Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

Requiem for a vaccine ( Feat William)

Mer 26 Oct 2022 - 11:28

Octobre 2021


Le vaccin cela faisait longtemps que je l'avais reçu, quelques temps maintenant que j'avais tué cette femme. Depuis pour ne plus que cela arrive je consomme de la viande séchée en grande quantité.. Heureusement que je ne suis pas végétarien cela aurait été bien galère.. Heureusement ne parlant qu'à Maya, Casey et Maddie je ne voyais pas grand monde. Toute façon, l'une est ma meilleure amie, l'autre une bonne amie et Maya est celle sur qui j'ai des vues depuis peu.. Sinon je ne me mêle jamais à la foule, cela ne m'intéresse pas du tout en faites. Je refuse de trop me lier d'amitiés à des gens que je pourrais sois perdre sois qui pourrait me trahir.. Mes maigres relations me vont et me suffisent au delà de toute attente. L'idée de devoir me sociabiliser me mets en horreur, tout ces gens qui ont surement aider le gouvernement à créer cette merde. Bref je me méfie et j'ai raison de le faire mais je le garde pour moi parce que je veux pas finir dans un laboratoire et subir expérience après expérience. Je sais qu'en plus le gouvernement est là quelque part et je veux être là quand tout sera rétabli pour faire éclater la vérité au grand jour.

Je venais de passer un temps avec Maya mais en ce moment elle parlait beaucoup trop avec le nouveau qui venait d'un autre camp là.. Bref je me sentais un peu jaloux mais bon je devais faire avec quoi. Alors je me posais dans un coin alors que je lisais un manga que m'avait prêté Casey, il était plutôt sympa en définitif et moi j'avais besoin de me vider l'esprit depuis que j'avais tuer cette femme, ça plus le presque meurtre de Casey sur Eve Madelaine, bien sûr je comprends que c'était légitime, elle devait protéger son enfant.

Même si le fait de voir Eve dans cet état me peine, pendant longtemps elle a été la fille qui me plaisait, j'ai même lu la bible pour elle.. Alors que soyons sérieux, la bible c'est le plus gros mensonge de l'histoire.. Presque aussi dramatique que le projet Roswell que l'état nous avait caché de manière plus qu'honteuse.. Alors pour toute ces raisons, je me mis à lire tranquillement pour m'apaiser l'esprit. Après j'allais sûrement aller jouer à la console chez Casey, cela me ferait le plus grand bien de enfin pouvoir chasser toute ces mauvaise pensée de mon esprit trop corrompu par toute ces idées.

" Chier j'ai oublié le tome 2.."


You will learn
It's not our precious virus that makes you, it's not who you kill or who you screw... It's the heartbreaks... The bigger... The better... and I know better than any of us.
Cole Quinto
Cole Quinto
The Nomads
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem for a vaccine ( Feat William)

Ven 4 Nov 2022 - 13:18

Dire que William était préoccupé, ce matin-là, était probablement en deçà de la vérité. Peu souvent malade, même avant l’apocalypse de morts-vivants, il avait rarement eu à voir des médecins, avant sa blessure. Et il répugnait à le faire, tout comme il répugnait à ingérer des médicaments. Alors l’idée d’un vaccin, fusse-t-il pour assurer une protection contre les rôdeurs… ce serait mentir que de dire qu’il n’avait aucune crainte à cette idée, surtout sachant qu’il détestait et avait peur des piqûres. Piqûres dont il avait eu la dose, dernièrement, suite à la balle qui avait manqué de le paralyser. Avait-il vraiment besoin de ce vaccin ? Il n’était pas, plus, soldat, et ne sortait plus hormis bien à l’abri dans son hélicoptère ou son avion. Il savait malgré tout que le laboratoire, le mois prochain, recevrait en masse tous les volontaires pour les vacciner – pas que ça ne soit pas possible autrement, mais l’idée était probablement que plus personne ne sorte non vacciné. Et ces fous de New Eden avaient bien balancé des rôdeurs dans leur camp…

Mais le Québécois avait du mal à outrepasser sa peur. Et si ça tournait mal ? S’ils avaient fait une erreur sur certains, et qu’ils finissaient par tous devenir des rôdeurs ? Après tout, leurs premiers cobayes avaient eu un comportement similaire… Il suffisait sûrement d’une petite variation et le vaccin n’aurait pas l’effet escompté, non ? Même s’il ne l’aurait pas admis, c’était sa pire crainte.

Il aurait probablement puis en parler à Maeve mais elle aurait sans aucun doute raillé ses peurs idiotes. Comme à peu près n’importe qui. Peut-être devrait-il essayer de se montrer plus rationnel. Y avait-il seulement des textes à ce sujet, à la bibliothèque qu’ils avaient constitué ? Des ouvrages scientifiques, ou chimiques ou médicaux ? Il en doutait mais… Ça ne coûtait rien de vérifier, après tout ? Même s’il aurait préféré ne pas attirer l’attention à ce sujet. De toute façon, il n’y avait probablement personne et, surtout, personne qui ne prêterait attention à sa présence là-bas. Il l’espérait, en tout cas.

Il y était d’ailleurs depuis quelques minutes, n’ayant aucune idée de l’endroit où chercher, quand il vit un jeune homme entrer en trombe, avec l’air de savoir où il allait, comme s’il cherchait un livre précis. Il devait plutôt bien connaître les lieux, du coup, non ? Il pourrait sûrement le renseigner. S’approchant de lui, il le héla de la voix, indifférant aux regards courroucés que lui adressaient les personnes présentes. Il baissa malgré tout la voix une fois plus proche de son interlocuteur. « T’as l’air de connaître la bibliothèque, moi pas vraiment. Tu saurais pas où je peux trouver des livres de médecine, ou de chimie ? Je voulais me renseigner sur les piqûres, les vaccins, ce genre de choses… » En espérant qu’il ne tombe pas sur des témoignages ou des rapports médicaux d’effets secondaires horribles. Lorsqu’il s’était fait vacciner contre la fièvre jaune, il avait eu des effets secondaires insupportables – selon lui – et s’était senti mal comme jamais.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem for a vaccine ( Feat William)

Sam 31 Déc 2022 - 15:10

Le vaccin est la folie que j'ai ressenti, ce goût de sang cuivré qu'il m'arrive parfois encore de ressentir dans certains moment, si cruel.. Il m'arrive de rêver si on peux dire cela à ce meurtre même si je ne m'en souviens pas.. Je l'imagine sanguine, violente.. Alors j'essaie d'oublier cette soirée où j'ai failli perdre Eve et où j'ai tué une femme. Bon encore heureux je ne la connaissais pas. Elle n'était qu'un prénom, prénom que j'ai oublié d'ailleurs. La vie avait avancer et son prénom a fuit ma mémoire, comme pour me protéger ou peut-être qu'au fond sa mort me rappelait à mes propres démons. Cela fait longtemps maintenant et ma mission de découvrir où se planque le gouvernement continue.. Maya ne me comprends pas mais je fais ça pour elle, Eve, Casey et Maddie.. Le reste peu importe..

Soudain j'entends une voix me parler, je lève le nez de mon bouquin pour voir un homme que j'avais peut-être croiser deux ou trois fois.. Je mets même quelques secondes à comprendre qu'il me parlait bien à moi. Habituellement personne me parle et cela me va très bien comme ça. Pas de discours ou de dialogue égale aucune attache avec personne alors cela m'allait très bien. Moins d'attache résultait à une peine moins forte et des risques moins grand. Je devais rester maitre de moi pour survivre à tout ça et tout faire éclater au grand jour.

" Tu veux te faire vacciner? C'est ça? Si tu veux savoir cela marche parce que Eve-Madeleine avait survécu à une morsure. Après tu sais, ce genre d'ouvrage est souvent pris par les scientifiques de l'endroit tu vois? Parfois ne rien savoir est mieux crois moi.."

Parano moi? Comment dire c'est ce qu'on appelle paranoia qui fait que je suis toujours en vie. Alors faut arrêter quelques secondes à un moment quand même. Je crois que je le préviens comme je peux, après si il ne m'écoute pas je peux toujours lui indiquer le rayon.

" Sinon c'est au fond, étagère de gauche.. Mais je peux peut-être te répondre?"

Pourquoi l'aider? Pourquoi pas j'ai envie de dire, peut-être que je peux l'aider après tous. Maya m'a dit que je devais aider les gens, devenir plus mature et arrêter de voir tout le monde comme une potentiel menace, alors j'essaie pour elle afin de lui montrer que je suis quelqu'un de capable et puis avec un petit peu de chance cela me donnera une meilleur image de moi même? Après cela se trouve, il va juste m'envoyer chier avec un revers de la main à la DBZ et je me sentirais bien con d'avoir inutilement proposer mon aide mais bon avec un peu de chance quelqu'un m'écoutera enfin sans me traiter de complotiste..
Je sais que je dis vrai, le gouvernement a crée tout ça, une arme bio-chimique qui leur aurait échappé ou une connerie de ce genre..

" Je m'appelle Cole en faites!"

Je lui tends ma main.. C'est comme ça qu'on fait non?


You will learn
It's not our precious virus that makes you, it's not who you kill or who you screw... It's the heartbreaks... The bigger... The better... and I know better than any of us.
Cole Quinto
Cole Quinto
The Nomads
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem for a vaccine ( Feat William)

Mer 4 Jan 2023 - 9:03

William ne put s’empêcher de grimacer, alors que l’inconnu le prenait à parti, en lui demandant s’il voulait se faire vacciner. Il l’avait certes évoqué lui-même, mais la vérité était plutôt qu’il ne voulait pas l’être mais que, vu qu’il sortait, il en avait tout intérêt. Il aurait même dû le faire beaucoup plus tôt et était extrêmement chanceux de ne pas avoir été mordu. S’il avait dû être amputé suite à une morsure… Il ne l’aurait probablement pas supporté. « Je suis amené à aller à l’extérieur, donc je voulais simplement me renseigner un peu. » L’idéal serait que quelqu’un ait écrit un livre sur le vaccin contre les morts-vivants, mais c’était tout bonnement improbable.

« Tu l’as vue ? Se faire mordre ? » Bon, de toute façon, il ne doutait pas réellement de l’efficacité du vaccin – ou pas vraiment. Plus de l’effet que ça pourrait avoir sur lui. Des conséquences. « Mais tu crois que les scientifiques ne s’y connaissent pas suffisamment et qu’ils ont besoin des ouvrages que l’on trouve ici ? » Il arqua un sourcil dubitatif à cette idée. Des œuvres écrites par des chercheurs comme eux, éventuellement, mais ils ne devaient pas vraiment avoir d’ouvrages aussi pointus ici, si ? Enfin, il devait bien admettre qu’il n’en savait strictement rien, n’ayant jamais vraiment mis les pieds dans la bibliothèque. « Tu savais quelque chose, avant de te faire vacciner ? On t’avait dit quoi ? » Parce que, s’il ne le connaissait pas plus que ça, il se souvenait bien qu’il faisait parti des premiers tirés au sort – et qu’il avait, égoïstement, ressenti un certain soulagement à ne pas être un cobaye pour les scientifiques fous de l’île. Ils avaient beau ne pas se ressembler, la tête d’Emmett Brown se superposait à la leur, quand ils les voyaient.

« Tu viens souvent ici ? Pour pouvoir me dire avec précisions où les trouver, sans même vérifier. » Peut-être qu’il était un vrai habitué. « Je me demandais simplement comment on se sentait, après avoir été vacciné. Ou si… Si on se sentait plus en sécurité. » Il n’avait pas du tout ce problème, en réalité : il savait se battre et se savait à même de se protéger lui-même. Et, sauf en cas d’attaque aérienne, il pourrait aussi s’envoler loin du danger, si c’était nécessaire.

« William. Tu es au camp depuis combien de temps, déjà ? » Longtemps, c’était certain, mais il n’avait pas suivi toutes les allées et venues sur l’île.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem for a vaccine ( Feat William)

Ven 27 Jan 2023 - 13:49

Emmener à sortir dehors? Sérieusement.. Cet homme est fou de vouloir mettre les pieds dehors ou juste d'y être convié cela n'est qu'une pure et horrible folie. Moi faudrait me tuer pour que je sortes, je le fais en de trop rares fois et cela me va amplement en faites. Je n'ai confiance en rien de ce qui vit dehors et tout me semble être une potentiel menace quand quelque chose pointe le bout de son nez. Je déteste sortir dehors parce que pour moi il n'y a rien de bon à l'extérieur.

" L'extérieur.. et bah mon pauvre"

Il fixe l'homme qui lui demande si il a vu Eve se faire mordre, la réponse est non mais jamais il ne reviendrait sur une parole de Eve, je veux dire si elle me dit qu'elle a été mordu, elle l'a été. Elle fait partie de ce très rare type de croyant à dire la vérité sur le plus gros mensonge de cette terre. Bref, ce n'était pas la question et je me devais d'y répondre le plus franchement possible sans avoir l'air de faire le moindre reproche sur Eve à cet homme qu'il ne connaissait au final pas si bien et dont il ignorait au final les intentions.

" Je vais pas mentir, non je ne l'ai pas vu mais Eve Madeleine n'est pas une menteuse je peux te l'assurer. Elle est loin d'être une menteuse quand à nos scientifiques je crois que c'est plus de la désinformation qu'autre chose"

Évidemment c'est logique moins on en sait sur le vaccin ou ce qui tourne autour plus on a des chances de se faire arnaquer avec je ne sais quoi . Je n'avais confiance en presque personne toute façon donc ce que je disais il pouvait bien le prendre comme il voulait. je le regarde quand il me pose la question, en faites non, ce fut la seule fois où mon envie de vivre avait dépasser ma raison. Il ne savait pas à quel point j'avais hésité avant de me faire vacciner et puis j'ai finis par céder, voulant enfin résister à l'une des plus grande menaces de ce monde. Alors que dire, la vérité bien sûr il n'y avait aucune raison de mentir.

" Pour dire vrai, j'ai pas su grand chose hormis que le vaccin a été fait à partir de Clayton qui est immunisé alors quand on me l'a proposé j'ai accepté. Je veux dire pouvoir résister à une morsure, c'était rêvé. Bon le point faible du vaccin c'est que.. tu vas avoir besoin de manger beaucoup de viande donc si tu es végétarien cela sera problématique et si tu ne manges pas de viande tu vas faire une crise et attaquer le premier qui passera à ta portée, j'en sais quelque chose."


Je me souviens de ce goût cuivré en bouche, en faites je ne l'ai jamais vraiment oublié. La vie que j'avais prise, même si je ne m'en souviens pas de l'action en elle même, me réveiller juste après avec un bout de carotide dans la bouche, pas besoin d'être un savant pour faire le prolongement. Même pour moi qui suis pourtant ce qu'on appelle complotiste, je vois mal comment les gens auraient fait leur compte pour m'accuser moi. Il me demande si je viens souvent ici et je me pose des questions sur pourquoi il veux savoir ça, au fond je sais rien de cet homme.

" Ouais je suis un habitué et c'est sûr que tant que tu manges de la viande, tu te sentiras en sécurité"

Je le vois me demander depuis combien de temps je suis là. Je prends quelques secondes puis je réfléchis. Il est vrai que le calendrier post apocalyptique n'était dans sa tête plus tout à fait exact.

" Je dirais dans les alentours de 2018 et toi?"


You will learn
It's not our precious virus that makes you, it's not who you kill or who you screw... It's the heartbreaks... The bigger... The better... and I know better than any of us.
Cole Quinto
Cole Quinto
The Nomads
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem for a vaccine ( Feat William)

Lun 6 Fév 2023 - 23:02

William haussa les épaules, alors que le jeune homme face à lui le plaignait. « C’est dangereux bien sûr mais… C’est nécessaire pour préserver la vie qu’on a ici. Et avant tout cela, je me rendais dans des pays en guerre, ou qui avaient essuyé des tremblements de terres, des tsunamis, des ouragans, pour leur porter secours. » Le danger immédiat était moindre en comparaison avec les morts-vivants auxquels ils faisaient face actuellement et les humains qui n’avaient plus de limite, mais il était malgré tout réel. Même si, par sa position de pilote, à moins d’être abattu en plein vol, lui assurait une certaine protection, à l’époque.

« Elle ne t’a jamais montré la morsure sur son bras ? Comment… qu’est-ce qu’elle a ressenti, suite à ça ? » Sans connaître son interlocuteur plus que ça, il était prêt à parier qu’il ne sortirait jamais de Brainbridge, à moins d’y être totalement forcé, aussi la question ne l’intéressait peut-être elle pas. « Et celui à l’origine du vaccin, Clayton, tu l’as déjà vu ? » Lui était aux premières loges. « J’étais présent, quand c’est arrivé. J’ai failli être mordu moi-même, choqué qu’il s’en sorte indemne, que rien ne se passe. » Était-ce réellement judicieux pour autant, de croire que les scientifiques savaient ce qu’ils faisaient ? Qu’ils avaient raison, avec leur vaccin, et qu’il était réellement efficace ? « De la désinformation, à quel sujet ? » William ne comprenait pas bien où il voulait en venir.

« C’est… encore le cas ? Ils travaillent encore dessus, se basent sur ce que vous avez vécu, non ? » Il craignait plus que tout les effets secondaires, évidemment – et ce qui pourrait en découler pour lui, ce que ça pourrait causer dans son organisme. Il ne se blâmerait pas d’attaquer le premier venu de ce fait, mais s’ils pouvaient le régler… « Tu as attaqué qui ? » Croisant les bras, il le dévisagea, peu convaincu par ce qu’il lui disait. Ils avaient peu parlé, mais il était dubitatif quant au fait qu’il lui apporterait quelques réponses que ce soit. « Ce n’est pas… c’est une solution limitée. » S’il devait se méfier, en mission, à l’idée de s’attaquer aux autres s’il n’avait pas de viande, la protection offerte par le vaccin serait nulle.

« Je suis ici depuis les débuts de l’épidémie. J’y ai été emmené parce que mes parents étaient proches du gouverneur. » Une grande chance, grâce à ses relations. « Tu as rencontré des gens de chez nous qui t’ont incité à venir ? Nous avons de la chance d’être à l’abri ici. » Malgré les menaces.
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem for a vaccine ( Feat William)

Mer 29 Mar 2023 - 16:48


Je regarde cet homme qui me parle, et je me dis qu'il est pas du tout comme moi en faites. Il semble avoir été bien plus à l'aventure que moi en faites, faut dire que je ne suis pas trop le meilleur pour porter secours à qui que ce soir. Je suis plus le genre à rester reclus dans mon coin à chercher à prouver que le gouvernement nous ment. Pourtant je l'écoute parce que je sens que je pourrais peut-être le convaincre à ma cause. Cause qui pour moi est juste et bienveillante, je veux seulement les mettre en garde et les protéger, qu'ils ne deviennent jamais des pantins du gouvernement.

Quand il me parle pour Eve Madeleine, je prends quelques secondes pour réfléchir mais.. non je ne crois pas mais j'ai confiance en mon amie, jamais elle ne me mentirait, c'est dans ces bêtises bibliques; un accord tacite en quelques sortes entre elle et " Dieu". Il me parle aussi de ce bon vieux Clayton, alors oui je lui avais parlés deux ou trois fois, après tout cela fait longtemps que je suis ici. De base, j'aurais jamais cru qu'un porteur sain puisse être une histoire vrai mais ce type m'avait prouver le contraire.. Donc..

" Non mais jamais Eve ne me mentirais, quand à Clayton oui je l'ai déjà vu. J'aurais pu penser qu'il n'existait pas, qu'il était une légende inventer de toute pièce pour nous forcer à prendre ses merdes mais je suis forcément obligé d'avouer que leur conneries marchent"

Allez savoir ce qui nous mettent dedans mais bon maintenant c'est fait et je survivrais surement à la prochaine morsure, mais je ne compte pas vérifier et ceux loin de là. Alors quand il me parle de désinformation alors je souris, personne ne le voit jamais et cela est frappant. Alors je compte bien répondre à tout ce que cet homme me demande.

" Ils foutent peut-être des trucs qui vont nous faire crever plus vite, je dis pas qu'ils l'ont fait dans ce but mais si il nous foutent des merdes dans le sang, ils veulent pas qu'on l'apprenne logique non? Bien sûr qu'ils vont faire tout pour que rien ne se sache, trouver un nouveau remède pour être vu comme des héros"

Tout pouvoir était à abolir chez moi, l'être humain est sale et corrompu par le pouvoir alors le supprimer tout simplement serait l'acte le plus humain qu'il soit. Quand il me demande, je réponds seulement " Une femme" puis je le regarde " Tu n'étais pas dans le centre avec nous à ce moment là?", parce que bon c'est dure de n'avoir rien vu, Eve qui essaie d'attaquer Casey et Casey qui lui explose la tête avec je ne sais plus quoi, moi qui arrache la jugulaire d'une femme ,bref, un événement que je déteste aborder. Soudain je suis surpris d'apprendre qu'il était là depuis le départ mais il est vrai que je sors que trop rarement hors de chez moi.

" Je suis ici depuis 2018, j'ai été sauvé et amené là avant l'arrivée au pouvoir de June donc bon.. Je suis un ancien aussi.. en quelques sortes."


You will learn
It's not our precious virus that makes you, it's not who you kill or who you screw... It's the heartbreaks... The bigger... The better... and I know better than any of us.
Cole Quinto
Cole Quinto
The Nomads
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Requiem for a vaccine ( Feat William)

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum