Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

Re: Chicken Soup for the Soul

Mar 18 Avr 2023 - 19:30

Oh du coup tu préfères prendre celui de Locklan ? Répond-t-elle avec un fond de sérieux, lui adressant un regard surpris : Moi qui pensais que tu ne pouvais pas souffrir d'avoir le même avis que lui, me voilà étonnée, ajoute-t-elle avant d'esquisser un petit sourire moqueur, qui ne va pas plus loin que ça. Le taquiner est toujours facile et amusant de toute façon, mais elle n'a pas besoin de faire durer la tromperie plus loin que ça. Elle hausse les épaules, posant ses mains autour de la tasse chaude en scrutant dedans un bref instant : Non, tu ne te trompes pas, soupire-t-elle. Mais tu sais très bien que je finirais folle si je devais vraiment m'arrêter, ajoute-t-elle.

Elle ne peut pas lui dire mieux que ça. Cependant elle l'écoute, attentivement. Lui dérouler toute l'histoire de leur dernière rencontre et ce qui a été échangé avec la jeune femme qui porte son enfant. Elle ne connait toujours pas cette Maxine, et ne sait pas tellement quoi en penser. Elle se doute que ça n'a rien de facile pour lui de devoir la suite, ne serait-ce que dans ses pensées. Mais elle n'intervient pas en revanche, laissant son ex-époux expliquer la totalité des noeuds qui se sont posés entre eux, et notamment autour de cette grossesse. Des excuses passent, Zi fronce les sourcils.

Tu n'as pas à être désolé, je te pose des questions pour comprendre la situation, je ne t'en veux pas, en fait il n'y peut rien, strictement rien. Il aurait pu penser à se protéger mais... en quoi ça la concerne, ce qu'il fait avec d'autres femmes ? Ils sont amis désormais, et Zi est très satisfaite de cette relation. J'aimerais voir aussi être mère, à nouveau, explique-t-elle. Ce n'est pas au programme, il faudrait pour ça que je sois à l'aise avec la conception et... Avec la peste rouge, je ne crois pas que ça arrivera de nouveau, peut-être que d'une certaine manière, ça affecte sa fertilité. Si on omet tout simplement l'anorexie mentale dont elle souffre. Et puis... Elle n'est pas persuadée que Locklan soit vraiment motivé par ça.

Néanmoins... Je t'envie pour avoir cette chance, ajoute-t-elle avec un sourire. Que veux-tu faire maintenant que vous vous êtes dit tout ça ? Lui demande-t-elle en fronçant les sourcils, toujours curieuse sur la question. Elle aimerait comprendre en quoi elle peut l'aider actuellement, notamment pour trouver les réponses qu'il n'a pas : Tu veux quand même ramener cet enfant ici ? Voilà qui serait sans doute le plus sage pour sa survie, peu importe ce que dit Maxine. Idéalement, quelle serait ta solution ? Ajoute-t-elle simplement.




who's on first ?
ANAPHORE
Zi Shèng
Zi Shèng
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicken Soup for the Soul

Mar 25 Avr 2023 - 8:35

Il croise les bras, la toisant un instant de toute sa hauteur, avant de lever les yeux au ciel. « A la guerre comme à la guerre parait-il. Si je dois prendre son parti et bien… » Evidemment, son enthousiasme est plus que mesuré et il ne s’en cache pas. « Ca t’amuse je parie. » Il ne pensait pas qu’un jour, ils pourraient devenir aussi complices. Il aura fallu une fin du monde et des années à lutter contre leurs propres démons pour arriver enfin à quelque chose de beau entre eux. Et ça fait partie de ce qui lui permet de tenir bon, tous les jours. Il souffle cependant, se faisant un brin plus sérieux. « Essaie juste de te ménager autant que possible. Imagine ce que tu dirais à un de tes patients. D’accord ? » Il n’a pas envie qu’elle soit encore plus malade, mais il peut comprendre son incapacité à ne rien faire.

Il finit par se confier sur ce qui le tracasse depuis son retour. Sur sa situation avec Maxine et surtout, sur le bébé, sur cette non maitrise absolue qu’il a et qui le rend complètement dingue. Il se confond en excuses mais visiblement, le motif échappe à Zi. Et, pendant une seconde, il se dit qu’il n’a pas vraiment envie de s’appesantir dessus. Probablement parce que la culpabilité l’écrase toujours autant, quoi qu’ils aient pu dire à ce sujet tous les deux. Le reste de ses propos l’étonne et il la fixe un instant, curieux. « Je ne savais pas que tu y songeais. » Soufflé dans un murmure pensif. « Tu sais que j’ai toujours pensé que tu étais une excellente mère et si tu as un jour un enfant, il aura de la chance de t’avoir Zi. » Mais le reste semble tout de même limiter ses envies. « Tu crois que la peste peut affecter tes capacités à concevoir ou c’est juste le fait d’être proche physiquement de quelqu’un ? » Il n’est toujours pas à l’aise sur le sujet, avec elle tout du moins. Mais au moins, il essaie.

Du reste, il laisse surtout filer un soupir, incapable de lui répondre vraiment. Et il fronce les sourcils, réfléchissant à sa question. « J’aimerais faire partie de sa vie. L’élever. Etre avec sa mère. » Même si, sur ce dernier point, il se demande à quel point Maxine et lui ne finiraient pas par s’entretuer après quelques jours à vivre ensemble. « Idéalement, elle viendrait ici avec le bébé. Mais je ne suis pas stupide, ça n’arrivera jamais. » Une grimace. « Et puis… » Il fixe le fond de sa tasse, cherchant ses mots. Si ce n’est pas habituel chez lui en temps normal, aujourd’hui, il a l’impression de ne faire que ça. « … je n’ai pas réussi à protéger Tao. Pourquoi j’arriverais à protéger cet enfant ? » Dit à voix haute, c’est encore pire que de le retourner en boucle dans sa tête, quoi qu’il en dise. Au moins, il n’a pas à s’inquiéter pour Sasha, elle sait parfaitement se débrouiller sans lui.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicken Soup for the Soul

Mar 25 Avr 2023 - 11:26

Je ne peux décidément rien te cacher, souffle-t-elle avec un sourire complice, un brin moqueur aussi. C'est toujours facile de s'amuser de lui et avec lui : Tu lis en moi comme dans un livre, cependant elle hoche la tête. Elle essaiera d'écouter les conseils qu'elle donne aux autres pour les appliquer justement, si c'est possible. Un soupir lui échappe, elle pince les lèvres et la conversation prend un tour étrangement sérieux entre eux, sur un sujet qui lui apparait comme sensible, évidemment.

Ce n'est pas tant que j'y pense, c'est... Elle ne trouve pas forcément les bons mots à ce sujet. Un soupir lui échappe : J'étais bien lorsque Tao était là, j'avais l'impression de me réaliser, tout simplement. Sans lui, ça lui parait étrangement vide, et ce qu'elle essaie de combler est impossible à remplir absolument. Sans lui, c'est différent, c'est difficile de trouver un but, elle a conscience qu'elle s'obstine et s'épuise pour pouvoir trouver un sommeil qui n'est pas juste pour elle. Il n'est pas ce dont elle a besoin, ni ce qu'elle mérite.

Eh bien... Elle esquisse un bref sourire aux compliments sincères de son mari : Je ne suis pas persuadée que faire un enfant avec une personne de passage soit une grande idée, ni que mon âge colle toujours avec ça : je ne suis plus toute jeune, admet-elle après un temps d'analyse de circonstances : Ni que Locklan soit particulièrement intéressé, et puis, elle ne sait pas si elle le voudrait spécialement en père. Il est incroyable lorsqu'il parle de ses deux enfants, pour autant... Est-il fait pour être le père des siens possibles ?

Et oui, il faudrait pour ça que nous ayons une vie intime plus facile que ce que je peux offrir, précise-t-elle simplement. Sans savoir comment j'ai contracté cette peste, l'idée de pouvoir contaminer Locklan m'empêche de dormir, ou qu'elle puisse le transmettre également à Yuan en étant simplement à côté de lui. Elle pince les lèvres, pose son regard sur Yuan avant de pencher la tête sur le côté : Parce que tu ne reproduiras pas la même chose avec lui qu'avec Tao ? Tout simplement. Ils ne vont pas être des clones, n'auront pas la même personnalité, peut-être que ça sera différent pour lui, plus que probablement, en fait. Après tout... Il aura le tempérament de sa compagne aussi. Et Max et elle sont très loin de se ressembler.




who's on first ?
ANAPHORE
Zi Shèng
Zi Shèng
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicken Soup for the Soul

Mar 2 Mai 2023 - 19:16

Impossible de ne pas lui rendre son sourire complice, même si, pour le coup, il aurait tendance à être agacé par la situation. Dire que prendre le parti de Locklan ne l’enchante pas est un euphémisme et elle le sait aussi bien que lui, si ce n’est mieux. « Tu n’es pas en reste pour ce qui est de lire en l’autre comme dans un livre. » Elle ne le connait que trop bien, aujourd’hui en tout cas. Et il leur a fallu du temps, même si certains sujets continuent de le crisper, qu’il le veuille ou non. Ce n’est pas contre elle, bien au contraire. Il aimerait même la préserver, mais elle reste sa seule confidente. Et celle qui le connait le mieux. Bien plus que Maxine au final, même si ce constat lui fait plus mal qu’il l’aurait cru.

Un soupir silencieux, alors qu’il l’écoute avec attention. Et ses explications font sens, à ses yeux en tout cas. Parce que la naissance de Tao lui avait fait le même effet. Ce sentiment que tout ça, tout ce qu’ils faisaient, en valait réellement la peine. « Je comprends oui. Il donnait du sens à… à peu près tout. » Et c’est ce qui leur fait défaut depuis quelques années, autant être honnête. « Mais nous sommes toujours là. Malgré tout ce qui est arrivé. » A l’inverse de Tao et ce, depuis des années déjà. Et il faut bien qu’ils se trouvent un but ou quelque chose du genre. La résilience a ses limites, surtout sans savoir pourquoi tenir bon.

Le reste lui arrache un froncement de sourcils. « Je ne suis pas sûr que de faire un enfant avec quelqu’un de passage soit ton genre surtout. Ce serait plutôt le mien. » Une grimace pour accompagner ses propos, alors qu’il reste un instant circonspect quand elle parle de Locklan. « Vous n’avez jamais discuté de ça ? » Bon, il n’est probablement pas le mieux placé pour poser cette question, d’autant que ce n’était pas du tout un sujet qu’il aurait cru aborder avec Maxine un jour, sans être devant le fait accompli en tout cas. « Et … tu veux forcément un enfant biologique ? » Après tout, des enfants sans parents pour veiller sur eux, ils en ont croisé un nombre certain. Et tous ne sont pas comme Zelda, fort heureusement, même si l’adolescente a su gagner son affection à un point qu’il n’aurait pas imaginé en amont.

« Mais je comprends. » Pour la vie intime. Il a lui-même eu beaucoup de mal à être de nouveau intime avec quelqu’un suite à ce qui lui était arrivé avec les Hell’s Angels, alors il n’ose même pas imaginer la difficulté pour Zi. « Tu es heureuse avec lui quand même ? » Il ne sait même pas pourquoi il pose cette question à dire vrai et préfère se focaliser sur cette histoire de peste. « Tu ne crois pas que si tes proches avaient dû être contaminés, ce serait déjà fait ? Le temps d’incubation n’est pas si long que ça. » Un profond soupir quand elle essaie de le rassurer, alors qu’il a un bref haussement d’épaules. « J’ai l’impression de ne faire que ça tu sais. Commettre des erreurs. » Avec Maxine notamment. « Si cet enfant a la personnalité de sa mère, je m’inquiéterais surtout de sa capacité à me rendre complètement chèvre. » Soufflé avec un sourire alors qu’il secoue la tête. « Mais ça me fait peur Zi. Vraiment. » Et le dire à haute voix rend la situation encore plus difficile à vivre.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicken Soup for the Soul

Mar 2 Mai 2023 - 20:51

Sans doute, je suis un peu trop contrôlante pour laisser ça arriver de toute façon, une relation d'un soir. Est-ce que ça a déjà existé dans la composante de son esprit ? Certainement pas. Elle se permet une gorgée de thé avant de relever les yeux vers Yuan : Contrairement à toi, donc. Elle n'est pas idiote, elle sait que la majorité des maitresses de Yuan n'ont pas été à l'occasion de relations suivies. Très franchement, elle s'en moque aujourd'hui. Non... Il faudrait ? Demande-t-elle en fronçant les sourcils. Pour ça, encore faut-il qu'elle le laisse approcher, ou la convaincre de plus que ce qu'elle peut lui accorder.

Je n'ai pas pensé mes enfants autrement que biologiquement, Yuan, répond-t-elle sans détour, et sans véritable réflexion. Tu ne porteras jamais la vie alors c'est un point que tu ne peux pas comprendre, mais il y a quelque chose de très particulier qui se créé lors de la grossesse, entre la mère et l'enfant, et un lien dont elle ne veut pas se dispenser. J'ai eu ça, à chaque fois que je l'ai été, les trois fois, donc. Et je ne considère pas les orphelins comme des objets que je peux accueillir et ramener s'ils ne me conviennent pas, l'adoption est... Difficile à appréhender pour moi, précise-t-elle rapidement. Surtout dans ce système de pensées, à l'américaine, où la consommation est le maitre mot.

Elle ne l'a jamais envisagé, donc. Parce que prendre la place d'un parent ou d'un enfant est trop compliqué, pour tout le monde. Un soupir lui échappe. Et elle fronce les sourcils à sa question : Bien sûr, sinon je ne resterais pas avec lui, ajoute-t-elle. C'est ce qu'Oliver lui a appris par la force des choses : d'écouter ses propres attentes en matière de relation, ça n'a rien de simple évidemment mais c'est ce qu'elle fait dans tous les cas. Ce que je crois n'importe pas, ce que je veux non plus, ajoute-t-elle cependant fermement. Je dois faire les choses avec pragmatisme, ne faire courir aucun risque aux autres pour mes fantaisies personnelles, je ne peux pas me permettre d'être égoïste, souffle-t-elle.

Alors, elle n'aura aucun écart de conduite, jamais. Pour des raisons évidentes. Et elle entend sa détresse, celle qu'il explique avec ses mots : Si tu n'avais pas peur, je m'inquièterais pour toi, soupire-t-elle avant de lui offrir un sourire. Tu vas être extraordinaire, comme chaque jour où tu as été le père de Tao, elle tend la main vers lui, pour s'emparer de la sienne. Et ton enfant te rendra sans doute fou, en effet. C'est d'autant plus délicat que tu ne sais toujours pas définir les contours de la relation avec sa mère. Mais il n'est pas concerné par ces indécisions, il sera sa propre personne, ajoute-t-elle. Différent de ses attentes, des tiennes, avec ses propres ambitions, ses propres rêves, nombreux et confus sans doute. Tu sais déjà tout ça, n'est-ce pas ?




who's on first ?
ANAPHORE
Zi Shèng
Zi Shèng
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicken Soup for the Soul

Jeu 11 Mai 2023 - 9:27

Il lui rend un sourire, avant de souffler, sans même essayer de cacher son amusement. « J’imagine que te proposer de lâcher un peu de lest est hors de question. » Il est particulièrement bien placé pour savoir à quel point ça peut rendre complètement dingue. Comme il sait tout aussi bien à quel point c’est nécessaire d’accepter qu’on ne peut pas tout contrôler. Surtout quand ça touche à la sphère des sentiments. Et, d’une certaine façon, c’est aussi ce qui l’a fait tomber amoureux de Maxine. Cette capacité qu’elle a à lui faire perdre tout contrôle sur la situation… et à aimer ça. Comme quoi, tout peut arriver.

S’il n’aime pas parler de Locklan, il est conscient que c’est important pour Zi. Alors, il fait l’effort, tout en sachant que ce n’est vraiment que pour sa femme. « Et bien… si tu l’envisages comme le père éventuel de l’enfant que tu aimerais avoir, ce serait une bonne chose oui. Peut-être que tu serais étonnée de sa réponse. » Et, au reste, il a un hochement de tête. « Il est vrai que cet aspect de la parentalité m’échappe, je ne vais pas prétendre le contraire. » Alors, forcément, un enfant biologique ou pas, ça le dépasse un peu. Pour autant, il reste attentif aux paroles de la brune, avant de lever un index en guise de protestation. « Je ne vois pas les orphelins comme des objets. Je pense surtout qu’aujourd’hui, il y a beaucoup d’enfants qui ont besoin qu’on les aime, qu’on s’occupe d’eux. Et qui n’ont personne pour le faire. » Loin de lui l’idée de rapporter Zelda, pas tout à fait orpheline non plus, quand son comportement ne lui plait pas. Même si l’idée est parfois tentante. « Mais je comprends ton point de vue. Enfin, je crois. » Sauf que le temps passe, qu’il file même, et qu’elle arrivera bientôt à un âge où concevoir un enfant sera difficile.

Bon, évidemment, une part de lui, celle totalement égocentrique et égoïste, aurait aimé qu’elle ait une hésitation avant de répondre à son interrogation, même infime. Et pourtant, il est heureux qu’elle soit heureuse, quoi que ça puisse coûter à son égo. « Alors parle-lui de ça, si ça te tracasse. » C’est probablement le seul conseil pertinent qu’il pourrait se permettre de donner. Du reste, à l’évocation de l’épidémie, il a une nouvelle grimace. « Des fantaisies personnelles. En voilà un sacré terme. » Un temps, avant qu’il ne reprenne, plus sérieux. « Tu as pris toutes les précautions nécessaires dans cette histoire, je ne vois pas ce qui pourrait mal se passer. » Ce n’est pas vraiment une question d’égoïsme mais plus de bon sens à ses yeux. Tout du moins, à ce stade, il en est persuadé.

Et son soupir fait écho au sien quand il évoque cette peur qui ne le quitte plus vraiment. « J’espère que tu ne t’inquiètes pas alors. » L’entendre parler de la sorte, évoquer Tao, lui serre encore et toujours le cœur. Parfois, il a le sentiment que ça passe, qu’il arrive à mieux vivre ce deuil, ce trou béant que la mort de leur fils a laissé dans sa poitrine. Mais, dans des moments comme ça, il se rend compte qu’il n’arrivera jamais vraiment à s’en remettre. Peut-être qu’il n’en a pas réellement envie. Que ce soit parce qu’il ne veut pas que cet enfant à venir le remplace. Rien ne pourra jamais remplacer leur fils. Il a pourtant un rire silencieux au reste des propos de sa femme. « Je ne suis pas sûr d’arriver à définir les… contours de notre relation un jour. Je sais juste que je l’aime. Et que j’aime déjà cet enfant alors qu’il n’est même pas là. » Ce qui pour lui, veut dire beaucoup. Ce n’est pas un terme qu’il utilise à la légère, il ne l’a même pas souvent prononcé et Zi peut en attester. Serrant la main de la brune, il finit par hocher la tête. « Je sais déjà tout ça. Et que je devrais être attentif à ne pas transposer mes attentes sur les siennes. » Parce qu’ils n’en ont que trop fait les frais tous les deux au début de leur mariage.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chicken Soup for the Soul

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum