-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + Casque filaire ...
29.99 € 49.99 €
Voir le deal

3 participants

Young men, Jefferson Jaymore

Sam 7 Mar 2020 - 12:42

Jefferson
Jaymore

WHO AM I
- Informations personnage -
Nom : Jaymore
Prénom(s) : Jefferson
Âge : 29 Ans
Date de naissance : 02/02/1991
Lieu de naissance : Omaha dans le Nebraska
Nationalité : Américaine
Groupe : The Remnants
Ancien métier : Lieutenant de la United States Navy
Célébrité : Michael B.Jordan
- Défauts -
Instable pour cause de son antécédent.
Trop direct.
Méfiant,
Vide d'esprit et d'émotion
Captieux
- Qualités -
Drôle, il possède la bonne attitude
Porteur de bonne foie
Affable
Désormais à l'écoute de ses camarades.
Malgré ses défauts c'est un individu réfléchi.

WHAT'S IN MY HEAD

- Psychologie du personnage -

La personnalité. Une signature unique à chaque être de notre monde, différenciant l'animal de l'homme. Chaque être humainement vivant est doté d'un caractère, définissant sa façon d'être et ses réactions. Pour le cas de Jefferson, celui-ci possède une tout autre teinte de caractère, peu commune, un mélange entre la folie et l'honneur, saupoudré d'un peu de gaminerie. Nous allons donc cette fois nous pencher beaucoup plus loin, dans sa cervelle, étudiant chaque parcelle de celle-ci, tout en essayant de reconstruire sa personne, son être et cela, avec la représentation la plus assurée.

Jefferson se trouve être quelqu'un d'énigmatique malgré une couverture qui semblait contraire au mot compliqué. Un être sibyllin et mystérieux, difficile à comprendre, de par le contraste qu'il offre, son obscurité profonde et sa simplicité extérieure. Homme stoïque, on pourrait comparer son apparence générale à celle d'une statue de pierre : faciès muet et serein, son calme apparent fait que nul ne peut prétendre avoir accès à ses pensées, qui restent secrètes, gardées sous bonne clé, une clé qu'il possède. Cependant, malgré cette stature imposante et rigide, se fier à l'apparence n'est pas toujours véridique, il fallait ainsi se pencher beaucoup plus loin.

Premièrement, espiègle, il n'hésite pas à faire des farces ou des blagues à ses compagnons, bien évidemment, en principe à la gent féminine. Très taquin de nature, il ne se retiendra pas d'aller s'amuser, qu'importe la situation. Lorsqu'il lui arrive de faire des erreurs de jugement, il s'excusera, homme qui ne néglige point la politesse, souvent en rigolant et ce, quelle que soit la gravité de cette erreur. Certains, de ce fait, pourraient le trouver  doux, jovial pour être à son poste, quelque chose qui étonne encore étant donné son épithète. Cependant, sa bienveillance est une qualité indispensable pour lui, quelque chose qu'il ne sacrifiera pas pour le bien d'autres. Une qualité devenue incontournable depuis plusieurs années et malgré les épreuves, évidemment. Il pense qu'une personne bienveillante pourrait vivre et travailler avec d'autres, sans réel problème. La véritable amabilité entraîne une certaine réciprocité en face d'une quelconque personne.

De plus, contrarier cet homme de calibre qu'est Jefferson se retrouve être une tâche assez pénible. Pour effrayer cet être homme dénué d'empathie, il faudra toucher à sa corde sensible : son passé. Hélas, tel que, précisé jadis, cet être possède un esprit inébranlable et il sera donc difficile de connaître ne serait-ce qu'une parcelle du « jadis » de ce balafré sans qu'il ne puisse en parler de son plein gré. Martyre de son passé, le temps a laissé des blessures, pourtant ancienne, qui le démange encore, non seulement, sur son corps, mais également dans son for intérieur. Un esprit brisé que le Jaymore essaye pourtant de cacher par sa volonté de vivre paisiblement. Sa douleur engendre le fait que cet individu ne semble plus croire au bonheur et à l'amour.

Homme fier et capable, il est doté d'une intelligence plutôt étonnante et d'une réflexion incroyable, comme il a pu le démontrer à de nombreuses reprises jusqu'au présent. Grâce à sa curiosité ainsi que sa facilité à apprendre, il a pu amasser d'innombrables connaissances et a pu les appliquer. Sa capacité d'analyse lui permet également de pouvoir révéler les défauts des attaques de ses ennemis très rapidement, ce qui lui donne la capacité de pouvoir aisément retourner à son avantage le cours d'un combat. Cette qualité peut également se révéler contre, étant donné qu'il peut être en difficulté contre un adversaire imprévisible, lui qui réfléchissait bien trop avant d'engager une quelconque offensive.

Dégageant, selon certains, une aura incroyable, chacun des mots prononcés par son être peut être preuve de sa sérénité, du fait qu'il ne semble pas douter. Le charisme est la qualité d'une personne qui séduit, influence, voire fascine, les autres par ses discours, ses attitudes, son tempérament, ses actions. Un charisme puissant, fascinant, trouble et neutralise le jugement d'autrui. Facilitant le fait de diriger, voire manipuler, les autres, le charisme est souvent un don naturel ou une façon d'être. Aussi poignant par les mots que par les actes, se donner ce rôle est uniquement sa volonté. En effet, il arrive au Jaymore de se faire réprimander de son comportement, bien évidemment, toute cette stature n'étant que brume pour une grande partie.

Cette façade joviale et enjouée qu'il arbore face à ses collègues se tarit rapidement lorsqu'il se trouve face à l'adversité et surtout, un adversaire mêlé à son passé. Il devient un être impitoyable, violent et implacable. La froideur humaine à son summum. S'adressant à son interlocuteur de façon hautaine, aucune émotion sur son visage balafré. Cette preuve d'impétuosité montre également à quel point le passé de Jefferson peut le tourmenter, le ronger à petit feu tel un démon qui le hante, éternellement.

Jefferson Jaymore, en résumé, se trouve ainsi être un homme tourmenté, essayant de lutter avec force, à chaque instant de sa vie, pour essayer de canaliser sa colère, sa férocité. Des blessures qui rendent plus forts, un contraste avec la nature de son être, quelque chose d'assez intriguant. Même si son état mental semblait se dégrader, il saura passer outre et franchir le cap, ce qui fait une de ses principales qualités.



WHAT AM I MADE OF

- Physique / équipement -

Il en est de même pour le physique qui est une autre facette, compliqué à explorer. Il faudra décortiquer tout cela comme pour le sujet précédent. Faisant la différence entre les apparences parfois trompeuses. A la différence de Jefferson qui lui reflète complètement son passé par son physique.

Les marques de son passé, sont visibles sur les traits de son visage, remarquant les rides et l'épuisement. L'humeur d'une longue fatigue, se fait aussi ressentir. Malgré toute cette négativité, nous percevons encore en lui, ses atouts physiques.Jefferson  a été gâté par mère nature, ce beau black a hérité d’un sourire ultra brite contrastant avec son teint Nutella dans un soleil éblouissant il illumine sous les projecteurs.

Vint ensuite à ses yeux ou nous observons la haine, la douleur et son désespoir se mélanger dans sa rétine. Ses petits yeux pétillants Marrons renferment les blessures de son ancienneté. Un visage très symétrique avec une forme entre l’ovale et l’hexagonal les deux formes permettant le plus de diversité de style et de coupe. Sa mâchoire très masculine possède des maxillaires bien marqués, son nez a une forme particulière, mais très esthétique avec un tracé très droit et des narines très peu marquées. Ses lèvres sont charnues et sa dentition d’un alignement parfait, pas étonnant que son sourire soit si solaire.

A force de travailler tous ses muscles ce sont développés ses épaules sont rondes, mais sans un père à l’affût de son régime et sa conversion dans l’armée rien de tout cela n'aurait pu exister. Ses pectoraux bien rempli, ses abdos son visible selon son niveau de sèche, le tout monté sur une taille fine le nec plus ultra, ses bras sont probablement son seul point faible (si point faible il y a !! ).

Jefferson Jaymore a une silhouette d’athlète son morphototype lui permet de moduler à son grée son physique sans trop forcer.

Mais ce personnage intriguant, ne dévoile pas son jeu, souvent perçu avec ses vêtements militaires.

HEAR MY STORY


RÉDIGEZ ICI LA BIOGRAPHIE DE VOTRE PERSONNAGE AVANT L'APOCALYPSE.

Tout se passe à Omaha Dans le Midwest Des Etats- Unis.

Né à Omaha dans le Nebraska. D'un père routier et présent seulement chaque week-end et d'une mère exclusivement à la maison. A vrai dire dès son plus jeune âge, il avait ce devoir de devenir l'homme de la maison vu le boulot de son père. Éduquer à la dure, il passe la plupart de ses journées à faire les tâches ménagères à la maison toujours en compagnie de sa mère et bouquiner les livres des grandes histoires : (1ère gm et 2nd) c'est alors qu'il s'y découvre une passion débordante au lieu de faire comme tous les autres jeune de son quartier et zoné dans les ruelles sombre, lui se cultive chaque jour un peu plus sur l'histoire de ses ancêtres. Dans les coulisse écolière nous découvrons un Jefferson compétent et doté d’un immense prérequis. Le seul bémol évidemment c’est son caractère dictateur.Dans l’âme il se proclame comme étant le chef. Mentalement instable, simplement à cause de l’absence prolongée de son père toujours sur les routes hivernales. Malgré ce désaccord, la mère de Jeff tente de repentir, le faire changer ainsi de chemin et basculer sur la voie du seigneur. Une réussite pour la mère car oui son fils, opte pour cette solution laborieuse. Cette fois-ci ils iront chaque dimanche à la messe, car la parole de dieu, rentre globalement dans la vie Jefferson. Comme étant Bipolaire, son second celui paraissant si doux, un élève plus calme et sérieux. Mais sous cette gentillesse se cache bien sûr qui sera enfui pendant de longue année au fond , avant l'événement marquant. Il continue ainsi ces études, se créant un groupe d’amis soudé. Amoureux d’histoire mais comme de sport. Ah le sport… Nous nous y approchons.

Un second amour le sport/\ Le calvaire règne au sein de la famille.


De l'extérieur nous pouvons observer l’individu comme un amoureux du sport, celui qui n’eut guère besoin de forcer pour devenir un monstre musculaire. Mais nous avons tout faux. Evidemment, c’est grâce à un entraînement intensif effectué durant de longues années, qui se perpétue encore aujourd’hui. Mais aussi, à un père fou qui souhaite poussé les limites de son jeune fils. A la maison rien ne se passait comme il le disait si bien, une belle vie et une famille aimante, d’une famille parfois cliché… Un père mentalement inconscient et sans en possession d’aucun de ses moyens. Le préjugé il s’acharne sur sa mère son fils, ou seulement sur son fils, mais encore ce n’est rien de tout cela. Alors c’est un père qui souhaite que son fils devienne son identique, malheureusement, Non. Son père ne cherchait pas à faire tant de mal son fils, il voulait seulement pousser son fils dans ses retranchement pour enfin devenir un homme un vrai. Car oui son père savait pertinemment que dans quelques années sa mort surgir dans un moment nuisible à la vie de sa famille. De l’autre côté, nous voyons Jeff qui vit pleinement sa vie scolaire et avant l’armée il se découvrira cette passion admirable. Il achemine son chemin à la fac, ou il ambitionne de devenir l’un des premiers historien à écrire un livre sur les tirailleurs Sénégalais pour cela il devra recueillir des témoignages et quoi de mieux de voyager dans toute l’Afrique pour avoir une centaine de rapport différent. Sans difficulté  il y sort diplômé fin prêt à voyager et devenir cet historien de renom. Cette période et à vrai dire sans réelle complication, il vit sainement attendant le retour tant attendu de son père, pour lui faire parvenir la grande nouvelle. Pour son voyage il devra pertinemment passer par Seattle. Il n’a que 17 ans.

Le craquage dans un mauvais temps.


Ce soir là le temps pluvieux, comme un mauvais présentement, le jeune Jeff avait en lui de mauvaise onde, jusqu’au coup de hache, dans les reflets de ses yeux nous apercevons sa mère en pleure téléphonant et ainsi tombant à genoux au sol, criant vers le ciel.

“Dieu…. Pleure Dieu pourquoi notre famille… Pourquoi mon mari que j’aime tant…”

Sur ses dires Jeff Comprit immédiatement, d’un pas rapide il monta dans sa chambre, fermant la porte à double tour. Pourtant l'homme qu’il doit être, à le devoir de protéger sa famille, apprenant la mort de son père, il descend avec courage mais beaucoup de tristesse en direction de sa mère, la serrant comme pour dire qu’il sera omniprésent et que tout est fini. Une triste nouvelle qui change ses plans. Car oui son père n’est pas un simple routier, c’est un soldat de l’armée plus précisément un de ces mécanos.

Nerveusement perdu son fils devient totalement fou abandonnant totalement son travail. A ses 18 ans il décide fièrement de s'enrôler dans l’armée pour faire honneur à son père décédé au combat. Néanmoins il ne s’engage pas avec n’importe qui, c’est bel et bien la US Navy Marins, qui prendra en charge cette tête brûlée. Septembre 2015
.

Un parcours honorable.

Oui Jefferson fait de lui un élément important au sein du groupe, admiré par ses sous gradés et détesté par ses supérieurs. Deux tableau, mais de cela il ne s'intéresse point, gardant pour objectif d'être le plus haut gradés de son équipage. Certainement, il ne délaissera jamais sa mère rester au foyer conjugale, tous les deux jours, il lui envoie une lettre détaillant du mieux qu’il puisse sa journée et avec un petit supplément à l'intérieur de chaque enveloppe, toutes les payes qu’il reçoit il prend soigneusement le temps de les expédier à sa mère pour qu’elle en fasse bonne usage. Il monte en grade d’années en années faisant à son tour honneur à son père. Jusqu’au grade important de lieutenant de son navire, il fut correctement récompensé pour son travail admirable dans l’Us Navy. Il a tout de même abandonné son plus grand désir, pour suivre les traces de son père malheureusement décédé. Mais ce n’est pas fini… Amoureuse il n’en a eu qu’une seule sa mère, dorénavant il part vers de nouveaux horizons.


La pluie après le beau temps. C'est dans ce contexte que se passera l'avenir de Jeff. Pourtant le monde ne semblait pas si être tant néfaste. Lui et son unité se rendait simplement à Seattle pour une conférence et un débat avec un Haut gradés de l'armée Naval. Malheureusement leur chemin fut importuner par un événement sordide. C'est ici que débutera sa longue cavale.

Nous sommes en octobre 2015, à Bellevue une rive situé à l'est de Seattle, pour s'y rendre le plus rapidement possible il n'y a guère énormément de moyens et celui utilisé était surement le plus propice vu la situation. Car oui dans le Talkie De jeff beaucoup d'intervention étaient en cours bizarrement on ne connaissait jamais les agresseurs, ni si eux avait en leur possession des armes ou autres. Seulement qu'une agression se dérouler dans les parages. Il écrit alors dans son journal les événements suivants. {Pour l'instant nous sommes sur un bateau mais impossible de bouger de notre position initial, nous recevons sans cesse des alertes ou des dépositions par téléphone, mais tous sont loufoques, ils décrivent les agresseurs comme étant des Zombies, mais cela n'existe pas trouvons une solution rationnelle et vivement que je rentre au bercaille.}

Jour suivant { Nous sommes tous recroquevillaient dans le petit bateau de côtes, les hurlements etc... Se font de plus plus entendre. La tension est à son maximum au sein du navire, c'est donc aujourd'hui que nous sortirons, sain et sauf qui peut le dire, mais bon ici je suis le chef et je dois tout simplement diriger ses hommes car oui j'ai un lourd poids sur mes épaules, et tous n'attendent que mes consignes.} Sur ces derniers il suivit avec son équipage toutes ses directives à la lettre. D'une nuit morose, c'est le premier à sortir la tête du bateau, confiant et détendu, il sort lentement scrutant les alentours. Se posant sur le quai, il observe une fois de plus l'horizon.

Étrangement personne, sur les plages ou autres. Il s'avance voulant retrouver la terre ferme... Soudainement un cri, puis il vit une silhouette sortir de la pénombre et courir vers sa personne, stoïque il ne prend pas conscience de la situation, il est entrain de vivre sa première rencontre avec les rôdeurs. Plein de rage le coureur se rue sur Jeff, qui lui ne perd pas ses moyens et revient petit à petit à la raison, dégainant son couteau il plante plusieurs fois le spécimen au cou avant de planter définitivement son couteau dans sa tête. Il se lève malgré tout avec la peur au ventre. Son unité munit d'un couteau et d'un pistolet secondaire. Charismatique il ne perd pas espoir et foie.

" Comme me la apprit ma cher mère ne perdons pas face, car cela n'est qu'un mal entendue. Armez vos fusil et préparez vous, nous allons tous rester à l'Affût."

{Bordel c'était quoi ça je n'ai encore jamais vu une telle chose. Est-ce que les rumeurs infondées été donc véridique. Je me suis gouré sur tout la ligne naïf que je suis.}Jeff essaye en vain de contacter d'autre unité par sa radio mais personne ne répond jusqu'au lendemain. D'un beau matin, plus lumineux qu'auparavant Jeff et ses compagnons reçoivent ce message.

" Nous sommes dans un état de grande urgence, mais bien sûr vous ne devrez faire parvenir ce messages à aucune populace, je compte sur vous les forces de l'ordre, Armée... Faites le travail nécessaire, pour qu'il n'y est aucun débordement. Sauver l'humanité !"

Un message important et pris au sérieux.  Quelques mois plus tard. Printemps 2016

Jeff, Jeff. Je le perçois encore, il est intérieurement bouffé, car rien ne se tasse, tout cela empire, il a déjà perdu tous ses camarades que se passera-t-il de plus.


Début du cauchemar.

Printemps 2016 au Printemps 2018. Toujours à Bellevue.

Les événements ne faisait qu'empirer pour le monde comme pour Jeff, on changeait radicalement de mode de vie, car cette fois-ci nous devons survivre. Face à des êtres impure et sans réelle utilités pour l'humanité. Revenons au présent, Jeff vagabondant seul et sans défense dans les rues infectés de Bellevue, il essayait de trouver refuge dans les égouts, ou petit lieu où il y avait de la place. Se pavanant en solitaire dans les rues, Jeff était une proie facile pour les antagonistes. Mais la mort, n'y a-t-il encore une once d'espoir pour notre survie. Le monde bouleversait par la terreur. Le jeune homme avait conservé sur lui les équipements suivant : Pistolet secondaire et couteau, ration de combat, un sac à dos, un gilet par balle. Au plus bas de son état mental, son quotidien consiste seulement à se réfugier dans les logis encore habitable et combattre les spécimens qui avaient désormais pour nom les rôdeurs.

Mais les jours et mois suivant allaient se trouver être pire pour les ruraux. Les rôdeurs avaient comme fuis les agglomérations pour ainsi saisir leur bonheur dans les zones rurales.

Jeff était l’un d’eux, pourtant un être qui n’en avait rien demander. Il se réfugie alors dans un camps, les prénommés, Vert, pour vertical la seul signification, il conversait souvent leur désir de devenir les rois du monde. Des fous, mais bon au point où Jeff en est plus rien ne changera, totalement dévasté par l’apocalypse, il tente malgré son désespoir de s’accrocher à sa propre vie. Durant l’assaut des rôdeurs ses l’un des seuls survivants, car pour une première fois il avait refuser l’affront. De plus l’hiver arrivait tout doucement, un fait qui n’allait aucunement arrangé Jeff. Lui qui avait trouver son chez soi et ses nouveaux camarades. Une nouvelle étape dans sa vie qu’il allait surmonter, parce que la bravoure combat la peur et gagne contre celle-ci. C’est un membre à part entière des “Verts”. Pourtant durant le mois d'Avril une nouvelle catastrophe surgit dans son camp. Une supercherie est organisé par des membres conviés quelques jours auparavant dans ce camp. Car maintenant la menace ne provient plus des rôdeurs, mais de ces humains mal intentionnés. Jeff échappe de justesse au châtiment de la mort. Le chaumer se perpétue jusqu’en Hiver 2017. Les conflits entre survivants sont de plus en plus nombreux, ce qui désunie le monde, car désormais il sera compliqué d’accorder sa confiance à n’importe qui.

Méfiant et dorénavant, il fait cavalier seul. Marchant vers l’avenir, il a en lui le désir et l’espoir de trouver un groupe de survivant solide et soudé. Le dernier événement marquant c’est une tempête qui ravage Seattle et ses alentours, heureusement Jeff n’est pas touché.

Le printemps 2018 arrive à grand pas.

La confiance : Rien ne nous sépareras jamais. 19 Mai 2018 à Bellevue.

Ce n'est qu'une simple date, c'est le jour le plus significatif pour lui, car une rencontre de ce type nous n'en n'avons guère chaque jour. Pourtant lui qui était si difficile d'approche. Un loup solitaire qui préférait la solitude à la sociabilité. Il vagabondait sur les terres dévasté par l'épidémie. Jeff Avait eu cette chance d'échapper à la supercherie de son ancien camps. Sur les rives il retourne à l'endroit initial. Ou est encore entretenue quelques bateaux, De pleine journée il s'assoit sur le quai. Regardant le paysage détruit, Posant son équipement à quelques mètres de lui. Il mangeait alors la dernière barre de céréale qu'il détenait... Subitement il se retrouvera dans une situation délicate. Prit pour cible par une femme, mais ce n'est pas n'importe qu'elle femme, c'est la femme parfaite, charismatique n'ayant peur de rien. Attachante et coriace. Néanmoins ce n'est pas pour autant qu'il allait lâchement se laisser faire. D'une prise de soumission il se retrouve être dominant. Par contre Jeff ne voulait lui faire aucun mal, donc à peine soumise il arrête ses mouvements. La laissant donc libre. Pas besoin d'explication Jeff à déjà tout compris. Il ne lui converse que peu de mot. Un Jeff charmé par une femme outre que sa mère.

" Je ne le dirais peut-être qu'une fois si tu veux sauver ta peau suit moi, je me dirige vers seattle via ce petit bateau. Tu as le choix, tu viens ou je te laisse périr ici."

Un ultimatum qui eut un vif effet, car la femme au lieu de contredire, se contenta tout simplement d'exécuter ses propos et de le suivre. C'est ici que démarre l'aventure de nos deux tourtereaux. Par des paroles médiocres ils conversent. Donnant ainsi leur nom et leur provenance. S'était une femme prénommée Loucy. Une New-new-yorkaise d'origine Russe. Elle s'était déplacé à Bellevue pour les affaires, elle devait rejoindre Seattle avant l'apocalypse, mais c'était déjà trop tard. A deux il allait vivre une longue et rude Aventure.

C’est entre autre au fil du temps qu’il allait ensemble tisser des liens si important. Un duo inséparable et surement aimant l’un et l’autre.

Une fin tragique. 14 Avril 2019 à Seattle.

Les sentiments pourquoi en dévoiler son intégralité à une quelconques personnes. Nous optons pour la bienveillance et l'amour pur. Cela faisait déjà quelques mois que Jeff et Loucy se côtoyer. Une survie à deux, un mode de vie qui marchait drôlement bien. Il avait amarré sur les nouvelles terres, dénommé Seattle. Un nouveau monde allait simplement débuter pour le "couple" Présumé. Inséparable toujours l'un derrière l'autre, un duo Honorable et exceptionnel par sa capacité à survivre et par leur âme d'ange. Ils vivaient toujours dans le même danger. Celui des rôdeurs et des survivants qui avait fondé des alliances durant leur période à Bellevue. La chaleur, le soleil, rien n'arrangeait leur mode de vie. Assoiffé et même affamé, les ressources commençaient doucement à diminuer.


Restreint de tout contact électronique, il devait se fier à leur parole. Car ne jamais avoir d'habitat et se promener à l'air libre et l'un des meilleurs moyens pour perdre la vie au plus vite, pourtant il devrait être au courant cela fait déjà plus de deux ans que l'épidémie.

Découvrant les infimes parties de Loucy. Pourtant la vie jusque là semblé reprendre son court. Même si l'homme se diviser plus qu'auparavant nous pouvions trouver différente cohabitation. Entre être humain. Les camps de leur côté chercher simplement à affronter cet hiver glaciale. Ressources, nourritures, équipement. Rien n'était abandonné, c'était comme dit le temps des excursions et découverte de nouvelle terre. Cette fois-ci les conflits sont mis de côté le principal est de désormais faire des échange qui influeront sur le futur. Le nôtre, Jeff trop naïf et obnubilé par sa belle, ne se préoccupe pas des soucis primaires et de sa propre survie, donnant presque tout à sa bien aimé. Une erreur ? Malgré son ignorance le temps défile à vive allure, car sans sans rendre compte, la vie évolue et s'adoucit peu à peu. C'est un nouveau départ que tout le monde doit prendre, c'est de même pour Jeff de nouveau solitaire. Parce que sa dulcinée n'était pas celle qu'il croyait, un fille excédait par le bonheur des autres. Captieuse et intelligente elle manipule à la perfection le sexe opposé. Mais ce n'est pas grave. L'homme errant dans les ruelles prendra bientôt un nouveau départ.

Début 2020, Dans le camps des remnants.

Il marchait, tête vers le sol, Couteau dans la main une vie si insignifiante... Mais patience la rencontre qui changera sa vie allait arriver. C'est en rodant contre les fondations d'un camp qu'il fut inviter dans celui-ci. Dorénavant il n'est plus tout seul.

Même après cet événement  les mois suivant allait être plus ou moins glorieux pour Jeff, car oui il n'allait plus faire cavalier seul. La vie de loup ne le déplaît, mais quelle difficulté nous pouvons rencontrer quand nous sommes isolé. Et un groupe rempli de confiance, ce n'est pas mieux ?

Ce n'est peut-être pas si marquant que cela, mais il enfin trouvait un groupe, un groupe d'individu qui s'intéresse à sa personne n'est-ce pas suffisant. Ce n'est sans doute pas le dernier récit tant attendu, mais grâce à mes propos vous comprendrez du moins je pense plus La vie De Jeff, Un être tourmenté car dans tout cela il perd deux êtres chers ses parents... Bien sûr il en à conscience mais il préfère ne plus revenir sur son passé. Maintenant de vous liez d'amitié ou bien d'en faire un ennemi.

Désormais c'est un Remnants.




RACONTEZ ICI A QUOI RESSEMBLE UNE JOURNÉE DE VOTRE PERSONNAGE AUJOURD'HUI. Une routine bien à lui, c'est un militaire bien accompli, donc la stratégie le dépôt c'est dans ses cordes. Apprentissage pour la défense est aussi un de ses points forts. Il prend plaisir à entraîner comme des guerriers les survivants du camps. Souvent silencieux il n'entretient pas de rapports si spécial avec les autres membres. Un spécimen dans ce cas, car la solitude le poursuit toujours. Un beau black fissuré intérieurement. L'autorité Il n'y a pas de problème, il en faisait partie indirectement en étant dans la Navy. Il fait respecter l'ordre et espère de tout cœur retrouvé un monde comme en 2014, ses propres journées se passe souvent de la même manière un entrainement et expédition s'il y a, autrement il est dans son coin, bouquinant des livres. Cachant son caractères bien huilé, il peut parfois dialoguer et faire la galerie, mais ce n'est pas son but premier. Il cache ses sentiments, essayant maintenant de manipuler autrui.


Time to meet the devil

• Pseudo (sur internet) : Lays dess.
• Âge irl : Ici les 19 ans
• Présence : Quarantaine les cocos, sinon la fac d'un autre côté.
• Personnage : Inventé
• Code du règlement : Originals, communs, spéciaux invité

• Comment avez-vous découvert le forum ? :
Top site
• Qu'est-ce qui vous a convaincu de vous inscrire ? :
Me
• Crédits (avatar et gifs) :
Quartierdesmunes



passeport :
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young men, Jefferson Jaymore

Sam 7 Mar 2020 - 12:44

Michael B. Jordan! Young men, Jefferson Jaymore 1342238320

Bienvenue!



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Sanctuary Point
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young men, Jefferson Jaymore

Sam 7 Mar 2020 - 12:48

Bienvenue, et bon courage pour ta fiche ! :smile3:
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young men, Jefferson Jaymore

Sam 7 Mar 2020 - 13:47

Très classe ce choix d'avatar ! Young men, Jefferson Jaymore 2736068674
Bienvenue à toi et bon courage pour la fiche !
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
The Exiles | Leader
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young men, Jefferson Jaymore

Dim 8 Mar 2020 - 3:24

Bienvenue Jefferson :MisterGreen: bon courage pour ta fiche!
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young men, Jefferson Jaymore

Dim 8 Mar 2020 - 4:00

Bienvenue par ici Jeff' ! =D Bon courage pour la fin de ta fiche et à bientôt chez les Remnants alors !! Young men, Jefferson Jaymore 1464651733

Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young men, Jefferson Jaymore

Dim 8 Mar 2020 - 4:07

Bienvenue sur le forum !

Content de voir Michael B. :smile2:
Invité
Anonymous
Invité
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Young men, Jefferson Jaymore

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum