédiaire qui avait causé la ruine du monde et par extension de son esprit.

Assassin’s Creed ? La remarque de Jodie lui arracha un haussement de sourcil bien à l’abri derrière la bure de sa tunique. Prenait-il vraiment des airs de vieux pervers ? Jusque-là, l’idée que ces habits confortables qui paradoxalement lui faisait perdre son ancienne identité pour en fonder une nouvelle puisse être une source de méfiance ne lui était aucunement venu à l’esprit. Comme si les criminelles évoluaient au grand-jour, affichant à la vue de tous leurs méfaits et travers…

- Aucun des deux, commença-t-il platement coupant court à toute plaisanterie future, ce sont juste des habits confortables, qui tiennent chaud. C’est pour ça que nous l’avons adopté pour notre pèlerinage puis c’est facile de se reconnaître de loin avec, poursuivit-il revenant vers un pragmatisme moins hors-sol.

Il se retourna ensuite vers la créature encore emprisonné sous sa semelle, l’observant quelques instants avant de reporter son attention sur l’ancienne collégienne. Avec un sourire naïf, teinté d’admiration envers ce non-mort, il s’expliqua auprès de Jodie :

- Tu veux parler de cet envoyé, commença-t-il sans prendre la peine d’expliquer le terme qu’il venait d’employer, mon but n’est pas de l’accompagner vers la mort. Du moins, pas tout de suite, poursuivit le prophète avec un air sérieux. Je dois d’abord savoir quel niveau de communion a-t-il atteint avec Nature avant de décider de quoique ce soit, sans quoi Elle risquerait de punir ses ouailles…

Tout cela, il l’avait expliqué avec un sérieux sans faille comme si tout coulait sous le sens. Cet exposé bien qu’il manquât d’explications capitales avait le mérite de ne pas ressembler à une vaste plaisanterie. Du moins, aux yeux d’Ézéchiel et de son groupe.

L’ancien chercheur s’attendait tout naturellement à ce que la jeune femme plaisante et se moque de lui. Ce n’était pas si inhabituel, ceux qui était perdu ne savait que répondre par l’orgueil ignorant avant que Nature ne s’impose à eux, les forçant à revoir leurs présomptueuses opinions.

Il fallait bien plus qu’une discussion avec lui pour changer radicalement sa vision du monde, tout détruire pour construire de nouvelles bases plus saines et harmonieuses. Voilà le grand projet, au demeurant cryptique, des Bienfaiteurs…

(c) DΛNDELION
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Créature maudite, créature sacrée

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum