The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cdiscount :1 jouet acheté = 1 jouet offert
Voir le deal

Partagez
- Spoils of war -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Spoils of war   Spoils of war EmptyMar 11 Déc 2018 - 14:10
Renton, mi-novembre 2018

Voilà quelques jours qu’ils planifiaient leurs prochaines actions. Ils avaient arrêté le choix de leur future planque, leurs actions à venir, ainsi que la façon dont ils allaient procéder, mais avant tout cela, ils allaient devoir couper l’herbe sous le pieds à leurs adversaires principaux et les empêcher de récupérer une partie de leurs réserves abandonnées sur place.

Elle avait pris le volant du blindé, après avoir dissimulé la moto de Roza, ainsi que leurs affaires, dans leur campement temporaire, filant ensuite vers l’ex avant-poste qui avait servi de base à leurs adversaires. Roza l’éclopée occupant un siège à l’arrière, pestant un peu de ne rien pouvoir faire tandis que Markus, sur le siège passager, se voyait confier un pistolet ainsi qu’un couteau par la militaire. “Plus pratique que ton fusil, vu la distance… Et on va éviter de rameuter tout le voisinage, parait qu’ils sont un peu soupe-au-lait.” lui offrant un sourire rassurant, elle se reconcentra sur la route, qu’ils parcouraient à vitesse réduite de façon à pouvoir anticiper les obstacles avant de s’arrêter, suffisamment loin pour n’attirer personne. La zone était silencieuse, les plus taquin parleraient d’un silence de mort. Le décors ne changeait pas, toujours le même, les maisons abandonnées ou pillées. Les cadavres plus ou moins décomposés. Ne restait, à quelques pâtés de maisons de la, que les stigmates de leur bataille, encore invisibles à leurs yeux.

“J’propose une petite reconnaissance à pied de la zone. Voir combien il nous reste de rôdeurs, et si le chemin est dégagé pour le blindé. Si tout est clair. On approche, si il reste quelques morts, on les descend. S’ils sont trop nombreux… On revient ici, Markus, tu prends le volant, et je les attire loin. Vous chargez le maximum et venez me récupérer par ici je les éloignerai autant que possible. Faudra faire vite, mais c’est jouable si je me sers des maisons et des jardins... C’est bon pour tout le monde ?” Sa tirade n’acceptait pas vraiment de contradiction, mais il fallait bien poser la question, ne serait-ce qu’en cas de meilleure idée qui surgirait du chapeau d’un de ses camarade. Elle n’aimait pas vraiment le plan de servir de snack sur patte, mais n’en avait pas de meilleur, en tout cas s’ils ne voulaient pas repartir avec trois conserves et deux chargeurs qui se battent en duel. “Roza… Si tu te sens de nous couvrir au cas ou ça merde. Je t’ouvrirais la trappe au dessus. Faudra juste sortir ta tête et ton bras valide.”

Tout devrait bien se passer. Elle l’espérait du moins. Le blindé désormais à l’arrêt, cliquetait de ses préparatifs, fusil d’assaut, pistolet, son propre couteau, et deux grenades. Elle guettait ceux de ses comparses, avec un regard plus appuyé pour Markus, après tout, c’est lui qui allait la suivre dans cet enfer. Le regard de la brune dévia toutefois sur la Russe, à l’arrière au bout de quelques secondes. “Une petite vodka avec une ombrelle, pendant qu’on ira bosser ? Un peu de caviar peut-être.” Son sourire s’élargissait légèrement lorsqu’elle finit par secouer la tête. “Prêt Markus ?” armant son pistolet, elle s’apprêtait déjà à sortir.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Spoils of war   Spoils of war EmptyMar 11 Déc 2018 - 14:55
L'ingénieur était déjà plutôt impatient à l'idée de revoir l'endroit qui avait été sa deuxième demeure dans sa première vie. Les bâtiments de Boeing feraient une planque parfaite, et il avait déjà une bonne idée d'où il amènerait ses nouvelles amies, bien qu'il vivait un peu de l'espoir que la zone ne serait pas trop envahit. Toutefois, récupérer de quoi survivre avait été la première phase du plan sur laquelle ils s'étaient entendu, et les deux jeunes femmes avaient une idée audacieuse qui n'était pas si bête que ça. Renton, un endroit qu'il aurait préféré oublié, avait été non seulement le théâtre d'une guerre, mais avant tout la planque d'un groupe organisé, vu leur fuite intempestive, il y aurait sûrement de quoi se ravitailler.

Sur la route, le frisé analysa le poids et la prise en main de l'arme de poing que lui avait fourni la militaire. Il avait manipulé quelques armes depuis l'arrivée des morts, il savait donc comment retirer le cran de sécurité, appuyer sur la gâchette et recharger l'arme, mais il lui semblait évident que le maniement serait complètement différent. Markus trouva le moyen de sourire à ce qui semblait être une petite tentative d'humour par la brune. "F..F...F.. Faudra que tu me montres... Enfin... Je sais m'en servir... Mais je suis sûr que tu p...p...peux me montrer à être un meilleur tireur." C'était peut-être sa façon un peu maladroite de demander à Riley de passer du temps avec elle, puisqu'il n'avait pas trop spécifié qu'il avait besoin de cours pour les armes de poing, il était resté large. Le reste de la route fut calme, jusqu'à ce que la conductrice mette le véhicule à l'arrêt et explique les différentes phases de son plan s'attaque.

Markus fit une légère moue dubitative, fronçant un sourcil par le fait même. Riley avait beau être une stratège hors pair à ses yeux, il avait une doute sur la partie où elle pourrait potentiellement attirer une horde de marcheurs seule dans sa direction. "Hum... J'aime pas trop ça... Tu...Tu serais vulnérable... Autant plutôt les attirer avec le blindé et trouver un autre véhicule à remplir..." Ça lui semblait tellement plus logique que de voir la belle courir à travers la ville avec aucun réel support. Avec la blessure de Roza, elle pourrait à peine aider Markus à transporter tout ce qu'ils pourraient trouver, il s'imaginait mal effectuer un déménagement tout seul pendant que la militaire risquait sa vie.

Le seul homme du groupe regardait les jeunes femmes à tour de rôle alors que la première se moquait amicalement de la deuxième. "À sa place, je choisirais les Pirojki avec la vodka..." Il eut un fin sourire, peut-être un peu fier de lui, car il venait de faire une forme d'humour, mais aussi parce que l'idée même de manger un vrai repas de ce genre était agréable. La fin du monde avait eu cet effet : les repas n'étaient pas très variés et peu appétissants. " Si on trouve un plus gros panneau solaire, je pourrai modifier le blindé pour avoir une station de jeu vidéo peut-être..." Étrangement, quand Markus parlait technique, il bégayait beaucoup moins, comme s'il était soudainement plus confiant. Bon... Finis la rigolade, il s'assura qu'il avait bien son couteau et chargea l'arme que Riley lui avait offert, tirant la poignée et poussant la porte en guise de réponse à la stratège. Il fit ensuite le tour du véhicule, venant rejoindre sa comparse, regardant un peu l'ampleur de l'endroit à explorer. " Une idée d'où ils auraient pu entreposer les choses ?" La planque des AD n'était pas énorme, mais s'ils avaient un point de départ pour les recherches, ça vaudrait mieux que d'explorer tous les bâtiments un à un.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3477
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Spoils of war   Spoils of war EmptyMer 12 Déc 2018 - 10:38
Le schtroumpf grognon à l'arrière du camion peinait à sourire, tirer la tronche c'était bien plus facile à faire ! Le bras en écharpe et bien bloqué sous sa poitrine, elle ne cessait de soupirer face à son incapacité à accompagner ses camarades sur leur ancien champ de bataille. L'inutilité, c'était vexant et humiliant pour cette acharnée moscovite dont la drogue quotidienne se portait sur l'adrénaline et l'action.

Une oreille attentive pour le duo devant elle, elle repoussa les plaisanteries sans trop tarder d'un classique : "Gnia gnia gnia." Non sans un sourire, ces deux là étaient doués pour ça. Quant à la suite du plan, elle grimaça et opina vers le bouclé. "T'peux aussi te faire coincer dans un jardin. Je rejoins le plan de Markus, vous y aller à deux et on utilise le blindé, c'est plus sage. Si ils sont trop nombreux, je m'occuperai d'attirer les gloutons d'puis la trappe du blindé. Ils ne pourront pas m'atteindre." Encore fallait-il qu'ils ne soient pas assez nombreux pour renverser le blindé, dans le cas contraire, il était évident qu'elle n'envisagerait pas cette solution. "Quand vous en aurez terminé, je lancerai un cocktail plus loin pour débloquer le passage jusqu'à la porte du blindé et je m'occuperai des éventuels rebelles au flingue. Y aura plus qu'à prendre le volant et tracer." Les acharnés de la molaire devenaient de vraies lucioles avec un peu de flammes, elle se l'était prouvée à maintes reprises. Quant à l'utilisation du pistolet, elle restait jouable avec un bras en bon état. "Par contre, il en restera forcément entre les maisons et dans les jardins, alors restez prudent." Oooh !? Un blindé transformé en chambre d'adolescents pour jouer à la console ? Mais oui ! "Putain oui ! Un petit Call Of' ou un petit Halo avec quelques bibines, ce serait génial !" Parenthèse faite, elle valide grandement l'idée et calma bien vite ses ardeurs en dévisageant son amante déjà prête à partir.

La rapide reconnaissance à pied se lançait déjà et l'encrée intercepta bien vite la militaire. "Hep ! Prend tes jumelles également." Et la russe lui tendit aussitôt les siennes. "Et ton talkie !" La distribution était lancée et Markus eut aussi le droit au sien. "Des fois que ça partirait en couilles... Informez-moi de tout." Ce que c'était frustrant de rester en arrière ! Elle s'en retourna finalement dans le blindé et s'installa un petit coin, juste sous la trappe. Sa paire de jumelles personnelles autour du cou, deux bouteilles en verre au sol avec un fond d'alcool et un tissu au bout, le 9mm avec silencieux en holster, des chargeurs dans les poches arrières de son treillis et le couteau pour l'urgence à la ceinture, elle était parée.

Sans perdre de temps, elle ouvrit seule (question de fierté) la trappe dans un râle d'effort et observa le duo s'éloigner en leur souhaitant de bien vite revenir avec de bonnes nouvelles. Ses jumelles furent aussitôt redressés pour surveiller les environs, à l’affût de la moindre horde de passage.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Spoils of war   Spoils of war EmptyVen 14 Déc 2018 - 20:12
« Quelle merde. Quelle idée de merde ». En effet, il fallait être vraiment gonflé, sinon débile, pour débarquer seul sur les vestiges de la Guerre mondiale version Post-Apocalypse. Bizarrement, depuis Valley Springs, les échos n'avaient pas semblé si menaçant que ça. Pour autant, en arpentant les rues désertes de Renton, à l'épicentre de toute cette violence entre vivants, Sage ressentait comme une impression de malaise. En fait, il réalisa (un peu tard, d'ailleurs) que le danger pour l'Homme, c'était l'homme. Une réalisation ô combien dramatique, étant donné que le trentenaire avait buté de sang froid de nombreux survivants sans sourciller, sans même penser à l'infime possibilité qu'un jour, il soit de l'autre côté du revolver. Ou fusil à pompe. Ou lance-roquette, vu qu'apparemment, les zozos qui s'étaient frités par ici possédaient un tel arsenal.

Bon, attention. Sage n'avait pas peur. Il aimait à se croire trop courageux pour ça, trop téméraire. Peut-être était-il juste trop con. Qu'importe. Puis il avait écarté la possibilité de la débilité par une logique simple : celui qui pense être bête ne l'est pas, sinon il ne se poserait pas la question et vivrait une vie heureuse d’attardé. D'la logique texane à n'en pas douter.
Bref, Sage était à Renton. Pourquoi ? Il ne savait pas trop. Peut-être pour trouver des provisions. Maison après maison, évitant au possible la petite vingtaine de rôdeurs qui traînaient ça et là dans la rue, il fouillait. Sans grand succès, un état de fait qui commença sérieusement à le gonfler.

« Petite pause » se lança-t’il à lui-même, en s’avachissant sur le canapé du salon.  En face de lui, par terre, un cadavre de rôdeur qui avait fait connaissance avec Dickhead, sa batte de baseball en métal.
« Dure comme ma teub » aimait-il dire. « Mais pas aussi longue »
Si le zombie n’avait pas le crâne éclaté en mille, sans doute aurait-il tendu le bras pour le ramener sur sa face en un magistral facepalm. Surtout que Sage était là, à faire la conversation à un cadavre.

Le pire dans tout ça, c’est que l’moustachu n’était pas un taré. En l’occurrence, il se croyait seul, se faisait totalement chier, et avait une divine flemme de continuer à fouiller le quartier. Donc, à défaut d’avoir un compatriote avec un cerveau fonctionnel, il se tapait son petit délire. Avec un peu de whiskey au passage.

Si le silence n’avait pas laissé place à un vrombissement caractéristique, l’pauvre homme se serait presque endormi. Il grogna, tiré de sa torpeur, avant de prendre conscience de l’urgence. Quelqu’un venait, et vu le bruit constant et maîtrisé du véhicule, ce n’étaient pas des touristes imprudents.

Rejoignant la fenêtre, il risqua ses yeux par-dessus le cadre en bois. Le véhicule – une jeep militaire – était à l’arrêt. Des voix s’élevèrent, et Sage ne put en tirer que quelques bribes d’informations. Visiblement, cette petite troupe était là pour les mêmes raisons que lui. Une nana et un mec descendirent, s’armèrent lourdement. La trappe de la jeep s’ouvrit peu de temps après, laissant entrevoir une autre nana, le bras en écharpe.
« Deux nanas pour toi, enfoiré va » pensa-t’il intérieurement, en armant le chien de son revolver. Visiblement, le groupe se séparait. Les deux éclaireurs n’allaient pas dans sa direction, ce qui était une très bonne chose.
Néanmoins, cette troupe était trop nombreuse et trop bien équipée pour que Sage puisse songer à un affrontement. Même si le véhicule seul valait le risque.
Peut-être pouvait-il profiter de l’occasion pour se faire de nouveaux amis. Et pourquoi pas les buter dans leur sommeil. Il l’avait déjà fait, il se savait persuasif avec ses airs comiques et insouciants. Surtout avec les femelles.

« Hé la gonz’, t’as pas l’impression de bloquer la circulation avec ton bolide là ? » lança-t’il haut et fort accoudé sur le cadre de la fenêtre, le bras droit ballant plus bas pour dissimuler son arme prête à tirer.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Spoils of war   Spoils of war EmptyVen 11 Jan 2019 - 18:14
“Oui maman !” La réponse était évidente, devant les attentions de la tatouée. Elle ne lui offrit qu’un clin d’oeil en guise de marque d’affection, avant de commencer à progresser, non sans un dernier regard. Elle avait Markus, et pouvait se débrouiller, elle était en forme. Mais qui la couvrait, elle ?

Elle pris la décision d’entamer une large boucle afin, dans un premier temps, d’éviter la zone de l’affrontement. Indiquant une allée à Markus, elle s’y engouffra le pas léger, pistolet et couteau en main. “On va essayer de se faire une idée globale du nombre de rôdeurs dans un premier temps. Puis on approchera petit à petit.” elle scrutait les alentours, à l’affût du moindre bruit, du moindre mouvement. “Pour l’endroit ou ils auraient pu stocker leur matériel… Aucune idée. Sûrement pas la maison à droite en entrant. A gauche… Elle est à moitié rasée. On pourra vérifier rapidement, et on continue comme ça en les vérifiant rapidement une par une.” Faute de meilleur plan, ou d’indication, ils allaient devoir procéder par élimination. “Le gros de leur groupe semblait loger à gauche de l’entrée, on peut supposer qu’ils ont gardé leurs vivres et autres pas loin.”

Plusieurs cadavres déambulait ça et là. Amorphes, comme souvent lorsqu’ils n’avaient plus aucun objectifs. Ils se contentaient de s’effondrer au sol, ou restaient, les bras balant, et la machoire pendante. “On peut essayer d’en éliminer quelques un ou prendre plus large, qu’est-ce que tu en dis ? Dans tous les cas je pense qu’on aura pas le choix, si on veut approcher de la zone. Ils ont du bouffer tout ce qu’ils pouvaient sans trop se disperser.”

C’était cru, peut-être insensible, étant donné que certains des morts étaient des “leurs” mais ils étaient morts. Et l’inquiétude à leur égard était d’un tout autre ordre désormais. La priorité était de rester en vie. “Et… N’hésite pas si tu trouves que je suis brute, ou quoi que ce soit. J’ai tendance à être un peu handicapée des relations humaines depuis quelques années.” Elle ne disait pas depuis combien d’année exactement, mais il était certainement possible de deviner, en filigrane, que ce nombre dépassait certainement le nombre d’année écoulées depuis la fin du monde. C’était une nouvelle exception qu’elle faisait, généralement heurter la sensibilité des gens ne lui posait aucun problème, mais elle lui devait au moins ça, il faisait partie de leur groupe désormais.

“C’est ta première sortie du genre ?” Une autre question, non pas qu’elle s’inquiétait des capacités à encaisser du jeune homme - Il n’a pas sourcillé au milieu de plusieurs fusillades - mais plutôt des réflexes qu’il allait devoir acquérir. “Autant en profiter pour s’entraîner un peu !” lança-t’elle avec un fin sourire en coin.
Revenir en haut Aller en bas  
Roza Votiakova
Motherrr Rrrrussia
Graphiste
Roza Votiakova
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/02/2017
Messages : 3477
Age IRL : 32
MessageSujet: Re: Spoils of war   Spoils of war EmptyLun 14 Jan 2019 - 10:24
L'encrée lança un sourire en coin et rendit son clin d’œil à son amante, pour une fois qu'elle avait le rôle de la daronne, ça valait le coup de s'en amuser, un bras en moins, ça vous change. Maintenant, elle n'avait plus qu'à ronger son frein et espérer que tout se passe bien pour eux.

Les copains s'éloignaient avec prudence et la russe abaissa ses jumelles une fois les horizons dévisagés, rien de bien alarmant à déclarer, seulement quelques rôdeurs qui ne devraient pas vraiment ralentir la progression des deux autres. Sur sa droite, l'écho d'une voix d'homme coupa sa réflexion tout juste lancée et ce fut le cœur battant qu'elle s'en retourna vivement vers la source. Y avait bien un type, elle n'hallucinait pas, il était tranquillement posée à la fenêtre d'une maison proche. "Hey ! Dis tout de suite que j'ai un grrrros cul." Souffla t-elle avec son habituel roulement de "r" en guise de clin d’œil russe et ce dans un naturel déconcertant. Elle faisait la maline et l'homme était trop loin pour constater les fines gouttes de transpiration qui commençait à naître à sa tempe. Bordel c'était qui lui ? Possiblement pas un gars du coin, la russe avait une cible dans le dos quand il s'agissait des pillards, elle serait potentiellement déjà morte si il s'agissait de l'un d'entre eux. "Remarrrque, c'ptet plutôt la taille du tien le prrroblème." Il avait quand même la place de passer, soulignons-le !

Elle fit mine de se redresser tout en se tournant vers lui et laissa son bras valide couler le long de son corps à la recherche de son propre pistolet. Elle n'allait pas le dégainer pour autant, ce serait con de jouer la meuf agressive pour se manger une balle dans la gueule juste derrière. On était donc dans la précaution pure et simple, surtout que dans cette positon, sa main avait également accès au talkie qu'elle n'avait plus qu'à enclencher, si elle le désirait. Mais la slave préférait de ne pas bouger plus qu'il ne le fallait, ce serait con de faire flipper le type en face, lui aussi à une main qui traîne on ne sait où, et pas dans son froc, pour sûr.

"Tu es un natif du coin ? Ou juste un tourrriste dans son Airrr Bnb ?" Elle était déjà persuadée d'avoir la réponse mais la prudence restait d'or dans ce nouveau monde. "On est pas d'ici nous, on vient juste vider la zone." L'usage du "on" était bien volontaire, si le type voulait se la jouer exterminateur, il savait donc à quoi s'attendre : la tatouée n'était pas seule, mais ça, il l'avait possiblement déjà remarqué.


JUST A ROSE, ROOTED IN THE DIRT.



Awards 2019/2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Spoils of war   Spoils of war EmptyMar 22 Jan 2019 - 15:05
Les indications de l'ex-militaire feraient office de plan pour ce qui était de la sortie. Il avait toujours eu l'habitude de suivre les directives qu'Aélia lui donnait lors des sorties, mais la brunette n'était pas comme la blonde. Son ancienne était plutôt envahissante et c'était ce qui lui avait permis de fracturer un brin sa carapace, alors que Riley était bien différente, mais la différence lui plaisait et il mettrait sa vie entre les mains de la jeune femme s'il le devait. Il avait déjà confiance en elle à se point et peut-être que ses yeux bleus envoûtant y étaient pour quelque chose. La scrutant un brin du regard, puis explorant les environs avec précaution, il écoutait sa réponse à l'égard de l'emplacement des vivres. "Ce serait logique en effet... Es... Espérons juste que c'était pas dans la maison qu'on a fait explosée..." Il ne savait pas précisément qui avait effectué le tir, mais il se rappelait dans le feu de l'action d'avoir vu une maison être la cible d'un tir de roquette. À y repenser, il n'arrivait pas à croire qu'il avait vécu cela. C'était plus intense que n'importe quelle partie de jeux vidéo qu'il avait faite dans sa vie. Il avait été au cœur d'une vraie guerre impliquant des tirs de roquettes, des mitraillettes, une balle l'avait effleurée et une grenade avait explosée à quelques mètres de lui... Encore étonnant qu'il n'en faisait pas des cauchemars à bien y réfléchir. Il chassa tout de même cette idée de son esprit, cherchant à ramener son focus sur le moment présent.

"Tu me feras penser à faire des grenades sonores... Ce serait pratique dans ce genre de cas..." Pour chaque problème, il y avait une solution technologique dans l'esprit de Markus, mais ça n'était pas forcément utile dans le cas présent, car il était loin de pouvoir en fabriquer une juste comme ça. Quoique ? "Et si on trouvait un véhicule un peu plus loin et qu'on forçait le klaxon ? Fau... Faudrait vraiment les forcer à se disperser ou au moins à se dé... déplacer..." Il marqua une légère pause, alors qu'il scrutait la réaction que pouvait avoir sa partenaire face à son plan. "Enfin, à moins que tu sois confiante de les éliminer, je te fais confiance..." Voilà une chose qu'il ne disait pas souvent, mais c'était le cas. Bien qu'il respectait énormément Roza, il avait l'impression qu'il faisait encore plus confiance à Riley, simplement, car elle était plus tacticienne. La Russe fonçait dans le tas, et ça lui avait bien servi jusqu'à maintenant, mais un jour la vie lui ferait payer son manque de sang-froid. Le bras cassé n'était peut-être qu'un avertissement d'ailleurs.

L'ingénieur faillit pouffer de rire alors que la brunette s'excusait presque de son comportement. Trop brute ? Sans émotion ? Si ça n'avait pas été du sérieux de la situation, il lui aurait sûrement demandé si elle se moquait de lui. "On... on va bien s'entendre, t'en fait pas... Je sais pas co... comment on fait pour avoir des re... relations humaines..." Finit-il simplement par répondre, un demi-sourire au coin des lèvres du trentenaire. À vrai dire, il lui semblait qu'elle avait déjà des capacités bien supérieur aux siennes. Elle savait travailler en équipe déjà, ce qui n'était pas vraiment la force de Markus. Quoi qu'à l'heure actuelle, il savait au moins suivre des indications.

La prochaine question surprit un peu l'homme, quoi qu'il avait indiqué qu'il n'était pas vraiment habile au combat, ce qui était vrai. Mais l'idée qu'il puisse être resté en dedans pendant près de quatre ans semblait un peu invraisemblable. Si des gens avaient réellement ce confort, ils étaient très chanceux. "Un peu d'entraînement me fera pas de tort, mais ça n'est pas ma première sortie... J'ai fait partie d'un groupe, et on devait ravitailler pour un autre, pour... pour acheter notre protection... C'est d'ailleurs comme ça que tout mon groupe est mort..." Il y avait peu d'émotion dans son explication, et il avait marqué une étrange pause afin de chercher exactement la raison pour laquelle ils faisaient cela. Acheter leur protection ? Ne pas mourir oui... Car avant de rencontrer se groupe, ils étaient bien en sécurité. "Y avait une militaire dans se groupe aussi, elle m'a entraînée à tirer et à me battre... Mais on tirait rarement du pistolet, je m'occupais plus de les cou...couvrir..." Raconta-t-il afin que Riley comprenne un peu plus son "background" et dans quoi elle s'embarquait. Markus avait une certaine expérience du terrain, un peu comme tout le monde devait en avoir maintenant, mais il restait généralement loin du danger.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Spoils of war   Spoils of war Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Spoils of war -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: