Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

2 participants

You Know, now...[Riley]

Lun 30 Jan 2023 - 22:08

You Know, now...
Un mouvement sous les draps, le corps se retournant sur le dos, les yeux s’ouvrant à la lueur d’un mince filet de lumière. Commençant à émerger doucement, elle sentis quelque chose colle à son front. Alors d’une main lente, elle venait enlever cet élément irritant constatant aux toucher que cela n’était autre qu’un post-it. Un soupir s’échappant de ses lèvres reconnaissant là l’habitude de celle qu’elle voyait en cachette depuis plusieurs mois. Reed lisait le bout de papier qui lui avait été coller sur le front annonçant ‘Partis chercher le petit dej. Je t’embrasse, Brook’. Prenant une grande inspiration, elle laissait échapper pour elle-même « Bon, ben, je vais prendre une douche en attendant. » Elle se dirigeait vers sa salle de bain, pris le temps de prendre cette douche l’appréciant à sa juste valeur. Reed en profitait également pour s’étendre du mieux qu’elle pouvait, a fin de dénoué les nœuds de ses muscles causés par les interventions de la veille. Sortant de la douche, commençant à se sécher, puis à s’habiller, elle entendit la porte de l’appartement s’ouvrir et un sourire apparu sur son visage pensant que la métisse venait de revenir avec ce fameux petit déjeune.

Sortant de la salle de bain, essuis sur les cheveux, elle avançait continuant à se sécher, pensant déjà au weekend prochaine avec la subit envie de partir dans un voyage sans but, comme elles aimaient le faire toutes les deux. Avançant sans vraiment regarder, elle proposait son plan de voyage à cette femme qui partageait sa vie, la meilleure amie de sa sœur qui lui avait formellement interdit de la draguer, et même de l’approcher. « Dis-moi Brook, je réfléchissais, le week-end prochain vu qu’on est toutes les deux au repos, tu voudrais pas qu’on aille se faire un road trip rien que toutes les deux. On dira à ….Riley et Lexa. » Alors qu’elle ne fut pas sa stupeur quand ses yeux se posait sur Riley à qui elle avait fait cette promesse, puis sur Lexa qui l’accompagnait essayant de trouver un éventuelle soutient dans le mensonge qui essayait de se constituer dans sa tête. Mais le premier réflexe fut simplement de demander ce qu’elles faisaient toutes deux-là, prête à dire que ce n’était pas ce qu’elle croyais. Peut-être qu’en disant que c’était une autre femme et qu’elle se prénommait également Brook pouvait passer…. Bien sûr que non, sa sœur n’était pas née de la dernière pluie. Il y avait peu de chances que cela passe. Mais à vrai dire, elle ne voyait pas d’autres solutions. Par contre, resterait la justification de la présence de la doctoresse qui allait rentrer, petit dej dans les mains, d’un instant à l’autre… C’est sur elle était foutu. Car elle connaissait sa sœur, connaissait les foudres qu’elle allait recevoir d’elle. Reed commençait demandant simplement, comme si de rien était « Qu’est-ce que … »

N’ayant même pas le temps de finir sa phrase que la porte de l’appartement s’ouvrait à nouveau, laissant entrer la chirurgienne, petit sac dans la main gauche, porte gobelet dans sa main droite, jouant à l’équilibriste pour fermer cette porte. Alors qu’elle prononçait sûrement l’arrêt de mort de la plus jeune, des Simmons « Tu n’avais plus de café, babe, alors je nous en ai pris au coin de la rue et comme tu dormais… Je ne t’ai pas réveiller » Un moment de surprise dans le regard de Brook, se posant sur Reed qui dans une grimace se mordait la lèvre inférieure. Une inspiration prise, Brook se dirigeait vers une table, posant le sac rempli de viennoiserie, saluant sa meilleure amie avec un naturel qui ahurissait Reed et qui lui correspondait bien faisant d’ailleurs tout le charme de cette femme « Salut Riley. Salut Lexa. » Prenant les café avec elle, laissant le support sur la table. Brook venait glisser le gobelet dans les mains de la seconde des Simmons« Tiens ton café. » L’embrassant au passage tout en lui disant bonjour avec ce petit sourire dont elle avait secret, laissant sur le visage de Reed un air dépité se demandant si sa compagne ne voulait pas sa mort, sous les yeux de Riley « Sérieux… Tu m’embrasses devant Riley… »

Si Reed pouvait se coller une main au visage sans risquer de se faire brûler, elle l’aurait fait, encore plus à cette réponse nonchalante que Brook formulait « Maintenant qu’elle a découvert. Je vais pas m’en privé. Puis estime toi heureuse qu’elle ne nous ai pas surprise dans le salon hier soir.» Un sourire peu jouasse sur le visage, remerciant ironiquement la métisse. La suivant du regard alors qu’elle allait s’asseoir à cette table où elle avait laissé les viennoiseries, « Merci Brook…Tu m’aide beaucoup.» Reed était sûr qu’à ce moment précis le cerveau de Riley devait certainement exploser dans tous les sens. Reed regardait sa sœur fronçant du nez et des sourcils, ne sachant pas ce qu’elle pourrait dire, prenant une gorger de son café nerveusement . Cette fois, c’était clair, Riley allait la tuer. Elle attendait la réaction, alors que Lexa elle prenait la direction de Brook, posant une main sur son épaule disant à l’aînée « Respire, Riley.» Prenant place à côté de la doctoresse, elle demandait à celle-ci « Du coup plus de café ? Car je sens que ça va être long… » Brook lui tendant son gobelet attendant la joute des deux sœurs « On lance les paris ? »
Pando



there is nothing but anger and death in this world, with rare moments of...
- lightness and happiness
Reed Simmons
Reed Simmons
The Rogues
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: You Know, now...[Riley]

Jeu 9 Fév 2023 - 11:15

YOU KNOW, NOW.

@Reed Simmons & @Riley Simmons   „



.
.
.
.
.
.

« Tu l’as prévenue que tu te pointais ce matin, au moins ? » Riley releva la tête de son écran de téléphone, jetant un regard vide à la moitié présente à ses côtés. Garée depuis quelques minutes en bas de l’immeuble où logeait Reed, les deux demoiselles vérifiaient chacune leurs petites affaires respectives du matin, consciencieuses et silencieuses depuis plusieurs minutes. La prise de parole de Lexa surprenait donc la joueuse, qui rétorqua : « Uh, non, pourquoi est-ce que je le ferais ? » La réponse arracha un sourire à celle qui partageait sa vie… sur tous les plans. Non pas que l’aînée Simmons s’en vantait pour autant. « Peut-être parce que c’est moyen de se ramener à l’improviste chez elle, non ? » Riley lui rendit un coup d’œil éberlué : « Mais c’est ma sœur, je viens tout le temps chez elle comme ça ! Tu te prends trop la tête, babe. » Gingrich faisait des pieds et des mains pour rien, ce matin, et la footballeuse secouait la tête d’un air amusé. Terminant d’envoyer un dernier texto, Simmons était prête à quitter l’habitacle réchauffé de la voiture. Jusqu’à ce que, en retirant la clé du contact, elle fronce les sourcils, ses iris se posant sur un véhicule qui lui semblait familier. « Tiens c’est marrant, on dirait la bagnole de Brook. » Alexandra suivit son regard, et ne pipa mot. Sa compagne soupira, ouvrant sa portière : « Boarf, je me fais des idées. De toute façon, elle n’est pas dans ce quartier et je serais incapable de reconnaître sa caisse pour de vrai. A moins de connaître sa plaque d’immatriculation par cœur. » Et franchement, ce n’était pas le cas, elle avait bien d’autres chats à fouetter pour retenir des détails comme ça.

Continuant donc sur leur lancée, les deux partenaires se rapprochaient du bâtiment, Riley tirant de ses poches le double des clés du logement de sa cadette. Pas besoin de s’embêter à s’annoncer par l’interphone, comme ça, et ce fut Gingrich qui retint un rictus de se dessiner sur ses joues. « T’abuses… » chuchotait-elle, pourtant enjouée par la situation. Elle sentait le quiproquo arriver à dix kilomètres à l’heure et se préparait psychologiquement à une scène grandiose. « Quoiii ? Mais t’as fini oui ?! Je n’compte pas cambrioler ma sœur, ça va ! » Oh non, ce n’était pas ça le fond du problème, mais Lexa se gardait bien de tout autre commentaire. Déjà que la joueuse n’avait toujours pas osé sortir du placard, elle patientait bien gentiment de son côté et ne se permettrait pas de partager quelques soupçons au sujet de sa sœur et... eh bien, de sa meilleure amie. D’ailleurs, elles arrivaient chez Reed, l’aînée ouvrant la porte comme si elle était chez elle, s’imposant aussitôt dans l’entrée. Sa frangine l’avait entendue sans la voir, et à ses premières paroles, Riley se crispa, tendue alors qu’elle comprenait, de manière très lente, ce qu’impliquait chacun des mots exprimés à voix haute par la plus jeune. C’était surtout le prénom employé qui la faisait tiquer, et elle demeurait figée, Lexa posant une main discrète au creux de ses reins pour la motiver à s’avancer et à se décontracter, sans grand succès. « Reed. » Fit-elle froidement dès lors que les prunelles de la cadette se posait sur les deux intrus, mille pensées fourmillant dans sa tête. Elle se foutait de sa gueule. C’était forcément ce qui traversait en premier son esprit, et les choses ne s’arrangèrent guère lorsque Brook entra à son tour dans son champ de vision, un sourire un peu trop jovial collé aux lèvres. « Brook. » D’une voix blanche, elle saluait à son tour sa meilleure amie, encore trop époustouflée pour vraiment réagir de manière adéquate.

Lexa se décalait, quant à elle, rejoignant prestement la position de la médecin, grimaçant d’un air de dire « désolée par avance ». « Carnage en approche dans 3… » Brook lui répondait d’un clin d’œil, l’agent sportif retenant un gloussement alors qu’elle poursuivait le décompte : « 2…1… » Et ça ne manquait pas. Riley explosant furibonde en pointant un doigt accusateur vers Reed, se réveillant des brusques révélations pour mieux s’approcher de sa sœur et de son affreuse trahison : « Toi et… Brook ? TOI ET BROOK ? » Même pas elle ne regardait sa meilleure amie. C’était celle partageant son sang qui accaparait toute son attention. « PUTAIN REED ! » Elle plaqua sa paume contre son front, complètement dépitée, frustrée et déçue. Surtout déçue, à vrai dire. « De toutes les meufs peuplant cette planète, il a fallu que tu te tapes ma meilleure amie. MA MEILLEURE AMIE ?! » Bon, il était question de deux adultes consentantes, pourtant, mais ça ne frappait pas spécialement Riley, qui torpillait sa sœur sans scrupules. « T’es sérieuse Reed ? Après que je t’ai explicitement dit ‘non, terrain miné’, tu la sautes ? » Brook suivait la tirade de son amie, un brin guillerette, pas surprise pour un sou et ne cherchant même pas à débattre. Elle connaissait Riley, qui avait tendance à vite se laisser déborder par ses émotions, et ses propos ne la touchait guère. Cette discussion était bien trop passionnante à son goût, et elle topa son poing contre celui de Lexa en chuchotant doucement : « Je parie sur Reed, tu ne m’en voudras pas. » Gingrich afficha une moue boudeuse, et protesta : « Nope, Riley gagnera toujours, je mise sur elle. » « Ton avis est biaisé, Lexa. » « Pas autant que le tien. » Les rires pourraient presque être perçus, si Simmons baissait seulement d’un volume : « Bordel Reed, pourquoi tu me fais ça ! » Comme si c’était un affront personnel, tiens.


design  ϟ vocivus // icons ϟ waves on mars // beloved  


VOICESin my head keep telling me to choose a side.
Heaven or Hell, it's do or die.
You Know, now...[Riley] GHDpliO
Riley Simmons
Riley Simmons
The Rogues | Leader
Modératrice | Crème fouettée
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: You Know, now...[Riley]

Dim 12 Fév 2023 - 12:24


@Reed Simmons & @Riley Simmons
You Know, now...
Situation des plus pensante, l’atmosphère devenant lourde. Reed voyait le regard de sa sœur, un regard ne cachant nullement cette colère qui allait éclater dans quelques secondes à peine. La plus jeune de Simmons, laissait un soupir sortir d’entre ses lèvres, un regard sur Brook et Lexa dépiter. Alors que Brook, murmurait un courage suivi d’un baiser de loin. Un autre soupir alors que l’aîné venait de commencer sa crise de nerfs, criant comme si toute cette histoire était une catastrophe. « Riley, écoute moi… » Reed essayait de ramener sa sœur dans la conversation, qu’elle puisse expliquer le comment et le pourquoi alors qu’elle restait sur le « TOI ET BROOK ! », Entendant sa sœur commencer à s’emporter. Un autre soupir sortait de ses lèvres, prenant un gorgé à son café alors qu’elle se disait « Et c’est parti » Riley s’emportait comme elle savait si bien le faire, se laissant emporter par ses émotions comme toujours. Reed se retournait vers Brook, attendant juste que sa sœur ait fini sa crise de nerf. . « Tu vois… je te l’avais dit que c’était pas toi qu’elle allait engueuler.» Car la cadette le savait, qu’importe ce qu’elle pourrait dire, tout serait de sa faute, c’est elle qui aurait trahis l’aînée, elle qui avait du sûrement draguer l’autre, car Brook ne briserait jamais la promesse faite à sa meilleure amie. Oh non, dans la tête de Reed pour Riley, tout était clair, celle qui l’avait trahi en premier, c’était sa petite sœur. Et plus Riley s’emportait plus Reed sentait en elle un agacement et une colère face à cette catastrophe mondiale qu’était sa relation avec Brook. Alors, quand enfin, l’ainée eu finis. Ce fut autour de Reed de s’emporter, retournant vers Riley, alors que Brook avait murmuré un léger désolée à sa compagne. « Et c’est d’ailleurs pour ça que je ne voulais rien te dire. Parce que je savais que dès que tu l’aurais su, tu allais m’engueuler. Peu importe si c’était au début de notre relation ou non. »

La guerre entre les deux sœur était, maintenant lancer. Alors que pendant ce temps, Lexa prenait le gobelet de café pour prendre une gorgée, remerciant la médecin pour lui offrir ce nectar dont elle avait besoin, puis en profitait de la dispute pour creuser, un sourire en coin « Combien de temps maintenant ? » Un sourire se peignant sur le visage de Brook qui répondait à son amie, avec une certaine fierté « 4 mois. » Conversation qui se passait en arrière-plan de cette dispute qui accaparait les deux sœurs qui elle était bien concentrer sur l’un et l’autre pour prêter attention à cette conversation qui se passait au second plan. Même quand Brook se levait, pour aller chercher quelques photos du dernier week-end qu’elle et Reed avait passé. Alors que pendant ce temps, Reed s’emportait as son tour dans cet énervement qu’avait suscité la réaction de sa sœur, faisant des grands gestes alors qu’elle imaginait à haute voir ce qui se passait dans la tête de Riley « Oulalala ma sœur sort avec ma meilleure amie.Mon Dieu, le monde va exploser ! Mon dieu, hérisse ! Et je suis sûr que c’est elle qui a tout provoqué ! C’est toujours de sa faute.» Puis elle s’arrêtait faisait face à sa sœur « Et puis je t’ai rien fait bon sang. Et je ne me la tape pas, ne la saute pas, mais on sort ensemble ! » Elle ressortait les mots qui avait été employé, pour remettre les choses au clair vis-à-vis de cette relation, montrant qu’elle n’aimait pas les mots que la Footballeuse avait employé, même si Brook ne s’offusquait nullement.

D’ailleurs, elles étaient toujours en train de discuter avec Lexa qui était curieuse sur les débuts de cette relation, qui depuis pas mal de temps pointait le bout de son nez « Comment ça s’est passé ? » Les deux parlaient calmement, donnant cette impression qu’elle rigolait même de cette situation. « En boite de nuit. Reed, voulait respecter sa parole à Riley. Mais je n'étais pas vraiment pour. » Un rire de la part de la compagne secret de Riley, pour qui l’attitude du medécin ne l’étonnait pas. « Ouais, enfin, vous vous tournez déjà autour depuis quelque temps. » Un sourire de Brook qui admettait que cela faisait longtemps qu’elle avait des vue sur Reed « J’avoue, c’est le côté pompière sexy, ça fait tout. Surtout quand elle arrive à l’hôpital en urgence avec sa combi.» Des rires s’élevaient alors que la dispute des deux sœur continuait, dont, malgré leur conversation, elle n’en perdait pas une miette.  

Puis soudain, le temps se calmait, du côté de la plus jeune, laissant un soupir agacer, sortir d’entre ses lèvres. Elle sait qu’elle ne pourrait pas avoir gain de cause face à son aînée, et qu’essayer de crier plus fort qu’elle n’arrangerait nullement les choses. Elle était juste déçu que celle-ci ne puisse pas se réjouir pour elle ou pour brook et qu’elle prenait cela pour un énième affront de sa sœur cadette « Puis tu sais quoi. La plupart des gens même s’il aurait été surpris nous féliciterai. Mais non toi, tu m’engueules, incapable de te réjouir pour moi et Brook . Alors, va te faire voir Riley. Je ne romperais pas avec Brook» Brook se penchait vers Lexa « Reed a marque plusieurs point. » Qui lui répondait, alors qu’elle prenait encore du café. « Riley va répliquer, tu vas voir. » Mais avant que l’aînée puisse dire quoi que ce soit Reed reprenait la parole « Surtout quand ça fait 4 putain de mois qu’on est ensemble et qu’on bien ensemble !» Et dans le font de la pièce un voit s’élevait pour encourager Reed « Vas-y, babe. » Qui elle-même se retournait vers Brook, l’air dépité.
.



there is nothing but anger and death in this world, with rare moments of...
- lightness and happiness
Reed Simmons
Reed Simmons
The Rogues
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: You Know, now...[Riley]

Mer 22 Fév 2023 - 17:07

YOU KNOW, NOW.

@Reed Simmons & @Riley Simmons   „



.
.
.
.
.
.

C’était le pompon. Sa sœur et sa meilleure amie, batifolant ensemble. Grands Dieux, mais qu’avait fait Riley pour mériter cela ? Elle toisait en premier lieu Reed, la blâmant par automatisme. Elle avait beau savoir que généralement, il y avait au moins deux parties pour composer un couple, c’était sa sœur qui accusait les coups dans l’immédiat, l’aînée voyant rouge. Sa sœur. Et. Sa meilleure amie. Reed et Brook. Non, nope, hell no, elle n’avait pas signé pour ça. Elle avait pourtant prévenu la benjamine que ça ne devait pas arriver. Mais encore une fois, il avait fallu que la plus jeune outrepasse ses directives. En même temps, la footballeuse avait-elle réellement son mot à dire ? Qu’importait, car le ton grimpait en flèche. Elle avait les boules, la buteuse, et pas dans le bon sens du terme. Riley fulminait. « Eh oh, ça va oui ? Regarde moi quand je te parle ! » Ses réflexes de mère de famille et non plus de grande sœur revenaient à la charge, sitôt que Reed se détournait pour partager ses réflexions à Brook. Elle se fichait bien que ce qui se disait était vrai, elle ne les écoutait même pas. L’air ennuyé illustrant les traits de sa cadette ne faisait que l’énerver un peu plus, et c’était à peine si elle avait conscience que sa moitié et celle de Reed étaient juste à côté, en train de tout écouter. Lexa elle-même n’arrivait pas à captiver la joueuse, et c’était à son tour de se sentir désolée de la situation envenimée. Trop tard pour revenir en arrière. « Tu savais que quoi ? » Riley passa une main fébrile dans ses cheveux, tournant sur elle-même alors qu’elle n’en revenait pas. C’était ça, l’argument de sa frangine ? « Chouette, bravo Reed. Je suis donc la vilaine sœur qui mérite de ne pas savoir ce qu’il se passe dans la vie de sa cadette, et qui ne mérite définitivement pas d’être écoutée apparemment. Je suis quoi, un pantin pour toi, dès que je dis non faut que tu le prennes comme un foutu oui ? » Bordel, elle lui avait dit. Brook était un non catégorique. Fuck !  

Les dés étaient jetés, tant et si bien qu’Alexandra abandonnait l’idée de pouvoir changer la donne, désormais. Enchaînant plutôt avec Brook, dont les tonalités étaient moins basses qu’auparavant, devant le volume accru des deux sœurs : « Quatre mois, wow, vous avez bien caché votre jeu. » « Tu parles, tu le savais déjà. Et dis-moi, ça commence à faire combien de temps de votre côté ? » Lexa fit mine de regarder par-dessus son épaule, retenant un rictus amusé. « Hein ? Je ne vois pas à quoi tu fais référence. » Comme si Brook n’était pas au courant de tout ce qui se passait dans la vie de Riley, tiens. Qui tirait d’ailleurs une tronche de six pieds de long face au sarcasme de la cadette Simmons, peu réceptive à ses réparties empruntes d’ironie. Son imitation lui déplaisait fortement, et elle croisa les bras en la toisant, peu amène. « T’as fini ton cinéma ?! » La riposte fusa, quoi qu’elle n’était peut-être pas des plus appropriées. Elle reprenait dans la foulée : « Tu sais quoi, Reed ? Non, je ne suis pas ravie, pas du tout ! Parce que vous vous foutez de moi toutes les deux et venant de toi, toi, ma sœur, je m’attendais à mieux, à beaucoup mieux ! » A ce qu’on la prévienne, peut-être, tout simplement. Et oui, c’était d’abord elle qu’elle pointait du doigt. Mais Brook aurait sûrement droit à son coup de gueule salé. La médecin haussait d’ailleurs les sourcils et revenait prestement auprès de Lexa pour lui montrer les photos de son dernier séjour vacancier avec Reed, préférant se focaliser sur ça que sur le reste. Sa meilleure amie ne lui faisait pas peur pour un sou, même si elle aurait dû tout de même lui toucher deux mots sur son histoire avec sa frangine. Ce qui était fait, était fait. L’aigreur avec laquelle répondait Riley n’en était que plus redoutable. « Ooooh, vous sortez ensemble maintenant, on en est à cap-là hein ? Encore mieux qu’un simple plan cul, me voilà rassurée ! Je suis d’autant plus contente de tomber sur vous à l’improviste, dites-moi, un bon point pour l’honnêteté ! »

L’aînée encaissait difficilement le coup. Elle lança une œillade à sa compagne, Lexa, sentant quelque peu le poids de ses mots peser difficilement sur ses épaules. Mais à la différence de sa frangine, Riley ne s’était pas affranchie du jugement des autres. Incapable de faire son coming-out, elle n’avait toujours rien dit au sujet de sa relation avec son agent sportif à sa propre sœur. Ses propos reflétaient une certaine hypocrisie qu’elle ne pouvait pas vraiment contrôler, même avec la meilleure volonté du monde. La brune lui rendit son regard en secouant doucement la tête, les traits délicats, concernés, trahissant presque l’amour qu’elle lui portait. Mais Riley se détournait, toujours autant furibonde après sa sœur, la colère augmentant en réalisant aussi la trahison de sa propre meilleure amie. Lexa fit la moue, et chuchota, les rires un peu éteints entre elle et Brook : « Oula, je crois que tu vas passer à l’échafaud à ton tour. » « Boarf, qu’est-ce que tu veux que ça change, on ne peut pas remonter le temps de toute façon. » La jeune femme était désinvolte, plutôt amusée de toute cette situation. « Ah, quatre mois à fréquenter Reed et te voilà accro au point de pouvoir confronter Riley, hein ? » Enjouée aussi, l’agent sportif se prêtait au jeu, quand, de plus belle derrière les deux, la conversation reprenait.

Et pendant que Reed se lamentait de l’égoïsme de sa sœur, l’aînée soufflait bruyamment, insensible. Loin de se considérer fautive dans l’histoire, pendant que sa compagne prenait sa défense : « Oh non, elle ne lui a pas dit que ça faisait quatre mois comme ça ? C’est sûr, Riley va la détruire. » « Mais non. » « Non, tu as raison, elle va vous détruire toutes les deux. » Et… elle n’avait décidément pas tort, Lexa. Les pupilles de Riley allaient de l’une à l’autre, alternant entre Reed et Brook. Le choc se dessina une nouvelle fois sur son visage, sa bouche s’arrondissant pour dire quelque chose. Au bout du compte, ce fut son poing qu’elle mordilla nerveusement alors que Simmons additionnait les calculs, de plus en plus furax par toute cette affaire. « Quoi ? Quatre… Quatre PUTAIN de mois ?! » Elles s’étaient foutues d’elle, tout ce temps durant. « Tu veux que je vous félicite de forniquer dans mon dos et de me prendre pour la quiche de service ? C’était quoi qui était trop dur pour vous deux au juste ? » Cette fois, Lexa s’écartait alors que l’index accusateur de Riley pointait autant sa sœur que son amie. « On se côtoie tous les jours et y en a pas une de vous deux qui se dit que j’aimerais être au courant que deux des personnes les plus importantes de ma vie sortent ensemble ? Vous avez quel âge en fait, trois ans, à jouer à cache-cache avec moi ? » Mais c’était une mauvaise farce, en fait. « Vous êtes bien ensembles hein ? Formidable, faudra pas venir pleurer dans mes bras quand l’une de vous terminera avec le cœur brisé, parce que je sais parfaitement comme ça se finit à chaque fois, ces histoires ! » Elle était salée, Riley, mais elle était blessée aussi, par ces cachoteries, parce que les deux femmes avaient ignoré ses requêtes. Elles n’étaient pas supposées finir ensemble, bordel.


design  ϟ vocivus // icons ϟ waves on mars // beloved  


VOICESin my head keep telling me to choose a side.
Heaven or Hell, it's do or die.
You Know, now...[Riley] GHDpliO
Riley Simmons
Riley Simmons
The Rogues | Leader
Modératrice | Crème fouettée
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: You Know, now...[Riley]

Mer 22 Fév 2023 - 18:56


@Reed Simmons & @Riley Simmons
You Know, now...
Les yeux ronds, Reed écoutait les paroles de sa sœur, lui parlant de ces cachotteries qu’elle et brook lui avait fait, du droit de savoir ce qui se passait dans la vie des personnes qui lui était chère. Une chose dont la cadette était tout à fait d’accord, elle avait droit de le savoir, mais là l’aînée se foutait de la plus jeune. Elle tournait quelques secondes la tête vers sa compagne, murmurant à celle-ci les yeux grand ouvert « Elle est sérieuse là ? » Brook lui faisant un petit signe adresse à Reed signifiant, qu’elle comprenait, puis un clin d’œil. Les mots continuaient à voler, semant l’apocalypse dans l’appartement, avec comme arrière-plan une conversation des plus banale.

Mais pour l’instant, l’action était du côté des deux sœurs, continuant à se crêper le chignon pour les cachotteries de la seconde qui laissait son aînée vider son sac. Laissant Riley, s’octroyer le droit sous la colère et la déception à ce parole blessant que Reed prenait de plein fouet. La mâchoire serrée, la cadette n’avait qu’une envie dire ces 4 vérités à celle qui l’accusait de haute trahison. Celle qui lui faisait comprendre qu’encore une fois Reed n’était qu’une déception sans nom. Et plus l’aînée parlait, plus la seconde se disait que cette dispute n’en finirait jamais et que sa sœur lui en voudrait toute sa vie pour cette infamie. Dernière parole de Riley, annonçant la couleur sur ce qu’elle pensait de cette histoire et Reed, dans un élan de colère qui bouillonnait elle, et qu’avait suscité chaque mot qui fut prononcé par sa sœur, lui tournait les dos, un léger rire ironique sortant un simple, tout en faisant face à sa sœur « C’est vraiment l’hôpital qui se fou de la charité ! Désolée, que chaque chose que je fais, te déçoit Riley ! Désolée d’avoir pris notre temps pour savoir où allait dans cette relation. Oui, tu n'aurais pas dû découvrir notre relation ainsi…. » Elle devait l’admettre, ce n’était pas ainsi qu’elle aurait voulu que sa sœur apprenne pour cette relation, pas ainsi qu’elle aurait imaginé la conversation. Certes, elle savait qu’elle serait montée dans les tours, aux paroles qui avaient été prononcé. Et si elle avait cette envie de frapper dans un mur, elle prenait la décision de prendre de grandes inspirations comme pour se calmer. Mais c’était plus fort qu’elle, sa sœur se foutait d’elle insinuant qu’elle était la seule à cache une chose importante dans sa vie. « Mais ne me dit pas que tu ne me caches rien et que tu es totalement honnête avec moi ! Car là, c’est toi qui te fou de moi et qui me prends pour une quiche… » Puis une dernière grande inspiration, s’arrêtant de parler avec force, regardant Riley, puis Brook et Lexa, se mordant la lèvre inférieure se souvenant de cette conversation qu’elle avait eu avec sa petite amie. Reed reprenait la parole d’une voix calme, comme si en fin de compte tout ceci n’avait aucune importance, regardant Riley droit dans les yeux, se tenant bien droite «… Mais tu sais quoi, ce n'est pas grave. Tu ne veux pas me le dire, ce n'est pas grave… » Le ton de la seconde était calme, essayait d’être sincère envers sa sœur, un autre soupire, un regard vers Lexa et un léger sourire, revenant soutenir le regard de sa sœur. « Je respecte le faite que tu ne me dise rien pour l’instant. Mais quand tu me le diras, je ne te gueulerai pas dessus pour te faire sentir qu’une fois de plus, tu n’as fait que décevoir et que ce que j’estime être bien pour moi, n’est qu’une énième connerie. Je serais contente pour toi. » En réalité, Reed ne sait pas comment se battre face à cette sœur qui l’avait élevé, sentait qu’elle était meurtrie par les paroles de celle-ci qu’elle avait encore dessus. Elle aurait pu même écrire un bouquin sur le sujet, rajoutant ce moment comme un nouveau chapitre. Alors, elle abandonnait le combat, les signe était là, et Brook les voyait, laissant s’échapper un « Et merde. »Que seule Lexa pouvait entendre. C’est par une voix résignée qu’elle prononçait ces dernières paroles à Riley, sourire en coin timide « Je n’ai pas envie de me disputer avec toi parce que Brook et moi sommes ensemble. » Alors, elle allait prendre sa veste, se retourne une dernière fois vers sa sœur « Alors tu fais ce que tu veux, mais moi, je vais faire un tour dehors parce que j’aurais beau dire tout ce que je veux… Je resterais la petite sœur qui te cause que des emmerdes et qui passe sa vie à te décevoir. » Après tout, c’est tout ce qu’elle savait faire au vu des paroles de l’aînée des Simmons.

Alors, elle se dirigeait vers sa porte, ayant ce besoin de souffler un peu, poser les choses qui lui trotte dans la tête, sans dire un mot de plus. Brook se levant pour rejoindre la pompière « Reed ! » l’interpellant pour qu’elle lui parle « Reed ! Reviens. » l’arrêtant juste avant qu’elle n’arrive devant la porte. Brook lui prenant la main, posant une main sur sa joue pour attirer l’attention de Reed, essayant de calmer l’émoi de la pompière, savant ce qui lui trottait dans la tête « Riley est juste surprise, elle ne s’y attendait pas. Elle va se calmer. » Un sourire à sa compagne, un baiser laissé sur la joue lui disant simplement « J’ai juste besoin de prendre l’air un peu. » Brook, savait que c’était le moment où la plus jeune avait besoin d’un peu d’espace, alors elle lui disait simple ok posant son front contre le sien, lui disant « elle va s’y faire, tu verras. »

Reed sortait, avec ce sourire peu convaincu que Brook connaissant tant et dont elle avait vu sur son visage plusieurs fois. Parfois à cause de Riley, parfois à cause du boulot. La médecin prenait une grande inspiration, revenant vers ses amis, sentant cette pointe de colère envers sa meilleur amis qui avait eu des mots durs envers cette relation et Reed «Riley, je sais que tu ne l’a pas appris de la meilleur des façon mais tu as le don pour la faire se sentir coupable et qu’elle te déçois à chaque chose qu’elle fait. Pour ça qu’elle avait peur de te le dire pour nous deux. Parfois, tu te comportes comme une vraie conne. » Continuant de prendre la parole, défendre Reed face à Riley, elle remit les choses au clair « Et pour remettre les choses en place. Ce n’est pas Reed qui a brisé sa promesse, c’est moi. C’est moi qui l’ai dragué, moi qui l’ai embrasser la première. Donc si tu veux blâmer quelqu’un, c’est moi et pas elle. » Elle en voulait sur ce coup à sa meilleure amie, bien que cette dispute l’a amusé dans un premier temps, mais elle n’aimait pas voir Reed dans cet état, surtout à cause de Riley « Oh ! Et elle se doute pour toi depuis longtemps, mais elle préfère te laisser venir à elle quand tu sauras prêter à lui dire.»
.



there is nothing but anger and death in this world, with rare moments of...
- lightness and happiness
Reed Simmons
Reed Simmons
The Rogues
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: You Know, now...[Riley]

Mar 11 Avr 2023 - 18:33

YOU KNOW, NOW.

@Reed Simmons & @Riley Simmons   „



.
.
.
.
.
.

L’hôpital qui se fout de la charité ? Sur le coup, Riley en était estomaquée. La répartie de sa sœur lui fit l’effet d’une gifle, secouant par-là même sa colère qui se manifestait en de violentes vagues. Les poings serrés, elle en venait à écouter les reproches de la benjamine, ou plutôt sa déception manifeste, alors qu’elle en allait à sa propre interprétation. Ses billes s’arrondirent à ses propos, Reed prêtant à ceux de son aînée un relief qu’elle était pourtant loin d’avoir voulu dessiner. Décidément, il était bien trop tard pour revenir en arrière, pour sauver ce qui pouvait encore l’être. La footballeuse voyait rouge, et gagnait en nervosité à chaque nouvelle sentence déclarée, inadéquate avec le fonds de ses pensées. La poussant, à son tour, à rétorquer, d’un air hébété : « Mais arrête tes conneries, qu’est-ce que tu racontes ? A quel moment j’ai dit que tu me décevais sans arrêt Reed ? Ne confonds pas les choses, je te l’interdis ! » C’était trop facile, de retourner la situation en sens inverse, comme si la plus âgée était la fautive, alors qu’elle venait tout simplement d’éventer un mensonge contre son gré. Ulcérée par cette habileté à se faire passer pour la victime, Riley rageait, lançant des éclairs assassins envers sa benjamine. Lexa elle-même, depuis sa position excentrée, essayait de capter l’attention de sa compagne, se trémoussant sur son siège pour se faire remarquer. Mais c’était peine perdue, la buteuse n’avait d’yeux que pour sa frangine qui continuait son monologue, pointant adroitement le blâme sur celle qui l’avait élevée. Et ça n’en finissait plus d’enhardir sa fureur, un orage grondant à l’intérieur même du cerveau de l’aînée. Sa sœur se foutait de sa gueule. Elle ne voyait pas d’autres explications à ce qui était en train de se dérouler là, tout de suite, alors que les éclats retentissaient contre les murs du logement, que les deux se confrontaient, les joues rougies par l’énervement.

Et ça commençait à virer sacrément au vinaigre, vraiment. « Pardon ? Non mais je rêve, tu ramènes tout à moi là, ça va être de ma faute maintenant ? » Ah, c’était très adulte de sa part tiens ! La blonde voulait la mettre devant le fait accompli, mais non, c’était encore de la responsabilité de la plus âgée si rien n’allait. « Non mais attends là, on parle pas de moi en fait ! Je ne prétends pas être le modèle parfait Reed, mais tu m’excuseras si je m’attendais pas à te surprendre en train de bécoter ma meilleure amie, et apprendre qu’en plus, ça fait quatre mois que ça dure ! » Il s’agirait d’arrêter de prétendre qu’elle n’avait aucune raison de s’énerver, à la longue, Simmons allait sérieusement câbler. Et les sous-entendus de la cadette ne lui plaisait guère, la rendant d’autant plus virulente dans son argumentation. « Bordel mais arrête, nos situations ne sont absolument pas comparables ! Je ne sors pas avec ta meilleure pote, moi ! » A moins que son agent sportif lui avait caché quelque chose à son tour ? Dans tous les cas, que Riley se confortait encore un peu trop à son placard relevait de son problème, pas de celui de Reed, qui mélangeait avec une aisance déconcertante les choses. « Je ne te prends pas pour une quiche, Reed, mais je n’ai pas pour autant la même facilité que toi à annoncer certaines choses ! Et je ne vais pas me forcer à suivre ton exemple pour autant ! » Elle en tremblait, tellement elle fulminait, Riley, quelque peu outrée que deux sujets opposés se rejoignent pourtant naturellement. Car la cachoterie coulait de source, dans la famille, à priori.

La conversation prenait une nouvelle tournure, pourtant, la cadette était moins brusque que son aînée sur le moment. Une sagesse qui faisait défaut à Riley et qu’elle regretterait certainement par la suite, quoi qu’elle était encore trop empreinte d’une évidente déception pour s’en rendre compte. Même si elle savait encore faire la part des choses, maintenant qu’elle se passait une main résignée sur le visage. « Oh ça suffit maintenant, la victimisation ! Je te parle de ce qui se passe maintenant, à quel moment je te dis que tu me déçois sans arrêt ? » Bon sang, ça commençait à bien faire, de la pointer du doigt comme le grand méchant loup. Et elle se détournait, la buteuse, battant des bras en l’air alors qu’elle se ramassait une salve de remarques qui la blessait plus que de raison. Reed décidant finalement de sortir prendre l’air, lui arrachant un désagréable commentaire : « Ok, c’est ça, fuis le problème, ça change tout ! » C’était un peu de mauvaise foi qui parlait, mais c’en était trop pour la sportive, qui accusait le coup. C’était douloureux, de se faire renvoyer dans la tronche qu’elle ne montrait que le pire avec Reed, alors que c’était faux, mais Riley ne savait pas comment le faire comprendre autrement.

Alexandra la rejoignit sitôt que le couple découvert s’esquiva quelques instants prendre l’air. Son front contre celui de son amante, l’attaquante soupira : « Je ne tiens pas à être hypocrite, Lexa, mais franchement… » « Je sais, je sais. » la coupa aussitôt sa concubine, massant son bras du coude à l’épaule, lui assurant son soutien par sa simple pression. Juste après alors, c’était Brook qui revenait en trombe dans le logement, prête à lui imposer une énième soufflante. Mais cette fois, ça ne prenait pas autant. Simmons n’avait pas signé pour être l’éponge entre toutes, n’avait certainement pas à essuyer autant de remontrances comme si elle ne venait pas de surprendre les deux femmes les plus importantes de sa vie se moquer d’elle dans son dos. Son amante fut toutefois la première à réagir à l’insulte de l’amie : « Eh oh, stop là, tu vas trop loin, pas la peine d’emprunter un tel langage ! » La brune était titillée et Riley hocha la tête, la tranquillisant d’un regard alors qu’elle prenait la suite. « La ferme Brook. Vous avez rien pigé toutes les deux, vous êtes sacrément gonflées de retourner les choses contre moi ! » Elle secoua la tête. « Je me contrefiche de qui a baisé l’autre, si tu veux tout savoir ! Ce que j’aurais aimé en revanche, c’est que vous vous foutiez pas de ma gueule à prétendre ne pas vous croiser pendant quatre mois, t’es ma meilleure pote et c’est ma p’tite sœur, for fuck’s sake, vous êtes toutes les deux ma famille ! » Mais encore une fois, ça repartait sur ses propres secrets, et cette fois, c’était un index accusateur qu’elle pointait sur son alliée de toujours, désappointée : « Bon Dieu mais ça suffit maintenant ! Il y a une différence entre ne pas être prête à faire son coming-out et coucher avec ma sœur pendant quatre mois sans m’en avertir ! Tu sais tout de ma vie, Brook, et tu te fais ma frangine dans mon dos ? Reed peut bien me reprocher tout ce qu’elle veut, ce qui m’énerve le plus, c’est que vous m’ayez pris pour une abrutie toutes les deux ! Vous saviez pertinemment comment j’allais réagir, et pourtant vous avez continué à la jouer ainsi, ne prétendez pas être surprises maintenant ! Allez vous faire foutre, je me casse ! » Et cette fois, c’était à elle de prendre ses clics et ses clacs, Lexa sur les talons. Sa cadette ou son amie pouvaient bien dire ce qu’elles voulaient, Riley en avait soupé, d’être dépeinte comme la vilaine sorcière. Fuck it !


design  ϟ vocivus // icons ϟ waves on mars // beloved  


VOICESin my head keep telling me to choose a side.
Heaven or Hell, it's do or die.
You Know, now...[Riley] GHDpliO
Riley Simmons
Riley Simmons
The Rogues | Leader
Modératrice | Crème fouettée
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: You Know, now...[Riley]

Lun 1 Mai 2023 - 16:26


@Reed Simmons & @Riley Simmons
You Know, now...
Elle avait fait le tour du quartier, prenant le temps de se remettre ses idées en place, prendre le temps de pouvoir réfléchir et faire la part des choses. La cadette avait toujours été impulsive dans sa réaction, avait toujours réagi sur le vif, que cela soit aux provocations d’autrui où face aux engueulades de Riley ou de leur père. Pourtant, elle savait que sa sœur avec raison elle aurait dû lui annoncer ce qui se passait entre et Brook depuis plusieurs mois. Elle ouvrait la porte de son appartement, se dirigeait vers la cuisine quand soudain elle entendait rageusement Brook prendre la parole sans ménagement, tombant à son tour sur la cadette des Simmons « Vous faites chier toutes les deux. » Laissant un soupir sortir d’entre ses lèvres. Reed essayait d’approcher du médecin qui la repoussait d’un geste de mauvaise humeur « Brook… » s’éloignant de Reed sous le prétexte de mettre son gobelet dans la poubelle, se retournant vers elle laissant sa colère encore une fois exploser alors que la blonde essayait de lui parler calmement. « Non ! Je t’ai protégé face à Riley, mais je t’avais dit qu’il fallait lui dire ! Et tu m’a pas écouté ! Vous êtes buté l’un comme l’autres et c’est toujours pareil, dès qu’une s’emporte l’autre se braque et par en couilles !Et en plus, tu as rajouté de l’huile sur le feu ! Vous faites chier, toutes les deux ! Pour une fois, vous ne pouviez pas vous parler calmement non ! Parce que c’est moi qui suis entre vous deux, maintenant !» Reed voyait cette colère dans les yeux de sa compagne et elle ne disait pas un mot, ne l’interrompait nullement pour la laisser évacuer ce qu’elle avait sur le cœur, s’adossant juste contre le plan de travail, baissant la tête tout en prenant sur elle. Puis, la voix de Brook s’apaisait, venant même prendre la main de la pompière dans la sienne, parlant d’une voix calme « … Écoute, Riley à raison. On aurait dû lui dire dès qu’on a su que c’était sérieux entre nous. » Reed le savait, cela aurait dû être dis depuis bien longtemps, elle avait juste eu peur que tout puisse changer. « Je sais… C’est juste...» Elle relevait la tête, regardant par la fenêtre, alors que Brook savait ce qui lui passait par la tête, reprenant la parole «Je sais, mais tu dois lui parler. »

Elle était devant sa sœur appuyée contre sa voiture, restant là quelques instants à contempler la bâtisse qui était devant elle. Puis se détachait du véhicule, rentrant dans le bâtiment, venant à la porte faisant retentir la sonnette, déclenchant en même temps cette appréhension face à cette discussion qui allait se dérouler. Et ce fut sans vraiment de surprises qu’elle vit Lexa ouvrir cette porte, un léger sourire à la manager de sa sœur, demandant si celle-ci était là « Salut… Riley est là ? » Le regard de Lexa posé sur elle, un regard peu dure, dont Reed ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. « Oui, mais je ne suis pas sûr que ça soit une bonne idée. » Mais Reed devait la voir, lui parler seule à seule de ce qui c’était passé, de ce qui avait été dit. « Si te plaît… » Un regard de quelques instants, poser sur la plus jeune des Simmons qui restait là devant Lexa, qui cédait à la demande de la blonde, avec un sourire en coin. « Très bien. Je vais dois aller voir un autre client. » Elle laissait passer Reed, alors qu’elle prenait ses propres affaire afin de sortir de l’appartement, se retournant une dernière fois vers la sœur de Riley avant de partir« Reed, ne la mets pas trop en colère. J’ai besoin qu’elle reste concentrée sur le match de demain.»

Elle s’était avancé dans le salon, attendant que sa sœur puisse montrer le bout de son nez, posant sa veste sur le canapé, regardant la vue par une des fenêtres de l’appartement jusqu’à ce que Riley se montre « Salut.» Regardant Riley dans les yeux, laissant un moment de silence de sa part le temps que sa sœur puisse prendre la parole. Après quoi, sans sommation, elle prenait enfin la parole, s’excusant pour cette dispute qui avait eu lieu, ainsi que pour cette découverte des plus surprenante pour son aînée « Je suis désolée… Pour la dernière fois et pour ne t’avoir rien dit au sujet de Brook et moi. Ce n’est pas comme ça que j’aurais voulu que tu l’apprennes, crois moi.» Cela était la vérité, même si, elle avait caché cette relation à sa sœur, elle aurait voulu lui dire d’une autre manière, que Riley puisse encaisser ce qui lui tombait dessus du jour au lendemain et de la concrétisation de ce qu’elle avait vu de temps en temps. Elle laissait un soupir se faire entendre, non pas un de ceux qui était agacé, mais de ceux qui montraient qu’elle était désolée. Elle prenait place dans un de fauteuils, reprenant son lause qui même si la colère de Riley ne serait pas apaisée par ces mots, elle puisse comprendre en partie. « Riley, ce n’est pas que je voulais te le cacher… Juste qu’au début, on ne savait pas vraiment où ça nous mènerait. C’était comme à notre habitude, puis petit à petit, c’est devenu sérieux… Et nouveau pour moi… Tu sais bien que je n’ai jamais été de ces filles qui restent longtemps avec quelqu’un trouvant toutes les excuse du monde pour rompre dès que ça devient sérieux. »Pour ça, elle n’avait jamais brillé pour cela, parfois elle avait même envié ceux qui arrivait à se poser. Et avec Brook cela était différent, du moins c’était ce la sensation qu’elle ressentait. Il n’y avait aucune prise de tête entre elles, du moins rarement. Elle avait cette sensation d’être à sa place et elle ne savait trop pourquoi. Alors elle avait eu peur quand disant à Riley ce qui se passait, elle retombe dans un de c'est travers, ce dont elle n’avait pas envie. Faiblesse qu’elle avouait à sa sœur, essayant de lui faire comprendre que ce non-dit n’était pas à cause d’elle, mais de Reed elle-même, de ce manque d’assurance qui bien souvent faisait défaut à la benjamine « Et peut-être, j’avais peur au fond de moi que si je te le disais à ce moment-là… Je ne sais pas, j’avais peur que tout puisse changer après te l’avoir dit, que je prenne mes jambes à mon cou et que je fuis ou qu’elle puisse partir. Alors j’ai voulu encore garder ça pour nous, reste dans notre bulle rien qu’à nous et d’en profiter. C’est idiot, je sais. » Elle regardait Riley, espérant qu’elle comprenait les mots qui avait été prononcé, qu’elle puisse voir le doute que provoquait en elle, ou même quelque chose que Reed bien qu’elle le ressentait ne mettait pas encore les mots et dont elle n’avait encore rien dit au médecin. Reed espérait vraiment que sa sœur puisse voir que cette histoire n’était nullement une histoire qu’elle voulait qu’elle se termine, comme toute celle qui l’avait précédé et que ce silence n’était que le reflet d’une crainte de tout faire foirer encore une fois. « Mais je t’assure que ce n’était pas contre toi. Et Brook n’as fait que céder à mon caprice.» Et quant à Brook, elle avait été assez concilient avec la benjamine la laissant gérer cette histoire comme elle le voulait. « Alors, ne lui en veut pas. » Que ça soit pour l’aînée et où la dernière de la sororité, Brook avait toujours garde le secret quand une des deux sœurs lui en faisait la demande.
.



there is nothing but anger and death in this world, with rare moments of...
- lightness and happiness
Reed Simmons
Reed Simmons
The Rogues
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: You Know, now...[Riley]

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum