Re: Qui aurait cru que tu serais là ?

Jeu 13 Avr 2023 - 22:24


Erika avait eu de la chance de tomber sur des gens bien, elle aurait pu tomber sur des dégénérés qui auraient pu abuser d'elle de toutes les manières possibles. De par son expérience, Jon savait combien le monde était devenu hostile, hormis les morts omniprésents et agressifs, les vivants étaient devenus encore pires que ce qu'ils étaient avant, froid, calculateur, sans sentiments ni morale. Erika raconta alors plus de détails sur son groupe, arborant le nom de New Eden, nom qu'il avait entendu quelques jours plus tôt. Apparemment, des proches à elle avaient rejoins ce clan. "Pas bien fini ? Qu'est-ce que tu sais sur ce groupe ?" Madame avait titillé sa curiosité et il voulait en savoir plus pour compléter les informations qu'il avait déjà.

Erika lui demandait alors s'il était seul, lui aussi. Jon la regarda en faisant un petit oui de la tête. C'est vrai, la mort aujourd'hui était devenue chose banale bien que toujours aussi insupportable... mais bon : "C'est comme ça... il faut avancer." dit-il, se perdant quelques secondes dans des pensées à la foi joyeuses, à la foi douloureuses. "La solution c'est peut-être de ne plus s'attacher..." lança t-il à Erika, se plongeant dans ses beaux yeux verts. Puis il sourit en entendant sa remarque sur leur apéritif improvisé.

Question intéressante qu'elle posait là. Jon se l'était souvent posé, n'ayant au fil du temps, jamais les mêmes réponses. "J'espère..." dit-il concernant le fait que ce qu'elle disait ne le visait pas. "Reprendre la route pour aller où ?" dit-il en la regardant, désireux de savoir si elle avait vraiment la réponse à cette question. "Pour ma part j'évite de trop penser. Pour l'instant je suis ici, je profite, je reprends des forces et je verrais où la route me mène... mais je comprends ce que tu veux dire. Moi non plus je ne me vois pas encore emménager définitivement." finit-il avec une pointe d'humour. "J'ai fait quelques connaissances ici qui m'ont expliqué que plusieurs communautés se trouvaient autour de Seattle. Des grandes comme des petites. Y'a de quoi faire un long voyage..." Après tout, qu'avait-il à faire d'autres ?
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui aurait cru que tu serais là ?

Ven 14 Avr 2023 - 20:19

Discuter avec une personne que l'on connaissait et que l'on apprécié, s'était ce qu'il y avait d'important aujourd'hui. A vrai dire on n'avait pas vraiment l'occasion de vivre des moments "normaux" et pourtant c'était le cas de celui ci. Jo sembla intrigué quand je parlais du groupe New Eden. J'haussais les épaules. «   Pas plus que ce qu'on peut entendre. C'est pas un endroit sécuritaire pour les femmes et puis, je sais pas, je ne le sent pas. » dis je simplement. «   A vrai dire je ne sens pas grand monde. Il y a pour ainsi dire que le groupe de d'une fille d'ici que j'apprécie un peu. Ils sont assez "à l'ancienne" je veux dire, travaille de la terre et tout ça. Ils veulent créer un futur vivable pour nos enfants. J'aime le principe. ça fais nunuche de dire ça non ? » dis je alors avec un petit rire gênée.

On essais de ne pas trop parler de nos pertes, pas trop longtemps en tout cas, c'est douloureux et ça n'avance à rien, les morts sont morts et c'est tout. Quand il me dit qu'il ne faut pas s'attacher en me fixant je me racle un peu la gorge nerveusement. Ce regard me rappelait certains moments entre nous...«   J'ai entendu dire que ce genre de choses ne se contrôle pas. Je pense qu'ils n'ont pas tord et puis...s'attacher aux gens que ce soit amicalement ou plus c'est aussi pouvoir être heureux comme te retrouver en vie aujourd'hui. C'est important d'être heureux, en ce moment plus que jamais ! » avouais je alors avant d'hausser les épaules. «   Enfin c'est mon opinion.»

Je souris quand il avoua espérait avoir ma confiance, il le savait parfaitement et cela n'était pas prêt de changer, j'espérais que ce soit d'ailleurs réciproque. Où aller par la suite ? Je le fixais un court instant je devais me rendre à l'évidence j'en avais aucune idée. «   Je sais pas en faite...pour le moment je suis là et je ne sais pas combien de temps ça durera. Je me dis que je rencontrerais peut être des gens qui me donneront l'envie de les suivre. Pour le moment je suis là et j'aide comme je le peux. » dis je alors simplement avec un petit sourire en coin c'était déjà pas mal non ? Au moins j'étais en vie et en pleine force, c'était un luxe aujourd'hui.

Il allait repartir lui aussi mais je le comprenais. «   Tu viendras me dire au revoir au moins ? » dis je avec un petit sourire mignon en coin. Peut être même qu'on pourrait passer un peu de temps ensemble ici jusqu'à ce que nos routes se séparent après tout ça fais du bien de croire une tête connue. «   Je pense qu'il y a déjà pas mal à faire ici et puis c'est un bon endroit, il y a du passage, de quoi manger et des gens à qui parler. C'est déjà beaucoup tu ne trouves pas ? » demandais je calmement toujours souriante.


Nous devons avancer, nous améliorer et devenir plus forts afin de vivre et non plus survivre.

KoalaVolant
Erika Lidervaïne
Erika Lidervaïne
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui aurait cru que tu serais là ?

Lun 17 Avr 2023 - 15:31


Au final, Erika n'en savait pas plus que lui sur New Eden. Peu importe, à force de discuter avec des personnes différentes, il finirait bien par en savoir davantage. Pour l'instant, il avait juste compris que cette communauté était basée sur la religion, et que les femmes avaient fait un saut immense en arrière, perdant tous les droits difficilement acquis pendant des décennies voir des siècles. Il était donc normal qu'Erika ne se sente pas de rejoindre cet endroit. Malgré tout, la ville était apparemment gigantesque et les personnes devaient donc se sentir en sécurité. Dans toutes les situations, il y a du mauvais et du bon. Ça dépend juste de la perception de chacun. Jon sourit à la remarque d'Erika sur ce camp "à l'ancienne", celui même qui les avait accueillis tous les deux. "Y'a encore quelque temps... je t'aurais dit que tout ça ne sert à rien. Mais aujourd'hui... je pense que c'est une bonne idée." dit-il, observant les personnes se trouvant autour de lui. Puis, reposant les yeux sur Erika, il ajouta : "Malgré tout ce qu'on a traversé... tout ce qu'on a subi... on est encore là, et encore nombreux faut le dire. Il faut penser à la génération future... bien que ça reste assez abstrait quand on a pas d'enfants." Il sourit à Erika avant de boire une gorgée de la fiole.

C'est vrai, comment contrôler les sentiments qu'on éprouve pour une personne, c'était juste impossible, c'était l'essence même de l'humain, ou du moins pour ceux qui avaient encore une part d'humanité. "Concentrons-nous sur le positif. On est là tous les deux... à boire un coup en se racontant nos vies près d'un bon feu... on est plutôt chanceux." C'est vrai, ça faisait longtemps que Jon n'avait pas ressenti de la joie, c'était l'effet retrouvailles avec Erika. Il y avait tellement de malheurs chaque jour... les moments comme celui-ci était précieux et il fallait en profiter.

Erika et Jon en étaient donc au même point. Ils se trouvaient tous les deux dans cet avant-poste de The Hallows, échangeant des services comme la chasse contre gîte et couvert. Un pacte bénéfique pour tout le monde, les gens ici étaient plutôt accueillants bien que méfiant au début, comme il est de coutume désormais. "Si je dois partir tu seras la première au courant." Lui dit-il suivit d'un beau sourire. Après tout parmi tout ce monde, la seule qu'il connaissait et en qui il avait confiance était Erika. "C'est vrai, c'est un bon endroit... et je compte bien en profiter avant d'aller découvrir d'autres endroits..." dit-il en pensant à la proposition d'emploi de Camila quelques jours plus tôt. "Je compte bien profiter de toi aussi, maintenant que nous nous sommes retrouvés." dit-il avant de se rendre compte que la phrase était un peu... ambigu. Il ajouta : "Tu pourrais me montrer tes talents de chasseuse par exemple."
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui aurait cru que tu serais là ?

Mar 18 Avr 2023 - 19:39

New Eden, il y avait bien trop de mystère autours de ce groupe mais ce que j'avais pu entendre ne me donnait pas envie d'y aller, même si ils semblaient avoir plus de confort que les autres groupes. C'était clairement hors de question. Déjà que j'avais du mal à rejoindre un groupe dont j'entendais que du bien, vous pensez bien qu'un groupe où j'entends des dires terribles ne m'attire pas plus que ça.
IL était d'accord avec moi sur le fais de faire bouger les choses pour offrir aux générations futures un semblant de vie. Bien sur ce ne serait pas notre vie comme on l'avait avant mais quand même. Si au moins ils pouvaient avoir un minimum de sécurité ce serait tout gagné. Je fis alors un hochement de tête. « C'est clair ! Quand je vois les enfants jouer naïvement ou le bonheur dans les yeux des femmes enceintes je me dis que tout n'est peut être pas perdu. » dis je avec un petit sourire en coin. Est ce que j'avais envie d'avoir un enfant ? Peut être un jour mais pour ça je devais trouver un père ainsi qu'un endroit sécurisé et c'était pas gagné.

Je regardais autours de nous quand il affirma qu'on avait de la chance. Un sourire sincère pris naissance sur mon visage de poupée. « Ouai, tu as raison on est chanceux ! » avouais je finalement d'un ton franc. On pouvait avoir plus mais aussi avoir moins ou simplement ne plus être là pour apprécier ces bons moments. Il fallait pas trop en demander. Une personne passa avec du café demandant si on en voulait. C'était sympa je lui fis signe que j'en voulais bien un et récupéra la petite tasse fumante - ce fut également proposé à Jonathan si il en voulait évidemment -. Je posais mes mains fraiches sur la tasse en souriant répétant doucement en regardant dans le liquide. « Oui on a vraiment de la chance ! »

Je demandais à Jo de me prévenir si il partait et il affirmait que je serais la première au courant, cela me fit pouffer de rire. « Parfait comme ça je t'attache pour t'empêcher de partir. » dis je en riant un peu, j'avais retrouvé un ami de confiance, j'avais pas envie de le voir filer. Il souhaitait profiter de l'endroit et de...moi ? J'arquais un sourcil de façon amusé, il parla alors d'apprendre à chasser. « Pas de soucie, je te montrerais comment capturer tes proies alors. » dis je de façon tout aussi ambiguë. C'était agréable de pouvoir dire des bêtises sans avoir peur du après, juste profiter du moment comme il le disait. Je pris une gorgée de ma boisson chaude. . « Tu avais prévu quoi aujourd'hui du coup avant de tomber sur moi ? » après tout j'avais peut être fais foirer ces plans du moment.


Nous devons avancer, nous améliorer et devenir plus forts afin de vivre et non plus survivre.

KoalaVolant
Erika Lidervaïne
Erika Lidervaïne
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui aurait cru que tu serais là ?

Sam 6 Mai 2023 - 1:04


La réponse d'Erika à propos des enfants et des femmes enceintes rappela inévitablement des souvenirs difficiles à Jon, des souvenirs qu'il tentait par tous les moyens d'oublier, sachant pertinemment qu'il n'y arriverait jamais. Perdu dans ses pensées, le regard hagard durant une fraction de seconde, sans pouvoir faire autrement, Jon se repassa la scène la plus atroce et insupportable de sa vie. Il se racla difficilement la gorge, se forçant à reprendre contact avec les doux yeux d'Erika, tentant au mieux de refaire surface dans le présent. Il se contenta de sourire difficilement, puis posa le regard sur un groupe d'enfants qui jouaient un peu plus loin. Tellement beau, tellement innocent... tellement inconscient de ce qui se passe autour d'eux. "Je t'avoue qu'il y a une partie de moi qui..." il fit un petit non de la tête et regarda Erika à nouveau. "Je crois que j'ai encore du mal à comprendre qu'on puisse prendre la décision d'avoir un enfant..." lâcha t-il, pas pour juger, mais pour les raisons suivantes (entre autres...) : "Je crois que si ça m'arrivait, je serai mort d'inquiétude... pas toi ?" demanda t-il à son amie, désireux de savoir ce qu'elle en pensait.

La fiole étant presque vide, comme Erika, Jon accepta une tasse de café en remerciant la personne qui leur avait proposé. Il sourit en entendant la remarque de la jolie brune, en effet, désormais il fallait se contenter des choses simples. Les moments comme celui qu'ils étaient en train de passer devenaient rare. Là, tout de suite, Jon ne souhaitait penser à rien d'autre même si parfois il n'avait pas le choix.

Jon fut amusé quand Erika parla de l'attacher. Mais il comprenait ce qu'elle voulait dire. C'était la première fois que tous les deux rencontraient quelqu'un du passé. Ils n'allaient sûrement pas se dire adieu du jour au lendemain. La conversation prenait peu à peu une tournure inattendue, amusante, détendue. Et qu'est-ce que ça faisait du bien ! "Je veux bien... il se peut que j'ai perdu la main..." dit-il avant de sourire et de boire une gorgée de sa tasse tout en la regardant. "Ils ont ce qu'il faut en cuisine... alors je comptais continuer de visiter... c'est plus grand que ce que je pensais ici. Et toi ?"


Spoiler:
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui aurait cru que tu serais là ?

Dim 14 Mai 2023 - 20:24

Jo ne semblait pas allez bien. Mince j'avais dis une connerie visiblement. Il n'avait plus sa femme, et oui il l'avait perdu. COmme je pouvais être stupide parfois. J'avais deux options, soit je faisais mine de rien, soit je me fondais en excuses, je préférais la première pour ne pas remuer plus encore le couteau dans la plaie béante de mon ami. L'homme n'était pas prêt à offrir la vie à un enfant dans ce monde et me demandait ce que j'en pensais. J'haussais les sourcils. - Si évidemment que j'aurais la frousse mais...je pense qu'une partie son un accident, il n'y a plus beaucoup de protection, plus non plus de pilule du lendemain ou d'avortement. dis je d'un ton calme. - Puis je pense que si personne ne fais d'enfants, et bien, notre humanité va s'éteindre alors qu'il est encore possible de vivre sans avoir uniquement à survivre, ça va être long mais je pense que c'est possible. avouais je alors avec un petit sourire en coin, je voulais y croire, ne serait ce que pour avoir la forme d'avancer.

Il voulait apprendre à chasser, mais qui serait la proie ? Son ton ambiguë me fit sourire, quel dragueur celui là ! Je souri néanmoins s'était tellement agréable de parler d'autre chose que de la survis et la mort. Puis il me demandait ce que j'avais prévu de faire avant de le retrouver. - J'ai un quotidien assez basique tu sais ? Je vais relever mes pièges puis j'aide ici et là, ou je bouquine sous un arbre quand le temps le permets. Faut dire qu'on ne peut plus vraiment chiller devant Netflix. . Ce n'était peut être pas plus mal pour le coup.
Je regardais vers la fenêtre qui menait au dehors, il faisait beau. - On pourrait peut être simplement aller marcher un peu qu'est ce que tu en dis ? C'était peut être un peu basique mais après tout s'était tout aussi agréable non ? - C'est tellement sympa de pouvoir parler avec quelqu'un qu'on connait et en qui on a confiance. Je portais pour la dernière fois la fiole d'alcool à mes lèvres, laissant une gorgée pour son propriétaire, la tête me tournait un peu mais je ne voulu pas l'admettre. Je terminais mon café avant de me redressait, posant mes mains sur la table pour calmer le tournis. - Je valide, il est super fort ton truc. dis je en riant idiotement. - On va peut être se poser un peu au calme le temps que ça passe. Ok ? dis je d'un air un peu gênée - J'ai l'air un peu bête là non ?


Nous devons avancer, nous améliorer et devenir plus forts afin de vivre et non plus survivre.

KoalaVolant
Erika Lidervaïne
Erika Lidervaïne
Survivor
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui aurait cru que tu serais là ?

Mer 17 Mai 2023 - 23:14


Jon écoutait attentivement les propos et arguments que soulevait Erika à propos de nos chers bambins. Il sourit en l'entendant parler de protections, effectivement ça n'était plus aussi évident qu'avant de faire attention, désormais, il n'était plus possible d'aller au premier distributeur de capote du coin ! Mais bien sûr, ce n'était pas ça qui allait arrêter les gens d'avoir des relations sexuelles. Heureusement même qu'il leur restait ça ! D'autre part, comme elle le disait si bien, si plus personne ne prenais cette décision, celle d'avoir des enfants, que deviendrait le monde ? Regardant autour de lui, Jon pouvait voir une quantité de personnes, souriante pour la plupart, comme ci tout allait bien, comme si rien de grave ne s'était passé. C'était une bonne chose, que beaucoup se soient relevés après avoir vécu les pires souffrances, lui-même avait bien changé depuis le début de toute cette merde, mais il gardait quand même, tout au fond de lui cette petite part d'amertume. "Tu as raison..." dit-il en lui souriant.

Comme Erika, Jon avait un quotidien assez simple, quand il n'était pas à la chasse, il aidait à la construction de nouveaux bâtiments, il lui arrivait parfois aussi d'apprendre aux jeunes recrues à se battre et à utiliser une arme, comme il le faisait avant 2015 au sein de l'armée américaine. Il sourit à sa remarque sur la fameuse plateforme. "Moi ce qui me manque c'est les fast-foods... je donnerai tout pour un bon gros hamburger." Ça n'avait jamais été son truc de chiller, par contre, monsieur avait toujours été très gourmand.

"Bonne idée ! Le soleil sort un peu on dirait, autant en profiter." S'apprêtant à se lever suite à le remarque d'Erika, Jon remarqua alors que la jeune femme s'appuya sur la table. "J'ai l'impression que ça fait longtemps que tu n'as pas bu d'alcool, je me trompe ?" dit-il en la regardant, se sentant un peu fautif qu'elle soit dans cet état. "Assied toi je reviens." Sans plus tarder il se dirigea vers les cuisines, demandant à une connaissance de l'eau et quelque chose à manger. Il revint rapidement vers elle, lui tendant une bouteille d'eau ainsi que... diverses sortes de baies. "Désolé j'ai demandé un sandwich ou une pizza mais ils ont pas." lança t-il pour la faire sourire. Oui, Jon avait toujours été prévenant avec les personnes qui comptaient pour lui. "Je sais où on va aller... je pense que ça va te plaire." Comme lui, elle aimait la nature, alors il savait qu'elle apprécierait l'endroit qu'il voulait lui faire découvrir.

Le temps que madame se remette, tous les deux se levèrent et sortirent de la salle commune, se retrouvant à l'extérieur. "On va devoir marcher un peu mais je te garantis que ça vaut le coup." dit-il en la regardant, débutant à ses côtés le chemin de ce mystérieux endroit. "J'ai encore du mal à croire que tu sois là... Je pensais que revoir quelqu'un du passé était impossible, surtout après toutes ces années... ça me donne l'espoir de retrouver d'autres proches..."
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui aurait cru que tu serais là ?

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum