Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

2 participants

I dream of a stairway to the skies

Mer 22 Fév - 23:06


6 février 2022, plus au Sud de Crescent Bay

Les deux drones survolaient la zone, pareils à deux vautours décrivant des cercles concentriques au-dessus de nos têtes. Je les orientai sous tous les angles, depuis l’arbre où j’avais trouvé refuge, pour m’assurer de ne rien laisser au hasard. Même si nous étions à plusieurs heures de marche de la baie, je n’étais pas sereine. Nous n’étions arrivés que la veille à hauteur de la haute station radio, montant le camp à la va-vite. Tout était prêt sur place, comme si elle n’attendait que de pouvoir se déployer dans les cieux. De toute évidence, nous n’étions pas les premiers à travailler sur sa conception. D’autres étaient passés par là et avaient fait du bon travail de rénovation, en prévoyant tout le nécessaire à mettre en place. Il ne manquait pas grand-chose pour la faire fonctionner, ce qui me donnait bon espoir que les travaux soient bouclés dans les deux à trois prochaines semaines.

Je descendis de mon arbre pour vérifier les clichés vidéos pris par mes drones sur mon ordinateur portable. Je devrais économiser de la batterie. Je savais pertinemment qu’ils tomberaient en rade d’ici quelques jours, même en faisant attention, tout comme nos talkies. Nous serions ensuite coupés du monde, coupés du ciel. C’était une perspective un peu effrayante pour moi, en étant si proche du point de chute de nos ennemis. Pourtant, leur intérêt en forêt était parfaitement limité : ils n’avaient qu’une vision floue de la côte et ne pouvaient pas percer le couvert des arbres pour nous avertir des dangers environnants. Ils avaient moins d’utilité que la lunette de mon fusil.

Ce fut d’ailleurs dans celle-ci que je finis par apercevoir plusieurs silhouettes se dessiner au loin entre les arbres. Je me figeai, comme un lapin pris dans les phares d’une voiture, avant de me détendre en reconnaissant sans mal Moon, partie quelques heures plus tôt ce matin vers la baie, qui nous ramenaient un peu de renfort.  « Ils sont là. » Indiquai-je à Alice et Salem, toutes deux occupées à l’inventaire.  Cette dernière aurait dû se reposer, mais elle avait insisté pour se rendre utile, alors on l’avait mise à l’arrière de l’unique vélo que Luna avait rapporté, pédalant à tour de rôle jusqu’à notre destination finale. J’espérais que ceux restés à Seattle nous feraient bientôt la surprise de nous ramener des véhicules qui nous manquaient cruellement ici même.

Je repassai mon fusil à mon épaule pour ne pas les inquiéter davantage, les laissant venir jusqu’à nous. Si j’adressai un sourire à Lenny, soulagé de le revoir, je me raidis un peu en croisant le regard de Valérian, me remémorant aussitôt cette réunion qui avait rapidement viré au fiasco. Je saluai Daniel d’un signe de tête, avant de les informer : « On a réussi à restaurer le radar maritime, même s’il s’en est fallu de peu que les pirates nous repèrent… avec mon propre drone. » Ma mâchoire se crispa. Je tentais de me détendre un peu. « Si on remet rapidement en route l’antenne-radio, on pourra vous prévenir de leur arrivée dans la baie pour que vous vous organisez. Comment ça s’est passé de votre côté ? »
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: I dream of a stairway to the skies

Jeu 23 Fév - 1:37

Le trajet avec Moon et Valérian a été plutôt tranquille bizarrement. On finit par s'habituer à c'calme si étrange. Et ça fait bizarre d'se dire que ça fait déjà quasiment huit ans de cette putain de merde, mais qu'on est toujours là à pouvoir "bavarder" d'tout et rien. C'est c'qu'on a fait sur le trajet donc, histoire d'tuer le temps, de pas s'ennuyer. Quelques mots échangés, on a fait en sorte d'éviter notamment l'sujet qui fâche et la mention des pirates, sans doute pour s'donner l'illusion que... ça va. Ouais, en gros. J'sais pas si c'est très pertinent mais, n'empêche qu'ça fait un peu d'bien.

Quand on arrive, l'accueil est ce qu'il est. C'est Ruby qui commence à parler en première, c'est digne d'elle : elle cause beaucoup trop. C'est une migraine ambulante cette nana, et j'l'écoute vraiment parce que sinon j'sais qu'elle peut répéter ça cinquante fois pour que ça rentre, et qu'ça risque d'me causer un AVC avant l'heure. Un soupir m'échappe, et j'esquisse un sourire amusé : J'aurais payé cher pour voir ta tête quand tu t'es rendu compte que c'était ton drone, elle a dû avoir la rage, la connaissant. Pas moyen d'digérer ça. Donc ils naviguent pas mal dans l'coin, que j'reprends néanmoins.

Bon, c'que ça veut dire, c'est qu'on va pas s'ennuyer avec tout ça. Autant s'y mettre. La blonde s'interroge sur c'qu'il s'est passé d'notre côté, j'laisse à Valérian la partie chiante : La route a été calme, moi j'prends juste le truc lapidaire a dire, un peu la flemme d'épiloguer à ce sujet : Bon, j'imagine qu'on compte sur moi pour les trucs lourds, ouais. Quand on voit le lot là, on s'dit que c'est pas les bras d'allumette du grec qui vont faire la différence. Dis-moi c'qu'il y a à faire, j'm'en occupe au plus vite, que j'souffle finalement à Ruby.



It is not how you hit the mat
it's how you get up
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: I dream of a stairway to the skies

Mer 1 Mar - 17:15


La mécano était de mauvais poil. Depuis janvier en fait. Depuis sa putain de chute de la putain d’antenne, du putain de poste de garde-côtes, de putain Port-Angeles. Heureusement qu’on était allé lui chercher une espèce de botte pour qu’elle puisse se déplacer un peu, parce que Salem aurait pété les plombs autrement.

Difficile pour elle de ne pas se rendre utile, de ne pas pouvoir veiller sur les autres. Sa fierté en avait pris un sacré coup, alors qu’elle avait été transportée ici. Franchement, elle préférerait carrément oublier cet épisode. Si tous les autres pouvaient l’oublier aussi, ça serait extra même ! M’enfin.

Poser sur un tronc d’arbre mort, la mécano patientait comme elle pouvait, en attendant l’arrivée des autres annoncées par Ruby. C’est finalement Lenny, Moon et Valérian qui se pointaient. Val… surprenant. Surtout après l’altercation avec la cheffe. Il avait pas intérêt à faire chier, Sal était pas d’humeur. Sauf que s’il était là… visiblement c’était pour se rendre utile. Il avait de la chance que Ruby respectait leur petit contrat. Y avait Daniel aussi, si elle se souvenait bien du nom du type ?

- Bon, on commence par quoi ? Demandait de but en blanc Salem. Ils étaient ici pour bosser non ? Vite, fallait qu’elle serve à quelque chose avant de se renfrogner davantage. J’suis pas la porteuse d’eau hein ! Qu’on ne lui demande pas de faire un truc aussi con, par pitié.

La blonde était consciente qu’elle pourrait rien porter, mais elle savait faire d’autres trucs quand même ! Ne serait-ce que bidouiller un récepteur ou refaire du filage quelque part ! Elle avait encore deux mains fonctionnelles quoi. Minus une patte, mais l’autre fonctionnait quand même !

Quelle merde aller… Si ça pouvait guérir au plus vite aussi.

Gnagnagna, fallait pas mettre de pression dessus, pas trop marché dessus… c’était du luxe que de prendre son temps pour guérir ! Fuck ! D’un autre côté… fallait pas faire n’imp non plus au risque d’avoir des saloperies de séquelles… Franchement, y avait pas moyen de gagner et ça emmerdait Salem au plus haut point.

Ouvrant sa bouteille d’eau en grommelant toute seule, elle en prenait une gorgée rageusement.

Spoiler:
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: I dream of a stairway to the skies

Dim 5 Mar - 22:11

En d’autres circonstances, Alice se serait sûrement amusée de la mauvaise humeur de Salem, la taquinait, mais l’ambiance était trop tendue pour ça. Ou, en tout cas, elle la ressentait comme telle, si près de Crescent Bay. Alors elle se contentait d’essayer de devancer les envies de Salem, pour la forcer à utiliser le moins possible sa jambe. Elle était presque tentée de l’attacher à un fauteuil à roulettes et de lui ordonner de demander ce qu’elle voulait, mais elle était bien consciente que ça ne contribuerait qu’à la frustrer encore plus. Elle accueillit tout de même avec soulagement l’arrivée des autres, qu’elle guettait d’une oreille tout en vérifiant qu’elles avaient bien tous les composants nécessaires pour l’antenne-radio, et qu’ils étaient bien répartis en fonction des endroits où les mettre. Salem pas opérationnelle pour les manœuvres les plus acrobatiques, elles avaient à elles deux faits des schémas qu’elles voulaient clairs de ce qui devrait être fait. Même si Alice comptait sur Salem pour encadrer le tout. Et si les autres y perdaient des plumes… Tant pis, si ça pouvait améliorer son humeur.

« Ils ont notre navire. Et sûrement plusieurs autres. » Ils n’auraient pu prédire combien de communautés ils avaient harponnés comme ça, leur dérobant leurs embarcations. La pilule passait encore très mal pour la navigatrice qui avait presque envie de faire exploser le voilier plutôt que de leur laisser entre les mains. Pas qu’ils aient quoi que ce soit pour le faire et que leur priorité ait été autre que se dérober à leur vue, de toute façon…

« On a tout préparé, avec les instructions. De toute façon, on est dans le coin si vous avez des questions. » Après tout, elles avaient établi ce qui était nécessaire toutes les trois. « Y’en a qui sont à l’aise en hauteur ? » S’ils avaient le vertige, c’était pas la peine. Alice les dévisageait avec inquiétude, les uns les autres, sans même détourner le regard, à la recherche de stigmates sur leur corps, synonymes du mauvais traitement des pirates. Ils n’avaient pas l’air plus mal que dans ses souvenirs, mais ces derniers n’étaient pas forcément fiables.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: I dream of a stairway to the skies

Mar 7 Mar - 22:39

La proposition de Valerian et Daniel de nous accompagner m’a un peu surprise, craignant évidemment la réaction de Ruby et des autres, mais je n’ai pourtant certainement pas refusé. Non seulement, nous avons besoin de bras, de mains, d’hommes forts, pauvres petites demoiselles fragiles que nous sommes, mais je me suis surtout dis que c’était l’occasion d’essayer d’aplanir et calmer les relations. Après tout, ils font l’effort de venir, ça compte comme un premier pas non ?

Pour ne pas changer, sur le retour, je parle beaucoup, me montrant curieuse comme à mon habitude, mais ils sont trois à pouvoir me répondre et ça ne semble guère les gener. Ou ils sont trop polis pour me le dire, ce qui me va tout aussi bien. Et comme tout le monde semble tacitement d’accord pour ne parler que de sujets relativement neutre, les quelques heures de marche passent rapidement. C’est plutôt chouette, bien plus agréable qu’escompté.

Je fais un signe aux filles en arrivant, grimaçant un sourire d’excuse à Ruby, quand bien même je n’y suis pour rien. J’esquisse un sourire en écoutant les échanges, hochant la tête aux paroles de Lennox. « Il faut avouer que tu fais bien l’homme fort. » En mode greuh avec un léger froncement de sourcils mécontent. Mon sourire se fait plus amusé, même si je tente de le camoufler, quand Salem prend la parole en râlant. Je sais bien que le but est de tenter de la faire rester immobile, mais je sais aussi bien que je serais intenable à sa place… Et je lève la main en regardant l’antenne quand Alice demande des volontaires. « Je peux regrimper là-haut sans soucis s’il y a besoin. Vous me dites quoi faire, j’obéirais. »
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: I dream of a stairway to the skies

Lun 27 Mar - 12:53

Je me sens un peu perdu, loin de mon groupe, avec ces gens que je connais pas. Thaïs m'a bien rassuré pourtant, elle m'a dit que ce serait pas un truc dangereux et que j'aurais juste à suivre les demandes. Rien de compliqué, n'est-ce pas ?
Pour autant, quand j'arrive, j'ai juste un sourire un peu timide sur mon visage. Je dévisage un peu les gens présents, les écoutant en silence, me sentant tout petit, tout pathétique à côté d'eux qui ont tous l'air d'avoir de la bouteille. Pourquoi Thaïs m'a demandé à moi d'y aller ? Franchement, j'en sais rien. J'me dis juste que j'pourrais être utile pour soulever des trucs lourds, comme le dénommé Lennox. Ou alors … si on m'dit au poil de cul ce que je dois faire.

Je grimace quand une certaine Alice demande qui est à l'aise en hauteur. Vraiment, j'me sens un peu comme un poids, là, mais j'essaie de pas trop le montrer, au cas où c'est pas marqué sur ma face, j'veux dire.

Dites-moi quoi faire et j'ferai au mieux, je me contente juste d'articuler en accrochant le regard de Ruby, répétant presque mot pour mot ce que je viens de dire Moon. Clairement, je serai pas celui qui prendra des décisions. J'sais à peine ce qu'on doit faire. Réparer une antenne, un truc comme ça ?

J'suis sincère. J'ai envie de me rendre utile, et de m'améliorer. J'me suis un peu trop habitué à ne jamais sortir de mon antre, et je sens que j'ai peur du monde extérieur. Même de ces gens, là, qui ont pourtant pas l'air de mauvais bougre. J'imagine que si mon groupe m'a envoyé en solitaire, c'est que je risque rien avec eux.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: I dream of a stairway to the skies

Lun 17 Avr - 21:21

Tout en marchant, Valérian avait conservé une expression maussade, daignant se fendre à intervalles réguliers de grognements face aux incessantes questions de Moon qui les avait accompagnés, lui, Lennox et Daniel, jusqu’à l’emplacement de la tour radio. Piquée d’une intarissable curiosité, la jeune femme avait pépié tout le long du trajet comme un oisillon, faisant, à elle seule, la conversation pour eux quatre. Tout comme lui, Lennox n’était en effet pas un grand bavard. Quant à Daniel, il semblait s’être retranché derrière une timidité polie - se demandant manifestement ce qu’il faisait là, au milieu de cet attroupement mal assorti. Ils avaient marché pendant des heures, traversant d’un bon pas la forêt,  avant d’apercevoir l’éolienne de la tour radio qui surplombait la cime des arbres. Rapidement, Ruby sauta au pied d’un arbre, son fusil passé en bandoulière, et vint les accueillir. Son sourire se fana rapidement lorsqu’elle croisa le regard de Valérian. Déconcerté, il se raidit également et ralentit l’allure, peinant à déterminer quelle attitude adopter en présence de la jeune femme.    

Le grec avait quitté Crescent Bay ce matin-là avec l’intention de renouer avec elle, ou, tout du moins, de faire un pas dans sa direction pour aplanir les tensions entre leurs groupes. Il s’était efforcé de se dégager du marasme de colère qui l’étouffait depuis des semaines, comme d’une marée adipeuse qui aurait noyé ses pensées, s’arrachant dans un effort de volonté à cette mélasse pour accompagner Moon jusqu’à la tour radio. Il s’était convaincu de la nécessité de cette entreprise. S’il avait été furieux contre Ruby suite à cette réunion, force était de constater qu’elle respectait ses engagements et mettait son ingéniosité au service de ce combat.

À présent qu’il se trouvait face à la jeune femme, Valérian était pourtant déstabilisé. Leurs mots, empreints de colère et d’indignation, lui revinrent brusquement en mémoire. Il s’humecta les lèvres, puis répondit à Ruby d’une voix qu’il s’efforça de rendre égale. « Je crains que nous n’ayons connu des jours meilleurs. » dit-il avec un sourire placide. « Nous avons eu droit à plusieurs visites de ces salopards. Autant dire que leurs manières laissent à désirer. » En plus des humiliations qu’ils infligeaient à leurs groupes, les pirates avaient pris un malin plaisir à les torturer pour tenter de leur arracher la position de ceux qu’ils recherchaient assidûment : Yulia, Lex, Cesare et Ruby… les doigts du grec, en partie couverts de bandages, se refermèrent en un poing alors que les souvenirs de ces interrogatoires affluaient de nouveau. Lorsque l’occasion se présenterait, il parlerait à Ruby de la menace qui planait sur elle. « Ils prélèvent une partie de nos ressources à chaque passage. Mais nous tenons bon pour le moment. »    

Du reste, il acquiesça de la tête au complément d’informations qu’apporta Alice. « Je crois savoir que le matériel a déjà été collecté. Il ne resterait donc plus qu’à procéder à l’assemblage des différents éléments et… mmh… » Ses yeux noirs, interrogateurs, se posèrent alors sur Ruby, dans l’attente qu’elle leur donne à tous des instructions plus claires.

Spoiler:


ready for the fight
and fate


Awards:
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
The Exiles | Leader
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: I dream of a stairway to the skies

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum