The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-24%
Le deal à ne pas rater :
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX 77″ OLED 4K UHD (modèle ...
3799 € 4999 €
Voir le deal

Partagez
- Where is my umbrella? | Cameron -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Where is my umbrella? | Cameron   Where is my umbrella? | Cameron EmptyJeu 6 Juin 2019 - 16:45
Where is my umbrella ?
Avec beaucoup d’ingéniosité, ses journées passaient à une vitesse folle, c'était pour ainsi dire, oublier tout ce qu'il y avait autour d'elle. Erika regrettait secrètement ses moments de détente, autour des réseaux sociaux, ses longues et palpitantes grandes discussion avec sa meilleure amie ou encore, ses moments télés en compagnie de ses parents. Il n'y avait plus grand chose à faire maintenant, en dehors des corvées, des rondes et éviter un bon nombre de personne.

Un projet. Il lui avait fallu d'un petit projet et d'une belle routine pour ne plus avoir l'impression d'être une bêtise d'un mètre cinquante sept de haut. Le premier avait été d'occuper l'infirmerie de force, comme les allemands avaient forcé leur place à Paris en repoussant le gouvernement français à se retrancher à Vichy. Son côté littéraire l'avait « amusé » lorsqu'elle s'était laissée divaguer une journée des plus calmes.

Un autre projet. Celui là n'avait duré que deux petites heures, elle avait proposé à Dam-Dam une ronde en sa compagnie et il avait accepté. Encore autre chose, après ses heures de permanence, Duncan passait lui donnait des cours de corps à corps, qu'elle étudiait avec une grande concentration. Peut-être un peu trop. La spontanéité des attaques peinaient encore pour elle.

Au moins, en croisant Olivia par hasard, il était simple de comprendre qu'elle n'était pas la plus à plaindre. La Madsen s’acclimatait plutôt bien malgré les récents événements en évitant bien évidemment d'envahir sa pauvre tante. Il était temps qu'elle se prenne en main et Addison avait bien des choses à faire que de l'entendre pleurer sur son propre sort. Elle prit une profonde respiration en s'extirpant de son lit. Il fallait bien qu'elle rejoigne les autres pour... aider à tenir un clou et attendre le coup fatal du marteau.

Une fois sa toilette terminée, elle retrouva son baraquement et rangea ses affaires. Erika salua les personnes toujours présentes sur son passage. Elle gardait son éternelle sourire qui se voulait bien de dire : « tout-va-bien » et disparaître assez rapidement pour qu'on ne lui pose aucune question qui l’embarrasserait. Un bref instant lui avait suffit à comprendre ce que les autres pouvaient bien ressentir lorsqu'elle était aussi calé en question qu'un agent de la CIA ou du MI6.

Contournant son baraquement pour rejoindre les toilettes, elle en sortit quelques minutes plus tard. Le matin n'était pas son moment préféré et avait hâte de commencer sa journée. Se lavant les mains, elle s'attacha les cheveux en chignon lâche et prit une profonde inspiration comme pour se motiver. Quand elle voyait encore l'état du pouce de la pauvre Haley, elle avait soudainement peur d'en être la prochaine. [i]Vivement que ce fichu chalet se termine.[i] pensa t-elle, grognant de manière audible en passant entre la force et un baraquement quand elle se figea.  

L'aide-soignante l'évitait depuis leur dernière rencontre pour prendre ses jambes à son cou vers l'infirmerie de la manière la plus naturelle qu'elle le pouvait. « Erika, attend. » Elle  se stoppa et vit arriver l'une des survivantes qui semblait vouloir lui parler : « Oui ? » « T'es pressée ou quoi ? » « Non, j'ai des trucs à faire... » « Bon alors, c'est pas possible de te demander un service alors ? » « Bien sûr... »

Cinq minutes plus tard, la Madsen comprit qu'elle servirait de complice mais complètement déboulonnée, elle resta un moment interdite sur place. Un bruit de clé retentissait derrière elle. Erika se retourna et elle tomba sur le regard tueur d'un italien déterminé : « Euh... salut. » lâcha t-elle en regardant plus les clés que le reste : « Y'a un message que je suis censée saisir là ? » demanda t-elle, perplexe mais surtout méfiante.
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where is my umbrella? | Cameron   Where is my umbrella? | Cameron EmptyLun 10 Juin 2019 - 16:03
Une révélation imprévue


tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man my boy. but for now it’s time to run...


Les dernières emplettes faisaient donc fleurir ce toît, avec un peu de chance ils arriveraient à terme de la construction avant les chaleurs étouffantes de l'été. Si un vague sourire fendit ses lèvres, ce ne fut que parce qu'il n'avait pas promis à Hortos dans l'unique but de la rassurer. Il savait le temps que ça prenait, ce qu'il ne savait pas en revanche, c'était que bien que novices pour la plupart, les membres de ce clan avaient de la ressource. Tu les apprécies ? Uhm non, c'en était pas à ce point, ça n'arriverait jamais à ce point d'ailleurs. Il n'était pas Haley et ne serait jamais aussi avenant qu'elle. Elle qu'il regardait là, en terminant de vérifier le plan que suivaient les autres, et qui s'accordait une petite pause en compagnie de Aaron. Aaron... ? Pas qu'il s'en méfiait, pour autant il n'avait jamais eu l'occasion de voir sa frangine aussi « cul et chemise » avec le jeune homme que lui même appréciait pour ses qualités de bosseur. D'accoutumé Haley perdurait aux côtés de Josh, pas des inconnus. Enfin, finalement Hawkins était bien moins un inconnu, pour eux les Reeves, que la plupart des personnes de ce clan. L'avantage d'être quasiment arrivés ensemble ici, de partager la même méfiance, le même recul. Les yeux rivés sur eux, l'italien arqua un sourcil, penchant légèrement le dos pour les voir disparaître, hors de son champ de vision, avant de buter l'épaule contre le buste d'une signora qu'il aurait préféré continuer à esquiver autant que faire se pouvait.

- On espionne, t'as bien qu'ça à faire, j'devrais m'ravir que t'ais pas l'nez fourré ailleurs sans doute. Tien donc, la zia avait la haine ? Quelconque opposition au fait qu'il s'entende avec la gamine sur laquelle elle gardait un œil en permanence, enfin, quand elle ne fuyait pas le conseil à l'autre bout de l'état pour « respirer ».  Ça s'était de responsabilité ou il ne s'y connaissait pas. Vrai qu'abandonner sa famille, ou ce qu'il en restait, pour se sentir mieux n'avait rien d'aussi égoïste que sa propre attitude repoussoir à l'égard des autres, uhm ? Elle est grande, elle fait c'qu'elle veut, mais si tu fais de la « merda », espèce de con, j'serai là. Cameron sourcilla une minute, terminant par croiser les bras contre son torse avant d'écarquiller les billes comme s'il avait subitement peur. C'était théâtrale bien évidement, surjoué à dire vrai.

- Ravi d'l'apprendre, peut-être qu'je devrais demander à Selene de t’asticoter encore un peu pour être sûr d'avoir une emprise totale sur Madsen ? A l'air qu'afficha la rouquine il émit un rictus aussi narquois qu'il était amer. J'compte pas l'épouser et, pour l'reste tu l'as dit …. elle est majeur, anciennement vaccinée, tatouée sur l'une des fesses. Le sourcillement de la tante le fit éclater de rire. Ça ne faisait bien marrer que lui mais qu'importait, c'était bon à prendre si ça lui faisait fermer sa grande gueule. T'as autre chose à m'dire où j'peux disposer Harper ? Autre chose oui, elle lui abandonna les clés de l'intendance pour ranger tout le bordel ramené d'une dernière expédition. C'était pas le boulot d'Ashley ça ? Bien sûr que si, cependant la brunette devait être trop occupée, à se faire compter fleurette par l'alcoolique notoire qui devait à peine savoir compter sur ses doigts, pour vaquer à quelconques occupations du style de celle que lui imposait la rouquine. Un petit quart d'heure plus tard, il terminait l'office à l'intérieur du bâtiment désigné, passait le seuil et refermait à clé avant de croiser, d'un sourire particulier, l'aide soignante.  Un message ? Uhm, du genre  … clé dans une serrure, toi et moi, bella ? Il laissa échapper un rire claire avant de récupérer la clé pour la glisser dans la poche arrière de son jeans, s'approchant d'elle, sérieux au possible. Perché no ? enfin, si t'as trouvé ce dont on a vaguement parlé la dernière fois, uhm ?

Si oui, sans quoi il ne réitérerait rien, même si la chose n'avait pas été déplaisante, finalement l'avoir sous sa coupe, comme une marionnette charmée, c'était bien plus simple. Tu oublis ce que ça engendre aussi. Peut-être, cependant Reeves se sentait assez stable, même fort, pour ne pas faiblir comme la plupart des niais de ce campement.

made by LUMOS MAXIMA

Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where is my umbrella? | Cameron   Where is my umbrella? | Cameron EmptyMer 19 Juin 2019 - 15:08
Where is my umbrella ?
Étrangement cette journée semblait plutôt bien se passait. Elle n'avait encore jamais eu l'impression d'avoir un cœur aussi léger depuis des semaines. L'intervention simpliste mais bienfaitrice des membres du clan pour la jeune femme, lui avait fait beaucoup de bien. Entre le soutien de Jesse en passant par Duncan et puis il y avait également sa tante qui n'était jamais loin pour elle, Erika était bien entourée. D'ailleurs, le fait de croiser Freya sur son chemin lui avait rappelé qu'elle voulait la voir pour lui demander son aide. Elle avait entendu dire qu'elle avait de bonnes connaissances dans les plantes médicinales et ce n'était pas rien puisque son projet était de  trouver ce que Mère Nature pouvait bien leur donner. En effet, Erika craignait qu'un jour les médicaments se fassent vraiment rares et qu'ils tombent en pénurie. Les dates de péremptions allaient bientôt devenir une réelle complication et c'était encore là, une résultante de son altercation avec un certain rital. Elle se promit d'aller le retrouver le plus rapidement possible.

Saluant la jeune fille de la main, en marche arrière pour reprendre sa course, elle ne s'attendait pas à croiser quelqu'un d'autre. A croire que c'était les heures de pointe. Bêtement, elle dévisageait le brun qui ne quittait pas ses pensées depuis la dernière fois qu'il l'avait envoyé promener. Hébétée, elle le salua par politesse en essayant de comprendre pourquoi il se trouvait devant elle, avec une paire de clé dans les mains. Pas n'importe laquelle, c'était celle de l'intendance. Il n'était pas encore facile pour elle d'approcher de cette endroit alors injustement, elle se défilait à chaque fois qu'il était question d'y aller. Maintenant, c'était à son tour de fuir la jeune maman. Même si cette dernière avait fait le premier pas vers elle il y a quelques jours, Erika avait encore beaucoup de mal à supporter toutes les comparaisons blessantes que l'irlandais avaient faites sur elle, surtout en ciblant la maternité. Depuis bien avant l'apocalypse, la Madsen ne s'était encore jamais vu « maman » ou dans un désir de tomber enceinte. Elle n'était pas non plus contre à l'idée d'avoir un enfant... « Un message ? Uhm, du genre... clé dans une serrure, toi et moi, bella ? » Un rire s'échappa de la gorge de Cameron tandis qu'Erika fit une moue, fuyant son regard. C'est la meilleure, est-ce qu'il vient vraiment de me faire une proposition salace ?

Elle retira une mèche de cheveux qui s'était logée dans la commissure de ses lèvres en regardant autour d'eux. Il la tenait, Erika ne savait pas comment il avait réussit à la rendre aussi accroc mais c'était malheureusement le cas. Oh, elle se souvenait de la conversation qu'elle avait eu avec sa petite sœur mais des deux, c'était plutôt Cameron qui s'amusait. Au fond, la Madsen perdait complètement la tête surtout en le voyant glisser la clé de l'intendance dans la poche arrière de son jean : « Tu fais de la métaphore, incroyable... » mais elle s'interrompit lorsqu'il s'approcha d'elle, son regard glacé par les grands rayons du soleil matinaux, la fixant avec un air beaucoup trop sérieux : « Perché no? Enfin si t'as trouvé ce dont on a vaguement parlé la dernière fois, uhm ? » Elle lutta pour quitter le bleu des yeux du Reeves.

« Non, désolée ! Faudra te la mettre derrière l'oreille encore un moment... » Elle réalisa ce qu'elle venait de dire puis secoua la tête frénétiquement : « Je veux dire... » Elle souffla en regardant un point invisible sur la droite du brun : « Enfin bref, je n'ai rencontré qu'un ours et ce dernier n'était pas... équipé. » En réalité, il n'avait pas du tout les mêmes priorités et Erika se disait que ça avait été presque ironique comme situation. D'abord les loups, ensuite un ours. Selene devait les attirer. Cameron lui manquait, tout ce qu'elle avait vécu à moitié ivre lui manquait. Seul l'alcool ne faisait plus parti de l'équation, elle ne trouvait aucun réconfort là-dedans et ne comprenait pas ceux qui y en trouver. Intimement, Erika n'avait jamais vraiment été aussi quémandeuse, comme la dernière fois mais à croire que Cameron s'en amusait. Après quelques réflexions intérieures, peut-être bien que c'était un simple amusement pour lui. « Et toi ? » demanda t-elle au cas où.  
(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Where is my umbrella? | Cameron   Where is my umbrella? | Cameron Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Where is my umbrella? | Cameron -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Titanic [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: