Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

Just a boy and a girl

Sam 18 Mar 2023 - 15:20

Le poids du sac de golf pèse lourd sur mon épaule, mais malgré ça, je fais comme si de rien. Je n'ai pas envie d'être seule chez moi ce soir, pas après cette longue discussion avec Stanley et l'idée que nous devons tous les deux nous reprendre en main. Je sais juste que c'est une des nuits où si je me résigne à vivre dans cette piaule, je vais sans doute faire quelque chose de stupide, et je lui ai promis d'éviter. Ou de mettre en place des stratégies pour que ça n'arrive pas. L'avantage à sentir ce passager noir trop proche de soi, c'est qu'on sait quand et comment le fuir.

Le désavantage, c'est qu'il faut en avoir la force, et ça n'est pas toujours le plus simple à ce sujet. Le simple fait de quitter mon lit est parfois tellement difficile que je ne vois pas comment j'arrive à faire semblant. Là ? J'ai enfilé mon plus beau masque pour faire "comme si", j'ai réussi à prendre une douche, je parviens même à faire semblant de sourire, et je vais m'échiner à continuer pendant de longues heures. La présence de William va m'y obliger de toute façon, et je suis justement là pour ça.

Arrivée à sa porte, j'avise à la fenêtre où il se trouve avant, et tapote contre le carreau jusqu'à attirer son attention. Il ne met pas longtemps à me repérer, et à venir m'ouvrir la porte. Une fois sûre qu'il est le seul à avoir capté ma présence, je passe un index sur ma bouche pour lui dire de ne pas parler trop fort : Je n'y connais rien en golf mais... Je me dis que tu peux m'apprendre quand même ! Je lui désigne de la tête le sac que je porte : Tu viens ? On ne peut pas s'éterniser ici : Arizona va être occupé toute la soirée, j'ai déjà vu avec Zack s'ils allaient passer du temps ensemble donc... Champ libre !





So high
ANAPHORE
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
The Rogues
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a boy and a girl

Mar 4 Avr 2023 - 23:25

Will ne s’attendait pas à entendre cogner à la fenêtre du bureau au rez-de-chaussée où il s’était installé pour lire, sans grande conviction. Ses yeux parcouraient les lignes sans les voir, alors que l’ennui le gagnait. Comme un de ces moments mélancoliques où rien ne parvenait à vraiment le distraire ou à conserver son attention suffisamment longtemps pour qu’il surpasse cette sensation. Alors aussi surprenante soit-elle, cette distraction était la bienvenue, et il ne put s’empêcher de sourire à l’attention de Casey, même si son accoutrement et – surtout – les affaires avec lesquelles elle s’était encombrée l’interpellaient.

Il lui fallut plusieurs instants avant de reconnaître ce qu’elle portait, et que l’amusement perce dans ses yeux éteints. Elle n’avait donc pas oublié ? Il attendit toutefois qu’ils s’éloignent en toute discrétion, et que personne ne les repère, pour prendre la parole. « Moi qui pensais que ces paroles alcoolisées avaient été oubliées ! Je te suis. » Parce que William ne doutait pas qu’elle ait prévu de s’éloigner des habitations et, aussi, des gens qui pourraient leur dire que ce qu’ils faisaient était stupide. C’était exactement ce qu’il appréciait de ces têtes-à-têtes avec Casey : pas de prise de tête, pas d’attitude scrupuleusement réfléchie et, en quelque sorte, un moment propice à se laisser aller. Bien loin, en fin de compte, de ses habitudes.

« Je ferai de toi une championne en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ! » Il avait beau ne pas apprécier particulièrement l’activité, surtout lorsqu’elle s’accompagnait de gens rébarbatifs aux conversations assommantes, bien qu’il ait toujours réussir à feindre y trouver un quelconque intérêt, alors qu’il se savait pour intelligent et avisé qu’eux, en comparaison aux idioties qu’ils proféraient. « Tu as tout prévu, en plus ! Je dois reconnaître que je suis impressionné. Dis-moi tout, où va-t-on ? » Parce que ça changerait la façon de lui apprendre, selon le terrain. Selon la possibilité d’aller rechercher les balles de golf, notamment. « Du coup, c’est toi le commis qui va chercher les balles égarées ? » S’il la regardait d’un air légèrement amusé, il était presque sûr qu’elle allait l’envoyer chier. « Tu crois qu’il y a des voiturettes de golf dans le coin ? » Probablement, mais sûrement siphonnées depuis bien longtemps aussi, malheureusement.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a boy and a girl

Jeu 6 Avr 2023 - 14:40

Homme de peu de foi, je n'oublie jamais une promesse, même en ayant bu plus que nécessaire, je glisse à William un sourire complice avant de rire. Son enthousiasme me fait chaud au cœur, il a vraiment l'air content de me voir, et aussi surprenant que ça puisse être, le fait que nous nous entendions si bien me donne l'impression qu'il y a une relation sincère entre nous. C'est bizarre évidemment mais en même temps, il y a quelque chose de rassurant. Comme un lien qui ne peut pas être brisé. Je lui fais signe de me suivre et après qu'il a mis sa veste, je ne me fais pas prier pour le motiver.

Bon, je lui refourgue aussi le sac des clubs, notamment parce qu'il commence à peser sur mon épaule et que ça tire un peu. Un soupir m'échappe, je le scrute du coin de l'oeil, alors que nous échangeons quelques banalités sans réelles importances. La barricade là-bas a peu de passage, on peut se mettre dessus et jouer, que je lui souffle en la désignant justement de l'index, l'invitant à s'approcher. Dans la pénombre, nous nous sommes écartés aussi du cœur du campement, et parvenons sans trop de peine à nous faufiler jusqu'à la barricade en question. Mais oui j'irai ramasser les balles, si on compte sur ta souplesse et ta discrétion, on risque de se faire repérer en deux minutes, que je lui souffle.

C'est là où je lui désigne la perche de piscine que j'ai ramené, qui a un filet troué et que je n'ai pas remarqué. L'intention compte heureusement, sinon il y a beaucoup de choses qui auraient foiré totalement dans ma vie. Surtout dernièrement. Ne me tente pas avec tes questions, je pince les lèvres : J'adorerais une course de voiturettes... Je suis sûre de gagner, même contre toi ! Oui, c'est de la provocation mais en même temps, je ne suis bonne qu'à ça ! Dès que je peux chercher la confrontation, je n'hésite pas le moins du monde. Reste à voir si William sera suffisamment galant pour accepter d'emblée la défaite.

Tu m'aides à grimper ? Il dépose son sac contre le bois, avant de me faire la courte échelle. Je me hisse par-dessus, avant de m'allonger sur la plateforme : Tiens, passe-moi l'équipement, que je souffle en tendant les bras. Et ça pèse son poids, pas le genre qu'on soulève sans effort. Alors que je hisse tout au-dessus, je reviens me pencher : Besoin d'une main pour t'aider ? que je lui souffle en lui présentant ma paume à nouveau avec un grand sourire et un regard brillant de malice.





So high
ANAPHORE
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
The Rogues
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a boy and a girl

Mer 19 Avr 2023 - 20:42

Son sourire ne diminua pas, alors qu’elle surenchérissait. « Je finirai par m’en souvenir. » Une simple boutade, alors qu’il n’oubliait généralement pas grand-chose – pas même le fait de lui avoir confié vouloir faire du golf sur des zombies, en étant plus ou moins sérieux. Il ne mettrait de toute façon pas Casey en danger pour ça et s’assurerait de la protéger, si ça devait arriver. Les personnes qui pouvaient prétendre à ce qu’il agisse comme ça étaient rares – voire quasiment inexistantes, et l’une d’elle n’était plus là.

« Mais avoues-tu, tu ne m’as fait venir que pour porter les affaires ? » Il avait pris le sac contenant les clubs sans sourciller, malgré tout. « Et pour voir mes muscles saillants à l’œuvre. » Ça allait sans dire. S’éloignant légèrement pour éviter de prendre un coup alors qu’elle allait probablement le traiter d’idiot, il regarda les alentours, et la barricade vers laquelle ils se dirigeaient. « Je te laisse demander à piocher dans les stocks d’essence pour ça ! » Il lui adressa malgré tout un regard amusé. « Mais je suis sur qu’on peut trouver de gentils compétiteurs pour tirer une remorque avec un vélo, et nous dedans, pour voir qui gagnerait. » Ou qu’elle pourrait se montrer assez convaincante pour ça. Même s’il était à peu près sûre qu’il finirait pas devoir pédaler un vélo lui-même.
« Je ne voudrais pour rien au monde te laisser te débrouiller toute seule. » Et, légère comme elle l’était, ce n’était pas vraiment un problème. « T’as pensé à amener de quoi faire du bruit ? Pour rameuter les rôdeurs ? Hormis ta mélodieuse voix, évidemment ! » Même s’il lui faudrait d’abord apprendre à viser, et à bien cibler l’endroit où elle voulait amener la balle, avant même de songer à réellement pratiquer le golf des morts-vivants. « Attention à ne pas basculer avec. » Il ne voudrait pas risquer qu’elle tombe, s’efforçant d’ailleurs de tenir le sac tout du long, alors qu’elle le hissait petit à petit. « T’es sûre de toi ? » Ils n’avaient pas du tout le même gabarit, après tout. Peut-être qu’il pourrait trouver des choses à entasser pour se faciliter la tâche – sans choper le tétanos, du moins. Mais il n’y avait rien à l’horizon. Saisissant la main qui lui était tendue, il s’efforça de peser le moins possible en s’aidant de ses jambes pour ça, dans une posture franchement peu élégante. « Ma souplesse et ma discrétion, tu disais ? » Pour le premier, ce n’était pas ça, il devait l’admettre.

« Allez, disciple Casey ! Faisons de vous une championne ! Et si tu gagnes, je t’offrirai peut-être une des sucettes qu’on a fabriquées. » Il accompagna ses paroles d’une démonstration en lui tendant un des bonbons qu’il avait toujours avec lui. « Mais d’abord ; tenir le club comme il faut. » Il lui plaça le club entre les mains, s’assurant qu’elle pouvait le bouger sans bloquer quoi que ce soit. « Tu as déjà appris à tirer ? » Il serait surprenant que Stan ne s’en soit pas assuré. « Si oui, il faut que tu fasses pareil. Rester légèrement décalée par rapport à l’endroit où tu veux amener ta balle, pour qu’elle y parvienne. » C’était extrêmement simplifié, mais elle comprendrait mieux en essayant. « Allez, à toi l’honneur ! »
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a boy and a girl

Jeu 20 Avr 2023 - 12:31

J'admets tout, le problème étant que tu portes toujours tes vêtements et c'est gênant pour mater ! Que je ris de plus belle, sans trop me prendre au sérieux. Oui, à l'évidence, ça se voit : Surtout quand on est une bombonne saturée d'hormones comme moi, que j'ajoute en haussant les épaules : Sais-tu à quel point je me retiens, rien qu'en te voyant soulever ce sac ? Je sais me contrôler. Certains matins - surtout - quand je suis avec les colocataires, c'est tout de suite plus compliqué. Les douches froides ne sont pas toujours dispensables.

Ceux sont des vrais, en plus, que j'ajoute en scrutant ses biceps : Je peux tripoter ? Je ne lui demande pas vraiment l'autorisation que je le tâtonne déjà, avec un air moqueur qui suit très vite. Ok, on va faire ça la prochaine fois, une course à vélo avec une remorque, ou je ne sais pas quoi. Il faut juste que j'accouche pour de bon, et ça règlera la question pour tout le monde ! Je suis plus forte que j'en ai l'air, tu sais ? Je l'aide de fait à monter avec moi, sans grande peine heureusement.

En haut, la vue est... Je dirais bien imprenable mais il fait bien sombre, alors ça ne nous permet pas vraiment de le savoir. Un sifflet, je le lui tends : Ou ma merveilleuse voix, je prends la pose en le disant : C'est toi qui choisis, ce qu'il préfère pour attirer des morts. Oh, et évidemment, je fouille dans le sac un instant : Pour toi, une bouteille de liqueur, qui aura de quoi le décoiffer un peu. C'est un cadeau de la maison, disons. Ne t'inquiète pas, tu es toujours très beau même quand tu ressembles à un stickman, il n'a pas de quoi s'en faire.

Je saisis l'un des clubs et scrute William en plissant le regard. Je hoche la tête à sa question : je sais vaguement tirer oui, ça n'est pas si pire. Ooook... que j'ajoute alors dans un soupir : J'essaie de viser le... La carcasse là-bas ! Un truc abandonné et couvert de végétation, il n'y a plus rien à en tirer. Je me concentre, vise, prend la bonne position et... Poc ! Wow, voilà que ça atterrit directement où je le souhaite : A croire que je suis faite pour ce sport, que je ris : Ou que j'ai un excellent professeur, je fais mine de réfléchir mais non : Quoi que sur ce point, je dirais que sa beauté me déconcentre beaucoup !





So high
ANAPHORE
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
The Rogues
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a boy and a girl

Lun 1 Mai 2023 - 22:35

Décidément, elle était pire que lui, même si ça n’était pas pour lui déplaire. « Je t’invite à venir me voir sur le terrain d’entraînement, la prochaine fois ! Il fait tellement chaud que je suis obligé de faire tomber le haut. » Sans aucune exagération, évidemment – et sans jamais avoir utilisé ça pour attirer les regards des demoiselles spectatrices, par le passé. Il aurait été totalement indélicat de sa part de ne pas leur offrir le spectacle qu’elles attendaient, de toute évidence. « C’est une question piège, ça ? Il souriait, laissant filer un silence avant de reprendre la parole. Je te crois sur paroles, mais je fais la moitié du travail, rien qu’avec mon apparence dont on ne peut détourner les yeux même sans être saturé d’hormones. » Lui adressant un petit clin d’œil, il avança en soulevant le sac comme s’il ne pesait presque rien.

« Parce que tu en doutais ? Ça demande de l’entretien, madame ! » Il parlait d’un air faussement vexé, s’apprêtant à lui rétorquer qu’elle n’en aurait le droit que lorsqu’elle aurait réussi à viser juste avec son club cinq fois d’affilée, mais elle ne lui en laissa pas le temps. « Je vais croire que tu n’attendais que ça ! » Ce n’était pas comme si c’était exactement ce qu’elle venait de dire. « Je dois réfléchir à un nouveau challenge pour celle d’après, ou je te laisse cette primeur ? » Le plus fou était sûrement celui qu’ils réalisaient actuellement, quoi qu’il en soit. S’accrochant à sa main, il appuya ses jambes sur le rebord pour alléger le poids tiré par Casey, alors qu’elle le hissait sur la plateforme. « J’admets que je t’ai sous-estimée. Tu manges dix douzaines d’œuf comme Gaston au petit déjeuner ? » Il fallait au moins ça !

Il fit mine de réfléchir, alors qu’elle était visiblement préparée pour attirer les morts-vivants. « Mmm, eh bien… Je sais que tu fais des ravages au karaoké, mais tu n’as pas encore réussi à faire exploser un des verres du Summer, il faut travailler ta puissance vocale ! Alors va pour le sifflet. Mais seulement après m’être assuré que tu puisses les one-shot ! » De toute façon, ils étaient protégés, à l’endroit où ils se trouvaient, qu’importe le nombre de rôdeurs qui s’approcheraient. « Tu veux que je sois incapable de viser ? Mais j’apprécié l’attention ! » Voulait-elle en boire ? Il ne lui aurait pas conseillé : il ne savait que trop bien les ravages potentiels de l’alcool sur les femmes enceintes, ou même leurs effets d’après les médecins de la consommation quand on essayait de concevoir un enfant. Mais il ne comptait pas le lui faire remarquer : c’était son corps, et Casey pouvait faire ce qu’elle voulait.

Plissant les yeux, William regarda la cible indiquée, difficilement détectable, dans la pénombre. « Ok, elle est grosse, mais c’est un bon début ! » Il laissa d’ailleurs échapper un sifflement impressionné, alors qu’elle touchait juste. « J’hésite entre le fait que ça soit naturel chez toi, ou la chance du débutant. J’ai réussi à envoyer ma balle de golf dans un étang, la première fois que j’ai essayé. » Et pas vraiment dans la direction de sa cible. « Mais c’était dû au vent, c’est sûr ! » Souriant, il prit un club à son tour, montrant une sorte de buisson décharné… et perdu la balle de vue, sans même savoir où elle s’était logée. « C’était bien évidemment pour te montrer ce qu’il ne fallait pas faire ! A savoir être trop confiant et ne pas prendre le temps de se placer correctement. » Haussant les épaules, il reprit vite un petit sourire. « C’est l’idée d’être un stickman, ça m’a parasité le cerveau ! » Evidemment. « Et si tu essayais de viser un point plus proche ? Pour contrôler la force de ton lancer ! » Histoire qu’ils ne paniquent pas si des cadavres se rapprochent.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a boy and a girl

Mar 2 Mai 2023 - 14:02

Tu n'as donc peur de rien, déjà : pas une once d'inquiétude que je puisse t'agresser vraisemblablement, je fronce les sourcils avant de lui offrir un sourire que j'ai du mal à contenir, il faut dire que c'est facile de se moquer, et de jouer ce rôle parfaitement maitrisé de la fille qui n'a pas l'air d'y toucher devant l'absurdité de la situation. Et honte non plus apparemment : je suis victime de mes hormones et tu oses essayer de m'appâter de cette manière ? J'affiche une mine fâchée et lui inflige une petite tape de mécontentement : Le supplice de Tantale, carrément ! Mais bon, le pire dans tout ça, c'est : Je suis persuadée que vous vous foutez bien de ma poire avec Zack à cause de ça, le miracle, c'est sans doute que je n'ai sauté sur personne.

Aussi étonnant que ça puisse paraitre. Un soupir m'échappe suivi d'un rire entendu : Sache, Will, que nos rendez-vous me ravissent à chaque fois par leur originalité ! Alors il a intérêt à maintenir ce cap, parce que je n'apprécierais pas moins étonnant, pas moins amusant aussi. Le sourire fier suit à sa remarque : Comment tu as deviné ? Je me prépare pour le Royal Rumble de l'année prochaine, je pense que j'ai mes chances ! Pour soulever tous les membres des Remnants un par un dans un combat parfaitement orchestré et sans doute un peu déloyal pour gagner. Nous verrons bien ce que ça donne, finalement.

J'attends que tu sois ivre pour profiter de toi, évidemment, comme toute bonne magouilleuse qui se respecte, les occasions sont parfois trop belles pour ne pas les laisser passer. Et il vaut mieux pour ça que je sois en pleine possession de mes moyens ! L'excuse passée, je conserve le sourire et le regarde faire et... Rater. Oh tu me fais un défilé d'excuses là, ou je rêve ? Tu veux continuer à plaider ta cause pour que je ne me dise pas qu'en fait tu es un escroc médiocre en golf ? Je le défie du regard avant de me remettre en position : Je peux te donner un cours si tu veux, que j'ajoute avec un peu trop de confiance pour que ça se passe bien.

Et ça ne manque pas. Alors que j'ajuste mon tir, non seulement je rate la balle et c'est le club que j'envoie de l'autre côté, en le regardant tomber : Merde ! Je fais les gros yeux, surprise de ma maladresse avant de me recomposer un visage : C'était totalement ce que je voulais faire, que je me justifie rapidement en essayant d'avoir l'air totalement confiante en moi. Franchement ? Je ne suis pas sûre qu'il morde à l'hameçon : Aucune maladresse dans ce geste parfaitement exécuté, on peut même dire que mon lancer de club n'était pas si mal, non ?





So high
ANAPHORE
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
The Rogues
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Just a boy and a girl

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum