Partagez | .
 

 Meet the Doc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1259
Age IRL : 24

MessageSujet: Meet the Doc   Dim 28 Aoû 2016 - 17:44


Dimanche 3 Juillet 2016
Pioneer Square
West Seattle





« Alors tu trouves des trucs ? » Zack avait passé sa tête dans l'encadrement de la porte donnant sur la cuisine où était Jonah. La journée en était à peine à son milieu mais il faisait déjà une chaleur difficilement supportable et ils n'avaient pour l'instant que trouvé quelques vieilles conserves oubliées et un bidon d'essence. Cela faisait maintenant près d'un mois qu'ils s'étaient installés dans les maisons de l'autre côté du Discovery Park avec Malcolm et Nick et ils s'étaient sérieusement mis en tête de fouiller les quartiers un peu plus éloignés pour trouver des trucs intéressants. Alors lui et le publicitaire avaient décidé la veille de partir un peu plus au Sud dans l'un des quartiers Ouest ; peut-être ne trouveraient-ils rien, mais ils avaient eut vent de ce camp de réfugiés au stade alors pourquoi pas ?

A peine arrivés dans le coin, ils s'étaient rapidement rendus compte qu'il n'y avait plus rien d'autre dans ce stade que des centaines de putrides. L'homme d'affaire s'était demandé une demie seconde ce qu'il s'était passé mais au fond ça lui était égal ; les personnes qui avaient le plus compté pour lui n'étaient plus de ce monde, il n'avait pas besoin de s'inquiéter pour qui que ce soit. Et ses trois compagnons au phare étaient suffisamment débrouillards pour qu'il n'ait pas à se poser de question sur leur sécurité. Alors ils s'étaient éloignés un peu du stade pour aller s'engouffrer dans quelques endroits alentours ; une école, une pharmacie, et maintenant un immeuble.

Le plus âgé n'avait pas montré un grand enthousiasme quant à cette sortie. A dire vrai, depuis que Malcolm et Nick lui avaient annoncé que Molly était morte, il peinait à se mettre en tête l'importance de ce qui faisait la survie. Par moment, il n'arrivait toujours pas à croire que c'était arrivé, qu'il ne la reverrait plus. Mais il ne pouvait pas se permettre de laisser les autres faire tout le boulot et se rappelait des quelques remarques qui lui avaient été envoyées quelques semaines plus tôt quand à son renfermement et son agressivité. Alors oui, même s'il n'en avait pas l'envie, il ne pouvait pas constamment envoyer bouler les autres qui étaient, au final, tout ce qu'il lui restait ; étrangement, bien qu'il ai toujours su rester indépendant, avoir quelque chose à quoi se raccrocher quand on perd pied n'est pas si mal. Alors il avait suivit Jonah, oubliant la culpabilité quand il descendait froidement les putréfiés qu'ils croisaient, traînant un peu plus des pieds dans les bâtisses qu'ils fouillaient. Pourquoi se serait-il pressé de toute façon ? Le temps où il devait gérer ses rendez-vous était loin et désormais plus aucun client ne l'attendait, alors pas la peine de se stresser pour rien.

Soupirant légèrement, il s'était dirigé dans une des chambres après avoir eut la réponse de Jonah quant à ses trouvailles. Lui n'avait pas trouvé de quoi manger, ni même des munitions. Peut-être qu'à l'étage il trouverait au moins quelques fringues ? Parce-que oui c'était ça aussi l'apocalypse, devoir fouiller dans les vieilles penderies des gens pour trouver de quoi s'habiller ; il était loin le temps où il sortait d'un magasin de grande marque avec autant de vêtements que même vendre un rein n'aurait pas suffit à les payer. Mais qu'importe, il s'y était peu à peu fait, et il fallait bien le dire, certaines choses lui manquaient bien plus que des bouts de tissus.

Zieutant par la fenêtre, l'homme d'affaire cru voir du mouvement un peu plus bas ; ils n'étaient qu'au deuxième étage et pourraient aisément se rendre compte que des putrides arrivaient. Venaient-ils du stade ? Qu'importe. Rejoignant le publicitaire, il parla d'une voix semi-basse. « J'crois qu'on a un problème... » Suite à quoi il lui expliqua que des morts arrivaient et qu'ils avaient tout l'air de se diriger vers eux.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Meet the Doc   Ven 16 Sep 2016 - 23:01

Ce coin m’inquiète. Je ne sais pas pourquoi on a décidé de venir faire un ravitaillement ici, mais j’aime pas ça… À dix minutes à pieds de là où nous sommes se trouve un stade. Un stade de football Américain, j’adorais ça avant l’apocalypse, j’en ai fais énormément. Toujours utile qu’aujourd’hui, ce stade là est truffé de rôdeurs. Et quand je dis truffé, c’est pas un mot en l’air. Et nous on est là, on ramasse des conserves et de l’essence. A dix minutes à pieds. Putain.

En fouillant l’appartement, nous avions prit soin de poser le bidon d’essence près de l’entrée et j’étais parti rapidement fouiner la cuisine de l’habitation tandis que Zack se chargeait des chambres. L’air pressé, stressé par la présence toute proche du Centurylink Field, je me dépêchais de récupérer ce que je pouvais : deux trois conserves, un paquet de gâteaux secs entamés… D’ailleurs presque fini. Comme pour me débarrasser des déchets, je fourrai rapidement les trois buiscuits restant dans ma bouche alors que Zack me demandait ce que je trouvais. « Autant de trucs que de filles potables en dix mois, bordel de merde. » Oui, en effet, je ne suis pas content. Et quand je ne suis pas de bonne humeur… j’agresse tout et n’importe quoi, même les trucs qui n’ont aucun rapport. Manque de bouffe, manque de boisson, manque de fête, manque de filles… « Putain de monde de merde. » Oui je sais, je rabâche constamment que ce monde là est pas si mal, mais des fois c’est chiant quand même, faut avouer. Merde à la fin.

Sans trop prendre attention à ce que faisait Zack, je continuai de fouiner un petit moment sans rien trouver de plus, fourrai mes trouvailles dans un sac plastique et fus soudain tiré de mes recherches par la voix de mon coéquipier, dans une autre pièce de l'appartement. Un problème. Bah tieeens, comme si ça suffisait pas. Soupirant d’agacement, je regardai par la fenêtre… Quelques rôdeurs se dirigeaient vers l’immeuble. Rien de bien colossal, mais un nombre assez grand pour réussir à nous tenir tête. « Chiotte. Des biscuits mous, des conserves marque distributeur dégueulasses et maintenant ces merdes. Bon… L’immeuble donne sur une autre rue, on aura qu’à les esquiver. » Répondis-je l’air sérieux, pour une fois. « A mon avis on en croisera même en sortant là bas, faudra s'éclipser rapidement. De toute façon le pick-up est garé pas loin de cette porte là. Y a un hôpital pas loin, on peut sans doute aller là bas, y a peut être des trucs intéressants… Et puis ce sera toujours plus loin qu’ici de ce foutu stade. »

Sans tarder, je chopai alors le bidon d’essence près de la porte, fourrai le sac plastique dans mon sac en bandoulière et me dirigeai d’un pas décidé vers la sortie de l’appartement. Il n’y avait pas de temps à perdre, et je connaissais maintenant assez Zack pour savoir qu’il serait d’accord avec moi. « Allez vite, je veux pas finir en steak haché aussi bêtement. »
Rapidement, nous arrivâmes donc à l’extérieur en passant par la porte arrière du hall de l’immeuble. Deux rôdeurs étaient déjà rentré en traînant les pieds mais je ne pris même pas la peine de les descendre : tout ce que je voulais c’était partir de là le plus rapidement possible. Contraints tout de même, je plantai mon couteau dans le crâne de trois voraces qui barraient ma route vers le pick-up garé non loin d’ici. Rapidement, je montai à la place conducteur et attendit l’arrivée de Zack.
Revenir en haut Aller en bas
Zack M. Atkins
leader | American Dream
Modérateur
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 22/03/2016
Messages : 1259
Age IRL : 24

MessageSujet: Re: Meet the Doc   Dim 18 Sep 2016 - 18:39


Le fait de savoir qu'il y a un nombre un peu trop ingérables de mort et que les deux hommes risquaient fort de se retrouver dans le bordel s'ils ne réagissaient pas vite suffit amplement à les faire décamper. Pas besoin de tergiverser trente ans sur le sujet ni de se demander quelle sortie prendre, ils se connaissaient désormais suffisamment pour agir vite et bien. « L'hôpital ouais, c'est une bonne idée ! » avait lancé Zack dans leur course jusqu'à la voiture, par certain cependant qu'ils trouveraient énormément de choses, les potentiels groupes du coin ayant possiblement déjà tout fouillé de fond en comble, mais ils ne perdaient rien à aller y voir d'eux mêmes.

Grimpant rapidement côté passager, le plus âge laissa retomber la tête contre l'appui-tête. « C'était moins une. » avait-il dit plus pour lui même que dans l'attente d'une réelle réponse. Quelques minutes après ils arrivèrent à l'hôpital dont avait parlé le publicitaire et, à la grande attente de l'homme d'affaire, tout avait été saccagé, la plupart des placards dans le hall d'entrée étaient ouverts et des débris inutiles traînaient au sol. Des cadavres gisaient ci et là en travers des chaises et des brancards. Avançant d'un pas prudent, il ne cilla pas vraiment quand un putride lui attrapa le mollet ; il était apparemment sorti d'une pièce adjacente et, au vu de son état de décomposition avancé, devait se traîner là depuis un temps. Sans s'en formaliser, l'homme d'affaire planta son couteau dans le crâne du mort avant de se redresser. « On dirait qu'y a pas eu de visites récemment, peut-être qu'on trouveras encore des trucs qui sait. Tu crois que l'endroit est totalement vide à cause de ce qui s'est passé au stade ? » Taper la discut dans un endroit aussi grand n'était peut-être pas le meilleur plan, mais ça semblait pour l'instant relativement calme.

Après avoir faire le tour du rez-de-chaussée, trouvé un ou deux putréfiés, une trousse de premiers secours, et quelques babioles, les deux hommes montèrent au premier étage ; il y avait nettement plus de pièces ici. « Je vais à gauche tu vas à droite ? Ce sera plus rapide. » et il s'engagea dans le dit couloir, son couteau dans la main droite et le poing américain toujours dans la gauche. Une première pièce, vide. Le lit était renversé et la fenêtre brisée, mais il n'y avait rien d'autre. Plus Zack avançait dans le couloir et plus l'obscurité se fit ; dans ce type de bâtiments avec des portes de chaque côté, c'était bien souvent l'éclairage qui permettait d'y voir, mais là... eh bien plus rien ne fonctionnait, évidemment.

Après plusieurs pièces, il pénétra dans une énième chambre. La fenêtre était grande ouverte mais toujours rien de plus quand dans les autres. Soupirant bruyamment, l'homme d'affaire se passa le revers de la main sur le front. « Y a rien bordel. » s'apprêtant à faire demi-tour pour rejoindre le publicitaire, il fut stoppé à la porte par plusieurs putrides qui venaient de Dieu sait où. Abattant un premier, il assena à un second un coup de poing qui l'envoya valser un peu plus loin mais ce n'était pas suffisant, ils étaient trop nombreux et avançaient d'un pas relativement rapide vers lui, le forçant à reculer. « Merde merde merde !! JONAH ! » pas sûr qu'il l'entende de là où il était, mais mieux valait tenter le tout pour le tout. Reculant encore, il fut stoppé par la fenêtre et déjà le haut de son corps se pencha dangereusement dans le vide alors qu'il tentait de repousser un putréfié. Il était proche, bien trop proche, au point que le blond sentait son haleine putride juste en face de son nez. Une énième tentative pour le pousser, un peu plus fort, et Zack bascula en arrière.

La chute lui sembla longue bien qu'il n'était qu'au premier étage. Mais le pire fut l'arrivée. La descente se stoppa d'un coup net et fut suivie d'une douleur atroce. Ne pouvant retenir un hurlement, l'homme d'affaire se retrouva allongé au sol à plat ventre. « Oh bordel... oh merde... PUTAIN !!! » il avait essayé de se relever et avait remarqué qu'il était tombé sur un bout de métal en fer qui avait passablement déchiré son flanc. Le souffle court, il sentait peu à peu sa vue se brouiller, et un putride tomba de la fenêtre non loin de lui, puis un deuxième.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: Meet the Doc   Aujourd'hui à 23:19

Revenir en haut Aller en bas
 

Meet the Doc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-