Partagez | .
 

 I'm listening...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Carmen L. Mendoza
leader | Sanctuary Hills
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 14/06/2015
Messages : 731
Age IRL : 25

MessageSujet: I'm listening...   Sam 5 Mar 2016 - 21:40


Le sang ne cessait de couler abondamment de la plaie, alors qu'elle tentait tant bien que mal d'empêcher l'hémoglobine de franchir le barrage de ses mains.

Reste avec moi !

Les larmes de panique dans le regard de la jeune femme, alors que la vie quittait lentement son corps, imbibant d'un rouge vif les mains de Carmen. A son grand étonnement, ces dernières tremblaient alors qu'elle les observaient pour la première fois depuis de longues minutes.

J'sais pas quoi faire...

Une déclaration entrecoupée d'un sanglot, alors qu'elle entendait le râle des rôdeurs dans son dos. Personne autour pour l'aider, en dehors d'un revolver abandonné à côté d'elle. Un barillet vide à l'exception d'une balle, et une dizaine de rôdeur autour d'elle.
Pourquoi s'acharner dans ce monde après tout ?
Doucement, elle vint poser le canon de l'arme contre sa tempe, comme une évidence, alors qu'elle fermait lentement les yeux.


Brusquement, Carmen ouvrit les yeux, fixant le plafond au dessus de sa tête, enroulée dans ses draps, les tempes battantes et la peau moite malgré la température basse. Tout lui revenait enfin en mémoire. Le motel, Jack, leur nouvel abri. Et Ana.
Ana qui n'était plus de ce monde, et qui se contentait de vivre dans sa mémoire, l'empêchant de dormir plus de quelques heures sans cauchemarder sur tout et n'importe quoi. Alors qu'elle aurait dû se sentir en sécurité, une désagréable sensation d'étouffement comprima sa poitrine. Elle devait s'en aller d'ici, et vite. Au risque de tout casser.
La petite montre à gousset sur sa table de nuit indiquait plus de 11h du matin. Donc, elle avait dormi au moins 3 heures depuis son dernier tour de garde. Bonne nouvelle. Mais maintenant, il était temps de s'en aller de là. L'idée d'aller du côté de l'aéroport dans l'espoir de fouiller quelques coins abandonnés avait été lancée la veille, et le départ devait se faire en début d'après midi. Finalement, ils iraient plus tôt que prévu. Jack ne releva pas quand elle annonça le levé de camp. De toute manière, ses cauchemars n'étaient un secret pour personne, mais étrangement, aucun membre de leur groupe ne lui faisait une quelconque remarque, encore moins Axel avec qui elle s'était disputée, et dont leur amitié commençait doucement à se remettre en place.

Sifflant Alsea, elle caressa la tête de l'animal en lui intimant de rester sur place, alors qu'elle entrait dans la voiture, Shawna et Jasper à ses côtés. Sans doute qu'elle devait être une bien piètre compagnie, mais ce n'était pas son problème. Elle préférait de loin rester dans son coin à se renfermer sur elle même, que de laisser libre court à son chagrin.
Une fois sur place, elle trouva enfin la force de prendre la parole, alors qu'elle glissait à sa ceinture un couteau de chasse récupéré lors de leur dernière escapade, s'assurant que Jasper et Shawna n'étaient pas encore partis en courant à l'idée de faire équipe avec elle.

Y'a quelques petits pavillons dans le coin. Des villages, sans doutes abandonnés. En se faisant discrets, on devrait pouvoir s'en tirer sans trop de problèmes. On entre, on ressort, et si l'un d'entre nous voit un quelconque mouvement suspect, il alerte les autres. On ne prend aucun risque...

Ce n'était tellement pas son truc, de donner des ordres. Pas comme ça du moins. Mais il fallait bien faire avec. Soupirant, elle passa une main dans ses cheveux, avant d'observer tour à tour les deux survivants.

Des ... questions ? Ou, une envie de commencer par un coin en particulier ?

Pourquoi n'était -elle pas venue seule en fait ? C'était encore prendre le risque de perdre des proches... Non, elle ne devait pas y penser. A la place, elle préféra se mordre la langue pour rester attentive, resserrant la sangle de son sac avant de lever les yeux vers les toits des habitations.

Passer par les hauteurs nous éviterait les mauvaises surprises. Ana dit toujours que... Bref, c'est un bon moyen d'éviter les Wendigos, et ça nous donne un bon point de vue sur l'ensemble de la rue.


HELP, I'M ALIVE
My heart keeps beating like a hammer,
Hard to be soft, Tough to be tender. If we're still alive, My regrets are few If my life is mine, What shouldn't I do? Come take my pulse the pace is on a runaway train (⚡) june.
Revenir en haut Aller en bas
Erik Ziegler
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 03/01/2016
Messages : 319
Age IRL : 31

MessageSujet: Re: I'm listening...   Dim 6 Mar 2016 - 17:46

Une route, si longue et si dangereuse. Je commence à croire que c'est ça, chez moi. Une vie de baroudeur. La sédentarité, c'est fini pour moi. Depuis longtemps d'ailleurs, bien avant même que le monde change pour devenir ce qu'il est aujourd'hui. Ma vie est devenue une succession de ville, d'étapes vers mon but ultime.. Seattle, la maison de mes beaux parents. Revenir vers elle avec assez d'excuses pour ces derniers mois, assez de promesses pour ceux à venir, si la survie le veut. Ouais, ça, c'est mon plan. Et j'avoue même que j'ai bien assez d'espoir pour continuer à y croire. Pour continuer à recouvrir la raison au fond de moi d'un drap blanc. Je sais parfaitement que c'est de la folie pure, une satanée utopie.. Mais mon surnom est " Happy ". Même avec une véritable vie de merde, je garde le sourire et l'espoir. Et si j'ai tort.. Bah.. à quoi bon se mettre à chialer avant ?

Notre route s'est achevée hier, ici, à Tacoma. C'était une belle ville autrefois, et elle le reste toujours, même vidée de son âme. J'ai eu le sourire, et je n'ai pas manqué de partager quelques souvenirs avec Sonic, devant le panneau de la ville. J'ai.. même pris la pose, comme si la pauvre avait encore de quoi me prendre en photo. Même l'envie de le faire était simplement absente. Son regard, sourcil haussé, m'a ramené sur terre. J'en ai haussé les épaules, navré d'être aussi joyeux. J'espérais la faire sourire un peu, peut être, et j'ignore totalement qu'elle l'a fait, après m'avoir dépassé.
Notre priorité a été de chercher une planque viable pour les deux jours à venir. Le temps de faire une pause et surtout de trouver de quoi tenir une journée complète de marche. Peut être essayer de trouver une voiture capable de rouler encore.. Ce qui est difficile entre les violences qui ont eu lieux dans toutes les grandes villes et les voitures déjà visitées par d'autres survivants. Il est rare de trouver de l'essence et une batterie encore chargée dans ce genre d'endroit.. Bah, marcher ne m'a jamais fait peur, et Sonic est encore jeune, elle se remet rapidement de la fatigue.

La planque, on l'a trouvée. Une petite maison en banlieue. Un coin un peu paumé, qui respire bon la pauvreté. Vivre ici autrefois devait être réservé aux petites gens. Ces personnes oubliées et rejetées par le système qui glorifie l'image de la réussite. Un cimetière à rêves brisés. Au moins, ce n'est pas la cible première des pillards. Aussi, le coin est plutôt vide de rôdeurs. Ces gens qui habitaient ici se sont peut être rués vers le centre ville pour essayer de trouver un moyen de se sortir de la merde. J'essaye d'imaginer leurs histoires encore, à chaque fois que je pose les yeux sur la façade d'un de ces taudis.


" Oh, tu m'écoutes ?!

Sonic se dresse devant moi, sourcils froncés et bras croisés. L'expression sur son visage me fait cligner des yeux. Quoi.. j'ai encore fait une connerie, c'est ça ? Je la regarde fixement, me posant tant de questions. Je l'avoue, je n'écoutais pas ce qu'elle me disait. Nous venons tout juste de sortir pour notre deuxième expédition. Les fouilles, encore et encore..

Putain.. mais sois un peu présent ! Tête en l'air ! Je disais... On va aller à l'épicerie, celle dont je te parlais hier. J'suis certaine qu'on trouvera quelque chose. Bouge toi et arrête de rêver ! "

Cette petite est.. étonnante. A la voir, qui pourrait croire qu'elle ait été capable de survivre seule pendant des semaines, et qu'elle en a assez dans le crâne pour guider nos recherches de bouffes ? Qui pourrait croire qu'elle est capable de se battre et de vaincre ces saloperies qui hantent nos rues, sans jamais sourciller ?
Je hoche donc de la tête, pour acquiescer à sa suggestion. Voilà un mot bien plus sympathique pour dire " ordre ".


" Okay. On y va. On rentre avant la tombée de la nuit. "

Nous y sommes rapidement, esquivant les morts avec brio. Evitant les discussions aussi, mais ça c'est plutôt elle. Nous y entrons, et commençons à remplir nos sacs avec tout ce que nous trouvons. Elle a du flair la petite !
Mais en a t elle eu assez pour se rendre compte que nous ne sommes peut être pas passé totalement.. inaperçus ?


Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1862
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: I'm listening...   Ven 11 Mar 2016 - 19:44

Le silence était le meilleur moyen de soutenir quelqu'un. La disparition d'Ana, même s'il n'osait réellement l'admettre, l'avait clairement affecté lui aussi. Peut-être pas au même degré que Carmen, qui s'était renfermé sur elle-même depuis des jours. Elle était devenue froide et distante. Elle n'était simplement pas disposée à parler. Il lui faudrait du temps, beaucoup de temps. Et il avait connu ça, récemment. Les nuits agitées par des cauchemars, des peurs et des doutes. La déchirure de la perte et cette envie d'arrêter les frais. Se terrer dans le silence et dans sa chambre, c'était un peu la même technique de défense qu'il avait utilisée pendant une courte période. Carmen mettrait sans doute, beaucoup plus de temps. Il l'avait compris dès l'instant où avait forcé le barrage pour essayer de lui parler.

Dans ce genre de moment, on restait persuadé que la solitude et le vide apportaient bien plus en période de deuil. Foutaise... C'était pour mieux se lamenter... C'était toujours plus simple de s'abandonner, pour un temps, à une psyché défigurée par la tristesse.
C'est sans un mot qu'il avait voulu suivre Carmen pour cette expédition. S'il ne lui était plus redevable de rien, ce pacte du silence à propos du véhicule qu'il avait tenté de voler et d'Ana qui avait pris sa défense alors qu'il n'y avait rien eu à redire, l'avait poussé à suivre la brune. Alors qu'en réalité, il n'en avait pas vraiment envie. Déjà, l'idée de sortir, de se mettre en danger pour l'i]bonne[/i] cause, ce n'était pas très tentant. À part avoir des frayeurs et mourir bêtement, il ne voyait pas d'avantage à cette sortie. Mais une part de lui-même avait peut-être envie de garder un oeil sur elle... Carmen avait beau être capable, elle était meurtrie, brisée. Et tout le monde sait que les esprits fragilisés avaient parfois tendance à jouer avec le feu.

Shawna faisait aussi partie de l'expédition. Elle était ce qu'on pouvait qualifier d'adorable, quoiqu'un peu capricieuse par moments. Mais sa présence ne le rassurait pas tellement. L'idée qu'elle puisse être aussi tétanisé face à la menace des marcheurs l'agaçait. Il n'y avait qu'à prier... Oui parce que lui aussi n'était jamais sûr de réagir "comme il le fallait" face à la menace. S'ils se mettaient tous les deux à fuir en cas de pépins, Carmen risquait de se retrouver bien seule...

Ce n'était pas que de la tristesse... Un peu de dépression, qui pouvait surgir à droite, et un creux immense qui se formait. Elle avait encore Axel.

« On peut faire une partie du chemin par les toitures... »

Ce rappel à Ana ne faisait que les remettre devant cette réalité. Il ne souleva pas alors qu'il vérifiait son matos. Un beretta M9 avec ses charges à la ceinture, un large couteau de cuisine pour l'appoint. C'était un peu difficile de devoir croiser le regard de Carmen. Comme s'il avait l'impression qu'il avait une part de responsabilité dans cette histoire.

« Mais les habitations sont un peu plus espacées. Ça va être plus difficile d'être efficace sur les toits ici. Il faudra qu'on descende assez vite au sol. Le soleil se couche dans quatre heures. Ce n'est jamais à notre avantage de bouger dans l'ombre. »

Après un bref aperçu de la carte de la ville qu'ils avaient déjà étudiée, il prit le pli en montant sur le toit d'un bâtiment. Ce serait le chemin le plus rapide pour se diriger vers le supermarché. Mais ils devraient descendre quatre pâtés de maisons plus loin. Sans vraiment aider ses condisciples à monter sur le toit, il jetait un coup d'oeil circulaire aux environs. C'était calme. À tel point que la ville semblait dormir et qu'aucun marcheur ne semblait courir les rues.

« C'est bizarre... Qu'il n'y en ait vraiment aucun. »

C'est à ce moment-là qu'il perçut du mouvement six pâtés de maisons plus loin. Deux ombres, aussi petite que deux petits points sur une carte, bougés furtivement près d'une épicerie.

« Hé... Vous avez vu ? »

Il avait pointé l'épicerie plus loin, comme si cela avait été évident. Alors que les ombres vaient déjà disparu de son champ de vision.
Il avait peut être rêvé ?
Mais pour sûr que les ombres étaient bien trop rapides pour être celle de marcheurs...


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Shawna J. Clarke
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 19/01/2016
Messages : 843
Age IRL : 28

MessageSujet: Re: I'm listening...   Sam 12 Mar 2016 - 12:41


La matinée avait été plutôt calme. Shawna s’était levée tôt. A vrai dire elle ne dormait pas très bien depuis qu’elle avait atterri ici, avec son nouveau groupe. Elle s’était habillée avec ce qu’elle avait pu trouver, un vieux jeans usé et un pull en laine noir. En croisant son reflet dans le miroir de la salle de bain, elle n’avait pu s’empêcher de grimacer légèrement… Cette tenue ne lui allait vraiment pas, mais malheureusement elle n’avait pas tellement le choix. Et pour ce qui était des chaussures ou du maquillage, c’était pareil… Elle allait devoir s’y résoudre, elle allait devoir oublier tout ça. Néanmoins, elle avait pris le temps de se coiffer correctement, ça au moins, c’était toujours possible… Elle avait tressé quelques mèches de cheveux sur le devant de son crâne, puis elle avait passé la tresse derrière son oreille avant de l’attacher avec le reste de sa tignasse en un chignon. Cela ne lui avait pas pris plus de cinq minutes mais au moins elle ressemblait à quelque chose. Sûrement que les autres n’en avait rien à faire qu’elle soit coiffée ou non, peut-être qu’ils trouveraient ça stupide de prendre le temps de se coiffer. Mais ça, la métisse s’en fichait complètement.

Après avoir grignoté un peu, histoire de ne pas mourir de faim, elle s’était installée dans un des fauteuils du salon. Les jambes repliées contre sa poitrine, les bras croisés sur ses genoux, elle était restée là pendant un long moment. Songeuse, elle s’était demandée si suivre Axel jusqu’ici avait été une bonne idée. Non pas qu’elle n’appréciait pas les autres, non… Mais elle ne se sentait pas vraiment à sa place ici. Elle était utile pour faire la cuisine, pour faire un peu de ménage… Pour le reste en revanche, elle avait la désagréable sensation d’être qu’une incapable. Elle avait peur de l’extérieur, elle ne savait pas se battre, elle ne savait pas utiliser une arme à feu…

Alors, lorsqu’il avait été question de partir en expédition pour aller chercher des trucs qui pourraient leur être utiles, elle avait accepté. Une idée complètement stupide, s’était-elle dit une fois dans la voiture. Mais elle n’avait pas eu le temps de faire marcher arrière, le moteur du véhicule s’était mis à vrombir et ils étaient partis, avec Jasper et Carmen. La coiffeuse avait été silencieuse durant tout le trajet, se contentant d’observer le paysage défilant devant ses yeux.

Une fois arrivés à destination, son cœur s’était serré dans sa poitrine. Tacoma… C’était un coin qu’elle connaissait plutôt bien. Elle avait grandi dans cette ville, sa mère vivait là avant l’épidémie. D’ailleurs, d’anciens souvenirs étaient revenus hanter ses pensées… Passeraient-ils près de l’ancienne maison où elle avait passé toute son enfance ? Elle ne savait pas si c’était une bonne idée, après tout… Elle ne s’était toujours pas remis de la disparition de sa mère, cela faisait plusieurs mois pourtant mais elle n’arrivait pas à s’en défaire. De toute façon, vu où ils se trouvaient, la maison était bien trop loin. Cela ne servirait à rien de demander aux autres de faire un détour inutile, pour quelques souvenirs…

Armée d’un couteau qu’elle avait attaché à sa ceinture, elle se contenta d’écouter les autres. Ils avaient pour idée de rejoindre un supermarché à quelques rues de là. Et si pour l’instant tout semblait calme autour d’eux, Shawna ne se sentait pas très bien. Cela faisait des semaines qu’elle n’avait pas mis un pied dehors… Et l’idée qu’ils puissent tomber sur des infectés ne l’enchantait pas, c’était très probable d’ailleurs. Passer par les toits était une idée judicieuse, même s’il fallait avouer, qu’elle avait un peu le vertige. Pourquoi diable était-elle venue ici ? Elle commençait à le regretter… Cependant, elle n’en dit mot et elle suivit Jasper en grimpant à son tour. Une fois en haut, elle scruta les environs et détourna le regard vers l’endroit qu’il avait désigné. Qu’avait-il aperçu ? Fronçant légèrement les sourcils pour tenter d’y voir plus clair, elle ne vit rien de vivant. « Non. Je ne vois rien… » Elle regarda encore en direction de l’épicerie avant de questionner Jasper, ne cachant pas son inquiétude. « Qu’est-ce que tu as vu ? »






Revenir en haut Aller en bas
Carmen L. Mendoza
leader | Sanctuary Hills
Administratrice
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 14/06/2015
Messages : 731
Age IRL : 25

MessageSujet: Re: I'm listening...   Lun 14 Mar 2016 - 12:52


Elle s'était contentée d'hocher la tête face à la remarque de Jasper. Les toitures étaient parfois trop espacée pour pouvoir s'y balader librement, mais au moins pourraient -ils avoir une vue d'ensemble une fois en hauteur. Prenant appui sur une gouttière pour rejoindre le toit, elle aida Shawna à faire de même. Si l'idée d'Ana leur avait toujours sauvé la mise, pour le coup, sans doute leur permettrait-elle d'éviter que Shawna ou Jasper ne parte en courant en voyant quelques wendigos se baladant dans le coin. Elle ne put s'empêcher d'avoir un sourire amer en y repensant, alors qu'au prémisse de l'épidémie, Ana l'avait suppliée de rejoindre un endroit en hauteur, histoire de se sentir en sécurité. Peut-être qu'en l'écoutant, elle serait toujours en vie à l'heure actuelle, et non unique survivante d'une famille Navajo décimée...
C'était étrange, qu'il n'y en ait pas. Le jeune homme à ses côtés avait raison. Prenant doucement appui sur les tuiles abîmées, la jeune femme s'accroupit un instant, observant les alentours.

C'est bizarre oui... Peut-être qu'ils sont quelques parts, enfermés dans un coin. Ou que les habitants ont pu gérer la situation. Souffla t-elle sans trop y croire.

Distraitement, elle observait le pic de l'église à l'opposé du village. Qu'avait-il bien pu se passer ici, pour que le village semble figé dans le temps, et non pas ravagé par le virus ? Carmen fronça un instant les sourcils sans mot dire, jusqu'à ce que Jasper et Shawna ne la sorte de ses pensées en parlant d'un mouvement suspect. Deux ombre, à quelques pâtés de maison de là. Relevant la tête, elle observa l'épicerie dont ils parlaient. Si il s'agissait vraiment de wendigo, sans doute seraient-ils encore en train de déambuler dans leur viseur, cherchant quelqu'un à dévorer. Restait-il vraiment des humains par ici ? Un groupuscule qui survivait dans le village comme si tout allait dans le meilleur des mondes ? Elle n'y croyait pas vraiment non... Se redressant pour tenter de mieux voir, la jeune femme posa un instant une main contre sa hanche, apaisant la douleur de sa cicatrice.

Y'a qu'un seul moyen d'en savoir plus de toute manière...

Demi tour, marche. Jetant un dernier regard aux alentours pour s'assurer qu'aucun wendigo ne rôdait dans leur coin, elle finit par retourner sur la terre ferme, époussetant sa tenue.

On va aller jeter un oeil à cette épicerie. On s'contente d'observer, voir si c'est une menace ou pas, avant de faire quoi que ce soit.

Tout en espérant qu'ils n'essaient pas de partir en courant entre temps. Ca, c'était une toute autre histoire. Ramenant ses cheveux en arrière pour qu'ils ne la gêne pas durant leur marche, elle resserra les pans de sa veste contre elle, ouvrant la marche.

Comme tout à l'heure. Si vous voyez un truc suspect, vous alertez tout le monde. Le but c'est de rentrer en vie avant la tombée de la nuit, et ce sera qu'en agissant en groupe qu'on y arrivera. Ca ira pour vous deux ?

Etonnament, ils ne croisèrent personne tout le long du trajet. Pas même un infime râle d'infecté, rien. Restait juste l'épicerie désormais, et les deux ombres qu'avait décrite Jasper. Un homme et une femme visiblement, dos à eux. Sans doute en train de faire la même chose qu'eux, tenter de survivre.

T'avais bien vu. Murmura t-elle doucement à Jasper alors qu'ils n'étaient qu'à quelques mètres des inconnus.


HELP, I'M ALIVE
My heart keeps beating like a hammer,
Hard to be soft, Tough to be tender. If we're still alive, My regrets are few If my life is mine, What shouldn't I do? Come take my pulse the pace is on a runaway train (⚡) june.
Revenir en haut Aller en bas
Erik Ziegler
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 03/01/2016
Messages : 319
Age IRL : 31

MessageSujet: Re: I'm listening...   Ven 18 Mar 2016 - 4:40

" Conserve.. conserve.. et conserve.. Happy, j'espère que tu aimes les haricots. T'as trouvé quoi, toi ?

.. Y a des pâtes. Et.. des pâtes.

... Génial. J'crois que je vais aller au macdo, moi, hein.. !

Oh ! Du miel. Si ça c'est pas énorme !

Donne ! Mhhh ! "

Nous y voilà, à préparer notre petit menu, à mesure que nous trouvons les vivres laissés par ceux qui ont eu la chance de passer avant nous. On ne peut pas dire qu'il s'agisse d'une corne d'abondance, ou d'une caverne d'ali baba, mais il reste bien assez de choses ici pour assurer le dîner pendant quelques temps. Mhhh.. Pâtes au miel ! Recette spéciale de Happy. Oh, je viens de l'inventer. Sonic et moi commençons à remplir nos sac. Malheureusement, pas d'eau.. Par chance, nous avons rempli nos gourdes et quelques bouteilles la veille. Et puis, pour cuire les pâte.. Eh bien ce sera de la neige fondue ! Waouh.

" Rah.. ils n'ont pas d'ice tea. Je tuerai pour de l'ice tea..

On tue pour bien peu de choses, aujourd'hui..

Non mais je RIGOLE, Happy ! J'vais pas tuer des gens juste pour boire un ice tea ! J'en veux juste.

Oh tu sais un peu de neige, du sucre, quelques sachets, et j't'en fais !

.. On en a PAS, de sucre !

... Et tu sais quoi ? j'en ai pas trouvé ! Haha. Merde. On tente avec le miel ?

Bonn id.. ... SHT.. j'ai entendu un truc !! Planque toi !! "

Elle se cache, derrière l'un des rayons, me chuchotant ces derniers mots. Et sans demander mon reste, j'en fais de même. Je tends l'oreille, mais.. je n'arrive pas à distinguer le moindre son. Sonic me regarde, dessinant des mots sur ses lèvres. Des gens ? Des rôdeurs ? Des pillards ? Rah.. ça, c'était pas prévu. C'est passé outre ma vigilance, et pourtant, je suis du genre à observer le détail. Et bien malheureusement, aussi, à me laisser emporter pas l'enthousiasme. Alors que je pensais à faire le thé, des choses se sont rapprochées. Je regarde Sonic, toujours, tentant de l'apaiser de la main. Que faire ? Déjà s'assurer qu'il ne s'agit pas de rôdeurs. Je glisse discrètement la tête hors de ma planque, risquant de me prendre une balle.. Et je ne vois rien. Au moins, c'est confirmé, ce sont sûrement des humains. Les rôdeurs ne se planquent pas. Et Sonic ne se met jamais en état d'alerte pour rien.. Bon.. Bah

" Okay.. Ecoutez, je ne sais pas qui vous êtes, je ne sais même pas s'il y a vraiment quelqu'un, mais.. sachez que nous ne sommes pas hostiles. Nous sommes venus nous ravitailler ici, nous avons besoin de nourriture. Il y en a encore assez ici pour partager avec vous, si vous en avez besoin. Il .. n'est pas nécessaire de se prendre la tête.. Si vous ne nous faîtes rien, on ne vous fera rien... Il y a quelqu'un ? Mh ? "

Je m'adresse aux inconnus, aux fantômes, d'une voix calme, assez claire pour être audible et compréhensible, mais sans la porter trop haut pour éviter d'ameuter la moitié de l'état. Autant prendre mes responsabilités. Quitte à être repéré, autant essayer de négocier, pour limiter les dégâts. Si je parle dans le vide, je dois vraiment avoir l'air d'un gros con.. Haha. D'ailleurs, à en voir la grimace et le soupir de Sonic, c'est une éventualité à prendre en compte. Hum hum.. A la voir comme ça, je ne suis plus si confiant en ses capacités à déceler le moindre bruit suspect. Et si c'était simplement le vent qui chassait les vestiges de nos anciennes vies, là dehors ?

J'attends une réponse. Et pendant ce temps, je regarde Sonic, haussant les épaules. Nous serons de toutes façons bien vite fixés.. !


Revenir en haut Aller en bas
Jasper McCarthy
Sanctuary Hills
WALKING WITH THE DEADS
Date d'inscription : 01/11/2015
Messages : 1862
Age IRL : 26

MessageSujet: Re: I'm listening...   Ven 25 Mar 2016 - 13:41

Ça pouvait être n'importe qui, n'importe quoi. La question était de savoir pourquoi il avait ouvert la bouche pour dire que ces gens-là, au contre bas, n'avait pas l'allure ni la vitesse d'un marcheur... Jasper n'avait aucune idée sur qui ils allaient tomber. Et même si Carmen maniait plutôt bien son arme de prédilection, un homme se défendait mieux qu'un mort. L'idée de se rapprocher de ces deux personnes ne l'enchantaient pas vraiment. Et ce, même s'ils avaient l'avantage du nombre. L'idéal aurait été de ne faire que passer. Surtout qu'il se trouvait trop exposer ici. Si les rues étaient plutôt étroites, l'absence de rôdeurs continuait de l'inquiéter. Il jetait des regards circulaires continuellement, ce qui augmentait clairement son stress.

La voix de l'homme le fit sursauter. Le groupe avait été trop peu discret... Ils avaient été repéré. Un peu en retrait derrière Carmen, il attendit un moment dans un long silence avant de réprimer à son tour.

« On n'a plus tellement l'habitude de voir des vivants trainer dans les environs... Mais on a aussi plutôt une influence positive. Pour être sûr, l'idéal serait de mettre les armes en évidence. Il ne suffit pas de dire qu'on est des gentils pour l'être. »

La voix posée de l'homme en disait long sur sa personnalité. Il était calme, le genre de personne tranquille qui n'aimait pas le conflit et qui favorisait l'échange avant de sortir les armes. Mais les manipulateurs étaient aussi très doués lorsqu'il s'agissait de mettre en confiance une personne. Peser ses mots et viser juste aider à obtenir de façon efficace et durable l'appréciation d'une personne. Il en connaissait plutôt bien les ficelles. Tout porter à croire que ces deux gens là ne faisaient que passer.
En s'avançant un peu au coté de Carmen, la silhouette de l'homme se dessina devant lui. Il était à porter de tire, il prenait des risques... Une chose que lui ne ferait jamais. Au pire, si Carmen ou Shawna avait envie de s'avancer et de prendre ces risques, il serait d'accord pour les couvrir.

« Vous êtes combien ? Deux, ou plus ? » Finit-il par laisser tomber sans pour autant se mettre à découvert. Deux silhouettes qui pouvaient très bien avoir des secrets, vouloir cacher des informations. Ils pouvaient très bien, eux aussi, avoir un groupe. Des gens qui descendraient les repêcher et pourrait tomber sur le trio et les mettre en difficulté. Les possibilités se bousculaient dans sa tête mais beaucoup d'éléments le pousser à croire que la silhouette ne jouait pas sur la corde du mensonge. Il capta le regard des deux jeunes femmes un court moment sans rien ajouter, mais il relâcha la pression sur son arme.


“L’endroit le plus sombre est juste sous la bougie.” p. korean
Le silence qui suit un grand désastre est le son le plus paisible qu'on peut entendre à la surface de cette terre. Elif Shafak.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
WALKING WITH THE DEADS

MessageSujet: Re: I'm listening...   Aujourd'hui à 15:02

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm listening...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» (terminé) + a friend never gets tired of listening to your dramas over and over again ◈ alvawick
» Lou ♡ I'm listening, but i can't hear a word

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: Archives RP :: RP Abandonnés-