Le Deal du moment : -60%
-60% : 2 briques de rangement empilables LEGO à ...
Voir le deal
19.99 €

2 participants

Can't take a break | ft. Lara

Mer 25 Jan 2023 - 15:24

Can't take a break

Lara Anderson & Frances O'Connell

La ceinture agrafée, Frances essuie son front avant de renfiler sa veste d’un geste vif. Portant à la suite son chapeau sur le dessus de sa tête, elle échange un regard de connivence avec son élève, qui l’observe d’un air amusé. Ohankô lui reflète un sourire qui fait lever les yeux au ciel à la Dame. « Qu’est-ce qu’il y a de drôle ? » Le concerné hausse les épaules, habitué à ce que la cavalière soit maussade dans ses meilleurs jours, carrément revêche dans ses moins bons. O’Connell est fidèle à elle-même et elle ne change pas son attitude, qu’importe qu’il y ait des natifs en plus à former dans leur nouveau refuge. « Oh rien. C’est toujours une étrange image que tu renvoies, à te balader en uniforme dans notre réserve. » Sa partenaire hausse un sourcil circonspect, positionnant sa lance dans son dos. A l’inverse de beaucoup de monde désormais, Frances se balade dans le camp quotidiennement armée, nouveau rôle oblige. Et le simple fait de repenser à ses premières heures passées ici, a effectivement de quoi faire sourciller le natif en face d’elle. « Hm. Tu t’y feras. Au pire des cas, demandes conseil à Gage. » Le shérif tribal a eu tôt fait de faire équipe avec O’Connell, bon gré mal gré. La réflexion arrache un rire à Ohankô, qui remballe son équipement et sa langue. C’est la fin de l’entraînement pour eux deux, aujourd’hui. L’afro-américaine doit reprendre sa garde, et son élève vaquer à ses propres affaires.

Se quittant sur un hochement de tête entendu, Frances marche sans destination précise, l’air songeuse. Ses yeux vadrouillent en réalité chaque recoin de ce refuge immense, bien plus imposant et vaste que le Fort qui les a tous abrité pendant des années. Avec Tucker, depuis leurs prises de postes en tant que shérifs, la Dame passe beaucoup de temps à détailler la réserve. Ses forces, comme ses faiblesses, se concentrant notamment sur les failles à repérer pour mieux y palier. Elle doit bien avouer que les natifs ont toutefois émis un immense travail de protection, autant pour confronter les morts que les vivants. Toutefois, il est évident qu’il va falloir renforcer les barricades échelonnées autour du campement. Il faudra allonger les troupes, et qui sait, peut-être piéger non pas uniquement les abords du refuge mais peut-être bien quelques zones de la vallée. En réalité, tout est encore flou pour la militaire, qui note, rencarde et tire des premières conclusions. Son rapport final, elle l’établira bien assez tôt et verra avec le conseil ce qui peut être fait. Pour l’heure, les rouages sont enclenchés dans son cerveau, et sa surveillance accrue, parce qu’il le faut bien. Surtout avec ce que lui ont confié Andrea et Nihima.

Les bras le long du corps, O’Connell avance donc, marquant parfois quelques arrêts pour fixer quelques âmes croisées au détour de sa garde. La cohabitation doit être assurée et toute une nouvelle organisation supplante ce que chacun a connu pendant des années. L’adaptation n’est pas toujours facile et la shérif est prête à relever les manches si une situation requiert une intervention. Mais ses orbes, cette fois, ne se posent pas sur un trouble-fête quelconque. C’est un membre du conseil qui lui fait dévier sa route, un rictus discret creusant ses joues alors qu’elle se rapproche de la chevelure blonde familière. « Hé ! » Frances apostrophe la concernée alors qu’elle a le sentiment de ne pas avoir croisé la plus âgée depuis des lustres. Entre la préparation du déménagement, puis la réalisation du convoi et la horde à gérer, les expéditions ici et là, c’est presque si leur dernière discussion ne remonterait pas à plusieurs mois. Ce qui n’est pas forcément éloigné de la vérité, vu qu’avant cela, Lara était à Fort Ward. Chacune a bien des occupations à remplir, mais cette fois, la militaire s’autorise quelques minutes de relâchement pour profiter de la compagnie d’Anderson, parvenant justement à sa hauteur. « Lara ! Navrée de t’importuner, je crois que je n’ai pas encore eu l’occasion de te saluer depuis notre arrivée ici. » Fait-elle donc en croisant les bras. Un pli creuse son front, s’enquérant de l’état de la blonde : « Tu as pu poser tes bagages et te reposer un peu, depuis qu’on a laissé quelques centaines de rôdeurs derrière nous ? » Elle grimace à ce souvenir. Quoi que friande de challenge, il fallait bien reconnaître que le convoi avait demandé une endurance à toutes épreuves. Au bout du voyage, Frances elle-même s’en était rendue compte : une journée de plus et c’était la fatigue qui aurait eu raison de leur groupe.

©️crack in time


you will beg
you'll say how sorry you are.
But i don't do regrets.
Can't take a break | ft. Lara ISJRZhd
Frances O'Connell
Frances O'Connell
The Hallows | Conseil
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Can't take a break | ft. Lara

Sam 28 Jan 2023 - 18:55


Un mois déjà, un petit mois qu’ils sont arrivés pour la plupart à bon port. Les pertes ont été conséquentes néanmoins… Humaines ou matérielles. La blonde se demande si elle n’aurait pas mieux fait de rester derrière avec le convoi. Peut-être que cela aurait fait une différence, peut-être que non… Les choses se sont passées comme elles se sont passées et il faut maintenant aller de l’avant. Lara n’a jamais été du genre à ruminer trop longtemps sur des regrets.

White Swan a énormément de potentiel. Le Conseil a vite pris bien des mesures pour lancer l’installation. Ce n’est pas aisé pour personne, mais leur groupe ne reparte pas à zéro fort heureusement. C’est là-dessus qu’il faut se concentrer. Ils ont pu ramener bien des choses avec eux et les natifs avaient déjà quelques possessions, même si abandonnées.

Une journée à la fois pour les nouveaux arrivants, de la planification sur plusieurs mois pour les responsables. Ils se relèveront, il n’y a aucun doute là-dessus dans l’esprit de l’Australienne.

Aujourd’hui, elle se promène un peu dans le camp pour voir comment avancent les travaux. Son rôle est un tantinet obsolète tant qu’ils ne pourront pas se déplacer vers Gig Harbor, alors elle tente de se rendre utile là où elle le peut. C’est du coin de l’œil qu’elle repère un visage connu qui s’approche en retour.

- Bonjour Frances ! Lance joyeusement la quarantenaire épuisée.

Ce fut une excellente idée de nommer des shérifs. Leur groupe prendra très certainement de l’expansion au fil des mois. Il suffit de voir la surface exploitable de White Swan. Il est important d’avoir des responsables et en quantité ! Qui de mieux que l’ancien shérif des natifs jumelé à nulle autre que Frances ?

- Tu ne m’importunes pas, allons ! Je suis contente que l’on se croise. Nous avons été toutes les deux bien trop occupées.

Difficile de ne pas grimacer au sujet des rôdeurs. Il s’agit comme d’une épée de Damoclès au-dessus de leurs têtes. Il faudra rapidement s’en occuper.

- Oui, j’ai un tipi maintenant, j’aime beaucoup ! J’avais peu de possession, donc je t’avoue ne pas avoir eu trop de mal à m’installer. Plaisante la blonde.Et toi ? Non seulement l’installation, mais la prise d’un nouveau rôle ? Comment tu vis les choses ? J’adore le chapeau en passant. C’était tellement Américain, sincèrement l’Australienne adore.



Wandering and surviving
in this monstruous world by myself

Rebekah Ben Ami
Rebekah Ben Ami
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Can't take a break | ft. Lara

Mar 14 Fév 2023 - 10:14

Can't take a break

Lara Anderson & Frances O'Connell

Si la militaire ne le montre pas des masses, visage impassible coutumier oblige, il y a un certain contentement à croiser Lara et à la découvrir à nouveau au sein de leur groupe. Sa présence avait quelque peu manqué au Fort Nisqually, quoi qu’Anderson avait fort à faire avec les Remnants. Mais il faut bien avouer que la participation de la blonde au convoi avait rassuré bien des cœurs lacérés, quand le déménagement avait également ouvert la porte à des départs inopinés. Si O’Connell n’a jamais rien dit à ce sujet, elle n’en pense pas moins. Le choix de certains de quitter le refuge à un moment aussi drastique lui avait fortement déplu, et elle retient bien des noms dans son esprit toujours échauffé. Aussi, forcément, face à Anderson, les épaules droites de l’afro-américaine se détendent un peu plus, et elle s’autorise même à laisser flotter une subtile mimique éclairée face à l’enthousiasme de la membre du conseil. « Ne m’en parle pas. Ce n’est pas demain la veille que l’on se reposera. » Un haussement d’épaules accompagne le constat, quoi qu’il ne soit pas déplaisant. La militaire aime autant se tuer à la tâche plutôt que de se tourner les pouces, de toute façon. Il y a tellement à faire ici qu’au moins, chacun peut participer à sa manière à la reconstruction du groupe.

Frances hoche la tête, rejoignant Lara : « Tu m’en vois ravie. Tu verras, il n’y a rien de mieux que les tipis. Ton dos supporte bien le changement ? » Elle-même est complètement convertie à ce mode d’habitation depuis de nombreuses années, grâce à sa sœur de cœur, mais il est vrai qu’il lui avait fallu un temps d’adaptation. Loin d’avoir tous des lits à eux, ils dormaient principalement sur des peaux dont le confort était discutable, pour certaines. « Mm. C’est un avantage, dirons-nous, cela t’a permis de t’installer rapidement ainsi. » Elle étire ses lèvres brièvement, d’une moue assurée : « Mais on complètera bien ce peu de possessions. Cela va prendre un peu de temps, néanmoins je ne doute pas que le vide sera rempli par d’autres biens. Nous avons encore beaucoup à découvrir dans la région. » Si les militaires d’Ackles n’ont pas déjà tout dévalisé, mais au vu du potentiel de White Swan et des alentours, O’Connell ne doute pas qu’ils pourront bien remettre la main autant sur des ressources nécessaires à la survie du groupe que sur des objets qui pourront personnaliser les abris de chacun. Et surtout, redonner un sens à ce qui a été perdu en chemin. Son teint s’assombrit alors, ses mains venant se poser au creux de ses reins. « Nous devions ouvrir un nouveau chapitre en arrivant ici, mais le sang versé en chemin… semble avoir marqué bien des esprits. Certains n’ont pas encore tourné la page et j’entends qu’ils ont peut-être du mal à se faire à ce changement de paysage. » Et on ne peut les blâmer, la Dame ne le sait que trop bien. « Il va nous falloir trouver rapidement des raisons d’avancer, de redonner des couleurs et de l’espoir, à notre groupe. » Frances ne questionne pas mais son regard posé sur Anderson est curieux. Peut-être la blonde a-t-elle des idées qui permettront de ravir les cœurs meurtris ? D’autant plus qu’Anderson a dû aussi être séparée de certains des siens, de sa fille, notamment.

La Dame émet un grognement amusé à la mention du chapeau, plissant le front : « Ce n’est pas trop too much ? » La militaire doit bien avouer qu’elle est très friande de l’uniforme, elle qui en a connu toute sa vie durant. Mais elle a bien remarqué certains regard en biais à ses premières apparitions vêtue de sa nouvelle tenue.  « Hm, comme toi, l’installation a été rapide. J’avais déjà perdu une partie de mes affaires suite à la tempête de l’été dernier. Et avec l’aide de Gage et Tucker, je n’ai pas de mal à m’habituer à ce nouveau rôle, nous formons une bonne équipe. » La prise de position est très naturelle pour l’ancien soldat, à vrai dire. « La confiance du Conseil m’honore. Je compte bien travailler d’arrache-pied pour garantir la sécurité du camp. » Bien que cela les ressources réduites risquent de ralentir quelque peu les actions dans un premier temps. « Mais il y a beaucoup de réparations en cours, je ne sais quel ordre de priorité a été donné. La remise en état de la forge et de la scierie doit se faire au plus vite, à mon sens du moins. Quel est ton avis sur l'avancée des travaux ? »


©️crack in time


you will beg
you'll say how sorry you are.
But i don't do regrets.
Can't take a break | ft. Lara ISJRZhd
Frances O'Connell
Frances O'Connell
The Hallows | Conseil
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Can't take a break | ft. Lara

Dim 5 Mar 2023 - 16:13


Rigolant doucement, Lara devait avouer que le temps de se trouver un matelas, son dos en avait payé les frais.

- Je grince un peu le matin en me levant, mais là j’ai pu mettre la main sur un matelas en assez bon état. Malheureusement, je ne vis pas l’expérience à cent pour cent. Plaisante-t-elle en offrant un petit clin d’œil malicieux à Frances.

L’Australienne n’a pas honte d’être un peu douillette. Elle aime le luxe, même dans ses plus simples formes. Un lit, un vrai, voilà ce qu’elle préfère.

- Ah, je ne peux qu’aller dans ton sens effectivement. J’ai bon espoir pour cet endroit. Malgré la fatigue, malgré les craintes, malgré les nouvelles inquiétantes… White Swan est leur chez eux.

Et la quarantenaire allait se battre bec et ongle pour que ça le reste. L’endroit était trop… parfait. Perdu en nature, dans une grande vallée. Il leur suffisait simplement de se réorganiser un peu. Leurs vies prendraient racine solidement ici.

- Le changement est toujours difficile, spécialement vu nos circonstances. Puis le convoi… a beaucoup souffert. Il faut mettre l’emphase sur le potentiel, noter l’avancement. Nous avons la chance d’avoir été accueillis par une autre communauté. Les projets aideront les gens à se concentrer sur un objectif à la fois. Ce sera plus facile pour leur moral. C’est nous qui devrons… voir à l’organisation de tout cela. Le Conseil va devoir se serrer les coudes autrement dit. Un projet à la fois oui, mais pour un projet plus grand encore : le bien-être de leur communauté. Moi j’adore ! C’est typiquement Américain. Un bel uniforme.

Lara offre un grand sourire à Frances lorsque celle-ci dit être honorée de la confiance du Conseil en sa personne. Pour la blonde, ça tombe tout simplement sous le sens. Cette femme est d’une résilience à toute épreuve, elle a les connaissances et l’expérience, il n’y a pas mieux placé aux yeux de l’ancienne mannequin que Frances pour ce rôle. Puis, conjointement avec un des natifs… c’est tout simplement parfait.

- La Scierie et le Forge sont prioritaires à mon avis. La scierie nous aidera à bien remettre en place la barricade et toutes nos défenses, tout en fournissant également de la matière première pour nos armes, donc la forge à besoin. Nous ne pouvons pas cultiver comme nous le souhaiterions en hiver, donc nous pouvons nous concentrer sur ces deux projets. Cependant, il faudra rapidement s’occuper de la nourriture. Des médicaments aussi… Bref, nous devons tout voir.

Il faut simplement définir les priorités en fonction des saisons.

- Pour l’instant, disons que mon rôle n’est plus celui qu’il était avant notre départ. Nous nous sommes recentrés sur nous-mêmes, donc les rapports avec les communautés extérieures… Nous devons être prêts pour le printemps, pour aller chercher les nôtres à Gig Harbor. De là, nous pourrons voir si le troc peut reprendre… Songe tout haut la quarantenaire.



Wandering and surviving
in this monstruous world by myself

Rebekah Ben Ami
Rebekah Ben Ami
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Can't take a break | ft. Lara

Lun 10 Avr 2023 - 11:44

Can't take a break

Lara Anderson & Frances O'Connell

Un rictus étire les lèvres de Frances. Pas spécialement étonnée que Lara soit parmi les chanceux ayant pu se dégoter un matelas pour bénéficier d’un peu plus de commodité au sein de leur nouveau refuge. « Fais-moi signe si tu tiens à expérimenter le confort des peaux à même le sol, on pourra s’arranger. » Commente-t-elle, un brin amusée, quoi qu’il soit difficile de savoir si elle taquine gentiment sa voisine ou si son offre est sérieuse. Après tout, Frances sait pertinemment que l’australienne tient à son bien-être aussi, et c’est tout ce qu’il y a de plus normal.

Mais la conversation reprend bien vite des airs plus administratifs dès lors qu’elles abordent le potentiel de White Swan. L’afro-américaine allant jusqu’à soupirer doucement : « Oui, c’est à se demander comment on a pu passer à côté d’un tel endroit jusque-là. » Peut-être, finalement, que dans leur quête dérisoire de vengeance, New Eden leur avait rendu un fier service. Il faut bien dire que le Fort Nisqually fait pâle figure à côté de toute la surface et de toute la nature que peut leur offrir la réserve. Hochant la tête à la suite de Lara, alors qu’elle confirme ce qu’elle pense aussi : une communauté les a accueillie, et il va falloir leur rendre honneur en retour. « C’est une chance que nous ayons pu être acceptés ici, grâce à Nihima. J’espère que chacun de nos membres s’en rendront compte, avec le temps. » Il ne faudrait pas gâcher une opportunité à cause d’un ancrage trop appuyé au passé, ou des regrets rattachés au convoi qui ne s’est pas déroulé comme tous l’espéraient. « Qu’en est-il de ton moral à toi ? » S’avance-t-elle d’ailleurs en sondant la blonde. « Nous sommes tous tombés des nues en découvrant ce qu’il s’est passé avec le convoi. Penses-tu qu’on aurait dû s’y prendre autrement ? » Ils avaient tout tenté, avait réfléchi à tout, notamment aux deux mille rôdeurs. Et finalement, leurs meilleurs éléments avaient été occupés avec les morts, sans songer aux dangers de leur nouvel environnement.

Une brève accalmie, un pouce levé qui vient ensuite pencher légèrement son chapeau en avant, alors que la Dame reconnaît sans mal son patriotisme. « Et fière de le porter, même s’il change quelque peu de l’uniforme auquel l’armée m’avait habituée. » Ephémère nostalgie qui laisse vite place au présent, et aux priorités à classer. « Nous qui parlions de projets à confier à nos troupes, il va y en avoir. La sécurité me semble primordiale, surtout avec cette histoire de militaires pillards. » Membre du conseil, Lara est forcément informée de la situation, O’Connell ne se cache pas d’en être concernée, donc. Même si le passage d’Ackles à la réserve remonte à plusieurs années, la découverte des charniers dans le coin laisse à penser qu’il pourra bien un jour revenir ici. Quant à la nourriture et aux médicaments, c’est certain qu’ils ne peuvent s’en passer. Des sorties vont devoir être organisées, et avec ça, Frances espère que des volontaires ne se feront pas prier. Ils ne pourront se permettre d’être traumatisés par le résultat du déménagement, de toute façon. Mais l’Australienne semble avoir déjà pensé à tout ça, ce qui est agréable à entendre. « Hm, je vois que ton sens accru de l’organisation n’a pas diminué avec le changement d’air. » C’est un compliment, à sa manière, alors qu’elle poursuit, en dépit du rôle pour l’instant incertain de la Membre du Conseil : « Certes, mais peut-être est-ce là l’occasion de nous concentrer sur nos relations internes. Tout le monde ne nous a pas suivi de gaieté de cœur, et puisque nous fusionnons avec une communauté déjà existante… je pense que ton talent pour rassembler le peuple sera bien utile ici. Pas toi ? » A moins que, peut-être, Anderson n’espère rapidement arriver au printemps, pour cultiver à nouveau les relations extérieures ? Frances le comprendrait aisément, mais ne masque pas sa curiosité sur ce que veut réellement Lara pour autant.

©️crack in time


you will beg
you'll say how sorry you are.
But i don't do regrets.
Can't take a break | ft. Lara ISJRZhd
Frances O'Connell
Frances O'Connell
The Hallows | Conseil
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Can't take a break | ft. Lara

Lun 17 Avr 2023 - 18:03


Lara pouffe de rire lorsqu’il est question de peaux d’animal à même le sol. Pour connaitre un minimum Frances, l’offre est à moitié sérieuse.

- Nous savons toutes les deux que je suis trop… appréciative du confort moderne. Lui répond la quarantenaire d’un ton malicieux.

C’est une jolie façon de dire qu’elle est douillette en fait. Elle n’en a pas honte et sait être honnête envers elle-même. Il vaut mieux plaisanter que de s’en offusquer, n’est-ce pas ?

- Oui, cet endroit nous permettra d’atteindre notre plein potentiel selon moi. Je te rassure sur une chose, je m’assurerai que notre communauté comprenne que nous avons eu de la chance. Que grâce à Nihima, nous avons été accueillis ici lorsque nous n’avions nulle part où aller. Ça ne doit jamais être oublié. Nous ne sommes plus qu’une communauté désormais.

Question moral ? Qu'en est-il pour l’Australienne ?

- Je ne sais pas. Je suis loin d’être une stratège pour ce genre de chose. Je crois que… c’était peut-être prévisible dans le sens où en petit groupe nous avons un meilleur contrôle. On se sent moins en sécurité, on bouge plus vite… etc.

Impossible de changer ce qu’il s’est passé, mais il leur faudra apprendre de cet événement. De ce drame. Ont-ils fait des erreurs ? Sans doute, mais peut-être pas celles qu’ils pensent.

- Croatoan… oui. Lara grimace bien malgré elle. J’espère que nous n’avons pas affaire à New Eden 2.0… L’idée la ferait presque frissonner. Ils ont réussi à fuir un géant militaire cruel et Lara espère que ce n’est pas pour se jeter dans les bras d’un second groupe du genre. Riant doucement au pseudo compliment de Frances, la blonde était quelque peu flattée par les mots de cette dernière. Je fais de mon mieux, effectivement. Puis, je ne peux qu’être d’accord. Comme je disais, pour moi il est indispensable que nous soyons une machine bien huilée. Certes nous devons être reconnaissants de l’accueil, mais maintenant nous ne sommes plus qu’un. J’aurai donc un peu de travail quant aux relations internes oui. J’espère que tu me prêteras main forte, Sherrif ! C’était dit avec un clin d’œil mutin, mais Lara était confiante. Frances mérite ce poste, elle a toute la confiance des autres.



Wandering and surviving
in this monstruous world by myself

Rebekah Ben Ami
Rebekah Ben Ami
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Can't take a break | ft. Lara

Mar 2 Mai 2023 - 13:06

Can't take a break

Lara Anderson & Frances O'Connell

Ses joues se creusent, bien consciente que l’Australienne aime son confort et ne sera pas du genre à s’en départir. Passée la tentative de lui faire goûter à quelque chose de moins agréable, la Réserve revient vite au centre de la discussion, plus encore concernant ses résidents, anciens comme nouveaux. La Dame hoche la tête en baissant légèrement son chapeau aux propos de la blonde, appréciative de sa volonté et de sa fermeté sur le sujet. « Je n’avais aucune crainte à ce sujet, s’il y a bien quelqu’un qui saura faire réaliser à nos membres la chance qui s’offre à eux, c’est bien toi. » Lara possède la verve et le charme qu’il faut, pour cela. Mieux, elle aussi s’est obligée à laisser des choses, des personnes surtout, derrière elle, pour permettre de prendre voix à ce nouveau chapitre. La femme est décidément la mieux placée pour convaincre les foules, certainement mieux qu’une ancienne militaire qui n’a pas trop de temps à perdre avec les lamentations de chacun. « Même si ce n'est pas franchement un cadeau, de devoir en appeler à la reconnaissance et en l’espoir de chacun. Si je n'ai pas encore remarqué de grandes dissensions au sein du camp depuis que nous y avons élu domicile, je me doute que le terme de communauté n’est pas encore accepté par tout le monde. » Que ce soit du côté des anciens du Fort ou des habitants originaux de la Réserve. Chacun devra faire ses preuves auprès des autres, et cela va demander un temps considérable pour se faire à l’idée. « Heureusement que Gage et moi sommes capables de travailler ensemble désormais, nous n’avons pas été un modèle de bonne entente au début. J’espère que notre visible unité saura aider à ta tâche. » Achève-t-elle d’un air concerné.

L’afro-américaine écoute son interlocutrice, pas bien certaine de la rejoindre totalement sur la question. « Hm. » Pour O’Connell, il y a eu un raté, mais elle peine à croire qu’un tel échec n’était pas si imprévisible que cela. De son côté, elle aimerait surtout remédier à la faiblesse de chacun. « Peut-être. Peut-être aussi qu’on aurait dû garnir les rangs de nos combattants, bien avant le déménagement. Il faut dire qu’à trop craindre les vivants, nous n’avons pas su songer aux dangers même de notre nouvel environnement. » Est-ce que cela aurait évité l’attaque d’un puma ? Sûrement pas, mais peut-être que la présence de combattants aurait pu permettre de contrer la fauve, et de le chasser avant qu’il ne prenne des enfants pour proie.

Frances soupire, pas ravie pour un sou, mais la donne s’apprête dans tous les cas à être changée. Les pillards des environs obligent justement la Réserve à renforcer sa sécurité, et à accroître ses troupes armées. « Je ne pense pas. New Eden est dans la conquête, les Croatoans eux… du peu qu’on en sait, ce sont des adeptes du vol et de la destruction. A se demander s’il y a une réelle idéologie derrière leur existence. » En dehors du fait de causer du mal à autrui. « Peut-être qu’on s’inquiète encore pour rien, difficile de savoir s’ils sont vraiment dans le coin. Mieux vaut prévenir que guérir mais… hors de question de nous pousser à fuir une seconde fois. » déclare la Dame d’un ton sombre. Elle ne le permettrait pas, pas à nouveau. Enchaînant ensuite : « Tu as tout à fait raison, nous ne devons former plus qu’un groupe uni, désormais. » Les mauvaises herbes ont eu l’occasion de partir avant le déménagement, en plus. « Tu sais trouver les mots justes, Lara, tu sauras cimenter ce qui doit l’être à Yakima, c’est certain. » Après tout, c’est une question de survie. Opinant du menton, posant les mains sur ses reins alors qu’elle confirme, presque cérémonieuse, mais la militaire est toujours sérieuse : « Bien sûr, tu peux compter sur moi. Je te seconderai en fonction de tes besoins. » Rajoutant d’ailleurs, cette fois un peu trop frontale, comme à son accoutumée : « De toute façon, quiconque se dresserait contre toi dans ton travail sera jeté en prison. » Oui, c’est sûrement un peu trop radical, à se demander si Frances compte vraiment procéder ainsi. Impossible de déceler de l’humour dans sa voix, cela étant, cette option marche aussi.

©️crack in time


you will beg
you'll say how sorry you are.
But i don't do regrets.
Can't take a break | ft. Lara ISJRZhd
Frances O'Connell
Frances O'Connell
The Hallows | Conseil
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Can't take a break | ft. Lara

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum