Partagez | 
 

 Today's doll becomes the warrior of tomorrow.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Today's doll becomes the warrior of tomorrow.   Dim 27 Nov 2016 - 20:02


ABBY HUDSON
25 ANS • AMÉRICAINE • GÉNÉTICIENNE • EVERGREEN RIDGE

i've got a war in my mind



Explique ici le caractère actuel de ton personnage.


Sous ses airs de poupée, Abby n'est pourtant pas du genre fragile. Elle est entière, avec elle, pas de juste milieu, soit elle vous aime, soit elle vous déteste. Lorsqu'elle vous aime, elle est capable de tout donner pour vous, de risquer sa propre vie pour vous. Ce trait de sa personnalité la rend quelque peu bagarreuse, si qui que ce soit touche à une personne qu'elle aime, elle fonce, elle n'hésite pas une seconde. C'est un trait de son caractère qui lui fait parfois défaut dans ces conditions de survie, elle pourrait souvent se mettre d'autres personnes à dos. Mais lorsqu'Abby vous déteste, ce n'est pas à moitié non plus, au mieux, elle vous ignore, mais si vous décidez de la provoquer, elle vous affrontera, son impulsivité est assez marquée et mieux vaut ne pas se mesurer à elle, malgré les apparences. En tout cas, qu'elle vous aime ou non, Abby reste très  franche, elle ose tout dire à ses proches, du positif comme du négatif, c'est un trait de caractère qui peut parfois être mal perçu par ses pairs car souvent exprimé par le sarcasme mais qui révèle en réalité un fond de bienveillance. Malgré son tempérament de feu, Abby est une grande sensible, ses émotions sont un véritable tourbillon mais elle n'aime pas montrer cette sensibilité aux yeux extérieurs, elle à peur de paraitre faible. C'est une sorte de carapace dure qu'elle s'est forgée pour ne jamais montrer ses fissures.

Sa sensibilité peut être une force mais aussi une faiblesse et elle la rend souvent nostalgique de sa "vie d'avant" elle rêve trop souvent d'une vie meilleure, plus "normale" que celle qu'elle mène depuis l'épidémie, elle peine à accepter, au fond, cette nouvelle condition.


Abby à un tempérament de leader, elle aime contrôler, prendre les choses en main et diriger les opérations de survie. Ce trait de sa personnalité la rend capricieuse et impatience, elle sait ce qu'elle veut et elle le veut le plus vite possible mais cela prouve en quelque sorte  sa détermination dans ce nouveau monde qui l'attend. Paradoxalement et malgré son caractère de feu, elle sait aussi faire preuve d'observation, surtout lorsqu'il est question de survie. Elle n'est impulsive généralement qu'au sein de ses relations sociales mais lorsqu'il faut plannifier, lorsqu'il faut oeuvrer pour la survie du groupe, Abby sait rester réfléchie, ce qui étonne toujours ses acolytes.

D'ailleurs, Abby possède une intelligence naturelle qu'elle à su développer au cours de sa vie et de ses études scientifique. Cette intelligence est souvent décrite par ceux qui l'entourent comme hors du commun. Elle à presque toujours une solution et son cerveau est en constante ébullition pour trouver la meilleure.


and blood on my hands


Explique ici les caractéristiques physiques de ton personnage..


Abby est une jeune femme d'1m65, mince mais athlétique. Elle est brune aux cheveux longs. Les traits de son visage sont fins et dessinés. Ses yeux sont d'un sublime vert émeraude et lui donnent une expression profonde et sombre. Avant l'épidémie, elle était toujours tirée à quatre épingles et arborait un style très féminin et chic. Sa tenue "basique" était un slim avec des escarpins (de créateur évidemment) et un top fluide très tendance. Elle était toujours très bien maquillée et bien coiffée et faisait toujours bonne impression. C'était une véritable accroc à la mode, aux dernières tendances et elle avait une garde robe renversante ! Mais sous son air de petite princesse fashion se cachait une véritable baroudeuse. Elle adorait la randonnée à ses heures perdues et avait aussi dans sa garde robe toute une rangée de tenues de randonnées. Ce sont à peu près les seules affaires qu'elle à récupérer de sa vie d'avant avec une vieille veste en cuir. Lorsqu'elle à du fuir, elle s'est empressée de prendre son sac à dos et d'emporter le nécessaire, trois ou quatre tenues de randonnées composées de plusieurs vieux jeans usés et de chemises aux couleurs neutres, kaki, beige, taupe ou encore noire et bien sur, ses chaussures de marche qu'elle ne quittait jamais lors d'une ballade en pleine nature. Depuis l'épidémie il est évident qu'elle ne prends plus le temps ni de se maquiller, ni de se coiffer, elle à juste emporter un crayon noir, neuf, qu'elle applique sous ses yeux les jours de fatigue seulement pour l'économiser et elle se contente d'attacher ses cheveux en tresses, queues de cheval ou en chignon négligé. Son attirail d'armes est peu garnie mais elle estime avoir le nécessaire. Elle possède un poignard, héritage du défunt père de son compagnon, Jake. C'est un magnifique poignard au manche en cuir marron orné de dorures baroques et d'un petit rubis. Ce poignard est, évidemment, son arme fétiche. Cependant elle possède aussi une petite arme à feu, un classique colt 45 qu'elle a récupérer dans une armurerie lors des émeutes en ville.

a storm is coming



Explique ici l'histoire de ton personnage avant l'épidémie.

Abby est née un 17 juin 1991 dans un hôpital de New-York. Sa mère Elyssa avait du l'élever seule car abandonnée par le père d'Abby pendant sa grossesse. Elyssa n'avait que 19 ans lorsqu'elle est tombée enceinte d'Abby, et le père, de deux ans son aîné, n'était pas prêt à élever un enfant et a préféré fuir plutôt que d'affronter ses responsabilités. Elyssa avait donc 20 ans lorsqu'elle a accouchée d'Abby. Elle l'a tout de suite aimé d'un amour inconditionnel et s'est jurée de toujours lui offrir le meilleur.

La mère d'Abby a écumé les petits boulots, elle en cumulait plusieurs, le tout dans le but d'élever sa fille le plus dignement possible et qu'elle ne manque de rien. Abby et sa mère ont toujours été très fusionnelles. Elle était une petite fille plutôt discrète et solitaire, elle faisait un peu de danse classique comme beaucoup de petites filles mais son truc à elle, c'était l'école. Abby était brillante, elle était la première de sa classe dans chaque matière, mais sa préférence allait aux matières scientifiques. Les maths et les sciences, elle adorait ça, c'était littéralement une passion !

Plus tard à l'adolescence le caractère d'Abby s'est largement affirmé. Elle était plus sûre d'elle, déterminée à réussir et avait désormais une forte personnalité, de celle que l'on remarque. Après avoir passé son bac avec succès, c'est tout naturellement qu'Abby s'est dirigée vers des études scientifiques, son but ? Devenir généticienne. Elle rêvait de mettre ses compétences au profit de la recherche afin d'aider les malades à guérir. Elle désirait tant pouvoir permettre à des milliers de personnes atteintes de maladies génétiques d'avoir un espoir de traitements ou de guérison. Elle fit alors ses études en ce sens et finit par obtenir son "Master of science" à l'université de Columbia avec une note brillante.

Une fois ses études terminées, un poste de généticienne lui fut proposé au Seattle Children's Hospital de Seattle. Les recherches étaient centrées sur la découverte de gènes responsables de différentes maladies génétiques infantiles pour lesquelles ils étaient encore inconnus. La découverte de ces gènes pourrait permettre de mettre en place différents traitement et éventuellement d'aborder la possibilité d'une guérison. Pour Abby c'était une opportunité en or qui se présentait. Elle ne pouvait refuser cette offre mais le fait de partir si loin de sa mère pour la première fois, celle qu'elle n'avait jamais quitté et qu'elle aimait tant, l'angoissait un peu. Malgré tout, elle devait prendre son courage à deux mains et partir vers de nouveaux horizons et faire le métier dont elle rêvait plus que tout. Sa mère l'encouragea à saisir cette merveilleuse opportunité, bien qu'un peu triste du départ de sa petite fille chérie, elle était pourtant si fière d'elle ! C'est alors qu'a l'aube de ses 24 ans, en février 2014 Abby fit ses valises pour Seattle.

Seattle était tellement différente de New York, c'était moins vaste, moins peuplé. Elle qui n'avait toujours connu que New York, cette ville qu'elle aimait tant et qu'elle connaissait comme sa poche malgré sa superficie impressionnante, elle allait devoir se faire à son nouvel environnement. Mais en même temps, ça ne lui déplaisait pas, elle aimait le "calme" de Seattle. Bon, Seattle est aussi une grande ville, mais comparé à New York, c'était presque la banlieue pour elle. Une fois sur place elle s'installa dans un petit loft réaménagé. C'était un petit endroit cosy et assez moderne au deuxième étage d'un immeuble de briques rouges qui avait un charme fou. Elle résidait dans le petit quartier tranquille d'Eastlake tout près du Lake Union. Elle adorait cet endroit, elle le trouvait tellement apaisant, et surtout, idéale pour faire des ballades en pleine nature qu'elle aimait tant.

Abby adorait son travail, ça la passionnait ! Elle passait le plus clair de son temps au laboratoire et était impliqué à 100% dans ses recherches. En bonus, son nouveau travail lui avait apporté une amie et un fiancé ! Son amie, Beth, était infirmière à l'hôpital, c'était une jeune blonde aux yeux marrons et au teint de porcelaine, on aurait dit une poupée russe tant elle était belle et avait l'air parfaite. Elle était littéralement hyperactive, une vraie boule d'énergie, très extravertie, un peu le contraire d'Abby en somme, mais elles se sont tout de suite très bien entendu, elles passaient du temps ensemble dès qu'elle le pouvait ! Abby avait rencontré Beth lors d'une pause déjeuner à la cafétéria de l'hôpital, c'était quelques jours après le début de son contrat, elle était seule et Beth lui à proposé de s'assoir avec elle, et c'est autour d'un simple repas industriel et débuta une belle histoire d'amitié.

Quant à Jake, son fiancé, il était pédiatre dans l'hôpital et  elle l'avait rencontré car elle était régulièrement en collaboration avec plusieurs médecins pour tenir compte de l'avancée de ses recherches. Ce fut un véritable coup de foudre, comme dans les films. Jake était un grand brun aux yeux bleus, d'un bleu transperçant, il avait le teint matte et les traits chaleureux. Il faisait bonne impression à quiconque le rencontrait pour la première fois, c'était en quelque sorte le gendre idéal. Jake l'avait invité à boire un verre après le travail, puis ce fut un diner, puis une soirée ensemble chez elle puis chez lui, ils parlaient comme s'ils se connaissaient depuis toujours et un beau jour, prise de fougue, elle l'embrassa. Depuis, ils formaient un couple heureux, complémentaire et fusionnel. Jake avait lui aussi été élevé par sa mère seule, il avait perdu son père à l'âge de deux ans d'un cancer généralisé foudroyant. Ils avaient ça en commun et tellement d'autres choses, comme s'ils étaient faits pour être ensemble !

La vie d'Abby à Seattle était très épanouissante, elle gagnait bien sa vie, elle s'était prise de passion pour la mode et les randonnées. Elle suivait tous les défilés et les dernières tendance et grâce à son métier elle pouvait se permettre de dépenser des sommes folles dans cette passion, c'était une vraie fille, avec une garde robe renversante que son amie Beth lui enviait tellement ! Elle avait un fiancé exceptionnel, une amie géniale et une maman toujours très proche et aimante malgré la distance. Tous les deux mois, Abby et Jake allaient passer un week end à New york. Ils avaient aussi été y passer Noël. Elyssa adorait Jake, elle le considérait presque comme son propre fils, elle était si heureuse du bonheur de sa fille !


Mais ce bonheur était presque trop lisse et Abby ne se serait jamais douté de ce qui l'attendait dans les mois à venir...



on the highway to hell



Explique ici l'histoire de ton personnage depuis l'épidémie.

On était en septembre et cela faisait un an qu'Abby était arrivée à Seattle. Elle avait 24 ans. Abby était en vacances pour la première fois. Elle avait le droit à 3 semaines de vacances par an, cette année, ses vacances commenceraient la première semaine d'octobre, le 5 et elles se termineraient le 26 du même mois. Ces vacances, elle comptait bien en profiter ! Son programme était tout tracé : elle resterait toute ses vacances à Seattle, elle serait seule la première semaine puis sont frère devait la rejoindre le 12 pour passer le reste des vacances d'Abby à ses côtés. Son frère lui manquait tellement ! Elle ne l'avait revu, depuis son départ, que deux ou trois fois rapidement entre deux avions. Elle n'avait qu'une hâte, le retrouver pour profiter du temps passé avec lui.

Ce jour là, Abby avait un jour de repos, Beth vint frapper à sa porte comme à son habitude lorsqu'Eva était présente. Elles s'installèrent autour d'un bon petit déjeuner et Abby alluma la télé comme pour faire un bruit de fond à leur conversation déjà bien animée. L'espace d'un instant, le regard de Beth s'arrêta sur le poste de télévision, une news, on ne peut plus glaçante y était annoncée. "En Caroline du Nord un sans abris s'est attaqué à un passant, le mordant jusqu'au sang" sans plus de précisions donnée. Beth écarquilla les yeux et fit une mine de dégout.

- Beuuuh ! T'a vu ça Abby?

- Ouai... sordide !

- En plus c'est pas la première fois qu'un truc de ce genre arrive, surtout en ce moment. Il y a trois jours de ça, un type s'est mis à agressé des passants en ville et les flics l'ont abbatu et il y a quoi... une semaine, j'ai vu une histoire de cannibalisme au Texas, c'est quand même étrange tout ça !

- En effet, on dirait que les tarés se multiplient.

- Je ne sais pas, cette fois ça me paraît bizarre. On dirait que les autorités cherchent à étouffer le poisson, comme s'ils avaient un truc à cacher et visiblement les médias n'ont que très peu d'infos. C'est comme s'il se préparait quelque chose de grave et qu'on voulait nous le cacher, non?

- Arrête Beth, t'es parano ! Tu as vu trop de films de science fiction j'crois. Détends toi, de toute façon s'il se passait quelque chose, je me dis que l'armée pourrait très bien gérer ça.

Puis les deux jeunes femmes continuèrent leur petit déjeuner et leur discussion dériva, d'un sujet à l'autre.

Le mois de Septembre passait, les news sordides se succédaient dans les médias mais Abby ne s'inquiétait pas outre mesure, elle mettait ça sur le compte de la fameuse loi des séries. Elle était en réalité très pragmatique alors les délires paranos de son amie Beth la faisaient plus rire que ça ne l'inquiétait.

Le mois d'octobre débuta et les vacances d'Abby aussi. Pendant ce temps les cas de violences se multipliaient à Seattle. Quelques jours plus tard on parle d'un virus qui se propage. Les autorités auraient même ouvert une enquête et privilégient la piste de l'intoxication par des stupéfiants dans l'alimentation. Dès le lendemain l'enquête s'intensifie et les médias continuent à relater les faits, sans trop d'informations précises.

*Maudits psychopathes, laissez moi profiter de mes vacances annuelles !*

Pensa-t-elle en zappant les chaînes d'informations. Malgré tout et malgré son pragmatisme constant, Abby commençait à s'inquiéter, non pas pour elle mais pour ses proches. Pour Beth qui était souvent dehors à vagabonder dans les rues de Seattle mais aussi pour son jeune frère qui devait débarquer en ville quelques jours plus tard.

Après une nuit agitée Abby décida d'appeler son frère Liam. Elle avait pris la décision de lui demander de repousser son voyage, à cause des évènements qui se déroulaient en ville, elle ne pouvait se résoudre à le laisser venir risquer sa vie ici.

- Hey petit frère ça va?

- Je.. euh.. oui ! Et toi, toi surtout, comment ça va? Répondit nerveusement Liam.

- Moi bien... Bon, il faut que tu repousse ton voyage, je suis sûre que tu es au courant de ce qu'il se passe ici et je veux pas risquer ta sécurité en te laissant venir, ça craint grave ! Repousse tes billets d'une semaine, on verra d'ici là si la situation s'est calmée.

- Je me doutais bien que tu allais me dire ça, même si ça ne m'enchante pas tu as raison pourtant. Quoi que je ne suis peut être même pas en sécurité à New York alors...

- Quoi ? Mais enfin qu'est-ce que tu veux dire Liam?!

- Ce que je veux dire c'est que... voilà, il y a des rumeurs qui courent. Sur les forums on en parle. Il parait que c'est une sorte de virus, mais pas comme une simple grippe, quelque chose de beaucoup plus grave que ça. Ils sont incontrôlables ils.. ils dévorent des passants, des innocents et les forces de l'ordre ont bien du mal à les arrêter. Ici aussi, ça commence Abby...

- Arrête de prendre ce ton grave petit frère, c'est pas la fin du monde ! Rassure toi, l'armée va gérer ça. Bon en attendant, reste en sécurité, ne cours pas de dangers inutiles je compte sur toi. D'ici un mois maximum tout ça ne sera plus qu'un mauvais souvenir !

- J'en doute ...

- Allez, je dois y aller j'ai une randonnée à planifier, prends soin de toi je t'aime fort, on se rappelle !

Abby réussissait de moins en moins à rester terre à terre. Elle commençait à être morte d'inquiétude et tentait en permanence de se raisonner.

Alors que les cas se multipliaient, Abby pris la décision d'aller faire sa randonnée qu'elle avait prévu la veille. Elle se dit que prendre l'air ne lui ferait pas de mal alors elle enfila une tenue de la "parfaite petite randonneuse" composée de chaussures de randonnée marrons classiques, d'un vieux jean foncé usé qu'elle arborait uniquement pour les "sorties en pleine nature" et d'une chemise kaki, nouée à la taille car légèrement trop grande. Elle observa longuement le petit coffre en bois posé sur sa commode et décida de l'ouvrir. Cette boîte contenait un magnifique poignard au manche en cuir marron, orné de dorures baroques et d'un petit rubis. C'était un poignard de collection ayant appartenu à son père, une sorte d'héritage. Elle s'en saisit.

*juste par sécurité*

Se disait elle avant de partir en voiture pour se diriger vers le Cougar Moutain Régional Wildland Park, lieu de sa randonnée. Elle emporta également dans un sac à dos une gourde bien remplie, des barres protéinées, une couverture et une lampe torche puis pris le volant. En ville c'était le chaos. Elle croisa même un agent de police qui tenta de la dissuader de sortir de chez elle. Elle prétexta alors aller rendre visite à sa mère, âgée pour s'assurer de sa sécurité pour qu'il la laisse tranquille. Son mensonge ayant fonctionné elle continuait sa route.

La route fut longue à cause du chaos qui régnait mais elle finit par arriver à destination, elle se disait que de toute façon, dans ce coin de nature paumé, elle ne risquait pas grand chose. Elle empoigna son sac à dos puis parti à l'aventure. Le soir venu, la nuit était rapidement tombé et il était aux alentours de 20h, elle décida de rentrer chez elle. Quand elle voulu retourner à sa voiture elle ne la retrouva pas à l'endroit ou elle l'avait garer.

- Merde !! Pesta-t-elle contre le vide.

On lui avait volé sa voiture. Elle compris que c'était à cause de l'agitation qui se dessinait en ville. Les survivalistes et autre adeptes de la fin du monde devenaient fou et se mettaient à voler des véhicules pour fuir, magnifique. Elle décida donc de continuer à pied et pris la direction de la route 90 qui menait vers le quartier de "West Bellevue".

Après de longues minutes de marche elle était arrivée à West Bellevue et était abasourdie par l'ambiance qu'il y régnait. Les forces de l'ordre commençaient à monter des barrages, il y avait des cris, des pleurs, des civils courraient dans tous les sens, les forces de l'ordre tentant tant bien que mal de réguler la situation. Une femme d'un certain âge saisie son épaule affolée.

- Rentre chez toi petite ! Cours vite à l'abris !

- Mais je...

Abby ne savait plus ou donner de la tête, elle pris la décision au bout de longues minutes immobiles de s'activer en direction de la foule. Elle restait calme malgré l'agitation présente et heurta un jeune homme marchant d'un pas pressé. Il l'observa quelques secondes puis lui adressa la parole.

- Eh toi ! tu vas ou ?! Lui dit il essouflé.

- Euh.. Je ne sais pas, je ne peux pas rentrer chez moi j'habite trop loin alors...

- Viens !

Il se saisit de sa main et avant qu'elle ne puisse dire "ouf" il l'emmena dans une petite ruelle puis s'engouffrais dans le hall d'un vieil immeuble qui menait vers un appartement, le sien. C'était un jeune homme d'une grande beauté, cheveux bruns, mi long, coiffés de manière négligée et lui retombant sur les yeux, yeux eux même d'un marron très profond. Une fois dans l'appartement, au calme, il engagea la conversation.

- Désolé, il fallait que je te mette à l'abris. Moi c'est Jake et ... j'habite ici.

- Moi c'est Abby, mais, pourquoi tu veux me mettre à l'abris? j'aurais pu prendre un taxi demain matin pour rentrer chez moi !!

- Mais, tu n'es pas au courant ?

- Si mais je comprends pas, enfin ... pourquoi le monde devient si fou ? Laissons faire les autorités et bientôt tout cela sera réglé !

- Tu ne comprends donc pas ! C'est une épidémie, un virus ! Les autorités essaient de nous aveugler de leur incompétence en nous faisant croire que tout est sous contrôle mais tu vois bien que c'est faux, ils sont dépassés, et ça ne se passe pas qu'à Seattle, mais partout aux états unis, partout dans le monde !! Ils nous disent que des scientifiques travaillent pour un vaccin mais moi je n'y crois pas. Ils essaient juste de nous rassurer.

Un silence s'installa et Abby commençait à se demander s'il n'avait pas raison, il avait l'air tellement convaincu par ce qu'il disait. Soudain, les larmes aux yeux, il repris la parole.

- J'ai perdu ma mère, Abby, elle s'est fait mordre par un infecté et elle est devenue comme eux, ils l'ont emmenée à l'hôpital et je ne l'ai plus revue, personne ne veut me dire quoi que ce soit à son sujet, personne !

La conversation s'apaisa peu à peu, Jake proposa un lit à Abby  qui finit par accepter et par entendre raison au sujet de cet espèce de ... virus.

Les jours passèrent. Abby se rendit compte de la situation, elle et Jake partaient régulièrement dehors pour se ravitailler et faire des provisions, Abby avait profité d'une émeute dans une armurerie pour récupérer un colt 45, qu'elle gardait alors précieusement sur elle. Par les temps qui courent, impossible de ne pas avoir d'arme à feu. Malgré ses nombreuses tentatives pour contacter Beth, elle n'avait aucunes nouvelles d'elle depuis son départ en randonnée quelques jours plus tôt ou elle lui avait envoyé un SMS "profite bien mais fais attention à toi poulette Wink", elle relisait inlassablement ce SMS avec l'espoir qu'il ne lui soit rien arrivé. Petit à petit la situation devenait plus que dramatique et Abby perdait son optimisme et sa joie de vivre naturelle. Le coup de grâce fut la perte de son frère, il l'avait appelé pour demander de ses nouvelles et elle l'avait entendu se faire mordre à l'autre bout du fil, hurler de douleur et succomber à ses blessures alors qu'ils étaient encore en ligne. Elle savait qu'il s'était réveillé, qu'il était devenu "l'un d'entre eux", son seul espoir de retrouver son frère était que les scientifiques trouvent un vaccin, mais elle commençait par ne plus y croire. C'était le début de la fin. Heureusement que Jake, à qui elle s'était attachée était à ses côtés. Elle avait des sentiments pour lui, des sentiments inavoués et d'ailleurs, il en avait surement pour elle, mais ils n'avaient pas le temps pour ses choses la. Pendant ce temps, les émeutes se sont multipliées, les centres commerciaux étaient en pénurie de denrées essentielles et les communications téléphoniques devenaient impossible. Les jours passèrent et la ville s'auto détruisait sous les coups de cette épidémie.

Un beau jour un militaire interpella Jake et Abby lors d'une de leur virée dans la rue. Un brave homme qui leur proposa alors de se rendre dans un des camps de réfugiés mis en place par les autorités. Ils rassemblaient alors quelques affaires et se rendaient au camp de Centurylink Field basé au stade de Seattle. Les gens comprenaient peu à peu la situation, les infectés avaient été renommés rôdeurs. Ils étaient humains, mort, mais vivants, enfin plus vraiment. Ils étaient insensible à la douleur, difficile à abattre et chassaient le vivant pour le dévorer. Abby elle était désemparée.

La vie continuait au Centurylink comme dans les autres camps mais comme si cela n'était pas suffisant, l'abris qui était enfin le leur tomba sous une horde de rôdeurs. Abby perdu son dernier ami dans cette bataille, Jake se fit mordre et mourra à son tour. L'homme qu'elle aimait en secret n'était plus et Abby se retrouvait seule avec les autres survivants de Centurylink Field qui, après plusieurs jours sur les routes ont finit par trouver un abris potentiel, une station de ski en altitude, un endroit calme, plus sécurisé afin d'y débuter un semblant de survie. Malgré l'enchainement d'évènements tragiques dans sa vie depuis l'arrivée de l'épidémie et après avoir perdu tout ceux qu'elle chérissait, Abby décida de se battre pour sa survie, pour leur faire honneur, elle refusait de se laisser mourir, elle DEVAIT vivre.

time to meet the devil

• pseudo › sur internet, princesswild
• âge › 22 ans
• comment as-tu découvert le forum ? › En cherchant des forums de RPG sur le thème de The walking dead sur google
• et tu le trouves comment ? › Très beau, très bien fait et particulièrement bien fourni
• présence › Selon ma santé (pathologie chronique)  

• code du règlement › Ok - Jay
• crédit ›  
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
London Cassidy
avatar
Date d'inscription : 25/04/2016
Messages : 638
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Today's doll becomes the warrior of tomorrow.   Dim 27 Nov 2016 - 20:39

Bienvenuuuue Eva !
Contente de te voir à Evergreen Ridge (plutôt que CenturyLinks What a Face), j'espère que tu t'amuseras parmi nous !



In your eyes
love I get so lost, sometimes, days pass and this emptiness fills my heart. When I want to run away, I drive off in my car but whichever way I go, I come back to the place you are...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Today's doll becomes the warrior of tomorrow.   Dim 27 Nov 2016 - 20:43

Bienvenue parmis nous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Today's doll becomes the warrior of tomorrow.   Dim 27 Nov 2016 - 21:08

Reese B. Maddox a écrit:
Bienvenuuuue Eva !
Contente de te voir à Evergreen Ridge (plutôt que CenturyLinks What a Face), j'espère que tu t'amuseras parmi nous !


Ah zut j'ai fait une erreur dans le haut de ma présentation non? :'D
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Miller
Messiah
Halloween Queen 2017
avatar
Date d'inscription : 03/11/2016
Messages : 1750
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Today's doll becomes the warrior of tomorrow.   Dim 27 Nov 2016 - 21:33

Bienvenue à toi Smile

Par contre tu devras sans aucun doute réfléchir à un autre prénom (unique et il y a déjà une Eva) et nom de famille (Miller c'est moi et unique aussi lol! )

A bientôt et au plaisir chez les survivants à cette foutue apocalypse ! Wink


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Today's doll becomes the warrior of tomorrow.   Dim 27 Nov 2016 - 21:35

Sarah Miller a écrit:
Bienvenue à toi Smile

Par contre il faudra réfléchir à un autre prénom (unique et il y a déjà une Eva) et nom de famille (Miller c'est moi et unique aussi ^^)

A bientôt et au plaisir chez les survivants à cette foutue apocalypse ! Wink



Ah mince, sorry ! Mais du coup mon pseudo c'est aussi "Eva Miller" je fais comment pour le changer ? :/
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Miller
Messiah
Halloween Queen 2017
avatar
Date d'inscription : 03/11/2016
Messages : 1750
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Today's doll becomes the warrior of tomorrow.   Dim 27 Nov 2016 - 21:41

Je ne sais pas si tu peux en faire directement la demande, mais un simple MP à quelqu'un du staff ou en l'écrivant ici et ils en prendront note ne t'en fais pas Smile

Jette juste un œil au Prénoms et aux Noms de famille pour être sûre Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
 
Today's doll becomes the warrior of tomorrow.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» • I hope that tomorrow will be better
» What 's the date today ?
» Dynasty warrior
» FREYA&LOGAN → tomorrow belongs to me
» i need a mannequin doll {16/05, 14:30}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives Fiches :: Fiches Abandonnées / Refusées-
Sauter vers: