Le Deal du moment : -50%
Kit Standard Starlink: Internet très haut ...
Voir le deal
224.99 €

2 participants

Long time no see.

Jeu 11 Jan 2024 - 18:22

Lorsqu’il raccrocha sa blouse sur le portant, ce soir-là, après une nouvelle journée de consultations et de bobologie en tout genre, Sean soupira doucement. Pas de lassitude, loin de là, il aimait bien trop son « métier » pour ça, mais plus de soulagement, non, même pas, de hâte. parce que ce soir était un soir un peu particulier, qu’il avait attendu depuis un moment. Il savait que Levi était de retour, pour une durée sans doute bien trop courte, comme à son habitude, les Nomads lui prenant énormément de temps. C’est d’ailleurs bien une des raisons pour lesquelles Sean s’était retrouvé chargé de famille. Il s’occupait des petits, de Coleen, Clementine et Caleb, les enfants que Levi avait eu avec Misha et Indiana, pendant que ce dernier partait en vadrouille vivre de folles aventures. Oh il ne lui en voulait pas, c’était bien lui qui avait décidé qu’il ne voulait pas de cette vie là. Qu’il voulait continuer à évoluer dans la médecine, et que le meilleur moyen pour y arriver, c’était encore de rester à Gray Harbor, et de travailler à l’hôpital, pour s’améliorer tous les jours un peu plus. Et ce qu’on pouvait dire, c’était que ça portait ses fruits. En quelques mois à peine, il s’était fait sa place. Bien sûr, il avait déjà engrangé beaucoup de connaissances, à Fort Ward, mais ici, il avait acquis en plus une prestance, une posture plus professionnelle. Les gens lui faisaient confiance, et il le leur rendait en les soignant au mieux. Et il aimait ça.

Peut être que c’était aussi parce qu’il allait avoir dix-neuf ans, dans trois mois à peine. Que désormais, il était considéré par ses pairs comme un adulte, même si dans ce monde post apocalyptique, ça faisait déjà des années qu’il avait quitté l’enfance. Pour autant, on ne pouvait pas nier que s’il avait pris en carrure physique, et que son visage s’était taillé, il avait aussi pris en prestance. Désormais, plus personne ne le traitait comme un gamin qui ne saurait pas quoi faire ou quoi dire, qui aurait besoin de suivre quelqu’un aveuglément pour survivre. Il pouvait compter sur lui. On pouvait compter sur lui. D’ailleurs, il l’avait prouvé, lorsque Fort Ward était tombé, et qu’il n’avait pas hésité à s’interposer face à Levi pour protéger sa fratrie. Ce souvenir était encore douloureux, mais il ne pouvait nier qu’il existait.

Il avait trainé légèrement des pieds jusqu’à la maison qu’il occupait, et lorsqu’il ouvrit la porte, les cris des enfants heureux de retrouver leur frère lui remontèrent le moral quasi instantanément. Un baiser sur la joue de la jeune femme blonde venue surveiller les petits pendant qu’il travaillait, et celle ci s’éclipsa assez rapidement pour rentrer chez elle. Sean saisit Caleb sous les aisselles et le porta à son torse pour le câliner doucement. Des trois, c’était le plus petit, même si pour être tout à fait honnête, à un an de différence chacun, on ne voyait plus tellement la différence. Coleen jouait tranquillement avec sa soeur dans un coin de la pièce, avec des poupées trouvées dans un vieux magasin de jouets. Ici régnait une atmosphère joyeuse, et il se sentait toujours bien quand il rentrait.

Reposant le bambin, il se dirigea vers la cuisine. Il avait demandé à la babysitter de récupérer quelques courses pour lui, et commenca à cuisiner. Une recette simple, mais dont il savait qu’elle ferait plaisir à son invité. Il n’allait pas tarder, mais quelque part, Sean espérait tout de même qu’il ne s’était pas trompé dans la date. Il avait besoin de le voir, comme pour se ressourcer. La table mise, et le repas terminant sa cuisson, et les petits en pyjama, il vint s’asseoir dans le canapé. Exceptionnellement, les enfants se coucheraient plus tard, pour avoir la possibilité de profiter un peu de leur père. Ne restait plus qu’à attendre.
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
The Nomads
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Long time no see.

Sam 3 Fév 2024 - 13:11

Vous êtes là ? Il a tout juste le temps de passer la porte qu'il entend comme un sursaut, l'exclamation joyeuse d'une petite fille qui bondit de sa chaise : Papaaaaa !!! Lâche-t-elle en le rejoignant. Levi a tout juste le temps de se baisser pour la rattraper et la porter. Coleen n'est pas le genre enfant pot-de-colle pourtant, mais ils ne se voient plus suffisamment pour que ça le dérange aujourd'hui. Et même, une part de lui en est à se dire qu'être un père lui manque beaucoup.

Ses yeux se relèvent vers Sean. Caleb est plus intimidé que sa soeur, mais tous deux se connaissent moins et la distance ne leur permet pas de nouer des liens aussi profonds et conséquents qu'ils le voudraient. Levi lui offre déjà un sourire en lui faisant un petit signe de la main. L'enfant se cache derrière Sean, surpris et gêné d'abord, avant de lui rendre un maigre sourire qui se fane rapidement. Les yeux sombres de l'israélien se posent rapidement sur son fils adoptif : Comment tu te sens ? lui demande-t-il dans un premier temps.

Il n'a pas besoin d'épiloguer, il l'observe longuement. Sean semble avoir déjà grandi, encore, et puis forci aussi, il mange à sa faim, c'est un soulagement. Il a l'air fatigué, le temps passé au dispensaire n'est pas perdu de ce qu'il en comprend. En débarquant, Levi a pris la peine de parler d'abord avec Arizona et les autres de ses avancées et progressions, il ne perd pas de vue que cette visite n'est pas tant pour voir ses proches que pour faire sa part du marché.

Arizona lui a montré la voix pour le ramener jusqu'à son "chez lui", même si de cette maison, il ne connait pas grand chose. Elle lui a expliqué aussi que Sean est très investi dans l'éducation de ses frères et soeurs, mais qu'il est secondé par d'autres adultes pour s'occuper des petits. Eddie notamment ne perd pas une journée avec eux pour seconder l'adolescent, qui n'a pas l'étoffe d'un père encore mais le courage d'une famille entière. Dis-moi que tu es pas tout seul à t'occuper d'eux, ajoute-t-il alors, avec un bref sourire. Il est content de le voir. Vraiment content.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
The Nomads | Leader
Administratrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Long time no see.

Lun 12 Fév 2024 - 9:53

Si Coleen se jette dans les bras de son père, ce n’est pas le cas de Caleb, qui a bien plus de mal à l’assimiler comme tel, et qui se cache derrière Sean en lui agrippant la jambe. Quelque part, le jeune homme est attristé de cette situation, de ce sentiment d’abandon que doivent ressentir les enfants. Quoi que, quelque part, il sait que Caleb ne s’en rend pas vraiment compte, il n’a jamais vraiment connu Fort Ward et leur vie de famille là-bas. Il ne connaît que les aller-retours d’un père qui lui est étranger, et un grand frère qui fait ce qu’il peut pour revêtir ce rôle paternel au mieux.

Lorsque Levi lui demande comment il se sent, Sean sent une vague l’envahir, comme un tsunami qui voudrait déverser tout ce qui ne va pas, tout ce qu’il ressent et qu’il refoule en lui. Mais encore une fois, il a appris à prendre sur lui. Alors il sourit à Levi, et se baisse doucement pour attraper Caleb et le hisser dans ses bras, s’approchant de son père pour les amener à un contact.


- Tu veux la version honnête ? Dit-il en souriant malicieusement. Non, sérieusement, ça va. J’suis un peu fatigué. Entre le dispensaire et la maison, faut avouer que ça fait de sacrées journées. Mais pour le sourire de ces trois là, j’crois que j’serai prêt à faire n’importe quoi tu sais.

Et là, pour le coup, c’était une des choses les plus honnêtes qu’il pouvait dire à ce sujet. Il aimait ces petits d’un amour qu’il n’aurait jamais pu imaginer, et encore plus fort depuis que Levi et Indiana les lui avaient confiés. Même Coleen, dont la mère avait disparu, comptait pour lui comme la prunelle de ses yeux. Il ne craignait qu’une chose, c’est qu’elle ne débarque un jour pour la récupérer - bien qu’il ne soit pas sûr que Levi laisserait une telle chose arriver.

Il invita son père à aller s’asseoir à table, où il le rejoint. Leur servant chacun un verre d’un jus quelconque, il l’observa à son tour. Levi était à nouveau marqué par l’extérieur, il en reconnaissait les traits. La fatigue, le stress musculaire, l’attitude légèrement aux aguets, jamais vraiment décontractée. Il avait connu ça aussi, et quelque part ça lui manquait. Mais ça, il ne pouvait pas vraiment lui dire, parce qu’il savait à quelle discussion ça pourrait les mener, et il n’était pas vraiment prêt à ça.


- Non, non, je suis pas seul, et heureusement, parce que je sais pas comment je ferai. Déjà il faut que quelqu’un s’en occupe quand je vais au dispensaire, et puis des fois… J’ai pas encore toutes les clés pour m’en sortir avec eux trois. Mine de rien, avec ta productivité, trois en trois ans ça fait du boulot, y’en a aucun qui est vraiment autonome… Et puis Caleb ne dort pas encore très bien la nuit, donc le sommeil, c’est pas vraiment ça. Mais on survit hein ! On a connu pire !

Et toi, dis moi, qu’est ce que vous devenez, vous en êtes où ?
Sean J. Finnegan
Sean J. Finnegan
The Nomads
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Long time no see.

Contenu sponsorisé
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum