Le Deal du moment :
Où acheter la display japonaise One Piece Card ...
Voir le deal

Hi little blonde head

Mer 25 Jan 2023 - 17:07

 

Comme à mon habitude, je me suis levée à l’aurore. Même si en ce moment, c’est un peu plus calme, je préfère rester au top de ma forme, restée sur le qui-vive en cas de besoin. Bizarrement ces derniers temps je me suis remise à penser à Bartosz. Je ne sais pas pourquoi, la période surement. On ne peut pas dire que je sois toujours au top de ma forme question mentale. Je vais bien, à bien y repenser, mais j’ai parfois des moments plus à plat. Alors j’ai décidé d’aller m’entrainer un peu ce matin, histoire de me changer les idées, de me défouler et éviter de devoir tout garder pour moi. Quelques conseils avisés de ce que je pourrais appeler mes collègues. 

Une fois l’entrainement terminé, je prends mes affaires et me dirige vers la maison. J’aime aussi prendre mon temps pour jeter un œil partout, toujours être à l’affut, aider si besoin quand on me le demande afin de ne pas ronger mon frein en restant à la maison, même si, en règle générale j’arrive toujours à m’occuper.  

C’est finalement sur le chemin que je croise une petite tête blonde que je connais bien. Je souffle et esquisse un petit sourire en coin. La jeune femme a été renvoyé des soldats depuis sa sortie avec Levi du fort. Je n’ai pas demandé plus, comme à mon habitude j’ai préféré rester en retrait et ne pas trop poser de questions. Mais il faut dire aussi que Zelda, malgré son caractère plus que bien trempé reste une jeune femme intéressante et intriguante à mes yeux. Un stéréotype des jeunes américaines, ou en tout cas, de ce qu’elle aurait surement pu être avant.  

Je me rapproche d’elle discrètement, je pense qu’elle m’a vu, mais dans doute, je lève légèrement la main en sa direction. Si de base, je ne suis pas de celle qui va vers les gens pour discuter, je dois dire que je reste curieuse. La jeune femme est partie un moment et les choses ont quelque peu changées pour elle depuis son retour et je n’ai pas encore eu l’occasion de la revoir. Encore suite à des conseils qui semblaient bien avisés, je décide pour une fois de faire le premier pas. 

Cześć mała blond główko.Salut petite tête blonde.

Je souris parce que je me doute fortement qu’elle n’a pas compris ce que je lui ait dit, même si la jeune femme m'avait demandé de lui apprendre quelques mots en polonais, principalement des insultes, comme tout le monde le faisait en apprenant une nouvelle langue. Ça fait un moment que je ne t’ai pas vu. Tu vas bien ?  

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hi little blonde head

Mer 1 Fév 2023 - 14:44

- Elle va pas s'arrêter, elle va pas s'arrêter, elle va pas s'arrêter...
Zelda surveille du coin de l'oeil cette silhouette qui a attiré son attention en pénétrant dans le coin de son champ de vision. Un petit regard rapide pour reconnaître Leo plus tard et voilà l'australienne qui invoque l'aide d'une quelconque déité en murmurant. Déité à laquelle elle ne croit évidemment pas, en plus. J'suis invisible ! J'suis invisible ! Tu parles ! Les bruits de pas se rapprochent et scellent ce qui semblait de toute façon déjà inévitable. Ou pas... souffle-t-elle, résignée à devoir faire face à une ancienne coéquipière et au jugement qui accompagne la plupart des pensées humaines.

Pourtant ce n'est pas en anglais que la polonaise l'interpelle mais plutôt dans ce qui doit être sa langue natale. Les mots semblent tranchants, ils ont des sonorités dures. Et l'adolescente, forcément, prompte à se mettre sur la défensive, relève un regard sévère. Presque outré. Un peu comme si l'autre venait de l'insulter, en fait. C'était quoi, ça ? Une déclaration de guerre ? De simples salutations aux relents gutturaux ? Une manière de lui rappeler qu'elle ne connait qu'une seule langue et que c'est une faiblesse ?

Zelda ne peut que dresser des hypothèses. Et au final, si elle se fie au sourire de son aînée, alors cette dernière n'a pas dans l'idée de se battre. Ou même de l'accabler. Parce que ce qui motive cette réaction méfiante de la part de l'australienne, c'est aussi la crainte d'être méprisée d'être méprisée par ses anciens pairs. Et puis surtout, cette honte qu'elle ressent depuis que Stan' l'a expulsée de l'armée. L'adolescente s'octroie alors le droit de se détendre un peu. Tant mieux parce que Leo, elle, elle l'aime bien.

Ouais... Ben va savoir pourquoi mais depuis que l'général m'a dégagée, j'me sens un peu moins la bienvenue sur l'terrain d'entraînement... tente-t-elle d'ironiser lorsque son interlocutrice lui fait remarquer que ça fait un moment qu'elles ne se sont pas vues. Concrètement Zelda fait aussi de son mieux pour ne pas avoir à affronter ses anciens camarades. Et puis c'est pas comme si Yu' m'laissait beaucoup d'temps libre non plus. Tu serais étonnée par l'nombre d'corvées merdiques qu'les civils se tapent, d'ailleurs ! Et par extension, désormais, que l'adolescente se tape aussi. Rien de très bon pour l'ego. Peut-être que les faibles acceptent sans rechigner de vendre leur fierté pour rester en vie. Mais pas elle !

Dans tous les cas si Leo se demandait comment elle va, elle a maintenant un début de réponse : mal ! Mais il est hors de question de l'exprimer autrement qu'à travers cette révolte qui sied tant aux adolescents. Mais ouais, on va dire qu'ça va... finit par répondre l'australienne. Elle agite d'ailleurs sa pelle. Celle avec laquelle elle était occupée à déblayer la neige de l'allée. Comme une putain d'esclave du système, quoi ! grogne-t-elle pour préciser sa pensée. Zelda doit faire de sérieux efforts pour se rappeler que même en tant que civile, elle contribue à l'édification de ce monde que June a imaginé. Et toi ? S'passe ? Elle daigne enfin relever les yeux pour observer sa camarade. Qu'est-ce qu'elle veut, en fait ? C'est Caleb qui l'amène ? Juste de la curiosité ? Vous repartez bientôt en mission ? L'adolescente sait que ce sera ça, le plus dur : ce moment où ils repartiront buter du bigot et qu'elle ne pourra rien faire d'autre que d'attendre leur retour.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hi little blonde head

Dim 19 Fév 2023 - 23:24



Je connais, même que peu, le caractère de la jeune femme. Rebelle, sûre d’elle et très agressive, mais je sais aussi que c’est une jeune femme pleine de caractère et de curiosité. La vie qu’elle a rapidement connu n’est pas innocente dans la façon dont s’est forgé son caractère et on ne peut pas lui en vouloir. Alors ça ne m’étonne pas quand elle me demande sur un ton presque agressif ce que je viens de lui dire. Je te saluais simplement, tu n’as encore rien fait aujourd’hui qui mériterait que je t’engueule n’est-ce pas ? Que je lui demande un petit sourire taquin sur les lèvres.

Je rigole délicatement à ce qu’elle m’annonce répondant simplement : J’ai entendu ça oui. Tu veux en parler ? Que je lui demande. Non pas que cela m’intéresse particulièrement mais peut être qu’elle a besoin d’en parler. Je ne sais pas trop comment ça fonctionne ce genre de chose. J’veux dire les jeunes. Je me rappelle que Irena me parlait beaucoup quand elle se sentait triste ou déprimée. Je suis plutôt du genre à écouter en réalité. Tu sais que si tu veux continuer de t’entrainer on peut faire ça ailleurs que je lui propose. Faire du sport n’est pas interdit dans l’enceinte du Fort. Yu’ tu dis ? Je vois qui c’est mais je ne crois pas le connaitre plus particulièrement. Il y a beaucoup de monde ici et il faut dire que je suis pas mal restée avec les militaires depuis mon arrivée. Peut-être qu’il serait temps de m’impliquer un peu plus. Oui, j’imagine que tu ne dois pas t’ennuyer que je rajoute simplement. Je finis par rigoler à sa dernière remarque, tu ne crois pas que tu abuses un petit peu ? Il faut bien que tu justifies ta survie ici ! Tout le monde participe c’est le but d’une communauté que j’ajoute. Ce n’est pas une remarque négative, un simple constat.

Je souffle, je vois bien que la jeune blonde ne semble pas réceptive plus que ça à la discussion. Oui ça va que je réponds dans un premier temps. Et j’hésite à lui répondre mais après tout, elle finira par le savoir. Oui, nous partons en repérage. Une carcasse de bateau et un camp que je finis par lui dire en haussant les épaules. Je ne sais pas ce qu’on va trouver là-bas. On verra bien de toute manière.

Reprenant mes questions, je lui demande : Tu es rentrée il y a longtemps ?

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hi little blonde head

Lun 20 Fév 2023 - 17:57

- Ben... Non ?
C'est une question piège, ça, non ? On dirait presque que Leo' sait quelque chose qu'elle ne devrait pas savoir. Pourtant Zelda a beau chercher, elle ne voit pas ce qu'elle a pu faire comme connerie aujourd'hui. Et puis c'est sûrement une question de perception, aussi, non, tout ça ? J'ai été sage ! affirme-t-elle ensuite avec plus d'aplomb. Même si elle a l'impression d'être une gamine qui se justifie en usant d'un tel adjectif...

Bah... En parler, ça changerait quelque chose ? Zelda ne sait pas le montrer mais ça lui fait plaisir que la polonaise se montre disponible si elle souhaite se confier Mais c'est le genre de besoins qu'elle n'éprouve pas. Non, elle préfère largement se plaindre. Ca l'expose moins et ca soulage beaucoup plus. Par contre t'as entendu quoi exactement ? Qu'elle a été virée de l'armée, oui, mais encore ? Y'a forcément des sales rumeurs qui circulent. C'est comme ça, c'est humain. Et puis l'australienne n'est jamais la dernière à médire non plus.

Ce qui l'intéresse beaucoup, en tout cas, c'est la proposition qui suit. Continuer à s'entraîner ensemble ? T'as pas peur d'te mettre Stan' à dos ? Quelque part ça semble courageux de sa part. Même s'il faudrait se cacher. Mais ouais, ce serait cool ! Histoire que j'rouille pas trop, quoi. J'essaie d'garder la forme d'mon côté mais c'est moins facile sans instructeurs... En fait c'est carrément la merde. Elle se contente de conserver ses acquis. Ca fait super chier ! Alors ouais, Zelda, elle ne peut pas se permettre de refuser cette offre !

L'chinois ! L'beau gosse ? Allez, elle doit bien voir qui est Yu', non ? Il est médiateur ! Tu l'as sûrement vu, c'est lui qui s'occupe des petites vieilles qui gueulent à cause d'la musique trop forte ! C'est peut-être une vision un peu biaisée de son rôle mais c'est bien à ça qu'ils servent, non, les médiateurs ? En tout cas ça passe à la partie où l'australienne se renfrogne. Précisément quand Leo lui rappelle qu'elle doit aussi continuer à mériter sa place ici, comme tout le monde. Ca, c'est bien la remarque d'une personne qui est pas condamnée à pelleter d'la merde, tiens ! Elle n'est pas agressive et se contente de soupirer. Tout ça, dans le fond, ce n'est pas la faute de la polonaise. Et elle ne peut pas trop l'engueuler parce qu'elle dit la vérité de toute façon...

Quoi qu'il en soit le regard de l'australienne s'éteint un peu lorsque sa camarade lui annonce qu'elle va bien, et surtout qu'ils vont repartir en repérage. Sur un bateau, en plus. Le genre de trucs que Zelda déteste depuis qu'elle a pris l'habitude de s'échouer. L'océan et elle, ils ne sont pas particulièrement potes. Mais l'appel de l'aventure reste le plus fort. Un camp d'quoi ? D'bigots ? La chance ! Tu leur en colleras une d'ma part, hein ? C'est obligé ! Elle envisage même l'idée de signer l'une de ses balles. Comme les américains aimaient le faire avec les bombes si elle a bien compris. Dans les couilles ! Parce que c'est sûrement là que ça fait le plus mal, non ?

-Ouep ! Depuis fin décembre, par là ! Ca fait quelques semaines qu'elle est de retour. Mais c'est normal qu'on se soit pas croisées, en fait. J'passe ma vie à faire des corvées et y'a Bri' qui essaie d'me remplacer au Summer's ! Donc bon... Ca fait moins d'occasions de se croiser, quoi. Bon, on s'entraîne ou quoi ? Pas le temps de niaiser ! Tu veux qu'on travaille un peu sur tes faiblesses ? demande-t-elle tout à fait sérieusement à la polonaise. Quoi ? Elle pense pas pouvoir lui apprendre quelque chose, quand même, si ?
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hi little blonde head

Lun 20 Mar 2023 - 23:32



Je finis par sourire et rigoler délicatement. Sa remarque me fait sourire, elle a tout de celle d’une enfant prise en flagrant délit. Je demandais ça de manière plus rhétorique qu’autre chose en réalité, je ne suis pas là pour juger, ce n’est pas mon rôle après tout. Tu n’as pas l’air sur de toi que je commence à répondre. Et puis, pour ne pas l’inquiéter pour rien, j’ajoute : Enfin, moi je te crois, je n’ai pas de raison de croire que tu ne l’as pas été.

Certaines personnes aiment se confier que j’ajoute. Je ne connais pas assez Zelda pour savoir si elle fait partie de ce genre de personne, donc, dans le doute je lui demande mais apparemment, la jeune blonde ne semble pas d’humeur à le faire et ça aurait presque tendance à me rassurer. J’suis pas de celle qui semble être des plus pédagogue dans le groupe. Surtout pour ce genre de chose, moi qui ne me confie que très rarement. Par contre, elle a l’air curieuse de savoir ce que je sais. Alors je ne compte pas la faire languir plus longtemps. Pas grand-chose. Que t’as encore été fidèle à toi-même que j’ajoute. Ce qui n’est pas une insulte en soit, il est important de rester fidèle à ses valeurs, même si, certaines ne sont pas toutes en adéquations avec celles que je partage. Tant que cela ne joue pas sur ma propre façon de vivre. Tu as du mal avec les règles, ce n’est pas nouveau ça non ? Que je lui demande toujours mon sourire sur les lèvres.

Ma proposition semble l’intéresser. Eh bien, j’crois pas que ça soit formellement interdit de faire un peu de sport à deux non ? Évidemment, il faudrait que nous soyons malgré tout discrète, surtout si le refus de continuer à l’entrainer fait partie de sa punition, mais après tout, la jeune est motivée et, si elle n’était pas aussi compliquée à faire tenir en place elle serait un parfait élément. Mais oui, évitons d’ébruiter le sujet. Je ne suis pas de celle qui aime défier les règles mises en place, mais je ne pense pas que cela mette en danger le Fort.

Oui, je vois qui est Yuan je n’ai simplement pas eu l’occasion de discuter plus avec lui. Par contre, mon sourire disparait légèrement à sa remarque. Tu sais, en Pologne. J’ai essuyé bien plus que de la merde avec des pelles avant d’arriver ou j’en suis arrivée. J’suis passé par des tas de trucs pas marrants que j’ajoute. Et c’était un doux euphémisme. Entre les bizutages et le fait d’être une femme, les premières années de service avaient été les plus difficiles de ma vie. J’sais que ce n’est pas drôle, mais ça finira par s’arrêter et tu pourras être fier de ce que tu auras accomplis.

Pour le moment on n'a pas plus d’informations. On verra sur place mais tu sais comment c’est, on ne sait jamais vraiment sur quoi on va tomber. Et je rigole à nouveau. Mais promis, j'essaierais penserais à toi. Pas sûr en réalité, une fois dans la mission, je suis concentrée sur elle, et elle uniquement.

La petite est rentrée depuis fin décembre donc, un petit moment déjà et je ne peux pas me retenir de rigoler plus sincèrement cette fois-ci. Elle est culottée l’australienne. Je penche même la tête sur le côté. J’espère que tu veux rire ? Pour autant, je ne me vexe pas. On fera déjà une liste de tes propres faiblesses, et on verra après pour les miennes. Il doit surement y en avoir déjà pas mal.

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hi little blonde head

Mar 18 Avr 2023 - 10:43

- Jusqu'à ce que j't'en donne, c'est ça ?
Des raisons de croire qu'elle n'a pas été sage ! Ca va arriver, c'est sûr. Leo n'a qu'à attendre que l'australienne se trahisse, finalement. Mais Zelda admire l'effort et cette confiance - toute conditionnelle qu'elle puisse être - que la polonaise semble malgré tout lui accorder. C'est cool. Et puis, surtout, ça change !

Ca met Zelda dans de bonnes dispositions, même si elles n'avaient pas été bien mauvaises jusque-là. Et la voici qui ricane un peu lorsque sa camarade lui répond que certaines personnes aiment se confier. Qui ? Les pleurnichards ? Se plaindre ne sert à rien. Et les problèmes ne s'évaporent pas quand on les évoque. Il y a certains démons qui ne se chassent pas avec un prénom, ou sur ordre de ce putain de Dieu. J't'assure, c'est sympa et tout et tout. Mais j'ai déjà une psy, une petite amie et un tuteur alors...C'est déjà bien assez ! C'est même beaucoup trop. Tu veux t'confier, toi ? Parce qu'au final c'est peut-être Leo qui a besoin de s'épancher sur un truc qui la perturbe. Tout roule ?

C'est c'que t'as entendu ?! Qu'elle a été... fidèle à elle-même ? Donc soit Leo pense que buter un camarade est le genre d'attitude qui lui correspond parfaitement, soit elle n'a pas entendu parler de Caleb. Et c'est sûrement très bien comme ça. L'idée de rester une fille qui a du mal avec les règles aux yeux de la polonaise, ça lui convient. Ouais, voilà ! Une bête histoire de règles ! Autant la conforter dans cette idée. Elle ne tient pas à s'attarder sur le sujet, Zelda, de toute façon. Pas encore une fois. Elle en a marre de voir le regard des gens changer.

Alors va pour le sport, ouais ! D'autant plus que ce n'est effectivement pas interdit. C'est con mais le fait que Leo soit prête à se mettre Stan' a dos, ça lui fait du bien. Ca lui rappelle qu'elle n'est pas si seule que ça, au fond. Et que Yu et Zi ont donc raison. On est sur une île libre, c'est clair ! On peut faire du sport et... d'autres trucs ! J'veux dire... Carrément ! Allez c'est parti ! Et quant au fait de ne pas ébruiter le sujet. Discrètes comme des carpes, soyons ! confirme-t-elle en hochant la tête d'un air qui se veut grave. Elle a reconnu, sa camarade ? C'est c'que Gollum dit dans l'Seigneur des Anneaux ! Et en gros ça veut dire que oui, elles ne sont pas obligées d'aller hurler sur tous les toits qu'elles se sont entraînées ensemble.

Quoi qu'il en soit, comme souvent - et comme prévu - Zelda finit par lâcher cette petite phrase qui assombrit le regard de sa camarade. L'australienne ne pensait juste pas que ce soit le fait de parler de pelleter de la merde qui en serait la cause. Ni qu'elle serait gratifiée en retour d'une explication sur le passé de sa camarade en Pologne. Où elle a visiblement fait plus que ça, d'ailleurs. J'voulais pas... T'sais ? Lui manquer de respect ou raviver des démons. En plus j'connais rien d'la Pologne à part qu'elle s'fait un peu envahir, des fois. Donc... déso ? Mais son interlocutrice en a trop dit. C'était peut-être le but, allez savoir. Toujours est-il que la curiosité de l'adolescente s'est réveillée d'un coup. Et du coup... T'as fait quoi exactement ? Qu'est-ce qui peut être pire que de pelleter de la merde dans ce monde ? Elle a de l'imagination, Zelda. Mais là, elle sèche.

Et bien vite elle se retrouve confrontée à sa propre situation lorsque Leo lui annonce que les autres et elle partiront bientôt en mission. Une reconnaissance. Pas le truc que l'australienne préférait. Même si maintenant elle tuerait pour avoir la chance de se joindre à une mission. Amusez-vous bien en tout cas ! souffle-t-elle, ne parvenant pas vraiment à se montrer enjouée. Et si jamais y'a un désistement de dernière minute, ben... rappelle-leur discrètement que j'suis disponible et parée ? Elle n'y croit pas vraiment mais on ne sait jamais. Sur un malentendu, hein. Il faut bien que l'adolescente se raccroche à quelque chose.

Dans tous les cas elles sont arrivées à destination et il convient maintenant de choisir ce qu'elles veulent entraîner. Et les voici très vites confrontées à un quiproquo. Parce que Zelda, elle est vraiment sérieuse lorsqu'elle dit qu'elle veut aider la polonaise à travailler sur ses faiblesses. Arrogante, l'australienne ? À peine... Ben... J'ai pas vraiment d'faiblesses, moi, si ? grogne-t-elle, croisant maintenant les bras pour exprimer le fait qu'elle soit un brin vexée. T'es sérieuses ?! On dirait bien que oui. Bon, d'accord ! Elles vont devoir discuter un peu avant de s'entraîner, là ! Ben vas-y, j't'écoute ! J'dois travailler quoi ? L'adolescente s'agite un peu mais fait encore de son mieux pour être mature, et à l'écoute. Après tout il paraît qu'il existe des critiques constructives, eh.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hi little blonde head

Mer 10 Mai 2023 - 14:03



Je rigole délicatement suite à la remarque de Zelda, qui se veut aussi bien ironique que véridique. Tout le monde connaît l’australienne, elle ne perd jamais le nord quand il s’agit de pouvoir faire parler d’elle.

Je ne rajoute rien au reste de la conversation, elle n’a pas tort en fin de compte, je ne suis pas, non plus de celles qui se confie, ou qui le font de manière spontanée, j’ai vraiment besoin d’avoir confiance en la personne avant de finalement lui donner accès à une partie de mon moi intime. Je hausse simplement les épaules. Peut-être, va savoir. A croire que tu n’en es pas une, et moi non plus apparemment. Et paradoxalement, je suis rassurée de savoir qu’elle est bien entourée, peut-être même trop d’après elle et d’après ce que je peux comprendre. Je dois dire que je ne suis pas réellement fait beaucoup d’amis depuis mon arrivée ici, mais c’est comme ça que je suis, et que j’ai toujours été, on ne me changera pas. Non, pas vraiment que je réponds juste. Tant mieux, on ne s’épanchera pas sur des détails de nos vies privées.

Je continue de rigoler alors que la petite tête blonde en face s’extasie. J’crois bien que des fois, je l’envierais presque, d’avoir, cette insouciance. Même si, à son âge, elle devrait pouvoir comprendre tous les tenants et les aboutissants du pourquoi on impose des règles dans une communauté. Surtout aussi vaste et grande que celle dans laquelle nous vivons toutes les deux. Sans règles, il n’y a que le chaos, il n’y a que la destruction et la mort. Et le peu de personnes qui mériteraient réellement de vivre, meurent de la main de ceux qui, justement ne respectent rien. Alors, même si elles sont pour la plupart contraignantes, les règles permettent à tous le monde d’avoir une chance. Je plisse juste un instant les yeux. Gollum ? que je demande alors.

Je souffle un coup, oui, je sais, ne t’inquiète pas que je lui lance, petit sourire sur les lèvres. La Pologne, d’en parler, ça ne ravive évidemment pas que de bons souvenirs, mais j’aimerais pouvoir faire l’impasse là-dessus, et parfois, ne me concentrer que sur les belles histoires. La Pologne, que je commence, ce n’était pas un pays des plus … ouvert d’esprit. Je l’aime, et je l’aimerais toujours, mais être une femme, militaire qui plus ait, avec un grade. Je te laisse imaginer ce qu’on a pu me faire subir pour tenter de montrer à tout le monde qu’une femme ne valait rien. Et ce n'est pas tant ce que j'ai du faire, mais plutôt ce que l'on m'a fait.

C'est un rire cette fois-ci, beaucoup plus déployé que je lâche à la jeune militaire en herbe. Ce n'est pas pour me moquer, mais son air si sérieux sur sa question me fait presque glousser comme une dinde. Déjà, on peut dire que la confiance en toi, c'est une qualité qui te va bien. Mais par principe opposé, tu en as beaucoup trop, et l'égocentrisme n'a jamais payé pour qui que ce soit que j'ajoute. Tu es pleine d’énergie, trop parfois même. Apprend à la canaliser dans des techniques ou des domaines précis, tu verras, tu seras la meilleure. Quels sont les domaines qui t’intéressent dis moi ? que je finis par lui demander.

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hi little blonde head

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum