-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

Ordinary world

Jeu 6 Avr 2023 - 14:33

Tu fais pas la même voix que papa ! Un soupir m'échappe alors que je porte un petit regard sur Romy. Dans la petite bibliothèque de la prison, nous lisons ensemble un livre laissé en arrière par les Messiah qui y ont longtemps vécu. Un livre pour enfant, tandis que ma fille, lovée contre moi, décide de jouer la forte tête : C'est parce qu'il a une voix plus grave, que je lui souffle. Oui mais il le fait mieux quand même, elle insiste. Il y a des fois où, quand elle se comporte comme ça, je suis sûre qu'elle pourrait rentrer au campement sans que je ne la regrette de trop.

Mais il faut croire qu'il en faut plus pour la faire fuir. C'est normal, il est beaucoup trop fort, Romy esquisse un grand sourire. Son amour pour Ludwig n'est plus à démontrer, et je ne cracherais pas sur les aptitudes de bon parent de mon ex-compagnon. Dégageant son front doucement de ses longs cheveux roux et bouclés, je viens embrasser le sommet de son crâne doucement : Et tonton Tomas, il te lit des histoires parfois ? Que je lui demande doucement : Non ! Il me les raconte, il dit qu'il a fait plein d'aventure avec les Dieux de chez lui ! Explique-t-elle.

Elle semble enthousiaste, j'esquisse un sourire. Sans doute que Tomas lui manque, sa cousine aussi. Même que Cynthia, elle me dit qu'elle a déjà été là-bas ! Ajoute-t-elle alors. A mon avis, elle était un peu petite pour ça, elle ne doit même pas s'en souvenir. Cynthia a plus connu l'après que l'avant, malheureusement pour elle. Mais comparativement à Romy qui ne connait même pas ses racines, c'est encore différent. Je relève la tête quand j'entends des pas, et perçois une silhouette dans le cadre de la porte : Oh, désolée, on fait trop de bruit ? Que je souffle à Jonathan, avec un sourire. T'es qui toi ? Demande Romy en se penchant : Romy, que je lui souffle, pour la rappeler à l'ordre. T'es un ami à ma maman ?





Cherokee rose

ANAPHORE
Chenoa E. Hawk
Chenoa E. Hawk
Administratrice
Choupisson des enfers
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordinary world

Dim 30 Avr 2023 - 12:43


Jon tentait de rejoindre son dortoir, alors qu'il venait de quitter Audrey. C'était la première fois que tous les deux se retrouvaient depuis RU. La première fois qu'ils se parlaient sans surveillance, sans craindre d'être épié ni même jugé. Ils avaient longuement discuté, arborant la chute de ce groupe ainsi que d'autres anecdotes plus ou moins joyeuses. La jeune femme avait également tenu à remercier Jon, qui avait pris de grands risques, se mettant en danger pour la sortir des griffes de ses prédateurs. Il lui avait sauvé la vie, alors qu'il ne la connaissait pas, un geste qui en disait long sur la personne qu'il était. Cette entreprise avait été longue, éprouvante, mais désormais, Audrey et d'autres avait retrouvés leur liberté et les nazis avaient été mis hors d'état de nuire. C'était tout ce qui comptait à l'heure d'aujourd'hui.

Le militaire s'était égaré dans l'immense base en voulant rejoindre la pièce où se trouvait l'espèce de lit qu'on lui avait attribué la veille. Loin d'être inquiet, il en profitait pour visiter les lieux qu'il connaissait encore peu. Faut dire que l'ancienne prison était grande, parsemée de couloirs, et il y était facile de se perdre. C'est au bout d'un de ces longs couloirs qu'il entendit une voix douce, une voix qu'il connaissait, il en était certain, bien que sur le coup, il ne réussisse pas à mettre un visage dessus. Il entendit aussi une voix d'enfants, et arrivé à l'embrasure de la porte, il se permit d'y jeter un coup d'œil.

"Non... je voulais pas vous déranger je... j'essayai de rejoindre le dortoir en fait." avoua t-il alors à Olivia. Alors qu'il comptait partir comme il était venu, sans s'imposer plus, la petite fille s'adressa alors à lui en lui posant une question. Jon sourit légèrement, jetant un œil à Olivia et regardant l'enfant à nouveau. "Ta maman et moi on se connaît oui." Olivia avait donc une fille. Était-elle aussi celle de Sebastian ? Après tout, Jon ne savait pas grand-chose sur eux, à part qu'ils avaient rejoint RU dans le but de les faire tomber.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordinary world

Lun 1 Mai 2023 - 7:47

Romy est semblable à elle-même, à comment je l'ai laissé. Elle n'est pas craintive de l'inconnu, ne l'a jamais été. Certains la disent simplement courageuse mais pour ma part, je crois surtout que c'est une tête brulée. Cela dit, j'apprécie qu'elle n'ait pas peur d'aller au-devant du danger, j'aimerais sans doute qu'elle soit un peu plus mature et responsable. Son audace n'a d'égal que sa bonne humeur, elle n'est pas si difficile quand on la connait, elle a seulement son petit tempérament. Mes yeux passent d'elle à Jonathan qui est ici désormais et je lui offre un sourire contrit par l'insolence de ma fille.

Alors comment tu t'appelles ? Demande-t-elle en plissant le regard déjà d'un air suspicieux. Mais ça n'est pas suffisant pour la dégonfler : C'est toi qui vas lire alors ! Déclare-t-elle en tendant immédiatement le bouquin dans sa direction, avec un geste autoritaire et qui ne souffre d'aucun refus : Romy, il a autre chose à faire, que je lui précise en essayant de récupérer le livre sans y parvenir : Oui mais toi tu fais pas la bonne voix, maman ! S'exclame-t-elle avec un air fâché, les yeux tournés vers moi.

Sa moue contrariée en dit long sur mon inaptitude en la matière. Elle est tout de même beaucoup dans le jugement, cette petite ! Les lèvres pincées, je soupire en relevant les yeux vers Jonathan : Si tu as dix minutes pour m'aider avec ça, je suis preneuse, que je lui souffle. Et par "ça", j'entends ce cas social qu'est ma propre gamine, et sa capacité à être buté. S'il ne cède pas maintenant, c'est sûr qu'elle va venir lui faire la vie dans les temps à venir pour en apprendre plus sur lui et obtenir ce qu'elle veut dans tous les cas. Je ne lui fais pas une faveur mais bon... Et je t'accompagnerais ensuite aux dortoirs, je connais plutôt bien cet endroit, je pourrais t'aider à t'orienter ici, que je propose.





Cherokee rose

ANAPHORE
Chenoa E. Hawk
Chenoa E. Hawk
Administratrice
Choupisson des enfers
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordinary world

Lun 8 Mai 2023 - 18:08


Cette enfant était si vive, si spontanée... si innocente. Et elle n'avait pas froid aux yeux, ça non ! "Je m'appelle Jonathan... et toi mademoiselle ?" dit-il, ne bougeant pas de sa place initiale. Jon n'était pas des plus à l'aise dans cette conversation. Il faut dire qu'il ne connaissait pas les enfants, d'ailleurs il n'en avait pas vu depuis bien longtemps. Puis soudain, la vue de ce tableau représentant cette si jolie petite fille aux côtés de sa maman, lui fit soudainement penser à sa défunte femme, Jessica, et à l'enfant qu'ils avaient perdus aux prémices de l'apocalypse. Pendant quelques secondes, il les imagina, s'enlacer, rire, comme le faisaient Olivia et sa fille, une image que le fit presque sourire alors que son cœur se meurtrit d'un seul coup. Jon revint rapidement à lui, pour ne pas attirer l'attention sur ses blessures les plus profondes et intimes.

Ca t'apprendra Jon, à mettre ton nez ou tu ne devrais pas ! Qu'est-ce qui t'a pris ? C'est pas ton genre pourtant ! Te voilà pris dans un guet-apens, face à une petite fille qui s'avère être plutôt très coriace pour son jeune âge. Jon ne s'attendait pas à cette demande qui le prit clairement de court. Ne sachant quoi répondre, Olivia appuya les dires de la petite, lui demandant ceci comme une sorte de service, lui proposant même une contrepartie. Hésitant quelques secondes, il finit par dire à la petite fille : "Je suis sûr que ta maman se débrouille beaucoup mieux que moi. J'ai... j'ai pas l'habitude de raconter des histoires." Son côté froid et distant avait malencontreusement repris le dessus face à cette enfant et les souvenirs douloureux qu'elle lui renvoyait malgré elle. Il releva les yeux vers Olivia, peu fier de lui. "Pardon pour le dérangement..." Et pour autre chose sans doutes ! Sans même lui laisser le temps de répondre, il s'éclipsa aussi vite qu'il était arrivé, se traitant au passage de con !


________________________________



Nous sommes près de deux heures plus tard. Jon a eu le temps de visiter une partie du camp, de se perdre, se reperdre, puis de trouver son dortoir. Allongé dans son lit, les yeux rivés sur le plafond, il ne parvint pas à trouver le sommeil. Ce soir il pense, il pense trop, ses sentiments valsant entre mélancolie, colère et tristesse. Il pense à sa femme... et ne peut s'empêcher de se repasser la scène la plus traumatisante de sa vie : la fois où il l'a retrouvée morte, en train de se faire dévorer..... Stop ! Il a besoin de prendre l'air et surtout d'être seul. Il s'habilla alors et traversa de longs couloirs jusqu'à atterrir à l'extérieur. Il ne faisait pas chaud cette nuit, mais peu importe. Sa hache à la main, il prit la direction du portail afin de sortir et de commencer son exécutoire habituel : L'évacuation du trop plein de haine par le massacre de rôdeurs.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordinary world

Mar 16 Mai 2023 - 12:31

La réaction de Jonathan change soudainement. D'un sourire discret mais sincère, il semble passer à tout autre chose d'un coup. Oh, ok... Romy fronce les sourcils, du haut de toute son insolence et son tempérament, c'est avec grandeur qu'elle prend la réaction de l'homme : C'est parce qu'il sait pas lire le monsieur ? Demande-t-elle avec un naturel désarmant. L'évidence lui crève les yeux : pour quoi d'autres ? Que peut-il avoir de mieux à faire que lui lire une histoire, si ce n'est qu'il ne sait seulement pas le faire ? Il doit être surtout fatigué, que j'ajoute pour la précision.

Comme beaucoup de gens, peut-être que le contact des enfants ne lui est pas facile. Je peux entendre cet argument : Ah d'accord ! Mais sinon moi je peux lui apprendre à lire ! S'exclame Romy sans se démonter, prête à le retrouver pour ça. Je la retiens, et nous terminons ensemble notre histoire. Elle finit par se poser doucement, s'endormir même, sans en rajouter. Moi, j'en profite pour rejoindre Sebastian un instant. Les moments volés tous les deux me sont précieux et trop rares pour que je n'essaie pas de les provoquer parfois. Je sais que ça n'a rien d'évident pour lui qui essaie de me protéger de tout et n'importe quoi cependant.

Il faut dire que depuis notre passage chez les autres, son côté protecteur s'est décuplé au point de m'étouffer. Il ne veut aller nulle part sans moi, pourrait enchainer les nuits blanches par principe. Parce qu'il ne veut pas me quitter des yeux, s'inquiète de tout ce qui pourrait m'arriver. Parce qu'à l'écouter, je pourrais disparaitre, m'évaporer, tomber dans un trou, s'il ose cligner des yeux rien qu'une fois sans faire exprès. C'est sans doute pour ça que ce soir, éreinté, il a fini par tomber de fatigue avec Romy. L'occasion pour moi d'aller voir ailleurs et de contribuer cette nuit au campement. Mais également d'aviser que Jonathan n'a pas trouvé le sommeil : Tu sors quelque part ? Que je lui demande en m'approchant de lui, sur ses talons.





Cherokee rose

ANAPHORE
Chenoa E. Hawk
Chenoa E. Hawk
Administratrice
Choupisson des enfers
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordinary world

Sam 27 Mai 2023 - 12:26


Jon avait croisé plusieurs survivants à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment. Rien de plus normal, depuis la fin du monde d'avant, le rythme jour/nuit n'existait plus, il n'était donc pas étonnant de voir des personnes éveillées et occupées au beau milieu de la nuit. De plus, il était capital que la garde soit montée aux moments les plus propices à des attaques. Toujours dans l'enceinte de la prison, Jon se dirigeait vers le grand portail d'un pas sûr, quand soudain, il entendit quelqu'un derrière lui. Il se retourna d'un coup, sa hache encore en main. Il s'agissait d'Olivia, qu'il avait quitté un peu froidement plus tôt dans la soirée. "J'aime marcher quand j'arrive pas à dormir..." dit-il, pour éviter de lui avouer les vraies raisons de sa ballade nocturne. Il remit alors sa hache dans son dos, pour ne pas effrayer la jeune femme. Un petit silence s'installa, le temps qu'il cherche les bons mots à lui dire... "Tu sais pour tout à l'heure... je ne voulais pas faire de la peine à ta fille, c'est juste que tout ça... je sais pas faire." dit-il, un peu maladroitement, mais sincèrement. Ce qui était sûr, c'est qu'il ne voulait pas qu'Olivia le prenne pour une grosse brute sans cœur.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordinary world

Dim 28 Mai 2023 - 4:42

Et pourquoi tu n'arrives pas à dormir ? Le lit n'est pas assez confortable pour toi ? J'ai un sourire amusé en le disant avant de soupirer. La garde est longue, je me sens encore fatiguée et un brin nauséeuse en raison de mon état, autant dire que ça ne va pas en s'arrangeant actuellement. Mais qu'importe, je tâche de faire comme je peux. Je plaisante : on dirait des planches en bois, c'est insupportable, que j'ajoute alors en haussant les épaules.

Autant ne pas s'en formaliser de toute façon. Mais je l'écoute et ses excuses sont touchantes, et sincères à mon sens. Ne t'en fais pas pour ça : Romy a surmonté cette terrible peine en trois minutes montre en main, les enfants sont ce qu'ils sont. Sans doute très pénible sur bien des aspects mais aussi très résilients malgré eux. Il y a des chagrins qui ne valent pas la peine qu'on s'épanche de trop.

Même si elle aurait adoré que Jonathan lui raconte cette histoire sans doute, et qu'elle y serait allée de son petit commentaire. C'est Sebastian qui a subi à la place, sans faiblir un seul instant. Au moins, ça le forme à la suite, à ce qu'il vivra avec son propre bébé à naitre. Mais tu sais, ça s'apprend... que j'ajoute pour l'homme avec un maigre sourire en coin. Ce n'est pas grand-chose évidemment, je ne suis pas faite pour être mère, mais la moitié du temps, je me dis aussi qu'il ne faut pas en faire un monde.





Cherokee rose

ANAPHORE
Chenoa E. Hawk
Chenoa E. Hawk
Administratrice
Choupisson des enfers
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ordinary world

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum